Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par Luigi_B le Mar 5 Avr 2016 - 22:04

A lire ici : http://www.culture-numerique.fr/?p=4882

Consultant et "observateur du numérique éducatif", Michel Guillou prend rarement la défense des élèves exclus dans l'école primaire. Mais ici, l'exclusion est relative à l'utilisation d'Internet, ce qui constitue au fond le vrai scandale.

Au-delà de la question de l'exclusion fondée ou non de cet élève, Michel Guillou se fait accusateur : si un l'élève insulte des camarades, des adultes et sa maîtresse sur Internet, c'est que l'école... n'a pas fait son travail.

Michel Guillou a écrit:Des compétences non travaillées donc un échec pédagogique

Là encore, les textes disent clairement quelles compétences doivent avoir acquises les élèves à leur sortie du premier degré. En CM2, on travaille les 7 compétences du socle commun dont celle, relative à « La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication » où « Chaque élève apprend à faire un usage responsable » de ces technologies. Il est précisé que le Brevet informatique et Internet dit B2i confirme la maîtrise de ces techniques, même si, je l’ai déjà dit, les compétences attendues n’ont pas grand chose de technique.

Je souhaite mettre en exergue ce qui correspond plus précisément au cas de Ludovic :

« Il respecte les autres dans le cadre de la communication électronique et de la publication en ligne (propos injurieux, diffamatoires, atteinte à la vie privée ou toute autre forme d’atteinte). »

Par ailleurs, la compétence 6 du socle aborde les compétences compétences sociales et civiques : « Il s’agit de maîtriser, comme individu et comme citoyen, les règles élémentaires de la vie en société et de les mettre en œuvre dans le cadre scolaire. L’élève acquiert des repères dans plusieurs domaines : les droits et les devoirs du citoyen, les notions de responsabilité et de liberté et le lien qui existe entre elles. ».

À la connaissance des parents de Ludovic, qui souhaitent eux aussi assumer pleinement leur responsabilité dans cette triste histoire, jamais aucun travail spécifique n’a été mené en classe dans ce domaine pour vérifier les compétences attendues des élèves en fin de premier degré. Ludovic n’a donc jamais appris en classe ce que signifie, concrètement, « publier » et n’a pas acquis les compétences civiques et sociales lui permettant de le faire en toute considération et respect du droit de ses éventuels lecteurs ou spectateurs, enfants ou adultes.

Comme d’habitude — oh ! il y a de notables exceptions… —, l’ensemble du B2i a été validé « à la volée » sans aucun contrôle de qui que ce soit sur la réalité du travail pédagogique mis en œuvre.

Comment alors, en toute logique, faire le reproche à Ludovic de transgresser des règles qu’il n’est pas censé connaître ? Comment lui reprocher de ne pas être capable de tracer les limites entre son intimité et la sphère publique ? Qui lui aurait appris ça ?


Dernière édition par Luigi_B le Mar 5 Avr 2016 - 22:19, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par dandelion le Mar 5 Avr 2016 - 22:08

Cet homme donne tout son sens au mot 'déraisonner'.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par archeboc le Mar 5 Avr 2016 - 22:54


Ce que Michel Guillou n'a pas compris, c'est que l'exclusion est une mesure éducative, grâce à laquelle l'institution procède à la remédiation, de manière rapide et efficace, du défaut de compétence constaté. Effet de bord tout à fait intéressant, elle permet aussi de valoriser l'action pédagogique sous la forme d'action de communication, soutenant ainsi l'activité journalistique, principalement dans sa composante éditoriale.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par DesolationRow le Mar 5 Avr 2016 - 22:56

Ces gens sont fous.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par JPhMM le Mar 5 Avr 2016 - 22:56

Ce monsieur a un sens du libre arbitre et de l'autodétermination très singulier. Sont pénibles ces gens qui confondent éducation et lavage de cerveau.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par amour le Mar 5 Avr 2016 - 23:17

"Ludovic s’est aperçu de son erreur et des dégâts commis. Il a alors publié sans trop réfléchir une autre vidéo dans laquelle il explique qu’il s’agit d’une mauvaise blague et présente ses excuses. Trop tard encore".
Il a donc appris bien vite, en autodidacte, comment "publier" et la visibilité que cela peut avoir. J'en conclus que l'enseignement non maitrisé pour lequel on blâme l'école n'est pas si mal maitrisé que cela. On peut même se demander s'il est nécessaire. Et puis j'espère que l'on a vérifié que la maitresse avait été formée, sur son temps de travail.
Enfin je remarque que c'est nous signifier que nous avons une obligation de résultat. On nous l'avait déjà dit, mais pas si clairement, et pas en nous blâmant si ouvertement. Telle chose doit être acquise, mais le passage en classe supérieure est de droit, malgré l'avis des enseignants parfois.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par Louloutre le Mar 5 Avr 2016 - 23:41

C'est pas un problème de savoir se servir d'internet ou quoi, c'est le savoir-vivre de base, le truc qui (en théorie) permet de vivre harmonieusement en société.
Après je veux bien croire que les gamins n'ont aucun filtre, mais y'a un moment faut arrêter les sonneries, le gosse a 10 ans.
D'ailleurs, qu'est ce qu'il fiche sur youtube à 10 ans le gosse?

Louloutre
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par kumran le Mer 6 Avr 2016 - 1:52

De ce que je sais (ou pense), ce n'est pas les parents qui sont censé expliquer à leurs enfant que les insultes c'est pas gentil et qu'il ne faut pas s'en servir ? De même que si je me souviens bien, les réseau sociaux ne sont pas interdit à son age, ou du moins déconseillé ?

Je crois que certains devraient revenir à la réalité ...

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par Pseudo le Mer 6 Avr 2016 - 2:05

Quelle blague...
N'oublions pas de faire un cours et d'évaluer les compétences "ne pas voler", "ne pas tuer', "ne pas violer, "ne pas détourner d'argent", etc... (pffff.... la liste est longue), car on pourrait nous appeler à la barre comme complice dans les tribunaux.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par Finrod le Mer 6 Avr 2016 - 9:42

@Luigi_B a écrit:A lire ici : http://www.culture-numerique.fr/?p=4882

Consultant et "observateur du numérique éducatif", Michel Guillou prend rarement la défense des élèves exclus dans l'école primaire. Mais ici, l'exclusion est relative à l'utilisation d'Internet, ce qui constitue au fond le vrai scandale.

Au-delà de la question de l'exclusion fondée ou non de cet élève, Michel Guillou se fait accusateur : si un l'élève insulte des camarades, des adultes et sa maîtresse sur Internet, c'est que l'école... n'a pas fait son travail.

Michel Guillou a écrit:Des compétences non travaillées donc un échec pédagogique

Là encore, les textes disent clairement quelles compétences doivent avoir acquises les élèves à leur sortie du premier degré. En CM2, on travaille les 7 compétences du socle commun dont celle, relative à « La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication » où « Chaque élève apprend à faire un usage responsable » de ces technologies. Il est précisé que le Brevet informatique et Internet dit B2i confirme la maîtrise de ces techniques, même si, je l’ai déjà dit, les compétences attendues n’ont pas grand chose de technique.

Je souhaite mettre en exergue ce qui correspond plus précisément au cas de Ludovic :

« Il respecte les autres dans le cadre de la communication électronique et de la publication en ligne (propos injurieux, diffamatoires, atteinte à la vie privée ou toute autre forme d’atteinte). »

Par ailleurs, la compétence 6 du socle aborde les compétences compétences sociales et civiques : « Il s’agit de maîtriser, comme individu et comme citoyen, les règles élémentaires de la vie en société et de les mettre en œuvre dans le cadre scolaire. L’élève acquiert des repères dans plusieurs domaines : les droits et les devoirs du citoyen, les notions de responsabilité et de liberté et le lien qui existe entre elles. ».

À la connaissance des parents de Ludovic, qui souhaitent eux aussi assumer pleinement leur responsabilité dans cette triste histoire, jamais aucun travail spécifique n’a été mené en classe dans ce domaine pour vérifier les compétences attendues des élèves en fin de premier degré. Ludovic n’a donc jamais appris en classe ce que signifie, concrètement, « publier » et n’a pas acquis les compétences civiques et sociales lui permettant de le faire en toute considération et respect du droit de ses éventuels lecteurs ou spectateurs, enfants ou adultes.

Comme d’habitude — oh ! il y a de notables exceptions… —, l’ensemble du B2i a été validé « à la volée » sans aucun contrôle de qui que ce soit sur la réalité du travail pédagogique mis en œuvre.

Comment alors, en toute logique, faire le reproche à Ludovic de transgresser des règles qu’il n’est pas censé connaître ? Comment lui reprocher de ne pas être capable de tracer les limites entre son intimité et la sphère publique ? Qui lui aurait appris ça ?

J'ai jamais passé de B2I, ça veut dire que je peux insulter M. Guillou puisque personne ne m'a appris le respect sur internet ?

Je remercie d'avance l'équipe de modération de ne pas modérer mes éventuels messages zorcharte, je ne suis qu'une innocente victime de plus d'un système scolaire trop transmissif qui néglige le temps pédagogique sur les compétences transversales relatives aux savoir vivres, alors c'est pas ma faute.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par XIII le Mer 6 Avr 2016 - 10:46

Si un pseudo expert en science de l'éducation se permet de faire culpabiliser des professeurs pour masquer l'incompétence et la défaillance de tout un système, on peut dire que ses formateurs n'ont pas fait leur travail!


XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par Carnyx le Mer 6 Avr 2016 - 10:53

Comme la mère d'un élève qui conteste le fait qu'on mette zéro à son petit chéri qui a tout pompé sur l'Internet… pask'on lui a pas fait suivre la formation sur le plagiat !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par Olympias le Mer 6 Avr 2016 - 11:05

Ce billet est juste hallucinant. L'école qui doit TOUT appendre. Mais au secours !!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Guillou : l'école responsable des insultes d'un élève de primaire sur Internet ?

Message par Iphigénie le Mer 6 Avr 2016 - 11:09

@Olympias a écrit:Ce billet est juste hallucinant. L'école qui doit TOUT appendre. Mais au secours !!!

C'est vrai que la compétence" lire, écrire, compter", ça fait moins le buzz.
professeur Les Panama papers, c'est l'échec de l'école
Spoiler:
Ah non! là, on me dit que c'est la meilleure réussite de l'école française: les métiers de la finance...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum