Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
colombane
Niveau 10

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par colombane le Ven 15 Avr 2016 - 22:37
J'ai sorti le cahier de poésies de ma grand -mère paternelle : en voici la page de garde :



Elle était née en 1906, elle avait entre 11 et 12 ans - l'intérieur du cahier est remarquable - apprendre ces textes très longs et difficiles pendant la guerre....
elle avait la même écriture à 80 ans passés.. Et un prix de sténo plus tard dont j'ai encore le diplôme...

En contre partie, mon grand-père maternelle ne savait ni lire ni écrire - il a appris adulte ...
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Rendash le Sam 16 Avr 2016 - 0:27
Merci, Ajupouet, c'est passionnant, comme toujours.
avatar
Audrey
Oracle

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Audrey le Sam 16 Avr 2016 - 1:53
Merci Ajupouet... quand je vois ça, je pense au nombre de mes élèves qui auraient besoin de rééduc en écriture et ça me désespère...quelle tristesse.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Aphrodissia
Grand sage

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Aphrodissia le Sam 16 Avr 2016 - 4:52
@Ajupouet a écrit:En voilà un qui par exemple un souci lettres rondes + t (pas que ça, Ok, mais vous aurez l'idée)
Spoiler:

J'ai 3 élèves de 6e qui ont cette écriture-là; pour l'un d'eux c'est même pire car son écriture est toute ratatinée, serrée, repliée sur elle. J'ai essayé de leur expliquer la tenue du stylo mais je n'y arrive pas vraiment car je crois que je le tiens mal moi-même (sans que ça me gêne pour écrire vite, longtemps et bien). Et puis je crois qu'ils se moquent un peu de ce que je leur dis: ils ont toujours écrit comme ça.

Un phénomène que je remarque depuis 4 ou 5 ans: l'absence de points sur les i et les j, liée sans doute au fait qu'"il ne faut pas lever le stylo"! La correction est assez facile pour ceux qui tiennent à leur (bonne) note: "j'enlève des points s'il manque les points." Au début ils se moquent mais ça passe vite.

Merci Ajupouet pour ton aide.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par PabloPE le Sam 16 Avr 2016 - 9:57
@Ajupouet a écrit:En voilà un qui par exemple un souci lettres rondes + t (pas que ça, Ok, mais vous aurez l'idée)
Spoiler:
J'ai le même (avec des lettres encore plus petites affraid ) après l'avoir pas mal observé je n'ai pas remarqué de soucis particulier au niveau de la tenue si ce n'est une certaine crispation .. des idées?

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par auléric le Sam 16 Avr 2016 - 10:54
j'en ai également une (depuis 2 ans) qui écrit comme ça et souffre tellement qu'elle en perd des morceaux de mots en route et devient illisible (ses lettres finissent par n'être qu'une ligne informe), mais la famille ne saisit pas les pistes que je donne donc bon hein ...

effectivement, aucune formation à l'écriture (déjà que pour la lecture cela s'est résumé à 3 petites heures) , sauf celle que je me suis autofinancée auprès de Rikki et qui est top !

Sinon Ajupouet , pour les e attraxiques il m'arrive (même si je me surveille fort) d'en faire , comme des oeilletons car c'est ainsi que j'ai appris , et que le geste reste ancré.


Question attente du PE de CM2 que je suis , c'est d'être lisible car moi aussi je remarque que ma promo actuelle a une forte tendance à ne pas savoir former les lettres et surtout les chiffres mais en revanche , pas assez de temps pour reprendre ça en classe vraiment (des conseils à chacun , des refus de corriger avec demande de recommencer mais je peux guère faire plus actuellement si je veux boucler les notions)
pas de bleu turquoise , de orange (j'en ai qui ont essayé) mais je suis assez souple sinon je l'avoue et je vois que vous êtes bien plus exigeants que moi sur les couleurs et stylos au final. Je préfère un cahier bien tenu et lisible et en violet qu'un cahier écrit comme un cochon et raturé dans tous les sens au stylo bleu.
quant aux 2 interlignes j'en ai (mais pour des raisons médicales et donc vous ne pourrez rien y changer)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par User5899 le Sam 16 Avr 2016 - 11:09
@Ajupouet a écrit:En voilà un qui par exemple un souci lettres rondes + t (pas que ça, Ok, mais vous aurez l'idée)
Spoiler:

Ah oui, quand même... Je n'en ai jamais eu, à ce point. Pour moi, c'est totalement illisible, ça, je ne pourrais pas corriger.

Merci beaucoup, Ajupouet, c'est très intéressant. Vous confirmez qu'on n'est pas nécessairement fasciste quand on insiste pour que l'écriture s'améliore un peu, donc ?
avatar
Colombine
Esprit éclairé

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Colombine le Sam 16 Avr 2016 - 11:21
Quasiment tous mes élèves écrivent comme dans l'exemple d'Ajupouet. Je constate une nette dégradation en 6ème depuis quelques années. Auparavant, la majorité des filles avait une belle écriture. Maintenant, même elles écrivent mal. Et le pire, c'est que je deviens moi aussi capable de lire toutes les écritures, même les plus improbables.

La plupart des élèves ne sait même pas former les lettres. Tous tiennent mal leur crayon. En 6ème, je le leur dis, je passe dans les rangs pour leur donner des conseils. Mais ils me disent qu'ils ont toujours fait comme ça et ne semblent pas motivés pour changer.

Dans l'une de mes classes, j'ai 1/3 de gauchers. Aucun ne tient son stylo correctement, aucun ne sait positionner sa feuille. En tant que gauchère, je leur montre comment faire. Mais rien n'y fait.

Et là, je viens de me crisper parce que mon fils de 3 ans, gaucher lui aussi, tient son stylo n'importe comment. Il ne comprend pas pourquoi j'insiste autant pour qu'il fasse "la pince". Pour l'instant, il tient son crayon avec son poing. Je ne devrais plus lire Neoprofs avant de lui proposer de faire un coloriage.
Cath
Bon génie

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Cath le Sam 16 Avr 2016 - 11:22
@auléric a écrit:j'en ai également une (depuis 2 ans) qui écrit comme ça et souffre tellement qu'elle en perd des morceaux de mots en route et devient illisible (ses lettres finissent par n'être qu'une ligne informe), mais la famille ne saisit pas les pistes que je donne donc bon hein ...

effectivement, aucune formation à l'écriture (déjà que pour la lecture cela s'est résumé à 3 petites heures) , sauf celle que je me suis autofinancée auprès de Rikki et qui est top !

Sinon Ajupouet , pour les e attraxiques il m'arrive (même si je me surveille fort) d'en faire , comme des oeilletons car c'est ainsi que j'ai appris , et que le geste reste ancré.


Question attente du PE de  CM2 que je suis , c'est d'être lisible car moi aussi je remarque que ma promo actuelle a une forte tendance à ne pas savoir former les lettres et surtout les chiffres mais en revanche , pas assez de temps pour reprendre ça en classe vraiment (des conseils à chacun , des refus de corriger avec demande de recommencer  mais je peux guère faire plus actuellement si je veux boucler les notions)
pas de bleu turquoise , de orange (j'en ai qui ont essayé) mais je suis assez souple sinon je l'avoue et je vois que vous êtes bien plus exigeants que moi sur les couleurs et stylos au final. Je préfère un cahier bien tenu et lisible et en violet qu'un cahier écrit comme un cochon et raturé dans tous les sens au stylo bleu.
quant aux 2 interlignes j'en ai (mais pour des raisons médicales et donc vous ne pourrez rien y changer)

Et les traits systématiquement sans règle, c'est médical aussi ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par User5899 le Sam 16 Avr 2016 - 11:31
@auléric a écrit:Quant aux 2 interlignes j'en ai (mais pour des raisons médicales et donc vous ne pourrez rien y changer)
Ben moi aussi, j'ai des raisons médicales de ne pas les lire furieux
avatar
Carnyx
Neoprof expérimenté

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Carnyx le Sam 16 Avr 2016 - 11:42
Ouais, mais « autrefois ils écrivaient bien mais ils ne saisissaient pas le sens, aujourd'hui on donne du sens aux gamins » !

À l'école d'aujourd'hui, c'est vrai qu'on fait plein de trucs et de machins : les "gamins" vont à la piscine et ils ne savent toujours pas nager, ils vont au centre équestre et ne savent pas monter à cheval, ils apprennent à s'exprimer mais ne savent pas bien lire ni écrire, beaucoup "d'activités" qui reviennent à sauter sur place.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par User5899 le Sam 16 Avr 2016 - 11:48
@Carnyx a écrit:Ouais, mais « autrefois ils écrivaient bien mais ils ne saisissaient pas le sens, aujourd'hui on donne du sens aux gamins » !




Razz

avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par auléric le Sam 16 Avr 2016 - 11:56
Cripure a écrit:
@auléric a écrit:Quant aux 2 interlignes j'en ai (mais pour des raisons médicales et donc vous ne pourrez rien y changer)
Ben moi aussi, j'ai des raisons médicales de ne pas les lire furieux

quand c'est dû à un handicap visuel pour l'un ou manuel pour l'autre et que ce gamin fait des efforts tous les jours depuis 2 ans pour se passer de son avs , parce qu'il veut écrire, qu'il a acquis la même vitesse d'écriture que ces camarades et qu'il est parfaitement lisible sauf la double interligne , ce serait carrément dégueulasse (et je pèse mon terme) de ne pas faire cet effort !

pour la non-règle pour souligner en revanche pas d'excuse !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par User5899 le Sam 16 Avr 2016 - 12:00
@auléric a écrit:
Cripure a écrit:
@auléric a écrit:Quant aux 2 interlignes j'en ai (mais pour des raisons médicales et donc vous ne pourrez rien y changer)
Ben moi aussi, j'ai des raisons médicales de ne pas les lire furieux

quand c'est dû à un handicap visuel pour l'un ou manuel pour l'autre et que ce gamin fait des efforts tous les jours depuis 2 ans pour se passer de son avs , parce qu'il veut écrire, qu'il a acquis la même vitesse d'écriture que ces camarades  et qu'il est parfaitement lisible sauf la double interligne , ce serait carrément dégueulasse (et je pèse mon terme) de ne pas faire cet effort !  
Ma phrase est au premier degré, Zorro ! Razz
Bien sûr qu'on va l'aider, le petit. Mais si on peut. Par exemple, je ne peux pas annoter une copie que je dois tenir à 1M20 à bout de bras pour la déchiffrer !
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par auléric le Sam 16 Avr 2016 - 12:13
certes je n'ai pas la place de mettre beaucoup de correction (ça tombe bien c'est de mes meilleurs élèves en orthographe ^_^ )

Zorro .... ça me plait bien ça Razz
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par User5899 le Sam 16 Avr 2016 - 12:14
@auléric a écrit:certes je n'ai pas la place de mettre beaucoup de correction (ça tombe bien c'est de mes meilleurs élèves en orthographe ^_^ )

Zorro .... ça me plait bien ça Razz
C'est un peu ce que nous sommes tous, non ?
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par auléric le Sam 16 Avr 2016 - 12:23
certes .... mais ça fait plaisir à lire après une fin de période éprouvante Wink
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Ajupouet le Sam 16 Avr 2016 - 12:46
Cripure a écrit:
@Ajupouet a écrit:En voilà un qui par exemple un souci lettres rondes + t (pas que ça, Ok, mais vous aurez l'idée)
Spoiler:

Ah oui, quand même... Je n'en ai jamais eu, à ce point. Pour moi, c'est totalement illisible, ça, je ne pourrais pas corriger.

Merci beaucoup, Ajupouet, c'est très intéressant. Vous confirmez qu'on n'est pas nécessairement fasciste quand on insiste pour que l'écriture s'améliore un peu, donc ?

Je confirme! Mais attendez-vous au pire dans les années à venir...


_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par carolette le Sam 16 Avr 2016 - 12:54
J'enseigne en CP, et l'écriture est un gros morceau.
En début d'année, j'y passe 45 minutes chaque jour, réparties entre des petits exercices pour affiner la motricité fine (certains enfants ne savent pas pincer, ont les doigts "mous", et il faut muscler tout cela), l'explication et l'application des lignes, interlignes, carreaux, marge, et la formation des lettres, puis leur enchaînement, savoir quand lever le stylo. Ensuite les enfants gagnent en autonomie et ça ne prend plus qu'une trentaine de minutes pour les plus lents.
Evidemment on écrit partout, sur le cahier du jour, le cahier de poésies, dans le fichier de maths, en rappelant quelles sont les règles.
Il faut aussi corriger la prise en main du crayon, tenu par certains comme un piolet. Mais j'avoue que 28 par classe, c'est difficile d'être derrière chacun. Penser aussi à faire pencher le cahier vers la droite si on est gaucher, vers la gauche si on est droitier.
Bref, c'est du boulot !
En cours d'année, quand ils ont l'impression de savoir écrire "comme les grands" et qu'ils se relâchent tant sur la qualité de l'écriture que sur la tenue du stylo, je sors mon arme magique : le stylo plume ! Si on le tient mal, sanction immédiate : il n'écrit pas, ce qui oblige à reprendre de bonnes habitudes.
On échange aussi les cahiers de texte, les cahiers du jour lors des corrections : cela aide à prendre conscience que lorsqu'on écrit, on doit être lisible pour soi, pour la maîtresse, mais aussi, et surtout pour les autres.

Je n'ai jamais eu aucune formation sur l'écriture, et ai fini par acheter les bouquins de Danièle Dumont pour savoir comment m'y prendre. http://legestedecriture.fr
Je ne suis plus vraiment sa progression par geste, parce que je préfère que mes élèves sachent correctement écrire en cursive ce qu'ils savent lire et inversement. Mais j'ai conservé le reste.

Mes collègues et moi ne sommes pas tous d'accord sur la façon de former les lettres (ainsi je démarre le a sans faire une queue d'accroche, le e est une petite boucle, etc), ni de les enchaîner (savoir quand on lève le stylo dans un mot).
A partir du CM1, certains enfants se mettent à écrire partiellement en script pour ne plus avoir une écriture de "petit" : certains collègues les reprennent vertement, d'autres laissent couler "du moment que c'est lisible".

Les collègues de maternelle ont conscience qu'apprendre à bien tenir un crayon est important. Mais elles ont plus de 30 élèves par classe...
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par carolette le Sam 16 Avr 2016 - 12:59
Lorsqu'on reçoit nos nouveaux élèves en début d'année, ils savent tous écrire leur prénom en cursive, avec la majuscule "bouclée" (par opposition à capitale d'imprimerie). J'ai signifié que je préfèrerais qu'ils sachent tous écrire "le", "la", "tomate", "noël" ou "lasso" en ayant compris qu'ils enchaînent des lettres qui forment des sons, plutôt que le dessin d'un prénom qui fait plaisir aux parents.
La petite Louna de ma classe n'avait pas réalisé, un mois après avoir appris à lire des syllabes, des mots, des phrases et des petits textes contenant le son "ou" que le o et le u qu'elle formait en écrivant son prénom formaient ce même son... Et ce n'est pas faute d'avoir trié les prénoms de la classe.
avatar
BrindIf
Habitué du forum

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par BrindIf le Sam 16 Avr 2016 - 14:35
Je viens de lire quelques extraits choisis de cette discussion à une demoiselle en CE1, qui s'obstinait à écrire en script "parce que c'est plus joli", et que de toutes façons sa maîtresse n'y trouve rien à redire (ce qui se comprend, vu les difficultés de certains dans sa classe humhum ). Ça a eu son petit effet Twisted Evil , je pense l'avoir convaincue d'attacher à nouveau ses lettres Smile
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par carolette le Sam 16 Avr 2016 - 15:01
C'est d'autant plus important de bien écrire que l'écriture entraîne la lecture, améliore la structure des écrits et l'orthographe :
http://www.reeducation-ecriture.com/reeducation_en_ecriture/Infos/Entrees/2013/10/11_Pourquoi_faut-il_continuer_a_leur_apprendre_a_ecrire_a_la_main.html
http://digital-society-forum.orange.com/fr/les-forums/91-ecrire_a_la_main_crest_bon_pour_le_cerveau
cox6nelle
Niveau 5

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par cox6nelle le Sam 16 Avr 2016 - 16:14
Et puis moi, j ai depuis 2-3 ans de plus en plus d élèves (au féminin) qui font les t, l, p, h ... avec les barres qui ne dépassent pas du premier interligne .. c'est à dire que tout est à la meme hauteur ... illisible.
Une élève a voulu faire un effort pour moi en relisant sa copie... elle a rajouté les barres verticales du t ... vers le bas Rolling Eyes :shock: :shock: Rolling Eyes
avatar
Provence
Bon génie

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Provence le Sam 16 Avr 2016 - 17:17
@Colombine a écrit:

Dans l'une de mes classes, j'ai 1/3 de gauchers.

Je suis frappée par le nombre de gauchers dans les classes. Je ne serais pas surprise que, parmi eux, on trouve quelques droitiers contrariés...
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par RogerMartin le Sam 16 Avr 2016 - 17:27
@carolette a écrit:J'enseigne en CP, et l'écriture est un gros morceau.
En début d'année, j'y passe 45 minutes chaque jour, réparties entre des petits exercices pour affiner la motricité fine (certains enfants ne savent pas pincer, ont les doigts "mous", et il faut muscler tout cela), l'explication et l'application des lignes, interlignes, carreaux, marge, et la formation des lettres, puis leur enchaînement, savoir quand lever le stylo. Ensuite les enfants gagnent en autonomie et ça ne prend plus qu'une trentaine de minutes pour les plus lents.
Evidemment on écrit partout, sur le cahier du jour, le cahier de poésies, dans le fichier de maths, en rappelant quelles sont les règles.
Il faut aussi corriger la prise en main du crayon, tenu par certains comme un piolet. Mais j'avoue que 28 par classe, c'est difficile d'être derrière chacun. Penser aussi à faire pencher le cahier vers la droite si on est gaucher, vers la gauche si on est droitier.
Bref, c'est du boulot !
En cours d'année, quand ils ont l'impression de savoir écrire "comme les grands" et qu'ils se relâchent tant sur la qualité de l'écriture que sur la tenue du stylo, je sors mon arme magique : le stylo plume ! Si on le tient mal, sanction immédiate : il n'écrit pas, ce qui oblige à reprendre de bonnes habitudes.
On échange aussi les cahiers de texte, les cahiers du jour lors des corrections : cela aide à prendre conscience que lorsqu'on écrit, on doit être lisible pour soi, pour la maîtresse, mais aussi, et surtout pour les autres.

Je n'ai jamais eu aucune formation sur l'écriture, et ai fini par acheter les bouquins de Danièle Dumont pour savoir comment m'y prendre. http://legestedecriture.fr
Je ne suis plus vraiment sa progression par geste, parce que je préfère que mes élèves sachent correctement écrire en cursive ce qu'ils savent lire et inversement. Mais j'ai conservé le reste.

Mes collègues et moi ne sommes pas tous d'accord sur la façon de former les lettres (ainsi je démarre le a sans faire une queue d'accroche, le e est une petite boucle, etc), ni de les enchaîner (savoir quand on lève le stylo dans un mot).
A partir du CM1, certains enfants se mettent à écrire partiellement en script pour ne plus avoir une écriture de "petit" : certains collègues les reprennent vertement, d'autres laissent couler "du moment que c'est lisible".

Les collègues de maternelle ont conscience qu'apprendre à bien tenir un crayon est important. Mais elles ont plus de 30 élèves par classe...

Merci, c'est très intéressant. J'aimerais bien avoir des retours sur le pied d'amorce du a ou la forme de la boucle du e, parce que j'ai cru voir que cela fait partie des modifications proposées pour les deux nouveaux "modèles d'écriture" proposé par le ministère
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/premier_degre/05/9/Document_accompagnement_polices_de_caracteres_cursives_V2_295059.pdf

J'essaie de parler de cela aux étudiants, certains ont vraiment des écritures qui les desservent, soit par lenteur, soit par manque de lisibilité (soit les deux, histoire d'avoir trois tiers !).

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Colombine
Esprit éclairé

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Colombine le Sam 16 Avr 2016 - 17:31
@Provence a écrit:
@Colombine a écrit:

Dans l'une de mes classes, j'ai 1/3 de gauchers.

Je suis frappée par le nombre de gauchers dans les classes. Je ne serais pas surprise que, parmi eux, on trouve quelques droitiers contrariés...

Je suis étonnée aussi. J'en vois de plus en plus, alors que je pensais que c'était une espèce en voie de disparition Laughing

Pourquoi seraient-ils des droitiers contrariés ?
Contenu sponsorisé

Re: Graphie en Cycle 3 : ou la manière dont les collégiens écrivent...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum