[Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

81% 81% 
[ 149 ]
19% 19% 
[ 36 ]
 
Total des votes : 185

[Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Alex.B le Ven 18 Mar 2016 - 16:01

Bonjour à tous,

Dans le carde d'un devoir pour l'ESPE, je vous contacte afin de connaître votre avis sur la question mentionnée ci-dessus. Merci de ne répondre seulement si vous êtes enseignant dans le secondaire.
Je me doute que pour certains d'entre vous, la réponse sera entre deux, mais dans la mesure du possible, pesez le pour et le contre pour faire votre choix Wink

Je vous remercie infiniment pour votre réponse !
Alex.

Alex.B
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Fires of Pompeii le Ven 18 Mar 2016 - 16:03

L'Espe voudra de toute façon que tu vantes les bienfaits du travail en équipe...

Je ne réponds pas au sondage car selon moi ça dépend de la personnalité du professeur et aussi des moments, du contenu que tu veux transmettre etc.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par virgere le Ven 18 Mar 2016 - 16:04

Entre les deux.
J'ai finalement choisi "solitaire" parce que dans la classe on est seul face aux élèves. Mais en amont, je vote collaboratif parce que nous fonctionnons ensemble dans l'équipe de lettres.
Mais oui, l'ESPE attend une autre réponse...

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Alex.B le Ven 18 Mar 2016 - 16:09

Merci pour vos réponses Wink Je comprends tout à fait Fires of Pompeii, merci quand même.

En fait je dois faire une étude de cas sur un établissement et mon sujet est entre autre le travail en équipe. J'espère que l'ESPE (et mon ESPE n'est pas si mauvaise que ça) est suffisamment objective pour voir au-delà des idéaux prônés un peu partout, mais bon, peut-être que je vais droit dans le mur :p

Alex.B
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Ergo le Ven 18 Mar 2016 - 16:13

Solitaire et il faut que ça change.

Ou

Collaboratif et il faut que ça change.

pingouin

Je crois que ça dépend beaucoup des gens, des équipes, des établissements. Dans mon établissement de stage, les collègues avaient un cahier de vocabulaire commun qui suivait les élèves par ex; il avait bien fallu l'élaborer à plusieurs. Dans mon ancien établissement, les groupes de compétences avec cours communs et évaluations communes forçaient au travail en équipe pédagogique (on ne demandait jamais au nouvel arrivant si cette façon de faire lui convenait, et comme l'organisation logistique obligeait chacun à avoir au moins trois niveaux, on était plus ou moins forcé de participer --ça ne m'a pas empêchée de refuser une année mais bon--). En math, ils étaient plusieurs à faire pas mal de trucs ensemble, de même qu'en HG, en SVT. Mais en français, ils ne travaillaient pas en équipe. Etc.

Ensuite, il y avait le travail enseignants de la même classe, CPE, administration...qui à mon sens était plus utile que l'uniformisation des cours.

Difficile de répondre, donc...D'autant qu'ailleurs, les choses se font autrement.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par dita le Ven 18 Mar 2016 - 16:21

Solitaire. Définitivement solitaire. Si j'avais voulu faire partie d'une équipe, je me serais inscrit au rugby, ça aurait eu une autre gueule que "équipe pédagogique".
Je tiens à faire ma tambouille tout seul et que personne ne mette son nez dans mes affaires. Je tiens à ma liberté. Je ne veux ni ne sais travailler en équipe, ça me gonflerait vite.
Pour l'ESPE, tu n'as qu'à écrire que les vieux profs ou les jeunes-vieux se la jouent perso, ils n'ont rien compris, le travail en équipe, c'est kro bien.
Si ça te chante, l'an prochain, tu resteras dans ton coin.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Sullien le Ven 18 Mar 2016 - 16:22

@virgere a écrit:Entre les deux.
J'ai finalement choisi "solitaire" parce que dans la classe on est seul face aux élèves.

Collaboratif, parce que les apprenants sont constructeurs de leurs apprentissages !  professeur
L'idéal étant même que je les laisse travailler tout seuls.
En somme, le professeur n'a plus rien à faire.
Amen.

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par fanette le Ven 18 Mar 2016 - 18:47

@dita a écrit:  Solitaire. Définitivement solitaire. Si j'avais voulu faire partie d'une équipe, je me serais inscrit au rugby, ça aurait eu une autre gueule que "équipe pédagogique".
 Je tiens à faire ma tambouille tout seul et que personne ne mette son nez dans mes affaires. Je tiens à ma liberté. Je ne veux ni ne sais travailler en équipe, ça me gonflerait vite.
 

Tout pareil pour moi ... sauf le rugby Laughing

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Ignatius Reilly le Ven 18 Mar 2016 - 18:59

Bonsoir.
Je ne comprends pas vraiment la question.
Cherches- tu à savoir comment nous travaillons effectivement ou le regard que nous avons sur le métier ?

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par William Foster le Ven 18 Mar 2016 - 19:11

Règle n°1 de l'IUFM : ne jamais hésiter à se démerder seul(e).
Règle n°2 de l'IUFM : ne jamais oublier la règle n°1.

Ces deux règles m'ont permis de "survivre" à bien des situations où des collègues qui ont voulu la jouer collectif se sont retrouvés dans la cagade.
Donc je vote 1. Solitaire.

Ah mais je me suis inscrit sur un forum d'échange avec des collègues pour faire avancer le bouzin.
Bon ben je vote 2.

Et je décide maintenant à l'unanimité que je ne suis pas schizophrène. Laughing

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Alex.B le Ven 18 Mar 2016 - 19:37

@Ignatius Reilly a écrit:Bonsoir.
Je ne comprends pas vraiment la question.
Cherches- tu à savoir comment nous travaillons effectivement ou le regard que nous avons sur le métier ?

Je pense, peut-être naïvement, que l'un va avec l'autre non ? Un travail effectif qui est perçu comme solitaire ou collaboratif ?

Alex.B
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par littleJulie le Ven 18 Mar 2016 - 20:06

Souvent seule de ma discipline, je suis solitaire. J'apprécie d'avoir une collègue en complément cette année.
Nous nous apprécions humainement et professionnellement, nous échangeons, nous nous entraidons, mais nous sommes loin de collaborer... Je ne suis pas sûre d'en avoir envie et elle n'est que de passage dans l'établissement. Difficile de construire une collaboration dans ces conditions !

littleJulie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par verdurin le Ven 18 Mar 2016 - 20:35

Je ne sais pas si mon vote est très intéressant : je suis retraité.
Il m'est arrivé très souvent de préparer des cours, des progressions, des devoirs, etc, avec des collègues.
J'ai voté solitaire car, in fine, tu es seul devant ta classe.
Et c'est là qu'est, à mon avis, le cœur du métier de professeur.
Évidement on décide à l'avance de ce que l'on veut faire, et on peut le décider en collaboration.
Mais c'est dans l'interaction avec les élèves que l'on fait.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par gauvain31 le Ven 18 Mar 2016 - 20:40

En SVT , c'est un peu les deux... surtout quand on travaille dans un gros lycée. Et personnellement, c'est le cas que je préfère.

Lorsque qu'un nouveau programme paraît, on a besoin de se consulter pour élaborer au moins des activités pratiques. Avec les collègues de mon lycée de rattachement, nous sommes 11... et nous avions donc partagé les nouveaux programmes de 2010 à 11. Chacun d'entre-nous avait à préparer courant mai-juin deux ou trois TP... puis on mettait tout en commun début juillet. Ensuite libre à chacun de faire des adaptations personnelles. Nous faisions les cours seuls.
Nous avons réitéré la chose pour les programme de 1ère puis de Terminale.

Mais quand on travaille dans un petit collège, le travail solitaire est plus fréquent , sauf à connaître quelqu'un de proche qui travaille en collège. Des collègues font ça le mercredi après-midi.

Je suis très indépendant .. mais j'aime bien aussi le contact avec les autres collègues pour avoir un avis sur ce que je fais et pas que pour la préparation d'un nouveau programme. Quand je ne suis pas sûr de mon activité ou de l'intitulé de mes évaluations , j'aime bien échangé avec des collègues plus expérimentés. On est plus efficace à plusieurs... à condition de respecter le choix des autres.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Mattlec le Ven 18 Mar 2016 - 20:51

En classe, je suis seul, c'est mon monde, en quelque sorte... Les travaux de corrections, de préparation des cours en eux-mêmes sont également solitaires.

Nous formons une équipe en anglais, dans mon lycée, mais c'est dans un but d'échanges, d'organisation de certains "évènements" (bac blanc etc...). Nous avons un principe de ne pas interférer dans les méthodes des collègues, et c'est très bien comme cela.

Il n'y a que pour la section euro que je donne dans le "collaboratif", avec les enseignants de DNL, étant donné que c'est une option que l'on doit faire tourner.

Bref, la solitude l'emporte. Very Happy

_________________
"La culture burgonde ? Je savais même pas qu’y en avait une… Non, moi je voulais faire grec moderne, mais y avait plus de place. Il restait que burgonde ou anglais. Aaaaanglais ! Mais c’est encore moins répandu."

Mattlec
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Daphné le Ven 18 Mar 2016 - 21:32

Solitaire, sans hésiter un instant. Et c'est pour ça que j'ai choisi ce métier.
J'aurais été incapable de travailler en équipe.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Fires of Pompeii le Ven 18 Mar 2016 - 21:37

Enfin si je dois répondre, je vais quand même te dire mon avis.

En ce qui me concerne, métier profondément solitaire. Me forcer à travailler en équipe est une cause sérieuse de démission.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Pat B le Ven 18 Mar 2016 - 22:24

J'hésite...
On collabore en équipe éducative pour gérer les classes, ou lors du conseil de classe, pour réfléchir aux décisions d'orientation. On collabore entre collègues d'une même matière pour se donner quelques docs utiles ou pour mieux faire la transition d'un niveau au suivant. On collabore entre matières voisines pour coordonner nos progressions ("en physique, t'as besoin que je fasse les puissances de 10 à quelle période ?"). Donc, oui, on collabore. Un peu, en fonction des besoins.
Mais effectivement, le coeur du métier, c'est seul face aux élèves. Ou seul face à nos copies et nos préparations.
Donc ça reste plus solitaire que collaboratif...
De la même façon que pour construire une maison, chaque artisan se coordonne avec ceux des autres corps de métier, mais est ensuite seul à faire son travail (et il serait inimaginable qu'un autre corps de métier vienne dire comment il doit le faire ou l'obilger à travailler à deux...)

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par JPhMM le Ven 18 Mar 2016 - 22:25

Solitaire.

Sauf de 5 à 7, bien sûr.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Rabelais le Ven 18 Mar 2016 - 22:28

@Fires of Pompeii a écrit:Enfin si je dois répondre, je vais quand même te dire mon avis.

En ce qui me concerne, métier profondément solitaire. Me forcer à travailler en équipe est une cause sérieuse de démission.
+1000

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par JPhMM le Ven 18 Mar 2016 - 22:31

Moi je veux bien travailler en équipe avec l'avatar de Rabelais. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Rabelais le Ven 18 Mar 2016 - 22:33

@JPhMM a écrit:Moi je veux bien travailler en équipe avec l'avatar de Rabelais. Very Happy
I love you I love you

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par JPhMM le Ven 18 Mar 2016 - 22:38

@Rabelais a écrit:
@JPhMM a écrit:Moi je veux bien travailler en équipe avec l'avatar de Rabelais. Very Happy
I love you I love you
Je finis à 17h et toi ?



Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par Rabelais le Ven 18 Mar 2016 - 22:44

@JPhMM a écrit:
@Rabelais a écrit:
@JPhMM a écrit:Moi je veux bien travailler en équipe avec l'avatar de Rabelais. Very Happy
I love you I love you
Je finis à 17h et toi ?



Razz
De même Laughing
Les 5 à 7 sont faits pour les réunions interdisciplinaires maths-français d'un nouveau genre.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Enquête professeurs] Professeur : un métier solitaire ou collaboratif ?

Message par JPhMM le Ven 18 Mar 2016 - 22:55

Voilà. topela
D'un nouveau genre, mais d'un genre d'un âge pour ainsi dire biblique.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum