[Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Olympias le Dim 13 Mar 2016 - 19:12

@JaneB a écrit:
@nitescence a écrit:- les bavardages : qui est-ce qui bavarde et à qui faut-il alors le reprocher, au prof ou aux élèves ? c'est vraiment l'argument le plus naze que des élèves puissent avancer : ils s'enfoncent aux-mêmes.
- le manque de clarté du cours : évidemment quand on bavarde, le cours n'est pas clair. conclusion : il faut que les élèves arrêtent de bavarder.
- le manque de dynamisme du cours : si les élèves mettent toute leur énergie à bavarder, il ne leur reste plus rien pour s'investir dans le cours.
bref, le problème vient des élèves pas de toi : au lieu de remettre en cause le professeur, vous feriez mieux de commencer par vous remettre en cause vous-même
. et tu peux prévoir à l'avance avec ton collègue avec qui tu t'entends bien que celui-ci intervienne à son tour pour en rajouter une couche, histoire de donner au moins l'illusion aux délégués que tu es soutenu par l'équipe pédagogique.

C'est le discours que devrait tenir tout bon CDE pour contrer ce genre de remarques déplacées!
topela

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 19:12

@scot69 a écrit:Le vieux coup des bavardages... je me fais toujours un plaisir de leur dire: "et qui est ce qui les fait les bavardages????"

courage en tous cas!

Hé oui ! Rolling Eyes Comme si je les laissais faire, les invitais à bavarder pendant que je me fais une manucure ou qu'ils bavardaient toute l'heure (comme ils le font dans au moins un autre cours, j'ai pu les entendre à l’œuvre avec la collègue qui hurle son cours par dessus... Shocked Mais là, ils ne disent rien...)...

Merci pour les encouragements, ça fait du bien de se sentir soutenue...

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 19:13

@JaneB a écrit:Tu m'as l'air d'avoir une très bonne analyse des choses et savoir exactement quoi répondre Wink
Ne les laisse pas te démonter! fleurs
C'est terrible de voir ce que deviennent les conseils de classe sans que personne ne moufte ...

Merci Embarassed ...

Triste époque oui...

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par roxanne le Dim 13 Mar 2016 - 19:13

@stench a écrit:'est incroyable que les collègues et le CDE aient laissé l'élève aller au bout de son intervention. Le prof principal, s'il a préparé le conseil, aurait dû prendre les devants.
Justement, c'est parfois en prenant les devants lors de la préparation du conseil, que les PP plus ou moins volontairement incitent à ce genre de règlements de compte. C'est malheureux qu'on en soit arrivés à avoir peur de ce que les élèves vont dire au conseil. Tu peux aussi l'éviter en amont en faisant un petit bilan avec eux de ta matière, en faisant quelques entretiens individuels si tu as la classe en troupe pendant que les autres sont sur un travail. L'individualisation et le face à face changent la donne.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par JaneB le Dim 13 Mar 2016 - 19:18

Si ça peut te rassurer, tu n'es pas seule à subir ce genre de remarques ...on m'a fait le coup des " bavardages" aussi au dernier conseil!
Ce n'est pas non plus comme si je ne punissais pas les bavards , n'avais pas refait un plan de classe etc ... Rolling Eyes

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par amalricu le Dim 13 Mar 2016 - 19:25

Ils sont IPR les gamins ?

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Panta Rhei le Dim 13 Mar 2016 - 19:26

Les collègues ont tout dit.

1° Prépare ta tirade sur le rôle respectif du Conseil de Classe et des IPRs (au besoin, écris-la pour pouvoir bien la déclamer! Je suis tellement sensible et émotif que sans écrit, je pense que je perdrais mes moyens)

2° Rapproche toi de ta chef qui semble te comprendre: ouvre-toi à elle: 2 ans de CLD => lycée après 15 ans en collège! Je suis aussi en anglais et je puis te dire que je serais bien à la peine si je me retrouvais en lycée demain!

3° Le PP est un ignoble individu: ignore-le et parles en à la CDE.

4° Tes collègues ont l'air "pas mal" non plus: tu dois être dans un bahut avec que des vieux de la vieille, des légendes vivantes qui font des miracles grâce à leur réputation qui les précèdent! Je te plains...

5° N'hésite pas à remettre les choses dans l'ordre: a priori les élèves DOIVENT avoir un comportement exemplaire. S'ils bavardent, ce n'est pas de ta faute!  

Collègue d'anglais = de rien du tout au lycée, je compatis +++.

6° En dépit de tout, lors de l'examen du cas de chaque élève, DONNE de la voix et INDIQUE clairement qu'il/elle n'écoute pas, bavarde, ne profite pas de ce que tu proposes en remédiation... Et ce pour chaque petit **** + pour la déléguée vipérine!

FINALEMENT, si tu le sens pas, tu te lèves, et quittes la salle en disant: "je pensais que nous étions ici pour un discuter de la qualité du travail des élèves et pas du mien!" Je serai en SDP jusque (heure de la fin du conseil -> si tu es vraiment bonne poire. MOI, je rentrerais direct chez moi!)

Au pire, tu seras inspectée: à l'IPR tu pourras confier ta situation personnelle. Et tu trouveras ici tout le soutient nécessaire pour monter ta séquence d'inspection!

COURAGE!

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Panta Rhei
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Jenny le Dim 13 Mar 2016 - 19:28

Je les coupe sèchement en tant que PP. furieux (Je préviens aussi les délégués avant le conseil que je ne veux pas de remarques sur les collègues).
Sinon, je leur rappelle que s'ils parlent, c'est à eux de changer d'attitude.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 19:29

@roxanne a écrit:
@stench a écrit:'est incroyable que les collègues et le CDE aient laissé l'élève aller au bout de son intervention. Le prof principal, s'il a préparé le conseil, aurait dû prendre les devants.
Justement, c'est parfois en prenant les devants lors de la préparation du conseil, que les PP plus ou moins volontairement incitent à ce genre de règlements de compte. C'est malheureux qu'on en soit arrivés à avoir peur de ce que les élèves vont dire au conseil. Tu peux aussi l'éviter en amont en faisant un petit bilan avec eux de ta matière, en faisant quelques entretiens individuels si tu as la classe en troupe pendant que les autres sont sur un travail. L'individualisation et le face à face changent la donne.

Je confirme !!

J'ai fait une "préparation" en amont, mais rien n'est sorti de leur petite bouche à part "on le prépare vendredi avec M. X, on verra...+ petit sourire qui va bien"... Rolling Eyes

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 19:31

@amalricu a écrit:Ils sont IPR les gamins ?

Laughing Oui ! Enfin, a priori oui et le conseil les conforte dans ce rôle... furieux

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 19:32

@JaneB a écrit:Si ça peut te rassurer, tu n'es pas seule à subir ce genre de remarques ...on m'a fait le coup des " bavardages" aussi au dernier conseil!
Ce n'est pas non plus comme si je ne punissais pas les bavards , n'avais pas refait un plan de classe etc ... Rolling Eyes

S'ils me font le coup des bavardages, plan de classe prévu (en Terminales, c'est d'un pathétique mais je m'adapte au niveau...) au cours suivant !

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par JaneB le Dim 13 Mar 2016 - 19:33

@Jenny a écrit:Je les coupe sèchement en tant que PP. furieux (Je préviens aussi les délégués avant le conseil que je ne veux pas de remarques sur les collègues).
Sinon, je leur rappelle que s'ils parlent, c'est à eux de changer d'attitude.

Là aussi, c'est ce que tout bon PP devrait faire! topela

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par JaneB le Dim 13 Mar 2016 - 19:36

@Violetsrblue a écrit:
@JaneB a écrit:Si ça peut te rassurer, tu n'es pas seule à subir ce genre de remarques ...on m'a fait le coup des " bavardages" aussi au dernier conseil!
Ce n'est pas non plus comme si je ne punissais pas les bavards , n'avais pas refait un plan de classe etc ... Rolling Eyes

S'ils me font le coup des bavardages, plan de classe prévu (en Terminales, c'est d'un pathétique mais je m'adapte au niveau...) au cours suivant !

Laughing Tu m'as l'air prête à en découdre et à ne pas te laisser faire! Way to go!

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par User5899 le Dim 13 Mar 2016 - 19:40

@Violetsrblue a écrit:Bonjour,

Étant donné que je n'en dors plus depuis plus d'une semaine (je sais, c'est pathétique...), je me décide à vous demander votre avis, vos idées de réponse, vos conseils...

Pour resituer le contexte, je m'en suis pris plein la "poire" lors du conseil de classe de mes adorables Term au premier trimestre...Personne n'a réagi (sauf mon collègue d'espagnol qui a sorti une ou deux phrases d'indignation mais il était tellement surpris qu'il n'a pas pu faire mieux...) et je me suis retrouvée entre la crise de larmes et de rage à être jugée par une gamine de 18 ans, redoublante qui plus est. J'ai alors balbutié quelques justifications qui me font encore vomir aujourd'hui...

Le Pro Adjoint a pris en notes ce qu'elle a dit et tous les autres ont littéralement baissé la tête... Suspect

Alors, vu que mardi se joue le deuxième round et qu'après un questionnaire anonyme j'ai réussi à percevoir que le "groupetto" (environ 1/3 de la classe) de contestataires campait sur ses positions, je n'en dors plus, ne pense qu'à ça, que vont-ils me sortir cette fois ?

Quelle attitude avoir face à ces critiques (qui seront limite encouragées par le Pro adjoint et que le PP soutient (il m'a dit texto à la sortie du CC du premier trimestre que je n'avais qu'à "mettre mes c sur la table"...) a priori cette fois, au menu : les bavardages en classe, la clarté de mon cours (bis) & mon manque de dynamisme (bis également) ?

Répondre ou ne pas répondre ?

Demander demain aux délégués s'ils ont des choses à dire mardi soir ? Je leur ai demandé plusieurs fois au cours du trimestre par ailleurs...Jamais eu de réponse...

Pour info : - je sors de CLD de 2 ans, c'est ma première année en lycée (après 15 ans en collège) et tout le monde le sait (avec une version gratinée répandue par un "charmant" collègue)
- le PP est à fond derrière eux (il est forcément d'accord avec la langue de vipère qui me "fait une réputation" que je défais par ailleurs par mes actes aujourd'hui reconnus au sein de l'établissement)
- petit espoir du côté des Chefs (même si l'Adjoint est un peu...A part disons et que je ne le vois pas me défendre) qui ont appris à me connaître "pour de vrai" et à comprendre que la "vision apocalyptique" (je cite ma CDE lors de notre entretien pour ma notation administrative) qui avait été faite de moi était fausse.

Mon idée : lors du tour de table, préciser de moi-même, avant que les délégués ne m'enfoncent, qu'une majorité d'élèves ne font pas leur travail de lycéen (respecter les règles de savoir être de base (être attentif, écouter leur professeur, respecter le travail de leurs camarades), apprendre leurs leçons, participer en cours, poser des questions lorsqu'il y en a...). Certes l'anglais est coef 2 mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire, ne pas travailler chez eux en plus des cours (1h30 semaine), me rendre du travail personnel facultatif (ce que je leur propose régulièrement, seul un élève le fait & je compte les notes en bonus).

Et mon idée de réponse, en regardant tout le monde les yeux dans les yeux même si eux ne me regardent pas : (inspirée par ce que j'ai pu lire sur d'autres sujets copyright Cripure, Dinaaa et Kero) "Il me semblait que le conseil de classe se réunissait pour examiner le travail et le comportement de la classe dans son ensemble et des élèves en particulier, mais certainement pas de la pédagogie des professeurs. Pédagogie évaluée uniquement par les personnes compétentes en la matière, à savoir les Inspecteurs et Inspectrices de l’Éducation Nationale."
Je plussoie. Je prendrais la parole de moi-même au tout début, en disant et à tout le monde, PP et PA compris : "Avant que nous ne débutions nos travaux, je voudrais qu'il soit très clair que je n'accepterai pas ce qui s'est passé au premier trimestre et qui m'a fort surpris. Je ne viens pas en conseil de classe pour entendre des récriminations sur mes cours, surtout de la part d'élèves de terminale immatures qui ne savent pas se taire un minimum et ne se prennent pas en charge, j'en veux pour preuve le fait qu'ils ne rendent pas les devoirs facultatifs que je propose. Le conseil de classe est l'occasion d'un bilan du travail des élèves et j'ai trouvé extrêmement démagogique la façon dont le précédent conseil a été conduit. Qu'il soit donc très clair que si ça doit être le mode normal de fonctionnement, vous laisserez les dénonciations se faire mais ça se fera sans moi. J'espère, cher Collègue PP, que cette mise au point vaut ma paire de co***uilles sur la table ? Autre chose ?"

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 19:40

@Panta Rhei a écrit:Les collègues ont tout dit.

1° Prépare ta tirade sur le rôle respectif du Conseil de Classe et des IPRs (au besoin, écris-la pour pouvoir bien la déclamer! Je suis tellement sensible et émotif que sans écrit, je pense que je perdrais mes moyens)

2° Rapproche toi de ta chef qui semble te comprendre: ouvre-toi à elle: 2 ans de CLD => lycée après 15 ans en collège! Je suis aussi en anglais et je puis te dire que je serais bien à la peine si je me retrouvais en lycée demain!

3° Le PP est un ignoble individu: ignore-le et parles en à la CDE.

4° Tes collègues ont l'air "pas mal" non plus: tu dois être dans un bahut avec que des vieux de la vieille, des légendes vivantes qui font des miracles grâce à leur réputation qui les précèdent! Je te plains...

5° N'hésite pas à remettre les choses dans l'ordre: a priori les élèves DOIVENT avoir un comportement exemplaire. S'ils bavardent, ce n'est pas de ta faute!  

Collègue d'anglais = de rien du tout au lycée, je compatis +++.

En dépit de tout, lors de l'examen du cas de chaque élève, DONNE de la voix et INDIQUE clairement qu'il/elle n'écoute pas, bavarde, ne profite pas de ce que tu proposes en remédiation... Et ce pour chaque petit **** + pour la déléguée vipérine!

FINALEMENT, si tu le sens pas, tu te lèves, et quittes la salle en disant: "je pensais que nous étions ici pour un discuter de la qualité du travail des élèves et pas du mien!" Je serai en SDP jusque (heure de la fin du conseil -> si tu es vraiment bonne poire. MOI, je rentrerais direct chez moi!)

Au pire, tu seras inspectée: à l'IPR tu pourras confier ta situation personnelle. Et tu trouveras ici tout le soutient nécessaire pour monter ta séquence d'inspection!

COURAGE!

Merci pour les encouragements, j'en ai besoin, même si du courage, j'en ai à revendre !

Je note toutes ces précieuses idées et je vais bien préparer mes interventions ! Non, mais !

Hélas, la déléguée n'est pas si horrible en classe, elle est fourbe mais loin d'être exemplaire...Adulée par mes collègues qui l'encensent, je trouverai un charmant mot à son encontre. lecteur

Quant à l'inspection, je ne demande que ça ! Au moins, ça remettra tout en place !

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Shere Khan le Dim 13 Mar 2016 - 19:42

C'est à qui s'assoit sur le textes. Le conseil de classe est le moment où l'équipe pédagogique évalue la classe en général et les élèves en particulier. Depuis quelques années, les PP se sentent obligés de "préparer" le conseil de classe avec les élèves, c'est-à-dire de les faire parler sur les collègues, ce qui transforme le conseil de classe, de fait, en tribunal pour professeurs. Effectivement, les élèves bavards ont vite fait de reprocher au prof de ne pas savoir les faire taire (!!!) etc... etc...
Or, ils n'ont pas à le faire, je répète, c'est à nous de les évaluer, pas à eux. Puisque la France est devenue un pays qui va à la dérive, perso, je ne me gêne plus quand je vois ce genre de culot organisé, je rentre dans le lard, quand ça m'arrive (parce que c'est devenu monnaie courante). Etant donné que les autres sont aussi dans leur tord, il n'y a vraiment pas à s'en faire. Essaye le coup du rentron sans vergogne, ça calme, et tu verras qu'il ne t'arrivera ABSOLUMENT RIEN, même pas besoin de prendre des gants.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par che35 le Dim 13 Mar 2016 - 19:42

@Violetsrblue a écrit:Bonjour,

Pour resituer le contexte, je m'en suis pris plein la "poire" lors du conseil de classe de mes adorables Term au premier trimestre...Personne n'a réagi (sauf mon collègue d'espagnol qui a sorti une ou deux phrases d'indignation mais il était tellement surpris qu'il n'a pas pu faire mieux...) et je me suis retrouvée entre la crise de larmes et de rage à être jugée par une gamine de 18 ans, redoublante qui plus est. J'ai alors balbutié quelques justifications qui me font encore vomir aujourd'hui...

Le Pro Adjoint a pris en notes ce qu'elle a dit et tous les autres ont littéralement baissé la tête... Suspect

Alors, vu que mardi se joue le deuxième round et qu'après un questionnaire anonyme j'ai réussi à percevoir que le "groupetto" (environ 1/3 de la classe) de contestataires campait sur ses positions, je n'en dors plus, ne pense qu'à ça, que vont-ils me sortir cette fois ?

Quelle attitude avoir face à ces critiques (qui seront limite encouragées par le Pro adjoint et que le PP soutient (il m'a dit texto à la sortie du CC du premier trimestre que je n'avais qu'à "mettre mes c sur la table"...) a priori cette fois, au menu : les bavardages en classe, la clarté de mon cours (bis) & mon manque de dynamisme (bis également) ?

Répondre ou ne pas répondre ?

Demander demain aux délégués s'ils ont des choses à dire mardi soir ? Je leur ai demandé plusieurs fois au cours du trimestre par ailleurs...Jamais eu de réponse...

Pour info : - je sors de CLD de 2 ans, c'est ma première année en lycée (après 15 ans en collège) et tout le monde le sait (avec une version gratinée répandue par un "charmant" collègue)
- le PP est à fond derrière eux (il est forcément d'accord avec la langue de vipère qui me "fait une réputation" que je défais par ailleurs par mes actes aujourd'hui reconnus au sein de l'établissement)
- petit espoir du côté des Chefs (même si l'Adjoint est un peu...A part disons et que je ne le vois pas me défendre) qui ont appris à me connaître "pour de vrai" et à comprendre que la "vision apocalyptique" (je cite ma CDE lors de notre entretien pour ma notation administrative) qui avait été faite de moi était fausse.

Mon idée : lors du tour de table, préciser de moi-même, avant que les délégués ne m'enfoncent, qu'une majorité d'élèves ne font pas leur travail de lycéen (respecter les règles de savoir être de base (être attentif, écouter leur professeur, respecter le travail de leurs camarades), apprendre leurs leçons, participer en cours, poser des questions lorsqu'il y en a...). Certes l'anglais est coef 2 mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire, ne pas travailler chez eux en plus des cours (1h30 semaine), me rendre du travail personnel facultatif (ce que je leur propose régulièrement, seul un élève le fait & je compte les notes en bonus).

Et mon idée de réponse, en regardant tout le monde les yeux dans les yeux même si eux ne me regardent pas : (inspirée par ce que j'ai pu lire sur d'autres sujets copyright Cripure, Dinaaa et Kero) "Il me semblait que le conseil de classe se réunissait pour examiner le travail et le comportement de la classe dans son ensemble et des élèves en particulier, mais certainement pas de la pédagogie des professeurs. Pédagogie évaluée uniquement par les personnes compétentes en la matière, à savoir les Inspecteurs et Inspectrices de l’Éducation Nationale."

J'ai vraiment besoin d'être conseillée et rassurée , aussi j'avoue, car cette reprise du travail est très éprouvante et même de plus en plus éprouvante à vrai dire et que je sais aujourd'hui que je ne peux pas me confier à mes collègues...

Merci d'avoir supporté mon laïus, maladroit et certainement truffé de fautes (la fatigue est de plus en plus difficile à surmonter et je crains une rechute, définitive car si je ne vais pas au bout de cette année scolaire et que je rechute, j'arrête ce métier que j'aime pourtant tellement et qui m'apporte beaucoup, avec toutes les autres classes...)

Bonjour,
Contrairement à ce qu'écrivent certains ici je ne sortirais pas du Conseil si tu dois subir à nouveau une attaque de la part des élèves.
Par contre j'attendrais le moment où l'on parle du ou des "chefs de meute" pour les casser sur tous les points où il y a matière à les casser (bavardages, travail non fait... etc...)
Dans l'éventualité où le PP devait s'en prendre à toi aussi, en profiter pour le casser très proprement. Là tu as de quoi faire puisque visiblement il ne fait pas son travail correctement et c'est donc sur ce point que je le coincerais à ta place, en lui précisant quel est son rôle de PP en Conseil et en l'invitant même officiellement et devant tous à une entrevue à trois chez le CdE afin de clarifier tout cela et que celui-ci puisse lui rappeler les "attendus" de la fonction de PP. A mon avis ce "collègue" ne te saluera plus, il ne le fait déjà pas, mais tu peut être sûre qu'il te fichera la paix, surtout s'il doit passer par une entrevue chez le CdE (il viendra peut-être nous demander conseil ici pour apprendre à gérer ça Very Happy ). Ne pas oublier si une telle entrevue a lieu d'en parler en salle des profs pour que cela se sache, et surtout au cas où il esquiverait, faire savoir à tous que celui qui n'a pas de c... n'est pas celui qu'on pense et qu'avant de tenir un tel langage il devrait balayer devant sa propre porte...
L'idéal, mais je ne connais pas la personne, serait de pouvoir amener le quidam à la limite de l'insulte ou d'une autre situation qui puisse le mettre dans l'embarras... c'est le genre de situations que je préfère. Pourquoi ? Un jour j'expliquais à mes élèves que je n'insultais jamais personne, parce que je considère qu'insulter quelqu'un c'est m'abaisser devant lui... Mes élèves ont compris le message et depuis mes longues années d'enseignement j'ai toujours réussi à entretenir des relations de confiance et de respect mutuel avec mes élèves... Mais là si le PP se lâchait un peu ce serait super car tu n'aurais plus qu'à le laisser dévaler la pente tout seul. (Je ne sais plus quel est l'article qui traite de ça mais c'est dans Sun Tzu l'Art de la Guerre dont j'ai 2 traductions sur ma table de chevet et que je mets en application chaque fois que nécessaire, et non sans délectation devant la confusion que cela sème... Very Happy )
L'article 4 qui reste mon préféré dit en gros que "dans l'Art de la Guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans. C'est à eux qu'il faudra donc s'attaquer en vue du 3ème trimestre. Si tu arrives à déboulonner le PP nul doute que les "mauvais" élèves deviendront méfiants.
Un dernier point te concernant. Tu dis que ça se passe pas mal avec les autres classes. Et bien dis-toi bien que ça prouve au moins que tu n'es pas une prof ratée et que le problème vient de ces élèves eux-mêmes, comme l'ont dit bien d'autres plus haut dans ce fil. Donc tu ne te démoralises pas... tu affrontes le Conseil en pensant à nous tous ici qui te soutenons. Peut-être même qu'un petit sourire auquel ni le PP ni personne ne comprendra rien, viendra éclairer ton visage pendant les débats... C'est tout le mal que je te souhaite. Smile
Vu ce que j'ai écrit plus haut de la façon dont je traite certains collègues, je ne voudrais pas qu'on pense ici que je suis un collègue invivable Laughing Mais les rares fois où j'ai eu un collègue comme ce PP c'est comme cela que j'ai agi (2 fois en 26 ans dans ce bahut qui compte 250 profs, c'est peu... heureusement. Une fois ça s'est même fait par ricochet avec un Proviseur !). Avec un collègue un tant soit peu intelligent il n'est pas nécessaire de le faire trop ouvertement, il comprend vite et "rentre dans le rang" vite fait. Avec celui qui l'est moins (plus rare quand même) il faut insister un peu plus...
Bonne soirée et reviens nous dire comment les choses se sont passées...

che35
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par User5899 le Dim 13 Mar 2016 - 19:43

@Violetsrblue a écrit:
@stench a écrit:'est incroyable que les collègues et le CDE aient laissé l'élève aller au bout de son intervention. Le prof principal, s'il a préparé le conseil, aurait dû prendre les devants.

Incroyable mais vrai ! Et en plus, ils ont pris des notes (paroles d'évangile la petite...) !

Le PP ne me dira rien. Ils ont préparé le conseil vendredi matin, vendredi midi je lui ai lancé un grand "bonjour X" et il m'a royalement ignoré, ce qui a choqué mes collègues et me fait croire que "problèmes" il va y avoir...Encore... Rolling Eyes

Quel gros cannard !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par User5899 le Dim 13 Mar 2016 - 19:45

@Shere Khan a écrit:C'est à qui s'assoit sur le textes. Le conseil de classe est le moment où l'équipe pédagogique évalue la classe en général et les élèves en particulier. Depuis quelques années, les PP se sentent obligés de "préparer" le conseil de classe avec les élèves
"Certains" PP, collègue, certains seulement. Tout le monde n'a pas l'âme du boy scout encore jeune qui comprend les nenfants, croyez-moi furieux

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 19:47

Cripure a écrit:
Je plussoie. Je prendrais la parole de moi-même au tout début, en disant et à tout le monde, PP et PA compris : "Avant que nous ne débutions nos travaux, je voudrais qu'il soit très clair que je n'accepterai pas ce qui s'est passé au premier trimestre et qui m'a fort surpris. Je ne viens pas en conseil de classe pour entendre des récriminations sur mes cours, surtout de la part d'élèves de terminale immatures qui ne savent pas se taire un minimum et ne se prennent pas en charge, j'en veux pour preuve le fait qu'ils ne rendent pas les devoirs facultatifs que je propose. Le conseil de classe est l'occasion d'un bilan du travail des élèves et j'ai trouvé extrêmement démagogique la façon dont le précédent conseil a été conduit. Qu'il soit donc très clair que si ça doit être le mode normal de fonctionnement, vous laisserez les dénonciations se faire mais ça se fera sans moi. J'espère, cher Collègue PP, que cette mise au point vaut ma paire de co***uilles sur la table ? Autre chose ?"

Ô Cripure : veneration veneration veneration

Pour arriver à sortir ça, j'espère que ma paire de gonades externes va vite pousser ! J'aimerais tellement en être capable... Suspect

Une petite formule magique pour que ça pousse ? (juste pour mardi soir, je n'ai pas envie de les garder Laughing )

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 19:48

Cripure a écrit:
@Violetsrblue a écrit:
@stench a écrit:'est incroyable que les collègues et le CDE aient laissé l'élève aller au bout de son intervention. Le prof principal, s'il a préparé le conseil, aurait dû prendre les devants.

Incroyable mais vrai ! Et en plus, ils ont pris des notes (paroles d'évangile la petite...) !

Le PP ne me dira rien. Ils ont préparé le conseil vendredi matin, vendredi midi je lui ai lancé un grand "bonjour X" et il m'a royalement ignoré, ce qui a choqué mes collègues et me fait croire que "problèmes" il va y avoir...Encore... Rolling Eyes

Quel gros cannard !

Pas d'insulte aux canards ! J'adore ça ! gouteur

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par gauvain31 le Dim 13 Mar 2016 - 19:54

@Violetsrblue a écrit:
Cripure a écrit:
Je plussoie. Je prendrais la parole de moi-même au tout début, en disant et à tout le monde, PP et PA compris : "Avant que nous ne débutions nos travaux, je voudrais qu'il soit très clair que je n'accepterai pas ce qui s'est passé au premier trimestre et qui m'a fort surpris. Je ne viens pas en conseil de classe pour entendre des récriminations sur mes cours, surtout de la part d'élèves de terminale immatures qui ne savent pas se taire un minimum et ne se prennent pas en charge, j'en veux pour preuve le fait qu'ils ne rendent pas les devoirs facultatifs que je propose. Le conseil de classe est l'occasion d'un bilan du travail des élèves et j'ai trouvé extrêmement démagogique la façon dont le précédent conseil a été conduit. Qu'il soit donc très clair que si ça doit être le mode normal de fonctionnement, vous laisserez les dénonciations se faire mais ça se fera sans moi. J'espère, cher Collègue PP, que cette mise au point vaut ma paire de co***uilles sur la table ? Autre chose ?"

Ô Cripure : veneration veneration veneration

Pour arriver à sortir ça, j'espère que ma paire de gonades externes va vite pousser ! J'aimerais tellement en être capable... Suspect

Une petite formule magique pour que ça pousse ? (juste pour mardi soir, je n'ai pas envie de les garder Laughing )

Mais bien sûr : NKM te donne la formule magique Razz ;

http://www.atlantico.fr/pepitesvideo/onpc-nathalie-kosciusko-morizet-revient-volonte-greffe-couilles-2623948.html

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Tamerlan le Dim 13 Mar 2016 - 19:56

Cela a été dit mais je crois qu'il aurait été bien ou serait bien d'aller voir le CDE qui préside le conseil, avec un représentant du personnel, pour faire le point sur celui du premier trimestre. C'est à lui de couper court et de rappeler ce qui doit se passer en conseil. En lui disant si besoin que si cela se reproduit vous allez faire péter un tel scandale que tout le monde s'en souviendra longtemps. Cela devrait l'inciter à être réactif. Si ce n'est pas le cas bien sûr il faudra tenir parole. Smile Pour celui-ci : cf Cripure.
Bon courage à vous.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 19:58

@che35 a écrit:

Bonjour,
Contrairement à ce qu'écrivent certains ici je ne sortirais pas du Conseil si tu dois subir à nouveau une attaque de la part des élèves.
Par contre j'attendrais le moment où l'on parle du ou des "chefs de meute" pour les casser sur tous les points où il y a matière à les casser (bavardages, travail non fait... etc...)
Dans l'éventualité où le PP devait s'en prendre à toi aussi, en profiter pour le casser très proprement. Là tu as de quoi faire puisque visiblement il ne fait pas son travail correctement et c'est donc sur ce point que je le coincerais à ta place, en lui précisant quel est son rôle de PP en Conseil et en l'invitant même officiellement et devant tous à une entrevue à trois chez le CdE afin de clarifier tout cela et que celui-ci puisse lui rappeler les "attendus" de la fonction de PP. A mon avis ce "collègue" ne te saluera plus, il ne le fait déjà pas, mais tu peut être sûre qu'il te fichera la paix, surtout s'il doit passer par une entrevue chez le CdE (il viendra peut-être nous demander conseil ici pour apprendre à gérer ça Very Happy ). Ne pas oublier si une telle entrevue a lieu d'en parler en salle des profs pour que cela se sache, et surtout au cas où il esquiverait, faire savoir à tous que celui qui n'a pas de c... n'est pas celui qu'on pense et qu'avant de tenir un tel langage il devrait balayer devant sa propre porte...
L'idéal, mais je ne connais pas la personne, serait de pouvoir amener le quidam à la limite de l'insulte ou d'une autre situation qui puisse le mettre dans l'embarras... c'est le genre de situations que je préfère. Pourquoi ? Un jour j'expliquais à mes élèves que je n'insultais jamais personne, parce que je considère qu'insulter quelqu'un c'est m'abaisser devant lui... Mes élèves ont compris le message et depuis mes longues années d'enseignement j'ai toujours réussi à entretenir des relations de confiance et de respect mutuel avec mes élèves... Mais là si le PP se lâchait un peu ce serait super car tu n'aurais plus qu'à le laisser dévaler la pente tout seul. (Je ne sais plus quel est l'article qui traite de ça mais c'est dans Sun Tzu l'Art de la Guerre dont j'ai 2 traductions sur ma table de chevet et que je mets en application chaque fois que nécessaire, et  non sans délectation devant la confusion que cela sème... Very Happy )
L'article 4 qui reste mon préféré dit en gros que "dans l'Art de la Guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans. C'est à eux qu'il faudra donc s'attaquer en vue du 3ème trimestre. Si tu arrives à déboulonner le PP nul doute que les "mauvais" élèves deviendront méfiants.
Un dernier point te concernant. Tu dis que ça se passe pas mal avec les autres classes. Et bien dis-toi bien que ça prouve au moins que tu n'es pas une prof ratée et que le problème vient de ces élèves eux-mêmes, comme l'ont dit bien d'autres plus haut dans ce fil. Donc tu ne te démoralises pas... tu affrontes le Conseil en pensant à nous tous ici qui te soutenons. Peut-être même qu'un petit sourire auquel ni le PP ni personne ne comprendra rien, viendra éclairer ton visage pendant les débats... C'est tout le mal que je te souhaite. Smile
Vu ce que j'ai écrit plus haut de la façon dont je traite certains collègues, je ne voudrais pas qu'on pense ici que je suis un collègue invivable Laughing  Mais les rares fois où j'ai eu un collègue comme ce PP c'est comme cela que j'ai agi (2 fois en 26 ans dans ce bahut qui compte 250 profs, c'est peu... heureusement. Une fois ça s'est même fait par ricochet avec un Proviseur !). Avec un collègue un tant soit peu intelligent il n'est pas nécessaire de le faire trop ouvertement, il comprend vite et "rentre dans le rang" vite fait. Avec celui qui l'est moins (plus rare quand même) il faut insister un peu plus...
Bonne soirée et reviens nous dire comment les choses se sont passées...

Alors, là, je dis oui et merci ! Je me sens encore mieux armée !

Je sais faire dans l'ironie et n'hésiterai pas à mentionner ses "oublis" (les élèves partent en voyage et Monsieur ne prévient personne...Même pas d'affichage en SDP...Un exemple parmi d'autres ! Rolling Eyes ) mais comme il vient d'être Popa, il a tous les droits... Rolling Eyes

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 20:00

@gauvain31 a écrit:
@Violetsrblue a écrit:
Cripure a écrit:
Je plussoie. Je prendrais la parole de moi-même au tout début, en disant et à tout le monde, PP et PA compris : "Avant que nous ne débutions nos travaux, je voudrais qu'il soit très clair que je n'accepterai pas ce qui s'est passé au premier trimestre et qui m'a fort surpris. Je ne viens pas en conseil de classe pour entendre des récriminations sur mes cours, surtout de la part d'élèves de terminale immatures qui ne savent pas se taire un minimum et ne se prennent pas en charge, j'en veux pour preuve le fait qu'ils ne rendent pas les devoirs facultatifs que je propose. Le conseil de classe est l'occasion d'un bilan du travail des élèves et j'ai trouvé extrêmement démagogique la façon dont le précédent conseil a été conduit. Qu'il soit donc très clair que si ça doit être le mode normal de fonctionnement, vous laisserez les dénonciations se faire mais ça se fera sans moi. J'espère, cher Collègue PP, que cette mise au point vaut ma paire de co***uilles sur la table ? Autre chose ?"

Ô Cripure : veneration veneration veneration

Pour arriver à sortir ça, j'espère que ma paire de gonades externes va vite pousser ! J'aimerais tellement en être capable... Suspect

Une petite formule magique pour que ça pousse ? (juste pour mardi soir, je n'ai pas envie de les garder Laughing )

Mais bien sûr :  NKM te donne la formule magique  Razz  ;

http://www.atlantico.fr/pepitesvideo/onpc-nathalie-kosciusko-morizet-revient-volonte-greffe-couilles-2623948.html

Exact ! Laughing

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Avis] Comment réagir face aux attaques des élèves en conseil de classe ?

Message par Violetsrblue le Dim 13 Mar 2016 - 20:03

@Tamerlan a écrit:Cela a été dit mais je crois qu'il aurait été bien ou serait bien d'aller voir le CDE qui préside le conseil, avec un représentant du personnel, pour faire le point sur celui du premier trimestre. C'est à lui de couper court et de rappeler ce qui doit se passer en conseil. En lui disant si besoin que si cela se reproduit vous allez faire péter un tel scandale que tout le monde s'en souviendra longtemps. Cela devrait l'inciter à être réactif. Si ce n'est pas le cas bien sûr il faudra tenir parole. Smile  Pour celui-ci : cf Cripure.
Bon courage à vous.

Merci.

Le souci c'est que le CDE qui préside le conseil en question n'est pas forcément...Comment dire...C'est sa première année dans sa fonction et il veut se montrer, je pense...Du coup, je ne lui fais pas du tout confiance et doute de l'impact d'une telle initiative qui en plus, me paraît difficilement surmontable psychologiquement... humhum

_________________
"What's done cannot be undone." Bill S.
"I give in to sin because you have to make this life liveable..." M.L.G.

Violetsrblue
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum