[recherche] sujet de réflexion sur Au bonheur des dames

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[recherche] sujet de réflexion sur Au bonheur des dames

Message par cannelle21 le Dim 20 Mar 2016 - 15:38

Il y a un an ou deux, un néo avait posté un sujet de réflexion sur Au bonheur des dames en explicitant sa démarche complète. J'avais trouvé cela très intéressant mais impossible de remettre la main dessus.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [recherche] sujet de réflexion sur Au bonheur des dames

Message par tannat le Dim 20 Mar 2016 - 16:56

Serait-ce ceci ?
http://www.neoprofs.org/t83372-travailler-le-sujet-de-reflexion

@Amaliah a écrit:Je rajoute aussi que pour améliorer la qualité de leurs écrits, on fait un petit brainstorming vocabulaire avant.
Par exemple, sur les grands magasins dont je copie-colle le sujet ci-dessous, voici ce qu'on a trouvé:
Vocabulaire :
Progrès : avantage – amélioration – nouveauté – modernité – indépendance – autonomie – libération – émancipation – s’affirmer – s’affranchir…
Aliénation : exploitation – conditions difficiles / précaires – prises au piège…

Sujet de réflexion.
Les grands magasins à la fin du XIXe siècle :
source de progrès ou d’aliénation pour les femmes ?

Vous allez composer et rédiger votre premier devoir argumentatif construit.
1. Une introduction que je vous donne et que vous n’avez plus qu’à recopier sans fautes.
C’est en 1852 qu’« Au Bon marché » ouvre ses portes. Jusque-là seuls quelques passages couverts à Paris réunissaient plusieurs boutiques dans le même espace. « Au Bon marché » représente donc une nouveauté radicale en proposant à ses clients une profusion de marchandises. Pendant plusieurs décennies, ce grand magasin, sous l’impulsion de son fondateur, Aristide Boucicaut, ne cessera de prendre de l’ampleur et de prospérer. Ces grands magasins s’adressent aux femmes parisiennes jusqu’alors considérées comme frivoles, faibles et immatures. Et on peut se demander si ces grands magasins représentent une source de progrès ou d’aliénation pour ces femmes de la fin du XIXe siècle. Dans un premier temps, nous verrons dans quelle mesure les grands magasins participent à la libération des femmes, employées et clientes, en leur permettant de s’affranchir de la tutelle des hommes, puis nous essaierons de montrer que les grands magasins n’ont d’autre but que d’exploiter les femmes.

Saut de ligne

2. Un développement composé lui –même de deux parties :
I. Thèse défendue : Les grands magasins représentent un progrès pour les femmes.
Cette partie sera composée de deux paragraphes argumentatifs (thèse, argument, exemple, conclusion) qui seront reliés par un connecteur logique (Mais … également, de plus, en outre  par ailleurs…). N’oubliez pas les alinéas (deux carreaux pour le premier paragraphe de la partie, puis un carreau pour le deuxième paragraphe de la partie).
Paragraphe 1 : un progrès pour les employées (ouvrières et vendeuses).
Paragraphe 2 : un progrès pour les clientes.

Saut de ligne

Une transition que je vous donne et que vous n’avez plus qu’à recopier sans fautes.
S’il est vrai que les grands magasins semblent faire voler en éclats les carcans de la société de la fin du XIXe siècle et donner un nouveau pouvoir aux femmes, tant du côté des employées que des clientes, il n’en reste pas moins que les grands magasins ne sont pas une œuvre de philanthropie et que leur but est de gagner de l’argent. Ainsi on peut penser qu’ils se servent des femmes pour prospérer. Dans quelle mesure les femmes sont-elles donc aliénées par ces grands magasins à la fin du XIXe siècle ?

Saut de ligne

II. Thèse défendue : Les grands magasins sont une aliénation pour les femmes.
Cette partie sera composée de deux (ou trois) paragraphes argumentatifs (thèse, argument, exemple, conclusion) qui seront reliés par un connecteur logique (Mais … également, de plus, en outre  par ailleurs…). N’oubliez pas les alinéas (deux carreaux pour le premier paragraphe de la partie, puis un carreau pour le deuxième paragraphe de la partie).
Paragraphe 1 : une aliénation pour les employées (ouvrières et vendeuses).
Paragraphe 2 : une aliénation pour les clientes.

Saut de ligne

3. Une conclusion qui résume votre devoir et élargit le débat. Cette conclusion doit être aussi longue que l’introduction.

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [recherche] sujet de réflexion sur Au bonheur des dames

Message par Amaliah le Dim 20 Mar 2016 - 18:44

Tannat, quelle efficacité! Je ne sais pas si cela correspond à ce que tu cherches, mais j'avais aussi posté une copie d'élève : http://www.neoprofs.org/t83372p25-travailler-le-sujet-de-reflexion#2784576
Le devoir avait été fait après avoir visionné en classe le reportage d'Arte dans lequel les élèves avaient puisé toutes leurs idées.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [recherche] sujet de réflexion sur Au bonheur des dames

Message par cannelle21 le Dim 20 Mar 2016 - 19:39

Merci yesyes yesyes yesyes

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [recherche] sujet de réflexion sur Au bonheur des dames

Message par Rabelais le Dim 20 Mar 2016 - 19:45

Merci aussi Very Happy

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [recherche] sujet de réflexion sur Au bonheur des dames

Message par tannat le Dim 20 Mar 2016 - 19:47

@Amaliah a écrit:Tannat, quelle efficacité! Je ne sais pas si cela correspond à ce que tu cherches, mais j'avais aussi posté une copie d'élève : http://www.neoprofs.org/t83372p25-travailler-le-sujet-de-reflexion#2784576
Le devoir avait été fait après avoir visionné en classe le reportage d'Arte dans lequel les élèves avaient puisé toutes leurs idées.

G**gle est mon ami...  Laughing Et puis je me souvenais assez bien du sujet parce que je le trouvais intéressant, ça aide... Wink

@cannelle21 a écrit:Merci yesyes yesyes yesyes

De rien

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum