Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Thalia de G le Sam 9 Avr 2016 - 22:21

@lulucastagnette a écrit:
@Amaliah a écrit:
@lulucastagnette a écrit:Moi je gagne du temps pour les rédacs depuis que je ne fais plus de barème !

Razz

Le barème m'évite de longues explications du pourquoi du comment la rédaction est nulle.
Une partie respect du sujet qui varie et une partie correction de l'expression qui est toujours à peu près la même et qui compte plus que l'autre.

Je trouvais qu'avec le barème j'écrasais mes notes. Globalement tout était entre 8 et 14.
Moi aussi. Je n'ai guère corrigé avec barème que les dnb blancs. Et parole d'IPR, la seule que j'ai appréciée, "Pas besoin de barème, vous avez, le compas dans l'œil"

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Cyboubou le Sam 9 Avr 2016 - 22:23

C'est vrai que si je laisse les copies ne serait-ce que 3 jours après le contrôle... C'est fichu, je ne les corrige pas avant 2 semaines au moins!

Donc je m'y mets le soir-même ou le lendemain, sinon, je sais que je suis fichue Razz

Je ne corrige pas d'une traite, je fais des pauses, et ça passe Smile

_________________
''Don't cry because it's over, smile because it happened'', Dr Seuss I love you

Cyboubou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Siggy le Sam 9 Avr 2016 - 22:35

Les devoirs de type "bilan de chapitre" ne me dérangent pas à corriger, c'est en moyenne 5min par copie par contre lorsqu'il s'agit de rédactions (la flemme). Donc je partage mon temps: 1h aujourd'hui, puis pareil le lendemain. Je trouve que se chronométrer fait passer plus vite la correction que de compter le nombre de copies qui reste. J'aime mieux me dire "il me reste 1h" plutôt que "encore 10 copies".

Siggy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Rendash le Sam 9 Avr 2016 - 22:49

Oui, c'est une plaie Laughing

Je me fixe un temps spécifique de correction, plutôt qu'un nombre ou un tas de copies. J'y consacre une heure par jour, de 20h à 21h (mais je compte pour rien les interros de début de cours, que je corrige la clope au bec à la récré par exemple Razz ). De cette façon je ne me laisse pas submerger par un tas sans fin qui me semble grossier jour après jour >_<'

Je suis parti en vacances avec 60 compos + croquis de seconde plus quelques copies de STMG que je n'ai aps réussi à écluser jeudi soir, j'espère que ce sera bouclé à la fin de la semaine.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Pat B le Sam 9 Avr 2016 - 23:01

Un carré de chocolat par copie. Indispensable. Des pauses de quelques jours quand on n'a plus la force ou d'autres choses plus importantes, plus urgentes. Se fixer des objectifs réalistes : 1/4 de paquet à la fois en cas de démotivation, ou alors un temps fixe, 1h par jour.
Ne jamais laisser trop s'accumuler... (dit-elle en lorgnant sur le paquet énorme qui trône et qui attendra la fin des oraux d'agreg... et tant pis s'il a encore doublé d'ici là, y'a des priorités dans la vie)

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Eleven le Sam 9 Avr 2016 - 23:03

J'adore corriger (je suis peut-être bizarre mais bon, je commence dans le métier). Je mets pas mal d'appréciations mais en collège c'est beaucoup plus rapide qu'au lycée !

Dès que j'ai un tas de copies je le corrige soit pendant une heure de "trou" soit le soir directement chez moi. Et bien sûr, j'ai tout corrigé avant les vacances pour ne pas me retrouver avec des copies sur les bras et ainsi je peux me concentrer sur mes cours à préparer ...

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : trois classes de cinquièmes, trois classes de sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : deux classes de troisièmes, une classe de quatrièmes, trois classes de cinquièmes.

Eleven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par kimy le Sam 9 Avr 2016 - 23:12

J'ai des périodes où je déteste corriger et durant lesquelles, je le vis vraiment comme une corvée. En temps normal, ce n'est déjà pas ce que je préfère.
J'utilise différentes techniques que vous avez citées :
- corriger à chaque pause, surtout pour les petits contrôles
- corriger tout de suite, le jour même dans l'idéal car après quelques jours, les copies perdent de leur intérêt alors que tout de suite après, je suis curieuse de voir ce qu'ils ont produit
- ne pas avoir trop de paquets qui s'accumulent - parfois, j'en ai 4 ou 5 toutes évaluations confondues
- j'ai beaucoup de mal avec les rédactions et là, je me force à faire le paquet d'un coup, cela me permet d'avoir une vue d'ensemble et de noter de façon plus juste

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par User5899 le Sam 9 Avr 2016 - 23:57

@metropolis75 a écrit:Bonsoir à tous !

Un petit message pour partager mon "état" du moment. Alors que la correction de copies est un élément important parmi d'autres pour jauger l'évolution de nos élèves, je me retrouve dans l'incapacité quasi totale de me motiver pour faire ce travail et ce depuis plusieurs semaines.

Fatalement, les copies s'accumulent. Et la culpabilité va en grandissant également dans la mesure où je suis persuadé qu'il est contre-productif de rendre des copies trente ans après l'évaluation.

Donc pfffffff... Vous me direz "bah ôte-toi le doigt de l'oreille et corrige-moi ces copies" ! Mais rien à faire, je n'arrive plus à m'y mettre,je suis à bout...

Je ne sais pas trop ce que j'attends comme retours en postant ce message. Peut-être simplement à me rassurer en me disant que ces passages à vide peuvent arriver à d'autres collègues.

Bise à tous (oui, je suis généreuse en bisous à défaut d'être généreuse en stylos rouges) !
Longtemps j'ai rendu les copies le cours suivant. Aujourd'hui, je les rends dans un délai euh... variable Embarassed

Disons de trois jours à cinq semaines

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par DesolationRow le Dim 10 Avr 2016 - 0:04

Moi j'ai un paquet de versions à rendre mardi. J'envisage très sérieusement de dire à mes étudiants qu'ils attendront jusqu'à la rentrée, i. e. dans trois semaines Razz

Je n'éprouve pas le moindre remords.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par JaneB le Dim 10 Avr 2016 - 0:06

@Pat B a écrit:Un carré de chocolat par copie. Indispensable. Des pauses de quelques jours quand on n'a plus la force ou d'autres choses plus importantes, plus urgentes. Se fixer des objectifs réalistes : 1/4 de paquet à la fois en cas de démotivation, ou alors un temps fixe, 1h par jour.
Ne jamais laisser trop s'accumuler... (dit-elle en lorgnant sur le paquet énorme qui trône et qui attendra la fin des oraux d'agreg... et tant pis s'il a encore doublé d'ici là, y'a des priorités dans la vie)

Razz Tu manges combien de tablettes par semaine?
Je n'aime pas particulièrement corriger les copies non plus! Surtout si le paquet est minable! Parfois, je corrige d'abord celles des bons élèves pour me donner du courage et me donner l'impression que le travail que je fournis n'a pas servi à rien! C'est ça qui est le plus déprimant pour moi : l'impression de fournir mille efforts pour un résultat très bof! humhum

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par gauvain31 le Dim 10 Avr 2016 - 0:18

Ça m'arrive aussi d'avoir du mal à corriger, car fatigué, pas le temps. Je fais en sorte de corriger le matin tant que la tête est fraîche. Quand je sens que je vais pas pouvoir rendre à temps, je leur dit que j'avais beaucoup de paquet de copies à corriger... et j'aurais rajouté que si ils veulent être bien(justement) noté , le professeur doit être dans une bonne forme intellectuelle... et ils veulent être noté de façon juste n'est-ce pas ? Twisted Evil

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Miew le Dim 10 Avr 2016 - 0:23

Lorsque j'ai tout un paquet de copies d'une même classe, j'essaie de tout corriger dans la journée pour être le plus objective possible sur chaque copie.
Mais ces derniers jours, impossible de bosser sérieusement à cause d'un rhume qui m'a bien fatiguée...


_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.

Miew
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Gisèle le Dim 10 Avr 2016 - 0:39

Cela m'arrive aussi, mais j'essaye de ne pas être trop complaisante envers moi-même. Chaque métier a ses désavantages et pour nous c'est la correction de copies, travail laborieux et peu utile dans sa forme actuelle (les élèves ne lisent pas les annotations et tout ça pourrait être fait par ordinateur).

Il faut trouver un rythme et savoir garder une attention moyenne pour ne pas s'embourber, être efficace dans les commentaires plutôt qu'écrire des tonnes pour rien. Pour cela, s'y plonger mais aussi profiter d'interstices pour corriger : à une époque, je corrigeais dès que j'avais une minute, et alors je m'apercevais que les fameuses minutes perdues dans la journée sont très nombreuses ! Je corrigeais dans le métro, prenais mes correspondances paquet à la main, fallait faire gaffe à ne pas tout lâcher à la moindre bousculade. Sinon je confirme, une certaine discipline marche aussi : trois copies chaque jour, le matin ou le soir.  

Il faut aussi savoir s'y mettre, et là ce sont nos conditions d'exercice qui favorisent le problème : ce n'est pas parce que nous passons la moitié de notre temps chez nous qu'on peut se dispenser de remplir nos obligations. Il n'est pas acceptable de rendre des devoirs au-delà de deux semaines après les avoir récupérés. Dans un autre contexte professionnel, cela serait impensable.

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par mafalda16 le Dim 10 Avr 2016 - 0:44

Donneur de leçon, bonsoir! Faut pas ci, faut pas ça! 😡😡

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Gisèle le Dim 10 Avr 2016 - 1:00

Non... Désolé si j'emploie le verbe "falloir", d'abord me concernant. Si d'autres professeurs n'arrivent pas à s'y mettre et laissent traîner leurs corrections des semaines, je ne vois pas pourquoi ne pas écrire qu'il "faut" s'y mettre, ce qui est parfois aussi pénible pour moi que pour eux....

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Lizdarcy le Dim 10 Avr 2016 - 3:10

@Cyboubou a écrit:C'est vrai que si je laisse les copies ne serait-ce que 3 jours après le contrôle... C'est fichu, je ne les corrige pas avant 2 semaines au moins!

Donc je m'y mets le soir-même ou le lendemain, sinon, je sais que je suis fichue Razz

Je ne corrige pas d'une traite, je fais des pauses, et ça passe Smile

C'est exactement ça.Comme je sais comment je fonctionne, je m'oblige le plus vite possible à ouvrir un paquet.
Sinon, c'est MORT! Je peux même inventer une histoire de copies oubliées je ne sais où et dont j'attends la venue un jour où l'autre par envoi postal. affraid

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Arverne le Dim 10 Avr 2016 - 6:23

Pour faire passer cette tâche indigeste, je fais plusieurs choses qui facilitent le travail :
- je divise mon paquet de copies en petits paquets de 5. J'en fais 5 parfois j'en attaque un autre paquet de 5 et je fais une pause (thé, internet) et je m'y remets. Hier, alors que je commence mes vacances et que je suis fatiguée, j'ai fait l'air de rien un paquet entier de 24 copies, sans vraiment m'en rendre compte durant la journée.
- quand j'ai cours, j'emmène toujours un paquet de copie dans mon sac : je corrige 1,2, 3 copies pendant que les élèves font un exercice. Puis pendant la pause de midi, j'arrive aussi à en corriger quelques unes. Résultat : le soir, quand je rentre, le paquet a souvent diminué de moitié, voire plus.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Anarore le Dim 10 Avr 2016 - 9:30

Je corrige mes copies pendant mes trous dans la salle des profs, ou alors je prends un après-midi de la semaine où je n'ai pas cours pour ça. Jamais de copies pendant les vacances et les week-end ! Je me débrouille pour poser mes sujets selon mon calendrier, ou alors pour corriger tout ça ailleurs qu'à la maison histoire de me laisser de l'air. Du coup, je n'ai pas l'occasion de les faire traîner !

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par gauvain31 le Dim 10 Avr 2016 - 9:35

@mafalda16 a écrit:Donneur de leçon, bonsoir! Faut pas ci, faut pas ça! 😡😡

Non, faut surtout pas ça.... et encore moins ci

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Lefteris le Dim 10 Avr 2016 - 9:35

Ca m'arrive sans arrêt , de ne pas avoir envie ! beurk... j'ai l'impression que ça me vole mon temps. Surtout les semaines où nous nous n'en avons pas beaucoup,parce que la réunionnite frappe . Je fais par petits coups,  comme Arverne, dans les temps "morts". 3  ou 4 par-ci par-là, en réunion , dans les heures de trou. Si je sais que je vais avoir une attente quelque part (mdecin, dentiste ou autre) , j'emmène des copies. Ou quand je suis trop crevé pour faire quelque chose d'intéressant, lire ou préparer un cours (quand je préparais l'agreg, j'allais en bibliothèque, et quand mon attention "décrochait", je me faisais  4 ou 5 copies, puis comme j'avais des transports, j'en faisais 3,4 ou 5 pendant le trajet).
Comme j'ai des élèves difficiles, j'évalue souvent, donc pas mal  de  petits devoirs, qui demandent une heure, une heure et demie de correction. Le pire étant les brevets blancs, avec les 1/4 et 1/2 points, les questions qu'il faut vérifier car on ne sait pas à quoi ils répondent.
Se mettre à une terrasse est aussi un bon moyen. Chez soi, on a toujours mieux à faire Rolling Eyes
Depuis quelque temps, j'essaie de ne pas avoir de copies en vacances. pas facile , parce que ça coïncide avec une fin de chapitre, un brevet blanc, etc., mais je m'y emploie. Au début, je passais une semaine dans les copies . Je mets aussi moins d'annotations, ils ne le lisent pas...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Amaliah le Dim 10 Avr 2016 - 9:52

Pour le barème de rédaction, je m'y suis mise depuis deux ans, je dirais. Mais je teste le barème sur des copies ce qui signifie que je ne le donne avant la rédaction que si j'ai déjà donné le sujet une première fois.
Je mets au crayon une note sur trois quatre copies représentatives et je fais en sorte que mon barème me fasse arriver sur cette note. Je ne veux pas d'un barème qui tasse mes notes ou qui surnote. Je mets des malus si texte trop court par exemple. Je gagne du temps sur l'appréciation générale. Je leur demande de mettre un coup de fluo sur les points perdus.
Et j'ai des notes qui vont de 2 à 20!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Thalia de G le Dim 10 Avr 2016 - 9:55

@Amaliah a écrit:Pour le barème de rédaction, je m'y suis mise depuis deux ans, je dirais. Mais je teste le barème sur des copies ce qui signifie que je ne le donne avant la rédaction que si j'ai déjà donné le sujet une première fois.
Je mets au crayon une note sur trois quatre copies représentatives et je fais en sorte que mon barème me fasse arriver sur cette note. Je ne veux pas d'un barème qui tasse mes notes ou qui surnote. Je mets des malus si texte trop court par exemple. Je gagne du temps sur l'appréciation générale. Je leur demande de mettre un coup de fluo sur les points perdus.
Et j'ai des notes qui vont de 2 à 20!
Utilisé comme ça, c'est plus intéressant que ce que j'ai pu pratiquer.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par A Tuin le Dim 10 Avr 2016 - 10:00

@trompettemarine a écrit:
Faire des petits paquets de dix, de cinq, voire de quatre...

C'est ce que je fais. Mais sinon les corrections de copies représentent de plus en plus une corvée pour moi : il y a trop de fautes, trop d'erreurs. Quand je veux corriger très précisément, je peux passer 20 minutes par copie ce qui est infect sur la durée. Je pense aussi qu'en français c'est ce qu'il y a de plus long à corriger, justement parce qu'on est obligés à minima de signaler toutes fautes, toutes tournures tordues et syntaxiquement incorrectes, etc.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Amaliah le Dim 10 Avr 2016 - 10:02

En général, je note sur 12 l'expression et sur 8 le respect du sujet. Mes élèves ont de grandes difficultés en expression.

Je voudrais insérer un exemple mais je n'y arrive pas. scratch

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par Carnyx le Dim 10 Avr 2016 - 10:02

Mais vous n’avez pas de secrétaires ? Very Happy
Je dis aux élèves que je délocalise la correction en Chine…

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas la force de corriger : cela vous arrive-t-il ?

Message par A Tuin le Dim 10 Avr 2016 - 10:03

@Thalia de G a écrit:
@lulucastagnette a écrit:
@Amaliah a écrit:
@lulucastagnette a écrit:Moi je gagne du temps pour les rédacs depuis que je ne fais plus de barème !

Razz

Le barème m'évite de longues explications du pourquoi du comment la rédaction est nulle.
Une partie respect du sujet qui varie et une partie correction de l'expression qui est toujours à peu près la même et qui compte plus que l'autre.

Je trouvais qu'avec le barème j'écrasais mes notes. Globalement tout était entre 8 et 14.
Moi aussi. Je n'ai guère corrigé avec barème que les dnb blancs. Et parole d'IPR, la seule que j'ai appréciée, "Pas besoin de barème, vous avez, le compas dans l'œil"

Même remarques concernant les barèmes de rédac : en les appliquant j''ai tendance à écraser les notes aussi, et à me retrouver avec des copies extrêmement médiocres qui ont des notes presque potables. Le but n'est pas non plus de valoriser la médiocrité quand c'est mauvais. Sans barême j'ai le sentiment de noter plus juste et plus en accord avec ce qui a été fait. Par contre le barème permet de corriger plus vite, il n'y a qu'à cocher pourquoi c'est bon, pourquoi ce n'est pas bon et hop.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum