Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Page 5 sur 41 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 23 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par Balthamos le Mar 5 Jan 2016 - 18:30

@Adri a écrit:Bof, décevante cette grille, parce que franchement, si on faisait une grille avec des propos tenus officiellement par des pro-réforme, on pourrait faire bien mieux/pire !

http://issuu.com/r.delord/docs/bingo_reforme_college_2016

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par Elyas le Mar 5 Jan 2016 - 18:37

@Adri a écrit:Bof, décevante cette grille, parce que franchement, si on faisait une grille avec des propos tenus officiellement par des pro-réforme, on pourrait faire bien mieux/pire !
..

Détection d'une tentative de mesure de qui a la plus grosse bounce

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par Dr Raynal le Mar 5 Jan 2016 - 20:29

Aujourd'hui, notre matinée s'est passée en "liaison école collège" puis "conseil d'enseignement" en sciences.
La précédente réunion (je n'y étais pas) avait tourné au pugilat entre certains PE qui voulaient nous dicter comment travailler (abandonner les notes, vous êtes ringards, etc...) et les collègues.
Aujourd'hui l'ambiance a été plus apaisée, enfin presque.
étaient présents les PE du coin, une IEN et notre nouvel IPR de SVT, qui nous semblait bien ennuyé, en fait.
Notre IPR nous fait une "présentation" de la liaison école collège à la lumière de la réforme. Le cycle 3, le travail en équipe. Je corrige mes copies (mon "ancrage dans le réel", en cas de questions), en suivant d'une oreille très discrète. Puis au bout d'une heure, nous avions échanger avec les PE. Et là, après une remarque sur le fait qu'ils n'ont pas de matériel pour faire des sciences, un histrion atrabilaire et vindicatif, un pseudo - intellectuel de bas étage, un hérétique, moi, donc, a tenu a rappeler à M. L'IPR l'existence d'une légère contestation de cette réforme, la fragilité et l'inefficacité de l'EIST (sur lesquelles le rétropédalage est impressionnant - les programmes ayant été clairement conçus pour la rendre obligatoire et l'accueil des équipes l'ayant rendu optionnelle), le fait de voir des disciplines disparaître (au moins leur nom, SVT, techno et SPC devant sur le tableau en 6éme "science et techno" alors que les trois disciplines réapparaissent en cinquième seulement) ; l'absence de temps rémunéré de concertation et de réunion, l'obligation qui veut nous être faite de travailler par équipe (quelle liberté) et par projet (avec les résultats que l'on sait au Québec)...  
IEN et autres coi, IPR se fendant de semblants de réponse ("la réforme, c'est la loi" --- et aussi, plus surprenant, excipant du texte d'une sociologue disant que "parfois, l'important c'est de ne pas coopérer"... ce qui me laisse penser que certains soutiennent cette réforme comme la corde le pendu. Mugissement alors d'une PE qui, ayant sans doute fait quelques années de psycho, a tenté de me psychanalyser en analysant ma "peur" du cycle, et qui a osé me sortir "l'intérédeszenfan". Ce a quoi j'ai du rétorquer que si elle voyait son métier comme un sacerdoce, ayant fait voeu d'obéissance et e pauvreté, ce n'était pas le cas général, et que nous n'accepterions pas la plus petite remise en cause de notre discipline par laquelle et pour laquelle nous avons été formés et sélectionnés. Grand silence.

Ensuite, "échange" avec les PE présents (qui ensuite vont affronter de même l'équipe de français, d'HG, etc...) qui se disent démunis face à certains intitulés du programme de physique. Ce qui e dessine, c'est ce que j'ai appelé la stratégie de la "poussière sous le tapis": comme on ne sait pas faire, ou que l'on ne peut pas faire (malgré toute la bonne volonté de certains) on délègue à l'année suivante du cycle, et la dernière année, il faut tout faire... comme on peut !
Ensuite, l'IPR, notre sous chef, et les collègues de sciences et techno se retrouvent pour discuter programme. Il n'en ressort pas grand chose, sinon que c'est à nous de nous débrouiller. Et qu'il y aura une formation (ou plusieurs) "magistère" dont j'ai demandé qu'elle serait prise sur quel temps, ce qui n'a pas reçu de réponses...
Notre IPR a souligné que cette réforme pouvait se mettre en place progressivement, très très progressivement. En fait, cela pourrait même être si progressif qu'on ne la verrait pas (il ne l'a pas dit, je lis dans ses pensées) de sitôt dans nos programmes en sciences, et ce d'autant plus que notre équipe de direction nous as assuré que nous conserverions nos groupes de TP comme actuellement. Bref, en sciences, une réforme vraiment a minima, et trèèèèèèèèèèèès lentement intégrée dans nos pratiques, se dessinerait (et si elle s'évaporait avant que nous l'ayons pleinement appliqué, escargots paralytiques que nous sommes ?).
Par contre, lorsque j'ai fais remarquer s'une partie importante du programme e seconde avait rallié la troisième, alors que rien ne changeait end seconde, la réponse a été claire : "c'est parce que le lycée n'a pas encore été réformé, c'est prévu". Cela promet !
En attendant, nous 'n'avons présenté aucune répartition des 4 h entre physique, SVT et techno.
Demain, l' AM, nous devrions travailler sur la réforme... Cela risque d'être un peu plus animé que cela.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par ycombe le Mar 5 Jan 2016 - 20:42

@Dr Raynal a écrit:
Par contre, lorsque j'ai fais remarquer s'une partie importante du programme e seconde avait rallié la troisième, alors que rien ne changeait end seconde, la réponse a été claire : "c'est parce que le lycée n'a pas encore été réformé, c'est prévu". Cela promet !
Et toute l'algorithmique du lycée descend au collège également. Les allègements du collège en algèbre ne compenseront pas, on peut s'attendre à quelques allègements horaires, pardon, à la mise en place d'interdisciplinarité en prenant dans les horaires de lycée.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par JPhMM le Mar 5 Jan 2016 - 20:44

Demain. pale

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par Olympias le Mar 5 Jan 2016 - 20:51

C'est bien. On est en train de "former" une génération d'ignorants.
Quand j'écoute mes collègues de lettres me lire les devoirs des étudiants de BTS... Shocked   je suis consternée. Ils ne savent pas écrire en français (leur langue maternelle au passage). Voilà le savoir, l'instruction c'est le MAL    
On a déjà une réforme du lycée catastrophique et ils veulent encore en rajouter ??? furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par Norman Bates le Mar 5 Jan 2016 - 21:32

@ylm a écrit:Les formés témoignent mais il y a aussi des collègues formateurs qui témoignent en direct live de la formation qu'ils dispensent:


Wow, c'est très très petit tout de même. On fait la même pour les lieux communs des formateurs ? Quel mépris...

C'est d'autant plus dommageable que j'accordais tout de même le bénéfice du doute sur la bonne foi des thuriféraires de la réforme sur ce forum, et ceci disqualifie tout ce que (entre autres) cette personne disait... Dommage, quelle occasion perdue de se taire....

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par leyade le Mar 5 Jan 2016 - 21:58

Bon, la case "Même Jack Lang est contre" m'a fait rire. Laughing

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par carpemuette le Mar 5 Jan 2016 - 22:08

@kamasolou a écrit:
@ylm a écrit:Les formés témoignent mais il y a aussi des collègues formateurs qui témoignent en direct live de la formation qu'ils dispensent:


Qu'est-ce qu'elle entend par "remplir ma grille de bingo anti collège2016" ?

Les formateurs twittent des commentaires méprisants et font des grilles de bingo pendant les formations ???????? J'en reviens pas ! Sans blague !


carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par Tangleding le Mar 5 Jan 2016 - 22:20

MSA n'est peut-être pas "les formateurs", juste leur délicieuse avant-garde à la pointe des avant-postes des prémisses du radieux monde de demain de l'EN.

(Amen)

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par henriette le Mar 5 Jan 2016 - 22:23

Entre des collègues qui jouent à ne rien dire ou à torpiller le bousin, et des formateurs qui jouent au bingo, vraiment, y'a pas, c'est un vrai grand succès, ces formations. Laughing

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par kamasolou le Mar 5 Jan 2016 - 22:24

Contrairement aux bilangues, le CAFFA n'est pas élitiste professeur

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par carpemuette le Mar 5 Jan 2016 - 22:32

9h48 : si c'est à la pause, ça rentre bien dans le bingo des formations vides : case "pause café au bout d'1 h" juste avant "mise en atelier".

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par leyade le Mar 5 Jan 2016 - 22:32

@henriette a écrit:Entre des collègues qui jouent à ne rien dire ou à torpiller le bousin, et des formateurs qui jouent au bingo, vraiment, y'a pas, c'est un vrai grand succès, ces formations. Laughing

Laughing

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par neo-fit le Mer 6 Jan 2016 - 8:04

Je copie ici, un témoignage édifiant trouvé sur ce très intéressant fil : http://www.neoprofs.org/t97441p740-l-ap-pour-travailler-nos-programmes-ou-pas#3453086

@nesssnousss a écrit:Bonjour à tous,

Voici la réponse à tous ceux qui pensent que l'AP est disciplinaire.

Compte-rendu de l'atelier sur l'AP :

Présence d'une IPR Eco-Gestion, (elle nous avait déjà présenté la réforme avant les vacances)

Elle est spécialiste du Lycée et du post-bac. Elle est même chargée de remettre en ordre l'AP Lycée !

Clairement, selon "l'esprit de la réforme" l'AP n'est pas disciplinaire.

Exemple d'organisation pratique : (exemple pour 3 classes notées C1, C2, C3)

- 1h en barrette pour les 3 classes étiquetée AP sur l'edt (par exemple lundi de 10h à 11h)

- utilisation de 1h de marge

-Les profs qui ont ces classes lundi de 10h à 11h (exemple EPS, Maths, Fra et SVT en renfort) identifient les besoins des élèves et créent des groupes de besoin.
Par exemple :
   => "gestion du corps dans l'espace " animé par le prof d'EPS
   => "comprehension" par le prof de français
   => "resolution de problème" par les maths
   =>  " demarche experimentale" par le prof de svt

- repartir les élèves dans les 4 groupes :
Le prof de maths repère un élève qui a du mal en géometrie, avec l'utilisation du matériel (compas equerre..) qui ne différencie pas vertical horizontal... bref il a un problème avec l'espace=>on la place dans le groupe 1 en EPS où il va travailler une compétence utile au maths

Le prof d'EPS repere un élève qui n'arrive pas à calculer ses temps de passage, ses pulsations/min etc => on le place dans le groupe 3 avec le prof de maths

etc

- possibilité de changer la répartition an cours d'année suivant l'évolution des besoins

Voilà, la seule différence avec l'AP Lycée c'est qu'au Lycée il y a un horaire plancher disciplinaire alors qu'au collège, tous les choix se font au niveau local donc aucun horaire disciplinaire minimum n'est garanti

Heureusement que notre PA ne veut pas appliquer ce délire de pédagogisme et prévoit de dédoubler certaines heures par quinzaine. Ouf !

Elle s'en est pris plein la tête, elle continue d’affirmer que la reforme se fait "à moyens constants "parce que c'est écrit dans son diaporama ! j'ai repris le calcul avec elle et oh miracle ! 0.5h en moins (elle n'est pas venue pour rien, elle a appris quelque chose!) elle a reconnu ne pas savoir ce qui va se passera pour les segpa (et même ne pas savoir ce que c'est !) on sent bien que les formateurs sont de plus en plus fatigués et qu'ils se contentent de fonctionner...

Il faut continuer la lutte chevalier on va gagner !!! yesyes

neo-fit
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par Osmie le Mer 6 Jan 2016 - 9:52

@Olympias a écrit:C'est bien. On est en train de "former" une génération d'ignorants.
Quand j'écoute mes collègues de lettres me lire les devoirs des étudiants de BTS... Shocked   je suis consternée. Ils ne savent pas écrire en français (leur langue maternelle au passage). Voilà le savoir, l'instruction c'est le MAL    

On a déjà une réforme du lycée catastrophique et ils veulent encore en rajouter ??? furieux

Exactement, et c'est affreux.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par *Evinrude* le Mer 6 Jan 2016 - 10:00

Les journées de formation commencent seulement la semaine prochaine chez nous : qui les a déjà "subies" dans l'Académie de Rouen? Comment se passe la 1ere journée? Devrons-nous, après le fameux power p**nt qui a l'air partout de mise, nous répartir en "ateliers" ? Que sommes-nous censés "produire" ? Je suis découragée d'avance...

*Evinrude*
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par Sopajb le Mer 6 Jan 2016 - 10:01

@neo-fit a écrit:Je copie ici, un témoignage édifiant trouvé sur ce très intéressant fil : http://www.neoprofs.org/t97441p740-l-ap-pour-travailler-nos-programmes-ou-pas#3453086

@nesssnousss a écrit:Bonjour à tous,

Voici la réponse à tous ceux qui pensent que l'AP est disciplinaire.

Compte-rendu de l'atelier sur l'AP :

Présence d'une IPR Eco-Gestion, (elle nous avait déjà présenté la réforme avant les vacances)

Elle est spécialiste du Lycée et du post-bac. Elle est même chargée de remettre en ordre l'AP Lycée !

Clairement, selon "l'esprit de la réforme" l'AP n'est pas disciplinaire.

:

Discours inverse dans mon académie : l'AP EST disciplinaire. Entendu de la bouche de plusieurs IPR.

Sopajb
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par kamasolou le Mer 6 Jan 2016 - 11:47

@carpemuette a écrit:9h48 : si c'est à la pause, ça rentre bien dans le bingo des formations vides : case "pause café au bout d'1 h" juste avant "mise en atelier".

C'était pendant le discours de l'IPR.

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par trompettemarine le Mer 6 Jan 2016 - 14:42

@carpemuette a écrit:
@kamasolou a écrit:
@ylm a écrit:Les formés témoignent mais il y a aussi des collègues formateurs qui témoignent en direct live de la formation qu'ils dispensent:


Qu'est-ce qu'elle entend par "remplir ma grille de bingo anti collège2016" ?

Les formateurs twittent des commentaires méprisants  et font des grilles de bingo pendant les formations ???????? J'en reviens pas ! Sans blague !


Ce ne serait pas une faute professionnelle ? araignée

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par Bussy le Mer 6 Jan 2016 - 14:58

@*Evinrude* a écrit:Les journées de formation commencent seulement la semaine prochaine chez nous : qui les a déjà "subies" dans l'Académie de Rouen? Comment se passe la 1ere journée? Devrons-nous, après le fameux power p**nt qui a l'air partout de mise, nous répartir en "ateliers" ?  Que sommes-nous censés "produire" ? Je suis découragée d'avance...

Pas subies encore, mais des amis en formation lundi et hier, dans deux établissements différents du 76, m'en ont parlé : du n'importe quoi !

- 1re formation, lundi :
Une formatrice, "venues les mains dans les poches" d'après mes sources :"Alors, vous vous mettez en atelier et vous allez travailler sur l'AP et les EPI" "Quoi ? Vous refusez de travailler à la mise en place de la réforme ? Si c'est comme ça, moi, je vais lire mes mails !"...

- 2e formation, hier, des collègues de mon établissement :
Un chef d'établissement et des IPR présents pendant les premières 20 minutes. "Vous pouvez poser toutes les questions que vous voulez." "Ah non ! Nous ne répondrons pas à ça. Nous ne sommes pas là pour aborder les points de contestation autour de la réforme."
Puis le formateur (ou la formatrice ?) : "Prenez un bout de papier et écrivez 3 mots qui vous viennent à l'esprit à propos des EPI." + Présentation bien creuse, sans contenu utilisable.
L'après-midi : ateliers. Mais pas d'info. plus précises.

J'ai hâte ! Bien sûr, comme tous les collègues de mon établissement, je suis convoquée sur les jours où je travaille le moins...

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par kamasolou le Mer 6 Jan 2016 - 15:57

Premiers échos dans l'académie de Rouen : http://www.rouen.snes.edu/spip.php?article1674

Certain(e)s auraient mieux fait de répondre aux questions au lieu de jouer au bingo...:
"Tout y passe : situation des TZR, collègues d’Allemand, de latin, inégalités entre établissements… Très peu de réponses en face si ce n’est que « tout est possible avec les heures marges », « vous aurez le choix » etc. Rien quand on évoque la charge de travail, l’absence de temps de concertation, les intentions affichées complètement utopiques et inadaptées au fonctionnement des établissements sur le terrain… réponse de type langue de bois, esquive, circonvolutions pour ne pas répondre ; car en effet il n’y a rien de prévu en terme de moyens."

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par trompettemarine le Mer 6 Jan 2016 - 16:16

@kamasolou a écrit:Premiers échos dans l'académie de Rouen : http://www.rouen.snes.edu/spip.php?article1674

Les passages où les collègues doivent comprendre que s'ils ne sont pas satisfaits de la réforme, ils peuvent toujours démissionner font froid dans le dos. C'est à la limite de l'ignominie. Jamais nous n'aurons été tant méprisés... sauf qu'ils oublient que nous sommes professeurs avant d'être larbins.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par carpemuette le Mer 6 Jan 2016 - 18:09

@trompettemarine a écrit:
@carpemuette a écrit:
@kamasolou a écrit:
@ylm a écrit:Les formés témoignent mais il y a aussi des collègues formateurs qui témoignent en direct live de la formation qu'ils dispensent:


Qu'est-ce qu'elle entend par "remplir ma grille de bingo anti collège2016" ?

Les formateurs twittent des commentaires méprisants  et font des grilles de bingo pendant les formations ???????? J'en reviens pas ! Sans blague !


Ce ne serait pas une faute professionnelle ? araignée

Il me semble, m'enfin... Les fautes professionnelles sont réservées au tout venant de la salle des profs, qui fait un tweet malheureux sur une inspectrice, qui porte un casque romain lors d'une formation,qui se montre passif ou qui pose trop de questions.

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) sujet 1

Message par bruno09 le Mer 6 Jan 2016 - 18:14

@*Evinrude* a écrit:Les journées de formation commencent seulement la semaine prochaine chez nous : qui les a déjà "subies" dans l'Académie de Rouen? Comment se passe la 1ere journée? Devrons-nous, après le fameux power p**nt qui a l'air partout de mise, nous répartir en "ateliers" ?  Que sommes-nous censés "produire" ? Je suis découragée d'avance...

Dès que j'entends parler ce ce truc je commence par rappeler qu'il s'agit d'une faute d’expression. Il faut parler de PréAO, présentation assistée par ordinateur. Ensuite je rappelle que l'amée américaine les a proscrits de ses formations car ils se sont aperçus que les troufions dormaient et par la suite sautaient bêtement sur des mines...
J'utilise la PréAO sur des logiciels libres et à dose homéopathique par exemple pour montrer une évolution dans le temps avec une carte  historique.
Le power point sinon, ça peut faire penser à leurs utilisateurs qu'ils font moderne (perso, première utilisation en 1994...) ou à masquer la glande...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 41 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 23 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum