Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
may68
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par may68 le Mar 29 Mar 2016 - 7:58
@Verdurette a écrit:Des exemples de constats : l'accès aux fluides est .. inaccessible, en alerte "gaz toxique", au bout d'une heure, à plus de 200 dans une salle trop petite, fenêtres scotchées, c'était irrespirable de l'intérieur, des gamins commençaient à se sentir mal, et le sol était trempé à cause de la condensation. Le jour J nous ne mourrons pas à cause du gaz toxique, mais du manque d'oxygène ...

On nous livre de l'eau la veille du PPMS, mais comment saura t-on quel jour livrer celle nécessaire à une vraie alerte ?

Dans un hôpital proche, le service de pédiatrie a fait une simulation d'afflux massif d'enfants, et les médecins ont reçu une formation spécifique armes de guerre.
Ce que je crains le plus, actuellement, c'est un commando décidé à nous punir d'enseigner la mécréance à nos élèves majoritairement musulmans.




On peut très bien lister les manques des écoles au niveau sécurité sans pour autant simuler des attaques traumatisantes pour les enfants .
A quoi servira l'entrainement au confinement si les adultes sont tués ou blessés par exemple ? A quoi servira le confinement si comme lors des dernières attaques les terroristes se font sauter ? Nul ne peut prévoir ce qui pourrait arriver et on peut essayer d'inventer tous les scénarios possibles on n'évitera pas les morts et les blessés , chacun réagira sur l'instant . Par contre ce qui est sûr ce sont les manques de formations aux premiers secours .
Rappelons que la probabilité de subir une attaque terroriste reste beaucoup plus faible que la probabilité d'être victime d'autres accidents même en classe .
La hiérarchie cherche à se couvrir et il faudrait que nous on se couvre  de ridicule et qu'on perde notre temps , en simulant des attaques , comme dans l'exemple du lien pour faire plaisir à l'inspection ?!!!

http://www.cgt-educaction-var.fr/medias/files/communique-de-presse-etat-d-urgence-et-securite-dans-les-etablissements-scolaires-du-var2.pdf

http://www.sudeducation29.infini.fr/spip.php?article1175

http://www.sudeduc05.org/IMG/pdf/bulletin_hebdomadaire_sud_educ05_semaine50-2015.pdf

http://www.sudeduc04.org/IMG/pdf/bulletin_local_d_information_syndicale_5-2.pdf

http://sudeduccreteil.org/Illusions-securitaires-ou-moyens-a.html
avatar
egomet
Grand sage

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par egomet le Dim 1 Mai 2016 - 10:42
@Verdurette a écrit:Des exemples de constats : l'accès aux fluides est .. inaccessible, en alerte "gaz toxique", au bout d'une heure, à plus de 200 dans une salle trop petite, fenêtres scotchées, c'était irrespirable de l'intérieur, des gamins commençaient à se sentir mal, et le sol était trempé à cause de la condensation. Le jour J nous ne mourrons pas à cause du gaz toxique, mais du manque d'oxygène ...

On nous livre de l'eau la veille du PPMS, mais comment saura t-on quel jour livrer celle nécessaire à une vraie alerte ?

Dans un hôpital proche, le service de pédiatrie a fait une simulation d'afflux massif d'enfants, et les médecins ont reçu une formation spécifique armes de guerre.
Ce que je crains le plus, actuellement, c'est un commando décidé à nous punir d'enseigner la mécréance à nos élèves majoritairement musulmans.



Intéressant. On constate donc que la stratégie proposée peut se transformer en véritable piège.

Face à une attaque terroriste, dans l'éventualité très faible où elle se produirait, il y aurait principalement deux choses à éviter et elles impliquent des réactions contradictoires.
1 La panique. Un mouvement de foule peut se révéler plus meurtrier que les tireurs eux-mêmes. Le confinement est une bonne manière de l'éviter.
2 Fournir aux agresseurs une grande masse de victimes passives.

S'enfermer peut être une bonne réaction au début de l'alerte, mais il faut évacuer dès que possible. La dernière chose que je ferais, c'est de me priver de moyens de renseignements en fermant aussi les volets, comme ça a pu être proposé.
Et mettre tous les élèves d'une école dans une même pièce, mazette!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par egomet le Dim 1 Mai 2016 - 10:43
Et puis, les procédures, c'est très bien, sauf que les terroristes les connaissent aussi et peuvent planifier leurs attaques en conséquence.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
may68
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par may68 le Sam 27 Aoû 2016 - 9:43
On va nous faire faire 3 mascarades de ce type cette année ... comme si on pouvait prévoir l'imprévisible !

Evil or Very Mad

avatar
egomet
Grand sage

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par egomet le Sam 27 Aoû 2016 - 10:48
@may68 a écrit:On va nous faire faire 3 mascarades de ce type cette année ... comme si on pouvait prévoir l'imprévisible !

Evil or Very Mad


L'exercice incendie a plus de chances d'être utile, et un exercice de sécurité routière encore plus.

Au moins pour ces derniers, on sait vraiment quelles sont les bonnes pratiques.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
may68
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par may68 le Sam 27 Aoû 2016 - 17:57
@egomet a écrit:
@may68 a écrit:On va nous faire faire 3 mascarades de ce type cette année ... comme si on pouvait prévoir l'imprévisible !

Evil or Very Mad


L'exercice incendie a plus de chances d'être utile, et un exercice de sécurité routière encore plus.

Au moins pour ces derniers, on sait vraiment quelles sont les bonnes pratiques.

ça c'est sûr !
pour le reste c'est de la comm' , de la comm' et encore de la comm' !
Faire croire gens qu'on s'occupe de leur sécurité et entretenir le climat anxiogène , ça arrange bien certains .
avatar
roxanne
Devin

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par roxanne le Dim 28 Aoû 2016 - 15:20
Donc, on ne fait rien? Et si ça arrive, ben, on tombera à bras raccourcis sur l'Etat?
avatar
egomet
Grand sage

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par egomet le Dim 28 Aoû 2016 - 17:12
@roxanne a écrit:Donc, on ne fait rien? Et si ça arrive, ben, on tombera à bras raccourcis sur l'Etat?

Si on s'en tient strictement à l'évaluation du risque objectif, le mieux est peut-être, en effet, de ne rien faire de spécial, en dehors de la surveillance des terroristes potentiels.
La probabilité d'être touché par un attentat reste objectivement très faible, bien plus que pour n'importe quel accident de la vie. Le principe même de ces attentats est d'avoir un impact psychologique supérieur au dommage effectivement causé. L'attentat est grave et insupportable, mais il reste très rare et le nombre de morts finalement très faible. Les morts de toute l'année, c'est une seule journée de guerre civile.
Les chances de modifier vraiment le résultat en cas d'attaque sont faibles aussi. Au mieux, tu éviteras les dégâts causés par une panique, ce qui n'est même pas certain. Les exercices nous habituent à vivre avec la peur, mais je doute qu'ils ajoutent quoi que ce soit à la sécurité. Je crains même qu'ils ne dispersent des ressources qui seraient mieux utilisées ailleurs.

La meilleure chose que puisse faire la police, c'est de déjouer les attentats en amont, quand c'est possible, et de nous débarrasser des terroristes quand les attentats sont commis. Jusque là, il faut bien reconnaître que les résultats sont bons.
Pour le fond du problème, ça ne relève pas de petits exercices de confinement. Le travail diplomatique et militaire pour détruire les bases de Daesh en Syrie sont bien plus importants. Sans parler de ce qui peut apaiser la société française: rétablissement des équilibres économiques, temporisation sur les sujets de société clivants etc.

Maintenant, la politique a des exigences qui ne sont pas forcément rationnelles... Peut-être faut-il effectivement mettre deux sentinelles devant chaque lieu de culte. Elles se feront descendre en premier, mais au moins, le gouvernement aura prouvé son action. Rassurer les gens, c'est important, même s'il faut leur mentir.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
may68
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par may68 le Dim 28 Aoû 2016 - 17:37
@roxanne a écrit:Donc, on ne fait rien? Et si ça arrive, ben, on tombera à bras raccourcis sur l'Etat?


Qui peut prévoir l'imprévisible ?
Si quelque chose devait arriver (je reviens pas sur les probabilités cf au dessus ) qui peut dire si ça aurait lieu au portail ? en récré ? à la cantine ? aux Nap ? Et si l'enseignant est dézingué avant les élèves ? etc etc etc ...
Et si l'enseignant pour x raison ne fait pas ce qu'il est prévu qu'il fasse par ces protocoles , on lui reprochera ?
avatar
lene75
Empereur

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par lene75 le Lun 29 Aoû 2016 - 9:15
Je suis aussi très dubitative quant à l'utilité réelle de tels exercices. Déjà en soi, mais en plus quand on sait les contraintes qui pèsent sur les établissements scolaires : par exemple, la 1re consigne, affichée partout, en cas d'attaque terroriste, c'est de fuir, la 2e, de se cacher si on ne peut pas fuir. Or ce sont deux choses qu'on ne peut pas faire lors d'un exercice : on ne peut pas autoriser un élève à quitter l'établissement, on ne peut pas non plus l'autoriser à se cacher à un endroit non prévu. Par ailleurs, l'évaluation du risque n'est pas du tout la même lors d'un exercice. Je pense à la femme enceinte qui était sortie par la fenêtre au bataclan et qui avait été secourue par un homme, ça avait fait le tour de la toile : vous voyez une femme enceinte faire ça lors d'un exercice, au péril de sa vie et de celle de son bébé Rolling Eyes Ce sont donc des situations auxquelles on ne peut pas se préparer.

À côté de ça, ça fait des années que les fédérations de parents d'élèves demandent à ce que la barrières devant l'ancienne école de ma fille soient équipées de plaques pour éviter que les enfants ne tombent sur la route, le trottoir étant extrêmement étroit et les voitures passant à ras. Eh ben non, ça c'est une mesure qui ne rapporterait rien, alors que le risque réel qu'un enfant meure ou soit grièvement blessé dans ces circonstances est beaucoup plus élevé que le risque qu'il meure dans un attentat.

Il y a clairement des choix politiques.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
XIII
Fidèle du forum

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par XIII le Lun 29 Aoû 2016 - 9:16
Tout cela est grotesque! Ce gouvernement préfère se délester de toutes responsabilités et pouvoir mettre un éventuel carnage sur le dos de l'incompétence des enseignants à appliquer un protocole de sécurité!
J'ai des enfants en maternelle, je pense fort à les enlever de l'école les 3 jours où se dérouleront ces mascarades anxiogènes et éventuellement traumatisantes (cf le maire d'un village qui était entré dans une école maternelle avec une kalash. pour voir si le plan de mise en sécurité était correctement mis en place...https://www.francebleu.fr/infos/education/savoie-un-maire-se-deguise-en-terroriste-pour-un-exercice-dans-une-ecole-1450863918)
avatar
lene75
Empereur

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par lene75 le Lun 29 Aoû 2016 - 9:29
@XIII a écrit:ces mascarades anxiogènes et éventuellement traumatisantes

Tu peux enlever le "éventuellement". Déjà ma grande de 6 ans est traumatisée par les exercices incendies qui relèvent pourtant beaucoup moins de la tentative de maîtrise de l'imprévu. Elle parle de ça sans arrêt. Cet été, elle a même réussi à me faire paniquer à force d'en parler quand l'alarme anti-cambriolage des voisins a sonné... on était justement en train de dessiner un camion de pompiers, vu que c'est devenu une fixette... si l'alarme ne s'était pas arrêtée, je crois que je mettais toute la famille pieds nus dans la rue...
Je vous raconte pas si on lui explique qu'un type peut rentrer à n'importe quel moment n'importe où pour tuer tout le monde Rolling Eyes

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par Dhaiphi le Lun 29 Aoû 2016 - 9:46
@lene75 a écrit: le risque réel qu'un enfant meure ou soit grièvement blessé dans ces circonstances est beaucoup plus élevé que le risque qu'il meure dans un attentat.
Tout à fait !  
Le problème est la quantité de personnes touchées en un endroit à un moment (accident d'avion), par rapport à une dilution dans le temps d'accidents répétés (circulation routière).
Certains médias jouent naturellement un rôle négatif lors de la survenue de tels événements. Rolling Eyes

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
may68
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par may68 le Dim 4 Sep 2016 - 11:37
Face à des logiques sécuritaires inutiles et qui ne sont pas les nôtres, nous affirmons que nous ne voulons pas enseigner la peur, que nous ne voulons pas devenir les vigiles anti-terroristes d’une école bunkérisée

http://www.sudeducation63.org/Nous-ne-voulons-pas-enseigner-la.html
may68
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par may68 le Ven 21 Oct 2016 - 9:19
Le texte d'un collègue :

"C'est bon , chef, j'ai terrorisé mes élèves "

http://jejoueenclasse.fr/elucubrations/cest-bon-chef-jai-terrorise-mes-eleves/
XIII
Fidèle du forum

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par XIII le Ven 21 Oct 2016 - 9:40
Excellent!

Vivre dans la peur, élever les enfants dans ce contexte, en faire un sentiment profondément ancré dans les entrailles de chacun...

On sait tous ce que la peur permet de réaliser en terme de contrôle des masses!

« Un vrai système d’éducation donnerait des cours d’autodéfense intellectuelle. »Noam Chomsky
Lenagcn
Niveau 10

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par Lenagcn le Ven 21 Oct 2016 - 10:14
@may68 a écrit:Le texte d'un collègue :

"C'est bon , chef, j'ai terrorisé mes élèves "

http://jejoueenclasse.fr/elucubrations/cest-bon-chef-jai-terrorise-mes-eleves/

C'est exactement ce que j'ai ressenti. pale pale pale

Au delà du fait que nous imposer cela est extrêmement anxiogène, pour un évènement bien peu probable (tuer des enfants lambda - une école confessionnelle est sans doute plus à risque - , pas des enfants au milieu d'une foule d'adultes, est moralement bien compliqué...):
Lorsqu'on a préparé le bousin, mes élèves avaient un bon réflexe de survie: FUIR.
L'exercice nous imposait au contraire de rester sur place. cafe


A la rentrée NVB a saturé les médias avec ça. Plus de place pour les réformes diverses, variées et... (zorchate).
avatar
egomet
Grand sage

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par egomet le Ven 21 Oct 2016 - 10:57
@Lenagcn a écrit:
Lorsqu'on a préparé le bousin, mes élèves avaient un bon réflexe de survie: FUIR.
L'exercice nous imposait au contraire de rester sur place. cafe
.

La fuite est un bon réflexe... dans certaines configurations. Mais pas toujours, loin de là. Dans une collectivité, ses effets peuvent être catastrophiques. On n'a pas envie de voir des enfants piétinés parce qu'ils ont fui une menace réelle ou supposée. D'où la mesure proposée.
Le problème, c'est qu'aucune stratégie n'est gagnante à tous les coups. Et on ne peut pas tester toutes les configurations. Dans le cas d'une attaque terroriste, l'incertitude est bien plus grande que pour un incendie ou un tremblement de terre. L'assaillant est capable de prévoir une partie des actions de la défense et donc d'adapter son attaque.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par maikreeeesse le Ven 21 Oct 2016 - 11:12
Je vais aller à l''encontre de beaucoup de messages, peut-être parce que je suis directrice... J'ai trouvé utile cet exercice, et non je n'ai pas terrifié mes élèves, oui j'ai convaincu mes collègues.
Il y a deux propositions de réactions en gros: la fuite et le confinement. Nous avons "choisi" le confinement pour de nombreuses raisons. Cet exercice a permis de discuter avec la mairie, les collègues, les parents et bien sûr les enfants, de mettre à plat les devoirs de chacun, de comment réagir, de séparer l'émotionnel et l'efficace. De nombreux petits problèmes techniques ont surgi. Leurs résolutions permettront d'être efficace en cas d'autres problèmes : incendie, séismes...Bien sûr, je ne sauverai certainement pas ma classe en cas d'attaques mais peut-être une ou deux sur l'établissement.
Ce qui m'a beaucoup choqué, ce n'est pas que l'on pense ces exercices inutiles, c'est qu'on le dise en tant que professeur aux élèves. Mon fils en 3e m'a raconté tout fier les propos de son professeur pendant l'exercice et je les trouve vraiment graves. Ils ont eu la permission de décrier la CPE, de dire tout ce qu'ils pensaient (avec la finesse j'imagine de leur âge humhum ) de l'exercice, de juger de l'incompétence du proviseur etc. Au contraire, moi je pense qu'avoir des réflexes collectifs permet d'éviter de nombreux drames. Je ne me gausse pas des japonais sous leur tables, j'essaie d'apprendre. En fait je suis assez en colère car je trouve ce genre de message dangereux.
avatar
egomet
Grand sage

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par egomet le Ven 21 Oct 2016 - 11:36
@maikreeeesse a écrit:Je vais aller à l''encontre de beaucoup de messages, peut-être parce que je suis directrice... J'ai trouvé utile cet exercice, et non je n'ai pas terrifié mes élèves, oui j'ai convaincu mes collègues.
Il y a deux propositions de réactions en gros: la fuite et le confinement. Nous avons "choisi" le confinement pour de nombreuses raisons. Cet exercice a permis de discuter avec la mairie, les collègues, les parents et bien sûr les enfants, de mettre à plat les devoirs de chacun, de comment réagir, de séparer l'émotionnel et l'efficace. De nombreux petits problèmes techniques ont surgi. Leurs résolutions permettront d'être efficace en cas d'autres problèmes : incendie, séismes...Bien  sûr, je ne sauverai certainement pas ma classe en cas d'attaques mais peut-être une ou deux sur l'établissement.
Ce qui m'a beaucoup choqué, ce n'est pas que l'on pense ces exercices inutiles, c'est qu'on le dise en tant que professeur aux élèves. Mon fils en 3e m'a raconté tout fier les propos de son professeur pendant l'exercice et je les trouve vraiment graves. Ils ont eu la permission de décrier la CPE, de dire tout ce qu'ils pensaient (avec la finesse j'imagine de leur âge humhum )  de l'exercice, de juger  de l'incompétence du proviseur etc. Au contraire, moi je pense qu'avoir des réflexes collectifs permet d'éviter de nombreux drames. Je ne me gausse pas des japonais sous leur tables, j'essaie d'apprendre. En fait je suis assez en colère car je trouve ce genre de message dangereux.
Les Japonais seront confrontés un jour ou l'autre à un séisme important. La question n'est pas de savoir si, mais quand.
Pour le terrorisme, c'est très différent. On peut toujours faire des exercices "au cas où". Mais c'est du temps et des moyens perdus pour autre chose, y compris la prévention d'autres risques plus sérieux. Il n'y a pas de raison de ses préparer en France pour les séismes ou les ouragans.
Pire, des exercices inutiles ou mal conçus peuvent se révéler dangereux à leur tour. On ne fait pas de vaccination systématique pour les maladies rares, car le vaccin ferait plus de mal que de bien.

Je suis d'accord sur les critiques maladroites qui peuvent saper l'autorité d'un CPE ou d'une directrice. Mais à ta place, j'en voudrais plus à la hiérarchie qui me donne des ordres absurdes qu'à mes subordonnés qui constatent l'absurdité de la mesure.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par maikreeeesse le Ven 21 Oct 2016 - 11:43
Je suis dans une région où le risque sismiques est envisagé (tout comme inondation et chimique humhum ).
Je ne trouve pas que faire un exercice de confinement qui a duré allez 6 / 7 minutes soit une perte de temps, que la raison d'une intrusion ou autre est été donné aux enfants. Encore une fois, ce fut instructif pour les exercices "incendie" par exemple.
may68
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par may68 le Ven 21 Oct 2016 - 12:54
@maikreeeesse a écrit:Je vais aller à l''encontre de beaucoup de messages, peut-être parce que je suis directrice... J'ai trouvé utile cet exercice, et non je n'ai pas terrifié mes élèves, oui j'ai convaincu mes collègues.
Il y a deux propositions de réactions en gros: la fuite et le confinement. Nous avons "choisi" le confinement pour de nombreuses raisons. Cet exercice a permis de discuter avec la mairie, les collègues, les parents et bien sûr les enfants, de mettre à plat les devoirs de chacun, de comment réagir, de séparer l'émotionnel et l'efficace. De nombreux petits problèmes techniques ont surgi. Leurs résolutions permettront d'être efficace en cas d'autres problèmes : incendie, séismes...Bien  sûr, je ne sauverai certainement pas ma classe en cas d'attaques mais peut-être une ou deux sur l'établissement.
Ce qui m'a beaucoup choqué, ce n'est pas que l'on pense ces exercices inutiles, c'est qu'on le dise en tant que professeur aux élèves. Mon fils en 3e m'a raconté tout fier les propos de son professeur pendant l'exercice et je les trouve vraiment graves. Ils ont eu la permission de décrier la CPE, de dire tout ce qu'ils pensaient (avec la finesse j'imagine de leur âge humhum )  de l'exercice, de juger  de l'incompétence du proviseur etc. Au contraire, moi je pense qu'avoir des réflexes collectifs permet d'éviter de nombreux drames. Je ne me gausse pas des japonais sous leur tables, j'essaie d'apprendre. En fait je suis assez en colère car je trouve ce genre de message dangereux.

Recenser les failles et les manques entre adultes oui . Jouer à faire semblant avec les enfants de subir une attaque , non . Distiller une culture de la peur , faire intérioriser ce risque par nos pratiques professionnelles c'est grave . Le souci n'est pas de savoir si les enfants ont ri ou pleuré au moment de l'exercice finalement (les 2 me paraissent graves) , le souci c'est l'impact à long terme sur les générations futures c'est ce qui est très bien expliqué dans le texte du collègue . Pour un risque réel mais infime par rapport à d'autres risques , on met en place un climat de peur , le contraire de ce qu'il faudrait faire pour apaiser la société . Ces mesures prises dans l'urgence seront ,sans nul doute, inefficaces en cas d'attaque dont nul ne peut prévoir le scénario . On bosse sur le court terme alors qu'il faut penser sur le long terme .
Comme je l'ai dit sur un autre fil : qui pense sérieusement que Merah aurait fait moins de morts à l'école de Toulouse si les enfants et les enseignants s'étaient entraînés avant ?
Comparer ces exercices et ceux faits en cas d'incendie ou tremblement de terre n'est pas judicieux .
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par auléric le Ven 21 Oct 2016 - 14:31
si cela n'est pas fait très/trop souvent c'est bien que les enfants aient été mis "à contribution" ... pour mon école , si les grands ont réagi tout de suite à la demande de rentrer , les petits ont mis bien plus longtemps car très pris dans leurs jeux, pourtant ils sont moins nombreux et plus à l'écoute de l'adulte d'habitude .... ça tu ne l'anticipes pas entre adultes , tu le vois sur pied. on le sait, on en tiendra compte maintenant.
et gérer une arrivée massive d'élèves , même si cela c'est très bien passé, tu ne peux la faire "pour de faux" . les flux , les entassements etc ... c'est bien au moins une fois d'avoir en tête ce que cela donne.
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par maikreeeesse le Ven 21 Oct 2016 - 20:54
Oui Auléric. En concertation nous avions cru avoir pensé à tout. Dans les faits, de nombreux dysfonctionnements ont surgi. Tout simplement comment prévenir les collègues dans le gymnase en face, ou dans les classes alors que l'on entend à peine une corne de brume, des problèmes de clés... Nous avons du coup demandé un système visuel. Ce genre de situation s'applique aussi bien en cas d'intrusion mais aussi de problèmes graves et évite de passer par les portables inefficaces. Nous n'avons pas insisté sur la cause du confinement avec les élèves, nous avons juste dit que nous allions nous entraîner à rester dans le calme dans les classes et tester un nouveau signal d'alarme. Ensuite les règles à retenir sont simples: alarme incendie, on sort, corne brume= rupture de barrage, on monte, autre signal on reste confiné. Je ne trouve pas cela anxiogène.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par Elaïna le Ven 21 Oct 2016 - 21:47
Je vais dans le sens de Maikreeeeesse : mes fils ont fait l'exercice l'autre jour et ça s'est très bien passé. Le petit (PS) comme le grand (MS) ont très bien compris qu'il fallait se cacher "si des méchants arrivent" ("et là la dame de la cantine elle faisait semblant d'être méchante pour voir si on savait se cacher") et personne n'a ri ni pleuré, pas de traumatisme, juste des enfants informés, autant que faire se peut avec leurs petites têtes.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
288
Niveau 10

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par 288 le Sam 22 Oct 2016 - 10:07
@Elaïna a écrit:"et là la dame de la cantine elle faisait semblant d'être méchante pour voir si on savait se cacher"
:shock:
Contenu sponsorisé

Re: PPMS en maternelle - Volet Attentat intrusion

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum