La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Leodagan le Sam 2 Avr - 23:33

@klaus2 a écrit:

Ceci dit, ce que je voudrais qu'on m'explique, c'est pourquoi ils continuent à maintenir le culte du secret
D'après ce que j'ai compris : 1) il n'y a pas à proprement parler de secret en franc-maçonnerie, tout  a été publié ; 2) Aucun franc-maçon "repenti" n'a parlé d'actions secrètes ; 3) la révolution ne doit rien aux maçons (qui ont été poursuivis), seule la 3è République a subi l'influence néfaste du Grand Orient ; 4) la discrétion protège des poursuites politiques et religieuses : se rappeler les lois de Vichy ; 5) les magouilles de Nice concernaient des maçons de la GLNF, mais quelle association ou profession est libre de ces gens-là ? Cela dit, je n'en sais pas davantage.

Sans le "secret", toute association perd tout pouvoir d'attraction auprès du public. D'où les costumes, le fait de faire mumuse avec des symboles, etc.

Il y a une réelle exagération à voir dans TOUT pouvoir des maçons cachés... Ce qui est certain, c'est que le secret attire les arrivistes, illuminés et rêveurs de tout poil, et que l'adhésion est considérées (parfois à juste titre) comme un passage obligé pour accéder à des postes ou fonctions. Ce n'est secret pour personne. Juger du contenu de l'"enseignement" des loges est assez hasardeux, car il y a en effet de tout: des maçons agnostiques, déistes, catholiques, protestants, panthéistes, soufis, syncrétistes...

Et comme dans toute structure politique, cultuelle ou philosophique, les interactions avec le pouvoir sont nombreuses, sans quoi ces structures périclitent.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par stench le Sam 2 Avr - 23:51

Ce qui semble choquer le monde c'est que les réunions soient privées (comme chez moi, en fait, où je n'invite que les gens que je veux, comme dans plein de clubs qui demandent une adhésion) et qu'il y ait des rituels (comme on en a tous : serrer la main est un rituel, faire la bise est un rituel, etc.) A partir de là, que de fantasmes! Vous voulez devenir FM? Ecrivez-leur, les adresses sont sur tous les sites. Même pas besoin d'avoir un FM dans ses connaissances. Si secret il y a, il est bien éventé quand même...

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Gisèle le Dim 3 Avr - 0:13

En somme, il n'y a aucun problème dans le fait que l'éducation nationale s'associe si peu que ce soit avec une banale association loi 1901 si je comprends bien.

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par JPhMM le Dim 3 Avr - 0:50

Banale ? Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Tristana le Dim 3 Avr - 16:20

@stench a écrit:Ce qui semble choquer le monde c'est que les réunions soient privées (comme chez moi, en fait, où je n'invite que les gens que je veux, comme dans plein de clubs qui demandent une adhésion) et qu'il y ait des rituels (comme on en a tous : serrer la main est un rituel, faire la bise est un rituel, etc.) A partir de là, que de fantasmes! Vous voulez devenir FM? Ecrivez-leur, les adresses sont sur tous les sites. Même pas besoin d'avoir un FM dans ses connaissances. Si secret il y a, il est bien éventé quand même...

Moi, la seule chose qui me dérange dans l'affaire, c'est que cela serve aujourd'hui essentiellement de réseau pour parvenir à ses fins, et qu'il n'est pas rare qu'on installe Untel à tel endroit parce qu'il est pote de loge avec Machin. Et ça, ce n'est nullement du complotisme, c'est la réalité. Oui, d'autres réseaux d'influence existent, la FM n'est pas le seul, mais ça ne rend pas la chose moins pénible.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par klaus2 le Dim 3 Avr - 16:44


Moi, la seule chose qui me dérange dans l'affaire, c'est que cela serve aujourd'hui essentiellement de réseau pour parvenir à ses fins, et qu'il n'est pas rare qu'on installe Untel à tel endroit parce qu'il est pote de loge avec Machin. Et ça, ce n'est nullement du complotisme, c'est la réalité.
Ce serait bien d'avoir des exemples précis.

_________________
"Il en coûte peu de prescrire l'impossible quand on se dispense de le pratiquer" (J.J. Rousseau, Confessions, Livre huitième)

klaus2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Tristana le Dim 3 Avr - 17:13

@klaus2 a écrit:

Moi, la seule chose qui me dérange dans l'affaire, c'est que cela serve aujourd'hui essentiellement de réseau pour parvenir à ses fins, et qu'il n'est pas rare qu'on installe Untel à tel endroit parce qu'il est pote de loge avec Machin. Et ça, ce n'est nullement du complotisme, c'est la réalité.
Ce serait bien d'avoir des exemples précis.

Je n'ai pas franchement envie de citer de noms, et ça n'apporterait pas grand-chose, en outre. Mais c'est un secret de polichinelle dans nombre de grands établissements d'enseignement supérieur.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Honchamp le Dim 3 Avr - 20:02

@stench a écrit:Ce qui semble choquer le monde c'est que les réunions soient privées (comme chez moi, en fait, où je n'invite que les gens que je veux, comme dans plein de clubs qui demandent une adhésion) et qu'il y ait des rituels (comme on en a tous : serrer la main est un rituel, faire la bise est un rituel, etc.) A partir de là, que de fantasmes! Vous voulez devenir FM? Ecrivez-leur, les adresses sont sur tous les sites. Même pas besoin d'avoir un FM dans ses connaissances. Si secret il y a, il est bien éventé quand même...

Perso, je ne fantasme pas.

D'autres assos comme tu le dis, sont fermées, de par leur statuts. (Cooptation du comité directeur, bureau ensuite élu au sein de ce comité directeur). Cooptation des membres.
Donc, pas de pb sur ce côté fermé, on sait que pour être membre de telle ou telle asso, il faut être introduit. Mais ces assos ont des actions publiques (Ex le Lyon's, le Rotary, ou des assos qui organisent des actions humanitaires dans ma ville)

D'autres assos sont des réseaux d'influence, notamment les anciens des grandes écoles d'ingénieurs. On sait le poids des anciens des Arts et Métiers par exemple.
Au moins, c'est connu, c'est clair.

En revanche, les francs-macs, peut-être pas au niveau national, mais au niveau local, ne sont pas transparents ! Je viens de chercher sur le net, puisque tu dis qu'on peut les trouver !
Pas ceux d'ici !
Ils ont pourtant une existence bien réelle, ils viennent d'acheter un ancien restau pour en faire leur base.
C'est connu ici par un blog, qui fait de l'info locale.
Enfin, contrairement au local précédent (celui où j'avais été invitée), pas de fenêtres en triangle, seulement les mêmes couleurs de murs extérieurs et d'huisseries.
Certes, ils ne sont pas dans le secret absolu, mais ce n'est pas transparent non plus...
Je pense que le culte du secret, la culture de l'entre-soi,le côté ésotérique,sont de puissants moteurs pour beaucoup de gens.
Je n'ose penser qu'ils n'y sont que pour les coups de piston professionnels.

Enfin, si ces gens voulaient vraiment bâtir un monde meilleur, et de manière transparente, il y a un tas d'assos prêtes à les accueillir.

Bref, être FM en Chine ou en Corée du Nord, je pourrais comprendre. En France en 2016, bof bof ....

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 3 Avr - 20:07

@Tristana a écrit:
@klaus2 a écrit:

Moi, la seule chose qui me dérange dans l'affaire, c'est que cela serve aujourd'hui essentiellement de réseau pour parvenir à ses fins, et qu'il n'est pas rare qu'on installe Untel à tel endroit parce qu'il est pote de loge avec Machin. Et ça, ce n'est nullement du complotisme, c'est la réalité.
Ce serait bien d'avoir des exemples précis.

Je n'ai pas franchement envie de citer de noms, et ça n'apporterait pas grand-chose, en outre. Mais c'est un secret de polichinelle dans nombre de grands établissements d'enseignement supérieur.

On est quand même dans une conversation surréaliste sur un milieu censé être occulte et opaque, mais dont apparemment tout le monde sait tout, mais quand même sans donner de noms.
On est à la limite du "y a pas d'fumée sans feu ma bonne dame".

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par stench le Dim 3 Avr - 20:22

@Honchamp a écrit:
@stench a écrit:Ce qui semble choquer le monde c'est que les réunions soient privées (comme chez moi, en fait, où je n'invite que les gens que je veux, comme dans plein de clubs qui demandent une adhésion) et qu'il y ait des rituels (comme on en a tous : serrer la main est un rituel, faire la bise est un rituel, etc.) A partir de là, que de fantasmes! Vous voulez devenir FM? Ecrivez-leur, les adresses sont sur tous les sites. Même pas besoin d'avoir un FM dans ses connaissances. Si secret il y a, il est bien éventé quand même...

Perso, je ne fantasme pas.

Je ne te visais pas spécialement, hein  Razz



@Honchamp a écrit:En revanche, les francs-macs, peut-être pas au niveau national, mais au niveau local, ne sont pas transparents ! Je viens de chercher sur le net, puisque tu dis qu'on peut les trouver !
Pas ceux d'ici !

Je ne sais pas où c'est, "ici", mais pour ce qui est du GODF, sur la page d'accueil, il y a une carte que tu peux agrandir, en bas, et qui te dit avec précision dans quelles villes il y a une loge et combien il y en a.
http://www.godf.org/index.php/accueil/index/liens/accueil/nom/Accueil

Tu peux aussi choisir par région (j'ai pris la mienne par exemple)
http://www.godf.org/index.php/loges/details?module=loges&liens=details&nom=Loges&id=champagne-ardenne-alsace-lorraine-allemagne

Enfin, si tu veux contacter une loge, il y a un contact.

C'est qund même loin d'être caché et obscur.  Very Happy  Après, je ne connais pas ta ville ni l'obédience qui y est présente.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Gisèle le Dim 3 Avr - 21:47

Bah bien sûr Marcel K, on est en train de parler du pouvoir et de l'action supposés de membres d'un réseau plus ou moins occulte, sans vraiment savoir de quoi l'on parle : certes.

Mais enfin lorsque l'on voit par exemple ceux des monuments de Paris qui sont indiscutablement FM ou ailleurs (statue de la liberté paraît-il, - Eiffel était FM), on est en droit de se demander qui fait ainsi la promotion de quoi, à un niveau international.

Si en affirmant toutes ces choses je me trompe, si je véhicule des fantasmes d'extrême-droite (pourquoi pas ?), alors je ne demande qu'à être éclairé sur la question par des gens qui comme toi "savent" de quoi ils parlent.

D'ailleurs, vu la diversité des loges, des degrés d'initiation, comment être sûr que le FM lambda "sait" ce qui motive ceux qui sont très hauts-placés et ont du pouvoir ? ...

Je ne crois pas que le même problème se pose pour la hiérarchie ecclésiastique par exemple. On sait qu'un Pape a du pouvoir, on sait qu'existe l'opus dei. Mais on peut distinguer les deux par les valeurs auxquelles chacun peut croire, qui sont révélées à tous : la foi du Pape et de ma boulangère est la même. Je pense que ceci manifeste bien un certain contraste avec la FM.


Dernière édition par Gisèle le Dim 3 Avr - 22:37, édité 1 fois

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Honchamp le Dim 3 Avr - 21:53

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Tristana a écrit:
@klaus2 a écrit:

Moi, la seule chose qui me dérange dans l'affaire, c'est que cela serve aujourd'hui essentiellement de réseau pour parvenir à ses fins, et qu'il n'est pas rare qu'on installe Untel à tel endroit parce qu'il est pote de loge avec Machin. Et ça, ce n'est nullement du complotisme, c'est la réalité.
Ce serait bien d'avoir des exemples précis.

Je n'ai pas franchement envie de citer de noms, et ça n'apporterait pas grand-chose, en outre. Mais c'est un secret de polichinelle dans nombre de grands établissements d'enseignement supérieur.

On est quand même dans une conversation surréaliste sur un milieu censé être occulte et opaque, mais dont apparemment tout le monde sait tout, mais quand même sans donner de noms.
On est à la limite du "y a pas d'fumée sans feu ma bonne dame".

An niveau national ou dans les métropoles, cela semble plus transparent.

Au niveau local :
le jour où les Francs-maçons participeront à des débats sur l'avenir de la ville où est leur loge, ou bien à des débats politiques, ou bien à des forums économiques ,ou bien à des actions humanitaires à visage découvert (participation au téléthon, par exemple), je penserai que c'est un mouvement comme les autres.

@stench : d'accord, pas de pb.
Il y a bien une loge dans ma ville.
Il y a bien un formulaire de contact. Il n'est pas local. On doit dire où on est, j'imagine que la réponse est adaptée ?
Pas envie de toute façon, j'avoue que je n'ai pas une grande sympathie pour ce mouvement, qui reste trop peu transparent pour moi... On n'est plus sous Vichy.

Et si réseaux d'influence il y a, c'est pire...

Et quand à ceux qui se disent athées, cela m'amuse de les voir s'habiller comme des cardinaux pour leurs cérémonies...A moins que cela ne se soit dépoussiéré ?
Dans mes Ardennes natales, il y a la confrérie de la salade au lard, de la galette au suc', pour s'habiller comme ça...Les membres, et les défilés, sont publics.


Bon, je vais en rester là. On ne tombera d'accord sur les FM.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Tristana le Dim 3 Avr - 21:53

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Tristana a écrit:
@klaus2 a écrit:

Moi, la seule chose qui me dérange dans l'affaire, c'est que cela serve aujourd'hui essentiellement de réseau pour parvenir à ses fins, et qu'il n'est pas rare qu'on installe Untel à tel endroit parce qu'il est pote de loge avec Machin. Et ça, ce n'est nullement du complotisme, c'est la réalité.
Ce serait bien d'avoir des exemples précis.

Je n'ai pas franchement envie de citer de noms, et ça n'apporterait pas grand-chose, en outre. Mais c'est un secret de polichinelle dans nombre de grands établissements d'enseignement supérieur.

On est quand même dans une conversation surréaliste sur un milieu censé être occulte et opaque, mais dont apparemment tout le monde sait tout, mais quand même sans donner de noms.
On est à la limite du "y a pas d'fumée sans feu ma bonne dame".

Je ne donne pas de noms comme personne ne donne de noms lorsqu'il s'agit d'évoquer une situation professionnelle. Même si tu disais le plus grand bien d'une de tes collègues, je doute que tu citerais son nom et son prénom sur ce forum, si ?
Il n'est pas question "d'occultisme" ou "d'opacité" dans mes propos. Je dis juste que la franc-maçonnerie est un réseau et qu'elle permet à des amis de se rendre des services — comme sans doute n'importe quelle association de gens avec un peu d'influence. Et que cela amène parfois des incompétents à occuper certains postes parce qu'ils sont les "amis de" (oui, je suis d'accord, pas besoin de la franc-maçonnerie pour ça, mais malheureusement aujourd'hui ça sert aussi beaucoup à ça).

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par stench le Dim 3 Avr - 22:35

@Gisèle a écrit:Bah bien sûr Marcel K, on est en train de parler du pouvoir et de l'action supposés de membres d'un réseau plus ou moins occulte, sans vraiment savoir de quoi l'on parle : certes.

(...)

Si en affirmant toutes ces choses je me trompe, je véhicule des fantasmes d'etrême-droite (pourquoi pas ?), alors je ne demande qu'à être éclairé sur la question par des gens qui comme toi "savent" de quoi ils parlent.

D'ailleurs, vu la diversité des loges, des degrés d'initiation, comment être sûr que le FM lambda "sait" ce qui motive ceux qui sont très hauts-placés et ont du pouvoir ? ...


Donc si je résume : j'affirme des choses tout en précisant qu'on ne peut pas les vérifier parce que c'est occulte, alors attendons que des maçons nous l'expliquent mais d'avance je vous préviens que je ne les croirai pas trop parce qu'à leur échelle il est probable qu'eux-mêmes ne sachent pas de quoi il s'agit. Mais moi, j'affirme des choses tout en ... ad lib Razz Razz

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Gisèle le Dim 3 Avr - 22:43

L'occultisme est ce qu'il est et tu n'as rien écouté de mes arguments : ce n'est pas la même chose à mon sens d'être tout en bas de l'échelle hiérarchique en tant que catholique et en tant que Franc-maçon. Le problème est bien la culture du secret.

Tu ne réponds pas non plus à l'influence culturelle des FM que j'ai évoquée.

A ce compte-là, il est facile de se moquer.

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par stench le Dim 3 Avr - 22:48

@Gisèle a écrit:L'occultisme est ce qu'il est et tu n'as rien écouté de mes arguments : ce n'est pas la même chose à mon sens d'être tout en bas de l'échelle hiérarchique en tant que catholique et en tant que Franc-maçon. Le problème est bien la culture du secret.

Tu ne réponds pas non plus à l'influence culturelle des FM que j'ai évoquée.

A ce compte-là, il est facile de se moquer.

Je ne te réponds pas sur l'influence culturelle des FM parce que je n'en sais rien et que je ne veux pas affirmer des choses dont j'ignore tout.

En revanche, il existe un livre qui peut être un bon point de départ pour éviter de raconter n'importe quoi :

http://www.amazon.fr/Franc-Ma%C3%A7onnerie-Pour-Nuls-Christopher-HODAPP/dp/2754001506

C'est écrit par deux FM; maintenant, sont-ils assez importants dans leur "hiérarchie" pour en connaître plus que toi, je l'ignore. Moi, j'y ai appris plein de choses.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Gisèle le Dim 3 Avr - 23:27

Ce dernier message de ta part est mû par la même honnêteté intellectuelle que ta précédente réponse. Rolling Eyes

Pour revenir au problème, une association entre l'EducNat et la FM est du même ordre pour moi qu'une association avec l'Opus Dei. Ca me gênerait autant.

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par klaus2 le Dim 3 Avr - 23:32

le jour où les Francs-maçons participeront à des débats sur l'avenir de la ville où est leur loge, ou bien à des débats politiques, ou bien à des forums économiques ,ou bien à des actions humanitaires à visage découvert (participation au téléthon, par exemple), je penserai que c'est un mouvement comme les autres
Les FM modernes sont nés en Angleterre, à une époque de grands bouleversements politiques et religieux. Ayant diverses opinions, origines, ces bourgeois - petits nobles  ont compris que s'ils voulaient pouvoir parler de tout librement sans crainte, il fallait une grande discrétion et un secret — ils ont trouvé tout cela dans le modèle des artisans- ouvriers maçons (corporations de) tailleurs de pierre, qui protégeaient leurs secrets de métier par serment et s'entraidaient par un sens très poussé de fraternité. Il y a également des religieux dans les loges, jusqu'à ce que le pape, en 1738, 21 ans après leur création, les excommunie par la Bulle In Eminenti : des chrétiens et protestants, Anglicans, juifs ensemble, quelle horreur ! et ce secret qui empêche le contrôle de l'Eglise ! Mais comme le Parlement n'enregistre pas cette Bulle, elle n'est pas appliquée sur le territoire français.

Voilà les débuts, le reste est plus complexe. L'idée de base est restée. Il y a des loges (au début, cabanes des ouvriers tailleurs de pierre au pied des cathédrales) regroupées en obédience (association loi de 1901), il y a des constitutions (au départ, ni athée ni libre-penseur irréligieux), pas de réseau à proprement parler, ni de mot d'ordre, ni de politique : chacun croit et dit ce qu'il veut, dans le respect des propos d'autrui. Adage : "le maçon libre dans la loge libre".

Mais il y a des dérapages : petits arrangements entre amis - essentiellement commerciaux (mais à toute petite échelle) , et création des "fraternelles", appréciées par certains francs-maçons, rejetées par les autres : regroupement, hors de la loge, de maçons voulant se retrouver par métier. Il y a ainsi une fraternelle parlementaire, une fraternelle de l'Education Nationale.. mais si cela facilite les contacts, il n'est guère question de favoriser des médiocres ou incapables, et les francs-maçons "purs" n'aiment pas du tout qu'on essaie de forcer des portes. Il ne faut donc pas fantasmer là-dessus (peu de FM dans l'EN, beaucoup dans la police). C'est finalement plutôt l'inverse qui est vrai : celui qui a une position sociale importante est sollicité pour entrer en maçonnerie. Pour résumer : c'est essentiellement un club de discussion et de réflexion avec un arrière-plan historique-ésotérique-rationaliste, selon les goûts... Un Rotary plus étoffé sur le plan symbolique ou spirituel... où la soirée mensuelle est longue, coûte de l'argent et finit par un repas qui fait rentrer fort tard chez soi.. parfois des débats intéressants, parfois très quelconques. Je rapporte ce que je vois et entends... avec l'accord des intéressés.

_________________
"Il en coûte peu de prescrire l'impossible quand on se dispense de le pratiquer" (J.J. Rousseau, Confessions, Livre huitième)

klaus2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Gisèle le Dim 3 Avr - 23:43

Merci à toi pour ces informations, Klaus2. C'est intéressant et en effet propre à dissiper pas mal de fantasmes. Smile

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par stench le Lun 4 Avr - 8:52

@Gisèle a écrit:Ce dernier message de ta part est mû par la même honnêteté intellectuelle que ta précédente réponse. Rolling Eyes

Pour revenir au problème, une association entre l'EducNat et la FM est du même ordre pour moi qu'une association avec l'Opus Dei. Ca me gênerait autant.

Ne pas parler de ce qu'on ne connait pas et conseiller des ouvrages pour se renseigner me semble au contraire assez logique d'un point de vue intellectuelle...

En revanche, comparer l'Opus Dei avec la FM qui interdit de parler de religion dans ses réunions (voire avec le GODF qui est athée) est peu intelligent, je trouve, ou au moins montre une mauvaise connaissance.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par BorisT le Lun 4 Avr - 9:09

Le GODF est agnostique, pas athée. Ses membres peuvent croire ou ne pas croire à ce qu'ils veulent, du moment qu'ils n'imposent pas leur croyance à autrui. L'intérêt est que chacun puisse apprendre à connaître plus intimement le point de vue de l'autre, ce qui n'est quasiment jamais possible en temps normal.

BorisT
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Gisèle le Lun 4 Avr - 10:23

Le problème est aussi de savoir s'il y a au fond de la FM "pure et dure" en fait une religion ou pas. Du peu que j'ai entendu, oui, mais je ne connais pas assez le problème pour l'affirmer. Là aussi est l'obscurité et le secret et c'est un des aspects problématiques. Mais je fais confiance à ce qui vient d'être dit.

Ca ne change rien au caractère problématique de l'association entre l'EN et la FM. Lorsque j'ai utilisé la comparaison avec l'Opus Dei, c'était du point de vue du réseau/groupe d'influence, sauf que dans le cas de l'OP on sait pour quoi ils travaillent. Dans le cas de la FM c'est bien plus flou.

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 4 Avr - 10:23

@Tristana a écrit:Je ne donne pas de noms comme personne ne donne de noms lorsqu'il s'agit d'évoquer une situation professionnelle. Même si tu disais le plus grand bien d'une de tes collègues, je doute que tu citerais son nom et son prénom sur ce forum, si ?

Ça n'a strictement rien à voir. Là, tu prétends que "tout le monde sait que" (c'est ce qui m'a fait penser à "y a pas d'fumée sans feu"). Ce n'est pas comparable avec une situation professionnelle, là tu parles de gens qui influencerait de façon occulte sur des prises de décision. Si je dénonçais des gens qui agissent dans l'ombre au ministère par exemple, évidemment que je donnerais leur nom.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par Honchamp le Lun 4 Avr - 23:17

@klaus2 a écrit:
le jour où les Francs-maçons participeront à des débats sur l'avenir de la ville où est leur loge, ou bien à des débats politiques, ou bien à des forums économiques ,ou bien à des actions humanitaires à visage découvert (participation au téléthon, par exemple), je penserai que c'est un mouvement comme les autres
Les FM modernes sont nés en Angleterre, à une époque de grands bouleversements politiques et religieux. Ayant diverses opinions, origines, ces bourgeois - petits nobles  ont compris que s'ils voulaient pouvoir parler de tout librement sans crainte, il fallait une grande discrétion et un secret — ils ont trouvé tout cela dans le modèle des artisans- ouvriers maçons (corporations de) tailleurs de pierre, qui protégeaient leurs secrets de métier par serment et s'entraidaient par un sens très poussé de fraternité. Il y a également des religieux dans les loges, jusqu'à ce que le pape, en 1738, 21 ans après leur création, les excommunie par la Bulle In Eminenti : des chrétiens et protestants, Anglicans, juifs ensemble, quelle horreur ! et ce secret qui empêche le contrôle de l'Eglise ! Mais comme le Parlement n'enregistre pas cette Bulle, elle n'est pas appliquée sur le territoire français.

Voilà les débuts, le reste est plus complexe. L'idée de base est restée. Il y a des loges (au début, cabanes des ouvriers tailleurs de pierre au pied des cathédrales) regroupées en obédience (association loi de 1901), il y a des constitutions (au départ, ni athée ni libre-penseur irréligieux), pas de réseau à proprement parler, ni de mot d'ordre, ni de politique : chacun croit et dit ce qu'il veut, dans le respect des propos d'autrui. Adage : "le maçon libre dans la loge libre".

Mais il y a des dérapages : petits arrangements entre amis - essentiellement commerciaux (mais à toute petite échelle) , et création des "fraternelles", appréciées par certains francs-maçons, rejetées par les autres : regroupement, hors de la loge, de maçons voulant se retrouver par métier. Il y a ainsi une fraternelle parlementaire, une fraternelle de l'Education Nationale.. mais si cela facilite les contacts, il n'est guère question de favoriser des médiocres ou incapables, et les francs-maçons "purs" n'aiment pas du tout qu'on essaie de forcer des portes. Il ne faut donc pas fantasmer là-dessus (peu de FM dans l'EN, beaucoup dans la police). C'est finalement plutôt l'inverse qui est vrai : celui qui a une position sociale importante est sollicité pour entrer en maçonnerie. Pour résumer : c'est essentiellement un club de discussion et de réflexion avec un arrière-plan historique-ésotérique-rationaliste, selon les goûts... Un Rotary plus étoffé sur le plan symbolique ou spirituel... où la soirée mensuelle est longue, coûte de l'argent et finit par un repas qui fait rentrer fort tard chez soi.. parfois des débats intéressants, parfois très quelconques. Je rapporte ce que je vois et entends... avec l'accord des intéressés.

Merci pour ces explications développées.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par boris vassiliev le Mar 5 Avr - 11:26

C'est pas secret, c'est discret, c'est pas pareil ! Razz

http://www.dailymotion.com/video/xhvan_coluche-ben-hur_fun

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeunesse à la rencontre de la franc-maçonnerie.

Message par klaus2 le Mar 5 Avr - 11:43

Deux autres points renseignés : 1) au quotidien, c'est la vie de n'importe qu'elle association, avec (une fois par mois) un secrétaire qui lit ce qui a été fait la dernière fois, un ordre du jour, des discussions sur des sujets divers, quelqu'un qui lit un travail écrit durant 20 ou 25 minutes et sur lequel ils discutent, une "quête" à la fin pour les gens en difficulté ; le tout durant entre 2 et 2,5 heures, puis le repas en commun.. C'est chaleureux, mais faut avoir envie de supporter (disent plusieurs) ! 2) on y va en costume - cravate, la cotisation annuelle, c'est pas donnée (je n'en ai pas su le montant : 200€ ? 250€ ? 300€ ?), plus la quête et le repas... c'est un vrai budget. Chaque loge est indépendante, donc "travaille" sur ce qui lui plaît, il y a un thème de l'année pour toutes (chaque loge livre ses réflexions), mais c'est pas contraignant du tout... on est loin de la conspiration mondiale !

_________________
"Il en coûte peu de prescrire l'impossible quand on se dispense de le pratiquer" (J.J. Rousseau, Confessions, Livre huitième)

klaus2
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum