enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 10:07

Bonjour,

Ayant étudier la philosophie et l'histoire de l'art ( licence) , ayant rédiger deux mémoires d'esthétique en philosophie. Je me suis orienté dans les métiers du patrimoine avec un master pro.
Entre, j'ai enseigné suffisamment la philo pour être éligible à l'interne ( je viens d'avoir un résultat négatif)

Depuis, j'ai travaillé en musée, notamment en médiation culturelle, là j'ai retrouvé un poste dans un musée d'art privé. J'ai un concours de la FPT mais que je n'arrive pas à valider, et il arrive à échéance en décembre.

La question, est comme enseigner les arts d'une quelconque manière dans le secondaire avec un parcours qui n'est pas celui d'un plasticien, ou n'ayant pas fait les beaux-arts...Car , au contact de prof d'arts plastiques, je me rends compte que je suis plus proche de ce qu'ils font que des profs de philo.

Car, travailler dans ce musée, c'est bien mais ça ne paye pas, on travaille de manière discontinu et je n'ai quasi aucun week-end pendant 7 mois...

j'ai regardé le concours du CAPESA de l'enseignement agricole pour être professeur d'éducation socio-culturelle...mais j'ai glané peu d'infos et c'est le ministère de l'agriculture...

Merci pour les infos.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Invité le Sam 19 Mar 2016 - 10:40

Bonjour,

Je comprends tes interrogations car je connais des gens qui ont réussi des concours d'attaché de conservation ou des concours dans les bibliothèques et qui n'arrivent pas à trouver un poste. Ce système est très mal fait. Les gens bossent comme des fous pour réussir un concours qui n'est pas facile du tout pour au final ne pas obtenir de poste.

Si j'étais toi, je réfléchirais vraiment à la matière que je souhaite enseigner. Tu te sens plus proche des arts plastiques, mais il faut savoir que dans cette matière tu seras cantonné au collège. Il est extrêmement dur d'obtenir un poste en lycée. Et de nos jours, enseigner au collège s'apparente beaucoup à de la "garderie" (mais je suis sûre que plein de gens viendront dire le contraire. Ce n'est que mon avis = pas taper !  Smile ). Tu vas passer ton temps à instaurer le silence, à calmer des élèves très "agités", à leur apprendre les bases de la propreté et de la politesse. En plus, en arts plastiques, on manipule beaucoup de matériaux salissants et nos chères têtes blondes n'ont souvent absolument pas envie de ranger et nettoyer après avoir travaillé. Tu devras donc batailler avec eux pour qu'ils nettoient. Alors qu'en philo, tu auras face à toi des élèves de 17 ans, plus matures, avec une capacité de réflexion plus élevée et qui seront sûrement moins agités (la perspective du baccalauréat à la fin de l'année fera qu'ils seront sans doute plus sérieux).

Pour ce qui est du capes d'arts plastiques, tu vas devoir te mettre à dessiner et à peindre. Ce concours est à 50% théorique et à 50% pratique. Je connais des gens (dont moi) qui avions très peu de pratique artistique et qui ont quand même eu leur concours. Je sais à peine tenir un pinceau et j'ai fini dans les 100 premiers. Donc, ce n'est vraiment pas impossible comme concours.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas !


Dernière édition par novabulma le Sam 19 Mar 2016 - 11:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 10:45

Merci!

La question, c'est le cursus et la préparation pour le capes arts plastiques...
Le taux de réussite à ce concours ( la philo, c'st faible 9 ou 10% de taux de réussite)
En lycée, ce sont des options?
Qu'en est-il des filières plus professionnelle et artistique?
Pour les écoles d'art du supérieur? Pour enseigner tout ce qui est théorique?

Qui enseigne en général l'histoire des arts? Est-ce qu'il y a un concours particulier? Ce sont les profs d'histoire, d'art pla?

Ca fait beaucoup de question

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Invité le Sam 19 Mar 2016 - 11:11

@jésus a écrit:Merci!

La question, c'est le cursus et la préparation pour le capes arts plastiques...
Le taux de réussite à ce concours ( la philo, c'st faible 9 ou 10% de taux de réussite)
En lycée, ce sont des options?
Qu'en est-il des filières plus professionnelle et artistique?
Pour les écoles d'art du supérieur? Pour enseigner tout ce qui est théorique?

Qui enseigne en général l'histoire des arts? Est-ce qu'il y a un concours particulier? Ce sont les profs d'histoire, d'art pla?

Ca fait beaucoup de question

Alors je vais répondre point par point.

Pour te préparer au capes, il faut faire le master 1 MEEF. Tu n'es pas obligé de le valider puisque tu as déjà le niveau master. Mais y assister te permettra de préparer au mieux le concours. A Rennes, tu as 4 jours et demi de cours par semaine.
Pour l'agrégation, il y a des prépas agreg étalées sur deux jours/semaine. Mais elles ne fournissent pas le statut étudiant.
Il y a aussi le CNED qui propose des prépas capes et agreg.
Il faut savoir que les programmes des deux concours ne sont pas les mêmes. Donc, c'est dur de préparer les deux en même temps.

Cette année, le taux de réussite au capes était de 25% (240 admis sur 962 candidats présents aux épreuves). Du coup, j'étais dans les 10% premiers alors que je ne sais vraiment pas dessiner. Je te dis ça pour que tu situes le niveau du concours (= très bas).
A l'agreg, il y a eu 10 % de réussite (40 admis sur 390 candidats présents). Mais certaines années ça peut être moins.

L'histoire des arts est enseignée au collège par plusieurs profs (en général les profs de français, d'histoire et d'arts plastiques). Tu dois l'intégrer à ton propre cours. Il n'y a pas d'heures spécifiquement dédiées à cet enseignement. Au lycée, c'est une option, tout aussi difficile à obtenir qu'arts plastiques, puisque n'existant que dans peu de lycées.

Donc, au lycée, arts plastiques ou histoire des arts ou cinéma-audiovisuel sont des options. Du coup, peu de lycées les proposent. Les postes s'obtiennent par copinage ou à l'ancienneté j'ai l'impression.

Pour enseigner dans le supérieur, tu peux devenir PRAG (agrégé du supérieur) mais là aussi le copinage prévaut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 11:28

Ok, il y a des prépas dans toutes les académies pour le capes et l'agrégation? Il faut avoir fait les beaux-arts ou autre cursus art pla complet pour y avoir accès?
Donc faire un master 2 MEEF , mention arts plastiques si j'ai bien compris...

C'est un taux de réussite intéressant mais pas grandiose non plus...

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Invité le Sam 19 Mar 2016 - 11:44

Il n'y a pas beaucoup de facs qui ont un UFR arts plastiques. Il y a Paris I, Paris VIII, Rennes II, il y a aussi Bordeaux, Lille et peut-être Montpellier (à vérifier). Je ne sais pas s'il y en a d'autres.

N'importe qui avec un niveau licence peut aller s'inscrire en master 1 MEEF arts plastiques. Tu n'es pas obligé d'avoir fait une école d'art. D'ailleurs, ceux qui ont fait ce genre d'écoles ne sont pas les mieux préparés car en général ils ne savent pas disserter et ont une culture artistique moyenne.

Donc, j'insiste : la prépa capes c'est le Master 1 MEEF arts plastiques (car une fois le concours réussi, tu devras suivre les cours du Master 2 MEEF arts plastiques en alternance avec un mi-temps dans un collège, ce que je fais cette année).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 11:49

Ou sinon le CNED...( parce que toutes ces villes sont loin ou chers...) Crying or Very sad

C'est bien pour cela que c'est jouable, car sur toute la partie écrite, je peux faire la différence via mon bagage en philo de l'art, esthétique, patrimoine etc...et avoir des points.
Après la partie pratique...jamais été fort là dedans, après à voir ce qu'ils demandent...en terme technique, et comment s'exercer...prendre des cours en école d'art en parallèle?

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Honchamp le Sam 19 Mar 2016 - 11:59

novabulma a écrit:
Donc, au lycée, arts plastiques ou histoire des arts ou cinéma-audiovisuel sont des options. Du coup, peu de lycées les proposent. Les postes s'obtiennent par copinage ou à l'ancienneté j'ai l'impression.

En fait, déja titulaire, il faut passer une certification.
En théorie, cela permet, quand un poste se dégage en lycée, de répondre à un appel à candidatures.
Dans la pratique, quand un poste se dégage, l'IPR a souvent déja quelqu'un en tête pour le poste. Il n'y pas d'appel à candidature (En tout cas, je n'en ai jamais vu passer, alors que j'ai une certification HdesArts-CAV)

Je ne parlerai pas de copinage (encore que), mais plutôt de cooptation, de nominations sur proposition...
Comme ce sont des postes "à profil", ils échappent au mouvement commun sur les postes.
Donc, le fait qu'un petit nouveau qui arrive en Arts Plas quelque part a un petit bout de chemin à faire avant d'arriver sur ce genre de poste.

Sinon, tu peux envisager de débuter comme contractuel, pour te faire une idée.
Dans mon académie, dans mon département, c'est souvent difficile de trouver des contractuels en Arts Plas. Attention, souvent, ils font des compléments de service de plusieurs établissements.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 12:05

Sans formation, des remplacements en arts pla, ça va être chaud...
Autant voir ce que ça donne avec le capes, si j'ai un niveau quelconque...

In fine, l'enjeu est de trouver un emploi lié à l'art si mon concours d'attaché de conservation n'est pas validé dans les 8 mois qui viennent. Après, je me suis inscrit à assistant de conservation en mai. Mais, vu ce que ce concours m'a rapporté, ça me démotive sérieusement. Reste les postes de contractuels en musée "public" et laisser tomber les concours.
C'est un peu la dèche de poste dans le secteur culturel de le FPT. Même en étant sur le qui-vive, je dois avoir que 3 ou 4 candidatures en cours...c'est rien et assez désespérant.
Parce que mon but, c'est de travailler dans la fonction publique , pour les avancements de salaire et les carrières. Là, où je suis, c'est à peu plus que le smic et pas de perspective d'évolution de salaire...

De plus, vu que la porte des concours de philo se referme, j'étudie un peu cette possibilité...

Bref, maintenant , mon échéance sera cet hiver, à la fin de la validité de mon concours et que la question de mon renouvellement là où je travaille se posera. Mais , il faudra que je sache à la rentrée ou octobre si je tente ou non une inscription pour le capes arts plastique ou philo externe. Vu que mon ancienneté pour l'interne va disparaître vu que je n'ai pas fait de remplacement cette année.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Ignatius Reilly le Sam 19 Mar 2016 - 13:11

@jésus a écrit:
Parce que mon but, c'est de travailler dans la fonction publique , pour les avancements de salaire et les carrières. Là, où je suis, c'est à peu plus que le smic et pas de perspective d'évolution de salaire...


Rassurez- moi, c'est ironique ?

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 13:25

Non, parce que dans un musée privé, là où je suis , y a aucune perspective de dépasser un peu le smic comme actuellement...je me suis peut être mal exprimé, mais logiquement avec l'ancienneté, on change d'échelon et le salaire augmente, non?
on peut évoluer, via les concours interne...
Dans le musée privé, c'est bloqué , à part partir dans un musée public et espérer être mieux pour un travail équivalent catégorie B...( mieux payé que le smic quand même)  et 100 ou 200 euros de plus sur une paye quand on plafonne au smic, c'est déjà conséquent.

C'est comme vous bossiez dans une boite à bac privé qui ne vous proposerais aucune augmentation de salaire...alors que c'est le cas dans l'EN...même si vous la trouvez faible...y a une différence de salaire entre un début et une fin de carrière, il me semble...


Dernière édition par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 13:38, édité 1 fois

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Honchamp le Sam 19 Mar 2016 - 13:34

@jésus a écrit:Non, parce que dans un musée privé, là où je suis , y a aucune perspective de dépasser un peu le smic comme actuellement...je me suis peut être mal exprimé, mais logiquement avec l'ancienneté, on change d'échelon et le salaire augmente, non?
on peut évoluer, via les concours interne...
Dans le musée privé, c'est bloqué , à part partir dans un musée public et espérer être mieux pour un travail équivalent catégorie B...( mieux payé que le smic quand même)  et 100 ou 200 euros de plus sur une paye quand on plafonne au smic, c'est déjà conséquent
Oui, de ce point de vue-là, tu as raison, un prof change d'échelon tous les 3 ou 4 ans, selon l'échelon en question, ou le rythme d'avancement. On ne finit pas avec le même salaire entre le début et la fin de la "carrière".

Effectivement, ce n'est pas comme ça partout.
J'ai un ancien élève qui est guide dans un château privé, il a le même salaire depuis 10 ans. Il rêve d'être embauché dans un service patrimoine d'une collectivité territoriale.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 13:48

Exact, on peut se plaindre de la faiblesse de salaires, mais je préfère stagner aux alentours de 1700 net que 1200 net...
Bref, c'est un chouette travail mais c'est pas payé. Parce que , pour se projeter à vivre quelque part, encore faut-il avoir les moyens minimum pour acheter une maison correcte et pas une vieille maison que je serais incapable de rénover avec mes bras ( d'autres le font) . Pour que les gens restent, il faut les payer...
Est-ce que vous seriez enseignant avec 600 euros de moins sur la fiche de paye? j'en doute...
L'équation est simple.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Invité le Sam 19 Mar 2016 - 14:28

@jésus a écrit:Ou sinon le CNED...( parce que toutes ces villes sont loin ou chers...)  Crying or Very sad

C'est bien pour cela que c'est jouable, car sur toute la partie écrite, je peux faire la différence via mon bagage en philo de l'art, esthétique, patrimoine etc...et avoir des points.
Après la partie pratique...jamais été fort là dedans, après à voir ce qu'ils demandent...en terme technique, et comment s'exercer...prendre des cours en école d'art en parallèle?

Je reviens répondre à tes questions. Désolée j'étais partie au marché.

Le mieux, c'est de s'inscrire dans une fac. Car tu pourras avoir un échange constant avec les autres candidats, te faire une idée du niveau qu'ils ont, tu pourras avoir des conseils personnalisés prodigués par les enseignants. Tu es vraiment si loin d'une grande ville ?
Le CNED est sûrement très bien (je connais quelqu'un qui a réussi son agreg avec une prépa CNED mais il avait fait une école d'art à la base et savait dessiner) mais tu n'as jamais fait d'arts plastiques, donc ça me paraît quand même très incertain.
Je te conseille d'essayer de dessiner et de peindre le plus souvent possible et sur grand format. Aux écrits, le format sur lequel on travaille est le grand aigle (110 cm x 75 cm). C'est assez déroutant quand on n'a pas l'habitude de dessiner à cette échelle-là.

Pour la dissertation de culture artistique, il y a deux sujets au programme qui sont renouvelés tous les 3 ans. Mais le jour J, un des deux est tiré au sort. Cette année, c'est l'art public urbain au 20ème siècle et l'estampe du 17ème au 19ème siècle. Tu peux trouver sur internet des descriptifs plus détaillés de ces programmes. Si tu passes le capes 2017, l'art public sera encore au programme mais l'estampe n'y sera plus (ça sera remplacé par autre chose, mais on ne sait pas encore quoi. On le saura d'ici quelques mois. Cet été peut-être ?).

Pour les oraux, si tu es admissible, il faudra que tu choisisses au préalable (au moment de t'inscrire au concours) entre 6 options (photo, cinéma, arts appliqués, architecture, danse, théâtre). C'est une épreuve qui consiste en une analyse de documents et une proposition de leçon (tu inventes une leçon que tu pourrais faire à des élèves).
L'autre épreuve est une épreuve de pratique plastique : là, tous les matériaux et techniques sont acceptés. Il est recommandé d'avoir déjà des accointances avec certains types de médium. Il faut proposer un projet artistique devant un jury.

Voilà, rien de plus à dire. Tout est expliqué là : http://www.education.gouv.fr/cid71600/descriptif-des-epreuves-capes-externe-cafep-capes-section-arts-plastiques.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par wanax le Sam 19 Mar 2016 - 14:34

@jésus a écrit:Bonjour,

Ayant étudier la philosophie et l'histoire de l'art ( licence) , ayant rédiger deux mémoires d'esthétique en philosophie. Je me suis orienté dans les métiers du patrimoine avec un master pro.
Entre, j'ai enseigné suffisamment la philo pour être éligible à l'interne ( je viens d'avoir un résultat négatif)

Depuis, j'ai travaillé en musée, notamment en médiation culturelle, là j'ai retrouvé un poste dans un musée d'art privé. J'ai un concours de la FPT mais que je n'arrive pas à valider, et il arrive à échéance en décembre.

La question, est comme enseigner les arts d'une quelconque manière dans le secondaire avec un parcours qui n'est pas celui d'un plasticien, ou n'ayant pas fait les beaux-arts...Car , au contact de prof d'arts plastiques, je me rends compte que je suis plus proche de ce qu'ils font que des profs de philo.  

Car, travailler dans ce musée, c'est bien mais ça ne paye pas, on travaille de manière discontinu et je n'ai quasi aucun week-end pendant 7 mois...

j'ai regardé le concours du CAPESA de l'enseignement agricole pour être professeur d'éducation socio-culturelle...mais j'ai glané peu d'infos et c'est le ministère de l'agriculture...

Merci pour les infos.
Si j'étais professeur d'arts plastiques, je le prendrais mal.
Si j'étais professeur de philosophie, je respirerais mieux.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par lucil le Sam 19 Mar 2016 - 14:36

Enseigner une matière artistique qui présente pas mal de pratique sans avoir un peu de savoir-faire technique peut- être, dans un même temps assez compliqué car les élèves demandent très régulièrement des conseils pour leurs productions et si vous ne leur montrez pas un peu de maîtrise, ils pourraient discréditer votre rôle...

_________________

lucil
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Variations Goldberg le Sam 19 Mar 2016 - 15:34

novabulma a écrit:Tu n'es pas obligé d'avoir fait une école d'art. D'ailleurs, ceux qui ont fait ce genre d'écoles ne sont pas les mieux préparés car en général ils ne savent pas disserter et ont une culture artistique moyenne.


Désolé mais c'est assez faux: faire une école de Beaux Arts prépare justement à savoir disserter sur son travail et apporte une solide culture artistique, peut être plus personnalisée et moins exhaustive certes qu'à la fac, qui est plus généraliste. Je parle en connaissance de cause, j'ai vécu les deux.

Sinon pour préparer le Capes, c'est vrai que le mieux est de t'inscrire en fac cursus Meef prépa capes. Mais vu ton profil et tes attentes, le mieux serait de viser directement l'agreg . Déjà tu auras un avantage car tu as déjà fait esthétique. Ensuite tu seras aussi, de fait, préparé pour le Capes.
Par contre il te faut trouver ta pratique artistique...

N'oublie pas aussi que tu seras dans l'"éducation nationale", et non dans l'"enseignement supérieur". Et qu'un fonctionnaire, de l'Etat qui plus est, ça fait fonction-ner, ça "assume" une fonction, en fonction de et pour, enfin, un fonctionnaire, ça fonctionne (tournure un peu malheureuse, j'en conviens). Et qu'enfin, être dans le service public, c'est vraiment être au service du public. Bref c'est autre chose qu'un "job": tu seras considéré comme un cadre, avec ce que ça implique de nos jours. Donc renseigne toi si la prepa propose un stage, ou sinon essaye peut être aussi l'expérience du milieu en tant que contractuel: on ne peut savoir ce que ça fait, si on y adhère et/ou y arrive, avant d'avoir testé le vécu.

_________________
PS, That's Public Service! :

https://www.youtube.com/watch?v=D0bAL3aq98Q

Variations Goldberg
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par User5899 le Sam 19 Mar 2016 - 17:24

D"une façon générale, il convient d'éviter à tout prix les master MEEF qui concentrent tout ce qu'il convient d'ignorer pour être par la suite un enseignant sinon respecté (ne rêvons pas), du moins respectable. Les master MEEF sont au master ce que les sciences de l'éducation sont aux sciences : une occasion de rire.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 17:50

Je ne vexe personne, Mais c'est un fait que les profs de philo, les philosophes, pour beaucoup n'ont pas de culture picturale et plastique digne de ce nom...
J'ai assisté à quantité de cours d'esthétique sans aucune image, de mémoire de master sans image...

Un "job" n'a rien de péjoratif pour moi. Si c'est pour dire fonctionnaire et que cela vous fasse plaisir, je peux le dire aussi...Mais , je ne confonds pas le cadre d'emploi, le grade avec le métier...Et le cadre et les obligations ne sont pas là pour m'empêcher de réfléchir aux pratiques professionnelles et à ce que je fais de mes missions concrètes et y trouver une liberté pédagogique ou de penser... tout en étant " cadre"

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Sullien le Sam 19 Mar 2016 - 18:03

Cripure a écrit:D"une façon générale, il convient d'éviter à tout prix les master MEEF qui concentrent tout ce qu'il convient d'ignorer pour être par la suite un enseignant sinon respecté (ne rêvons pas), du moins respectable.

Bof, c'est très variable d'un établissement à l'autre. Je vois ce que vous voulez dire, mais il y a de quoi nuancer heureusement.

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Laverdure le Sam 19 Mar 2016 - 18:11

@Honchamp a écrit:
novabulma a écrit:
Donc, au lycée, arts plastiques ou histoire des arts ou cinéma-audiovisuel sont des options. Du coup, peu de lycées les proposent. Les postes s'obtiennent par copinage ou à l'ancienneté j'ai l'impression.

En fait, déja titulaire, il faut passer une certification.

Je nuancerais : c'est vrai pour l'histoire des arts ou le cinéma-AV (pour lesquels il n'existe pas de concours type CAPES ou agrégation) mais pas pour les arts plastiques. Les arts plastiques sont (comme l'HDA et le CAV, il est vrai) une option facultative (à 2 ou 3h par semaine selon les lycées) et une option de spécialité en L (5h) ; les postes sont des postes à profil, le plus souvent confiés à des agrégés d'arts plastiques.

_________________

Laverdure
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par jésus le Sam 19 Mar 2016 - 18:57

visiblement, l'agrégation d'arts plastiques option arts appliqués serait proche de ce que je recherche...


Épreuve écrite d'histoire de l'art et des techniques
Durée : 4 heures
Coefficient 1
Un programme détermine tous les trois ans les questions sur lesquelles porte cette épreuve. L'une d'elles concerne les XXe et XXIe siècles, l'autre, une période antérieure.

Épreuve pratique d'investigation et de recherche appliquée.
Durée : 12 heures
Coefficient 3
À partir d'une documentation visuelle et d'un sujet à consignes précises, le candidat est invité à faire la démonstration :

de sa maîtrise à engager une démarche d'investigation à partir de l'analyse et de l'exploitation d'une documentation visuelle imposée ;
de sa capacité à s'approprier des données pour positionner une problématique ;
de sa capacité à communiquer parti pris et démarche à l'aide des moyens graphiques, plastiques et des modes appropriés nécessaires.
Épreuves d'admission
Lors des épreuves d'admission, outre les interrogations relatives aux sujets et à la discipline, le jury pose les questions qu'il juge utiles lui permettant d'apprécier la capacité du candidat, en qualité de futur agent du service public d'éducation, à prendre en compte dans le cadre de son enseignement la construction des apprentissages des élèves et leurs besoins, à se représenter la diversité des conditions d'exercice du métier, à en connaître de façon réfléchie le contexte, les différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.

Le jury peut, à cet effet, prendre appui sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation fixé par l'arrêté du 1er juillet 2013.

Épreuve de conception et d'élaboration d'un projet en arts appliqués.
Coefficient pour l'ensemble de l'épreuve : 6.

À partir d'une situation, d'un problème ou d'un cahier des charges et de consignes précises, le candidat est invité à initier et développer un programme de stylique prenant en compte toutes les composantes d'un projet, notamment fonctionnelles, techniques, esthétiques, socio-économiques, éthiques et sémantiques.

Déroulement de l'épreuve :

recherche et série d'esquisses (durée : 6 heures)
développement du projet en deux journées de 8 heures
présentation et justification par le candidat de son travail et de ses choix ; discussion avec le jury (durée totale : 30 minutes).
Leçon
Durée de la préparation : 4 heures
Durée de l'épreuve : 1 heure 15 maximum (leçon : 30 minutes maximum ; entretien : 45 minutes maximum)
Coefficient 3
Conçue à l'intention d'élèves et d'étudiants des classes terminales et postbaccalauréat, elle inclut une réflexion sur les relations avec le monde professionnel et le partenariat avec les institutions et acteurs des domaines artistiques, culturels et industriels.

Une enveloppe tirée au sort par le candidat contient deux sujets proposés à partir de documents textuels ou visuels. Le candidat choisit l'un des deux sujets. Cette leçon est suivie d'un entretien avec le jury.

Entretien sans préparation avec le jury
Durée : 30 minutes maximum
Coefficient 1
Entretien à partir de documents imposés par le jury et portant, au choix du candidat formulé lors de son inscription, sur l'un des domaines suivants : arts plastiques ; image et communication ; nouvelles technologies et création ; architecture et paysage ; théâtre et scénographie.



jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Laverdure le Sam 19 Mar 2016 - 19:08

@jésus a écrit:visiblement, l'agrégation d'arts plastiques option arts appliqués serait proche de ce que je recherche...


Épreuve écrite d'histoire de l'art et des techniques
Durée : 4 heures
Coefficient 1
Un programme détermine tous les trois ans les questions sur lesquelles porte cette épreuve. L'une d'elles concerne les XXe et XXIe siècles, l'autre, une période antérieure.

Épreuve pratique d'investigation et de recherche appliquée.
Durée : 12 heures
Coefficient 3
À partir d'une documentation visuelle et d'un sujet à consignes précises, le candidat est invité à faire la démonstration :

de sa maîtrise à engager une démarche d'investigation à partir de l'analyse et de l'exploitation d'une documentation visuelle imposée ;
de sa capacité à s'approprier des données pour positionner une problématique ;
de sa capacité à communiquer parti pris et démarche à l'aide des moyens graphiques, plastiques et des modes appropriés nécessaires.
Épreuves d'admission
Lors des épreuves d'admission, outre les interrogations relatives aux sujets et à la discipline, le jury pose les questions qu'il juge utiles lui permettant d'apprécier la capacité du candidat, en qualité de futur agent du service public d'éducation, à prendre en compte dans le cadre de son enseignement la construction des apprentissages des élèves et leurs besoins, à se représenter la diversité des conditions d'exercice du métier, à en connaître de façon réfléchie le contexte, les différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.

Le jury peut, à cet effet, prendre appui sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation fixé par l'arrêté du 1er juillet 2013.

Épreuve de conception et d'élaboration d'un projet en arts appliqués.
Coefficient pour l'ensemble de l'épreuve : 6.

À partir d'une situation, d'un problème ou d'un cahier des charges et de consignes précises, le candidat est invité à initier et développer un programme de stylique prenant en compte toutes les composantes d'un projet, notamment fonctionnelles, techniques, esthétiques, socio-économiques, éthiques et sémantiques.

Déroulement de l'épreuve :

recherche et série d'esquisses (durée : 6 heures)
développement du projet en deux journées de 8 heures
présentation et justification par le candidat de son travail et de ses choix ; discussion avec le jury (durée totale : 30 minutes).
Leçon
Durée de la préparation : 4 heures
Durée de l'épreuve : 1 heure 15 maximum (leçon : 30 minutes maximum ; entretien : 45 minutes maximum)
Coefficient 3
Conçue à l'intention d'élèves et d'étudiants des classes terminales et postbaccalauréat, elle inclut une réflexion sur les relations avec le monde professionnel et le partenariat avec les institutions et acteurs des domaines artistiques, culturels et industriels.

Une enveloppe tirée au sort par le candidat contient deux sujets proposés à partir de documents textuels ou visuels. Le candidat choisit l'un des deux sujets. Cette leçon est suivie d'un entretien avec le jury.

Entretien sans préparation avec le jury
Durée : 30 minutes maximum
Coefficient 1
Entretien à partir de documents imposés par le jury et portant, au choix du candidat formulé lors de son inscription, sur l'un des domaines suivants : arts plastiques ; image et communication ; nouvelles technologies et création ; architecture et paysage ; théâtre et scénographie.



C'est l'agrégation qui te permet d'enseigner dans les classes de STD2A et pas en arts plastiques (facultatif ou de spécialité) au lycée général et en L

_________________

Laverdure
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par titrit le Sam 19 Mar 2016 - 19:27

Les masters MEEF ne sont pas si mauvais. Certains enseignants sont détestables, certes, mais dans l'ensemble ces masters donnent une bonne idée du métier de prof. C'est important dans cette matière qui n'est plus enseignée maintenant de la même manière, qui évolue aussi car les arts se transforment très vite eux aussi, qui n'est pas simple à enseigner.
Il me semble qu'il est plus agréable d'enseigner en collège qu'en lycée pro. Dans l'ensemble, les élèves sont contents de venir en classe et je trouve ce métier très fatiguant mais vraiment agréable!Il faut aimer être entouré de gamins..
Les arts plastiques, c'est aussi de la philo, il suffit de remplacer les mots par des images. On ne demande pas vraiment une technicité mais une compréhension des notions ...
Et puis, pour celui plus haut qui dit qu'aux Beaux-arts on n'a pas une bonne culture en histoire des arts...c'est absolument faux. Il y a des cours en amphi comme en fac, et moi aussi, j'ai fait les deux. Je trouve stupide la guéguerre entre les deux écoles. En réalité, j'ai trouvé les Beaux-Arts (Paris) d'un niveau nettement plus élevé. Les cours sont donnés en plus par des personnes qui la font, l'histoire...

titrit
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner l'histoire des arts, arts plastiques sans avoir le profil habituel...

Message par Honchamp le Sam 19 Mar 2016 - 20:20

@Laverdure a écrit:
@Honchamp a écrit:

En fait, déja titulaire, il faut passer une certification.

Je nuancerais : c'est vrai pour l'histoire des arts ou le cinéma-AV (pour lesquels il n'existe pas de concours type CAPES ou agrégation) mais pas pour les arts plastiques. Les arts plastiques sont (comme l'HDA et le CAV, il est vrai) une option facultative (à 2 ou 3h par semaine selon les lycées) et une option de spécialité en L (5h) ; les postes sont des postes à profil, le plus souvent confiés à des agrégés d'arts plastiques.

Oui, c'est vrai, j'ai écrit trop vite .
La certification vaut pour l'enseignement d'Histoire des Arts ou Cinéma-Audio Visuel, et pas pour l'enseignement en option Arts Plastiques. Au temps pour moi.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum