Progression ensemble du collège en mathématiques nouveaux programmes 2016 : synthèse

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Progression ensemble du collège en mathématiques nouveaux programmes 2016 : synthèse

Message par Franck059 le Jeu 30 Juin 2016 - 19:47

A vouloir placer la barre trop haut, le risque est d'être déçu de ne pas avoir atteint les objectifs ambitieux que l'on s'étaient fixés...

Chez nous, avec l'équipe, on a opté pour une tout autre attitude. On fait le programme a minima en respectant les repères de progressivité.

On se cale d'ailleurs pour ce faire sur le manuel de cycle.

Par contre, s'il nous reste du temps et si l'on a des élèves demandeurs et capables, on ira plus loin.

Concernant la remarque sur les bissectrices, le triangle rectangle et son inscription dans un demi-cercle, ce genre de notions n'intéresse plus aujourd'hui que le matheux amateur féru de belle géométrie (je précise que j'en suis) mais il y a à mon sens, plus important aujourd'hui dans la formation du citoyen : compréhension de données statistiques et des probabilités, proportionnalité et pourcentages, bases de programmation et d'algorithmique, usage des TICE, bases en algèbre (simple distributivité, équations du 1er degré)
Et s'il devait pour moi y avoir un incontournable de la géométrie au collège, c'est bien sûr le théorème de Pythagore !

Inutile de hurler au fou merci Very Happy 
Mes collègues pensent comme moi, idem dans les établissements alentours d'ailleurs. On en a encore discuté récemment lors des corrections au DNB.

Franck059
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression ensemble du collège en mathématiques nouveaux programmes 2016 : synthèse

Message par Al9 le Jeu 30 Juin 2016 - 20:27

Pour les repères de progressivité, notre IPR a bien dit que ce n'était que des indications pas des obligations, on fait comme on veut.

Al9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression ensemble du collège en mathématiques nouveaux programmes 2016 : synthèse

Message par Niang973 le Jeu 30 Juin 2016 - 21:39

@Franck059 a écrit:A vouloir placer la barre trop haut, le risque est d'être déçu de ne pas avoir atteint les objectifs ambitieux que l'on s'étaient fixés...

Chez nous, avec l'équipe, on a opté pour une tout autre attitude. On fait le programme a minima en respectant les repères de progressivité.

On se cale d'ailleurs pour ce faire sur le manuel de cycle.

Par contre, s'il nous reste du temps et si l'on a des élèves demandeurs et capables, on ira plus loin.

Concernant la remarque sur les bissectrices, le triangle rectangle et son inscription dans un demi-cercle, ce genre de notions n'intéresse plus aujourd'hui que le matheux amateur féru de belle géométrie (je précise que j'en suis) mais il y a à mon sens, plus important aujourd'hui dans la formation du citoyen : compréhension de données statistiques et des probabilités, proportionnalité et pourcentages, bases de programmation et d'algorithmique, usage des TICE, bases en algèbre (simple distributivité, équations du 1er degré)
Et s'il devait pour moi y avoir un incontournable de la géométrie au collège, c'est bien sûr le théorème de Pythagore !

Inutile de hurler au fou merci Very Happy 
Mes collègues pensent comme moi, idem dans les établissements alentours d'ailleurs. On en a encore discuté récemment lors des corrections au DNB.

Merci pour ta réponse, je comprends ton avis Wink en effet il est important de leur apprendre des notions qui leur serviront dans la vie, mais le danger n'est-il pas de sombrer dans l'utilitarisme ambiant? C'est dur de trouver le bon compromis, donner l'essentiel de ce qui leur servira dans la vie de tous les jours, mais leur donner les bases nécessaires à ceux qui souhaiterons faire des études scientifiques dans le futur.
Et c'est là que j'ai l'impression que le "collège unique" est un voeu pieu, vu qu'au final on abaisse les exigences alors que nous savons bien qu'au final il faudra dégager une "élite" pour meubler les bancs de nos universités.... Rolling Eyes

_________________
aba       Vin diou v'la les argousins!!                                                  sorciere2    sorcire    sorcire                                                    
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 5e, 4e

Niang973
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression ensemble du collège en mathématiques nouveaux programmes 2016 : synthèse

Message par pailleauquebec le Jeu 30 Juin 2016 - 21:42

@Franck059 a écrit:A vouloir placer la barre trop haut, le risque est d'être déçu de ne pas avoir atteint les objectifs ambitieux que l'on s'étaient fixés...

Chez nous, avec l'équipe, on a opté pour une tout autre attitude. On fait le programme a minima en respectant les repères de progressivité.

On se cale d'ailleurs pour ce faire sur le manuel de cycle.

Par contre, s'il nous reste du temps et si l'on a des élèves demandeurs et capables, on ira plus loin.

Concernant la remarque sur les bissectrices, le triangle rectangle et son inscription dans un demi-cercle, ce genre de notions n'intéresse plus aujourd'hui que le matheux amateur féru de belle géométrie (je précise que j'en suis) mais il y a à mon sens, plus important aujourd'hui dans la formation du citoyen : compréhension de données statistiques et des probabilités, proportionnalité et pourcentages, bases de programmation et d'algorithmique, usage des TICE, bases en algèbre (simple distributivité, équations du 1er degré)
Et s'il devait pour moi y avoir un incontournable de la géométrie au collège, c'est bien sûr le théorème de Pythagore !

Inutile de hurler au fou merci Very Happy 
Mes collègues pensent comme moi, idem dans les établissements alentours d'ailleurs. On en a encore discuté récemment lors des corrections au DNB.

Chacun fait selon ses envies et c'est très bien ainsi.
Surtout si vous êtes tous d'accord, cela évitera de confronter les idées.
Ici aussi on est tous d'accord pour faire l'inverse.
On verra les résultats des choix antagonistes.

Par contre je ne suis pas trop le raisonnement qui sous-tend vos choix :

Comment expliquez vous que les citoyens d'il y a 70 ans, époque où l'on formait semble-t-il des citoyens, n'aient pas fait de stats ou de probas.
Par contre il y avait dès le primaire une exigence qui a disparu, notamment sur la résolution de problèmes de pourcentages.

Est-ce que ce ne serait pas l'ambition et l'exigence le centre de la formation du citoyen, quels que soient les sujets abordés ?
Du coup les programmes à minima, n'est-ce pas contre productif pour la formation de l'esprit ?
L'argument des maths pour les maths ne tient pas si on pense que les maths c'est avant tout la formation de l'esprit.
Pour la formation de l'esprit tout ce qui est difficile, abstrait, théorique, est bon.

On peut probablement aussi former son esprit en programmant sur des sujets exigeants (pas une pauvre frise géométrique).
J'ai plus de doutes sur les stats, qui me semble un sujet assez faible au niveau du collège.
Par contre il est certainement possible de faire de jolis raisonnement en probas, même au niveau du collège.
Mais pourquoi échanger des sujets mathématiques dont on est à peu près sûr de l'efficacité pour la formation de l'esprit, contre d'autres sujets qui n'ont pas été expérimentés à grande échelle ? C'est prendre un risque.

D'autre part n'avez vous pas le sentiment de faire un pas de plus dans la même direction que la tendance des 30 dernières années (repousser les notions, en supprimer, voir les notions à un niveau d'abstraction plus faible).

Enfin, est-ce que votre choix n'est pas finalement une solution de facilité ?

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum