Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Page 35 sur 38 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37, 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par VinZT le Mer 8 Juin 2016 - 14:04

@e-Wanderer a écrit:D'autant que si on veut parler des Mayas, autant commencer par l'apprentissage du russe :

veneration

Moi je connaissais juste celui-là (aucun rapport avec le fil, je sais) :


VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Balthamos le Mer 8 Juin 2016 - 14:07

@gauvain31 a écrit:Question: après toutes ses formations bidons, est-ce qu'il y en a encore qui vont suivre les "recommandations" des IPR?


Tu veux dire s'approprier pleinement la réforme qui est une chance pour nos enseignements? 

Je ne crois pas, non.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par gauvain31 le Mer 8 Juin 2016 - 14:14

Tu me rassures Balthamos. Autre question vicieuse: est-ce que les IPR savent qu'ils se sont décrédibilisés et que les enseignant ne suivront pas leur recommandation?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2016 - 14:27

Je vous trouve bien optimistes.
La formation disciplinaire à laquelle j'ai eu droit a été consternante.
Pour bien situer les choses, verbatim de l'IPR en guise d'entrée en matière :  "Les textes ne sont que l'occasion de développer des compétences transversales".
Déjà, je ne suis pas d'accord.
Tout le reste a été à l'avenant. Je ne détaille pas, vous commencez à avoir l'habitude de ces inepties.
J'ai pris la parole un nombre incalculable de fois pour m'étonner de ce revirement, à 180° par rapport à la réforme de 2009, cité Patrick Laudet : serions-nous des girouettes ? des êtres inconsistants, sans convictions, tout juste bon à exécuter docilement des injonctions contradictoires, sans esprit critique ?
Un nombre certain de mes collègues a fini par me jeter des regards noirs - à vrai dire, il est difficile de dire si cela tenait simplement au fait que mes interventions allongeaient la séance ou si cela tenait à un désaccord, mais j'ai bien vu qu'il était plus important de plaire à l'IPR que de réfléchir.

Bref, entre l'esprit du prof moyen et sa tremblante du mouton devant papa-l'IPR, je ne suis pas sûre qu'ils soient si nombreux à oser s'asseoir sur des recommandations officielles fussent-elles ineptes.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Reine Margot le Mer 8 Juin 2016 - 14:29

texte-prétexte, déjà... Rolling Eyes

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Honchamp le Mer 8 Juin 2016 - 14:30

@V.Marchais a écrit:Je vous trouve bien optimistes.
La formation disciplinaire à laquelle j'ai eu droit a été consternante.
Pour bien situer les choses, verbatim de l'IPR en guise d'entrée en matière :  "Les textes ne sont que l'occasion de développer des compétences transversales".
Déjà, je ne suis pas d'accord.
Tout le reste a été à l'avenant. Je ne détaille pas, vous commencez à avoir l'habitude de ces inepties.
J'ai pris la parole un nombre incalculable de fois pour m'étonner de ce revirement, à 180° par rapport à la réforme de 2009, cité Patrick Laudet : serions-nous des girouettes ? des êtres inconsistants, sans convictions, tout juste bon à exécuter docilement des injonctions contradictoires, sans esprit critique ?
Un nombre certain de mes collègues a fini par me jeter des regards noirs - à vrai dire, il est difficile de dire si cela tenait simplement au fait que mes interventions allongeaient la séance ou si cela tenait à un désaccord, mais j'ai bien vu qu'il était plus important de plaire à l'IPR que de réfléchir.

Bref, entre l'esprit du prof moyen et sa tremblante du mouton devant papa-l'IPR, je ne suis pas sûre qu'ils soient si nombreux à oser s'asseoir sur des recommandations officielles fussent-elles ineptes.

Est-ce que tu as entendu, dans cette formation,  ce que je rapporte plus haut : la note unique en français , et sinon seulement des appréciations de compétences ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2016 - 14:30

Elle s'en est défendue dès que je l'ai reprise sur le sujet, mais tout ce qu'elle nous a donné ensuite en exemple confirme ce triste retour au texte-prétexte - et le congé donné à la grammaire.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2016 - 14:33

@Honchamp a écrit:

Est-ce que tu as entendu, dans cette formation,  ce que je rapporte plus haut : la note unique en français , et sinon seulement des appréciations de compétences ?

Elle n'allait pas jusqu'à la note unique, mais 3 ou 4 notes par trimestre. Il y a clairement un infléchissement sur le sujet.
J'ai beaucoup rigolé intérieurement avec l'oral à évaluer en classe : compte-rendus, exposés... On se rend bien compte que, pratiquement, c'est impossible d'évaluer 30 élèves régulièrement de cette façon. Du coup, il nous a été dit que nous devions n'en noter que quelques-uns à chaque fois, de façon à obtenir UNE note d'oral dans l'année...
Pareil pour l'évaluation de la lecture cursive. Rolling Eyes

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Honchamp le Mer 8 Juin 2016 - 14:38

Ici, il a été conseillé par plusieurs IPR (diverses matières) d'acheter des dictaphones, de faire parler les élèves dans leur coin, de relever les dictaphones, et d'écouter les élèves, en dehors des cours...

L'achat des dictaphones est lancé.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par VinZT le Mer 8 Juin 2016 - 14:43

@Honchamp a écrit:Ici, il a été conseillé par plusieurs IPR (diverses matières) d'acheter des dictaphones, de faire parler les élèves dans leur coin, de relever les dictaphones, et d'écouter les élèves, en dehors des cours...

L'achat des dictaphones est lancé.

affraid 

Mais ils sont tous devenus fous ou quoi ?

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Honchamp le Mer 8 Juin 2016 - 14:49

@VinZT a écrit:
@Honchamp a écrit:Ici, il a été conseillé par plusieurs IPR (diverses matières) d'acheter des dictaphones, de faire parler les élèves dans leur coin, de relever les dictaphones, et d'écouter les élèves, en dehors des cours...

L'achat des dictaphones est lancé.

affraid 

Mais ils sont tous devenus fous ou quoi ?
Beaucoup veulent faire moderne, tout bêtement !

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Invité El le Mer 8 Juin 2016 - 14:50

Il en a déjà été questions sur un autre fil.

Je n'utilise pas les dictaphones des collègues de LV parce que je trouve les manipulations peu pratiques, que j'ai déjà perdu des fichiers (ce n'était pas une erreur de ma part), et parce que les regarder s'enregistrer dans leur coin est assez comique: on dirait une secte. Enfin, évidemment, on a autre chose à leur apporter en cours que de les regarder s'ébattre "en activités".

En revanche, pour le latin, le grec, et dans une moindre mesure le français, un enregistrement avec les smartphones envoyé par mail, tous les quinze jours, permet de les obliger à lire. Si les critères de notation sont précis (de la prononciation à l'intonation, l'obligation de faire sentir les mouvements de la syntaxe, etc) ils y passent pas mal de temps. Or il y a des élèves qui peuvent ne lire qu'une fois ou deux dans le trimestre. Les progrès sont très appréciables.

Si l'exercice est préparé et la notation exigeante, cela peut demander un travail équivalent à une bonne restitution de commentaire. Ecoutez Proust par A. Dussolier pour vous convaincre de l'intelligence du texte nécessaire à une bonne lecture.

Le problème, c'est la routine: les premières fois, ils y passent beaucoup de temps. Puis c'est vite fait, surtout pour ceux qui en ont besoin bien sûr.

Enfin, je me doute bien de ce que ça peut donner dans la bouche des IPR en formation: achetez des dictaphones, faites les débiter des débilités dedans, c'est mieux que du cours.


Dernière édition par elpenor le Mer 8 Juin 2016 - 15:41, édité 1 fois

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par lemigou le Mer 8 Juin 2016 - 15:41

@V.Marchais a écrit:
@Honchamp a écrit:

Est-ce que tu as entendu, dans cette formation,  ce que je rapporte plus haut : la note unique en français , et sinon seulement des appréciations de compétences ?

Elle n'allait pas jusqu'à la note unique, mais 3 ou 4 notes par trimestre. Il y a clairement un infléchissement sur le sujet.
J'ai beaucoup rigolé intérieurement avec l'oral à évaluer en classe : compte-rendus, exposés... On se rend bien compte que, pratiquement, c'est impossible d'évaluer 30 élèves régulièrement de cette façon. Du coup, il nous a été dit que nous devions n'en noter que quelques-uns à chaque fois, de façon à obtenir UNE note d'oral dans l'année...
Pareil pour l'évaluation de la lecture cursive. Rolling Eyes

Pour évaluer 30 élèves régulièrement à l'oral notre IPR a aussi proposé cette solution imparable lors de ma formation : enregistrer tous les élèves en salle info et tout réécouter chez soi... pas de dictaphone mais un enregistreur mp3 où je ne sais quoi... visiblement elle n'a jamais vu la tête d'une salle info dans un collège perdu au fin fond de la campagne...

lemigou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2016 - 16:30

Oui, nous aussi, on a eu droit à l'enregistrement par téléphone. J'ai essayé d'imaginer mes 30 élèves parlant en même temps pour s'enregistrer...
Effectivement, Lemigou, je crois qu'ils ne se rendent pas compte. À aucun point de vue.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Serge le Mer 8 Juin 2016 - 16:39

Ils vont trouver une parade et nous dire que les élèves devront s'enregistrer chez eux sans le stress paralysant du public puis nous remettre les mp3 à écouter sagement chez nous. cafe

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par gnafron2004 le Mer 8 Juin 2016 - 16:46

Je trouve votre discussion assez amusante, en tant qu'enseignante de LV, c'est amusant de vous voir découvrir nos soucis (je sais, c'est méchant de se réjouir que les autres galèrent autant que soi! Twisted Evil )

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par MUTIS le Mer 8 Juin 2016 - 16:48

@V.Marchais a écrit:Je vous trouve bien optimistes.
La formation disciplinaire à laquelle j'ai eu droit a été consternante.
Pour bien situer les choses, verbatim de l'IPR en guise d'entrée en matière :  "Les textes ne sont que l'occasion de développer des compétences transversales".
Déjà, je ne suis pas d'accord.
Tout le reste a été à l'avenant. Je ne détaille pas, vous commencez à avoir l'habitude de ces inepties.
J'ai pris la parole un nombre incalculable de fois pour m'étonner de ce revirement, à 180° par rapport à la réforme de 2009, cité Patrick Laudet : serions-nous des girouettes ? des êtres inconsistants, sans convictions, tout juste bon à exécuter docilement des injonctions contradictoires, sans esprit critique ?
Un nombre certain de mes collègues a fini par me jeter des regards noirs - à vrai dire, il est difficile de dire si cela tenait simplement au fait que mes interventions allongeaient la séance ou si cela tenait à un désaccord, mais j'ai bien vu qu'il était plus important de plaire à l'IPR que de réfléchir.

Bref, entre l'esprit du prof moyen et sa tremblante du mouton devant papa-l'IPR, je ne suis pas sûre qu'ils soient si nombreux à oser s'asseoir sur des recommandations officielles fussent-elles ineptes.

Personnellement c'est moins la bêtise crasse de certains propos tenus par des IPR (pas tous visiblement) que la veulerie affichée par la majorité des profs face à eux qui me consterne...
Je suis en train de lire un ouvrage que tout le monde devrait lire, étudier, méditer : La Soumission à l'autorité de Stanley Milgram après avoir lu le dernier Cyrulnik (Ivres Paradis...) qui contient aussi des pages assez formidables sur la "soumission heureuse", la "servitude librement consentie"  et "le confort qu'apporte la grégarité intellectuelle" Ce n'est pas seulement passionnant, c'est éclairant ! Sad
Et ce qui semble vraiment désolant c'est que ces comportements infantiles seront récompensés et deviendront les modèles d'éducation donnés aux enfants..

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Ergo le Mer 8 Juin 2016 - 16:50

@gnafron2004 a écrit:Je trouve votre discussion assez amusante, en tant qu'enseignante de LV, c'est amusant de vous voir découvrir nos soucis (je sais, c'est méchant de se réjouir que les autres galèrent autant que soi! Twisted Evil )
J'ai eu un peu la même réaction. On suit bien le schéma (EPS >) langues > reste du monde.

Mais comme je n'ai fait s'enregistrer les élèves que lors de mon année de stage et que les autres années j'ai fait comme je voulais, je relativise le problème. Razz
(C'est pile la discussion que nous avons eue il y a quelques semaines en plus !)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2016 - 16:51

@Serge a écrit:Ils vont trouver une parade et nous dire que les élèves devront s'enregistrer chez eux sans le stress paralysant du public puis nous remettre les mp3 à écouter sagement chez nous. cafe

Chez nous, cela a été formellement interdit : on n'a pas le droit de donner à la maison des devoirs notés.
Mais l'IPR avait la solution : vous ferez ça en AP. Suspect

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2016 - 16:52

@Ergo a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Je trouve votre discussion assez amusante, en tant qu'enseignante de LV, c'est amusant de vous voir découvrir nos soucis (je sais, c'est méchant de se réjouir que les autres galèrent autant que soi! Twisted Evil )
J'ai eu un peu la même réaction. On suit bien le schéma (EPS >) langues > reste du monde.

Mais comme je n'ai fait s'enregistrer les élèves que lors de mon année de stage et que les autres années j'ai fait comme je voulais, je relativise le problème. Razz
(C'est pile la discussion que nous avons eue il y a quelques semaines en plus !)

C'est tout à fait la solution que j'envisage, personnellement : passer directement en année 2...

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Ergo le Mer 8 Juin 2016 - 16:53

topela

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Nadejda le Mer 8 Juin 2016 - 17:04

@gnafron2004 a écrit:Je trouve votre discussion assez amusante, en tant qu'enseignante de LV, c'est amusant de vous voir découvrir nos soucis (je sais, c'est méchant de se réjouir que les autres galèrent autant que soi! Twisted Evil )

On peut aussi trouver que le français n'est justement pas une langue vivante que les élèves commencent à apprendre au collège et qui nécessiterait beaucoup d'entraînements à l'oral. Mais d'après les IPR il semblerait qu'on en prenne le chemin...

Ce dont parle elpenor est intéressant mais honnêtement ça commence à faire beaucoup en plus des dictées, des contrôles de lecture, de grammaire, des exercices de vocabulaire et d'écriture plus ou moins longs qu'on doit ramasser régulièrement en collège... Parfois je leur fais lire en classe des extraits qui se prêtent particulièrement à une lecture expressive (récemment ils devaient me lire la prose "sautillante" de Hugo décrivant les derniers instants de Gavroche). Mais c'est quand j'ai un peu de temps... Au lycée, je trouve que l'exercice a davantage de vertus.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Olympias le Mer 8 Juin 2016 - 17:07

@Honchamp a écrit:
@V.Marchais a écrit:Je vous trouve bien optimistes.
La formation disciplinaire à laquelle j'ai eu droit a été consternante.
Pour bien situer les choses, verbatim de l'IPR en guise d'entrée en matière :  "Les textes ne sont que l'occasion de développer des compétences transversales".
Déjà, je ne suis pas d'accord.
Tout le reste a été à l'avenant. Je ne détaille pas, vous commencez à avoir l'habitude de ces inepties.
J'ai pris la parole un nombre incalculable de fois pour m'étonner de ce revirement, à 180° par rapport à la réforme de 2009, cité Patrick Laudet : serions-nous des girouettes ? des êtres inconsistants, sans convictions, tout juste bon à exécuter docilement des injonctions contradictoires, sans esprit critique ?
Un nombre certain de mes collègues a fini par me jeter des regards noirs - à vrai dire, il est difficile de dire si cela tenait simplement au fait que mes interventions allongeaient la séance ou si cela tenait à un désaccord, mais j'ai bien vu qu'il était plus important de plaire à l'IPR que de réfléchir.

Bref, entre l'esprit du prof moyen et sa tremblante du mouton devant papa-l'IPR, je ne suis pas sûre qu'ils soient si nombreux à oser s'asseoir sur des recommandations officielles fussent-elles ineptes.

Est-ce que tu as entendu, dans cette formation,  ce que je rapporte plus haut : la note unique en français , et sinon seulement des appréciations de compétences ?
Et il va de soi que c'est ce qu'un IPR souhaite pour son propre enfant ...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Thermo le Mer 8 Juin 2016 - 17:20

@Serge a écrit:Ils vont trouver une parade et nous dire que les élèves devront s'enregistrer chez eux sans le stress paralysant du public puis nous remettre les mp3 à écouter sagement chez nous. cafe
pas du public, de ta présence professeur

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Ergo le Mer 8 Juin 2016 - 17:22

idee
Il suffit de faire corriger les enregistrements par les autres élèves.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par laMiss le Mer 8 Juin 2016 - 17:36

Sur l'enseignement du français vs l'enseignement des LV, n'hésitez pas à alimenter ce fil :
http://www.neoprofs.org/t99841-le-francais-selon-la-reforme-du-college-une-langue-etrangere?highlight=%E9trang%E8re


_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 38 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37, 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum