Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Verdurette
Modérateur

Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par Verdurette le Jeu 17 Mar 2016 - 6:22
J'ai cette année un CE2, j'ai commencé avec 29 élèves, 26 élèves "normaux" (j'insiste sur les guillemets) et 3 fous furieux. L'un est parti en ITEP en janvier. Je vous laisse faire le calcul : il m'en reste 2. L'un en psychothérapie, parents investis, l'autre, parents aux abonnés absents.  Jamais assis, passant leur temps  à se déplacer, parfois à quatre pattes, jeter les objets à travers la classe, attraper ça et là compas et ciseaux et menacer les autres, tout en parlant, criant, aboyant, se battant ...
j'ai multiplié les équipes éducatives, remontées d'incidents, j'ai une pile conséquente de courriers de parents (rédigés pour m'aider) j'ai même des images (que je garde par devers moi, je sais que ce n'est pas recevable).

Je viens d'avoir une nième équipe éducative, à laquelle l'IEN était présent (ce qui indique la gravité de la situation). Nous avons abordé les mille et une façons d'aider ledit lascar au sein de l'école : projet personnalisé, je dois lui faire un contrat, lui accorder du temps spécifique, être bienveillante ... admettons.  " :abe: Il faut faire réussir tous les élèves, même les fous furieux."

Mais à aucun moment n'ont  été abordées la sérénité et même la sécurité des autres élèves . Ni le fait que pendant de longs moments, chaque jour, le temps d'apprentissage est amputé de celui consacré à gérer les deux fous furieux et assurer la sécurité. Je m'interromps sans cesse, parfois je ne sais même plus où j'en suis... le retard s'accumule, les autres élèves sont extrêmement méritants d'arriver encore à se concentrer et à travailler dans ce contexte...  je trouve cela profondément injuste.  furieux

Et quant à me demander si je tiens le coup, m'encourager ou tout autre preuve d'empathie, comme dit l'un de mes fous furieux quand je lui demande d'aller s'asseoir, "même pas en rêve".  pale

Ne trouvez-vous pas que ce système va à l'encontre de l'intérêt collectif, de celui du plus grand nombre ? A force de nous occuper de tous les "cas" (de plus en plus nombreux), ce sont des cohortes d'élèves "sans histoires" qui passent à l'as ... je n'ai pas le don d'ubiquité, ni celui de démultiplier mon temps.
avatar
BecaTheSnail
Niveau 2

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par BecaTheSnail le Jeu 17 Mar 2016 - 7:55
+1
Comment l'institution peut-elle croire que l'on peut résoudre de tels problèmes par la pédagogie ?
avatar
Primura
Niveau 9

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par Primura le Jeu 17 Mar 2016 - 17:32
D'ailleurs, pour le vivre ensemble, c'est un peu un échec total.

J'ai un élève similaire en GS pendant mon stage : globalement, c'est juste horrible. Et les autres élèves ne supportent plus cet élève...
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par dita le Jeu 17 Mar 2016 - 18:36
"Il faut faire réussir tous les élèves, même les fous furieux".
On sait bien qu'on ne le peut pas. Mais on fait semblant de le vouloir, comme cela, on met en risque d'échec tous les autres. Youpi, c'est justement ce que l'on voulait.
Qui est le "on" ?
On est un con, c'est bien connu.
avatar
LouisBarthas
Neoprof expérimenté

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par LouisBarthas le Jeu 17 Mar 2016 - 18:39
@Verdurette a écrit:
Ne trouvez-vous pas que ce système va à l'encontre de l'intérêt collectif, de celui du plus grand nombre ?
Pas seulement l'intérêt collectif mais le sien propre aussi.

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par Provence le Jeu 17 Mar 2016 - 18:45
@Verdurette a écrit:Nous avons abordé les mille et une façons d'aider ledit lascar au sein de l'école : projet personnalisé, je dois lui faire un contrat, lui accorder du temps spécifique, être bienveillante  ... admettons.  " :abe: Il faut faire réussir tous les élèves, même les fous furieux."
Il faut, il faut, il faut.
Il faudrait surtout avoir les yeux en face des trous et accepter de regarder honnêtement les choses. Non, nous ne pouvons pas tout et il ne suffit pas de le vouloir pour que cela fonctionne. L'inspecteur est un cynique qui serait bien incapable de réussir à faire ce qu'il veut t'imposer de faire. C'est gerbant.


XIII
Fidèle du forum

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par XIII le Jeu 17 Mar 2016 - 18:49
Je te conseille de remplir un dossier CHSCT qui laisse une trace et qui oblige la hiérarchie à apporter une réponse à tes demandes (rapproche toi d'un syndicat un vrai...)! Je te conseille aussi de ne pas rentrer dans la partie "remédiation" (du dossier chsct) dans des considérations pédagogiques car la pédagogie n'a jamais soigné quiconque! Demande une exclusion et que ces enfants soient répartis dans différentes écoles voir en ITEP! Mentionne que tu crains pour ta sécurité!

Autre chose qui fonctionne pas mal pour l'avoir testé: réunir les parents des autres élèves pour leur exposer les faits, incite les (avec finesse) à mettre la pression sur la hiérarchie...

Ultime recours: la menace de saisir la presse, ça ils n'aiment pas du tout! Et très souvent les choses se décantent comme par magie...


avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par Verdurette le Jeu 17 Mar 2016 - 20:48
Mon Dieu si vous saviez ! Quand je prends mon dossier il me faut une brouette !
J'ai les comptes-rendus d'équipe éducative, les courriers des autres parents (qui sont derrière moi) , les signalements d'incidents, un journal que je tiens des activités des deux zozos.
On ne peut pas exclure en élémentaire, on a fait un PAI pour l'un des élèves, pour qu'il aille en thérapie pendant le temps scolaire, pour l'IEN ce n'est pas une solution pour lui, mais c'en est une pour nous, cela nous permet de souffler un peu, d'avoir aussi des activités telles que chant, EPS ... impossibles avec eux.
Il n'y a que l'IEN qui peut prononcer un changement d'école, et je doute qu'elle accepte.

Les parents excédés sont prêts à faire ce forcing.

Et en dernier recours la presse ...

(faut dire que j'ai déjà court-circuité trois fois les années précédentes, auprès du médiateur académique pour une situation similaire dans une autre école, auprès du Conseil régional pour des carences éducatives dont je n'admettais pas qu'on les garde sous le coude. J'ai eu gain de cause les trois fois, je suis donc très appréciée en haut lieu. )
XIII
Fidèle du forum

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par XIII le Ven 18 Mar 2016 - 7:38
C'est faux, on peut exclure en primaire, il ne faut pas croire tout le temps les IEN! Ensuite ce n'est pas (plus) l'IEN qui se prononce pour un changement d'école mais le Dasen! Je te rappelle d'ailleurs que c'est lui ton supérieur hiérarchique et non l'IEN...
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par coindeparadis le Mar 12 Avr 2016 - 11:57
L'IEN n'est plus notre supérieur hiérarchique ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Contenu sponsorisé

Re: Intérêt collectif versus projet individuel dans la vie d'une classe

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum