« Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par corailc le Dim 13 Mar 2016 - 12:10

Je suis stagiaire dans un bahut difficile et je l'ai encore mal vécu la semaine passée: ma matière a été citée avec quatre autres par les élèves, plutôt concernant les bavardages que le programme. Je sais que je suis fautive là-dessus mais je déteste quand ça arrive à un collègue alors quand c'est moi ça me gonfle. J' estime que les élèves ou les parents d'élèves n’ont pas à citer une matière en conseil de classe, ça se fait avant (pour ma part je n’ai jamais eu de remontées avant le conseil d'ailleurs). J'ai enfin été outrée que l'adjointe puisse dire qu'il n'y avait pas de mystère: ça se passe bien quand les élèves ne s'ennuient pas , donc différenciation un max, îlots, classes inversées, TICE, compactage... ça pour moi ce n'est pas à dire et les solutions me laissent dubitatives avec des élèves en grande difficulté.

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par Mattlec le Dim 13 Mar 2016 - 12:11

@Fesseur Pro a écrit:Pas de questions de ce type chez nous et encore moins évoquées en conseil de classe.
Ce n'est pas le lieu.

Ce sont des choses qui peuvent arriver, le CDE laisse faire tant que ça ne va pas trop loin.
Mais les parents commencent à le connaître, quelqu'un de discret, mais qui a un don pour envoyer des scuds sans avoir l'air d'y toucher. Razz
Du coup généralement ils se modèrent d'eux-mêmes.

_________________
"La culture burgonde ? Je savais même pas qu’y en avait une… Non, moi je voulais faire grec moderne, mais y avait plus de place. Il restait que burgonde ou anglais. Aaaaanglais ! Mais c’est encore moins répandu."

Mattlec
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par Poppy le Dim 13 Mar 2016 - 12:12

@Fesseur Pro a écrit:Pas de questions de ce type chez nous et encore moins évoquées en conseil de classe.
Ce n'est pas le lieu.
Lors du tour de table en début de conseil, vous ne donnez pas la parole aux parents délégués ? Dans mon lycée, on fait le tour de table en commençant par les profs ( avis général sur la classe), puis les parents délégués, puis les élèves .Je fais une vie de classe avant chaque conseil pour voir avec les élèves ce qui peut être dit en conseil ( ou pas!) mais il est vrai que les remarques des parents délégués peuvent être parfois étonnantes !S'il s'agit d'attaques personnelles d'un collègue, mon rôle de PP (et celui du CPE présent ou du CDE ) est de couper court et d'inviter les parents à prendre RDV avec le/la collègue concerné(e).

Poppy
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par InvitéeC9 le Dim 13 Mar 2016 - 12:13

@corailc a écrit: îlots, classes inversées, TICE.

La vraie vie, quoi Rolling Eyes
Sinon, ce qu'a rétorqué la PA est immonde.

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par zouz le Dim 13 Mar 2016 - 12:17

@corailc a écrit:Je suis stagiaire dans un bahut difficile et je l'ai encore mal vécu la semaine passée: ma matière a été citée avec quatre autres par les élèves, plutôt concernant les bavardages que le programme. Je sais que je suis fautive là-dessus mais je déteste quand ça arrive à un collègue alors quand c'est moi ça me gonfle. J' estime que les élèves ou les parents d'élèves n’ont pas à citer une matière en conseil de classe, ça se fait avant (pour ma part je n’ai jamais eu de remontées avant le conseil d'ailleurs). J'ai enfin été outrée que l'adjointe puisse dire qu'il n'y avait pas de mystère: ça se passe bien quand les élèves ne s'ennuient pas , donc différenciation un max, îlots, classes inversées, TICE, compactage... ça pour moi ce n'est pas à dire et les solutions me laissent dubitatives avec des élèves en grande difficulté.

Pourquoi serais-tu responsable, tu les invites à bavarder ?

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par moonie le Dim 13 Mar 2016 - 12:18

Dans certain lycées pro, cette question se pose avec acuité. Si le niveau des élèves est faible, on pointe le professeur comme défaillant à transposer les savoirs. Si des élèves ne suivent pas , qu'ils ont des lacunes flagrantes , qu'il ont la flemme de bosser, on argue que ledit professeur n'a aucune autorité. Lors de conseils de classe, si la note est basse, la pratique professionnelle est mise en cause mais à aucun moment les élèves ne sont responsables de leur progression. La cde a même fait réécrire des remarques dans le bulletin, c'est vous dire...

moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par amour le Dim 13 Mar 2016 - 12:21

@zouz a écrit:
@corailc a écrit:Je suis stagiaire dans un bahut difficile et je l'ai encore mal vécu la semaine passée: ma matière a été citée avec quatre autres par les élèves, plutôt concernant les bavardages que le programme. Je sais que je suis fautive là-dessus mais je déteste quand ça arrive à un collègue alors quand c'est moi ça me gonfle. J' estime que les élèves ou les parents d'élèves n’ont pas à citer une matière en conseil de classe, ça se fait avant (pour ma part je n’ai jamais eu de remontées avant le conseil d'ailleurs). J'ai enfin été outrée que l'adjointe puisse dire qu'il n'y avait pas de mystère: ça se passe bien quand les élèves ne s'ennuient pas , donc différenciation un max, îlots, classes inversées, TICE, compactage... ça pour moi ce n'est pas à dire et les solutions me laissent dubitatives avec des élèves en grande difficulté.

Pourquoi serais-tu responsable, tu les invites à bavarder ?

+1. D'autant que tu es stagiaire, tu apprends. Et tu savais qu'il y a des bavardages, tu n'es pas sourde. Les délégués auraient du venir t'en parler avant le conseil du deuxième trimestre. Le PP leur rappellera je l'espère de mieux faire leur boulot.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par InvitéeC9 le Dim 13 Mar 2016 - 12:22

@zouz a écrit:
@corailc a écrit:Je suis stagiaire dans un bahut difficile et je l'ai encore mal vécu la semaine passée: ma matière a été citée avec quatre autres par les élèves, plutôt concernant les bavardages que le programme. Je sais que je suis fautive là-dessus mais je déteste quand ça arrive à un collègue alors quand c'est moi ça me gonfle. J' estime que les élèves ou les parents d'élèves n’ont pas à citer une matière en conseil de classe, ça se fait avant (pour ma part je n’ai jamais eu de remontées avant le conseil d'ailleurs). J'ai enfin été outrée que l'adjointe puisse dire qu'il n'y avait pas de mystère: ça se passe bien quand les élèves ne s'ennuient pas , donc différenciation un max, îlots, classes inversées, TICE, compactage... ça pour moi ce n'est pas à dire et les solutions me laissent dubitatives avec des élèves en grande difficulté.

Pourquoi serais-tu responsable, tu les invites à bavarder ?

Ben oui, elle ne fait pas d'îlots. Or, pas d'îlots ==> cours chiants.

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par moonie le Dim 13 Mar 2016 - 12:23


C'est quoi cette histoire d'îlots?

moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par InvitéeC9 le Dim 13 Mar 2016 - 12:25

@moonie a écrit:
C'est quoi cette histoire d'îlots?

C'est la solution à TOUS les problèmes. Îlots = fin des bavardages et de l'ennui en classe.

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par Mattlec le Dim 13 Mar 2016 - 12:26

@corailc a écrit:Je suis stagiaire dans un bahut difficile et je l'ai encore mal vécu la semaine passée: ma matière a été citée avec quatre autres par les élèves, plutôt concernant les bavardages que le programme. Je sais que je suis fautive là-dessus mais je déteste quand ça arrive à un collègue alors quand c'est moi ça me gonfle. J' estime que les élèves ou les parents d'élèves n’ont pas à citer une matière en conseil de classe, ça se fait avant (pour ma part je n’ai jamais eu de remontées avant le conseil d'ailleurs). J'ai enfin été outrée que l'adjointe puisse dire qu'il n'y avait pas de mystère: ça se passe bien quand les élèves ne s'ennuient pas , donc différenciation un max, îlots, classes inversées, TICE, compactage... ça pour moi ce n'est pas à dire et les solutions me laissent dubitatives avec des élèves en grande difficulté.

Premièrement, tu n'es aucunement fautive, c'est aussi aux élèves d'y mettre du leur pour que les bavardages cessent. Ce n'est pas toi qui les incite à le faire, je suppose.

Deuxièmement, cela n'engage que moi, mais cette adjointe est indigne. On ne descend pas une collègue de la sorte, et encore moins pour psalmodier le catéchisme du ministère. Hélas ça se répand de plus en plus... humhum Et ces personnes adorent mettre sous pression les stagiaires... Bon courage pour la fin d'année, d'ailleurs. Wink

_________________
"La culture burgonde ? Je savais même pas qu’y en avait une… Non, moi je voulais faire grec moderne, mais y avait plus de place. Il restait que burgonde ou anglais. Aaaaanglais ! Mais c’est encore moins répandu."

Mattlec
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par Pierre-Henri le Dim 13 Mar 2016 - 12:28

J'aime bien l'idée du "compactage". C'est peut-être une solution, ça, de passer les élèves qui bavardent au compacteur :


Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par amour le Dim 13 Mar 2016 - 12:29

@moonie a écrit:
C'est quoi cette histoire d'îlots?

Cela désigne il me semble à la fois les atolls sur lesquels vivent certains PA ou CPE, bâtis de tours d'ivoire, et ceux dans lesquels ils rêvent de passer leur retraite en ayant dûment acheté la paix sociale sur le dos (arrondi et coupable, forcément coupable) et de ceux qui ont des classes devant eux...Wink

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par moonie le Dim 13 Mar 2016 - 12:33

@amour a écrit:
@moonie a écrit:
C'est quoi cette histoire d'îlots?

Cela désigne il me semble à la fois les atolls sur lesquels vivent certains PA ou CPE, bâtis de tours d'ivoire, et ceux dans lesquels ils rêvent de passer leur retraite en ayant dûment acheté la paix sociale sur le dos (arrondi et coupable, forcément coupable)  et de ceux qui ont des classes devant eux...Wink  


moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par amour le Dim 13 Mar 2016 - 12:35

@Mattlec a écrit:
@corailc a écrit:Je suis stagiaire dans un bahut difficile et je l'ai encore mal vécu la semaine passée: ma matière a été citée avec quatre autres par les élèves, plutôt concernant les bavardages que le programme. Je sais que je suis fautive là-dessus mais je déteste quand ça arrive à un collègue alors quand c'est moi ça me gonfle. J' estime que les élèves ou les parents d'élèves n’ont pas à citer une matière en conseil de classe, ça se fait avant (pour ma part je n’ai jamais eu de remontées avant le conseil d'ailleurs). J'ai enfin été outrée que l'adjointe puisse dire qu'il n'y avait pas de mystère: ça se passe bien quand les élèves ne s'ennuient pas , donc différenciation un max, îlots, classes inversées, TICE, compactage... ça pour moi ce n'est pas à dire et les solutions me laissent dubitatives avec des élèves en grande difficulté.

Premièrement, tu n'es aucunement fautive, c'est aussi aux élèves d'y mettre du leur pour que les bavardages cessent. Ce n'est pas toi qui les incite à le faire, je suppose.

Deuxièmement, cela n'engage que moi, mais cette adjointe est indigne. On ne descend pas une collègue de la sorte, et encore moins pour psalmodier le catéchisme du ministère. Hélas ça se répand de plus en plus... humhum Et ces personnes adorent mettre sous pression les stagiaires... Bon courage pour la fin d'année, d'ailleurs. Wink
.

Bailler, dans ce cas, pendant le reste du conseil, ostensiblement, voire quitter la salle? Cela va peut-être sembler radical mais un de mes collègues a quitté la salle de conseil une fois lors d'une attaque envers un collègue. En précisant qu'il se désolidarisait de ce genre de réunion, qui pour lui n'était pas un conseil de classe. Il a depuis toute mon admiration. Et l'administration le craint désormais car le silence gêné qui a suivi sa sortie désignait mieux que tout le manque de professionnalisme du proviseur concerné.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par moonie le Dim 13 Mar 2016 - 12:35

Cactus29 a écrit:
@moonie a écrit:



C'est quoi cette histoire d'îlots?

C'est la solution à TOUS les problèmes. Îlots = fin des bavardages et de l'ennui en classe.

moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par Maissa le Dim 13 Mar 2016 - 12:36

Corailc, un collègue m'a dit avoir la paix depuis qu'il ne donne que trois devoirs par trimestre, devoirs plutôt faciles (par exemple, rédaction courte à faire à la maison, puis le texte est revu en classe, par groupes, mis au propre avant d'être noté), et il met une bonne note de participation à chaque élève. Les moyennes sont donc bonnes. Tout le monde (parents, élèves, direction) est content. Bien entendu, nul n'évoque des difficultés en français au conseil de classe.

Je pense qu'il était las et qu'il en a eu assez de se battre, et je peux le comprendre. J'ai honte, mais il m'arrive d'être tentée de faire de même.

Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par InvitéeC9 le Dim 13 Mar 2016 - 12:38

"Que mon gamin reste con, pourvu qu'il ait de bonnes notes."

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par amour le Dim 13 Mar 2016 - 12:39

@moonie a écrit:
Cactus29 a écrit:
@moonie a écrit:



C'est quoi cette histoire d'îlots?

C'est la solution à TOUS les problèmes. Îlots = fin des bavardages et de l'ennui en classe.

On parle même de la fertilité des terres desdits d'îlots, bientôt nous récolteront les moissons majestueuses des EPIs qui y auront été plantés...Razz Razz

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par moonie le Dim 13 Mar 2016 - 12:41

Cactus29 a écrit:"Que mon gamin reste con, pourvu qu'il ait de bonnes notes."

Ca achète une forme de paix sociale mais à quel prix? si les notes ne correspondent à rien, n'ont plus de substance?

moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par User5899 le Dim 13 Mar 2016 - 12:45

@Maissa a écrit:Dans mon collège (et sans doute, dans d’autres établissements), les questionnaires élaborés par les associations de parents ont une question formulée ainsi : « Votre enfant rencontre-t-il des difficultés dans certaines matières ? Lesquelles ? Pourquoi ? »

Comment réagissez-vous lorsque les délégués évoquent les difficultés dans telle ou telle discipline ?
- Êtes-vous agacé parce que vous savez déjà qui a des difficultés (et qui n’en a pas) et, surtout, vous savez que certains élèves ne travaillent pas du tout ? Le dites-vous ?
- Êtes-vous agacé parce que vous vous dites que les parents insinuent que les professeurs ne font pas progresser les élèves, qu’ils expliquent mal (et que sais-je encore) ? Le dites-vous ?
- Approuvez-vous en souriant (« Oui, oui, de nombreux élèves ont des difficultés, en effet ») ?
- Êtes-vous indifférent, les remarques vous paraissant sans intérêt ? (Vous ne daignez donc pas répondre).

Il m’arrivait, agacée, de répondre que si les élèves travaillaient, ils pourraient enfin progresser. Mais, comme j’ai noté que mes collègues ne répondaient jamais, j’ai fini par jeter l’éponge. Mais, je ne vois toujours pas l’utilité d’une telle question (rédigée par la FCPE), sinon pour « accuser » les professeurs de ne pas bien faire leur travail. Ai-je tort ?
Je ne connais pas ce genre de questionnaire, mais je dis souvent que les difficultés se construisent/s'aggravent/se résorbent en fonction du travail fourni (ou pas...).

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par InvitéeC9 le Dim 13 Mar 2016 - 12:47

C'est ce que veulent les parents : des bonnes notes, peu importe ce qu'elles représentent.
Il y a quelques mois, j'ai eu rdv avec des parents contestataires qui ne comprenaient pas que mes contrôles, en 6e, fussent "aussi difficiles" : ils comparaient avec les contrôles d'histoire que leur fils avait eus en 6e, et c'était beaucoup plus simple. Donc voilà où est le problème : leur fils avait de bonnes notes avec Mr X, c'était tout ce qui comptait. Jamais aucune inquiétude quant à savoir si les contrôles n'étaient pas exagérément faciles. Ce qu'ils veulent, en fait, c'est que Chérichou progresse, mais sans que ça fasse de casse. Si ça doit faire de la casse, alors il vaut mieux qu'il ne progresse pas, selon les parents. Point.

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par Maissa le Dim 13 Mar 2016 - 12:48

@moonie a écrit:
Cactus29 a écrit:"Que mon gamin reste con, pourvu qu'il ait de bonnes notes."

Ca achète une forme de paix sociale mais à quel prix? si les notes ne correspondent à rien, n'ont plus de substance?

Bien sûr, tu as raison. Mais, que faire lorsque les élèves ne font rien ? Il a eu l'année dernière une 4e d'un niveau terrifiant, avec des élèves pénibles et des parents râleurs.

Cette année, j'ai une cinquième avec les deux tiers des élèves qui ne font rien à la maison (dans toutes les matières), parmi eux, un groupe de garçons est très pénible. Ces élèves n'apprennent même pas une leçon d'une dizaine de lignes. Ce sont des élèves qui n'ont pas les bases en français et en mathématiques (ils n'ont rien fait en 6e, sinon s'amuser). Les parents ne réagissent pas, sinon pour prendre note lors des rencontres que leur enfant ne travaille pas. Mais, dans les questionnaires, ils cochent "Mon enfant a des difficultés". Cela me paraît surréaliste.
Il faudrait donc leur donner à copier une leçon en classe et noter ce qu'ils ont copié !


Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par moonie le Dim 13 Mar 2016 - 13:00

Quand on fait remarquer que les élèves ne copient rien, ne prennent pas a peine de travailler ni d'ouvrir leur cahier, qu'il s'agit donc de leur responsabilité individuelle ( travail fourni ou non fourni),des parents trop zélés viennent citer M.Ponpon avec lequel ça marchait mieux. L'autre jour, j'ai un élève , pour me reprocher ses notes basses, me parle d'un étudiant qui lui donne des cours et avec lequel le courant passe. Sauf que cet élève n'écoute rien en classe et affiche un mépris pour les cours. Allons comprendre 25 élèves devenus des consommateurs avertis,qui râlent pour tout et rien. Et les parents suivent. Et la direction appuie...

moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par Cleroli le Dim 13 Mar 2016 - 13:02

Cactus29 a écrit:"Que mon gamin reste con, pourvu qu'il ait de bonnes notes."
Non, il ne faut pas généraliser non plus, des parents n'aiment pas les notes de complaisance. L'an dernier, en 3ème, ma fille tournait à plus 18/20 en anglais (devoirs d'une telle facilité qu'un jeune de 5ème aurait pu les faire). J'étais désespérée et je n'étais pas la seule, les enfants en étaient bien conscients d'ailleurs (le paradoxe étant que j'ai fait prendre des cours à ma fille dans cette matière pour éviter que la 2de ne soit trop difficile).

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Difficultés des élèves » : comment réagissez-vous lors du conseil de classe ?

Message par InvitéeC9 le Dim 13 Mar 2016 - 13:19

C'est la politique là où je suis : il faut des bonnes notes, peu importe ce qu'il y a derrière. Je n'en démords pas mais c'est pas évident.
Quand je vois que la plupart des élèves d'une classe de 3e ont 20/20 en physique au 2e trimestre, parce qu'ils n'ont eu qu'une seule note, qui était une note de TP... Moi j'arrive avec mon 11 de moyenne de classe... J'ai bonne mine !

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum