Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par mari.lem le Mer 6 Avr 2016 - 15:17

Bonjour tout le monde, je requiers votre aide pour mon mémoire, pour lequel je suis bien en retard.

Voila je cherche a faire un état des lieux de l'enseignement de la poésie à l'école primaire, et j'ai un petit questionnaire ( 6 questions) à faire remplir par les professeurs de écoles.

Pour ceux qui veulent bien m'aider serait il possible de faire remplir ce questionnaire par vos collègues et par vous même soit lpour la fin de semaine ou le début de semaine prochaine ?

Voici le lien: goo.gl/forms/vneHYX8mdj

merci d'avance pour votre aide.

mari.lem
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par LouisBarthas le Mer 6 Avr 2016 - 16:16

@mari.lem a écrit:Bonjour tout le monde, je requiers votre aide pour mon mémoire, pour lequel je suis bien en retard.

Voila je cherche a faire un état des lieux de l'enseignement de la poésie à l'école primaire, et j'ai un petit questionnaire ( 6 questions) à faire remplir par les professeurs de écoles.

Pour ceux qui veulent bien m'aider serait il possible de faire remplir ce questionnaire par vos collègues et par vous même soit lpour la fin de semaine ou le début de semaine prochaine ?

Voici le lien: goo.gl/forms/vneHYX8mdj

merci d'avance pour votre aide.
Le lien n'apparaît pas...

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par coindeparadis le Jeu 7 Avr 2016 - 20:50

Mon fils doit écrire les vers dans une cocotte. "Maman, c'est nul, on peut juste écrire une comptine de bébé ! Moi je voulais apprendre le  Corbeau et le renard !" Sinon, personnellement je maintiens la récitation, et mes GS se battent pour réciter debout au tableau, devant les autres, en mettant l'intonation. Même les timides !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Thalia de G le Jeu 7 Avr 2016 - 21:29

@LouisBarthas a écrit:
Le lien n'apparaît pas...
Normal : on ne peut poster de lien qu'une semaine après son inscription.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Murr le Sam 30 Avr 2016 - 10:12

@coindeparadis a écrit:Mon fils doit écrire les vers dans une cocotte. "Maman, c'est nul, on peut juste écrire une comptine de bébé ! Moi je voulais apprendre le  Corbeau et le renard !" Sinon, personnellement je maintiens la récitation, et mes GS se battent pour réciter debout au tableau, devant les autres, en mettant l'intonation. Même les timides !

Comment peut-on faire apprendre des poésies à des élèves de maternelle et de CP qui ne savent pas (ou à peine) lire ?

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par coindeparadis le Sam 30 Avr 2016 - 10:15

On répète avec eux, un peu chaque jour. La poésie est apprise en classe, pas à la maison.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par coindeparadis le Sam 30 Avr 2016 - 10:19

3 questions très orientées. Je suis surprise de tous ces mémoires MEEF dont la question de départ donne déjà la réponse. Où est la recherche ??? Sinon, la poésie n'est pas pour moi une pratique de classe visant la citoyenneté , l'implication dans le monde... C'est avant tout un texte littéraire, un jeu de langue qui s'apprécie déjà en tant que tel. Ensuite comme tout texte littéraire il véhicule des émotions et des idées qui sont intéressantes - ou pas - à exploiter.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Murr le Sam 30 Avr 2016 - 10:20

C'est logique, merci Smile !
J'ai discuté avec des collègues qui avouent ne donner que très peu de poésies à apprendre car ils trouvent l'exercice "gonflant"... Quand je vois l'enthousiasme des élèves, qui se battent pour réciter (même lorsque l'apprentissage de la poésie est très approximatif Rolling Eyes ...), je trouve dommage de les en priver (sans compter l'exercice de la mémoire).

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par coindeparadis le Sam 30 Avr 2016 - 10:23

Je suis d'accord, c'est un incontournable dans le travail de la langue. Et puis j'en ai assez des collègues qui veulent du "fun", s'amuser. Le but n'est pas que,nous, adultes nous amusions, mais que l'élève apprenne !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Murr le Sam 30 Avr 2016 - 10:31

Je rejoins Coin de Paradis : je ne comprends pas pourquoi il faudrait donner à l'apprentissage de la poésie une dimension "citoyenne" (l'emploi de ce mot à tort et à travers commence à m'énerver sérieusement, comme "bienveillance" et "projet"...). Pour moi, cet apprentissage apporte aux élèves un enrichissement culturel, lexical et syntaxique et leur permet d'exercer leur mémoire : c'est déjà beaucoup...
D'autre part, je ne comprends pas bien le sens de la deuxième question et notamment la première réponse qu'on peut y apporter : "par une pratique différente" de quoi scratch ?

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Murr le Sam 30 Avr 2016 - 10:36

@coindeparadis a écrit:
3 questions très orientées. Je suis surprise de tous ces mémoires MEEF dont la question de départ donne déjà la réponse. Où est la recherche ???
Qui parle de recherche, chère amie ? Le but du jeu est d'écrire une trentaine de pages sur un sujet et de soutenir ce beau travail pour la validation du master. Ce n'est pas une critique envers l'étudiante qui propose le questionnaire : je fais la même chose cette année (du moins, je devrais songer à m'y mettre sérieusement ...).

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par coindeparadis le Sam 30 Avr 2016 - 10:42

Déformation professionnelle, j'ai encadré le mémoire de recherches en sciences sociales d'étudiants, dans une autre vie. Murr, en te lisant régulièrement je n'aurais pas imaginé que tu étais stagiaire ! Cela me rassure, des professionnels qui ont "du plomb" dans la tête réussissent à traverser les mailles du filet du CRPE. cheers

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Murr le Sam 30 Avr 2016 - 10:59

Merci du compliment Wink ! Traverser les mailles du CRPE n'est pas bien difficile, une fois qu'on a compris les attentes du jury : il suffit de leur servir quelques tartes à la crème et le tour est joué... Quant aux écrits, impossible de stresser lorsqu'on a un niveau acceptable en math (fin de 3ème) et qu'on écrit correctement (et encore, le niveau de certains PES prouve que cette dernière condition n'est même plus nécessaire...).

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Verdurette le Sam 30 Avr 2016 - 11:13

Ce n'est pas dirigé contre la collègue qui a initié le post, mais je suis restée ahurie devant ces questions ... mon dieu, mais que c'est prétentieux !!

En primaire il ne me viendrait pas à l'idée de traiter la poésie comme en littérature dans le secondaire, mais je la présente comme une forme artistique, en disant que le poète a la même liberté avec les mots que le peintre avec les couleurs et le compositeur avec les notes.
On travaille le vocabulaire, le sens, le cas échéant les émotions qu'elles veut véhiculer ... frontalement parfois, je le reconnais, shame on me ...

J'ai un souvenir d'enfant très fort : J'ai appris "Harmonie du soir" de Baudelaire en primaire, j'avoue que je ne sais plus en quelle classe, (à ma décharge , ça date de près d'un demi-siècle), mais j'en ai gardé une passion pour la poésie en général et Baudelaire en particulier. Je me souviens aussi que j'adorais la musique des mots et les mots "difficiles", les expressions un peu littéraires qu'on trouvait encore dans les livres pour enfants, et je crois que ça manque à nos élèves.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par coindeparadis le Sam 30 Avr 2016 - 11:32

[quote]
@Verdurette a écrit:Ce n'est pas dirigé contre la collègue qui a initié le post, mais je suis restée ahurie devant ces questions ... mon dieu, mais que c'est prétentieux !!

En primaire il ne me viendrait pas à l'idée de traiter la poésie comme en littérature dans le secondaire, mais je la présente comme une forme artistique, en disant que le poète a la même liberté avec les mots que le peintre avec les couleurs et le compositeur avec les notes.
On travaille le vocabulaire, le sens, le cas échéant les émotions qu'elles veut véhiculer ... frontalement parfois, je le reconnais, shame on me ...

J'ai un souvenir d'enfant très fort : J'ai appris "Harmonie du soir" de Baudelaire en primaire, j'avoue que je ne sais plus en quelle classe, (à ma décharge , ça date de près d'un demi-siècle), mais j'en ai gardé une passion pour la poésie en général et Baudelaire en particulier. Je me souviens aussi que j'adorais la musique des mots et les mots "difficiles", les expressions un peu littéraires qu'on trouvait encore dans les livres pour enfants, et je crois que ça manque à nos élèves.[/quote]
Exactement !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par maikreeeesse le Sam 30 Avr 2016 - 13:18

Mes élèves de maternelle apprennent une comptine par semaine, les GS commencent à avoir des "poésie" (ben oui, ils sont grands  Very Happy) et ils adorent réciter. Avec les CM1/CM2, je fais à l'ancienne: une poésie tous les quinze jours, avec l'illustration et tout et tout ! On l'apprend en classe, ou tout du moins on dégrossit pas mal.
Pourquoi j'ai continué la poésie comme je le faisais il y a 30 ans comme élève ?
- pour la copie,
-pour l'exercice de mémoire,
-pour la culture générale,
-pour la beauté et la force des idées véhiculées dans les textes.
Ils aiment réciter, je ne rencontre pas de difficultés (les plus timides me la récitent au bureau en début d'année, mais très vite ils acceptent ensuite de la réciter devant la classe.
En revanche, j'ai plus de mal à leur faire écrire des textes poétiques, je me sens mal à l'aise (voire nulle).

maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par coindeparadis le Sam 30 Avr 2016 - 13:20

@maikreeeesse a écrit:Mes élèves de maternelle apprennent une comptine par semaine, les GS commencent à avoir des "poésie" (ben oui, ils sont grands  Very Happy) et ils adorent réciter. Avec les CM1/CM2, je fais à l'ancienne: une poésie tous les quinze jours, avec l'illustration et tout et tout ! On l'apprend en classe, ou tout du moins on dégrossit pas mal.
Pourquoi j'ai continué la poésie comme je le faisais il y a 30 ans comme élève ?
- pour la copie,
-pour l'exercice de mémoire,
-pour la culture générale,
-pour la beauté et la force des idées véhiculées dans les textes.
Ils aiment réciter, je ne rencontre pas de difficultés (les plus timides me la récitent au bureau en début d'année, mais très vite ils acceptent ensuite de la réciter devant la classe.
En revanche, j'ai plus de mal à leur faire écrire des textes poétiques, je me sens mal à l'aise (voire nulle).
topela

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Murr le Sam 30 Avr 2016 - 13:42

@maikreeeesse a écrit:Mes élèves de maternelle apprennent une comptine par semaine, les GS commencent à avoir des "poésie" (ben oui, ils sont grands  Very Happy) et ils adorent réciter. Avec les CM1/CM2, je fais à l'ancienne: une poésie tous les quinze jours, avec l'illustration et tout et tout ! On l'apprend en classe, ou tout du moins on dégrossit pas mal.
Pourquoi j'ai continué la poésie comme je le faisais il y a 30 ans comme élève ?
- pour la copie,
-pour l'exercice de mémoire,
-pour la culture générale,
-pour la beauté et la force des idées véhiculées dans les textes.
Ils aiment réciter, je ne rencontre pas de difficultés (les plus timides me la récitent au bureau en début d'année, mais très vite ils acceptent ensuite de la réciter devant la classe.
En revanche, j'ai plus de mal à leur faire écrire des textes poétiques, je me sens mal à l'aise (voire nulle).

C'est à peu près ce que j'essaie de faire avec mes CE2, mais je prends parfois du retard car je n'ai que deux jours pour faire réciter tout le monde, à cause de mon mi-temps (mon collègue ne m'aide pas beaucoup, malheureusement...). En revanche, je n'ai jamais pensé à commencer l'apprentissage en classe : comment peut-on s'y prendre ?
En ce qui concerne l'écriture poétique, je préfère qu'ils apprennent un maximum de poèmes dignes de ce nom avant de taquiner eux-mêmes la Muse (de beaux textes de grands écrivains : j'ai entendu parler d'un collègue qui ose proposer des poèmes de sa composition à ses élèves affraid ).

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Verdurette le Sam 30 Avr 2016 - 14:21

Je choisis souvent deux ou trois poèmes (sur un même thème, ou pas), je les lis à plusieurs reprises aux élèves. Ensuite, chacun reçoit une feuille où ils sont imprimés. Ils peuvent alors choisir un des poèmes qu'ils vont recopier sur leur cahier de poésie (à la maison pour gagner du temps, du coup j'exige que ce soit parfait, et s'il y a trop de ratures je fais recommencer), et apprendre.
L'apprentissage débute effectivement en classe, et qu'il y ait un ou plusieurs poèmes le principe est le même : je relis plusieurs fois le(s) poème(s), alors qu'ils l'(les) ont sous les yeux. Ensuite ils ferment leur cahier, je dis un vers, ils disent le suivant collectivement (cela les oblige à retrouver le lien par le sens et/ou par la rime, à prendre conscience des régularités dans certains cas). C'est ainsi qu'on construit l'apprentissage du texte lui-même. Une fois le texte suffisamment su, on retravaille la ponctuation, l'expressivité ... et aussi la pose de voix. (Ca je le fais aussi en lecture à haute voix).

Faire apprendre ses propres poèmes ... je n'oserais pas !!

Ah si, j'ai osé, une fois, mais c'était dans le cahier de correspondance, et pour le fun ...

Las, las, las,
Revoilà les frimas,
le froid, les courants d'air,
et c'est grande misère...

Parents, si vous pouviez,
prenant en grand pitié
les pauvres petits nez
des enfants enrhumés,
vite nous apporter
des mouchoirs en papier …
nous pourrions nous moucher !


Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Murr le Sam 30 Avr 2016 - 14:29

@Verdurette a écrit:Je choisis souvent deux ou trois poèmes (sur un même thème, ou pas), je les lis à plusieurs reprises aux élèves. Ensuite, chacun reçoit une feuille où ils sont imprimés. Ils peuvent alors choisir un des poèmes qu'ils vont recopier sur leur cahier de poésie (à la maison pour gagner du temps, du coup j'exige que ce soit parfait, et s'il y a trop de ratures je fais recommencer), et apprendre.
L'apprentissage débute effectivement en classe, et qu'il y ait un ou plusieurs poèmes le principe est le même : je relis plusieurs fois le(s) poème(s), alors qu'ils l'(les) ont sous les yeux. Ensuite ils ferment leur cahier, je dis un vers, ils disent le suivant collectivement  (cela les oblige à retrouver le lien par le sens et/ou par la rime, à prendre conscience des régularités dans certains cas).  C'est ainsi qu'on construit l'apprentissage du texte lui-même. Une fois le texte suffisamment su, on retravaille la ponctuation, l'expressivité ... et aussi la pose de voix. (Ca je le fais aussi en lecture à haute voix).

J'essaierai la prochaine fois, merci !

@Verdurette a écrit:
Las, las, las,
Revoilà les frimas,
le froid, les courants d'air,
et c'est grande misère...

Parents, si vous pouviez,
prenant en grand pitié
les pauvres petits nez
des enfants enrhumés,
vite nous apporter
des mouchoirs en papier …
nous pourrions nous moucher !

Laughing

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par coindeparadis le Sam 30 Avr 2016 - 14:29

cheers

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etat des lieux sur l'enseignement de la poésie en primaire.

Message par Murr le Sam 30 Avr 2016 - 14:36

@Verdurette a écrit:
Faire apprendre ses propres poèmes ... je n'oserais pas !!

"Les c... ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît !" Wink

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum