L'AP en classe entière : impossible ?

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par gauvain31 le Dim 10 Avr 2016 - 20:26

@Rendash a écrit:
@Jenny a écrit:
Mes 5e ont progressé plus rapidement. Ils ont des niveaux très différents (certains écrivent 6/7 lignes avec difficultés, d'autres une trentaine avec peu de fautes), mais ils arrivent quasiment tous, à ce stade de l'année, à faire des paragraphes et à écrire des phrases complètes. cheers

Même constat l'an dernier avec mes cinquièmes. J'ai eu des paragraphes de deux pages en DS en fin d'année, sur Bouvines puis sur la Renaissance ; même ceux en grosse difficulté au début de l'année arrivaient au moins à une page de développement construit. Je me suis fait allumer en formation, apparemment j'en demandais trop et je risquais de les décourager Laughing
Heureusement que j'avais gardé des photocopies de chaque devoir.

C'est très bien Rendash ce que tu fais car tu prépares le terrain pour la suite; en SVT on commence plutôt vers la 4ème, mais là ça dépend des collègues. Quand j'ai débuté, mes premiers contrôles comportaient peu de réponse rédigées (encore très formaté par l'IUFM), c'était surtout des schémas à légender. La lecture d'un livre extraordinaire "Conditions de l'éducation " de Blais Ottavi et Gauchet m'a fait revoir mes pratiques pédagogiques dans ce domaine en insérant en restitution des connaissances une seule question, mais dont la réponse nécessite pas mal de développement . D'ailleurs un élève de 4ème m'avait dit lors d'une réunion parents-prof qu'il n'y avait que moi et mon collègue de HG qui les faisions rédiger.

Alors oui deux pages, c'est peut être trop pour des 5ème, mais personnellement on n'en fait jamais assez, si tous les enseignants les faisaient rédiger comme toi , ce serait quand même mieux. Il faut obliger les jeunes à se gratter le cerveau , à rédiger dès le plus jeune âge. Combien d'élèves arrivés en 3ème n'ont jamais fait plus de lignes, car incapable de développer, d'argumenter. J'en ai comme ça en seconde qui sont incapables de faire plus de 10 lignes

Comment ont réagit tes formateurs quand ils ont vu les copies ?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par User5899 le Dim 10 Avr 2016 - 20:28

@coqenstock a écrit:C'était constructif de contredire le discours "la différenciation c'est juste pour masquer la baisse du niveau, la faillite de je ne sais quoi..." par le fait que quelque que soit le système, les programmes, les "exigences", les redoublements à gogo ou autre ne changera jamais le fait que les élèves n'apprendront jamais tous de la même manière.
Disons que "je ne sais quoi" s'emploie pour nier l'argument de l'autre : ce n'est guère constructif.
On peut en effet émettre un doute très sérieux non sur une nécessité mais sur un dispositif ministériel. Ce dispositif est lourd, non contraignant (puisque la réforme, instaurée par décret, ne peut pas aller contre la liberté pédagogique, garantie, elle, par la loi, en l'occurrence le code de l'éducation, voté par la représentation nationale) et il apparaît donc comme inutile pédagogiquement parlant (probablement moins sur le plan pécuniaire).
Que les élèves n'ont jamais appris tous de la même manière n'empêche pas que les élèves ont toujours appris. Qu'on veuille améliorer le système, je le conçois, mais plutôt que des thuriféraires béats d'une réforme malhonnête, on a besoin de gens qui discutent en sachant discuter. Elyas joue très bien ce rôle, parce que lui n'est pas béat.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par coqenstock le Dim 10 Avr 2016 - 20:30

Cripure a écrit:
@coqenstock a écrit:C'était constructif de contredire le discours "la différenciation c'est juste pour masquer la baisse du niveau, la faillite de je ne sais quoi..." par le fait que quelque que soit le système, les programmes, les "exigences", les redoublements à gogo ou autre ne changera jamais le fait que les élèves n'apprendront jamais tous de la même manière.
Disons que "je ne sais quoi" s'emploie pour nier l'argument de l'autre : ce n'est guère constructif.
On peut en effet émettre un doute très sérieux non sur une nécessité mais sur un dispositif ministériel. Ce dispositif est lourd, non contraignant (puisque la réforme, instaurée par décret, ne peut pas aller contre la liberté pédagogique, garantie, elle, par la loi, en l'occurrence le code de l'éducation, voté par la représentation nationale) et il apparaît donc comme inutile pédagogiquement parlant (probablement moins sur le plan pécuniaire).
Que les élèves n'ont jamais appris tous de la même manière n'empêche pas que les élèves ont toujours appris. Qu'on veuille améliorer le système, je le conçois, mais plutôt que des thuriféraires béats d'une réforme malhonnête, on a besoin de gens qui discutent en sachant discuter. Elyas joue très bien ce rôle, parce que lui n'est pas béat.

Ca par exemple ça passe sans soucis, ou ça rentre dans le "non constructif" ?

coqenstock
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par gauvain31 le Dim 10 Avr 2016 - 20:30

Pour en revenir à la différenciation. Mon IPR m'avait conseillé de faire des évaluations sommatives différenciées. Elle m'a dit qu'"on est pas dans l'égalité , mais dans l'équité " Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Personnellement ça me choque (je suis resté impassible devant elle). Ça veut donc dire que les examens les concours ne sont pas équitables?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par coqenstock le Dim 10 Avr 2016 - 20:32

@gauvain31 a écrit:Pour en revenir à la différenciation. Mon IPR m'avait conseillé de faire des évaluations sommatives différenciées. Elle m'a dit  qu'"on est pas dans l'égalité , mais dans l'équité " Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Personnellement ça me choque (je suis resté impassible devant elle). Ça veut donc dire que les examens les concours ne sont pas équitables?

SI on fait un parallèle entre la réussite aux concours et les CSP, clairement ils ne sont pas équitables.

coqenstock
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par gauvain31 le Dim 10 Avr 2016 - 20:33

@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:Pour en revenir à la différenciation. Mon IPR m'avait conseillé de faire des évaluations sommatives différenciées. Elle m'a dit  qu'"on est pas dans l'égalité , mais dans l'équité " Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Personnellement ça me choque (je suis resté impassible devant elle). Ça veut donc dire que les examens les concours ne sont pas équitables?

SI on fait un parallèle entre la réussite aux concours et les CSP, clairement ils ne sont pas équitables.

Et la faute à qui hein???

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par coqenstock le Dim 10 Avr 2016 - 20:34

@gauvain31 a écrit:
@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:Pour en revenir à la différenciation. Mon IPR m'avait conseillé de faire des évaluations sommatives différenciées. Elle m'a dit  qu'"on est pas dans l'égalité , mais dans l'équité " Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Personnellement ça me choque (je suis resté impassible devant elle). Ça veut donc dire que les examens les concours ne sont pas équitables?

SI on fait un parallèle entre la réussite aux concours et les CSP, clairement ils ne sont pas équitables.

Et la faute à qui hein???

La culture selective de notre système scolaire ? (juste une hypothèse)

L'implicite permanent pour ceux qui n'ont pas les codes (et dont on dit qu'en fait ils n'apprennent pas) ?

Et toi qu'en penses tu ?

coqenstock
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Roger45 le Dim 10 Avr 2016 - 20:36

Bien le bonsoir!
On l'aura compris, l'usage de l'ironie est réservé aux pourfendeurs de pédagogistes excessifs! Désolé, coqenstock, vos posts sont intéressants mais pas dans la Ligne!
La différenciation pédagogique est un concept intéressant pour tout enseignant désireux de faire progresser tous ses élèves (donc ça ne concerne pas ceux qui, tels un vulgaire personnage de Molière, glapissent "mon salaire!" à chaque fois qu'on parle de faire son travail, à savoir varier les dispositifs pédagogiques pour essayer d'atteindre tout le monde, ni les frustrés passifs-agressifs pour qui tout était mieux avant depuis au moins 30 ans), mais c'est également un détecteur à cuistres infaillible: l'article de blog à l'origine de ce fil révélateur a déclenché les réactions les plus stupides que j'aie pu lire venant d'enseignants.
La paresse intellectuelle le dispute à la prétention la plus crasse: le CNESCO? Hohohohoho, comme si des sociologues reconnus étaient compétents! Manquerait plus que ça! La difficulté scolaire? C'est pas moi, c'est le pédagol d'à côté qui l'a inventé! (parce que chez nous, nos élèves sont incultes, ne savent pas lire, mais nous ne sommes jamais responsables!
En vérité, des ethnologues devraient se pencher sur le cas de bien des contributeurs de ce fil... et du forum. Ce serait intéressant.
La bise!

Roger45
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Roger45 le Dim 10 Avr 2016 - 20:37

@gauvain31 a écrit:
@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:Pour en revenir à la différenciation. Mon IPR m'avait conseillé de faire des évaluations sommatives différenciées. Elle m'a dit  qu'"on est pas dans l'égalité , mais dans l'équité " Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Personnellement ça me choque (je suis resté impassible devant elle). Ça veut donc dire que les examens les concours ne sont pas équitables?

SI on fait un parallèle entre la réussite aux concours et les CSP, clairement ils ne sont pas équitables.

Et la faute à qui hein???
Des pédagogistes excessifs, bien sûr. Pavlov quand tu nous tiens!

Roger45
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par ycombe le Dim 10 Avr 2016 - 20:39

@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:Pour en revenir à la différenciation. Mon IPR m'avait conseillé de faire des évaluations sommatives différenciées. Elle m'a dit  qu'"on est pas dans l'égalité , mais dans l'équité " Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Personnellement ça me choque (je suis resté impassible devant elle). Ça veut donc dire que les examens les concours ne sont pas équitables?

SI on fait un parallèle entre la réussite aux concours et les CSP, clairement ils ne sont pas équitables.
L'équité ne signifie les quotas respectant les CSP. Les concours sont équitables. ce qui ne l'est pas, c'est le fonctionnement de l'école qui, in fine, constitue la préparation aux concours.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par coqenstock le Dim 10 Avr 2016 - 20:41

@ycombe a écrit:
@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:Pour en revenir à la différenciation. Mon IPR m'avait conseillé de faire des évaluations sommatives différenciées. Elle m'a dit  qu'"on est pas dans l'égalité , mais dans l'équité " Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Personnellement ça me choque (je suis resté impassible devant elle). Ça veut donc dire que les examens les concours ne sont pas équitables?

SI on fait un parallèle entre la réussite aux concours et les CSP, clairement ils ne sont pas équitables.
L'équité ne signifie les quotas respectant les CSP. Les concours sont équitables. ce qui ne l'est pas, c'est le fonctionnement de l'école qui, in fine, constitue la préparation aux concours.

Pas faux, et donc en bout de course la réussite au concours l'est

coqenstock
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par ycombe le Dim 10 Avr 2016 - 20:45


Le fil a été nettoyé.

La modération aimerait ne pas avoir à verrouiller le fil, merci à chacun de ne pas en polluer l'intéressante discussion par des invectives aussi stupides que déplacées.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Rendash le Dim 10 Avr 2016 - 20:56

@gauvain31 a écrit:

Comment ont réagit tes formateurs quand ils ont vu les copies ?

L'un a haussé les épaules et prétendu que j'avais sélectionné les bonnes copies de bons élèves et que de toute façon j'étais dans un établissement ultra-favorisé, l'autre a demandé si c'était un exercice déjà fait en cours et refait ensuite en DS. Mais j'ai eu 16 à ce module, j'imagine qu'ils ont tenu compte du résultat. Je m'en fous pas mal, cela dit : les progrès que j'ai constatés chez mes élèves me satisfaisaient amplement.

@coqenstock a écrit:
Cripure a écrit:Qu'on veuille améliorer le système, je le conçois, mais plutôt que des thuriféraires béats d'une réforme malhonnête, on a besoin de gens qui discutent en sachant discuter. Elyas joue très bien ce rôle, parce que lui n'est pas béat.

Ca par exemple ça passe sans soucis, ou ça rentre dans le "non constructif" ?

Hé bien, ça me paraît constructif dans la mesure où ça montre bien que ce ne sont pas les pratiques en tant que telles qui sont décriées, puisque le travail d'Elyas est salué y compris par des pourfendeurs de cette réforme. La crédibilité d'Elyas repose évidemment sur le fait qu'il expose, et depuis longtemps, ses pratiques et ses résultats, mais aussi sur le fait que lui ne tend pas à verser dans la provocation bête, mais cherche à convaincre (et avec du biscuit).

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Rendash le Dim 10 Avr 2016 - 20:57

@gauvain31 a écrit:" Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Ha? Perso ça ne me choque pas, si les règles du jeu sont connues à l'avance. Je constate que les élèves se piquent au jeu, justement, et cherchent à se passer des indices.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Luigi_B le Dim 10 Avr 2016 - 21:06

@Roger45 a écrit:La paresse intellectuelle le dispute à la prétention la plus crasse: le CNESCO? Hohohohoho, comme si des sociologues reconnus étaient compétents! Manquerait plus que ça! La difficulté scolaire? C'est pas moi, c'est le pédagol d'à côté qui l'a inventé! (parce que chez nous, nos élèves sont incultes, ne savent pas lire, mais nous ne sommes jamais responsables!
En vérité, des ethnologues devraient se pencher sur le cas de bien des contributeurs de ce fil... et du forum. Ce serait intéressant.
La bise!
J'ai passé beaucoup de temps à étudier le rapport du CNESCO sur la mixité et j'ai observé que des sociologues, "reconnus" ou pas, pouvaient disserter longuement sur la ségrégation scolaire sans jamais aborder la question de l'enseignement privé.

Maudite soit ma "paresse intellectuelle" ! Laughing

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Roger45 le Dim 10 Avr 2016 - 21:11

Maudissez-la ou non, ce n'est pas mon affaire. La ségrégation scolaire n'est pas seulement l'affaire du privé, vous devriez le savoir.

Roger45
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Rendash le Dim 10 Avr 2016 - 21:13

@Roger45 a écrit:Maudissez-la ou non, ce n'est pas mon affaire. La ségrégation scolaire n'est pas seulement l'affaire du privé, vous devriez le savoir.

Certes, mais ne pas tenir compte du privé biaise singulièrement les résultats.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Moonchild le Dim 10 Avr 2016 - 21:19

@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:Pour en revenir à la différenciation. Mon IPR m'avait conseillé de faire des évaluations sommatives différenciées. Elle m'a dit  qu'"on est pas dans l'égalité , mais dans l'équité " Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Personnellement ça me choque (je suis resté impassible devant elle). Ça veut donc dire que les examens les concours ne sont pas équitables?

SI on fait un parallèle entre la réussite aux concours et les CSP, clairement ils ne sont pas équitables.
La vie, en général, n'est pas très équitable ; or on a fait en sorte que l'école devienne avant tout un lieu de vie. diable

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Balthazaard le Dim 10 Avr 2016 - 21:52

@Roger45 a écrit:Bien le bonsoir!
On l'aura compris, l'usage de l'ironie est réservé aux pourfendeurs de pédagogistes excessifs! Désolé, coqenstock, vos posts sont intéressants mais pas dans la Ligne!
La différenciation pédagogique est un concept intéressant pour tout enseignant désireux de faire progresser tous ses élèves (donc ça ne concerne pas ceux qui, tels un vulgaire personnage de Molière, glapissent "mon salaire!" à chaque fois qu'on parle de faire son travail, à savoir varier les dispositifs pédagogiques pour essayer d'atteindre tout le monde, ni les frustrés passifs-agressifs pour qui tout était mieux avant depuis au moins 30 ans), mais c'est également un détecteur à cuistres infaillible: l'article de blog à l'origine de ce fil révélateur a déclenché les réactions les plus stupides que j'aie pu lire venant d'enseignants.
La paresse intellectuelle le dispute à la prétention la plus crasse: le CNESCO? Hohohohoho, comme si des sociologues reconnus étaient compétents! Manquerait plus que ça! La difficulté scolaire? C'est pas moi, c'est le pédagol d'à côjkté qui l'a inventé! (parce que chez nous, nos élèves sont incultes, ne savent pas lire, mais nous ne sommes jamais responsables!
En vérité, des ethnologues devraient se pencher sur le cas de bien des contributeurs de ce fil... et du forum. jCe serait intéressant.

La bise!


roger45...une question hors sujet....croyez vous votre style d'écriture brillant?...si oui c'est trés inquiétant!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Roger45 le Dim 10 Avr 2016 - 21:55

Bonsoir mon cher,
Je n'ai pas cette prétention, vous pouvez cesser de vous inquiéter pour moi. Votre attention me touche sincèrement.

Roger45
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par fanette le Dim 10 Avr 2016 - 21:57


_________________
affraid Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité Very Happy diable  ... Sad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Hélips le Dim 10 Avr 2016 - 21:59

Roger45 : vous devez aller vous présenter dans la section dédiée : http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation, merci.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Roger45 le Dim 10 Avr 2016 - 22:09

Vos désirs sont des ordres, chère Madame.

Roger45
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par doctor who le Dim 10 Avr 2016 - 22:50

@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:Pour en revenir à la différenciation. Mon IPR m'avait conseillé de faire des évaluations sommatives différenciées. Elle m'a dit  qu'"on est pas dans l'égalité , mais dans l'équité " Si un élève bloque; on lui donne un indice, mais on retire des points en échange.

Personnellement ça me choque (je suis resté impassible devant elle). Ça veut donc dire que les examens les concours ne sont pas équitables?

SI on fait un parallèle entre la réussite aux concours et les CSP, clairement ils ne sont pas équitables.

Et la faute à qui hein???

La culture selective de notre système scolaire ? (juste une hypothèse)

L'implicite permanent pour ceux qui n'ont pas les codes (et dont on dit qu'en fait ils n'apprennent pas) ?

Et toi qu'en penses tu ?

N'importe quoi.

La différence entre les CSP, c'est une différence de connaissance. Mon fils en CP aura les codes implicites, mais il sait aussi déjà compter 30+30 en 3 secondes, peut t'expliquer que les Gengis Khan avait un plus grand empire qu'Auguste et te raconter en détail le début des Trois mousquetaires.

Les connaissances, on vous dit !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par User5899 le Dim 10 Avr 2016 - 22:52

@coqenstock a écrit:
Cripure a écrit:
@coqenstock a écrit:C'était constructif de contredire le discours "la différenciation c'est juste pour masquer la baisse du niveau, la faillite de je ne sais quoi..." par le fait que quelque que soit le système, les programmes, les "exigences", les redoublements à gogo ou autre ne changera jamais le fait que les élèves n'apprendront jamais tous de la même manière.
Disons que "je ne sais quoi" s'emploie pour nier l'argument de l'autre : ce n'est guère constructif.
On peut en effet émettre un doute très sérieux non sur une nécessité mais sur un dispositif ministériel. Ce dispositif est lourd, non contraignant (puisque la réforme, instaurée par décret, ne peut pas aller contre la liberté pédagogique, garantie, elle, par la loi, en l'occurrence le code de l'éducation, voté par la représentation nationale) et il apparaît donc comme inutile pédagogiquement parlant (probablement moins sur le plan pécuniaire).
Que les élèves n'ont jamais appris tous de la même manière n'empêche pas que les élèves ont toujours appris. Qu'on veuille améliorer le système, je le conçois, mais plutôt que des thuriféraires béats d'une réforme malhonnête, on a besoin de gens qui discutent en sachant discuter. Elyas joue très bien ce rôle, parce que lui n'est pas béat.

Ca par exemple ça passe sans soucis, ou ça rentre dans le "non constructif" ?
Ça entre dans les descriptions objectivement neutres.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'AP en classe entière : impossible ?

Message par Olympias le Dim 10 Avr 2016 - 22:55

@Balthazaard a écrit:
@Roger45 a écrit:Bien le bonsoir!
On l'aura compris, l'usage de l'ironie est réservé aux pourfendeurs de pédagogistes excessifs! Désolé, coqenstock, vos posts sont intéressants mais pas dans la Ligne!
La différenciation pédagogique est un concept intéressant pour tout enseignant désireux de faire progresser tous ses élèves (donc ça ne concerne pas ceux qui, tels un vulgaire personnage de Molière, glapissent "mon salaire!" à chaque fois qu'on parle de faire son travail, à savoir varier les dispositifs pédagogiques pour essayer d'atteindre tout le monde, ni les frustrés passifs-agressifs pour qui tout était mieux avant depuis au moins 30 ans), mais c'est également un détecteur à cuistres infaillible: l'article de blog à l'origine de ce fil révélateur a déclenché les réactions les plus stupides que j'aie pu lire venant d'enseignants.
La paresse intellectuelle le dispute à la prétention la plus crasse: le CNESCO? Hohohohoho, comme si des sociologues reconnus étaient compétents! Manquerait plus que ça! La difficulté scolaire? C'est pas moi, c'est le pédagol d'à côjkté qui l'a inventé! (parce que chez nous, nos élèves sont incultes, ne savent pas lire, mais nous ne sommes jamais responsables!
En vérité, des ethnologues devraient se pencher sur le cas de bien des contributeurs de ce fil... et du forum. jCe serait intéressant.

La bise!


roger45...une question hors sujet....croyez vous votre style d'écriture brillant?...si oui c'est trés inquiétant!
topela

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum