Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
ethiquette
Niveau 3

affectation démission ? dégoût. Empty affectation démission ? dégoût.

par ethiquette le Ven 18 Mar 2016 - 19:11
Bonsoir à tous !
comme tous les stagiaires, je viens d'apprendre mon affectation. J'ai "eu" mon dernier voeu, et j'ai loupé mon premier de très très peu. Me voilà catapultée à 500 km de là où je suis, sans aucune ressource pour déménager (je paie encore mon déménagement comme poste stagiaire), j'ai appris qu'aucune aide n'était allouée en amont, qu'avec mes maigres points de stagiaire je risquais la zone rurale en poste partagé (je n'ai pas le permis). Outre le fait que ce voeu était un voeu de dépit, je n'ai aucun moyen financier de déménager durant l'été ni aucune envie...alors voilà, je me demande : pourquoi l'éducation nationale inflige un double déracinement en moins d'un an à de jeunes profs, qui gagnent peu, qui sont perdus au début, qui doivent repartir là où ils ne veulent pas, sans aucune aide, pour être placés dans des zones inaccessibles ? C'est quoi l'idée : nous dégoûter du métier ? arriver dans le poste sans aucune envie, endetté, déprimé ? Après même pas un an, ma décision est prise, je démissionnerai en fin d'année. J'ai eu une vie avant, j'en aurais une après. Mais ça me rend triste. On me parle de système égalitaire, mais j'attends toujours de voir les profs chevronnés baladés en zone rurale ou difficile, sans aide et sans permis de conduire...
clo74
clo74
Niveau 9

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par clo74 le Ven 18 Mar 2016 - 19:22
Bonsoir,
Je comprends ta déception mais la prof "chevronnée" que je suis a aussi été catapultée en pleine campagne, dans dune zone rurale, en début de carrière. Mais je le savais, c'était la règle du "jeu" quand on est LC, on ne reste pas dans sa Bretagne natale!
Tu ne le savais pas, avant de passer le concours?
Laisse-toi un peu de temps pour "digérer" la nouvelle, examiner les solutions possibles avant de songer à la démission, surtout si ce métier te plaît. Dans le privé aussi, beaucoup de mes amis ont dû s'éloigner géographiquement (ah! payer un loyer à Paris parce qu'il n'y a que là que l'on trouve un boulot...)
avatar
ethiquette
Niveau 3

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par ethiquette le Ven 18 Mar 2016 - 19:26
Non je ne connaissais pas la règle du jeu.ET justement c'est ce que je me dis : si je n'accepte pas la règle du jeu, autant partir...j'ai du mal à trouver une bonne raison de rester. J'ai enseigné avant, j'ai désormais la "reconnaissance" du concours, et ça ne me sert pas à grand chose au fond....Je sais que les profs chevronnés ont vécu ça, mais il y a là une forme d'initiation, de "brisage" psychologique que je trouve terrible, pour lequel je n'ai pas les épaules. Cette année a été suffisamment éprouvante.
avatar
ethiquette
Niveau 3

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par ethiquette le Ven 18 Mar 2016 - 19:28
Je ne voulais pas attaquer les profs chevronnés hein ! je trouve simplement incohérent que les jeunes profs poussins soient ceux qu'on maltraite le plus. Depuis que j'ai passé le concours, pas un de mes "voeux" n'a été respectés, pas un, alors que j'ai été conseillée...
avatar
InvitéeLoCha
Fidèle du forum

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par InvitéeLoCha le Ven 18 Mar 2016 - 19:33
Lorsqu’on passe un concours de la Fonction Publique,on sait d'avance qu'on a peu de chance de rester dans sa région d'origine. C'est un peu pour ça que je renonce à passer un autre concours de la Fonction Publique.
J'ai passé le CAFEP pour enseigner dans le privé et je savais d'avance que je resterai dans ma Bretagne natale.
Maintenant, je ne sais pas si c'est encore le cas.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par JPhMM le Ven 18 Mar 2016 - 19:34
Éthiquette, oui, cela est d'une très grande violence. Je ne sais que te dire d'autre, sinon que sans doute la majorité des membres de ce forum ont vécu une violence assez proche, et que beaucoup ont connu un même écœurement aussi. Je ne puis que te conseiller de ne pas prendre de décision immédiate, et de te donner le temps d'encaisser le choc de la nouvelle.


Dernière édition par JPhMM le Ven 18 Mar 2016 - 19:35, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
dami1kd
dami1kd
Habitué du forum

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par dami1kd le Ven 18 Mar 2016 - 19:35
@ethiquette a écrit:Non je ne connaissais pas la règle du jeu.ET justement c'est ce que je me dis : si je n'accepte pas la règle du jeu, autant partir...j'ai du mal à trouver une bonne raison de rester. J'ai enseigné avant, j'ai désormais la "reconnaissance" du concours, et ça ne me sert pas à grand chose au fond....Je sais que les profs chevronnés ont vécu ça, mais il y a là une forme d'initiation, de "brisage" psychologique que je trouve terrible, pour lequel je n'ai pas les épaules. Cette année a été suffisamment éprouvante.

C'est fort dommage de postuler pour un emploi sans se renseigner des procédures d'affectation. La règle peut paraître cruelle, mais que faudrait-il d'autre ? Virer de sa place un autre collègue pour vous laisser une place qui vous convienne ? Créer des postes pour que les néo-tit soient là où ils le souhaitent et tant pis s'ils n'ont pas d'élèves ?
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par pitchounette le Ven 18 Mar 2016 - 19:37
Ce premier message est écrit sous le coup de la déception qui est + que légitime.

Quand tu auras digéré cette affectation tu te rendras compte :
- que tous les stagiaires ne font pas tous leur stage sur leur académie d'origine (c'est même devenu une situation rare)
- qu'à un moment donné on est tous muté au niveau national. certains évitent la région parisienne d'autres non.

Comme le dit clo74 c'est la règle du concours national que je suis sûre tu ne découvres pas ce soir.

Maintenant les solutions :je te conseillerai de ne pas te précipiter
Déjà attend de voir si tu peux avoir un poste fixe. Tu peux ainsi demander à ce que ton temps de travail soit organisé de manière à te laisser du temps pour toi.

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par pitchounette le Ven 18 Mar 2016 - 19:38
@ethiquette a écrit:Non je ne connaissais pas la règle du jeu.
Tu ne savais pas que c'était un concours national heu
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par pitchounette le Ven 18 Mar 2016 - 19:39
@ethiquette a écrit:Je ne voulais pas attaquer les profs chevronnés hein ! je trouve simplement incohérent que les jeunes profs poussins soient ceux qu'on maltraite le plus. Depuis que j'ai passé le concours, pas un de mes "voeux" n'a été respectés, pas un, alors que j'ai été conseillée...
La situation est celle de 99% des stagiaires. J'ai été conseillé direction orléans tours puis la région parisienne alors que j'ai été conseillé
ylm
ylm
Neoprof expérimenté

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par ylm le Ven 18 Mar 2016 - 19:42
@ethiquette a écrit:Non je ne connaissais pas la règle du jeu.
Tous les ans on voit ce genre de message et décidément je ne le comprendrai jamais: comment peut-on passer un concours sans se renseigner sur ce qui se passe après?
lalilala
lalilala
Esprit sacré

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par lalilala le Ven 18 Mar 2016 - 19:43
C'est clair qu'il faut digérer ce genre de nouvelle...même quand connaissait la règle du jeu.

On est fonctionnaire, on peut être envoyé partout, ok, mais je ne comprends pas pourquoi on n'a aucune aide quand on se trouve obligé de bouger sans l'avoir demandé (année de stage et première affectation) alors qu'on peut être indemnisé pour une première mutation (qui a été demandée donc). Ca me dépasse! En plus, en tout début de carrière on n'a pas forcément pu mettre de l'argent de côté et le salaire est assez ridicule...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Jenny
Jenny
Modérateur

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par Jenny le Ven 18 Mar 2016 - 19:43
Ca m'étonne toujours qu'on ne se renseigne pas avant de passer un concours. heu
C'est effectivement le cas de beaucoup de monde en début de carrière. Réfléchis bien avant de démissionner. La région que tu souhaites obtenir est-elle très demandée ?
avatar
InvitéTNW
Niveau 5

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par InvitéTNW le Ven 18 Mar 2016 - 19:45
@ylm a écrit:
@ethiquette a écrit:Non je ne connaissais pas la règle du jeu.
Tous les ans on voit ce genre de message et décidément je ne le comprendrai jamais: comment peut-on passer un concours sans se renseigner sur ce qui se passe après?
En effet, vous connaissiez les règles du jeu, vous ne pouvez pas dire le contraire.
C'est dur sur le moment - j'ai été moi aussi envoyée de l'académie de Nice à l'Académie de Créteil pendant 8 ans puis mutation dans le nooooooord - mais, sans vouloir me répéter (et pourtant), tout le monde le sait quand on passe le concours : il est national et vous avez de très très grandes chances d'être muté loin de chez vous en tant que stagiaire et en tant que néotit'.
Désolé.


Dernière édition par Thalia de G le Ven 18 Mar 2016 - 21:02, édité 2 fois (Raison : Balises de citation)
avatar
InvitéTNW
Niveau 5

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par InvitéTNW le Ven 18 Mar 2016 - 19:46
@lalilala a écrit:C'est clair qu'il faut digérer ce genre de nouvelle...même quand connaissait la règle du jeu.

On est fonctionnaire, on peut être envoyé partout, ok, mais je ne comprends pas pourquoi on n'a aucune aide quand on se trouve obligé de bouger sans l'avoir demandé (année de stage et première affectation) alors qu'on peut être indemnisé pour une première mutation (qui a été demandée donc). Ca me dépasse! En plus, en tout début de carrière on n'a pas forcément pu mettre de l'argent de côté et le salaire est assez ridicule...

Prime d'installation la première année = 1500 euros environ.
Puis forfait déménagement si 3 années consécutives sur le premier poste.


Dernière édition par Thalia de G le Ven 18 Mar 2016 - 21:04, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)
Balthamos
Balthamos
Grand sage

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par Balthamos le Ven 18 Mar 2016 - 19:48
Avant de démissionner, essaye de prendre du recul avec le métier, son fonctionnement et ce que tu dis. 

Enseignant, c'est être fonctionnaire. Beaucoup d'enseignants, surtout débutants, semblent l'oublier. Les règles de la fonction publique s'y applique. Je te conseille de te renseigner sur ces règles, notamment les règles complexes des mutations.
Puis le métier, ce n'est pas faire un cours magistral sur un sujet qui nous intéresse à des braves petites têtes blondes. Tu découvriras aussi, peut être en acceptant cette mutation, qu'on est confronté aussi à des programmes peu passionnants, des élèves peu attentifs, dispersés, perturbateurs, que dans certains établissements on est plus éducateurs que pédagogues, etc. Oui prof n'est pas le métier que l'on voit dans les séries et films. 

Quand au système, je le trouve plutôt juste et critiquable. Après être passé des années loin de chez moi dans région parisienne, je suis content qu'il me permette de rentrer chez moi. Et je suis content aussi qu'il ne me déracine pas une fois que je suis prof chevronnée, vieux, propriétaire et installé avec femme et enfants. Ce point là est normal !
lalilala
lalilala
Esprit sacré

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par lalilala le Ven 18 Mar 2016 - 19:49
Prime qui vient bien après le déménagement et en deux fois à 4 mois d'intervalle. Et pour l'année de stage qu'on ne passe pas forcément dans sa région d'origine, que dalle. Heureusement que papa et maman étaient là quoi parce que j'avais pas un rond quand j'ai appris (et c'était une grosse surprise) que je ne restais pas dans ma région. Je ne trouve pas ça normal.
Par contre les 1200 et qqs euros pour la première mut ne me semblent pas justifiés : c'est toi qui as demandé à bouger, tu assumes.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
ee
Niveau 8

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par ee le Ven 18 Mar 2016 - 19:55
Je trouve un certain nombre de réponses très dures! Le mouvement en deux temps (inter et intra) donne lieu à nombre de situations plus que déprimantes, parfois impossibles, et qu'on ne peut pas imaginer (même quand on s'est renseigné) avant de passer le concours.
Il ne s'agit pas d'opposer les uns aux autres, les vieux aux néo, les chargés de famille aux célibataires sans enfants, les obligations de reclassement aux matières rares... il s'agit de dire que le système actuel d'affectations est insupportable, et suffisamment absurde pour rester imprévisible même pour des profs chevronnés.

Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 7

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par Lagomorphe le Ven 18 Mar 2016 - 19:55
@ethiquette a écrit:Je ne voulais pas attaquer les profs chevronnés hein ! je trouve simplement incohérent que les jeunes profs poussins soient ceux qu'on maltraite le plus. Depuis que j'ai passé le concours, pas un de mes "voeux" n'a été respectés, pas un, alors que j'ai été conseillée...

Je comprends ta déception, par laquelle la très grande majorité d'entre nous est passée. Et a survécu, d'où le conseil de laisser passer quelques temps, au moins une période de vacances, pour réfléchir.

J'entends bien que ton message n'est pas une attaque vis-à-vis des professeurs chevronnés. Il y a beaucoup de choses dans la maltraitance dont tu parles. Certaines pourraient être évitées. Par exemple, le fait qu'un jeune enseignant ait un traitement si bas qu'un déménagement constitue une charge insurmontable. Et qu'aucune aide substantielle ne soit prévue par l'administration pour ce déménagement, alors qu'à l'évidence il est totalement contraint. Et que l'indemnité de résidence pour certaines zones soit d'un montant grotesque au regard des prix et loyers des logements.

En revanche, j'envisage difficilement qu'un enseignant exerçant en poste fixe depuis des dizaines d'années doive céder sa place à un jeune. C'est quand on est jeune qu'on a le plus de facilité à être mobile, pas quand on est quadragénaire, un lourd crédit immobilier sur le dos, un conjoint qui travaille et deux ou trois enfants. Tout déracinement est une violence, mais elle est nécessaire dans la fonction publique d'Etat qui doit couvrir le territoire national, et l'imposer aux jeunes n'est que la solution de moindre violence.

Sans doute serait-elle plus tolérable si l'on n'infligeait pas aux moins expérimentés les établissements rendus difficiles non par leur public, qui serait gérable et même motivant dans d'autres circonstances, mais par l'incurie de l'administration (classes à peine moins surchargées qu'ailleurs, personnel de vie scolaire insuffisant, CDE trop frileux pour que règne la discipline, passages automatiques dans la classe supérieure amenant des élèves là où ils ne peuvent qu'être en échec, orientation aveugle vers le tout-filières-générales, système d'évaluation cache-misère).


kero
kero
Grand sage

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par kero le Ven 18 Mar 2016 - 19:57
Si on ne veut pas se retrouver en pleine cambrousse, il y a des académies très urbaines qu'on est pratiquement sûr d'avoir si on les met dans la liste des voeux. Par exemple, Créteil.
Provence
Provence
Enchanteur

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par Provence le Ven 18 Mar 2016 - 20:08
@ethiquette a écrit:je trouve simplement incohérent que les jeunes profs poussins soient ceux qu'on maltraite le plus.

Et que proposes-tu à la place?

Depuis que j'ai passé le concours, pas un de mes "voeux" n'a été respectés, pas un, alors que j'ai été conseillée...
Un conseil n'a pas de valeur prédictive.
Rabelais
Rabelais
Grand Maître

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par Rabelais le Ven 18 Mar 2016 - 20:08
@ethiquette a écrit:Bonsoir à tous !
comme tous les stagiaires, je viens d'apprendre mon affectation. J'ai "eu" mon dernier voeu, et j'ai loupé mon premier de très très peu. Me voilà catapultée à 500 km de là où je suis, sans aucune ressource pour déménager (je paie encore mon déménagement comme poste stagiaire), j'ai appris qu'aucune aide n'était allouée en amont, qu'avec mes maigres points de stagiaire je risquais la zone rurale en poste partagé (je n'ai pas le permis). Outre le fait que ce voeu était un voeu de dépit, je n'ai aucun moyen financier de déménager durant l'été ni aucune envie...alors  voilà, je me demande : pourquoi l'éducation nationale inflige un double déracinement en moins d'un an à de jeunes profs, qui gagnent peu, qui sont perdus au début, qui doivent repartir là où ils ne veulent pas, sans aucune aide, pour être placés dans des zones inaccessibles ? C'est quoi l'idée : nous dégoûter du métier ? arriver dans le poste sans aucune envie, endetté, déprimé ? Après même pas un an, ma décision est prise, je démissionnerai en fin d'année. J'ai eu une vie avant, j'en aurais une après. Mais ça me rend triste. On me parle de système égalitaire, mais j'attends toujours de voir les profs chevronnés baladés en zone rurale ou difficile, sans aide et sans permis de conduire...
C'est pas très cool , en effet, dans mon academie, les stagiaires restent sur place pour leur stage ( même si elle est tres étendue, ça n'oblige pas forcement à déménager).
Deux déménagements, c'est beaucoup, financièrement et moralement et je pense que tu aurais mieux pris la nouvelle .
humhum courage, essaie peut-être de faire de la colocation pour réduire les frais et être moins seule ?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Cicyle
Cicyle
Doyen

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par Cicyle le Ven 18 Mar 2016 - 20:16
Rabelais, ça ne dépend pas des académies, mais des concours, ça, non ?
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 8

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par Graisse-Boulons le Ven 18 Mar 2016 - 20:25
@ethiquette a écrit:Je ne voulais pas attaquer les profs chevronnés hein ! je trouve simplement incohérent que les jeunes profs poussins soient ceux qu'on maltraite le plus. Depuis que j'ai passé le concours, pas un de mes "voeux" n'a été respectés, pas un, alors que j'ai été conseillée...

Je suis de la région Lyonnaise et je me suis retrouvé en Bretagne. Ma copine étant encore étudiante, mes premiers salaires servaient à payer les factures de DEUX apparts et les voyages (hyper pratiques les voyages d'ailleurs avec la rupture à Paris entre les deux grandes gares ! Ma mère, veuve, qui m'a poussé à faire ce métier pour être sure de mon autonomie devait finalement payer la nourriture. Je sais, c'est un scandale mais si aujourd'hui on me dit qu'il faut laisser la prio aux poussins, je tue le chien avec mes dents !
C'est déjà ce qui se passe avec les néo-PE à qui on réserve des postes pas trop dégueux suite à de (trop) nombreuses démissions...ces postes ne sont plus dispo pour les anciens qui ont déjà mangé leur pain noir....
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

affectation démission ? dégoût. Empty Re: affectation démission ? dégoût.

par pitchounette le Ven 18 Mar 2016 - 20:33
thenastywizard a écrit:

Prime d'installation la première année = 1500 euros environ.
Moi elle m'a été très utile.................................pour payer mes premiers impôts


_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum