Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par olive-in-oil le Mer 30 Mar 2016 - 14:10

Bonjour,

Mes questions :

- Un TZR doit-il avoir un OM pour effectuer un remplacement de courte durée (1 ou deux jours consécutifs max) sur son établissement de rattachement ?

- Les collègues TRZ, étiez-vous obligés (et comment) de rester sur votre établissement de rattachement si vous n'effectuiez pas un service complet ailleurs ? Je sais que l'on ne peut obliger un collègue TZR à effectuer des tâches autres que pédagogiques mais ce n'est pas aux autres collègues de la discipline de trouver du boulot au dit collègue TRZ !! Si ??

Merci pour vos réponses !

Pour situer ::
En début d'année, j'ai été avertie qu'un collègue TZR dans ma discipline était rattaché à notre établissement et qu'il "devait" 7 heures car il était en service à raison de 10h sur deux autres établissements (deux communes non-limitrophes). Mon CDE me l'a donc présenté comme une possibilité de dédoublement des cours. Le dédoublement, pourquoi pas, mais pas tout le temps et pas juste pour occuper le collègue ! J'ai 15 ans de métier, le collègue en question est néo-tit, je ne suis pas une "tutrice bis" et lui a d'autres choses à faire que de me "seconder".
Du coup, au lieu de venir durant une journée, il est venu un peu, puis plus du tout, attendant qu'un besoin réel se fasse sentir. Ce n'est pas à moi de vérifier sa présence dans l'établissement et encore moins de prévenir de ses faits et gestes auprès de l'administration.

Je suis absente de temps en temps pour des formations, sorties diverses...
Jusqu'à présent, je signalais à l'administration que mon collègue me remplacerait et je lui préparais tout.

Hier, un peu vexé de recevoir sa note pédagogique avec seulement B dans les trois pavés, mon collègue TRZ m'annonce que sans OM, il ne ferait plus mes remplacements.
Autant je peux comprendre sa déception sur sa notation, autant je crains qu'il ne se mette en porte-à-faux vis-à-vis de nos CDE... Et puis ce n'est pas franchement à moi de dépatouiller tout ça ! Je souhaite juste que mes élèves puissent continuer d'avoir cours en mon absence mais c'est délicat de passer dorénavant par le CDE pour "ordonner" à mon collègue de faire ce boulot. Je pense qu'il parlait sous le coup de la colère et il sait très bien que je n'y suis pour rien dans cette situation mais je ne veux pas le mettre mal à l'aise en agissant de travers !

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Himpy le Mer 30 Mar 2016 - 14:27

Heu... j'en sais pas grand chose, tant le statut est flou (et je pense que c'est volontaire...)
Mais ce qui est sur c'est que normalement un TZR sans remplacement a un emploi du temps fixe dans son RAD du nombre d'heures qu'on lui trouve à faire (lui, les collègues, la direction peu importe) mais fixe, c'est à dire qu'il ne peut pas, normalement remplacer à la volée tel ou tel prof sans OM (problème de responsabilité).
Lorsque la titulaire de mon RAD est partie en voyage scolaire j'ai reçu un OM pour la remplacer.

Le problème de ton cas, et j'y ai été confrontée aussi, c'est que les chefs d'établissement suggèrent un dédoublement car ils n'ont rien d'autre à proposer et que payer quelqu’un à rester chez lui leur est inconcevable...
On ne doit rien à l'établissement, c'est l'EN qui doit nous donner du travail... pédagogique... mais faire comprendre ça à un CDE ou un PA est très difficile... Wink

Himpy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par olive-in-oil le Mer 30 Mar 2016 - 14:55

Déjà, je ne savais pas qu'un TZR devait avoir un EDT fixe dans son RAD. Du coup, cela mettrait en porte-à-faux le collègue car mon chef avait bien proposé qu'il soit présent dans mes cours (ou ceux de mon autre collègue) toute la journée du mardi donc 7h. Dans la réalité, il ne vient plus et je comprends qu'il ne souhaite pas venir juste pour faire tapisserie. Comme c'est surtout sur ces journées du mardi que j'ai le plus besoin de lui, il n'aurait donc pas à recevoir d'OM puisqu'il doit être présent...
Je vais voir s'il a, de son côté, reçu des informations autres qu'orales sur son EDT et sur ces histoires d'OM. Merci déjà pour ce début de réponse !

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Himpy le Mer 30 Mar 2016 - 15:00

Oui déjà il faudrait en effet savoir s'il a un emploi du temps écrit.
Après, tu n'es pas obligée de donner ton accord... La PA de mon RAD avait envisagé que je fasse mes 18h intégralement en co-anim avec la titulaire... qui a refusé...
Du coup je fais seulement 5h dans mon RAD... 3h avec des segpa et 2h d'Ap, le tout en co-anim.
De rien pour ces maigres réponses ! Wink

Himpy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par gauvain31 le Mer 30 Mar 2016 - 15:03

Selon les cas de figures:.
-pour de longues périodes sans affectation (6 mois); je me concoctais un EDT sur mesure où j'allais voir les collègues en TP (très formateur!); et évidemment je remplaçais un collègue lorsque celui-ci était absent ou parfois j'aidais un collègue lors d'une évaluation de Travaux pratiques à l'époque où on pouvais en faire en Seconde .... avant la réforme de 2010.

-pour de petites périodes (attente d'un mois avant de commencer à bosser ou entre deux remplacement) ; je reste chez moi.

Pour un remplacement de courte durée (comme à l'année d'ailleurs): il faut OBLIGATOIREMENT un arrêté d'affectation; tu dois êtres couverte. Hors de question qu'un CDE t'appelle au téléphone en te demandant de venir de suite. Tu va le voir d'abord en dehors de ton temps de service pour te présenter, puis tu demandes à avoir 48h de préparation:(c'est la moindre des choses, et de toute façon , il n'a pas le choix)

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par gauvain31 le Mer 30 Mar 2016 - 15:04

Mais le fait d'être dans un gros lycée aide beaucoup car on m'a toujours laissé tranquille de ce côté là

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par MelanieSLB le Mer 30 Mar 2016 - 17:58

@olive-in-oil a écrit:Bonjour,

Mes questions :

- Un TZR doit-il avoir un OM pour effectuer un remplacement de courte durée (1 ou deux jours consécutifs max) sur son établissement de rattachement ?

C'est simple: oui.

@olive-in-oil a écrit:- Les collègues TRZ, étiez-vous obligés (et comment) de rester sur votre établissement de rattachement si vous n'effectuiez pas un service complet ailleurs ?

C'est aussi simple: non. Le TZR n'a à être dans son établissement de rattachement QUE s'il n'a pas de remplacement - complet ou pas- ailleurs (du coup, ton collègue TZR a été bien sympa, mais il a bien raison de ne plus vouloir venir).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Himpy le Mer 30 Mar 2016 - 18:06

@MelanieSLB a écrit:
C'est aussi simple: non. Le TZR n'a à être dans son établissement de rattachement QUE s'il n'a pas de remplacement - complet ou pas- ailleurs (du coup, ton collègue TZR a été bien sympa, mais il a bien raison de ne plus vouloir venir).

Tout à fait mais je crois que la situation est un peu différente :
- il a un service de 10h sur deux établissements (affectation à l'année si j'ai bien compris).
- il est censé compléter 7h de service dans son RAD (ou remplacer en plus ou moins courte durée dans d'autres établissements pour 7h d'ailleurs...)
La question se posait pur ces fameuses 7h dans le RAD.

Pour moi la règle reste la même qu'entre 2 remplacements : il doit avoir un emploi du temps fixe qui stipule ses modalités de service lorsqu'il est dans son RAD. Et s'ils n'ont rien à lui proposer, il reste chez lui.

Himpy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par MelanieSLB le Mer 30 Mar 2016 - 18:09

@Himpy a écrit:
@MelanieSLB a écrit:
C'est aussi simple: non. Le TZR n'a à être dans son établissement de rattachement QUE s'il n'a pas de remplacement - complet ou pas- ailleurs (du coup, ton collègue TZR a été bien sympa, mais il a bien raison de ne plus vouloir venir).

Tout à fait mais je crois que la situation est un peu différente :
- il a un service de 10h sur deux établissements (affectation à l'année si j'ai bien compris).
- il est censé compléter 7h de service dans son RAD (ou remplacer en plus ou moins courte durée dans d'autres établissements pour 7h d'ailleurs...)
La question se posait pur ces fameuses 7h dans le RAD.

Pour moi la règle reste la même qu'entre 2 remplacements : il doit avoir un emploi du temps fixe qui stipule ses modalités de service lorsqu'il est dans son RAD. Et s'ils n'ont rien à lui proposer, il reste chez lui.

Et pourquoi donc? Tant qu'il y a remplacement (même incomplet), il n'y a pas à aller dans son RAD (comme tu le dis toi-même, la règle du RAD concerne le temps entre deux remplacements - quand on a un remplacement incomplet, on est quand même en remplacement, et on n'a donc RIEN à faire dans son RAD); même s'il peut être appelé à aller ailleurs pour 8 heures max effectivement.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Himpy le Mer 30 Mar 2016 - 18:13

Oui oui, je me suis mal exprimée, je suis tout à fait d'accord avec toi.
C'est juste que la direction semblait estimer qu'il devait compléter son service dans son RAD. Wink
Et comme il a une AFA incomplète de 10h, cela a du entretenir un flou (encore un) sur le restant de son temps de service.


Dernière édition par Himpy le Mer 30 Mar 2016 - 18:13, édité 1 fois

Himpy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Cicyle le Mer 30 Mar 2016 - 18:13

Tu es sure de toi, Melanie ? D'après ce que j'ai compris, ton RAD peut t'occuper (de façon pédagogique) sur tes heures non effectuées. Par exemple, je fais 9h de suppléance depuis septembre, mon RAD pourrait m'attribuer des heures de dédoublement, ou d'AP sur les heures restantes (ceci dit, je me suis présentée en début d'année, mais je pense que tout le monde a bien mieux à faire dans ce gros lycée et que j'ai donc été bien vite oubliée ! yesyes )

_________________
2016-2017 : Re-bouche-trous.  Lycée 1 : 1ère ST2S, 2nde santé social, 2nde AP ; Lycée 2 : Tale STL en CBSV, 2nde en EDE biotechnologies (x3 cafe ).
2015-2016 : Bouche-trous ! Mais seulement 1ère et TSTL ---> mi-temps.
2014-2015 : Stagiaire 18h : 1 2nde biotechno ; 1 1ère ST2S ; 1 Terminale ST2S.
2013-2014 : CAD2 (contractuelle-admissible) : 1 2nde en biotechnologies ; 1 1ère ST2S.

Cicyle
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par MelanieSLB le Mer 30 Mar 2016 - 18:32

Je suis sûre et certaine que c'était le cas avant les nouveaux décrets, je n'ai rien vu passer qui aurait changé ça, mais je ne suis plus TZR.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Cicyle le Mer 30 Mar 2016 - 18:35

Ok… J'étais persuadée, depuis le début de l'année, que le CDE de mon RAD allait se cacher en embuscade derrière mon casier et m'attraper pour me forcer à faire mes heures à chaque fois que je vais voir le contenu du casier (bon… J'exagère un peu ! Razz )

_________________
2016-2017 : Re-bouche-trous.  Lycée 1 : 1ère ST2S, 2nde santé social, 2nde AP ; Lycée 2 : Tale STL en CBSV, 2nde en EDE biotechnologies (x3 cafe ).
2015-2016 : Bouche-trous ! Mais seulement 1ère et TSTL ---> mi-temps.
2014-2015 : Stagiaire 18h : 1 2nde biotechno ; 1 1ère ST2S ; 1 Terminale ST2S.
2013-2014 : CAD2 (contractuelle-admissible) : 1 2nde en biotechnologies ; 1 1ère ST2S.

Cicyle
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par slylan le Mer 30 Mar 2016 - 21:04

Il y a trois ans, j'étais TZR sans affectation pendant tout le mois de septembre : j'attendais qu'on m'appelle, sans me rendre dans mon RAD. Puis on m'a affecté jusqu'au mois de juin à raison de 13 heures par semaine sur deux collèges (dans deux villes assez éloignées l'une de l'autre et en dehors de ma zone de remplacement Neutral ). Aucun des CdE ne m'a dit que je "devais" des heures.
Je ne crois pas que les TZR volent leur salaire lorsqu'ils sont en sous service ou sans affectation pendant un certain temps. Les contraintes liées à ce statut sont importantes et mal reconnues donc si parfois les TZR se retrouvent en sous service, on ne va tout de même pas les enquiquiner avec ça.

slylan
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par MelanieSLB le Mer 30 Mar 2016 - 22:25

Je rappelle aussi à toutes fins utiles que le sous-service n'existe pas dans le public: les 15 ou 18h sont des maxima de service, pas des minima.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Artysia le Mer 30 Mar 2016 - 22:30

Quand un TZR n'atteint pas son maxima de service, la direction de l'établissement où il effectue sa suppléance ou son remplacement peut lui demander de faire plus d'heures, mais pas son RAD.
Son RAD lui fournit un EDT quand le TZR n'a pas d'affectation.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par gauvain31 le Mer 30 Mar 2016 - 22:32

@slylan a écrit:Il y a trois ans, j'étais TZR sans affectation pendant tout le mois de septembre : j'attendais qu'on m'appelle, sans me rendre dans mon RAD. Puis on m'a affecté jusqu'au mois de juin à raison de 13 heures par semaine sur deux collèges (dans deux villes assez éloignées l'une de l'autre et en dehors de ma zone de remplacement Neutral ). Aucun des CdE ne m'a dit que je "devais" des heures.
Je ne crois pas que les TZR volent leur salaire lorsqu'ils sont en sous service ou sans affectation pendant un certain temps. Les contraintes liées à ce statut sont importantes et mal reconnues donc si parfois les TZR se retrouvent en sous service, on ne va tout de même pas les enquiquiner avec ça.

Tu as bien résumé. Si on veut avoir des remplacement rapides et efficaces, il faut accepter qu'il y ait beaucoup de personnels en réserve... qui donc, forcément, ont des moments sans affectation. Et vu le côté "précaire" de notre statut, c'est une compensation normale.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par olive-in-oil le Mer 30 Mar 2016 - 22:42

Je comprends tout à fait la position de mon collègue (et la vôtre !). Je suis juste inquiète de la tournure que prennent les choses.
Il y a bel et bien un "flottement" à mon sens mais du coup, je me sens un peu coincée dans cet imbroglio administratif dont je ne suis nullement responsable.
Techniquement, mon collègue TZR peut me remplacer sur mes courtes absences mais s'il ne "veut pas" sans OM (ce qui est bien normal me semble-t-il), je dois donc demander à mon CDE de faire le nécessaire ? Je me sens très couillonne du coup ! Cela me donne l'impression d'obliger mon collègue à me remplacer par l'intermédiaire du chef... c'est très désagréable comme situation !

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par kamasolou le Mer 30 Mar 2016 - 22:48

Ce n'est pas à toi de gérer tes remplacements lors de tes absences, qu'elles soient courtes ou non. C'est à l'éducation nationale de gérer ça : au CDE, au rectorat, à la DP... Un professeur ne décide pas s'il sera remplacé ou non, ni par qui (vacataire, TZR, autre collègue de l'établissement en heures Robiens, etc).

Par ailleurs, je comprends l'irritation de ton collègue. Les notes administratives qui progressent par ou peu sous prétexte que les TZR en attente de remplacement ne sont pas en activité, c'est le genre de truc qui m'agace profondément. Etre appelé le jeudi soir pour un remplacement à temps complet entre deux étab (un collège et un lycée, soyons vaches) le lundi matin, les étabs et collègues à découvrir, les cours à préparer, s'adapter immédiatement aux pronote/ENT/profnote/etc, courir après les clés, manger à l'arrache le midi dans sa voiture entre les 2 bahuts, chercher la salle des profs et se paumer dans les couloirs, être accueilli par les classe comme le sous-prof-qui-remplace-M.Superprof-qui-est-dans-le-collège-depuis-20-ans... C'est suffisamment dur pour ne vienne pas en plus saquer les pavés et la note admin quand on a la "chance" de rester à la maison pendant quelques semaines/mois (en sursautant dès que le téléphone sonne). Et pas la peine ensuite de venir demander d'être arrangeant.


Dernière édition par kamasolou le Mer 30 Mar 2016 - 22:59, édité 2 fois (Raison : a)

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Artysia le Mer 30 Mar 2016 - 23:10

@kamasolou a écrit:Ce n'est pas à toi de gérer tes remplacements lors de tes absences, qu'elles soient courtes ou non. C'est à l'éducation nationale de gérer ça : au CDE, au rectorat, à la DP... Un professeur ne décide pas s'il sera remplacé ou non, ni par qui (vacataire, TZR, autre collègue de l'établissement en heures Robiens, etc).

C'est tout à fait ça.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Bouboule le Mer 30 Mar 2016 - 23:15

@Artysia a écrit:
@kamasolou a écrit:Ce n'est pas à toi de gérer tes remplacements lors de tes absences, qu'elles soient courtes ou non. C'est à l'éducation nationale de gérer ça : au CDE, au rectorat, à la DP... Un professeur ne décide pas s'il sera remplacé ou non, ni par qui (vacataire, TZR, autre collègue de l'établissement en heures Robiens, etc).

C'est tout à fait ça.

+1.
C'est le rôle du CDE.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par MelanieSLB le Jeu 31 Mar 2016 - 6:54

@olive-in-oil a écrit:Je comprends tout à fait la position de mon collègue (et la vôtre !). Je suis juste inquiète de la tournure que prennent les choses.
Il y a bel et bien un "flottement" à mon sens mais du coup, je me sens un peu coincée dans cet imbroglio administratif dont je ne suis nullement responsable.
Techniquement, mon collègue TZR peut me remplacer sur mes courtes absences mais s'il ne "veut pas" sans OM (ce qui est bien normal me semble-t-il), je dois donc demander à mon CDE de faire le nécessaire ? Je me sens très couillonne du coup ! Cela me donne l'impression d'obliger mon collègue à me remplacer par l'intermédiaire du chef... c'est très désagréable comme situation !  

Je suis désolée, mais je suis scandalisée par le traitement fait à ton collègue. Non, il n'y a aucun flottement: il y a un chef d'établissement qui a tenté de profiter d'un jeune collègue tzr ne connaissant pas ses droits, avec, je suis désolée de le dire, ta complicité. Maintenant que ton collègue connaît ses droits et voit à quel point la bonne volonté n'est pas récompensée, je suis bien contente qu'il refuse de se déplacer.
Non, techniquement, ton collègue n'a pas à te remplacer, pas sans ordre de mission émanant du RECTORAT, pas du chef du rad. Du coup, ton collègue ne te remplacera plus, à moins que tu sois absente pour une durée un peu longue, et tu sais quoi? Tes élèves n'en mourront pas.
Je suis un peu virulente, mais je suis vraiment furieuse quand je vois que les droits des tzr sont bafoués par des cde peu scrupuleux qui peuvent compter sur des collègues non informés pour continuer à empirer la situation.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Olympias le Jeu 31 Mar 2016 - 7:29

@kamasolou a écrit:Ce n'est pas à toi de gérer tes remplacements lors de tes absences, qu'elles soient courtes ou non. C'est à l'éducation nationale de gérer ça : au CDE, au rectorat, à la DP... Un professeur ne décide pas s'il sera remplacé ou non, ni par qui (vacataire, TZR, autre collègue de l'établissement en heures Robiens, etc).

Par ailleurs, je comprends l'irritation de ton collègue. Les notes administratives qui progressent par ou peu sous prétexte que les TZR en attente de remplacement ne sont pas en activité, c'est le genre de truc qui m'agace profondément. Etre appelé le jeudi soir pour un remplacement à temps complet entre deux étab (un collège et un lycée, soyons vaches) le lundi matin, les étabs et collègues à découvrir, les cours à préparer, s'adapter immédiatement aux pronote/ENT/profnote/etc, courir après les clés, manger à l'arrache le midi dans sa voiture entre les 2 bahuts, chercher la salle des profs et se paumer dans les couloirs, être accueilli par les classe comme le sous-prof-qui-remplace-M.Superprof-qui-est-dans-le-collège-depuis-20-ans... C'est suffisamment dur pour ne vienne pas en plus saquer les pavés et la note admin quand on a la "chance" de rester à la maison pendant quelques semaines/mois (en sursautant dès que le téléphone sonne). Et pas la peine ensuite de venir demander d'être arrangeant.
topela topela

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Daphné le Jeu 31 Mar 2016 - 7:47

@MelanieSLB a écrit:
@olive-in-oil a écrit:Je comprends tout à fait la position de mon collègue (et la vôtre !). Je suis juste inquiète de la tournure que prennent les choses.
Il y a bel et bien un "flottement" à mon sens mais du coup, je me sens un peu coincée dans cet imbroglio administratif dont je ne suis nullement responsable.
Techniquement, mon collègue TZR peut me remplacer sur mes courtes absences mais s'il ne "veut pas" sans OM (ce qui est bien normal me semble-t-il), je dois donc demander à mon CDE de faire le nécessaire ? Je me sens très couillonne du coup ! Cela me donne l'impression d'obliger mon collègue à me remplacer par l'intermédiaire du chef... c'est très désagréable comme situation !  

Je suis désolée, mais je suis scandalisée par le traitement fait à ton collègue. Non, il n'y a aucun flottement: il y a un chef d'établissement qui a tenté de profiter d'un jeune collègue tzr ne connaissant pas ses droits, avec, je suis désolée de le dire, ta complicité. Maintenant que ton collègue connaît ses droits et voit à quel point la bonne volonté n'est pas récompensée, je suis bien contente qu'il refuse de se déplacer.
Non, techniquement, ton collègue n'a pas à te remplacer, pas sans ordre de mission émanant du RECTORAT, pas du chef du rad. Du coup, ton collègue ne te remplacera plus, à moins que tu sois absente pour une durée un peu longue, et tu sais quoi? Tes élèves n'en mourront pas.
Je suis un peu virulente, mais je suis vraiment furieuse quand je vois que les droits des tzr sont bafoués par des cde peu scrupuleux qui peuvent compter sur des collègues non informés pour continuer à empirer la situation.

Certes, mais si les collègues en question - et je ne parle pas que des TZR - étaient syndiqués ou du moins se tenaient un peu au courant de leurs droits devoirs et obligations les CDE ne pourraient pas profiter de leur crédulité !
C'est ça qui me choque le plus !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Iphigénie le Jeu 31 Mar 2016 - 9:15

@Daphné a écrit:
@MelanieSLB a écrit:
@olive-in-oil a écrit:Je comprends tout à fait la position de mon collègue (et la vôtre !). Je suis juste inquiète de la tournure que prennent les choses.
Il y a bel et bien un "flottement" à mon sens mais du coup, je me sens un peu coincée dans cet imbroglio administratif dont je ne suis nullement responsable.
Techniquement, mon collègue TZR peut me remplacer sur mes courtes absences mais s'il ne "veut pas" sans OM (ce qui est bien normal me semble-t-il), je dois donc demander à mon CDE de faire le nécessaire ? Je me sens très couillonne du coup ! Cela me donne l'impression d'obliger mon collègue à me remplacer par l'intermédiaire du chef... c'est très désagréable comme situation !  

Je suis désolée, mais je suis scandalisée par le traitement fait à ton collègue. Non, il n'y a aucun flottement: il y a un chef d'établissement qui a tenté de profiter d'un jeune collègue tzr ne connaissant pas ses droits, avec, je suis désolée de le dire, ta complicité. Maintenant que ton collègue connaît ses droits et voit à quel point la bonne volonté n'est pas récompensée, je suis bien contente qu'il refuse de se déplacer.
Non, techniquement, ton collègue n'a pas à te remplacer, pas sans ordre de mission émanant du RECTORAT, pas du chef du rad. Du coup, ton collègue ne te remplacera plus, à moins que tu sois absente pour une durée un peu longue, et tu sais quoi? Tes élèves n'en mourront pas.
Je suis un peu virulente, mais je suis vraiment furieuse quand je vois que les droits des tzr sont bafoués par des cde peu scrupuleux qui peuvent compter sur des collègues non informés pour continuer à empirer la situation.

Certes, mais si les collègues en question - et je ne parle pas que des TZR - étaient syndiqués ou du moins se tenaient un peu au courant de leurs droits devoirs et obligations les CDE ne pourraient pas profiter de leur crédulité !
C'est ça qui me choque le plus !
Tu as raison, mais le fait que les jeunes qui entrent dans le métier soient la première année infantilisés et fliqués dans le cadre des stages puis balancés comme tzr ne les aident pas à trouver les repères que les plus anciens avaient dans leur bahut par l'aide et la fréquentation des plus anciens: là quand tu débutes tu deviens un ludion regardé comme étranger dans ton RAD et comme "passager temporaire" dans ton établissement de remplacement: ça n'aide pas à se forger un "statut".

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum