Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Will.T
Prophète

guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Will.T le Lun 11 Avr 2016 - 14:41
V.N.I. a écrit:Prof de lettres en lycée, Celia Guerrieri est dyscalculique. Elle a conçu deux "guides de survie", pour les lycéens dys, et pour les enseignants. Interview.Celia Guerrieri est professeure de lettres en lycée dans l’académie de Nice. Elle-même dyscalculique, elle a conçu 2 “guides de survie” : un pour l’élève dys au lycée, un pour l’enseignant confronté à un élève dys.

Pourquoi les élèves ont-ils besoin d’un “guide de survie” ? L’école est inadaptée ?

Hélas, c’est à nous, dys, de nous adapter au monde. C’est la règle du jeu. D’un autre côté, la loi de 2005 sur la scolarisation des élèves handicapés a permis d’immenses avancées. Nombre d’établissements sont adaptés à l’accueil de ces élèves. Mais beaucoup ne le sont pas encore.
lire la suite.

guide de survie pour les élèves dys au lycée
guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par User5899 le Lun 11 Avr 2016 - 15:49
Une gentille dame pleine de bonnes intentions a écrit:Mais si vous pensez que 2+2 font forcément 4 et que les caractères c h a t placés dans cet ordre ne peuvent signifer en français que le mot « chat », autant vous dire que vous partez mal pour communiquer avec votre élève dys !

Et on me dit ça sur le ton de l'évidence et de la tranquille normalité. Non seulement on me vire le grec, puis le latin, puis la littérature, mais maintenant, je remplace un médecin, à écouter ces gens.

Difficile de rester calme.

En revanche, plus déterminé que jamais :

Ce
n'est
pas
mon
métier
.
avatar
Will.T
Prophète

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Will.T le Lun 11 Avr 2016 - 16:07
Cripure a écrit:
Ce
n'est
pas
mon
métier
.
Un
peu
quand
même
.

Sauf
à
n'avoir
aucun
dys
en
classe
avatar
Siggy
Niveau 9

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Siggy le Lun 11 Avr 2016 - 16:22
C'est une bonne idée. Je n'ai jamais été pp mais je le serai sûrement l'année prochaine, je me prépare à avoir des élèves diagnostiqués ou qui doivent l'être et à me retrouver à courir partout entre les entretiens avec les parents, la paperasse, les rendez-vous avec le médecin, en faire part aux autres enseignants. Ce "guide" peut avoir son utilité.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Iphigénie le Lun 11 Avr 2016 - 16:30
Un
peu
quand
même
.

Sauf
à
n'avoir
aucun
dys
en
classe

moi
j'en
ai
un
et
je
confirme:
ce n'est pas mon métier.
Pour son bien-être bien plus que pour le mien, ce n'est pas mon métier. C'est gentil de vouloir intégrer tout le monde, ça part d'un bon motif, mais c'est objectivement une catastrophe,    techniquement parlant. Mon élève a besoin d'une attention permanente, spécifique, que nous ne pouvons pas lui donner dans une classe à 35, et sans formation d'orthophoniste, ou d'instit spécialisé, désolée. Sauf à dénigrer complètement le professionnalisme de ces dernières formations.
Là encore, la conscience du prof a bon dos. Allo, quoi, t'es prof et tu ne sais pas différencier? Rolling Eyes

SUr l'utilité du guide oui, en effet, mais ce qui est étonnant (et fait partie de la démonstration de la légèreté de ces intégrations) c'est que l'administration, pour le moins , ne le fournisse pas. La dernière réunion pour  faire le point sur mon dys, l'administration a oublié de convoquer le prof de français (et pp, soit moi) et le prof de math (car mon dys, ex-Ulis, a été admis en S, après un conseil de classe de  vrais pros... Rolling Eyes Rolling Eyes )MAis c'était une réunion pas très importante, il s'agissait de voir s'il était possible de supprimer l'AVS....
Du vrai travail de pro, qu'on vous dit.


Dernière édition par Iphigénie le Lun 11 Avr 2016 - 16:38, édité 1 fois
avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par ProvençalLeGaulois le Lun 11 Avr 2016 - 16:37
Disons que ça commence mal.
Extraits de la version pour élève :
"Surtout que de nombreux professeurs vous diront « oui » et oublieront après."
"Ou bien, votre professeur s'en fiche éperdument."
"Car eux aussi sont bien embarrassés par vous. Pourquoi ? Parce que vous n'êtes pas comme les autres ! Les autres élèves comprennent le professeur, mais vous, pas forcément."

Mon conseil : ayez toujours votre classeur, de quoi écrire et votre manuel dans son cours ; n'utilisez jamais votre téléphone portable ; donnez l'impression que vous essayez. Au moins, cela évitera qu'au conseil de classe il vous fasse redoubler.


Bref, rien que sur les deux premières pages, ça vend du rêve...
Si on est pas dys, on comprend forcément le prof, le redoublement (qui devient très exceptionnel et qui se transforme en maintien volontaire de la part des familles) est vu comme la punition ultime...
nadounet
Niveau 3

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par nadounet le Lun 11 Avr 2016 - 17:05
Enseignante et maman d'un ado dys... sévère, on me demande souvent mon avis sur la question. Je n'ai pas la prétention de parler au nom de tous les parents d'enfants dys. mais il faut être honnête si on avait le choix nos enfants iraient dans des structures plus adaptées. Mon fils de 14 ans ne sait pas encore lire et écrire parfaitement et son orthophoniste m'a dit que ça fait parti de son job et pas celui de l'enseignant car c'est très compliqué pour certains enfants comme il n'existe pas un enfant dys. mais des enfants dys, tous atteints de façon bien différente. A la rentrée il ira en découverte professionnelle parce qu'entre les CLIS, ULIS, SESSAD etc... il faut déjà trouver une place et quand on vit à la campagne c'est très difficile et en plus ces structures ont de plus en plus vocation à inclure les élèves en milieu ordinaire. Certes les études montrent que cela entraîne les élèves vers le haut mais quels élèves? Ceux qui avaient des difficultés légères ou ceux qui n'arrivent de toute façon pas à suivre avec des méthodes inadaptées? Et faire du cas par cas dans une classe de 30 élèves est un objectif irréaliste. Certes il a une AVS mais quelle formation a-t-elle reçu? On forme les profs et pas les AVS : où est la logique? L'école peut changer et s'adapter mais il y a beaucoup à faire et pas seulement dire aux profs "mais oui, vous pouvez y arriver".
Nous parents, on les porte à bout de bras vers le diplôme le plus élève selon leurs niveaux car il n'y a vraiment que ça qui parle aux entreprises pour trouver un travail. On s'adapte au système, aux enseignants plus ou moins formés et comme je suis enseignante, je fais preuve d’indulgence mais le risque et bien là: vous allez avoir de plus en plus de problème avec les parents et la loi de 2005 rend finalement légitime leurs atteintes vis à vis des enseignants. Alors peut-être qu'un guide n'est pas une si mauvaise idée (encore faut-il qu'il soit vraiment utile mais comme je ne l'ai pas lu, je n'ai pas d'avis) car on ne nous laisse pas vraiment le choix mais ne résoudra pas tous les problèmes, il faut bien avoir conscience qu'on va demander aux enseignants de faire de la magie mais sans baguette magique. Ce n'est que mon avis.


Dernière édition par nadounet le Lun 11 Avr 2016 - 17:07, édité 1 fois
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par User5899 le Lun 11 Avr 2016 - 17:06
@nadounet a écrit:Comme je suis enseignante, je fais preuve d’indulgence mais le risque et bien là: vous allez avoir de plus en plus de problème avec les parents et la loi de 2005 rend finalement légitime leurs atteintes vis à vis des enseignants.
@nadounet a écrit:il faut bien avoir conscience qu'on va demander aux enseignants de faire de la magie mais sans baguette magique. Ce n'est que mon avis.
Vos deux citations mises bout à bout disent finalement comme moi :
- la loi de 2005 vous prend pour des jambons ;
- il n'y a rien à attendre des profs.

Nous sommes d'accord.

(Mais le lapsus "atteintes" est savoureux Razz)


Et sinon, "vous faites preuve d'indulgence" ? C'est vraiment trop gentil. En gros, je suis un domestique qui risque de ne pas être assez vite dans les clous, quoi. C'est un discours qui se révélera très très constructif, j'en suis certain.


Dernière édition par Cripure le Lun 11 Avr 2016 - 17:24, édité 1 fois
avatar
Hockenberry
Niveau 1

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Hockenberry le Lun 11 Avr 2016 - 17:24
Je viens de finir la lecture des deux guides. Comme mon établissement (privé) accueille près de 50% d'élèves dys dans des classes de 20 élèves max, ça m'intéressait pas mal !

Bilan de lecture : le guide pour les élèves utilise beaucoup de formulations caricaturales comme celles qui sont citées par Provençal le Gaulois. Je trouve ça désagréable, voire humiliant pour les "normaux" (sic) et les professeurs, mais je mets ça sur le compte d'une bonne intention : s'adresser à des ados en souffrance et bornés. Il y a pourtant des conseils intéressants pour aider l'élève à être autonome en fin de document. Si tous mes élèves suivaient ces conseils....

Le livre pour le professeur est heureusement plus nuancé et permet, je pense, de se retrouver un peu dans les textes de lois, les consignes MDPH etc. Il y a aussi de bonnes choses à prendre : il aide à imaginer ce que l'élève peut penser, à comprendre certaines réactions et à proposer des solutions.
Bref : une lecture un peu longue mais intéressante pour tout enseignant concerné par le pb des dys et des HP, car on retrouve souvent les mêmes difficultés chez eux.

Quant à savoir s'il faut inclure les dys dans des classes de 30 à 40 élèves sans formation des enseignants, mon opinion est claire : ça met tout le monde en difficulté, à moins que l'élève ne fasse preuve d'une maturité et d'une autonomie dans le travail exceptionnelle pour son âge ! L'enseignant ne peut pas individualiser à ce point !
Mais bon... puisqu'on est censés tout savoir faire.....

_________________
Qui audit ut auditorum narrator sit, nunquam fiet par docenti
avatar
Rhizome
Niveau 5

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Rhizome le Lun 11 Avr 2016 - 17:25
Au sein d'une même classe de 3ème prépa pro j'ai eu: 4 dyslexiques, 2 dyscalculiques, 1 dysphasique et 2 soi-disant hyperactifs (aucun avis de médecin, la même chose d'ailleurs pour 2 des "dyslexiques"...).

J'ai tout fait pour m'adapter, mais les conseils changeaient sans arrêt, un jour on me disait de faire ceci, d'utiliser telle méthode et le lendemain c'était l'inverse. J'ai fini par préparer un cours par élève "dys", seule, sans aide, juste en suivant les PAI, les conseils, les injonctions des parents etc.

Alors oui, bien sûr ça fait partie du métier mais une aide extérieure serait la bienvenue.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par User5899 le Lun 11 Avr 2016 - 17:26
@Rhizome a écrit:Au sein d'une même classe de 3ème prépa pro j'ai eu:  4 dyslexiques, 2 dyscalculiques, 1 dysphasique et 2 soi-disant hyperactifs (aucun avis de médecin, la même chose d'ailleurs pour 2 des "dyslexiques"...).
Ben je crois que c'est clair. Pas de médecin, pas de maladie.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par JPhMM le Lun 11 Avr 2016 - 17:28
Moi je suis dyshiérarchique.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Ronin le Lun 11 Avr 2016 - 17:33
Comment peut-on avoir 50 % de dys- ? faut m'expliquer ?

_________________
avatar
Rhizome
Niveau 5

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Rhizome le Lun 11 Avr 2016 - 17:38
Ronin, dans mon cas, si on compte les élèves dys avérés (donc pas les élèves dys selon les parents) il n'y en avait "que" 5 sur un classe de 16...

Je n'ai pas connaissance de textes limitant le nombre l'élèves dys par classe, en existe-t-il? On est jamais trop informé Smile
avatar
ycombe
Modérateur

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par ycombe le Lun 11 Avr 2016 - 17:41
@Will.T a écrit:
V.N.I. a écrit:Prof de lettres en lycée, Celia Guerrieri est dyscalculique. Elle a conçu deux "guides de survie", pour les lycéens dys, et pour les enseignants. Interview.Celia Guerrieri est professeure de lettres en lycée dans l’académie de Nice. Elle-même dyscalculique, elle a conçu 2 “guides de survie” : un pour l’élève dys au lycée, un pour l’enseignant confronté à un élève dys.

Pourquoi les élèves ont-ils besoin d’un “guide de survie” ? L’école est inadaptée ?

Hélas, c’est à nous, dys, de nous adapter au monde. C’est la règle du jeu. D’un autre côté, la loi de 2005 sur la scolarisation des élèves handicapés a permis d’immenses avancées. Nombre d’établissements sont adaptés à l’accueil de ces élèves. Mais beaucoup ne le sont pas encore.
lire la suite.

guide de survie pour les élèves dys au lycée
guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys
Le lien sur la pédagogie différenciée dans son article utilise les styles d'apprentissage, gage d'un manque de sérieux tout à fait patent.

Je n'ai pas lu le reste. Quand ça part aussi mal, ça ne donne pas envie.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Suzon Grisou
Niveau 7

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Suzon Grisou le Lun 11 Avr 2016 - 17:41
Un site d'informations et de ressources qui peut être utile pour comprendre et travailler avec les dys.
https://sites.google.com/site/dixsurdys/

_________________
"Success consists of going from failure to failure without loss of enthusiasm" Winston Churchill
avatar
Hockenberry
Niveau 1

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Hockenberry le Lun 11 Avr 2016 - 17:42
Comment peut-on avoir 50 % de dys- ? faut m'expliquer ?

Classe spéciale "troubles d'apprentissages" au collège. Ceux qui s'en sortent bien restent au lycée.
Le pourcentage est approximatif.

_________________
Qui audit ut auditorum narrator sit, nunquam fiet par docenti
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Ronin le Lun 11 Avr 2016 - 17:44
Ce sont des proportions stupéfiantes. A moins d'être dans un établissement qui abrite un dispositif spécialement pour les dys- et les regroupe volontairement ( et c'est alors autre chose ), c'est statistiquement impossible. Par ailleurs il est impossible à un enseignant, même formé, de s'occuper d'autant de profils spéciaux à la fois. Et j'en sais quelque chose, je suis PE spé.

Autant dire qu'il y a forcément des "faux dys-" dans le tas, de une, et que l'on vous demande de faire de la magie. Je précise à toutes fins utiles que les rééducateurs, qu'ils soient orthophonistes ou psychomotriciens ou Pe spécialisés travaillent en individuel ou avec des groupes de 4/5.

Encore une preuve de l'arnaque totale du système qui se fout royalement et des élèves et des professionnels.

_________________
avatar
ycombe
Modérateur

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par ycombe le Lun 11 Avr 2016 - 17:50
guide du prof a écrit:
Le mot « sécant » fait penser à « sécateur ». Donc deux droites sécantes sont deux droites qui se coupent.
Je n'ai pas besoin d'avoir de dys en classe pour expliquer à mes élèves l'étymologie de sécante et le rapport avec sécateur.


Tenez-vous droit et écartez vos jambes : faites remarquez à vos élèves que vous avez deux jambes de même longueur (sens du mot « isocèle » en grec) et que votre corps forme un triangle. Donc isocèle signife deux côtés de même longueur.
Idem et je rajoute le sens de scalène en bonus.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Rhizome
Niveau 5

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Rhizome le Lun 11 Avr 2016 - 17:54
@Ronin a écrit:Ce sont des proportions stupéfiantes. A moins d'être dans un établissement qui abrite un dispositif spécialement pour les dys- et les regroupe volontairement ( et c'est alors autre chose ), c'est statistiquement impossible. Par ailleurs il est impossible à un enseignant, même formé, de s'occuper d'autant de profils spéciaux à la fois. Et j'en sais quelque chose, je suis PE spé.

Autant dire qu'il y a forcément des "faux dys-" dans le tas, de une, et que l'on vous demande de faire de la magie. Je précise à toutes fins utiles que les rééducateurs, qu'ils soient orthophonistes ou psychomotriciens ou Pe spécialisés travaillent en individuel ou avec des groupes de 4/5.

Encore une preuve de l'arnaque totale du système qui se fout royalement et des élèves et des professionnels.

On nous avait gracieusement accordé de n'avoir la classe que par demis groupes Laughing

En effet, c'est en creusant que les profs ont découvert que seulement 5 des 8 dys-/HP avaient eu un avis médical. 5 c'était malgré tout énorme, c'est la seule année où j'ai vu cela, peut-être était-ce parce c'était la seule 3ème prépa pro à des kilomètres à la ronde? Je suis arrivée en décembre pour un remplacement, peut-être certains ont été diagnostiqués après la rentrée? Par ailleurs cet établissement était très mal géré et organisé, ceci n'a sûrement pas aidé...

J'aurais justement apprécié l'aide de quelqu'un spécialisé, on peut lire énormément sur le sujet mais en classe on se retrouve face à des situations dont on n'a jamais entendu parler, et l'aide de quelqu'un qui s'y connaît vraiment serait bénéfique.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Ronin le Lun 11 Avr 2016 - 17:56
Rappel, empirique. Sur l'ensemble de mes bilans, je situe la proportion de vrais dyslexiques à moins de 3 %. Chiffre confirmée par Aliceinwonderland, orthophoniste. Donc, bon...

_________________
avatar
Rhizome
Niveau 5

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Rhizome le Lun 11 Avr 2016 - 18:00
Certains avis médicaux peuvent-ils être faux? Devant les parents insistants, certains médecins pourraient-ils "mentir"? Je n'ai aucune idée des démarches à faire pour qu'un enfant soit diagnostiqué dys-.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Ronin le Lun 11 Avr 2016 - 18:03
Exemple, pour une suspicion de dyslexie, il faut un bilan sensoriel ( vue, audition ), un bilan de langage ( bilan orthophonique ) un bilan psy ( cognitif au moins voire neuro et personnalité ). Sans ça le diagnostique ne peut être posé. C'est peu de dire que l'on que très peu de bilans complets.

Sans parler des parents ou des PE qui diagnostiquent les gosses au doigt mouillé, on a souvent des bilans orthophoniques complets mais sans bilans psy. Or il existe des tas de gamins qui sont en difficulté en lecture sans que ce soit de la dyslexie. Ce peut-être un handicap mental, une difficulté psy, un problème visuel, etc.

_________________
avatar
Rhizome
Niveau 5

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Rhizome le Lun 11 Avr 2016 - 18:07
Merci Ronin pour l'explication.

Le CDE de cet établissement se vantait souvent d'accueillir tous les élèves en difficultés, il en faisait même sa "spécialité"... No comment Wink
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Ronin le Lun 11 Avr 2016 - 18:09
Ben tiens. Il fait sa pub mais ce sont les profs qui bossent. Et pendant ce temps, grâce à la loi de 2005, l'Etat ne crée pas les structures nécessaires et limite le nombre d'orthophonistes et fait des économies....

_________________
Contenu sponsorisé

Re: guide de survie pour les élèves dys au lycée et guide de survie pour le professeur confronté à des élèves dys.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum