Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par William Foster le Jeu 7 Avr - 15:03
"Dusse. Jean-Claude Dusse."
avatar
Osmie
Sage

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Osmie le Jeu 7 Avr - 19:08
@ZeSandman a écrit:"Les élèves ayant commencé le latin doivent pouvoir poursuivre cet enseignement l'an prochain, dusse-t-il être assuré par un professeur de Lettres Modernes"
(courrier adressé aux cde par les ia-ipr de l'académie de Strasbourg)

IPR de quelle discipline ? :shock: humhum
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par gauvain31 le Jeu 7 Avr - 19:10
@Osmie a écrit:
@ZeSandman a écrit:"Les élèves ayant commencé le latin doivent pouvoir poursuivre cet enseignement l'an prochain, dusse-t-il être assuré par un professeur de Lettres Modernes"
(courrier adressé aux cde par les ia-ipr de l'académie de Strasbourg)

IPR de quelle discipline ? :shock:  humhum

EPS
Spoiler:
je déconne , je ne sais pas !
avatar
Olympias
Prophète

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Olympias le Jeu 7 Avr - 19:29
Les IG alertent le ministère ICI
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Lefteris le Jeu 7 Avr - 19:30
@Iphigénie a écrit:
@ZeSandman a écrit:"Les élèves ayant commencé le latin doivent pouvoir poursuivre cet enseignement l'an prochain, dusse-t-il être assuré par un professeur de Lettres Modernes"
(courrier adressé aux cde par les ia-ipr de l'académie de Strasbourg)
Et alors ? Il y a bien des professeurs contractuels étrangers, pourquoi pas des IPR, ne maîtrisant pas le français...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Thalia de G le Jeu 7 Avr - 19:31
Monica, j'ai une page blanche !

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Olympias le Jeu 7 Avr - 19:39
@Thalia de G a écrit:Monica, j'ai une page blanche !
moi non :shock: ...qu'est-ce que c'est que ce bazar ??
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par gauvain31 le Jeu 7 Avr - 19:45
Et moi j'ai une page où les paragraphes se répètent ... mais bon, le message est passé
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par William Foster le Jeu 7 Avr - 19:47
Moi j'ai l'article, mais qui n'est pas si long qu'il parait : un copié-collé malheureux l'a doublé de longueur Razz

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Thalia de G le Jeu 7 Avr - 19:56
C'est bon maintenant. Pardon du dérangement.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Daphné le Jeu 7 Avr - 20:16
@Olympias a écrit:Les IG alertent le ministère ICI

Il serait grand temps !
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Ronin le Jeu 7 Avr - 20:39
Ça sert à quoi déjà l'IG ?

_________________
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par William Foster le Jeu 7 Avr - 20:57
L'Interruption de Grossesse ?...
Comment te dire ? Embarassed
Observons deux papillons...


Sinon, bah l'IG ça sert à faire remonter en avril ce que les enseignants disent depuis octobre mais qui était moins agréable à entendre que les "tout va très bien madame la marquise".
Sans doute pensaient-ils que le côté bancale ne serait pas si grave...
Une belle temporisation. Beaucoup de temps perdu, et d'énergie, et de sous. Bref, un vrai travail de supervision.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Moonchild le Jeu 7 Avr - 23:53
@Olympias a écrit:Les IG alertent le ministère ICI

“La réforme avance” mais elle crée des “difficultés dans 10 à 25 % des établissements”.
Donc l'IG considère que ça se passe bien dans 75 à 90 % des établissements.

La “préoccupation pédagogique est trop souvent au second plan” et les “dispositifs ne sont pas toujours bien appréhendés”, illustre-t-elle en allusion à l’accompagnement personnalisé et aux enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI). Ces “logiques ne sont pas véritablement assimilées”, commentent sobrement les inspecteurs généraux.
Donc l'IG ne remet pas en cause la logique de cette réforme mais constate que les acteurs de terrain ne se la sont pas appropriée.

Bref, rien de nouveau sous le soleil ; l'IG intervient encore après coup pour nous livrer un diagnostic shadok. Rolling Eyes
avatar
Osmie
Sage

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Osmie le Ven 8 Avr - 9:01
IG et IPR perdent leur crédit en ne défendant pas les disciplines et en laissant faire l'intolérable.
avatar
maldoror1
Neoprof expérimenté

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par maldoror1 le Ven 8 Avr - 9:46
@Osmie a écrit:IG et IPR perdent leur crédit en ne défendant pas les disciplines et en laissant faire l'intolérable.

Oh que oui! Auprès d'une immense majorité de professeurs et de tous ceux - une minorité, hélas - qui veulent bien se pencher sérieusement sur cette honteuse réforme...

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
Pat B
Niveau 10

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Pat B le Sam 9 Avr - 20:17
Bon, pour revenir au sujet, j'ai une parole de formateur du privé (on n'a pas droit aux IPR), je ne sais pas si ça compte... :
" On sait bien que ce n'est pas en ayant une heure de plus en maths on en français que vous ferez davantage progresser vos élèves !"
" Il faut vous inspirer de ce que font vos collègues du primaire, qui pratiquent cette pédagogie depuis longtemps" (ma réaction : "quand on voit la baisse du niveau, vous croyez vraiment qu'on a envie de s'inspirer de ce qu'ils font ?" Sa réponse : bredouillement puis il me semble qu'il a répondu quelque chose comme "non, on ne peut pas parler de baisse de niveau en primaire"... ou quelque chose comme ça)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par JPhMM le Sam 9 Avr - 20:24
Il a raison, on ne peut pas en parler, c'est presque officiellement interdit.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Shere Khan
Niveau 10

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Shere Khan le Sam 9 Avr - 23:56
@Pat B a écrit:Bon, pour revenir au sujet, j'ai une parole de formateur du privé (on n'a pas droit aux IPR), je ne sais pas si ça compte... :
" On sait bien que ce n'est pas en ayant une heure de plus en maths on en français que vous ferez davantage progresser vos élèves !"
" Il faut vous inspirer de ce que font vos collègues du primaire, qui pratiquent cette pédagogie depuis longtemps" (ma réaction : "quand on voit la baisse du niveau, vous croyez vraiment qu'on a envie de s'inspirer de ce qu'ils font ?" Sa réponse : bredouillement puis il me semble qu'il a répondu quelque chose comme "non, on ne peut pas parler de baisse de niveau en primaire"... ou quelque chose comme ça)
Supprimer une heure de maths ou de français par semaine toute l'année, cela n'est rien. En revanche, quand un professeur fait de "l'absentéisme" (traduisez, prend son congé maladie parce qu'il est cloué au fond de son lit quelque chose), l'affaire est grave pour les élèves qui sont injustement privés de cours. Comprenne qui pourra. professeur
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par laMiss le Dim 10 Avr - 21:01
Le plus simple serait d'envoyer en mp à Ronin (si c'est bien lui qui centralise) des témoignages circonstanciés et très détaillés.
Non ?

_________________
Bonne route !
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Tamerlan le Dim 10 Avr - 21:03
@laMiss a écrit:Le plus simple serait d'envoyer en mp à Ronin (si c'est bien lui qui centralise) des témoignages circonstanciés et très détaillés.
Non ?

Ah oui, c'était ça le sujet Razz

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Graisse-Boulons
Niveau 7

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Graisse-Boulons le Lun 11 Avr - 7:42
@gauvain31 a écrit:
@Eldaria a écrit:IPR de SVT en formation disciplinaire, quelques extraits (j'aurai du prendre des notes pour rapporter les propos exacts, mais j'étais trop sidérée!) :
" On n'est plus là pour leur apporter des connaissances. Les connaissances, ils les trouvent sur internet!"
"On est là pour les aider à comprendre, pour développer leurs compétences, mais pas pour apporter des connaissances."
"Il ne faut plus évaluer les connaissances, seulement les compétences."

Ce propos est contradictoire. Compétences = connaissances+ capacités+ attitudes. Donc quand on évalue des connaissances, on évalue aussi des compétences CQFD

Ton IPR est-il au point avec la définition des compétences ??

Heuu, sans vouloir la ramener, les compétences incluant (nécessitant, en fait), les connaissances, ce n'est pas plutôt "quand on évalue les compétences, on évalue aussi les connaissances" ? Dans ce cas, la parole de l'IPR ne doit pas figurer dans la liste ! C'est que je ne veux surtout pas donner à penser au "scientifiques" de l'éducation que si le bouzin ne marche pas, c'est parce que les profs ne comprennent pas ! C'est déjà ce qu'ils utilisent pour éviter la remise en question qui s'impose depuis des années...et dire qu'ils se disent scientifiques ....
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par KrilinXV3 le Lun 11 Avr - 8:41
Ce qui est sûr, c'est que certains IPR ne s'embarrassent pas de concept (apparemment) éculés comme le respect et la courtoisie quand ils s'adressent à la meute des sans-grade réunie (de force) en formation. Je me souviens vaguement d'une métaphore que j'avais trouvé blessante, sur "la pédagogie du bronzage". C'est d'autant plus dommage que le reste de l'intervention était de qualité, mais face à des personnalités susceptibles (comme moi), quand on use de ce genre de biais, on prend le risque de disqualifier l'ensemble du propos.

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
Eldaria
Niveau 2

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Eldaria le Lun 11 Avr - 9:34
@Graisse-Boulons a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Eldaria a écrit:IPR de SVT en formation disciplinaire, quelques extraits (j'aurai du prendre des notes pour rapporter les propos exacts, mais j'étais trop sidérée!) :
" On n'est plus là pour leur apporter des connaissances. Les connaissances, ils les trouvent sur internet!"
"On est là pour les aider à comprendre, pour développer leurs compétences, mais pas pour apporter des connaissances."
"Il ne faut plus évaluer les connaissances, seulement les compétences."

Ce propos est contradictoire. Compétences = connaissances+ capacités+ attitudes. Donc quand on évalue des connaissances, on évalue aussi des compétences CQFD

Ton IPR est-il au point avec la définition des compétences ??

Heuu, sans vouloir la ramener, les compétences incluant (nécessitant, en fait), les connaissances, ce n'est pas plutôt "quand on évalue les compétences, on évalue aussi les connaissances" ? Dans ce cas, la parole de l'IPR ne doit pas figurer dans la liste ! C'est que je ne veux surtout pas donner à penser au "scientifiques" de l'éducation que si le bouzin ne marche pas, c'est parce que les profs ne comprennent pas ! C'est déjà ce qu'ils utilisent pour éviter la remise en question qui s'impose depuis des années...et dire qu'ils se disent scientifiques ....

Heuu, je sais bien ce que j'ai entendu quand même  :shock:  . J'ai une bonne audition, je comprends bien le français  Neutral  , l'IPR s'exprimait clairement et on a bien discuté 10 minutes avec lui.
Ce que l'IPR voulait dire, c'est qu'il ne fallait plus évaluer les connaissances : plus d'interro de cours, plus de définition à demander aux élèves. L'exemple qu'il a donné : ne plus demander en évaluation la définition d'un gène ou d'un allèle. Mais proposer une situation, où l'élève doit expliquer, dans le détail, par exemple pourquoi une personne a les yeux bleus ou les cheveux blonds.
Bien évidemment, quand on évalue ainsi par compétences, on évalue aussi les connaissances. Ce que nous avons dit à l'IPR et qu'il a fini par reconnaître, mais avec du mal.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par henriette le Lun 11 Avr - 21:39
Fil nettoyé, et donc rouvert.

La discussion intéressante (mais hors-sujet) a été déplacée ici : http://www.neoprofs.org/t100972-de-l-importance-des-explications-et-de-la-maitrise-de-sa-discipline-pour-faire-progresser-ses-eleves

Les prises de bec, attaques ad hominem, règlements de comptes et autres trollages ont été corbeillés.

Merci de vous en tenir au sujet initial du fil, et de régler vos comptes en MP.

Merci aussi de ne poster que des interventions s'inscrivant vraiment dans une volonté de débattre de façon constructive : tout ce qui relèvera de près ou de loin du trollage sera supprimé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Graisse-Boulons
Niveau 7

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Graisse-Boulons le Mar 12 Avr - 7:40
@Eldaria a écrit:
@Graisse-Boulons a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Eldaria a écrit:IPR de SVT en formation disciplinaire, quelques extraits (j'aurai du prendre des notes pour rapporter les propos exacts, mais j'étais trop sidérée!) :
" On n'est plus là pour leur apporter des connaissances. Les connaissances, ils les trouvent sur internet!"
"On est là pour les aider à comprendre, pour développer leurs compétences, mais pas pour apporter des connaissances."
"Il ne faut plus évaluer les connaissances, seulement les compétences."

Ce propos est contradictoire. Compétences = connaissances+ capacités+ attitudes. Donc quand on évalue des connaissances, on évalue aussi des compétences CQFD

Ton IPR est-il au point avec la définition des compétences ??

Heuu, sans vouloir la ramener, les compétences incluant (nécessitant, en fait), les connaissances, ce n'est pas plutôt "quand on évalue les compétences, on évalue aussi les connaissances" ? Dans ce cas, la parole de l'IPR ne doit pas figurer dans la liste ! C'est que je ne veux surtout pas donner à penser au "scientifiques" de l'éducation que si le bouzin ne marche pas, c'est parce que les profs ne comprennent pas ! C'est déjà ce qu'ils utilisent pour éviter la remise en question qui s'impose depuis des années...et dire qu'ils se disent scientifiques ....

Heuu, je sais bien ce que j'ai entendu quand même  :shock:  . J'ai une bonne audition, je comprends bien le français  Neutral  , l'IPR s'exprimait clairement et on a bien discuté 10 minutes avec lui.
Ce que l'IPR voulait dire, c'est qu'il ne fallait plus évaluer les connaissances : plus d'interro de cours, plus de définition à demander aux élèves. L'exemple qu'il a donné : ne plus demander en évaluation la définition d'un gène ou d'un allèle. Mais proposer une situation, où l'élève doit expliquer, dans le détail, par exemple pourquoi une personne a les yeux bleus ou les cheveux blonds.
Bien évidemment, quand on évalue ainsi par compétences, on évalue aussi les connaissances. Ce que nous avons dit à l'IPR et qu'il a fini par reconnaître, mais avec du mal.

OK, reçu 5/5.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum