Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Page 7 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par boris vassiliev le Ven 8 Juil 2016 - 11:00

Honnêtement, vu le travail fourni dans l'année, c'est un résultat de l'ordre de 60 à 70 % que j'aurais dû avoir. Je serais bien plus satisfait d'avoir atteint 75-80 % avec quelques hold-ups au rattrapage que mon score de chef d'Etat africain : on a l'air de quoi, avec ça, quand des élèves qui se pointent une fois de temps en temps au lycée ont le bac, quand d'autres qui n'ont jamais eu plus de 3 ou 5 de moyenne dans les matières littéraires réussissent sans problème un bac L ?

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Mattlec le Ven 8 Juil 2016 - 11:06

100% pour ma TL, mais c'était vraiment une bonne classe, à tous points de vue. Même deux ou trois éléments un peu plus faibles l'ont eu. Je suis plutôt content pour eux. Very Happy

C'est vrai qu'en comparant le descriptif que tu en as fait, et les résultats obtenus, il y a un sacré décalage... On va encore dire que les vilains professeurs ont manqué de bienveillance.

_________________
"La culture burgonde ? Je savais même pas qu’y en avait une… Non, moi je voulais faire grec moderne, mais y avait plus de place. Il restait que burgonde ou anglais. Aaaaanglais ! Mais c’est encore moins répandu."
avatar
Mattlec
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par dita le Ven 8 Juil 2016 - 11:08

De toutes façons, les élèves qui échouent au bac sont des spécimen à observer attentivement, parce que c'est une sacrée performance, quand même.

Ceux qui ont eu le bac tout juste ou au rattrapage vont être tout bonnement incapables de suivre en études supérieures. Parce qu'il en faut sous le pied, et là, ils n'ont rien. Avec un bac L sans rien sous le pied, c'est être pratiquement sûr d'aller couper des fromages à Casino dans deux ans. Mais c'est un beau métier, coupeur de fromage. Est-ce que ça valait tout cet argent et tout ce ramdam ? Non, bien sûr, mais bon ...

Ces élèves auraient tout gagné à aller en bac pro. Ah, mais non, il faut le bacpourtous. Aller en bac pro, pour certains, c'est déchoir. Déchoir de quoi, on se le demande.
avatar
dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Manon35 le Ven 8 Juil 2016 - 11:21

Un seul échec dans la TL dont j'avais la LELE. Toute l'année les résultats en HG, philo et littérature ont été catastrophiques et les langues pas bien mieux... J'hallucinais à chaque conseil de classe mais il y a eu là aussi ce magnifique miracle de la bienveillance ou autre.

_________________
2014-2015: 2 2ndes, 1 1ère STMG, 1ère euro, AP 2ndes (année de stage)
2015-2016: 1 2nde, 1 1ES,1 1S, 1 1STMG, Term LELE, TES.
2016-2017 : 2 2ndes, 1 1ES, LELE 1ère, 1 TES et 1 TS.
2017-2018: 2 2ndes, 1 1ES, 1TL, 1TS, 1TSTMG, Term LELE et remplacement mater en Khâgne (jusqu'à la toussaint, normalement).
avatar
Manon35
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Laotzi le Ven 8 Juil 2016 - 11:25

En série L, les enseignements de spécialité sont au minimum de coefficient 4 (maths, droit...), donc autant que l'HG ou la littérature, et peuvent même être coefficient 6 dans des matières où les notes délivrées sont souvent entre 15 et 20 (arts plastiques, cinéma audiovisuel...). Cela change quand même les choses par rapport aux séries ES et S (spécialité coefficient 2 qui s'ajoute au coefficient d'un des enseignements obligatoires).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Laotzi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par boris vassiliev le Ven 8 Juil 2016 - 11:33

Exact, Laotzi. Et même si les notes ne sont pas aussi élevées que dans les enseignements de spécialité, on peut ajouter le coefficient 4 des deux langues vivantes. En général, les moyennes en LV sont de plusieurs points supérieures à la philo/HG/littérature.

_________________
Hé ben moi j'aurais donné à mademoiselle 20/20, et en cotant vache. (Robert Dalban, Les Tontons flingueurs (1963), Michel Audiard)
avatar
boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Rendash le Ven 8 Juil 2016 - 12:07

dita a écrit:D Est-ce que ça valait tout cet argent et tout ce ramdam ? Non, bien sûr, mais bon ...

T'façon c'était mardi, la fin du ramdam professeur

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Rendash le Ven 8 Juil 2016 - 12:08

boris vassiliev a écrit:Exact, Laotzi. Et même si les notes ne sont pas aussi élevées que dans les enseignements de spécialité, on peut ajouter le coefficient 4 des deux langues vivantes. En général, les moyennes en LV sont de plusieurs points supérieures à la philo/HG/littérature.

Normal, les L sont tous parfaitement trilingues en terminale Laughing

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par boris vassiliev le Ven 8 Juil 2016 - 12:13

On va dire ça, oui... Laughing

_________________
Hé ben moi j'aurais donné à mademoiselle 20/20, et en cotant vache. (Robert Dalban, Les Tontons flingueurs (1963), Michel Audiard)
avatar
boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par mafalda16 le Ven 8 Juil 2016 - 12:16

Rendash a écrit:
boris vassiliev a écrit:Exact, Laotzi. Et même si les notes ne sont pas aussi élevées que dans les enseignements de spécialité, on peut ajouter le coefficient 4 des deux langues vivantes. En général, les moyennes en LV sont de plusieurs points supérieures à la philo/HG/littérature.

Normal, les L sont tous parfaitement trilingues en terminale Laughing


Attention vous deux! furieux
avatar
mafalda16
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par ysabel le Ven 8 Juil 2016 - 12:23

dita a écrit:De toutes façons, les élèves qui échouent au bac sont des spécimen à observer attentivement, parce que c'est une sacrée performance, quand même.

Ceux qui ont eu le bac tout juste ou au rattrapage vont être tout bonnement incapables de suivre en études supérieures. Parce qu'il en faut sous le pied, et là, ils n'ont rien. Avec un bac L sans rien sous le pied, c'est être pratiquement sûr d'aller couper des fromages à Casino dans deux ans. Mais c'est un beau métier, coupeur de fromage. Est-ce que ça valait tout cet argent et tout ce ramdam ? Non, bien sûr, mais bon ...

Ces élèves auraient tout gagné à aller en bac pro. Ah, mais non, il faut le bacpourtous. Aller en bac pro, pour certains, c'est déchoir. Déchoir de quoi, on se le demande.

Laughing Les jumelles de Chéri ont toutes les deux raté leur bac S... l'une est quand même au rattrapage mais avait 30 points à récupérer. Et comme elles sont dans un lycée privé vraiment merdique, elle a été mal conseillée. Elle a repris les maths (3/20) mais aussi la SVT où elle avait presque la moyenne.

Bon après je ne suis pas étonnée... Elles sont passées en 1e S alors qu'elles étaient faibles dans toutes les matières, sachant en outre que le taux de réussite dans leur lycée est catastrophique (faut dire, que les collègues qui y travaillent ne font guère bosser les élèves)
Bref, j'avais conseillé de redoubler la seconde mais évidemment, on n'écoute pas les professionnels, comme d'habitude...
Bref, elles-mêmes ne glandent pas grand chose si bien qu'elles plafonnaient à des moyennes ridicules en terminale. Et comme c'est parti, si elles ne se mettent pas à bosser (et surtout changer de lycée, le lycée public de la ville a des bons résultats) elles rateront une 2ème fois. Dans leur classe, une fille vient de le rater pour la 3ème fois...


Dernière édition par ysabel le Ven 8 Juil 2016 - 14:38, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par dita le Ven 8 Juil 2016 - 13:21

ysabel a écrit:
dita a écrit:De toutes façons, les élèves qui échouent au bac sont des spécimen à observer attentivement, parce que c'est une sacrée performance, quand même.

Ceux qui ont eu le bac tout juste ou au rattrapage vont être tout bonnement incapables de suivre en études supérieures. Parce qu'il en faut sous le pied, et là, ils n'ont rien. Avec un bac L sans rien sous le pied, c'est être pratiquement sûr d'aller couper des fromages à Casino dans deux ans. Mais c'est un beau métier, coupeur de fromage. Est-ce que ça valait tout cet argent et tout ce ramdam ? Non, bien sûr, mais bon ...

Ces élèves auraient tout gagné à aller en bac pro. Ah, mais non, il faut le bacpourtous. Aller en bac pro, pour certains, c'est déchoir. Déchoir de quoi, on se le demande.

Laughing  Les jumelles de Chéri ont toutes les deux ratées leur bac S... l'une est quand même au rattrapage mais avait 30 points à récupérer. Et comme elles sont dans un lycée privé vraiment merdique, elle a été mal conseillée. Elle a repris les maths (3/20) mais aussi la SVT où elle avait presque la moyenne.

Bon après je ne suis pas étonnée... Elles sont passées en 1e S alors qu'elles étaient faibles dans toutes les matières, sachant en outre que le taux de réussite dans leur lycée est catastrophique (faut dire, que les collègues qui y travaillent ne font guère bosser les élèves)
Bref, j'avais conseillé de redoubler la seconde mais évidemment, on n'écoute pas les professionnels, comme d'habitude...
Bref, elles-mêmes ne glandent pas grand chose si bien qu'elles plafonnaient à des moyennes ridicules en terminale. Et comme c'est parti, si elles ne se mettent pas à bosser (et surtout changer de lycée, le lycée public de la ville a des bons résultats) elles rateront une 2ème fois. Dans leur classe, une fille vient de le rater pour la 3ème fois...

Comme tu es un peu plus jeune que moi mais tout de même de la même génération, tu as peut-être entendu parler du cas de Nicolas Sirkis qui l'a raté, paraît-il, 5 fois. On disait qu'au bout de 7 essais, ils donnent le bac.
avatar
dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par ysabel le Ven 8 Juil 2016 - 14:39

dita a écrit:
ysabel a écrit:
dita a écrit:De toutes façons, les élèves qui échouent au bac sont des spécimen à observer attentivement, parce que c'est une sacrée performance, quand même.

Ceux qui ont eu le bac tout juste ou au rattrapage vont être tout bonnement incapables de suivre en études supérieures. Parce qu'il en faut sous le pied, et là, ils n'ont rien. Avec un bac L sans rien sous le pied, c'est être pratiquement sûr d'aller couper des fromages à Casino dans deux ans. Mais c'est un beau métier, coupeur de fromage. Est-ce que ça valait tout cet argent et tout ce ramdam ? Non, bien sûr, mais bon ...

Ces élèves auraient tout gagné à aller en bac pro. Ah, mais non, il faut le bacpourtous. Aller en bac pro, pour certains, c'est déchoir. Déchoir de quoi, on se le demande.

Laughing  Les jumelles de Chéri ont toutes les deux ratées leur bac S... l'une est quand même au rattrapage mais avait 30 points à récupérer. Et comme elles sont dans un lycée privé vraiment merdique, elle a été mal conseillée. Elle a repris les maths (3/20) mais aussi la SVT où elle avait presque la moyenne.

Bon après je ne suis pas étonnée... Elles sont passées en 1e S alors qu'elles étaient faibles dans toutes les matières, sachant en outre que le taux de réussite dans leur lycée est catastrophique (faut dire, que les collègues qui y travaillent ne font guère bosser les élèves)
Bref, j'avais conseillé de redoubler la seconde mais évidemment, on n'écoute pas les professionnels, comme d'habitude...
Bref, elles-mêmes ne glandent pas grand chose si bien qu'elles plafonnaient à des moyennes ridicules en terminale. Et comme c'est parti, si elles ne se mettent pas à bosser (et surtout changer de lycée, le lycée public de la ville a des bons résultats) elles rateront une 2ème fois. Dans leur classe, une fille vient de le rater pour la 3ème fois...

Comme tu es un peu plus jeune que moi mais tout de même de la même génération, tu as peut-être entendu parler du cas de Nicolas Sirkis  qui l'a raté, paraît-il, 5 fois. On disait qu'au bout de 7 essais, ils donnent le bac.

Razz oui, je m'en souviens...
bon maintenant tu as 5 ans pour l'avoir en gardant les notes à la moyenne. Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Laverdure le Ven 8 Juil 2016 - 16:45

Laotzi a écrit:En série L, les enseignements de spécialité sont au minimum de coefficient 4 (maths, droit...), donc autant que l'HG ou la littérature, et peuvent même être coefficient 6 dans des matières où les notes délivrées sont souvent entre 15 et 20 (arts plastiques, cinéma audiovisuel...). Cela change quand même les choses par rapport aux séries ES et S (spécialité coefficient 2 qui s'ajoute au coefficient d'un des enseignements obligatoires).

Une petite précision tout de même : en L, les arts plastiques sont coefficient 3 + 3 (une épreuve théorique et une épreuve pratique de présentation de travaux). Les sujets d'arts à l'écrit sont loin d'être accessibles et il me semble qu'on ne juge pas un oral de présentation de travaux/projets intégrant une réflexion, une pratique voire des expériences de la vie des candidats (quand je pense aux "cas" - cela dit sans méchanceté - qu'il peut y avoir en L chez nous...) comme on jugerait un oral de SES ou d'HG dans lequel on vérifie d'abord la maîtrise de connaissances et de savoir-faire.

EDIT : un exemple qui, pour moi qui suis un parfait ignorant en la matière, me semble insurmontable ( Razz )

_________________
avatar
Laverdure
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par roxanne le Ven 8 Juil 2016 - 18:11

Chez nous, avec une moyenne de 90% de reçus , ce sont les L les moutons noirs avec 87% sur les deux classes.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Catalunya le Ven 8 Juil 2016 - 22:21

Nous sommes à 96%, un seul raté, 5 sont passés après les rattrapages. Certains l'ont malgré un niveau catastrophique, 5 de moyenne dans l'année partout (sauf 18 en danse Rolling Eyes ). Bref, ils vont se planter dans le supérieur et nous venons de perdre toute crédibilité pour ceux qui vont arriver en terminale et voir qui l'a eu.
avatar
Catalunya
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Mcready1 le Sam 9 Juil 2016 - 6:06

On passe de 98% de réussite, l'année dernière à 88% cette année : les boules. Evil or Very Mad

Le taux de foirage est équilibré (sauf en L, où, au contraire, nous avons eu 100% de réussite). Mais la palme, après les STMG (classe sympa mais avec 83% réussite), c'est une terminale S (normalement, de meilleur niveau que l'autre S) : 78% de réussite seulement.

Alors, oui, il y avait des élèves brillants, mais on avait quand même notre lot de boulets qui (du moins, trois d'entre eux) étaient persuadés qu'en n'en foutant pas une ramée, ça passerait. Ben ! C'est pas passé ! furieux furieux furieux
avatar
Mcready1
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Mrs Hobie le Sam 9 Juil 2016 - 10:07

ysabel a écrit:Bon après je ne suis pas étonnée... Elles sont passées en 1e S alors qu'elles étaient faibles dans toutes les matières, sachant en outre que le taux de réussite dans leur lycée est catastrophique (faut dire, que les collègues qui y travaillent ne font guère bosser les élèves)
Que faire pour qu'ils cherchent leurs exercices, les DM ? ils se foutent des heures de colle, on n'arrive pas à voir les parents qui n'y arrivent pas non plus ...

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
Mrs Hobie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par boris vassiliev le Dim 30 Avr 2017 - 22:39

Déterrage d'un post en décomposition très avancée...
Mes TL de cette année (je n'en suis pas PP, d'où une distance plus grande), vont-ils rééditer l'exploit de l'an passé : un score de chef d'Etat africain au bac alors que le nombre d'élèves qui travaille vraiment se compte sur les doigts d'une main ?
Au bac blanc du mois de mars : 8 de moyenne en philo, 5,7 en histoire, 4,3 en littérature...
Un apogée a été atteint ce vendredi pour le dernier DS d'HG de l'année : date prévue dès septembre puisque c'est un créneau spécifique, programme de révision annoncé au total 5 fois depuis fin mars : 3 fois en classe (il faut toujours compter avec les absents...) et 2 fois par mail. Et encore certains élèves découvraient ce qu'il fallait réviser quatre jours avant le DS.
Interro "bonus" le matin pour "surpayer" les efforts de révision sans les difficultés inhérentes à l'étude de documents -> moyenne d'un peu plus de 6/20.
DS : 18 présents sur 29, dont 4 encore au travail la 4e heure...

_________________
Hé ben moi j'aurais donné à mademoiselle 20/20, et en cotant vache. (Robert Dalban, Les Tontons flingueurs (1963), Michel Audiard)
avatar
boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par mamieprof le Dim 30 Avr 2017 - 22:59

En TES on a les mêmes... 1/3 d'absents au dernier BB, sont partis au bout de 2h30 / 3h au lieu de 4 h. Et je corrige de la super daube et en plus chacun y va de son petit couplet sur Melanchon , Le pen  etc dans un sujet sur la mondialisation...
Les pires se sont mes redoublants qui ont déjà réussi plein de concours pour des écoles hyper chères mais qui n'auront pas le bac alors qu'ils croient le contraire... (sur un malentendu   ...)
avatar
mamieprof
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par nuages le Dim 30 Avr 2017 - 23:36

boris vassiliev a écrit:Déterrage d'un post en décomposition très avancée...
Mes TL de cette année (...): 4,3 en littérature....
abb
avatar
nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par boris vassiliev le Dim 30 Avr 2017 - 23:42

Ah oui, ils ont même demandé à leur prof de littérature si elle ne pouvait pas leur lire les oeuvres en classe, parce qu'eux-mêmes, c'est trop dur.
Et en effet, je les fais lire en classe depuis quelques temps puisque les polycops s'imposent pour avancer un tant soit peu (écrire en cours est aussi trop dur...), et le fait est que beaucoup n'ont qu'une "acquisition" limitée de la lecture...

_________________
Hé ben moi j'aurais donné à mademoiselle 20/20, et en cotant vache. (Robert Dalban, Les Tontons flingueurs (1963), Michel Audiard)
avatar
boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Olympias le Dim 30 Avr 2017 - 23:59

Ta classe, Boris, comme certaines que j'ai eues (et pour lesquelles j'ai dû déployer une kolossale énergie) est le résultat ce tout ce qui va mal depuis des années ...et qu'on s'évertue à poursuivre. Et les bacheliers iront dans le mur à la fac.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par gauvain31 le Lun 1 Mai 2017 - 0:16

boris vassiliev a écrit:Ah oui, ils ont même demandé à leur prof de littérature si elle ne pouvait pas leur lire les oeuvres en classe, parce qu'eux-mêmes, c'est trop dur.
Et en effet, je les fais lire en classe depuis quelques temps puisque les polycops s'imposent pour avancer un tant soit peu (écrire en cours est aussi trop dur...), et le fait est que beaucoup n'ont qu'une "acquisition" limitée de la lecture...

et une acquisition limitée du vocabulaire.... je ne suis pas étonné. J'ai des premières L cette année:  absentéistes notoires (menaces de signalement par la CPE),  06 /20 de moyenne au 2ème bac blanc de sciences. Seuls 2 élèves ont un niveau correct en Lettres. Certains n'ont pas le Français comme langue maternelle et l'ont appris récemment. Elles butent quasi systématiquement sur la consigne que je m'efforce de réexpliquer

La rédaction dans le commentaire argumenté est digne d'élèves de 4ème. De mauvais élèves de 4ème. Ma collègue d'Espagnol l'avait souligné aussi.
Par contre, la manipulation d'objets cosmétiques est parfaitement acquise: on peut venir sans le cours de SVT, mais jamais ,oh grand jamais, sans la trousse à maquillage. Elles veulent bien être cruches, mais des cruches bien apprêtées alors.
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par Olympias le Lun 1 Mai 2017 - 0:17

gauvain31 a écrit:
boris vassiliev a écrit:Ah oui, ils ont même demandé à leur prof de littérature si elle ne pouvait pas leur lire les oeuvres en classe, parce qu'eux-mêmes, c'est trop dur.
Et en effet, je les fais lire en classe depuis quelques temps puisque les polycops s'imposent pour avancer un tant soit peu (écrire en cours est aussi trop dur...), et le fait est que beaucoup n'ont qu'une "acquisition" limitée de la lecture...

et une acquisition limitée du vocabulaire.... Ah oui quand même... je ne suis pas étonné. j'ai des premières L cette année:  absentéistes notoires (menaces de signalement par la CPE),  06 /20 de moyenne au 2ème bac blanc de sciences. Seuls 2 élèves ont un niveau correct en Lettres. Certains n'ont pas le Français comme langue maternelle et l'ont appris récemment. Elles butent quasi systématiquement sur la consigne que je m'efforce de réexpliquer

La rédaction dans le commentaire argumenté est digne d'élèves de 4ème. De mauvais élèves de 4ème. Ma collègue d'Espagnol l'avait souligné aussi.
Par contre, la manipulation d'objets cosmétiques est parfaitement acquise: on peut venir sans le cours de SVT, mais jamais ,oh grand jamais, sans la trousse à maquillage. Elles veulent bien être cruches, mais des cruches bien apprêtées alors.
Je leur ai déjà expliqué que cette compétence n'était point évaluée au bac.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait d'une TL : chronique d'un naufrage => 96,6 % de réussite au bac...

Message par gauvain31 le Lun 1 Mai 2017 - 0:28

Oui dommage pour elles. Elles peuvent essayer l'option "arts du cirque". Après tout, le clown est bien maquillé ... non ?
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum