Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
GeorgicaVirgiliana
Niveau 4

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par GeorgicaVirgiliana le Ven 17 Mar 2017 - 20:18
Bonsoir à tous,

j'ai une question qui va sans doute sembler étrange : si on ne va pas à l'oral étant admissible, peut-on tout de même faire valoir cette admissibilité pour obtenir le statut de bi-admissible (je l'ai déjà été il y a 12 ans)?
Je suis en fait morte de trouille :nerveux:  à l'idée de passer les oraux, en plus des soucis logistiques à prendre en compte, et mon petit ego se satisferait pour le moment de ce statut de bi-ad....
j'ai vu des fils anciens qui traitent cette question mais je n'ai ps eu l'impression que tout le monde était d'accord sur la réponse...
Merci de vos réponses Embarassed
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Lefteris le Ven 17 Mar 2017 - 20:34
@GeorgicaVirgiliana a écrit:Bonsoir à tous,

j'ai une question qui va sans doute sembler étrange : si on ne va pas à l'oral étant admissible, peut-on tout de même faire valoir cette admissibilité pour obtenir le statut de bi-admissible (je l'ai déjà été il y a 12 ans)?
Je suis en fait morte de trouille :nerveux:  à l'idée de passer les oraux, en plus des soucis logistiques à prendre en compte, et mon petit ego se satisferait pour le moment de ce statut de bi-ad....
j'ai vu des fils anciens qui traitent cette question mais je n'ai ps eu l'impression que tout le monde était d'accord sur la réponse...
Merci de vos réponses Embarassed
Le statut de bi-admissible disparaît cette année (PPCR) . Il faut partir pour avoir l'agreg. Macte animo ...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
Plutarque
Niveau 6

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Plutarque le Ven 17 Mar 2017 - 20:37
Même pour ceux qui sont admissibles cette année pour la 2ème fois et qui font tout de suite la demande ?
Zybulka
Niveau 5

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Zybulka le Ven 17 Mar 2017 - 20:53
Oui le statut a été maintenu pour cette année (mais c'est la dernière). Ce qui n'empêche pas néanmoins de partir pour avoir l'agreg Wink

Georgica, je m'étais posé la même question que toi une année où j'avais été admissible un peu miraculeusement, et où toute admission était exclue vu que je n'avais lu presque aucune œuvre, et encore moins étudié. Comme moi aussi je jouais la biadmissibilité et que j'avais effectivement entendu que l'admissibilité n'était validée qu'en cas de présence aux oraux, j'y étais allée (une des plus grosses hontes de ma vie !), mais je ne sais pas si l'information était exacte, je n'ai juste pas voulu tenter le diable...
avatar
Cincinnata
Habitué du forum

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Cincinnata le Ven 17 Mar 2017 - 21:58
Georgica vas-y quand même ! Je suis allée à l'oral l'an dernier - je suis en externe, mais c'est aussi effrayant de toute façon - et même si je ne l'ai pas eu je sais quels points il faut plus travailler cette année. Mon oral de latin était honteux mais on n'en meurt pas. Ca te donnera plus d'expérience pour tes prochaines tentatives, et on ne sait jamais, peut-être que tu vas te surprendre... Smile

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
Sallustius
Niveau 5

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Sallustius le Sam 18 Mar 2017 - 0:33
Il me semblait avoir lu qu'il fallait se présenter... Tu as tenté l'écrit, vas-y : tu as tes chances, ce serait dommage de ne pas essayer non ?
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Lefteris le Sam 18 Mar 2017 - 0:56
@Zybulka a écrit:Oui le statut a été maintenu pour cette année (mais c'est la dernière). Ce qui n'empêche pas néanmoins de partir pour avoir l'agreg Wink

Georgica, je m'étais posé la même question que toi une année où j'avais été admissible un peu miraculeusement, et où toute admission était exclue vu que je n'avais lu presque aucune œuvre, et encore moins étudié. Comme moi aussi je jouais la biadmissibilité et que j'avais effectivement entendu que l'admissibilité n'était validée qu'en cas de présence aux oraux, j'y étais allée (une des plus grosses hontes de ma vie !), mais je ne sais pas si l'information était exacte, je n'ai juste pas voulu tenter le diable...
Oui, pour être compté comme participant au concours, il vaut mieux y aller. D'ailleurs, c'est le relevé de notes qui montre qu'on a été admissible. Le statut a été maintenu pour les bi- admissibles 2016. Ceux qui seront bi-admissibles cette année ne seront pas pris en compte en principe. La bi-admissibilité est prise en compte au 1er septembre, et cette année le PPCR entre en vigueur à cette date;

Quant à la honte, on s'en fiche, face à des gens qu'on ne connaît pas, qui ne nous connaissent pas On vient pour améliorer sa gamelle . Une année j'ai eu les honneurs du rapport de l'interne, en leçon, et en plus j'ai été collé pour la 2e fois. J'ai survécu, les enfants ne me lançaient pas des pierres dans la rue. Trois mois après je la décrochais en externe. La part de chance n'est pas négligeable, et il faut tenter. En interne, par exemple, j'étais effrayé à l'idée de tomber sur le cinoche, sur le M.A. dans une moindre mesure (ce qui m'est arrivé une fois, en E.L. ).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Aphrodissia
Esprit éclairé

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Aphrodissia le Sam 18 Mar 2017 - 6:09
Je ne peux qu'appuyer les dires de Lefteris et de Zybulka.
Si tu es admissible, c'est que tu n'étais pas non plus complètement ignorante. C'est une véritable chance à saisir et il faut y aller.
Pour la logistique, on trouve toujours moyen d'y arriver: on connaît des candidates sur le point d'accoucher ou allaitant leur bébé, des candidats qui viennent de loin, qui squattent ou vont à l'hôtel...
Et si c'est juste la trouille, qui est aussi tout à fait normale, hop! un saut à la pharmacie.
Courage! Tu regretteras de ne pas y être allée.
avatar
Séléné
Niveau 3

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Séléné le Sam 18 Mar 2017 - 14:26
Bonjour à tous,
Je viens de m'inscrire sur le forum et souhaite réagir concernant la situation de GeorgicaVirgiliana. Je te conseille vivement de passer les oraux car ta bi-admissibilité ne sera pas validée en cas de non-présentation à l'oral.
J'ai passé le concours pour la 1ère fois (en LM) en 2014 (admissible et j'ai échoué de peu à l'oral à cause de la grammaire), puis une seconde fois en 2015 (admissible avec 14 aux écrits) mais ma mère est décédée la veille de ma convocation aux épreuves orales. Je n'ai pas pu me rendre à Paris pour passer les oraux et j'ai appelé le président du jury. J'ai réussi à obtenir la bi-admissibilité car il s'agissait d'un cas exceptionnel. Sans excuse valable, ta bi-admissibilité ne sera pas validée.
Je te conseille vraiment de passer les oraux, tu risques de le regretter. En 2014, je n'avais pas eu de chance dans le tirage des sujets, j'avais eu honte lors de ma minable prestation en grammaire mais heureusement on s'en remet!  
Bon courage!
avatar
Audrey
Oracle

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Audrey le Sam 18 Mar 2017 - 14:33
La mise en place du PPCR au 1er septembre fait que la bi-admissibilité ne sera plus prise en compte pour ceux qui l'ont obtenue cette semaine. Ceux qui sont bi-ad cette année doivent aller aux oraux pour obtenir l'agreg, et c'est tout...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
GeorgicaVirgiliana
Niveau 4

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par GeorgicaVirgiliana le Sam 18 Mar 2017 - 17:50
Merci à tous ceux qui ont pris le temps de me répondre.

Je sais qu'on se remet de la "honte" occasionnée par un échec mais on a pas tous la même résilience : j'ai personnellement mis 10 ans à me remettre de mon échec d'étudiante et j'avais pourtant décroché cette année-là le Capes sans préparation spécifique (autre que celle de l'agreg et vous savez qu'en LC c'est assez différent) et du premier coup

Donc oui je m'en remettrais certainement si je me ramasse comme une grosse m.... mais pas sûre d'être capable de revivre la traversée du désert de la confiance en soi

Je sais par ailleurs très bien n'avoir le niveau ni en grec, ni en ET ni surtout en grammaire : ça fait beaucoup de ni je crois

Audrey : si effectivement la bi-ad ne compte plus à partir de cette année et bien tant pis pour moi calimero

Encore merci à tous pour vos réponses et encouragements
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Lefteris le Sam 18 Mar 2017 - 18:07
@GeorgicaVirgiliana a écrit:Merci à tous ceux qui ont pris le temps de me répondre.

Je sais qu'on se remet de la "honte" occasionnée par un échec mais on a pas tous la même résilience : j'ai personnellement mis 10 ans à me remettre de mon échec d'étudiante et j'avais pourtant décroché cette année-là le Capes sans préparation spécifique (autre que celle de l'agreg et vous savez qu'en LC c'est assez différent) et du premier coup

Donc oui je m'en remettrais certainement si je me ramasse comme une grosse m.... mais pas sûre d'être capable de revivre la traversée du désert de la confiance en soi

Je sais par ailleurs très bien n'avoir le niveau ni en grec, ni en ET ni surtout en grammaire : ça fait beaucoup de ni je crois

Audrey : si effectivement la bi-ad ne compte plus à partir de cette année et bien tant pis pour moi calimero

Encore merci à tous pour vos réponses et encouragements
Franchement, le problème n'est pas ce que pense un jury dont on oublie les visages le lendemain, qui ne connaît rien de nous avant qu'on entre avec le petit bout de papier comportant le sujet et notre nom, et nous oublie aussi . Ils font leur rapport sur des notes qu'ils prennent, et ne se savent même plus qui on est.
Pour moi, le plus difficile a été de la manquer d'un cheveu , en me disant que le kairos ne repasserait peut-être jamais, car j'avais bien conscience que pour une majorité de candidats, c'est la chance qui départage. Il y a les très faibles qui sont barrés, quelques aigles qui survolent, et le troupeau des candidats lambda qui se départagent à quelques points. De fait, j'ai échoué par la suite de plus loin, et là j'ai ressassé le premier échec, où j'étais bien dans la course avant de tout perdre le dernier jour à la dernière épreuve de grammaire (eh oui, je suis allé à la "confession" ). Ce qui est très difficile, pour certains, quand non en discute, c'est aussi de ne jamais décoller des 3 ou 4 dans certaines matières. Maintenant, il faut partir en confiance, on peut avoir des surprises, être passé beaucoup plus haut qu'on ne pensait à l'écrit. Tout à gagner, rien à perdre maintenant, plus qu'à foncer.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
Zybulka
Niveau 5

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Zybulka le Sam 18 Mar 2017 - 18:09
@Lefteris a écrit:Le statut a été maintenu pour les bi- admissibles 2016. Ceux qui seront bi-admissibles cette année  ne seront pas pris en compte en principe. La bi-admissibilité est prise en compte au 1er septembre, et cette année le PPCR entre en vigueur à cette date
Tu aurais une source ? Je n'arrive plus à retrouver le texte mais j'étais presque sûre que c'était encore bon pour cette année (ça faisait partie des "victoires" obtenues contre le PPCR).

Georgica, je comprends que la honte puisse être plus difficile à dépasser. Mais néanmoins dis-toi qu'une éventuelle non-admission ne dirait rien de ta valeur, et qu'en l'occurrence, vu que tu sais n'avoir pas assez bossé, c'est même logique que tu aies des notes faibles, sans préjuger de ton niveau par ailleurs. En tout cas, s'il y a une chance que la biadmissibilité soit encore attribuée cette année (ce que je crois), je trouve que ça vaut la peine (et sait-on jamais, sur un coup de chance...) : ça fait quand même 100€ par mois ensuite pendant toute ta carrière, donc en fonction de ton âge ça peut atteindre 50 000€, ce qui n'est vraiment pas négligeable... De quoi t'acheter une Rollex et réussir ta vie !

avatar
Lefteris
Empereur

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Lefteris le Sam 18 Mar 2017 - 18:28
@Zybulka a écrit:
@Lefteris a écrit:Le statut a été maintenu pour les bi- admissibles 2016. Ceux qui seront bi-admissibles cette année  ne seront pas pris en compte en principe. La bi-admissibilité est prise en compte au 1er septembre, et cette année le PPCR entre en vigueur à cette date
Tu aurais une source ? Je n'arrive plus à retrouver le texte mais j'étais presque sûre que c'était encore bon pour cette année (ça faisait partie des "victoires" obtenues contre le PPCR).

Georgica, je comprends que la honte puisse être plus difficile à dépasser. Mais néanmoins dis-toi qu'une éventuelle non-admission ne dirait rien de ta valeur, et qu'en l'occurrence, vu que tu sais n'avoir pas assez bossé, c'est même logique que tu aies des notes faibles, sans préjuger de ton niveau par ailleurs. En tout cas, s'il y a une chance que la biadmissibilité soit encore attribuée cette année (ce que je crois), je trouve que ça vaut la peine (et sait-on jamais, sur un coup de chance...) : ça fait quand même 100€ par mois ensuite pendant toute ta carrière, donc en fonction de ton âge ça peut atteindre 50 000€, ce qui n'est vraiment pas négligeable... De quoi t'acheter une Rollex et réussir ta vie !


Plein de documents de travail, documents syndicaux. Mais le mieux est de se référer aux paroles de la ministre. Extrait :
NVB a écrit:Aujourd’hui, les enseignants certifiés, les professeurs de lycée professionnel ou encore les professeurs d’éducation physique et sportive reconnus bi-admissibles à l’agrégation bénéficient d’une différence de traitement au titre d’une grille spécifique, appelée « grille des bi-admissibles ».

Dans le cadre de la refonte globale opérée par le protocole PPCR, cette grille sera fermée aux nouveaux entrants à partir du 1er septembre 2017. Or nous souhaitons évidemment qu’ils puissent conserver le bénéfice de la différence de traitement justifiée par leur bi-admissibilité. Pour cela, il est nécessaire de créer par la loi une bonification indiciaire.
Le texte est là :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2016-2017/20170041.asp


Analyse :  

-ceux qui sont bi-admissible gardent l'indice qu'ils avaient, il sont reclassés au 1er septembre sur l'indice égal ou supérieur de la grille de certifiés.
-Ceux des bi-admissibles qui sont au 11e échelon, donc à un indice supérieur aux certifiés 11e, auront la bonification indiciaire pour ne pas descendre.

C'est juste un maintien du pouvoir d'achat car : plus de statut de bi(admissible, plus de prise en compte pour la HC, comme ça se faisait avant ; pas de meilleur reclassement dans ce grade en  cas de promotion. Pas de reclassement selon le coefficient 145/175e s'ils décrochent par la suite l'agreg, ils retombent dans le reclassement 135/175, donc plus bas.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
Tivinou
Niveau 2

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Tivinou le Sam 18 Mar 2017 - 18:29
Et puis, on peut rater vraiment une épreuve (la grammaire pour moi!), avoir vraiment honte (j'ai encore honte aujourd'hui! C'est pour dire!) et être quand même reçu.
On ne sait pas quelles sont nos notes à l'écrit, et s'évaluer à l'oral est encore plus difficile. Alors courage, foncez!
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Lefteris le Sam 18 Mar 2017 - 18:32
@Tivinou a écrit:Et puis, on peut rater vraiment une épreuve (la grammaire pour moi!), avoir vraiment honte (j'ai encore honte aujourd'hui! C'est pour dire!) et être quand même reçu.
On ne sait pas quelles sont nos notes à l'écrit, et s'évaluer à l'oral est encore plus difficile. Alors courage, foncez!
Même pas honte Razz . D'ailleurs on rate une fois, on réussit l'autre, c'est la vie.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Mona Lisa Klaxon
Sage

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Mona Lisa Klaxon le Sam 18 Mar 2017 - 18:55
La première fois que je suis allée à l'oral (TZR en rempla courts, entre collège et lycée, avec des premières L entre autres, bref, dans le speed), je me suis lamentablement plantée, j'ai eu honte comme jamais, j'étais nullissime. L'année suivante, j'ai reconnu des têtes dans le jury, certains m'ont peut-être aussi reconnue, et puis... j'ai été admise. La honte ne tue pas et quand on est en poste, il est certain qu'on ne peut pas être au top (le reste du temps non plus!). Reconnaître ses failles, mais tenter sa chance, c'est le principe du concours: rien à perdre, et par conséquent tout à gagner! Courage, ne lâchez rien et jouez aussi votre chance, le Kαιρος n'est pas prévisible, mais quand il passe, autant être là!
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par gauvain31 le Sam 18 Mar 2017 - 19:00
+1000 avec Mona Lisa, ne jamais avoir honte, mais comprendre ses erreurs. Il m'est déjà arrivé de faire des oraux honteux à l'agreg... oui bon, on n'en meurt pas hein Very Happy Il faut juste se dire que ce n'était qu'un essai en vue de faire un performance exceptionnelle l'année suivante. Des plus grands échecs naît la plus grande des réussites (je ne connais pas l'auteur de cette phrase)

Être à l'oral de l'agrégation signifie quelque chose: que tu as les capacités et fait un gros boulot. Donc faut pas avoir honte. Et recommencer sur de nouvelles bases l'année suivante
avatar
GeorgicaVirgiliana
Niveau 4

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par GeorgicaVirgiliana le Sam 18 Mar 2017 - 20:29
Merci encore une fois à tous pour vos encouragements qui réussiraient presque à me faire changer d'idée Smile
C'est une décision dure à prendre en tout cas car il n'est pas simple de renoncer après tous les efforts faits jusque là mais ce stress, non, cette angoisse qui monte risque de me submerger et titanic je ne nage pas !

[quote="gauvain31" Et recommencer sur de nouvelles bases l'année suivante[/quote]

Je n'envisage pas de recommencer l'an prochain, quoi qu'il advienne. Trop d'impacts sur ma vie pro et perso surtout.

avatar
Cincinnata
Habitué du forum

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Cincinnata le Sam 18 Mar 2017 - 21:03
L'an dernier j'ai eu 1 en latin en explication tellement j'ai paniqué (et je ne connaissais pas l’œuvre pourtant au programme hum hum), alors que j'avais eu 10 en version et en thème, donc je ne devais pas être si nulle que ça. J'ai été très déçue pendant les mois qui ont suivi mais je me dis maintenant que je ne pourrai que faire mieux cette année Razz Et c'est clair que la part de chance joue beaucoup...

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
Sallustius
Niveau 5

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Sallustius le Sam 18 Mar 2017 - 21:03
idem, je confirme. Je suis faible en ET française (heureusement de mon côté, j'avais la grammaire pour moi) mais une fois mes notes vues, j'ai su que même si j'avais eu la note la plus basse ce serait passé grâce au reste. Je me suis sentie mal pendant la prépa, pas très bien pendant le passage mais 1) le jury, même s'il n'en a certainement pas pensé moins, était tout à fait respectueux (ça change du CAPES, d'après mon unique expérience certes) 2) on n'est plus étudiants, on a notre expérience pour nous et finalement trois jurys hyper compétents et attentifs, qui sont passés par là, c'est rien par rapport à 29 gosses de 14 ans qui n'attendent que de trouver ton point faible pour te pourrir la vie et que tu verras plusieurs heures par semaine toute l'année !
Sallustius
Niveau 5

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Sallustius le Sam 18 Mar 2017 - 21:05
et je précise que j'ai mis des années à tenter l'agreg à cause notamment d'une note à l'oral du CAPES (la PLUS nulle, juste au-dessus du 0 éliminatoire quoi !)... et pourtant depuis j'ai eu l'agreg, comme quoi ! ça ne veut rien dire sur toi, juste sur ce que tu fais à un moment donné
Zybulka
Niveau 5

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Zybulka le Dim 19 Mar 2017 - 8:23
@Lefteris a écrit:[Analyse :  

-ceux qui sont bi-admissible gardent l'indice qu'ils avaient, il sont reclassés au 1er septembre sur l'indice égal ou supérieur de la grille de certifiés.
-Ceux des bi-admissibles qui sont au 11e échelon, donc à un indice supérieur aux certifiés 11e, auront la bonification indiciaire pour ne pas descendre.

C'est juste un maintien du pouvoir d'achat car : plus de statut de bi(admissible, plus de prise en compte pour la HC, comme ça se faisait avant ; pas de meilleur reclassement dans ce grade en  cas de promotion. Pas de reclassement selon le coefficient 145/175e s'ils décrochent par la suite l'agreg, ils retombent dans le reclassement 135/175, donc plus bas.
Merci pour les références et l'analyse détaillée. Néanmoins, ça reste assez flou et je ne sais pas ce que ça donnera pour celles et ceux qui seront admissibles une deuxième fois cette année. Je pense que tout n'est pas perdu et ça dépendra de leur capacité à lutter et à mobiliser syndicalement autour de ça (même si ce n'est pas un combat central par rapport à toutes les luttes à mener, mais sur le plan individuel, ça change quand même les choses !).

Sur le reclassement, j'avoue que j'ignore tout et je ne savais même pas que les biadmissibles bénéficiaient d'un mode de reclassement plus favorable. Pour la bonification indiciaire, elle ne sert pas seulement à ne pas descendre, il y a bien une bonification indiciaire propre à chaque échelon qui permet de conserver une grille à part pour les biad, même si l'appellation n'est pas conservée, cf les grilles prévisionnelles :
http://www.se-unsa.org/IMG/pdf/Grille_Multilaterale_OS_Bi-admissible_20160616_VF.pdf

@GeorgicaVirgiliana a écrit:Merci encore une fois à tous pour vos encouragements qui réussiraient presque à me faire changer d'idée  Smile
Bon allez encore quelques messages et on aura réussi à la convaincre, on continue !

Georgica, honnêtement, il y a toujours une chance que ça passe : imagine ta déception si jamais tu as majoré aux écrits ! Même sans ça, il suffit qu'à l'oral, tu tombes sur les bribes que tu as travaillées (il y en a forcément, sinon tu ne serais pas admissible !), et ça peut passer ! Ca vaut la peine de miser sur cette chance ! Sachant qu'au pire, si au moment de tirer le sujet, tu vois que c'est un bouquin que tu n'as même pas lu, et que tu as trop peur de te présenter devant le jury avec ton ignorance, il sera toujours temps de partir !
Tivinou
Niveau 2

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Tivinou le Dim 19 Mar 2017 - 8:32
@Georgica: Il faut y aller!!! c'est le seul moyen de ne pas avoir de regrets.
avatar
GeorgicaVirgiliana
Niveau 4

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par GeorgicaVirgiliana le Dim 19 Mar 2017 - 14:00
@Zybulka a écrit:

Georgica, honnêtement, il y a toujours une chance que ça passe : imagine ta déception si jamais tu as majoré aux écrits ! Même sans ça, il suffit qu'à l'oral, tu tombes sur les bribes que tu as travaillées (il y en a forcément, sinon tu ne serais pas admissible !), et ça peut passer ! Ca vaut la peine de miser sur cette chance ! Sachant qu'au pire, si au moment de tirer le sujet, tu vois que c'est un bouquin que tu n'as même pas lu, et que tu as trop peur de te présenter devant le jury avec ton ignorance, il sera toujours temps de partir !

Je ne savais pas qu'il était possible de venir voir quel sujet on aurait et puis repartir si ça ne nous convient pas : je m'étais laissé dire qu'on faisait tout sur place pour te garder jusqu'au bout, même si tu craquais en cours de préparation... j'ai dû mal comprendre. :fifi2:

Le pire : c'est que j'ai tout lu! aucune impasse de lecture mais de grosses lacunes en méthodo de l'ET notamment, sans parler de la grammaire que je n'ai jamais étudiée au cours de mes années de fac.

La décision est en train de se prendre, en mesurant les bénéfices relatifs de chaque facette de la médaille.

Je compte appeler demain la DEC de mon académie pour savoir ce qu'il en est de la bi-ad et comment la faire valoir : je reviendrai vous donner des nouvelles.
Zybulka
Niveau 5

Re: Agrégation Lettres classiques 2017

par Zybulka le Dim 19 Mar 2017 - 14:30
Ben ils vont pas t'enchaîner sur ta chaise hein Wink
Cela dit, moi ça me paraît vraiment dommage de ne pas rester si tu n'as fait aucune impasse. La méthode, ça se travaille ! Tu as lu le rapport de jury pour voir ce qui est attendu ? Pour la méthode de l'ET, le rapport de jury de l'interne de LM est assez clair, donc si besoin tu peux t'y reporter (ça précise bien ce qui est attendu dans les différentes étapes de l'épreuve). Pour la grammaire, je pense que tu ne seras pas la seule à faire l'impasse, le jury doit avoir l'habitude (le pauvre !), vu le poids assez faible de l'épreuve, et donc la mince "rentabilité" du boulot accompli.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum