Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par marjolie.june le Dim 13 Mar 2016 - 9:02

Jeudi, j'ai exclu de cours une de mes latinistes de 3e au motif que cela faisait 3 fois qu'elle refusait de participer au rituel du cours et de dire "bonjour" en latin, comme tout le monde (sachant que la 3e fois, je l'ai fait recommencer elle toute seule). C'est une gamine dont les parents sont très procéduriers, elle sait qu'elle peut faire tout ce qu'elle veut, papa-maman - qui adorent casser du prof - seront toujours derrière elle. Ses parents ont un compte à régler avec moi depuis que leur fifille (dont je suis PP) n'a pas eu les félicitations au 1er trimestre à cause de ses bavardages et de ses notes catastrophiques en maths.
Malheureusement pour moi, je n'ai pas bien respecté le cadre de la procédure d'exclusion : j'ai omis de remplir un avis d'exclusion papier, j'ai simplement envoyé l'élève en vie scolaire accompagnée d'une camarade, et je n'ai pas pu saisir le motif de l'exclusion sur Pronote avant la fin du cours, parce que la connexion Internet de la salle où je me trouvais est défaillante, et j'ai mis quasiment toute l'heure à réussir à me connecter. Les parents ont reçu un SMS avec un motif d'exclusion absent, duquel ils ont déduit que le motif d'exclusion n'était pas valable. Pour ma part, il s'agit d'un refus de se plier aux règles du cours et d'un refus d'obéir mettant en danger mon autorité, ce qui est grave.
Les parents ont tout de suite appelé la CPE jeudi, puis ils ont envoyé dans l'après-midi un mail fleuve à la CDE en lui demandant de bien vouloir leur apporter rapidement des réponses sur ce dysfonctionnement récurrent dans le collège (exclusions "sans raison valable" et qui ne respectent pas la procédure). Je pense que les parents vont me demander un RDV : suis-je en droit de refuser ? Je sais qu'ils vont m'en envoyer plein la figure, même si je sais que je suis en tort concernant l'avis d'exclusion que je n'ai pas fait. Ce sont des parents très procéduriers, qui remettent systématiquement en cause le travail des professeurs, qui sont manipulateurs et ils ont déjà insulté la prof de maths de la classe en début d'année, car elle a le malheur de mettre un zéro à leur fille pour tricherie. Leur perversité est telle qu'ils sont même intervenus "en douce" auprès d'une maman avec la fille de qui j'ai eu un conflit il y a quelques semaines, m'ont fait passer auprès de cette maman pour une hystérique qui détesterait sa fille et ont joué sur l'inquiétude légitime de cette maman pour leur scolarité de leur fille (ils lui ont raconté que le rapport que j'avais écrit au sujet de l'incident pourrait mettre en péril l'orientation de leur fille). Bref, j'ai tiré le gros lot. Des conseils ?

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par BritLéty le Dim 13 Mar 2016 - 9:27

Je trouve curieux que la VS ait accepté l'élève sans billet d'exclusion. C'est aussi de leur faute si il y a " vice de procédure ".

Mais tu aurais dû écrire un rapport très détaillé pour le donner au CPE et CDE dès la fin de la journée, ou au pire si aucune heure de pause, à la première heure le lendemain matin.

Maintenant je me demande ce qui te fait si peur. Leur fille te manque de respect, tu l'exclues, ils peuvent toujours contester ou je ne sais quoi, ce qui est fait est fait.

BritLéty
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par Iphigénie le Dim 13 Mar 2016 - 9:27

professeur ad leonem.
Spoiler:
d'un autre côté suis mauvais juge: en seconde je leur interdis leur "ave magistra" parce que bon.... Rolling Eyes

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par marjolie.june le Dim 13 Mar 2016 - 9:31

@BritLéty a écrit:Je trouve curieux que la VS ait accepté l'élève sans billet d'exclusion. C'est aussi de leur faute si il y a " vice de procédure ".

Mais tu aurais dû écrire un rapport très détaillé pour le donner au CPE et CDE dès la fin de la journée, ou au pire si aucune heure de pause, à la première heure le lendemain matin.

Maintenant je me demande ce qui te fait si peur. Leur fille te manque de respect, tu l'exclues, ils peuvent toujours contester ou je ne sais quoi, ce qui est fait est fait.

Autant je manque de rigueur sur les avis d'exclusion (mais à ma décharge, je n'exclue quasiment jamais et habituellement je remplis le motif de l'exclusion sur Pronote), autant je n'en manque pas sur les rapports : ce dernier a été fait sur ma pause déjeuner et transmis immédiatement à la CPE.
Ce qui me fait "peur", c'est que ce sont des parents chiants et pervers qui ne vont pas me lâcher jusqu'à ce qu'ils obtiennent "réparation". Ils sont élus au CA qu'ils ont d'ailleurs phagocyté (plusieurs autres parents élus ont démissionné), présents tout le temps, partout et la CDE n'arrive pas à les remettre à leur place. Ils passent leur temps à écrire à l'inspection académique pour tout et pour rien.


marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par BritLéty le Dim 13 Mar 2016 - 9:35

Et juste par curiosité, c'est quoi une " réparation " pour une exclusion qui a été justifiée par un rapport circonstancié?

BritLéty
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par marjolie.june le Dim 13 Mar 2016 - 9:37

@BritLéty a écrit:Et juste par curiosité, c'est quoi une " réparation " pour une exclusion qui a été justifiée par un rapport circonstancié?

Je parlais de la réparation qu'ils veulent suite au conseil de classe du 1er trimestre où J'ai (oui, puisque dans leur tête c'est de ma faute) privé leur fifille dé félicitations. Oui, oui, on est là. Ils veulent mon scalp ^^ Autant je me suis fait avoir jeudi dernier en manquant de rigueur, autant maintenant je vais en avoir sur plein de trucs !

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par Pierre-Henri le Dim 13 Mar 2016 - 9:42

@BritLéty a écrit:Je trouve curieux que la VS ait accepté l'élève sans billet d'exclusion. C'est aussi de leur faute si il y a " vice de procédure ".

Ne pas charger la vie scolaire ! Le fait qu'ils aient accepté une élève sans billet d'exclusion est à mettre à leur crédit. Ils sont conscients que, dans certaines situations, on réagit comme on peut. Il ne faudrait pas que cela se retourne contre eux.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par marjolie.june le Dim 13 Mar 2016 - 9:43

@Pierre-Henri a écrit:
@BritLéty a écrit:Je trouve curieux que la VS ait accepté l'élève sans billet d'exclusion. C'est aussi de leur faute si il y a " vice de procédure ".

Ne pas charger la vie scolaire ! Le fait qu'ils aient accepté une élève sans billet d'exclusion est à mettre à leur crédit. Ils sont conscients que, dans certaines situations, on réagit comme on peut. Il ne faudrait pas que cela se retourne contre eux.

Je suis d'accord et je ne le ferai pas. C'est plutôt un signe de confiance de leur part d'ailleurs.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par nitescence le Dim 13 Mar 2016 - 9:44

Un motif d'exclusion manquant sur un SMS ne signifie pas que l'exclusion soit injustifiée. S'ils sont procéduriers, prends-les à leur propre piège : un texto d'avertissement n'a aucune valeur. Seul le rapport fait foi.
De plus, le cas est assez simple : votre fille a-t-elle refusé d'obéir ? Oui, donc l'exclusion était justifiée. Tu peux leur sortir aussi un couplet sur le fait que ce sont des parents irresponsables, qui se conduisent de façon puérile et tu conclues que tu comprends mieux le comportement de leur fille quand tu vois le leur. Il ne faut pas hésiter à casser du parent quand tu rencontres des parents qui cherchent à casser du prof. Qu'as-tu à craindre ? Ils ne peuvent rien et écrire à l'inspecteur ne leur sert à rien : tu n'as pas à avoir peur...


Dernière édition par nitescence le Dim 13 Mar 2016 - 9:46, édité 2 fois

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par BritLéty le Dim 13 Mar 2016 - 9:44

Il suffit de tenir tête. De mauvaises notes dans une matière ( et en plus pas n'importe laquelle, une matière dite prinicipale ) + des bavardages notés par plusieurs collègues: pas de félicitations. Ils veulent l'entendre ou pas, c'est comme ça, point.

Il suffit d'aller à l'entretien munie de votre rapport pour l'exclusion, du bulletin avec toutes les moyennes et les annotations négatives surlignées bien visiblement, et le tout agrémenté de votre plus beau sourire car vous n'avez absolument rien à vous reprocher.

Non, honnêtement, même avec des parents pénibles, quand c'est non c'est non. Ne vous inquiétez pas.

Autrement, de quel genre est votre CDE? Du genre à soutenir les collègues ou à suivre les parents?

BritLéty
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par babouchka4 le Dim 13 Mar 2016 - 9:45

Les parents n'ont rient dit sur le motif de l'exclusion ?!?

Je suis désolé mais ce n'est pas la faute de la Vie Sco. Si vous saviez combien de fois " on couvre " certains collègues, on ne renvoie pas des gamins en cours pour motifs non valables...

Courage avec ces parents en tous les cas. Explique leur que lorsque leur enfant se comportera comme une élève tu accepteras de la prendre en charge au sein de ta classe et que si ça ne leur convient pas ils peuvent l'inscrire dans le privé ou lui faire l'école à la maison.

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par marjolie.june le Dim 13 Mar 2016 - 9:46

Je n'ai pas peur qu'il m'arrive quelque chose : j'ai peur qu'ils soient en permanence à guetter la moindre erreur de ma part et me fassent perdre mon temps. J'aviserai, s'ils me demandent un RDV, mais il est probable que je refuse.

La CDE n'est pas forcément du genre à casser ses profs, mais elle manque d'autorité et se laisse écraser par les parents (surtout ces deux-là). En cas de nécessité, je ferai appel à l'adjoint.


Dernière édition par marjolie.june le Dim 13 Mar 2016 - 9:47, édité 1 fois

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par mamieprof le Dim 13 Mar 2016 - 9:46

Le fait d’être omniprésent ne signifie pas tout puissant. Le CDE doit aussi leur expliquer que leur participation au CA ne leur donne aucun privilège. Chacun à sa place ! Tu fais ton travail de prof, elle ne respecte pas le RI (voir page x du carnet) car elle n'obtempère pas et bien elle ne peut rester en classe. Si tu sais qu ils disent/colportent des choses malveillantes sur toi, tu devrais l'écrire à la direction, cela les calmera  on attend un comportement éthique et responsable de parents élus mais eux le sont dans leur intérêt visiblement...

mamieprof
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par BR le Dim 13 Mar 2016 - 9:49

Si tu as affaire à des parents procéduriers, sois toi même procédurière : il est hors de question de répondre à une interpellation par courrier électronique. Exige une lettre recommandée avec accusé de réception.

Les parents ont ils le droit d'interpeller directement le chef d'établissement ? Il me semble que tu es en droit d'exiger qu'ils fassent passer leur requête par le biais d'une fédération de parents d'élèves : tu peux donc demander que leur lettre recommandée ne soit pas considérée comme valable si elle n'a pas été envoyée par ce biais.

Puisqu'ils souhaitent des procédures, tu peux également exiger une procédure particulièrement stricte lors de tes cours, tout défaut dans la procédure se traduisant par une exclusion systématique.

N'oublie pas de demander une réparation pour le préjudice que cette élève fait subir à tes cours donc à ses camarades, en indiquant explicitement que tu refuses qu'elle revienne en cours tant que cette réparation n'a pas été acquittée.

Étant professeur en cpge, nous avons accès lors de l'étude des dossiers aux bulletins et appréciations des élèves des classes de première et terminale lors de l'étude des demandes faites sur APB. Une appréciation explicite faisant état de problèmes de comportement peut être dévastatrice pour un dossier : n'hésite pas à jouer de cette arme à ton niveau.

Marque donc sur le bulletin de l'élève en question une appréciation explicite, qui fasse comprendre très clairement à toute personne qui la lira les problèmes éventuels avec l'élève et les parents (tu peux indiquer combien de courriers par lettre recommandée échangés suite à une exclusion de cours...). Il est possible que ce bulletin soit lu lors de l'admission au lycée : j'imagine que cela peut avoir des conséquences pour l'élève concernée. Si d'autres collegues concernés sont tout aussi explicites (le professeur de mathématiques peut écrire noir sur blanc sa mésaventure), cela devrait suffire à alerter ses futurs professeurs de lycée :-)

BR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par babouchka4 le Dim 13 Mar 2016 - 9:54

@BR a écrit:

Puisqu'ils souhaitent des procédures, tu peux également exiger une procédure particulièrement stricte lors de tes cours, tout défaut dans la procédure se traduisant par une exclusion systématique.


Shocked Shocked

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par BritLéty le Dim 13 Mar 2016 - 10:00

@marjolie.june a écrit:Je n'ai pas peur qu'il m'arrive quelque chose : j'ai peur qu'ils soient en permanence à guetter la moindre erreur de ma part et me fassent perdre mon temps. J'aviserai, s'ils me demandent un RDV, mais il est probable que je refuse.

La CDE n'est pas forcément du genre à casser ses profs, mais elle manque d'autorité et se laisse écraser par les parents (surtout ces deux-là). En cas de nécessité, je ferai appel à l'adjoint.

Vous ne pouvez pas empêcher les chiens d'aboyer.

Mais si vous estimez que les rencontrer serait une perte de temps, alors la solution est toute trouvée: l'indifférence. Ils s'épuiseront avant vous.

BritLéty
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par Daphné le Dim 13 Mar 2016 - 10:27

Un mot bien explicatif dans le carnet ça ne suffit pas ? On n'est pas à leur disposition comme ça !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par InvitéeC9 le Dim 13 Mar 2016 - 10:29

Si tu sais que c'est pour te faire agresser, ne les reçois pas.
De plus, je suis étonnée de l'attitude des parents : c'est en éduquant leur fille à être malpolie qu'ils vont lui faire obtenir les félicitations ? À ce rythme, elle ne les aura pas non plus au 2e trimestre...

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par Reine Margot le Dim 13 Mar 2016 - 10:32

Là c'est au CDE d'être ferme et de remettre ces parents à leur place, il doit te couvrir, il sert aussi à ça.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par marjolie.june le Dim 13 Mar 2016 - 10:33

Cactus29 a écrit:Si tu sais que c'est pour te faire agresser, ne les reçois pas.
De plus, je suis étonnée de l'attitude des parents : c'est en éduquant leur fille à être malpolie qu'ils vont lui faire obtenir les félicitations ? À ce rythme, elle ne les aura pas non plus au 2e trimestre...

C'est bien là le coeur du problème : se sentant soutenue par ses parents, la gamine passe son temps à jouer avec la limite, avec certains profs seulement, en l'occurrence ceux que ses parents dénigrent à la maison (parce qu'ils le font, je le sais : quand le père a appelé la CPE jeudi, il a dit à mon sujet "elle a encore pété les plombs, c'est ça ?"). Malheureusement pour elle, je pense qu'elle n'aura pas les félicitations au 2e trimestre.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par marjolie.june le Dim 13 Mar 2016 - 10:34

@Reine Margot a écrit:Là c'est au CDE d'être ferme et de remettre ces parents à leur place, il doit te couvrir, il sert aussi à ça.

Ca, c'est le coeur du problème n°2...

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par ycombe le Dim 13 Mar 2016 - 10:34

@marjolie.june a écrit:Jeudi, j'ai exclu de cours une de mes latinistes de 3e au motif que cela faisait 3 fois qu'elle refusait de participer au rituel du cours et de dire "bonjour" en latin, comme tout le monde (sachant que la 3e fois, je l'ai fait recommencer elle toute seule).

Je ne suis pas sûr que cette exclusion soit correctement justifiée. Le seul motif valable pour une exclusion ponctuelle est une perturbation du cours qui empêche ses camarades de travailler. Les élèves qui refusent les activités prévues par le professeur méritent une sanction, mais ce n'est pas en soi un cas d'exclusion. Si, en refusant ce travail, elle répond à tes remarques et discute, te faisant perdre du temps, l'attitude peut justifier une exclusion.

Mon motif d'exclusion classique est "Empêche se camarades de travailler par son comportement inadmissible" suivi des détails dudit comportement.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par Oudemia le Dim 13 Mar 2016 - 10:34

Cactus29 a écrit:Si tu sais que c'est pour te faire agresser, ne les reçois pas.
De plus, je suis étonnée de l'attitude des parents : c'est en éduquant leur fille à être malpolie qu'ils vont lui faire obtenir les félicitations ? À ce rythme, elle ne les aura pas non plus au 2e trimestre...
On est au 3e trimestre maintenant ; si le conseil du 2e n'est pas encore passé on ne peut reprocher à l'élève quelque chose qui n'en fait pas partie, des parents procéduriers saisiront la perche.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par ycombe le Dim 13 Mar 2016 - 10:38

@marjolie.june a écrit:
Malheureusement pour moi, je n'ai pas bien respecté le cadre de la procédure d'exclusion : j'ai omis de remplir un avis d'exclusion papier, j'ai simplement envoyé l'élève en vie scolaire accompagnée d'une camarade, et je n'ai pas pu saisir le motif de l'exclusion sur Pronote avant la fin du cours, parce que la connexion Internet de la salle où je me trouvais est défaillante, et j'ai mis quasiment toute l'heure à réussir à me connecter. Les parents ont reçu un SMS avec un motif d'exclusion absent, duquel ils ont déduit que le motif d'exclusion n'était pas valable.
Une exclusion ponctuelle saisie sur pronote ? C'est curieux. Il me semble qu'un document écrit dont le double se retrouvera dans le dossier de l'élève s'impose, non?

Si pronote ne marche pas, un papier libre pour le CPE indiquant le motif d'exclusion fait l'affaire. La vie scolaire pourra saisir elle-même.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents procéduriers qui qualifient l'exclusion de cours de leur fille d'abusive

Message par Schéhérazade le Dim 13 Mar 2016 - 11:01

Ils ne t'ont pas encore demandé RV: jusque là tout va bien. Si tu peux esquiver, esquive en motivant ton refus: le seul cadre acceptable d'un RV est l'évocation de la scolarité de leur fille, pas l'évocation de tes éventuelles erreurs... Si le RV est inévitable: ne reçois pas de tels parents seule, ne serait-ce que pour éviter qu'ils ne déforment tes propos pour tenter de faire monter la mayonnaise. Ton CPE a l'air bien, vu l'attitude de la vie scolaire; c'est à lui que la mère a parlé de toi en terme irrespectueux: il pourrait le rappeler pour t'aider à remettre les parents à leur place. Si le CPE l'accepte, pourquoi pas un RV avec lui, si l'attitude de l'élève en dehors des cours est identique à celle qu'elle a en classe? Il vaudrait mieux idéalement que le chef d'établissement soit présent, mais de ce que tu nous dis de lui, cela ne paraît pas la meilleure solution.

Pour l'élève: tu as géré comme tu l'as jugé opportun sur le champ, mais je reconnais que j'éviterais de donner à ce type de peste sur un plateau d'argent le conflit qu'elle cherche d'emblée. Elle ne te dit pas bonjour, comme c'est l'usage? Eh bien tu ignores le fait. Une remarque froide et indifférente sur son attitude étonnamment peu polie au mieux, et tu commences ton cours. Tu attends qu'elle te cherche en perturbant le cours de fait pour la virer, cette fois avec un motif incontestable. Cela dit, auprès des parents, insiste sur l'insolence de leur fille, si tu les rencontres.


Dernière édition par Schéhérazade le Dim 13 Mar 2016 - 11:11, édité 1 fois (Raison : orth)

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum