Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Message par Graisse-Boulons le Mar 12 Avr 2016 - 9:40

@Eldaria a écrit:
@Graisse-Boulons a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Eldaria a écrit:IPR de SVT en formation disciplinaire, quelques extraits (j'aurai du prendre des notes pour rapporter les propos exacts, mais j'étais trop sidérée!) :
" On n'est plus là pour leur apporter des connaissances. Les connaissances, ils les trouvent sur internet!"
"On est là pour les aider à comprendre, pour développer leurs compétences, mais pas pour apporter des connaissances."
"Il ne faut plus évaluer les connaissances, seulement les compétences."

Ce propos est contradictoire. Compétences = connaissances+ capacités+ attitudes. Donc quand on évalue des connaissances, on évalue aussi des compétences CQFD

Ton IPR est-il au point avec la définition des compétences ??

Heuu, sans vouloir la ramener, les compétences incluant (nécessitant, en fait), les connaissances, ce n'est pas plutôt "quand on évalue les compétences, on évalue aussi les connaissances" ? Dans ce cas, la parole de l'IPR ne doit pas figurer dans la liste ! C'est que je ne veux surtout pas donner à penser au "scientifiques" de l'éducation que si le bouzin ne marche pas, c'est parce que les profs ne comprennent pas ! C'est déjà ce qu'ils utilisent pour éviter la remise en question qui s'impose depuis des années...et dire qu'ils se disent scientifiques ....

Heuu, je sais bien ce que j'ai entendu quand même  Shocked  . J'ai une bonne audition, je comprends bien le français  Neutral  , l'IPR s'exprimait clairement et on a bien discuté 10 minutes avec lui.
Ce que l'IPR voulait dire, c'est qu'il ne fallait plus évaluer les connaissances : plus d'interro de cours, plus de définition à demander aux élèves. L'exemple qu'il a donné : ne plus demander en évaluation la définition d'un gène ou d'un allèle. Mais proposer une situation, où l'élève doit expliquer, dans le détail, par exemple pourquoi une personne a les yeux bleus ou les cheveux blonds.
Bien évidemment, quand on évalue ainsi par compétences, on évalue aussi les connaissances. Ce que nous avons dit à l'IPR et qu'il a fini par reconnaître, mais avec du mal.

OK, reçu 5/5.

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Message par musa le Mar 12 Avr 2016 - 11:48

@henriette a écrit:Quand je vous lis, je mesure la chance que nous avons avec nos IPR dans ma discipline et dans mon académie.

Ah bon... J'ai eu droit à un IPR de ta discipline et de ton académie et j'avoue ne pas avoir bien mesuré ma chance. Pour ne pas sombrer dans le désespoir ou péter carrément les plombs, j'avais apporté des activités pour m'occuper l'esprit mais les rares fois où j'ai chopé des bribes de discours, je n'ai pas été séduite (euphémisme). Entre les "le professeur doit changer de posture", "notre école ne sait faire progresser que les bons élèves" et les super conseils de pédagogie du genre "le professeur parle trop. J'ai fait des milliers d'inspection et jamais je n'ai vu un professeur faire lire longuement ses élèves" (en gros, il faudrait parfois laisser les élèves lire silencieusement une demi heure voire plus-je retiens pour ma prochaine inspection, ça devrait pas être trop dur à préparer- vachement réaliste avec les horaires actuels de français), je n'ai pas été convaincue. Mais j'avais déjà entendu le même inspecteur à une réunion pré bac l'an dernier pour les agrégés en collège appelés à corriger les épreuves de français, prêcher pour la disparition de la dissertation, exercice vraiment trop dur pour les élèves d'aujourd'hui.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Message par Olympias le Mar 12 Avr 2016 - 12:10

On attend donc qu'ils suppriment la dissert au concours ! 😡

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Message par henriette le Mar 12 Avr 2016 - 14:03

@musa a écrit:
@henriette a écrit:Quand je vous lis, je mesure la chance que nous avons avec nos IPR dans ma discipline et dans mon académie.

Ah bon... J'ai eu droit à un IPR de ta discipline et de ton académie et j'avoue ne pas avoir bien mesuré ma chance. Pour ne pas sombrer dans le désespoir ou péter carrément les plombs, j'avais apporté des activités pour m'occuper l'esprit mais les rares fois où j'ai chopé des bribes de discours, je n'ai pas été séduite (euphémisme). Entre les "le professeur doit changer de posture", "notre école ne sait faire progresser que les bons élèves" et les super conseils de pédagogie du genre "le professeur parle trop. J'ai fait des milliers d'inspection et jamais je n'ai vu un professeur faire lire longuement ses élèves" (en gros, il faudrait parfois laisser les élèves lire silencieusement une demi heure voire plus-je retiens pour ma prochaine inspection, ça devrait pas être trop dur à préparer- vachement réaliste avec les horaires actuels de français), je n'ai pas été convaincue. Mais j'avais déjà entendu le même inspecteur à une réunion pré bac l'an dernier pour les agrégés en collège appelés à corriger les épreuves de français, prêcher pour la disparition de la dissertation, exercice vraiment trop dur pour les élèves d'aujourd'hui.
En formation disciplinaire, pour ma part, ce n'est pas du tout le message que j'ai eu, et d'autres membres ayant assisté aux J4-J5 d'autres jours que moi, non plus : http://www.neoprofs.org/t98633p375-formations-sur-les-nouveaux-programmes-en-lettres-temoignages#3607166

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Message par Puck le Mar 12 Avr 2016 - 14:15

Henriette, je rejoins Musa. Je n'ai pas eu les journées de formation dont tu parles mais lors de la rencontre au lycée Victor Hugo, Mme L et M. G ont quand même fini par dire que nos collègues de LM étaient meilleurs que nous en didactique et donc légitimes pour enseigner les LC. Ils ont aussi dit que les déclinaisons étaient finies. Je les avais trouvés embarrassés, tendus voire malheureux, mais aussi à côté de la plaque. En gros, on était livrés à nous-mêmes. Ils ont promis d'écrire une lettre à nos CdE. On l'attend toujours.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure

Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Message par Puck le Mar 12 Avr 2016 - 14:33

En fait, en octobre 2013, j'avais pu assister au colloque LA à LLG. Mon CdE de l'époque m'y avait envoyée. J'étais revenue terrifiée des monstruosités que j'avais entendues. Tout était prêt pour la réforme. L'oubli de la grammaire traditionnelle, des textes. Évidemment, on soupoudrait tout cela de trémolos en hommage à la Littérature, les caciques qui s'adressaient à nous, vile piétaille, faisaient un concours de citations en v.o. tout en nous disant qu'il fallait enseigner autrement. "Racine, Voltaire, Chateaubriand ... morts !" Disait d'une voix ronflante un des janissaires. "Il faut s'adapter à la langue des élèves !". Même les Boloss y auraient perdu leur sabir (qui ne peut être apprécié que par ceux qui ont les références déjà solides). Bref, une mise à mort dont je n'ai vu les aboutissants qu'avec l'annonce de la réforme.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure

Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Message par Jane le Mar 12 Avr 2016 - 14:38

@Puck a écrit:En fait, en octobre 2013, j'avais pu assister au colloque LA à LLG. Mon CdE de l'époque m'y avait envoyée. J'étais revenue terrifiée des monstruosités que j'avais entendues. Tout était prêt pour la réforme. L'oubli de la grammaire traditionnelle, des textes. Évidemment, on soupoudrait  tout cela de trémolos en hommage à la Littérature, les caciques qui s'adressaient à nous, vile piétaille, faisaient un concours de citations en v.o. tout en nous disant qu'il fallait enseigner autrement. "Racine, Voltaire, Chateaubriand ... morts !" Disait d'une voix ronflante un des janissaires. "Il faut s'adapter à la langue des élèves !". Même les Boloss y auraient perdu leur sabir (qui ne peut être apprécié que par ceux qui ont les références déjà solides). Bref, une mise à mort dont je n'ai vu les aboutissants qu'avec l'annonce de la réforme.

Quand l'IPR avait réuni l'équipe de lettres après avoir inspecté deux collègues, il y a quelques années, il avait tenu un discours très semblable. il fallait mettre l'accent sur la lecture plaisir qui passait, essentiellement pour les élèves, par la littérature de jeunesse, et se contenter de petits objectifs en grammaire (l'essentiel étant pour les élèves de reconnaître le verbe conjugué; on n'était pas si loin des "petit-ENT filles" et de l'impression de pluriel, finalement).
C'était, à n'en pas douter, déjà dans les tuyaux.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Message par User5899 le Mar 12 Avr 2016 - 14:45

A nous de faire mentir ces ânes.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

Message par musa le Mar 12 Avr 2016 - 15:05

@henriette a écrit:
@musa a écrit:
@henriette a écrit:Quand je vous lis, je mesure la chance que nous avons avec nos IPR dans ma discipline et dans mon académie.

Ah bon... J'ai eu droit à un IPR de ta discipline et de ton académie et j'avoue ne pas avoir bien mesuré ma chance. Pour ne pas sombrer dans le désespoir ou péter carrément les plombs, j'avais apporté des activités pour m'occuper l'esprit mais les rares fois où j'ai chopé des bribes de discours, je n'ai pas été séduite (euphémisme). Entre les "le professeur doit changer de posture", "notre école ne sait faire progresser que les bons élèves" et les super conseils de pédagogie du genre "le professeur parle trop. J'ai fait des milliers d'inspection et jamais je n'ai vu un professeur faire lire longuement ses élèves" (en gros, il faudrait parfois laisser les élèves lire silencieusement une demi heure voire plus-je retiens pour ma prochaine inspection, ça devrait pas être trop dur à préparer- vachement réaliste avec les horaires actuels de français), je n'ai pas été convaincue. Mais j'avais déjà entendu le même inspecteur à une réunion pré bac l'an dernier pour les agrégés en collège appelés à corriger les épreuves de français, prêcher pour la disparition de la dissertation, exercice vraiment trop dur pour les élèves d'aujourd'hui.
En formation disciplinaire, pour ma part, ce n'est pas du tout le message que j'ai eu, et d'autres membres ayant assisté aux J4-J5 d'autres jours que moi, non plus : http://www.neoprofs.org/t98633p375-formations-sur-les-nouveaux-programmes-en-lettres-temoignages#3607166

Certes moi ce n'était pas J4 et J5 (j'ai pô encore eu j'ai hâte bounce ) mais une J3 avec toutes les disciplines mais c'est M. S (un IPR volcanique Very Happy ) qui est chargé de notre bassin.
Je ne sais pas si je vais avoir le courage d'assister à J4 et J5 d'ailleurs. Car si j'ai bien compris, au pire on entend des horreurs au mieux on entend des vérités de bon sens. Ben à vrai dire, j'ai mieux à faire, y a plein de livres que j'ai pas encore lus Neutral .

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum