Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par Mallet le Mar 12 Avr 2016 - 13:59

Depuis quelques jours la presse se fait l'écho de difficultés de mise en route de la réforme dans 10 à 25 % des collèges. Ce bilan aurait été présenté en janvier au Recteur. C'est la mise en place des E.P.I. qui poserait le plus de problèmes. "Les établissements les plus en difficulté (sic) serait les collèges ruraux isolés ou qui comportent un noyau syndical opposé à la réforme. (Je me sens visé!). De même des collèges favorisés de centre ville favorisés auraient pris du retard par indifférence. A ma connaissance de nombreux chefs d'établissements ne font pas remonter la réalité du terrain.
"Les EPI ne seraient pas toujours bien appréhendés par les équipes de direction"

Face à un Gouvernement en difficulté sur la loi travail, cet article est significatif des difficultés que rencontre la mise en place de la réforme.
Je pense toujours que les EPI sont une "usine à gaz". Mais d'où viendra l'étincelle. Souvent le contingent réalise le nécessaire.


Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par zouzou42 le Mar 12 Avr 2016 - 14:03

c'est sûr que la mise en place des epi pose problème, mais les crispations autours des pertes d'heures de  certains collègues me semblent plus sérieuses. Ne serait-ce pas une façon de cacher la forêt ???

zouzou42
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par Mallet le Mar 12 Avr 2016 - 14:29

Les obstacles à la mise en place des EPI sont effectivement la plupart du temps le refus de perdre des heures d'enseignement. D'ailleurs des collègues dont je suis revendiquent au nom de la liberté pédagogique de conserver leurs heures comme heures d'enseignement.

Que risque-t-on?
Quels syndicats voire l'intersyndicale nous soutiendront?


Dernière édition par Mallet le Mar 12 Avr 2016 - 15:06, édité 1 fois

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par Jane le Mar 12 Avr 2016 - 14:32

Ce qui m'interpelle, c'est qu'il n'y ait que 10 à 25% des collèges en difficulté (et on pourra admirer l'écart entre le 1/10e et le 1/4 Rolling Eyes ; c'est un peu comme pour les manifs: entre 1500 manifestants selon le ministère et 15 000 selon les syndicats, ce qui ne manque jamais de me faire dire qu'il y en a au moins un des deux - si ce n'est les deux, d'ailleurs, qui ment).

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par JPhMM le Mar 12 Avr 2016 - 14:35

Remarque, donner un chiffre de collèges en difficulté pour une réforme qui ne sera appliquée que l'année prochaine, c'est pittoresque.

M'est avis que le chiffre explosera... dès la rentrée. Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par zouzou42 le Mar 12 Avr 2016 - 14:36

Mallet, je ne crois pas que quiconque nous soutienne. Je crois qu'on va être obligés de se planquer pour faire notre boulot Sad

zouzou42
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par Jane le Mar 12 Avr 2016 - 14:39

@JPhMM a écrit:Remarque, donner un chiffre de collèges en difficulté pour une réforme qui ne sera appliquée que l'année prochaine, c'est pittoresque.

M'est avis que le chiffre explosera... dès la rentrée. Laughing

Si le chiffre est donné... Je table plutôt sur un "tout va bien, les profs sont contents de travailler en interdisciplinarité" Rolling Eyes

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par Mallet le Mar 12 Avr 2016 - 14:43

"Cette liberté est une liberté pédagogique". Liberté de faire ou de ne pas faire ????????? Serait-ce à sens unique? evidemment il faudrait éviter de se faire enfermer dans des projets élaborés par le Conseil pédagogique et voté par le CA, je suppose!


"Pour ce faire, une marge de manœuvre est mise à disposition des collèges dans la gestion de leur dotation, afin que les équipes pédagogiques puissent concevoir des actions pédagogiques et des parcours scolaires favorisant la réussite de tous. Elle s’accompagne d’une importante augmentation du total hebdomadaire des heures mis à la disposition des professeurs de collège pour la prise en charge des élèves de la sixième à la troisième, qui passe de 110,5 heures à 115 heures à la rentrée 2016, et à 116 heures à partir de la rentrée 2017 (sur les quatre niveaux). Le renforcement des marges heures professeurs favorisera le travail en groupes à effectifs réduits – tout particulièrement en sciences expérimentales, technologie, langues vivantes étrangères et enseignement moral et civique – et les interventions conjointes de plusieurs enseignants.

Cette liberté est une liberté pédagogique donnée aux équipes éducatives. La mise en œuvre des enseignements pratiques interdisciplinaires, celle de l’accompagnement personnalisé, l’utilisation de la dotation d’heures professeurs pour le travail en petits groupes et en co-animation ne se feront pas sans la contribution des conseils d’enseignement, ni sans l’avis du conseil pédagogique. Je veillerai par ailleurs à ce que l’organisation des enseignements dans chaque établissement repose sur les personnels et les compétences en place, ainsi que sur les projets en cours. Je publierai à cet effet une circulaire qui viendra préciser les modalités de mise en œuvre de la nouvelle organisation des enseignements."

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par Jane le Mar 12 Avr 2016 - 14:48

@Mallet a écrit:"Cette liberté est une liberté pédagogique". Liberté de faire ou de ne pas faire ????????? Serait-ce à sens unique? evidemment il faudrait éviter de se faire enfermer dans des projets élaborés par le Conseil pédagogique et voté par le CA, je suppose!


"Pour ce faire, une marge de manœuvre est mise à disposition des collèges dans la gestion de leur dotation, afin que les équipes pédagogiques puissent concevoir des actions pédagogiques et des parcours scolaires favorisant la réussite de tous. Elle s’accompagne d’une importante augmentation du total hebdomadaire des heures mis à la disposition des professeurs de collège pour la prise en charge des élèves de la sixième à la troisième, qui passe de 110,5 heures à 115 heures à la rentrée 2016, et à 116 heures à partir de la rentrée 2017 (sur les quatre niveaux). Le renforcement des marges heures professeurs favorisera le travail en groupes à effectifs réduits – tout particulièrement en sciences expérimentales, technologie, langues vivantes étrangères et enseignement moral et civique – et les interventions conjointes de plusieurs enseignants.

Cette liberté est une liberté pédagogique donnée aux équipes éducatives. La mise en œuvre des enseignements pratiques interdisciplinaires, celle de l’accompagnement personnalisé, l’utilisation de la dotation d’heures professeurs pour le travail en petits groupes et en co-animation ne se feront pas sans la contribution des conseils d’enseignement, ni sans l’avis du conseil pédagogique. Je veillerai par ailleurs à ce que l’organisation des enseignements dans chaque établissement repose sur les personnels et les compétences en place, ainsi que sur les projets en cours. Je publierai à cet effet une circulaire qui viendra préciser les modalités de mise en œuvre de la nouvelle organisation des enseignements."

M'est avis que cette "liberté" risque vite de se retrouver transformée en injonction pour les collègues des 10 à 25% des collèges en difficulté No

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par kamasolou le Mar 12 Avr 2016 - 14:56

@Mallet a écrit:Les obstacles à la mise en place des EPI sont effectivement la plupart du temps le refus de perdre des heures d'enseignement. D'ailleurs des collègues dont je suis revendiquent au nom de la liberté pédagogique de conserver leurs heures comme heures d'enseignement.
Que risque-t-on?
Quels syndicats voire l'intersyndicale nous soutiendrons?


Très bonnes questions !
Personnellement, j'ai déjà choisi: refus total de faire EPI et AP, et même hors de question d'étiqueter une partie de mes cours "EPI" ou "AP" pour "faire joli' sur le cahier de textes. Mais concrètement, je ne sais pas ce que je risque: inspection-sanction ? courrier du chef ? autre?...
J'ai discuté avec plusieurs collègues élus syndicaux de mon académie, plusieurs sont sur le même refus. Je suppose donc qu'on sera soutenus au niveau syndical, du moins j'espère. L'isolement dans certains établissements est déjà particulièrement difficile à vivre pour les quelques uns qui refusent AP et EPI...

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par Vididi le Mar 12 Avr 2016 - 17:14

@kamasolou a écrit:
Personnellement, j'ai déjà choisi: refus total de faire EPI et AP, et même hors de question d'étiqueter une partie de mes cours "EPI" ou "AP" pour "faire joli' sur le cahier de textes. Mais concrètement, je ne sais pas ce que je risque: inspection-sanction ? courrier du chef ? autre?...
J'ai discuté avec plusieurs collègues élus syndicaux de mon académie, plusieurs sont sur le même refus.

En même temps, j'en suis à 2 inspections en 16 ans, la dernière l'an dernier. Et encore les inspections ne sont plus assurées par les IPR mais par des collègues chargés de mission. Bref, s'il faut qu'ils mettent à inspecter tous les récalcitrants, ça risque de ne pas rentrer dans leur planning..
Déjà que la J3 est prévue en mai parce qu'ils n'ont pas le temps (ont les chocottes?) avant...

Vididi
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par Luigi_B le Lun 18 Avr 2016 - 9:48

Même le SNPDEN (chefs d'établissement) prend des précautions oratoires :

P Tournier a estimé que "les formations (à la réforme) ne se sont globalement pas si bien passées que cela".

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/04/15042016Article635963019558888905.aspx

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par Docteur OX le Lun 18 Avr 2016 - 10:37

@Luigi_B a écrit:Même le SNPDEN (chefs d'établissement) prend des précautions oratoires :

P Tournier a estimé que "les formations (à la réforme) ne se sont globalement pas si bien passées que cela".

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/04/15042016Article635963019558888905.aspx

C'est bien, la marée monte, et on s'aperçoit qu'on a les pieds dans l'eau. Réforme démagogique, ministre d'opérette, mépris du personnel et mise en danger de la scolarité des élèves. Tout pour plaire. Bravo ! Une des périodes les plus nulles de l'EN dans notre pays.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme: entre 10% et 25% des collèges en difficulté

Message par XIII le Lun 18 Avr 2016 - 10:51

La finalité de cette "réforme", son but ultime est l'autonomie complète des établissements! Avec cette autonomie on fait sauter tous les verrous qui permettent la privatisation et la destruction des statuts!
Si en parallèle on peut monter des EPI qui entrainent une baisse des enseignements disciplinaires et une augmentation du % d'écervelés. Si on peut au passage monter les profs les uns contre les autres et considérer les "résistants" comme d'horribles réacs. rétrogrades qui seront menacés de voir leurs notes administratives non réévaluées voire baissées...(ce sera possible quand la droite reprendra les manettes), eh bien c'est gagné!!

Cela s'appelle une "réforme" du XXIème siècle menée sans accrocs!

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum