Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Iphigénie le Lun 28 Mar 2016 - 11:24

@MrBrightside a écrit:
@Iphigénie a écrit:
Sinon les garçons coiffés comme des footballeurs mais avec la coupe exécutée d'après photo par le petit coiffeur de campagne, vous en pensez quoi? faut leur dire que c'est .... Laughing Laughing

Ah mince, on a pas le droit ? Sad
Mais si, mais si, justement!
il faut juste leur apprendre que la liberté, ça peut être un truc à double tranchant: y a les héros de la liberté, et les héros de téléréalités: faut pas se tromper, mais chacun son choix, comme dit l'autre. Wink ..
What else?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Invité El le Lun 28 Mar 2016 - 11:30

Ce topic est instructif. 

Dans mon bahut et l'une de mes classes, une jeune fille de Première est arrivée il y a quinze jours les cheveux teints en verts. L'an dernier, elle avait eu pas mal d'absences, deux séjours en hôpital psychiatrique, et finalement avait réussi à régler la plupart de ses problèmes, et choisi de refaire une Première. Elle est loin devant les autres cette année, scolairement. 

Lui faire des remarques, ce serait clairement la provoquer frontalement, à mon sens. Aucun intérêt. Pour la voir se braquer, prendre le risque de la voir replonger? Mais les RI se moquent bien des coupes de cheveux. Heureusement, il n'y a rien de vraiment coercitif de ce point de vue dans le nôtre. 

Ensuite, et de manière assez évidente aussi, c'est l'une des seules à avoir une personnalité vraiment affirmée. En dehors de ses cheveux verts, il y a beaucoup de smartphones dernier cri, d'intérêts prononcés pour Hanouna ou de conformisme dauphin+chat+chevaux=c'est zoli. Donc les cheveux verts de la demoiselle, moi j'aime ça.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par MUTIS le Lun 28 Mar 2016 - 11:35

@tiptop77 a écrit:On refuse l'accès à une gamine qui a les cheveux bleus et combien de fois sur ce forum a-t-on entendu parler de gamins qui insultent et/ ou agressent des adultes et peuvent quand même entrer dans l'établissement? Rolling Eyes

Tu insultes un prof? Tu es violent avec lui? Booooooon, tu peux entrer quand même dans l'établissement.

Mademoiselle! Vos cheveux sont bleus. Interdiction d'entrer!

Tout à fait : tu profères des propos antisémites et des menaces, tu fais l'apologie du crime et des terroristes, beaucoup baisseront la tête et t'excuseront !
Tu viens avec les cheveux bleus (belle couleur symbole de paix au passage...) on t'exclut ???
Décidément, cette administration est bien malade ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Iphigénie le Lun 28 Mar 2016 - 11:39

Mes élèves me savent tatoué, piercé et musicien. Certains suivent même ma musique sur le net. De quoi montrer aux élèves qu'un prof de lettres ne passe pas forcément sa vie qu'à lire tout seul avec son chat ;
où l'on voit que l'éloge de la liberté peut n'être que l'image déguisée de l'intolérance, pétrie de clichés: qu'est-ce que tu as contre les gens qui lisent et ont un chat?  C'est une déclaration largement aussi ridicule - ou plutôt discriminante (il y a les autres, et puis il y a Moi) que d'interdire les cheveux bleus à une collégienne!...Et si j'étais élève, j'en aurais vraiment rien à foutre de savoir si mon prof est tatoué ou piercé: on va où là? Shocked Shocked



Sinon l'ensemble des réactions montrent que tout le monde parle sur son expérience personnelle sans savoir le détail de ce qui s'est passé avec cette élève-là: le cas cité par Elpenor montre ô combien tout est affaire de circonstances et de personnes et qu'on ne peut parler du cas de X avec le témoignage de Y.
Bref y a des problèmes plus préoccupants dans l'EN...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par A Tuin le Lun 28 Mar 2016 - 11:48

@Iphigénie a écrit:Et si j'étais élève, j'en aurais vraiment rien à foutre de savoir si mon prof est tatoué ou piercé: on va où là? Shocked Shocked

Embarassed Rolling Eyes Heu personnellement à l'époque, j'aurais considéré pleinement un tel professeur s'il s'était révélé excellent et efficace dans son enseignement, au sens faire progresser, donner l'impression à la fin de l'année d'avoir appris quelque chose avec. En revanche le même mais du genre à raconter sa vie en classe comme il est arrivé d'en avoir, au lieu de faire bosser, on l'aurait vu comme un looser planqué. A la base l'aspect ne compte pas pas, à condition d'être bon dans ce qu'on fait. Sinon ... cela peut contribuer à donner une mauvaise image ... Tout est question d'efficacité dans sa mission en fait.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Iphigénie le Lun 28 Mar 2016 - 11:53

@A Tuin a écrit:
@Iphigénie a écrit:Et si j'étais élève, j'en aurais vraiment rien à foutre de savoir si mon prof est tatoué ou piercé: on va où là? Shocked Shocked

Embarassed Rolling Eyes Heu personnellement à l'époque, j'aurais considéré pleinement un tel professeur s'il s'était révélé excellent et efficace dans son enseignement, au sens faire progresser, donner l'impression à la fin de l'année d'avoir appris quelque chose avec. En revanche le même mais du genre à raconter sa vie en classe comme il est arrivé d'en avoir, au lieu de faire bosser, on l'aurait vu comme un looser planqué. A la base l'aspect ne compte pas pas, à condition d'être bon dans ce qu'on fait. Sinon ... cela peut contribuer à donner une mauvaise image ... Tout est question d'efficacité dans sa mission en fait.
Evidemment!
Sinon pour faire comme tout le monde j'y vais de mon témoignage perso: j'ai eu dans toute ma carrière un seul élève il y a quelques années qui avait une crête d'Iroquois. J'ai simplement observé que c'était un élève extrêmement timide et mal dans sa peau et que sa crête était, plutôt qu'un symbole de liberté, une marque de sa souffrance psychologique et de sa difficulté à se situer par rapport aux autres.
Notre rôle est d'émanciper les esprits autant qu'on le peut, pour la psychologie, il y a les professionnels, ce que nous ne sommes pas.
L'incitation des R.I à avoir une "tenue décente", avec tout le flou de l'expression, témoigne de la nécessité de savoir nuancer les propos, les jugements et les attitudes: toutes les généralisations sont absurdes.
Mais l'absence de "garde-fous" raisonnables peut aussi être autre chose qu'une liberté: une indifférence qui peut être aussi néfaste que le rigorisme.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Litterateur le Lun 28 Mar 2016 - 11:54

@Iphigénie a écrit:
Mes élèves me savent tatoué, piercé et musicien. Certains suivent même ma musique sur le net. De quoi montrer aux élèves qu'un prof de lettres ne passe pas forcément sa vie qu'à lire tout seul avec son chat ;
où l'on voit que l'éloge de la liberté peut n'être que l'image déguisée de l'intolérance, pétrie de clichés: qu'est-ce que tu as contre les gens qui lisent et ont un chat?  C'est une déclaration largement aussi ridicule - ou plutôt discriminante (il y a les autres, et puis il y a Moi) que d'interdire les cheveux bleus à une collégienne!...Et si j'étais élève, j'en aurais vraiment rien à foutre de savoir si mon prof est tatoué ou piercé: on va où là? Shocked Shocked



Sinon l'ensemble des réactions montrent que tout le monde parle sur son expérience personnelle sans savoir le détail de ce qui s'est passé avec cette élève-là: le cas cité par Elpenor montre ô combien tout est affaire de circonstances et de personnes et qu'on ne peut parler du cas de X avec le témoignage de Y.
Bref  y a des problèmes plus préoccupants dans l'EN...

Je me suis probablement mal exprimé, je ne vois pas où est l'intolérance, j'ai 2 chats et je lis plusieurs heures par jour pour le boulot et pour moi-même heu
Bien sûr, moi aussi étant élève je m'en foutais. Mais dans la pratique les élèves viennent toujours te voir pour raconter qu'ils t'ont aperçu à Leclerc acheter des haricots verts. Je veux juste dire par là que si nous avons "une vie extrascolaire", que ce soit de la musique ou l'achat de cannellonis, ils en ont une aussi. On peut très bien s'en foutre. Mais de la même façon que je m'en fous qu'on connaisse ma musique et voit mon tatouage, je m'en fous qu'on sache que telle élève est fan de jeux de rôles ou culture japonaise ou que sais-je. Mais je ne trouve pas négatif de l'exprimer de cette façon. J'espère m'être mieux expliqué... Embarassed
Ce qui n'empêche pas qu'en cours je parle du cours de la première à la dernière minute.

Litterateur
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par kerangelo le Lun 28 Mar 2016 - 12:01

@A Tuin a écrit:
@Iphigénie a écrit:Et si j'étais élève, j'en aurais vraiment rien à foutre de savoir si mon prof est tatoué ou piercé: on va où là? Shocked Shocked

Embarassed Rolling Eyes Heu personnellement à l'époque, j'aurais considéré pleinement un tel professeur s'il s'était révélé excellent et efficace dans son enseignement, au sens faire progresser, donner l'impression à la fin de l'année d'avoir appris quelque chose avec. En revanche le même mais du genre à raconter sa vie en classe comme il est arrivé d'en avoir, au lieu de faire bosser, on l'aurait vu comme un looser planqué. A la base l'aspect ne compte pas pas, à condition d'être bon dans ce qu'on fait. Sinon ... cela peut contribuer à donner une mauvaise image ... Tout est question d'efficacité dans sa mission en fait.
Bien sûr mais avec un minimum de tenue pour l'enseignant : pas de cheveux teints, pas de piercing pas de mini jupe etc etc. On représente le savoir, cela doit passer par une tenue correcte. Si on veut se la péter ou montrer ostensiblement qui on est on le fait éventuellement dans la rue .


Dernière édition par kerangelo le Lun 28 Mar 2016 - 12:08, édité 1 fois

_________________
Deviens ce que tu es.

kerangelo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par the educator le Lun 28 Mar 2016 - 12:06

@Iphigénie a écrit:
Mes élèves me savent tatoué, piercé et musicien. Certains suivent même ma musique sur le net. De quoi montrer aux élèves qu'un prof de lettres ne passe pas forcément sa vie qu'à lire tout seul avec son chat ;
où l'on voit que l'éloge de la liberté peut n'être que l'image déguisée de l'intolérance, pétrie de clichés: qu'est-ce que tu as contre les gens qui lisent et ont un chat?  C'est une déclaration largement aussi ridicule - ou plutôt discriminante (il y a les autres, et puis il y a Moi) que d'interdire les cheveux bleus à une collégienne!...Et si j'étais élève, j'en aurais vraiment rien à foutre de savoir si mon prof est tatoué ou piercé: on va où là? Shocked Shocked

Ce doit être moi, mais je ne lis ni discrimination, ni intolérance.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Litterateur le Lun 28 Mar 2016 - 12:11

Mais oui, on a tous un chat qu'on aime Wink

Litterateur
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Rosanette le Lun 28 Mar 2016 - 12:12

@kerangelo a écrit:
Bien sûr mais avec un minimum de tenue pour l'enseignant : pas de cheveux teints, pas de piercing pas de mini jupe etc etc. On représente le savoir, cela doit passer par une tenue correcte.



Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par MrBrightside le Lun 28 Mar 2016 - 12:14

@kerangelo a écrit:
Bien sûr mais avec un minimum de tenue pour l'enseignant : pas de cheveux teints, pas de piercing pas de mini jupe etc etc. On représente le savoir, cela doit passer par une tenue correcte. Si on veut se la péter ou montrer ostensiblement qui on est on le fait éventuellement dans la rue .

Vite vite vite, explique-nous en quoi un piercing ou une mini-jupe est "incorrect" pour un enseignant. Qu'on rigole Laughing

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Ronin le Lun 28 Mar 2016 - 12:19

Le pire ce sont les profs tatoués percés en mini-jupe. J'espère que Florence Robine va vite intervenir.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par MrBrightside le Lun 28 Mar 2016 - 12:19

Heu, excuse-moi, mais je suis très classe en mini-jupe !

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Ronin le Lun 28 Mar 2016 - 12:22

Pfff. Me la fait pas. Je sais que tu n'es pas écossais.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Iphigénie le Lun 28 Mar 2016 - 12:26

@Ronin a écrit:Le pire ce sont les profs tatoués percés en mini-jupe. J'espère que Florence Robine va vite intervenir.

Ah tiens, retour aux réalités:
tout le monde s'accordera pour dire que le pire, c'est Florence Robine, avec ou sans piercing. Mr Brightside, chiche pour la mini jupe, mais faut assurer grave là! Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Daphné le Lun 28 Mar 2016 - 12:30

@MrBrightside a écrit:Heu, excuse-moi, mais je suis très classe en mini-jupe !

Photo Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par kerangelo le Lun 28 Mar 2016 - 12:30

@MrBrightside a écrit:
@kerangelo a écrit:
Bien sûr mais avec un minimum de tenue pour l'enseignant : pas de cheveux teints, pas de piercing pas de mini jupe etc etc. On représente le savoir, cela doit passer par une tenue correcte. Si on veut se la péter ou montrer ostensiblement qui on est on le fait éventuellement dans la rue .

Vite vite vite, explique-nous en quoi un piercing ou une mini-jupe est "incorrect" pour un enseignant. Qu'on rigole Laughing
Parce qu'on représente le savoir, qu'on est en représentation, et qu'hélas on doit faire régner une certaine discipline pour le groupe fonctionne. Si on impose des contraintes d'ordre vestimentaire et autres aux élèves il faut que nous même les respections. C'est aussi simple que ça.

_________________
Deviens ce que tu es.

kerangelo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Reine Margot le Lun 28 Mar 2016 - 12:32

dans l'étb dont je parle: "Une tenue correcte et adaptée est exigée en toutes circonstances (pas de maquillage ni de vernis, pas de talons, pas de dos nu, jupe trop courte, tongs…) et reste à l’appréciation de l’école."


Comme ça l'école se réserve le droit de renvoyer un(e) élève avec une tenue incorrecte chez elle/lui.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par tiptop77 le Lun 28 Mar 2016 - 12:40

@Daphné a écrit:
@MrBrightside a écrit:Heu, excuse-moi, mais je suis très classe en mini-jupe !

Photo Laughing

or it didn't happen! yesyes

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Ronin le Lun 28 Mar 2016 - 12:44

Ouais sans photo ça reste un coup de frime inutile.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par MrBrightside le Lun 28 Mar 2016 - 13:04

@kerangelo a écrit:
@MrBrightside a écrit:
@kerangelo a écrit:
Bien sûr mais avec un minimum de tenue pour l'enseignant : pas de cheveux teints, pas de piercing pas de mini jupe etc etc. On représente le savoir, cela doit passer par une tenue correcte. Si on veut se la péter ou montrer ostensiblement qui on est on le fait éventuellement dans la rue .

Vite vite vite, explique-nous en quoi un piercing ou une mini-jupe est "incorrect" pour un enseignant. Qu'on rigole Laughing
Parce qu'on représente le savoir, qu'on est en représentation, et qu'hélas on doit faire régner une certaine discipline pour le groupe fonctionne. Si on impose des contraintes d'ordre vestimentaire et autres aux élèves il faut que nous même les respections. C'est aussi simple que ça.

C'est vrai que l'autorité n'est qu'une affaire vestimentaire, j'avais oublié Smile

Pour les photos en minijupe, heu.... vaut mieux pas en fait, je suis tout sauf classe dessus Very Happy

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par the educator le Lun 28 Mar 2016 - 13:04

Comme ça l'école se réserve le droit de renvoyer un(e) élève avec une tenue incorrecte chez elle/lui.
oué et de se faire attaquer si l'élève à une protection juridique. Heureusement qu'on a le droit pour nous protéger de "l'appréciation".

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par linkus le Lun 28 Mar 2016 - 13:09

C'est totalement débile de l'exclure pour cela. Tout au plus de lui demander de rentrer chez elle pour s'habiller correctement.
Quand je pense qu'on a du mal à exclure un élève qui harcèle sexuellement ses camarades ! Ce monde ne tourne pas rond par ici !

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par Reine Margot le Lun 28 Mar 2016 - 13:14

@the educator a écrit:
Comme ça l'école se réserve le droit de renvoyer un(e) élève avec une tenue incorrecte chez elle/lui.
oué et de se faire attaquer si l'élève à une protection juridique. Heureusement qu'on a le droit pour nous protéger de "l'appréciation".

Il s'agit d'une école privée (sous contrat), les parents n'ont aucune obligation d'y mettre leurs enfants s'ils veulent le laisser s'habiller n'importe comment et par ailleurs ils signent ce RI.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne aux cheveux bleus exclue de son établissement

Message par celitian le Lun 28 Mar 2016 - 13:20

@Reine Margot a écrit:
@the educator a écrit:
Comme ça l'école se réserve le droit de renvoyer un(e) élève avec une tenue incorrecte chez elle/lui.
oué et de se faire attaquer si l'élève à une protection juridique. Heureusement qu'on a le droit pour nous protéger de "l'appréciation".

Il s'agit d'une école privée (sous contrat), les parents n'ont aucune obligation d'y mettre leurs enfants s'ils veulent le laisser s'habiller n'importe comment et par ailleurs ils signent ce RI.
C'est aussi le cas dans tous les lycées hôteliers.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum