CPE et Réforme des collèges

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par babouchka4 le Sam 26 Mar 2016 - 11:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Z'etes bien tatillons avec les propos peut être maladroits de la collègue....


Ce n'est pas peut-être et c'est bien pire que maladroit !

Franchement, c'est insultant, méprisant et révélateur de la plus totale méconnaissance de notre travail.

Et je vais m'arrêter là pour ne pas zorcharter.

Mais vous croyez que les collègues enseignants connaissent bien le boulot de Cpe.

Je trouve cela excessif. Cela reste mon avis.

C'est bien pour cela qu'ils ne disent pas au cpe qu'eux feraient son travail mieux que lui !

Alors là ça me fait gentillement sourire... Quand je lis les commentaires sur les CpE et la gestion d'incident sur ce forum, j'en doute Smile

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par KrilinXV3 le Sam 26 Mar 2016 - 11:32

Il ne faut pas confondre les co-interventions dans le cadre des heures de vie de classe et des (trop) nombreuses interventions dans le cadre des (trop) nombreuses "éducation à ..." avec de la pédagogie, je crois que le malentendu est là. Je travaille souvent avec les CPE, l'infirmière et l'AS de mon collège. Tout se passe bien, mais le jour de la consultation pour le socle commun il y a deux ans, j'ai eu une demie "prise de bec" avec l'une d'entre elles. Elle me reprochait de ne pas la considérer comme une enseignante, position que j'assumais pleinement.

Pour ce qui est de l'attaque de GreenCPE sur les profs de rabâchage, je ne lui en veux même pas: défoncer les profs d'HG, c'est presque une tradition sur ce forum. A Rome, on fait comme les Romains.

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par babouchka4 le Sam 26 Mar 2016 - 11:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Z'etes bien tatillons avec les propos peut être maladroits de la collègue....


Ce n'est pas peut-être et c'est bien pire que maladroit !

Franchement, c'est insultant, méprisant et révélateur de la plus totale méconnaissance de notre travail.

Et je vais m'arrêter là pour ne pas zorcharter.

Mais vous croyez que les collègues enseignants connaissent bien le boulot de Cpe.

Je trouve cela excessif. Cela reste mon avis.

Mais on ne fait pas de commentaire aussi désobligeant dessus !

Vous êtes bien susceptibles.... Que ce soit maladroit soit... De là à en faire tout un sketch... Ouvrons un nouveau sujet sur le forum dans ce cas Wink

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "
avatar
babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par kero le Sam 26 Mar 2016 - 12:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Ce n'est pas peut-être et c'est bien pire que maladroit !

Franchement, c'est insultant, méprisant et révélateur de la plus totale méconnaissance de notre travail.

Et je vais m'arrêter là pour ne pas zorcharter.

Mais vous croyez que les collègues enseignants connaissent bien le boulot de Cpe.

Je trouve cela excessif. Cela reste mon avis.

C'est bien pour cela qu'ils ne disent pas au cpe qu'eux feraient son travail mieux que lui !

Alors là ça me fait gentillement sourire... Quand je lis les commentaires sur les CpE et la gestion d'incident sur ce forum, j'en doute Smile

Et bien t'as mal lu. Ou lu qu'une partie.

Perso, j'ai conscience de l'importance primordiale du CPE dans un établissement - j'en ai souvent parlé - et je suis souvent bluffé par les capacités de gestion de certaines situations qu'ils peuvent avoir. Il faut dire que j'ai eu de la chance. Mis à part quelques cas rares, je suis tombé sur des CPE très compétentes. Je fais d'ailleurs en sorte de collaborer pour que nous réglions les problèmes, dans une certaine mesure au moins, ensemble.

Maintenant, ici le fil est lancé par quelqu'un qui vient nous explique que nous ne faisons pas réfléchir les élèves, et qu'elle ferait ce genre de choses mieux que les enseignants. Ce n'est pas maladroit, c'est du mépris à l'état pur.

Enfin, un détail toutefois. Ceux qui affirment que la pédagogie est du ressort unique de l'enseignant me semblent se tromper (et faire, accessoirement, une confusion avec la notion de didactique qui elle - contrairement à la pédagogie - est disciplinaire). Je pense que les CPE peuvent faire, savent faire, et font souvent preuve de pédagogie, dès lors qu'ils gèrent les problèmes disciplinaires d'une manière telle qu'elle ne se limite pas à l'application d'une sanction. Ça ne veut pas dire que la pédagogie doit remplacer la sanction (ce qui me semble être la peur implicite de ceux qui condamnent l'idée d'une pédagogie du CPE). Mais, parallèlement à la sanction, savoir en expliquer le sens, savoir revenir sur les fondements de la règle, savoir faire prendre conscience à l'élève du fait qu'une sanction est justifiée: cela relève bien de la pédagogie. Et c'est loin d'être inutile. Un élève qui a l'impression d'être sanctionné injustement ne vivra pas ça de la même manière qu'un élève qui - par le biais de la discussion - est amené à en reconnaître le bien-fondé.
avatar
kero
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par Daphné le Sam 26 Mar 2016 - 13:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Mais vous croyez que les collègues enseignants connaissent bien le boulot de Cpe.

Je trouve cela excessif. Cela reste mon avis.

C'est bien pour cela qu'ils ne disent pas au cpe qu'eux feraient son travail mieux que lui !

Alors là ça me fait gentillement sourire... Quand je lis les commentaires sur les CpE et la gestion d'incident sur ce forum, j'en doute Smile

Et bien t'as mal lu. Ou lu qu'une partie.

Perso, j'ai conscience de l'importance primordiale du CPE dans un établissement - j'en ai souvent parlé - et je suis souvent bluffé par les capacités de gestion de certaines situations qu'ils peuvent avoir. Il faut dire que j'ai eu de la chance. Mis à part quelques cas rares, je suis tombé sur des CPE très compétentes. Je fais d'ailleurs en sorte de collaborer pour que nous réglions les problèmes, dans une certaine mesure au moins, ensemble.

Maintenant, ici le fil est lancé par quelqu'un qui vient nous explique que nous ne faisons pas réfléchir les élèves, et qu'elle ferait ce genre de choses mieux que les enseignants. Ce n'est pas maladroit, c'est du mépris à l'état pur.




C'est ça !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par babouchka4 le Sam 26 Mar 2016 - 13:07

Je ne parlais pas de ce post ci Kero.

Je te rejoins sur la majorité de ton commentaire Smile

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "
avatar
babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par kamasolou le Sam 26 Mar 2016 - 14:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je pense que les CPE peuvent faire, savent faire, et font souvent preuve de pédagogie, dès lors qu'ils gèrent les problèmes disciplinaires d'une manière telle qu'elle ne se limite pas à l'application d'une sanction. Ça ne veut pas dire que la pédagogie doit remplacer la sanction (ce qui me semble être la peur implicite de ceux qui condamnent l'idée d'une pédagogie du CPE). Mais, parallèlement à la sanction, savoir en expliquer le sens, savoir revenir sur les fondements de la règle, savoir faire prendre conscience à l'élève du fait qu'une sanction est justifiée: cela relève bien de la pédagogie. Et c'est loin d'être inutile. Un élève qui a l'impression d'être sanctionné injustement ne vivra pas ça de la même manière qu'un élève qui - par le biais de la discussion - est amené à en reconnaître le bien-fondé.
veneration
+1000!
Ma CPE est brillante sur ce point, elle fait en ce sens beaucoup de pédagogie et cela renforce son autorité et sa crédibilité auprès de tous (élèves, surveillants, profs, parents). C'est un boulot remarquable, et pour autant différent du notre.
avatar
kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par Olympias le Sam 26 Mar 2016 - 14:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Faux, j'ai participé à des actions pédagogiques avec mes collègues et je me suis fait plaisir et j'ai bien été accueillie par mes collègues profs.

Des "actions pédagogiques" ? Lesquelles?

Moi je veux bien te laisser mes classes, entières cela va de soi, pour faire des EPI.

J'ai notamment pris en classe entière une classe de 3ème à la demande du prof d'hist-géo, j'ai fait réfléchir les élèves sur un tas de sujet et on a réussi à dresser des représentations faussées et on tente de déconstruire tout cela. j'estime participé à la formation à l'esprit critique et ma légitimité est parfois même totale par rapport à un enseignant. Ce dernier rabâche un cours sans vraiment ouvrir cet esprit...

Les professeurs dHGEMC te remercient de ce mépris de leur travail.
Absolument ! C'est hallucinant comme remarque. Sachant qu'on bosse sur la différence savoir /opinion, opinion/ idée préconçue, qu'on les fait réfléchir et écrire pour exposer une idée personnelle et argumenter ; qu'on travaille à partir des médias, qu'on expose le fondement de la règle de droit.... What else ??
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par henriette le Sam 26 Mar 2016 - 16:28

Je me demande vraiment si GreenCpe n'est pas simplement dans la provocation gratuite.
Une chose apparaît en tout cas : il ou elle (impossible de savoir, cela semble dépendre des posts), n'étant pas dans l'enseignement depuis très longtemps (vacataire ou stagiaire, là aussi, ce n'est pas très clair), ayant fait des études de sciences de l'éducation (donc pas en histoire-géographie en fait), parle sans doute de façon trop catégorique de choses qu'il/elle ne connaît tout simplement pas encore suffisamment.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par laMiss le Sam 26 Mar 2016 - 18:22

RAS dans l'arrêté/décret.
La circulaire en revanche indique que les CPE participent aux EPI et à l'AP (mais ce n'est qu'une circulaire).

Pour les EPI :
Circulaire 30/06/15 a écrit:
Toutes les disciplines d'enseignement contribuent aux enseignements pratiques interdisciplinaires. Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d'éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans leur conception et à participer à leur mise en œuvre. Le programme d'enseignement du cycle 4 fixe le cadre des contenus enseignés pour chacune de ces thématiques.

Les enseignements pratiques interdisciplinaires contribuent, avec les autres enseignements, à la mise en œuvre du parcours citoyen, du parcours d'éducation artistique et culturelle ainsi que du parcours Avenir. La mise en œuvre des parcours doit favoriser la participation d'autres personnels de l'établissement et les partenariats.

Pour l'AP :
Circulaire 30/06/15 a écrit:
Toutes les disciplines d'enseignement peuvent contribuer à l'accompagnement personnalisé. Il est destiné à soutenir la capacité des élèves à apprendre et à progresser, notamment dans leur travail personnel, à améliorer leurs compétences et à contribuer à la construction de leur autonomie intellectuelle. Les professeurs documentalistes et les conseillers principaux d'éducation, dans leurs champs de compétences respectifs, ont vocation à apporter leur expertise dans sa conception et à participer à sa mise en œuvre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Faut lui laisser sa chance ! Jusque là tout va bien ...

laMiss
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par the educator le Ven 15 Avr 2016 - 10:52

j'arrive après la bataille, mais j'ai quelques remarques:

l'entrée du cpe en pédagogie, ce n'est pas nouveau, je copie colle ici des textes qui cadrent notre travail, mais la plupart des collègues continuent de décréter ce qu'est un bon cpe sans connaitre les missions.
Une remarque: la notion de pédagogie n'est pas réduite au cadre du cours ou de la discipline (ou alors ça a changé), et je ne comprends pas bien en quoi le fait qu'un personnel non enseignant aille sur ce terrain pose problème. de compétences? oui bien sur, notre formation est hyper lacunaire à ce sujet (même si à mon époque nous étions inspectés en séance l'année de validation), et notre manque d'expérience par rapport à un enseignant est évident, mais... pas davantage qu'un sortant de concours, par exemple...

La remarque de ma collègue sur le rabâchage est clairement déplacée, et renvoie à la même vision étroite que celles des professeurs qui considèrent que le cpe à déjà à faire avec la perm et la discipline (la vraie huhu). Un cpe qui choisissait davantage de s'impliquer dans ce genre de séance faisait un choix professionnel tout à fait légitime, quoi que vous en pensiez, et les collègues qui ont investi ce domaine se réjouissent sans doute d' avoir des créneaux identifiés pour mener ce boulot à bien.
Se demander si l'on est idéologiquement d'accord avec ça ne fait pas avancer le problème: ils sont cpe, ils font leur boulot. Au sein de la profession, le débat existe comme il a pu exister chez les docs il y a quelques années (mais bizarrement, les docs, personne ne les emmerde avec ça, ils font ça entre eux) et il y a des courants bien représentés qui orientent le boulot circulaires après circulaires.

Le probème du cpe est toujours le même: dans la tête de beaucoup de profs, il est là pour "faire le sale boulot" et lui faciliter la vie. Or si cette charge de boulot autour de la discipline existe bien, elle n'est pas de la responsabilité propre du cpe. Cela pose un vrai problème quand tout le monde se renvoie la balle, et cela donne des établissements dangereusement bancals, mais néanmoins un cpe qui accepte cette charge de boulot, au détriment du reste de ses missions, ne fait pas forcément correctement le boulot.

Juste une remarque à propos des 6h perm/classe/semaine. Mon boulot à moi ce n'est pas la prise en charge des élèves à ces moments là. c'est d'organiser la prise en charge. et c'est en amont que je vais faire mon boulot, justement pour empêcher qu'on dépasse ma capacité d'accueil. là on est en plein dedans.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par henriette le Ven 15 Avr 2016 - 11:44

Merci pour ton éclairage, the educator : on a tout à gagner à mieux se représenter en quoi consiste le travail des uns et des autres.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par babouchka4 le Ven 15 Avr 2016 - 12:42

AG lundi de la rentrée avec tous les collègues car selon une minorité les rapports ne sont pas traités et la situation se dégrade...

Il faut savoir que depuis 2 ans je demande aux collègues qui subissent des incidents de gestion de classe de venir avec moi pour rencontrer les parents et enfants.... Quand je demande, ça botte en touche SYSTEMATIQUEMENT.

Au final je gère seul et avec les chefs des incidents qui relèvent dans la moitié des cas du collègue. On s'épuise dans ce fonctionnement et ce n'est bénéfique pour personne, et le schmil Blik n'avance pas....

Comme dirait l'autre.... M'enfin...

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "
avatar
babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par the educator le Ven 15 Avr 2016 - 14:26

un lundi de rentrée, vous savez vous faire plaisir!

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par phil(...) le Ven 15 Avr 2016 - 15:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:un lundi de rentrée, vous savez vous faire plaisir!
Oui du lourd. Cela ne fait pas envie...
Les rentrées révèlent toujours leur lot de surprise... du style conneries pendant les vacances qui vont claquer à 7 heures 30....
Alors à chaque jour suffit sa peine non?
avatar
phil(...)
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par Rendash le Ven 15 Avr 2016 - 17:21

Merci pour les précisions, the educator. Je pense que plus personne ici ne croit que GreenCPE est réellement CPE, c'est juste un monstrueux troll qui s'est coupé à de nombreuses reprises ces dernières semaines, donc personne ne tient compte de ses propos qui visaient uniquement à provoquer bêtement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
l'entrée du cpe en pédagogie, ce n'est pas nouveau, je copie colle ici des textes qui cadrent notre travail, mais la plupart des collègues continuent de décréter ce qu'est un bon cpe sans connaitre les missions.
Une remarque: la notion de pédagogie n'est pas réduite au cadre du cours ou de la discipline (ou alors ça a changé), et je ne comprends pas bien en quoi le fait qu'un personnel non enseignant aille sur ce terrain pose problème. de compétences? oui bien sur, notre formation est hyper lacunaire à ce sujet (même si à mon époque nous étions inspectés en séance l'année de validation), et notre manque d'expérience par rapport à un enseignant est évident, mais... pas davantage qu'un sortant de concours, par exemple...

J'ai lu attentivement les liens que tu as postés (toi et d'autres), mais je n'y vois pas que le CPE est censé être compétent pour intervenir dans un cadre disciplinaire. Son rôle pédagogique est tout à fait logique dans le cadre d'une heure de vie de classe, ou d'une heure d'EMC par exemple ( je rejoins donc le passage que j'ai graissé), qui entrent dans le cadre de la vie scolaire; mais le CPE n'est pas compétent pour intervenir en histoire-géo ou en français (quoi qu'en aient certains Rolling Eyes ), pas plus que mon collègue de maths ou le proviseur. En tant que sortant de concours, je suis sans doute moins compétent qu'un collègue de quinze ans d'expérience, mais je m'estime bien plus compétent que n'importe quel autre non-prof d'histoire dans ma discipline.
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par the educator le Sam 16 Avr 2016 - 11:47

euh, c'est précisément ce que j'ai écrit. La pédagogie sort du cadre "disciplinaire" (j'ai un vrai mépris pour ce mot, mais bon, c'est une autre histoire). Donc le cpe peut mettre les pieds dans la pédagogie. En la matière il a assez peu d'expérience, certes, mais pas fondamentalement moins que certains personnels enseignants débutants (ou contractuels, etc...). Et pas vraiment moins de légitimité, en tout cas statutairement.
Au passage, les heures de vie de classe, c'est pour les profs principaux, ils sont payés pour. Si je dois prendre une classe, je le fais sur un créneau à moi, pour ne pas qu'il y ait de confusion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:n tant que sortant de concours, je suis sans doute moins compétent qu'un collègue de quinze ans d'expérience, mais je m'estime bien plus compétent que n'importe quel autre non-prof d'histoire dans ma discipline.
Il faut se méfier de ce genre d'affirmation, et préciser de quoi l'on parle. S'il s'agit de connaissances disciplinaires pures, ce n'est pas une évidence. J'avais une de mes AED qui était doctorante en histoire et qui pouvait en remontrer aux 3/4 de mes collègues profs. S'il s'agit de pédagogie, alors c'est probable, et souhaitable tout même: cpe, proviseur (son cas est particulier selon son corps d'origine), et collègues de math ne portent pas la même attention au contenu de ta discipline, ni à la manière de le transmettre.
Nous, cpe, en classe, il nous manque des reflexes qui s’acquièrent avec l'experience (à défaut de formation...), notamment dans la gestion de l'attention, du rythme, l'adaptation du contenu à la classe, etc... et je trouve que nous avons tendance à faire des séances "de stagiaire" justement. Là où un stagiaire va très vite progresser, s'il se pose les bonnes questions, à coup de 20 séances/semaine, nous nous retrouvons très vite distancés par manque de pratique (et de préparation). Nous n'avons pas les mêmes enjeux non plus: nos interventions sont souvent ponctuelles, et très délimitées, et d'ailleurs ça rend l'exercice assez difficile: dans ces conditions, il est tentant de ne faire que de l'informatif et de ne pas se poser la question de la transmission. Comme en plus nous n'avons ni le temps, ni l’expérience pour évaluer si les élèves ont APPRIS quelque chose...
Pour moi, ces limites ne me rendent pas enthousiaste  à l'idée de prendre des séances en classe (même s'il y a matière), et je ne vais sur ce terrain que pour des points très précis.

Mais je comprends que des collègues aient envie de s'en emparer, y compris dans un cadre mieux délimité et à un rythme plus soutenu, et cela fait clairement partie de notre boulot.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par Isis39 le Sam 16 Avr 2016 - 11:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Au passage, les heures de vie de classe, c'est pour les profs principaux, ils sont payés pour. Si je dois prendre une classe, je le fais sur un créneau à moi, pour ne pas qu'il y ait de confusion.

Non. Les heures de vie de classe sont organisées par le prof principal mais ne sont pas pour le prof principal.
Rappel : nous ne sommes pas payés pour ces heures. L'ISOE n'a pas augmenté à la mise en place de l'heure de vie de classe. Et, à part certains établissements où les profs ont bien de la chance, ces heures ne sont pas rémunérées.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par Rendash le Sam 16 Avr 2016 - 12:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:euh, c'est précisément ce que j'ai écrit. La pédagogie sort du cadre "disciplinaire" (j'ai un vrai mépris pour ce mot, mais bon, c'est une autre histoire). Donc le cpe peut mettre les pieds dans la pédagogie.

Ben, ouais, je dis que je suis d'accord avec ce que tu as écrit à ce sujet, précisément Razz
Il peut y mettre le pied, à condition que ce soit le gauche professeur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Au passage, les heures de vie de classe, c'est pour les profs principaux, ils sont payés pour. Si je dois prendre une classe, je le fais sur un créneau à moi, pour ne pas qu'il y ait de confusion.

Non. Les PP doivent les organiser, pas forcément les assurer ; et ils ne sont pas payés pour.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:n tant que sortant de concours, je suis sans doute moins compétent qu'un collègue de quinze ans d'expérience, mais je m'estime bien plus compétent que n'importe quel autre non-prof d'histoire dans ma discipline.
Il faut se méfier de ce genre d'affirmation, et préciser de quoi l'on parle. S'il s'agit de connaissances disciplinaires pures, ce n'est pas une évidence. J'avais une de mes AED qui était doctorante en histoire et qui pouvait en remontrer aux 3/4 de mes collègues profs. S'il s'agit de pédagogie, alors c'est probable, et souhaitable tout même: cpe, proviseur (son cas est particulier selon son corps d'origine), et collègues de math ne portent pas la même attention au contenu de ta discipline, ni à la manière de le transmettre.
Nous, cpe, en classe, il nous manque des reflexes qui s’acquièrent avec l'experience (à défaut de formation...), notamment dans la gestion de l'attention, du rythme, l'adaptation du contenu à la classe, etc... et je trouve que nous avons tendance à faire des séances "de stagiaire" justement. Là où un stagiaire va très vite progresser, s'il se pose les bonnes questions, à coup de 20 séances/semaine, nous nous retrouvons très vite distancés par manque de pratique (et de préparation). Nous n'avons pas les mêmes enjeux non plus: nos interventions sont souvent ponctuelles, et très délimitées, et d'ailleurs ça rend l'exercice assez difficile: dans ces conditions, il est tentant de ne faire que de l'informatif et de ne pas se poser la question de la transmission. Comme en plus nous n'avons ni le temps, ni l’expérience pour évaluer si les élèves ont APPRIS quelque chose...
Pour moi, ces limites ne me rendent pas enthousiaste  à l'idée de prendre des séances en classe (même s'il y a matière), et je ne vais sur ce terrain que pour des points très précis.

Mais je comprends que des collègues aient envie de s'en emparer, y compris dans un cadre mieux délimité et à un rythme plus soutenu, et cela fait clairement partie de notre boulot.

Voilà, je suis d'accord avec ça aussi, c'est bien le sens de mon propos. Ce qui, du coup, fait tomber à l'eau l'exemple de ta collègue AED. Elle sera évidemment bien plus pointue que moi, ou n'importe qui, dans sa partie ; mais outre qu'elle aura sans doute moins de compétences sur l'ensemble du programme, il lui manquera aussi l'aspect pédagogie/didactique, qui, donc, s'acquiert avec l'expérience.

(Je vérifie le premier point à peu près tous les jours, en bossant avec les copains à la BU : ils sont vraiment bons sur le partie, ce sont des gens brillants et bosseurs, mais ils manquent de connaissances et de compétences ( Razz ) sur le reste du programme du secondaire. Si ta collègue doctorante est vraiment au point sur, par exemple, les rituels de cour à la Renaissance (au hasard, évidemment ), elle ne sera pas nécessairement compétente pour évoquer le Proche & Moyen Orient, ou la question de la gestion des ressources, ou l'économie-monde britannique. C'est ainsi que je me retrouve à expliquer des choses basiques à un pote qui sera sans doute un jour LA référence dans son domaine, mais qui ne pane rien à des questions de géographie et de géopolitique.
Mais, évidemment, ce serait un réel bonheur d'apprendre des choses en discutant avec ta collègue, sur son domaine de prédilection. )
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par Dalva le Sam 16 Avr 2016 - 12:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:euh, c'est précisément ce que j'ai écrit. La pédagogie sort du cadre "disciplinaire" (j'ai un vrai mépris pour ce mot, mais bon, c'est une autre histoire). Donc le cpe peut mettre les pieds dans la pédagogie.
Et ben voilà. Au moins on sait où on en est.
avatar
Dalva
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par the educator le Sam 16 Avr 2016 - 14:22

oui voilà, tu sais où tu en es, les vaches sont bien gardées, il pleut donc je prends mon parapluie.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par the educator le Sam 16 Avr 2016 - 14:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Non. Les PP doivent les organiser, pas forcément les assurer ; et ils ne sont pas payés pour.
Je ne suis pas au point sur ces textes, mais a partir du moment ou cela fait partie de la charge du PP, que cette charge de PP est rémunérée à travers l'isoe, je prends mon gros raccourci. Toujours est il que cette heure ne m’intéresse pas (ni la vie de  classe en général d'ailleurs), et il ne me semble pas qu'elle fasse non plus partie de mes missions (même si certains collègues la trouvent pratique).

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par Isis39 le Sam 16 Avr 2016 - 14:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Non. Les PP doivent les organiser, pas forcément les assurer ; et ils ne sont pas payés pour.
Je ne suis pas au point sur ces textes, mais a partir du moment ou cela fait partie de la charge du PP, que cette charge de PP est rémunérée à travers l'isoe, je prends mon gros raccourci. Toujours est il que cette heure ne m’intéresse pas (ni la vie de  classe en général d'ailleurs), et il ne me semble pas qu'elle fasse non plus partie de mes missions (même si certains collègues la trouvent pratique).

L'ISOE n'a pas augmenté quand ces heures ont été mise en place. Elles ne sont pas rémunérées.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par Honchamp le Sam 16 Avr 2016 - 14:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
 Nous n'avons pas les mêmes enjeux non plus: nos interventions sont souvent ponctuelles, et très délimitées, et d'ailleurs ça rend l'exercice assez difficile: dans ces conditions, il est tentant de ne faire que de l'informatif et de ne pas se poser la question de la transmission. Comme en plus nous n'avons ni le temps, ni l’expérience pour évaluer si les élèves ont APPRIS quelque chose...
Pour moi, ces limites ne me rendent pas enthousiaste  à l'idée de prendre des séances en classe (même s'il y a matière), et je ne vais sur ce terrain que pour des points très précis.

Mais je comprends que des collègues aient envie de s'en emparer, y compris dans un cadre mieux délimité et à un rythme plus soutenu, et cela fait clairement partie de notre boulot.

Tu prends des élèves pour faire de l'enseignement ?
Tu fais de l'histoire, du français, de la physique, etc ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par Dalva le Sam 16 Avr 2016 - 16:35

Non, puisqu'il n'aime pas le disciplinaire. Il fait donc de la pédagogie sans contenu. D'ailleurs il dit aussi qu'il n'a pas l'expérience pour vérifier l'acquisition des connaissances qu'il transmettrait éventuellement.
Sur quoi s'applique la pédagogie ?

Et, plus intéressant, qu'est-ce que la pédagogie, quelle est sa différence avec la didactique, et à quoi servent l'une et l'autre ?
avatar
Dalva
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: CPE et Réforme des collèges

Message par RogerMartin le Sam 16 Avr 2016 - 16:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:oui voilà, tu sais où tu en es, les vaches sont bien gardées, il pleut donc je prends mon parapluie.

Vous êtes toujours aussi grossier ? Avec vos collègues enseignants ? Les élèves de votre établissement ? :shock:

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum