La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par klaus2 le Mar 5 Avr 2016 - 4:43

Deux autres points renseignés : 1) au quotidien, c'est la vie de n'importe qu'elle association, avec (une fois par mois) un secrétaire qui lit ce qui a été fait la dernière fois, un ordre du jour, des discussions sur des sujets divers, quelqu'un qui lit un travail écrit durant 20 ou 25 minutes et sur lequel ils discutent, une "quête" à la fin pour les gens en difficulté ; le tout durant entre 2 et 2,5 heures, puis le repas en commun.. C'est chaleureux, mais faut avoir envie de supporter (disent plusieurs) ! 2) on y va en costume - cravate, la cotisation annuelle, c'est pas donnée (je n'en ai pas su le montant : 200€ ? 250€ ? 300€ ?), plus la quête et le repas... c'est un vrai budget. Chaque loge est indépendante, donc "travaille" sur ce qui lui plaît, il y a un thème de l'année pour toutes (chaque loge livre ses réflexions), mais c'est pas contraignant du tout... on est loin de la conspiration mondiale !

klaus2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Chlorure le Mar 5 Avr 2016 - 5:37

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Tristana a écrit:Je ne donne pas de noms comme personne ne donne de noms lorsqu'il s'agit d'évoquer une situation professionnelle. Même si tu disais le plus grand bien d'une de tes collègues, je doute que tu citerais son nom et son prénom sur ce forum, si ?

Ça n'a strictement rien à voir. Là, tu prétends que "tout le monde sait que" (c'est ce qui m'a fait penser à "y a pas d'fumée sans feu"). Ce n'est pas comparable avec une situation professionnelle, là tu parles de gens qui influencerait de façon occulte sur des prises de décision. Si je dénonçais des gens qui agissent dans l'ombre au ministère par exemple, évidemment que je donnerais leur nom.

S'il faut faire le sale boulot de donner des noms pour tenter de faire avancer le débat (et sans parler de quelque "influence occulte" que ce soit par ailleurs), on pourrait déjà commencer par nos chers responsables politiques du gouvernement. Selon Sophie Coignard (grand reporter au Point s'étant particulièrement intéressée aux réseaux d'influences du pouvoir politique), sont donc Francs Maçons :

- Manuel Valls (premier ministre)
- Jean-Yves Le Drian (ministre de la défense)
- Alain Vidalies (secrétaire d'état à l'écologie)
- Stéphane Le Foll (ministre de l'agriculture, porte-parole du gouvernement)
- Michel Sapin (ministre des finances)
- Patrick Kanner (ministre de la ville, de la jeunesse et des sports)
- Jean-Michel Baylet (ministre de l'aménagement du territoire)
- Jean-Vincent Placé (secrétaire d'état à la réforme de l'état)

Et parmi les anciens du gouvernement Hollande, la nostalgie soit sur nous :

- Christiane Taubira (ancienne ministre de la justice)
- Jérome Cahuzac (ancien ministre du budget et de l'absence de compte en Suisse)
- Victorien Lurel (ancien ministre des outre-mers)
- François Rebsamen (ancien ministre du travail)

Informations partiellement recoupées par le Nouvel Obs'.
Pour couper court à toute critique préventive (que je vois venir à des kilomètres, vu la vitesse moyenne du point Godwin dans les environs) : les personnes ci-dessus ayant une image publique dans la sphère politique française d'une part, et l'appartenance à la franc-maçonnerie n'étant pas une tare par ailleurs, je ne considère pas que l'établissement de cette liste relève de la délation. Après, puisqu'on demande des noms, commençons par ceux qui sont connus du grand public...
Actuellement, six ministres (pour ne compter qu'eux) sur dix-neuf semblent faire partie de la franc-maçonnerie, soit un peu moins d'un tiers du gouvernement. Alors je veux bien considérer que c'est une banale association de loi 1901, comme ça a été dit plus haut ; mais étonnamment, je n'ai pas souvenir d'avoir vu autant de ministres participer à l'amicale des boulistes de ma ville.

Chlorure
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par lenidji le Mar 5 Avr 2016 - 5:48

La franc-maçonnerie est une tradition initiatique ancrée dans le social. Le but c'est la conscience. Pas la pensée unique.
Il y en a d'autres des traditions initiatiques: le yoga, la quatrième voie, etc.
Pas besoin de fantasmer.

lenidji
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par lenidji le Mar 5 Avr 2016 - 5:54

PS: ancrée dans le social = quand même un certain nombre d'opportunistes qui viennent voir s'il y a pas quelques bonnes relations à se faire. Qui dit rassemblement humain dit faut de tout pour faire un monde... En ce sens c'est pas pire que les syndicats dans l'EN... L'homme est le même partout, c'est désespérant parfois.

lenidji
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par A Tuin le Mar 5 Avr 2016 - 7:48

@klaus2 a écrit:Deux autres points renseignés : 1) au quotidien, c'est la vie de n'importe qu'elle association, avec (une fois par mois) un secrétaire qui lit ce qui a été fait la dernière fois, un ordre du jour, des discussions sur des sujets divers, quelqu'un qui lit un travail écrit durant 20 ou 25 minutes et sur lequel ils discutent, une "quête" à la fin pour les gens en difficulté ; le tout durant entre 2  et 2,5 heures, puis le repas en commun.. C'est chaleureux, mais faut avoir envie de supporter (disent plusieurs) ! 2) on y va en costume - cravate, la cotisation annuelle, c'est pas donnée (je n'en ai pas su le montant : 200€ ? 250€ ? 300€ ?), plus la quête et le repas... c'est un vrai budget. Chaque loge est indépendante, donc "travaille" sur ce qui lui plaît, il y a un thème de l'année pour toutes (chaque loge livre ses réflexions), mais c'est pas contraignant du tout... on est loin de la conspiration mondiale !

scratch Bref, ça ressemble à une idiotie pour des bourges désœuvrés de la ville qui font mumuse avec une plume dans le uc ... oups pardon, une robe de clown pour faire genre, et qui profitent - bien évidemment puisque c'est le seul intérêt - de la cooptation propre à tout type d'association mais ici en mieux puisqu'il n'y a que des gens qui gagnent du pognon, des chefs d'entreprise ou des hommes politiques, etc. Ils doivent avoir un melon formidable ces gens-là, et des chevilles qui ne rentrent plus dans leurs godasses.
Sans parler que le type lambda parmi nous qui voudrait y participer pour voir ce que c'est, sans penser spécialement intérêt ou cooptation justement, juste par curiosité, serait vite gavé par toutes ces âneries.
A considérer qu'il  soit accepté sur sa demande, puisque pour avoir regardé sur internet par curiosité justement, il est marqué pour ces trucs qu'il est de bon ton d'être coopté, et que dans tous les cas il faut écrire une espèce de discours ou de texte à la noix pour exprimer notre subliminale et sérénissime motivation.
Au final quand tu te présentes avec un truc bateau, si tu connais personne, tu dois te faire envoyer bouler quelque chose de bien. Un gus normal juste curieux n'ira pas s'em**** à écrire 10 pages de bêtises pour faire semblant d'adhérer au truc, juste pour adhérer au truc, à moins d'être un journaliste ou quelqu'un de motivé qui a le temps et souhaite fouiner de l'intérieur pour voir ce qui s'y passe. Ça doit être comme tout y compris comme lorsqu'on passe un oral de concours, il doit y avoir le discours qui va bien avec les mots adéquats qu'il est de bon ton de tenir (vive la cooptation comme ça hop on te briefe sur ce qu'il est souhaité entendre), et le discours de base qui est rejeté.
Il n'y a pas besoin de faire 10 pages de polémiques pour avoir cette pensée de bon sens.

En plus il n'y a pas de ces loges partout, c'est dans les grosses villes donc la personne normale qui a sa vie quotidienne, des gosses à élever et le boulot le lendemain, elle a juste autre chose à faire que d'aller se taper une soirée de conneries à 1h de là pour rentrer chez soi à 2h du mat'. Donc réitération, cela ne peut concerner qu'une minorité de types ou bonnes femmes carriéristes qui n'ont que cela à faire de leur soirée au lieu d'être chez eux avec leur famille.

Les gens ont bien raison de se moquer de ces clowns.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par invite_d le Mar 5 Avr 2016 - 10:46

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Ashtrak a écrit:Mais si jeune mabuse, la Grande Loge considère que Dieu est le créateur, nein ?

On peut défendre la laïcité sans être athée, notons-le Wink

Mieux que ça. La laïcité ne régit pas des questions de croyances mais des questions de rapport entre obédience et action publique. Bref c'est une question de "publicité" des églises (même de celles qui prônent la laïcité, ou qui sont dépourvues de toute théologie).

Le principe de laïcité n'interdit pas, tout monde le sait, la collaboration entre une entité ecclésiale et le MEN. L'information sur le fait religieux fait partie des missions du MEN. Le problème avec ce que fait ici NVB, c'est qu'elle n'accueille pas des représentants des deux loges sus-dites, dans le but de faire mieux connaître de quoi il s'agit, mais qu'elle prend part à une manifestation organisée par et pour ces deux loges. Il me semble qu'il y a donc bel et bien entorse au principe de laïcité.

Evidemment en disant cela, je considère comme inutile de s'interroger sur le caractère ecclésial d'une loge... tout en étant sûr que certains ici ne partageront pas ce sentiment d'évidence.  Wink

invite_d
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum