Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par Ergo le Dim 20 Mar 2016 - 22:32

You're the best. I love you
Je trouvais ça tellement incohérent mais maintenant, j'ai en plus le texte à lui envoyer.

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par LaBellette le Lun 21 Mar 2016 - 17:31


Pardonne-moi, mais le maximum de 15h/semaine s'applique, quel que soit le temps de présence des étudiants. C'est l'article 3 du décret qui régit le statut des agrégés dans le supérieur.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"Le service hebdomadaire d'enseignement assuré par les personnels visés par le présent décret ne doit toutefois pas être supérieur à quinze heures pour les professeurs agrégés de l'enseignement du second degré et à dix-huit heures pour les autres enseignants."[/quote]

Il est très révélateur de constater que bien des PRAG ne connaissent pas eux-mêmes les conditions exactes dont leur statut régit leurs conditions de travail.
De ce fait, je trouve que ton conseil de syndicalisation n'est pas si idiot que ça...
Mais bon, jdçjdr [/quote]

Bonjour,
J'aimerai que tu précises en quoi cela est révélateur ?


LaBellette
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 21 Mar 2016 - 17:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bonjour,
J'aimerai que tu précises en quoi cela est révélateur ?


C'est révélateur des conditions de travail déplorables des PRAG, corvéables à merci et ne connaissant pas leurs droits.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par LaBellette le Lun 21 Mar 2016 - 19:03

Justement, je souhaiterai avoir vos retours sur un point particulier.
J'aimerai savoir ce qu'il en ait dans vos universités, IUT, Ecole...

Le budget des universités aurait fortement diminué ces dernières années.
Par conséquent, certains cours magistraux à faible effectif ou effectif comparable à un groupe de TD vont être rémunérés en TD.
Or, d'après le décret LANG qui régit les enseignants du second degré affectés dans le supérieur, l'heure de cours ouvre droit à une majoration (coefficient de pondération appliqué) dès l'instant où on leur sont confié des cours magistraux.
Cela irait donc contre ce décret.

Cela est-il appliqué dans vos composantes d'université ?


LaBellette
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 21 Mar 2016 - 19:05

Chez nous aussi, il y a de grosses pressions pour que les CM à moins de 10 étudiants soient payés en TD. Comme si préparer un CM mettait plus ou moins de temps en fonction du nombre d'étudiants inscrits... Mais c'est un chantage qui parfois fait mouche, car sinon, le cours est simplement supprimé...

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par LaBellette le Lun 21 Mar 2016 - 19:12

Je ne suis pas sur d'avoir bien compris : pour l'instant, ce ne sont que des pressions ou bien, CM=TD est-il appliqué ?

LaBellette
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 21 Mar 2016 - 19:13

Ce sont des pressions qui, dans certains cas, ont abouti. En dessous de 10 étudiants en master, c'est compté en TD.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par LaBellette le Lun 21 Mar 2016 - 19:14

Les syndicats ont-ils réagi ? Qu'en pensent-ils ?
Cela va contre le décret Lang.

LaBellette
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 21 Mar 2016 - 19:17

Mais tout le monde s'en fout et personne n'appelle les syndicats. Le master en histoire, c'est l'affaire des professeurs. Et en histoire, rares sont ceux qui sont syndiqués et actifs. Ils préfèrent cet arrangement à une suppression du cours.
Et puis en cas de sous-service, on ne risque rien, donc ça enlève juste d'éventuelles heures complémentaires.
Je précise que pour ma part, je refuse de faire des CM payés en TD. Le seul cours qu'on m'ait donné en master, j'ai fini par le refuser pour cette raison.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut du professeur du secondaire dans le supérieur

Message par RogerMartin le Lun 21 Mar 2016 - 19:28

La situation est variable d'une université à l'autre, je sais que dans au moins une université parisienne, si un séminaire de M a moins de x inscrits il n'est pas ouvert et c'est tout (je crois que c'est douze inscrits).
Avant même d'évoquer le décret ci ou ça, cela va contre le principe même de l'offre d'enseignement en M recherche : des étudiants qui se destinent peut-être à une thèse n'ont pas accès à un enseignement avec leur futur directeur de thèse/dans leur spécialité. Cela n'empêchera pas la fac en question de les inscrire en doctorat.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum