L'AP en classe entière : impossible ?

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Isis39 le Jeu 7 Avr 2016 - 20:07

Laurent Fillion et Guillaume Caron a écrit:Voilà un des arguments préférés du moment : il est impossible de faire de l’AP en classe entière (tout en affirmant par ailleurs “on le fait déjà” ; on n’est plus à une contradiction près).

Levons plusieurs malentendus et  (parce qu’on n’est pas obligé d’attendre le grand soir pour commencer à avancer et que les établissements peuvent faire le choix d’utiliser les marges ailleurs), explorons cette idée d’impossibilité supposée d’AP en classe entière.


→ Il existe des heures de marge qui peuvent être utilisées en AP pour alléger la gestion du groupe-classe.

Ces heures-marges (2h45 en septembre 2016, puis 3h en septembre 2017, par classe et non pas par niveau de classe) permettent de travailler l’AP en groupes restreints ou en co intervention. Parce que, soyons clairs,  travailler en effectifs réduits ou en co-intervention, c’est évidemment plus facile. Mais cela n’a pas de sens si le contenu des séances de cours reste le même.
L’utilisation des heures de marges pour organiser des groupes de besoin ou donner la possibilité à deux enseignants de travailler ensemble dans un groupe-classe n’a d’intérêt que si les contenus des heures de cours changent. Et la véritable plus-value se produit lorsque les pratiques changent pour gagner en efficacité.


→ Ne confondons pas l’AP lycée, l’AP collège actuelle et l’AP collège tel qu’il sera mis en place à la rentrée 2016.

L’AP lycée est un dispositif d’accompagnement, prévu en plus des heures de cours. L’AP prévue par la réforme du collège est une modalité pédagogique intégrée aux horaires disciplinaires.

L’AP tel qu’il est prévu dans la réforme du collège est probablement bien mal nommé ; c’est une erreur d’avoir choisi cette appellation qui permet toutes ces confusions (parfois entretenues avec malice). Parler d’heures de différenciation pédagogique aurait été bien plus judicieux.

La suite : https://guillaumecaronmaths.wordpress.com/2016/04/07/lap-en-classe-entiere-impossible/

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Invité El le Jeu 7 Avr 2016 - 20:18

Quel soulagement de savoir que l'on peut utiliser la marge pour faire de l'AP "plus facilement"!

Il suffit donc d'annihiler les langues anciennes, en l'utilisant mieux. 

Merci.


Dernière édition par elpenor le Jeu 7 Avr 2016 - 20:31, édité 1 fois

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Igniatius le Jeu 7 Avr 2016 - 20:30

Heureusement que la ministre peut compter sur l'ennemi de l'intérieur pour continuer à supprimer des postes et augmenter les effectifs.

Franchement, dire que la taille du groupe n'influencera pas la charge de travail du prof, et par conséquent l'éventuelle efficacité de son diagnostic éventuellement approprié quant à l'élève lambda concerné, c'est se foutre du monde.


Je n'en peux plus de leurs leçons permanentes où ils expliquent qu'eux, "ils y arrivent" : malheureusement, ils sont leurs propres évaluateurs, ayant déjà annoncé que l'avis de leurs collègues de lycée récupérant leurs élèves ne pouvaient être une fin en soi...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Jane le Jeu 7 Avr 2016 - 20:32

@Igniatius a écrit:Heureusement que la ministre peut compter sur l'ennemi de l'intérieur pour continuer à supprimer des postes et augmenter les effectifs.

Franchement, dire que la taille du groupe n'influencera pas la charge de travail du prof, et par conséquent l'éventuelle efficacité de son diagnostic éventuellement approprié quant à l'élève lambda concerné, c'est se foutre du monde.


Je n'en peux plus de leurs leçons permanentes où ils expliquent qu'eux, "ils y arrivent" : malheureusement, ils sont leurs propres évaluateurs, ayant déjà annoncé que l'avis de leurs collègues de lycée récupérant leurs élèves ne pouvaient être une fin en soi...

topela veneration

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Balthazaard le Jeu 7 Avr 2016 - 20:33

Du reste l'avis d'un membre du sgen...
C'est étrange; il n'y a qu'eux qui y arrivent, il y a quelque chose à creuser là..où est la cause où est la conséquence?

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Isis39 le Jeu 7 Avr 2016 - 20:36

@Balthazaard a écrit:Du reste l'avis d'un membre du sgen...
C'est étrange; il n'y a qu'eux qui y arrivent, il y a quelque chose à creuser là..où est la cause où est la conséquence?

Je ne suis pas au Sgen et je fais de la différenciation.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par ylm le Jeu 7 Avr 2016 - 20:41

Je suis loin d'être d'accord avec tout (*) mais il y a des choses intéressantes dans cet article, tout ce qui est sur les modalités possibles par exemple. J'en retiens aussi, ce que j'avais déjà compris en formation et ce qui se passera probablement dans mon collège l'année prochaine, que l'on peut ne rien changer et coller une étiquette AP dessus.

(*) L'idée en filigrane tout le long du texte que la réforme c'est le Bien, que les pratiques actuelles de la majorité des collègues c'est le Mal et qu'il faut convertir les hérétiques aux miraculeuses nouvelles pédagogies, quitte à sucrer la liberté pédagogique de l'enseignant.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Paddy le Jeu 7 Avr 2016 - 20:43

Faire de l'AP en classe entière, bien sûr que c'est possible. Mais pour quel résultat ?

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Balthazaard le Jeu 7 Avr 2016 - 20:44

@Isis39 a écrit:
@Balthazaard a écrit:Du reste l'avis d'un membre du sgen...
C'est étrange; il n'y a qu'eux qui y arrivent, il y a quelque chose à creuser là..où est la cause où est la conséquence?

Je ne suis pas au Sgen et je fais de la différenciation.

Ce n'est pas de toi dont je parlais mais des auteurs de l'article.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Paddy le Jeu 7 Avr 2016 - 20:44

@Isis39 a écrit:
@Balthazaard a écrit:Du reste l'avis d'un membre du sgen...
C'est étrange; il n'y a qu'eux qui y arrivent, il y a quelque chose à creuser là..où est la cause où est la conséquence?

Je ne suis pas au Sgen et je fais de la différenciation.

L'inverse est aussi très souvent vrai.

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par ycombe le Jeu 7 Avr 2016 - 21:04

Si on enlève le blabla sans intérêt il reste ceci:
Sous quelles formes organiser l’AP ?

- Travailler un même objectif d’apprentissage avec un degré d’accompagnement, des coups de pouce différents
- Travailler sur un objectif d’apprentissage différent en fonction des progrès attendus (ex : les ateliers de progrès)
- Proposer un plan de travail individuel ou collectif prenant en compte les profils et les rythmes d’apprentissage différents
- Travailler sur les erreurs des élèves : rédiger des fiches-erreurs à mutualiser, réaliser des entretiens d’explicitation,
- Mettre l’accent sur la métacognition par le biais de “journaux des apprentissages”. Aider les élèves à comprendre la façon dont ils apprennent.
- Travailler sur des activités de catégorisation pour exploiter les représentations et les démarches personnelles des élèves
- Mettre en oeuvre de la coopération entre les élèves. Elle profite aussi bien (voire même davantage !) à ceux qui aident qu’à ceux qui sont aidés.
Mettre à disposition du matériel (fichiers, tablettes, jeux, outils de manipulation) pour que les élèves puissent varier leurs approches
- Utiliser des exerciseurs personnalisables.
- En amont, évaluer de façons différentes les élèves suivant le progrès attendu avec des ceintures de compétences par exemple, l’évaluation devenant alors à la fois un outil de connaissance, de remédiation, de travail et de progrès. Elle devient prospective et un vrai outil d’accompagnement de l’élève dans ses apprentissages..

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Balthazaard le Jeu 7 Avr 2016 - 21:22

Navré Yves mais même présenté comme cela, il reste assez de termes jargonnants pour me faire tourner le dos, un peu comme la carte d'un certain type de restaurants que certains adorent mais ou j'ai toujours eu l'impression de me faire arnaquer.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par ycombe le Jeu 7 Avr 2016 - 21:29

Ce que taisent soigneusement Laurent Fillion et Guillaume Caron, c'est que cette étiquette d'AP permet au ministère de laisser croire aux parents qu'on va aider leurs enfants de manière individuelle, alors que dans le même temps les heures d'AP "en plus des horaires" qui servaient au soutien et les heures d'accompagnement éducatif qui servaient à proposer une aide aux devoirs en petits groupes sont supprimées.

On se contente d'étiqueter AP des heures de cours pour pouvoir supprimer tranquillement tous les dispositifs supplémentaires existant. Cette AP n'a pas d'autre existence que ce tour de passe-passe comptable. C'est de la poudre aux yeux. Pour moi l'attitude qui consiste à dire "il faut s'en emparer et en profiter" frise la complicité avec les auteurs du hold-up.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par ycombe le Jeu 7 Avr 2016 - 21:31

@Balthazaard a écrit:Navré Yves mais même présenté comme cela, il reste assez de termes jargonnants pour me faire tourner le dos, un peu comme la carte d'un certain type de restaurants que certains adorent mais ou j'ai toujours eu l'impression de me faire arnaquer.
Je n'ai pas dit que c'était bien; J'ai juste dit qu'une fois ôté le blabla, le seul truc à peu près concret c'est cette partie.


Dernière édition par ycombe le Jeu 7 Avr 2016 - 21:43, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par henriette le Jeu 7 Avr 2016 - 21:31

Merci d'avoir signalé cet article, Isis. Je vais lire ça à tête reposée quand les enfants seront au lit.
(Ce serait bien de débattre du contenu sans a priori ou sans se focaliser outre mesure sur la forme, je trouve.)

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Lefteris le Jeu 7 Avr 2016 - 21:38

@ycombe a écrit:Pour moi l'attitude qui consiste à dire "il faut s'en emparer et en profiter" frise la complicité avec les auteurs du hold-up.
Pourquoi "frise" ? Very Happy

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par henriette le Jeu 7 Avr 2016 - 23:32

@ycombe a écrit:Si on enlève le blabla sans intérêt il reste ceci:
Sous quelles formes organiser l’AP ?

- Travailler un même objectif d’apprentissage avec un degré d’accompagnement, des coups de pouce différents
- Travailler sur un objectif d’apprentissage différent en fonction des progrès attendus (ex : les ateliers de progrès)
- Proposer un plan de travail individuel ou collectif prenant en compte les profils et les rythmes d’apprentissage différents
- Travailler sur les erreurs des élèves : rédiger des fiches-erreurs à mutualiser, réaliser des entretiens d’explicitation,
- Mettre l’accent sur la métacognition par le biais de “journaux des apprentissages”. Aider les élèves à comprendre la façon dont ils apprennent.
- Travailler sur des activités de catégorisation pour exploiter les représentations et les démarches personnelles des élèves
- Mettre en oeuvre de la coopération entre les élèves. Elle profite aussi bien (voire même davantage !) à ceux qui aident qu’à ceux qui sont aidés.
Mettre à disposition du matériel (fichiers, tablettes, jeux, outils de manipulation) pour que les élèves puissent varier leurs approches
- Utiliser des exerciseurs personnalisables.
- En amont, évaluer de façons différentes les élèves suivant le progrès attendu avec des ceintures de compétences par exemple, l’évaluation devenant alors à la fois un outil de connaissance, de remédiation, de travail et de progrès. Elle devient prospective et un vrai outil d’accompagnement de l’élève dans ses apprentissages..
J'arrive au même constat .
Il me semble assez étonnant, pour ne pas dire maladroit, pour prouver que l'AP en classe entière c'est bien, de montrer que la marge permet de la faire en effectif allégé et que c'est sûr que c'est mieux.
Ensuite, je retiens aussi le choix du nom idiot car créant trop de confusions avec des dispositifs existants mais n'ayant rien à voir avec ce nouvel AP - ce qu'Elyas dit depuis bien longtemps.
Enfin, ce que je vois, c'est qu'en effet (on s'en doutait, ceci dit), il n'est donc surtout pas souhaitable d'imposer le temps d'AP de façon contraignante dans les EDT : il faut revendiquer la liberté de pouvoir mettre en œuvre ce genre de pédagogie quand il est utile de la mettre en œuvre : par forcément telle heure de la semaine prédéterminée car en co-animation ou pire, en barrette, et pas forcément non plus une heure entière.
Or, je constate que dans beaucoup d'endroits, ce qui va se mettre en place ne correspond pas du tout à cela.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par kamasolou le Ven 8 Avr 2016 - 0:00

@ycombe a écrit:Ce que taisent soigneusement Laurent Fillion et Guillaume Caron, c'est que cette étiquette d'AP permet au ministère de laisser croire aux parents qu'on va aider leurs enfants de manière individuelle, alors que dans le même temps les heures d'AP "en plus des horaires" qui servaient au soutien et les heures d'accompagnement éducatif qui servaient à proposer une aide aux devoirs en petits groupes sont supprimées.

On se contente d'étiqueter AP des heures de cours pour pouvoir supprimer tranquillement tous les dispositifs supplémentaires existant. Cette AP n'a pas d'autre existence que ce tour de passe-passe comptable. C'est de la poudre aux yeux. Pour moi l'attitude qui consiste à dire "il faut s'en emparer et en profiter" frise la complicité avec les auteurs du hold-up.

aai veneration

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Mila Saint Anne le Ven 8 Avr 2016 - 0:01

@henriette a écrit:
@ycombe a écrit:Si on enlève le blabla sans intérêt il reste ceci:
Sous quelles formes organiser l’AP ?

- Travailler un même objectif d’apprentissage avec un degré d’accompagnement, des coups de pouce différents
- Travailler sur un objectif d’apprentissage différent en fonction des progrès attendus (ex : les ateliers de progrès)
- Proposer un plan de travail individuel ou collectif prenant en compte les profils et les rythmes d’apprentissage différents
- Travailler sur les erreurs des élèves : rédiger des fiches-erreurs à mutualiser, réaliser des entretiens d’explicitation,
- Mettre l’accent sur la métacognition par le biais de “journaux des apprentissages”. Aider les élèves à comprendre la façon dont ils apprennent.
- Travailler sur des activités de catégorisation pour exploiter les représentations et les démarches personnelles des élèves
- Mettre en oeuvre de la coopération entre les élèves. Elle profite aussi bien (voire même davantage !) à ceux qui aident qu’à ceux qui sont aidés.
Mettre à disposition du matériel (fichiers, tablettes, jeux, outils de manipulation) pour que les élèves puissent varier leurs approches
- Utiliser des exerciseurs personnalisables.
- En amont, évaluer de façons différentes les élèves suivant le progrès attendu avec des ceintures de compétences par exemple, l’évaluation devenant alors à la fois un outil de connaissance, de remédiation, de travail et de progrès. Elle devient prospective et un vrai outil d’accompagnement de l’élève dans ses apprentissages..
J'arrive au même constat .
Il me semble assez étonnant, pour ne pas dire maladroit, pour prouver que l'AP en classe entière c'est bien, de montrer que la marge permet de la faire en effectif allégé et que c'est sûr que c'est mieux.
Ensuite, je retiens aussi le choix du nom idiot car créant trop de confusions avec des dispositifs existants mais n'ayant rien à voir avec ce nouvel AP - ce qu'Elyas dit depuis bien longtemps.
Enfin, ce que je vois, c'est qu'en effet (on s'en doutait, ceci dit), il n'est donc surtout pas souhaitable d'imposer le temps d'AP de façon contraignante dans les EDT : il faut revendiquer la liberté de pouvoir mettre en œuvre ce genre de pédagogie quand il est utile de la mettre en œuvre : par forcément telle heure de la semaine prédéterminée car en co-animation ou pire, en barrette, et pas forcément non plus une heure entière.
Or, je constate que dans beaucoup d'endroits, ce qui va se mettre en place ne correspond pas du tout à cela.

Parfois, devant l'inertie de certaines équipes (sur le mode "on est contre la réforme, on ne proposera rien"), les CdE ont pris les devant et imposé des organisations, parfois pas très malines, pour l'AP comme pour les EPI.
Dans la très grande majorité des cas, quand les propositions ont été faites, même après coup, les CdE ont laissé les équipes faire comme bon leur semblait.
Il est toujours temps de proposer un projet différent si celui proposé par les chefs ne convient pas.
C'est d'ailleurs ce qu'on a conseillé à tous ceux qu'on a croisé : faire des contre-propositions d'organisation.
Et ça a toujours marché.

Bref, ce texte ne dit rien d'autre que ce que nous avons expliqué en formation : l'AP c'est synonyme de diversification des apprentissages. Et on a donné des exemples (ceintures de compétences, évaluations choisies, journal des apprentissages, tâches complexes) à ceux que ça intéressait.
C'est mieux en groupes de besoin ou en co-animation mais on peut aussi le faire en classe entière si les heures de marge sont utilisées pour autre chose (le latin, l'EPI LCA ou des groupes en science ou en langues).

Cela dit, ils ont raison, l'AP c'est le cœur de la réforme....

Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par VinZT le Ven 8 Avr 2016 - 0:59

Les "ceintures de compétences" je ne connaissais pas, bravo un concept de plus  veneration.
Le "journal des apprentissages" non plus, ignorant que je suis.

Sinon le bilan de l'AP au lycée ?
C'est bizarre, mais depuis que ça existe, les élèves sont à la fois moins autonomes et moins compétents (mais sans doute que nous n'avons pas su nous emparer de la chose, ô inertes profs que nous sommes).


Dernière édition par VinZT le Ven 8 Avr 2016 - 1:06, édité 1 fois

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Balthazaard le Ven 8 Avr 2016 - 1:05

"les exerciseurs personnalisables" ça vaut son pesant de cacahouètes aussi

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par VinZT le Ven 8 Avr 2016 - 1:10

Bon, allez je me lance, je propose de travailler en AP sur:
- les bretelles de la réussite
- les travaux particularisés
- les blogs cognitifs
- le façonnage d'habiletés
- les aptitudes paramétrées

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Balthazaard le Ven 8 Avr 2016 - 1:13

Je crois que le Meirieutron redevient d'actualité...

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par henriette le Ven 8 Avr 2016 - 1:35

@Mila Saint Anne a écrit:
@henriette a écrit:
@ycombe a écrit:Si on enlève le blabla sans intérêt il reste ceci:
Sous quelles formes organiser l’AP ?

- Travailler un même objectif d’apprentissage avec un degré d’accompagnement, des coups de pouce différents
- Travailler sur un objectif d’apprentissage différent en fonction des progrès attendus (ex : les ateliers de progrès)
- Proposer un plan de travail individuel ou collectif prenant en compte les profils et les rythmes d’apprentissage différents
- Travailler sur les erreurs des élèves : rédiger des fiches-erreurs à mutualiser, réaliser des entretiens d’explicitation,
- Mettre l’accent sur la métacognition par le biais de “journaux des apprentissages”. Aider les élèves à comprendre la façon dont ils apprennent.
- Travailler sur des activités de catégorisation pour exploiter les représentations et les démarches personnelles des élèves
- Mettre en oeuvre de la coopération entre les élèves. Elle profite aussi bien (voire même davantage !) à ceux qui aident qu’à ceux qui sont aidés.
Mettre à disposition du matériel (fichiers, tablettes, jeux, outils de manipulation) pour que les élèves puissent varier leurs approches
- Utiliser des exerciseurs personnalisables.
- En amont, évaluer de façons différentes les élèves suivant le progrès attendu avec des ceintures de compétences par exemple, l’évaluation devenant alors à la fois un outil de connaissance, de remédiation, de travail et de progrès. Elle devient prospective et un vrai outil d’accompagnement de l’élève dans ses apprentissages..
J'arrive au même constat .
Il me semble assez étonnant, pour ne pas dire maladroit, pour prouver que l'AP en classe entière c'est bien, de montrer que la marge permet de la faire en effectif allégé et que c'est sûr que c'est mieux.
Ensuite, je retiens aussi le choix du nom idiot car créant trop de confusions avec des dispositifs existants mais n'ayant rien à voir avec ce nouvel AP - ce qu'Elyas dit depuis bien longtemps.
Enfin, ce que je vois, c'est qu'en effet (on s'en doutait, ceci dit), il n'est donc surtout pas souhaitable d'imposer le temps d'AP de façon contraignante dans les EDT : il faut revendiquer la liberté de pouvoir mettre en œuvre ce genre de pédagogie quand il est utile de la mettre en œuvre : par forcément telle heure de la semaine prédéterminée car en co-animation ou pire, en barrette, et pas forcément non plus une heure entière.
Or, je constate que dans beaucoup d'endroits, ce qui va se mettre en place ne correspond pas du tout à cela.

Parfois, devant l'inertie de certaines équipes (sur le mode "on est contre la réforme, on ne proposera rien"), les CdE ont pris les devant et imposé des organisations, parfois pas très malines, pour l'AP comme pour les EPI.
Dans la très grande majorité des cas, quand les propositions ont été faites, même après coup, les CdE ont laissé les équipes faire comme bon leur semblait.
Il est toujours temps de proposer un projet différent si celui proposé par les chefs ne convient pas.
C'est d'ailleurs ce qu'on a conseillé à tous ceux qu'on a croisé : faire des contre-propositions d'organisation.
Et ça a toujours marché.

Bref, ce texte ne dit rien d'autre que ce que nous avons expliqué en formation : l'AP c'est synonyme de diversification des apprentissages. Et on a donné des exemples (ceintures de compétences, évaluations choisies, journal des apprentissages, tâches complexes) à ceux que ça intéressait.
C'est mieux en groupes de besoin ou en co-animation mais on  peut aussi le faire en classe entière si les heures de marge sont utilisées pour autre chose (le latin, l'EPI LCA ou des groupes en science ou en langues).

Cela dit, ils ont raison, l'AP c'est le cœur de la réforme....
Je crois qu'il ne faut pas aussi systématiquement que tu le fais rejeter la responsabilité des organisations contreproductives des l'AP (ou de l'EIST) sur les équipes réticentes, tu sais. Dans mon collège, le PA, pourtant ancien prof dans ta matière, ne rêve que de groupes de comptences en barette, de dispositifs 2 classes / 3 profs, etc. et nous bataillons dur pour que cela ne se passe pas ainsi.
Cette réforme a été malheureusement comprise par beaucoup comme cela, il suffit de lire les propositions d'AP-liane de l'académie de Bordeaux, ou même certaines propositions sur le site du MEN pour voir que l'AP tel que présenté ici ou par Elyas depuis des mois n'a en réalité malheureusement rien à voir avec ces véritables usines à gaz (pour rester polie).

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par User5899 le Ven 8 Avr 2016 - 6:14

Le cœur de la réforme, c'est la suppression des langues anciennes. Tout le reste est anecdotique.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum