Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Iphigénie le Jeu 31 Mar - 7:15

@Daphné a écrit:
@MelanieSLB a écrit:
@olive-in-oil a écrit:Je comprends tout à fait la position de mon collègue (et la vôtre !). Je suis juste inquiète de la tournure que prennent les choses.
Il y a bel et bien un "flottement" à mon sens mais du coup, je me sens un peu coincée dans cet imbroglio administratif dont je ne suis nullement responsable.
Techniquement, mon collègue TZR peut me remplacer sur mes courtes absences mais s'il ne "veut pas" sans OM (ce qui est bien normal me semble-t-il), je dois donc demander à mon CDE de faire le nécessaire ? Je me sens très couillonne du coup ! Cela me donne l'impression d'obliger mon collègue à me remplacer par l'intermédiaire du chef... c'est très désagréable comme situation !  

Je suis désolée, mais je suis scandalisée par le traitement fait à ton collègue. Non, il n'y a aucun flottement: il y a un chef d'établissement qui a tenté de profiter d'un jeune collègue tzr ne connaissant pas ses droits, avec, je suis désolée de le dire, ta complicité. Maintenant que ton collègue connaît ses droits et voit à quel point la bonne volonté n'est pas récompensée, je suis bien contente qu'il refuse de se déplacer.
Non, techniquement, ton collègue n'a pas à te remplacer, pas sans ordre de mission émanant du RECTORAT, pas du chef du rad. Du coup, ton collègue ne te remplacera plus, à moins que tu sois absente pour une durée un peu longue, et tu sais quoi? Tes élèves n'en mourront pas.
Je suis un peu virulente, mais je suis vraiment furieuse quand je vois que les droits des tzr sont bafoués par des cde peu scrupuleux qui peuvent compter sur des collègues non informés pour continuer à empirer la situation.

Certes, mais si les collègues en question - et je ne parle pas que des TZR - étaient syndiqués ou du moins se tenaient un peu au courant de leurs droits devoirs et obligations les CDE ne pourraient pas profiter de leur crédulité !
C'est ça qui me choque le plus !
Tu as raison, mais le fait que les jeunes qui entrent dans le métier soient la première année infantilisés et fliqués dans le cadre des stages puis balancés comme tzr ne les aident pas à trouver les repères que les plus anciens avaient dans leur bahut par l'aide et la fréquentation des plus anciens: là quand tu débutes tu deviens un ludion regardé comme étranger dans ton RAD et comme "passager temporaire" dans ton établissement de remplacement: ça n'aide pas à se forger un "statut".

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Himpy le Jeu 31 Mar - 7:59

@kamasolou a écrit:Ce n'est pas à toi de gérer tes remplacements lors de tes absences, qu'elles soient courtes ou non. C'est à l'éducation nationale de gérer ça : au CDE, au rectorat, à la DP... Un professeur ne décide pas s'il sera remplacé ou non, ni par qui (vacataire, TZR, autre collègue de l'établissement en heures Robiens, etc).

Par ailleurs, je comprends l'irritation de ton collègue. Les notes administratives qui progressent par ou peu sous prétexte que les TZR en attente de remplacement ne sont pas en activité, c'est le genre de truc qui m'agace profondément. Etre appelé le jeudi soir pour un remplacement à temps complet entre deux étab (un collège et un lycée, soyons vaches) le lundi matin, les étabs et collègues à découvrir, les cours à préparer, s'adapter immédiatement aux pronote/ENT/profnote/etc, courir après les clés, manger à l'arrache le midi dans sa voiture entre les 2 bahuts, chercher la salle des profs et se paumer dans les couloirs, être accueilli par les classe comme le sous-prof-qui-remplace-M.Superprof-qui-est-dans-le-collège-depuis-20-ans... C'est suffisamment dur pour ne vienne pas en plus saquer les pavés et la note admin quand on a la "chance" de rester à la maison pendant quelques semaines/mois (en sursautant dès que le téléphone sonne). Et pas la peine ensuite de venir demander d'être arrangeant.

Je plussoie ! veneration
Et j'ajoute quand tu n'es pas en plus pris de haut par les collègues en sdp que ce soit dans ton rad ou dans les établissements de remplacements... (c'est du vécu, malheureusement)...

Himpy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Flof le Jeu 31 Mar - 8:07

@olive-in-oil a écrit:Je comprends tout à fait la position de mon collègue (et la vôtre !). Je suis juste inquiète de la tournure que prennent les choses.
Il y a bel et bien un "flottement" à mon sens mais du coup, je me sens un peu coincée dans cet imbroglio administratif dont je ne suis nullement responsable.
Techniquement, mon collègue TZR peut me remplacer sur mes courtes absences mais s'il ne "veut pas" sans OM (ce qui est bien normal me semble-t-il), je dois donc demander à mon CDE de faire le nécessaire ? Je me sens très couillonne du coup ! Cela me donne l'impression d'obliger mon collègue à me remplacer par l'intermédiaire du chef... c'est très désagréable comme situation !  
Mais là, si j'ai bien suivi, ton collègue fait déjà une partie de son service. Il ne "doit" donc rien au rad, il n'est pas entre deux remplacements.

Flof
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Balthamos le Jeu 31 Mar - 8:17

@MelanieSLB a écrit:Je rappelle aussi à toutes fins utiles que le sous-service n'existe pas dans le public: les 15 ou 18h sont des maxima de service, pas des minima.

Bien dit.

Je rajoute que nous ne devons pas nos heures (comme les 7h ici) mais c'est à l'administration (et non au chef) de nous trouver une affectation ou un remplacement dans le cas des TZR.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Himpy le Jeu 31 Mar - 8:19

@Balthamos a écrit:
Je rajoute que nous ne devons pas nos heures (comme les 7h ici) mais c'est à l'administration (et non au chef) de nous trouver une affectation ou un remplacement dans le cas des TZR.

Oui, mais c'est un discours qui a la peau dure !

Himpy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Olympias le Jeu 31 Mar - 8:20

@Himpy a écrit:
@kamasolou a écrit:Ce n'est pas à toi de gérer tes remplacements lors de tes absences, qu'elles soient courtes ou non. C'est à l'éducation nationale de gérer ça : au CDE, au rectorat, à la DP... Un professeur ne décide pas s'il sera remplacé ou non, ni par qui (vacataire, TZR, autre collègue de l'établissement en heures Robiens, etc).

Par ailleurs, je comprends l'irritation de ton collègue. Les notes administratives qui progressent par ou peu sous prétexte que les TZR en attente de remplacement ne sont pas en activité, c'est le genre de truc qui m'agace profondément. Etre appelé le jeudi soir pour un remplacement à temps complet entre deux étab (un collège et un lycée, soyons vaches) le lundi matin, les étabs et collègues à découvrir, les cours à préparer, s'adapter immédiatement aux pronote/ENT/profnote/etc, courir après les clés, manger à l'arrache le midi dans sa voiture entre les 2 bahuts, chercher la salle des profs et se paumer dans les couloirs, être accueilli par les classe comme le sous-prof-qui-remplace-M.Superprof-qui-est-dans-le-collège-depuis-20-ans... C'est suffisamment dur pour ne vienne pas en plus saquer les pavés et la note admin quand on a la "chance" de rester à la maison pendant quelques semaines/mois (en sursautant dès que le téléphone sonne). Et pas la peine ensuite de venir demander d'être arrangeant.

Je plussoie ! veneration
Et j'ajoute quand tu n'es pas en plus pris de haut par les collègues en sdp que ce soit dans ton rad ou dans les établissements de remplacements... (c'est du vécu, malheureusement)...
topela Là aussi, le changement c'est pour quand ??

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Balthamos le Jeu 31 Mar - 8:23

@olive-in-oil a écrit:Je comprends tout à fait la position de mon collègue (et la vôtre !). Je suis juste inquiète de la tournure que prennent les choses.
Il y a bel et bien un "flottement" à mon sens mais du coup, je me sens un peu coincée dans cet imbroglio administratif dont je ne suis nullement responsable.
Techniquement, mon collègue TZR peut me remplacer sur mes courtes absences mais s'il ne "veut pas" sans OM (ce qui est bien normal me semble-t-il), je dois donc demander à mon CDE de faire le nécessaire ? Je me sens très couillonne du coup ! Cela me donne l'impression d'obliger mon collègue à me remplacer par l'intermédiaire du chef... c'est très désagréable comme situation !  

Tu ne dois rien.
Si tu es absente pour différentes raisons, c'est au chef de s'occuper du remplacement. Ce n'est pas à toi de t'occuper, de faire des démarches ou de demander à être remplacé.
C'est pénible, rien est souvent fait mais nous sommes profs, nous ne sommes ni CDE, ni responsable de la division du personnel. Faisons notre boulot de prof dans le cadre qui nous est donné.
Il est hors de question de faire le boulot des autres et d'empiéter sur les prérogatives des autres.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Niht le Jeu 31 Mar - 8:28

@Daphné a écrit:

Certes, mais si les collègues en question - et je ne parle pas que des TZR - étaient syndiqués ou du moins se tenaient un peu au courant de leurs droits devoirs et obligations les CDE ne pourraient pas profiter de leur crédulité !
C'est ça qui me choque le plus !

Désolée, je ne peux pas entendre cette remarque. Les collègues TZR sont victimes des agissements de CDE malhonnêtes et c'est de leur faute ??? Ils l'ont bien cherché parce qu'ils ne sont pas syndiqués ???

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Rendash le Jeu 31 Mar - 9:19

@Iphigénie a écrit:
Tu as raison, mais le fait que les jeunes qui entrent dans le métier soient la première année infantilisés et fliqués dans le cadre des stages puis balancés comme tzr ne les aident pas à trouver les repères que les plus anciens avaient dans leur bahut par l'aide et la fréquentation des plus anciens: là quand tu débutes tu deviens un ludion regardé comme étranger dans ton RAD et comme "passager temporaire" dans ton établissement de remplacement: ça n'aide pas à se forger un "statut".

+1. C'est sans doute l'aspect le plus détestable de cette "formation" initiale qu'on nous inflige, cette infantilisation permanente des stagiaires traités comme des étudiants et non comme des enseignants. Si dans la foulée on enchaîne sur un tézédariat, ça devient difficile de se renseigner et de ne pas se faire entuber. A titre personnel, j'ai passé beaucoup de temps à lire les textes l'an dernier, mais sans Néo je pense que je ramerais encore plus qu'actuellement.

Donc, oui, les stagiaires et les jeunes enseignants ont tort de ne pas se renseigner, et de ne pas se syndiquer. Mais c'est un tort de bout de chaîne, qui résulte d'une succession de dysfonctionnements et de crasses du système.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Daphné le Jeu 31 Mar - 15:02

@Niht a écrit:
@Daphné a écrit:

Certes, mais si les collègues en question - et je ne parle pas que des TZR - étaient syndiqués ou du moins se tenaient un peu au courant de leurs droits devoirs et obligations les CDE ne pourraient pas profiter de leur crédulité !
C'est ça qui me choque le plus !

Désolée, je ne peux pas entendre cette remarque. Les collègues TZR sont victimes des agissements de CDE malhonnêtes et c'est de leur faute ??? Ils l'ont bien cherché parce qu'ils ne sont pas syndiqués ???

Les collègues - TZR ou pas, je l'ai bien précisé - et quel que soit leur âge - ne sont pas au courant de leurs droits et l'administration en profite.
S'ils ne veulent pas se syndiquer ils peuvent consulter les sites syndicaux qui mettent à leur disposition des informations professionnelles.
Que tu veuilles l'entendre ou pas c'est une réalité.
Et oui ça me choque.
On a des droits encore faut-il les connaître.
Après si on préfère se laisser enfumer........ et pourtant l'information est disponible, entre le net et les différents forums il y a de quoi se renseigner. La preuve, c'est ce qui se fait sur ce fil.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions aux TZR : Quelles obligations sur l'établissement de rattachement ?

Message par Niht le Jeu 31 Mar - 15:28

Pour moi, ce genre de réflexions c'est du même type que "mais quelle idée de sortir seule le soir, tu m'étonnes qu'elle ait été violée". C'est rejeter la faute sur la victime. Le problème n'est pas que des collègues ne connaissent pas leurs droits, le problème c'est que des supérieurs hiérarchiques vont à l'encontre de ces droits.
Donc qu'on explique à des collègues quels sont leurs droits : oui, qu'on les culpabilise, qu'on les méprise parce qu'ils sont victimes : non.
Vous connaissez le code pénal par cœur vous ? Pourtant cela vous concerne directement !

Et il y aurait parfois beaucoup à dire sur la connaissance de ces mêmes droits par certains syndicats...

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum