Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par coindeparadis le Mer 20 Avr 2016 - 19:37

Ah oui, cette harmonisation avec une école "cap maths" 'mots d'école" du CP au CM2, allant jusqu'à décider de la taille des cahiers ou de l'usage de l'ardoise !! Et le nombre croissant de collègues rigides qui ne connaissent qu'une seule voie de rédemption (la classe inversée, le numérique et surtout l'enseignant qui ne transmet rien mais qui devient un accompagnateur-animateur) envahit l'espace pédagogique.

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Murr le Mer 20 Avr 2016 - 20:24

Dans mon école, même la papeterie est harmonisée sur tout le cycle 3, en effet... C'est très pénible mais ça part d'une bonne intention : on m'a expliqué qu'à terme, vu que le redoublement n'était plus possible, il faudrait que les élèves puissent naviguer librement d'une classe à l'autre, selon leurs besoins (l'école à la carte, on y est...).

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par coindeparadis le Mer 20 Avr 2016 - 20:32

Cela existe déjà dans l'école de mon fils. Il se "promène" entre 4 classes (il est en CP). Sans compter l'intervenant de sport, la PES qui vient une journée... Mes neveux, eux, dans une autre école, peuvent choisir leur enseignant à chaque rentrée et 2 camarades de classe. Il paraît que c'est Dolto qui a dit que c'était bien .... Rolling Eyes

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Olympias le Mer 20 Avr 2016 - 20:50

@coindeparadis a écrit:Ah oui, cette harmonisation avec une école "cap maths" 'mots d'école" du CP au CM2, allant jusqu'à décider de la taille des cahiers ou de l'usage de l'ardoise !! Et le nombre croissant de collègues rigides qui ne connaissent qu'une seule voie de rédemption (la classe inversée, le numérique et surtout l'enseignant qui ne transmet rien mais qui devient un accompagnateur-animateur) envahit l'espace pédagogique.
On verra dans quelques temps les brillants résultats

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par coindeparadis le Mer 20 Avr 2016 - 20:52

On les voit déjà malheureusement... Mais on continue dans cette voie...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Murr le Mer 20 Avr 2016 - 20:59

@coindeparadis a écrit:Cela existe déjà dans l'école de mon fils. Il se "promène" entre 4 classes (il est en CP). Sans compter l'intervenant de sport, la PES qui vient une journée... Mes neveux, eux, dans une autre école, peuvent choisir leur enseignant à chaque rentrée et 2 camarades de classe. Il paraît que c'est Dolto qui a dit que c'était bien .... Rolling Eyes

Shocked Je pensais que ce n'était qu'un fantasme de mon directeur, c'est hallucinant (j'espère que je me serai reconvertie avant d'avoir la chance de tomber dans une école pareille...)...
Choisir son enseignant et deux camarades de classe : on se croirait sur un terrain de foot Laughing !

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par coindeparadis le Mer 20 Avr 2016 - 21:01

On brame la nécessaire différenciation et à côté de cela on exige un modèle unique d'enseignant. Ce qui induit l'idée qu'il y aurait un modèle unique d'élève . Alors à quoi bon différencier s'il n' y a pas de différences ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Murr le Mer 20 Avr 2016 - 21:04

Je ne sais pas ce qu'il faudrait pour sortir de ce cercle vicieux...

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par JPhMM le Mer 20 Avr 2016 - 21:04

@coindeparadis a écrit:On brame la nécessaire différenciation et à côté de cela on exige un modèle unique d'enseignant. Ce qui induit l'idée qu'il y aurait un modèle unique d'élève . Alors à quoi bon différencier s'il n' y a pas de différences ?
topela

Toi, tu poses trop de questions (intelligentes).
Dehors !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par coindeparadis le Mer 20 Avr 2016 - 21:05


_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Rendash le Jeu 21 Avr 2016 - 0:38

@Olympias a écrit:Avec moi, le "caporal" aura bien des difficultés ... Laughing Je lui souhaite ....un grand courage ... Twisted Evil

Le caporal, le BO aime ? Razz

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par *Étudiant* le Jeu 21 Avr 2016 - 12:54

Merci beaucoup pour vos réponses ! Donc si j'ai bien compris, sur la manière d'enseigner et d'évaluer nous avons une certaine liberté, après le reste non...

Après par niveau liberté sur les sujets abordés, je sais bien qu'il y a un programme à respecter, mais par exemple, en Histoire, si le premier thème est le Moyen Âge avec la féodalité et tout (donc autour du Xe - XIIIe siècles), et que le thème suivant est la Renaissance avec les grandes découvertes, est-ce qu'on peut faire une courte partie intermédiaire (genre la Guerre de Cent Ans) pour non seulement agrandir la culture des élèves mais aussi et surtout ne pas les paumer chronologiquement, leur montrer que les choses évoluent, et non disparaissent et apparaissent par magie, sans transition entre le Moyen Âge et la Renaissance....
Parce que la chronologie est certainement la chose la plus négligée en Histoire... Mais bon après il y a toujours le problème de terminer le programme à temps. D'ailleurs petite question hors sujet, avez-vous une année réussi à terminer le programme à temps ? ^^

*Étudiant*
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par coindeparadis le Jeu 21 Avr 2016 - 12:56

Je suis parfaitement d'accord avec toi et pratique ces périodes "intermédiaires" (en primaire) même si à priori nous ne sommes pas supposés le faire...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Elyas le Jeu 21 Avr 2016 - 13:04

@*Étudiant* a écrit:Merci beaucoup pour vos réponses ! Donc si j'ai bien compris, sur la manière d'enseigner et d'évaluer nous avons une certaine liberté, après le reste non...

Après par niveau liberté sur les sujets abordés, je sais bien qu'il y a un programme à respecter, mais par exemple, en Histoire, si le premier thème est le Moyen Âge avec la féodalité et tout (donc autour du Xe - XIIIe siècles), et que le thème suivant est la Renaissance avec les grandes découvertes, est-ce qu'on peut faire une courte partie intermédiaire (genre la Guerre de Cent Ans) pour non seulement agrandir la culture des élèves mais aussi et surtout ne pas les paumer chronologiquement, leur montrer que les choses évoluent, et non disparaissent et apparaissent par magie, sans transition entre le Moyen Âge et la Renaissance....
Parce que la chronologie est certainement la chose la plus négligée en Histoire... Mais bon après il y a toujours le problème de terminer le programme à temps. D'ailleurs petite question hors sujet, avez-vous une année réussi à terminer le programme à temps ? ^^

Tout d'abord, si tu fais les petits trucs intermédiaires, tu ne finis pas le programme et donc, tu fais le choix que des élèves ne verront pas ce qui est demandé par le seul texte que tu dois respecter impérativement : les programmes. Cela relève de la faute professionnelle si tu ne finis pas les programmes car tu as préféré faire autre chose.
Ensuite, la chronologie est respectée dans les programmes. Je ne sais pas pourquoi mais ça me met les nerfs en boule de lire encore une telle sottise. Qu'il y ait des ellipses, oui. Que le programme de terminale (après que la chronologie a été vue trois fois dans l'ordre) soit thématique, c'est vrai aussi. Mais dire que la chronologie est absente de l'enseignement de l'histoire en France, c'est un mensonge furieux

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Rendash le Jeu 21 Avr 2016 - 13:08

@*Étudiant* a écrit: par exemple, en Histoire, si le premier thème est le Moyen Âge avec la féodalité et tout (donc autour du Xe - XIIIe siècles), et que le thème suivant est la Renaissance avec les grandes découvertes, est-ce qu'on peut faire une courte partie intermédiaire (genre la Guerre de Cent Ans) pour non seulement agrandir la culture des élèves mais aussi et surtout ne pas les paumer chronologiquement, leur montrer que les choses évoluent, et non disparaissent et apparaissent par magie, sans transition entre le Moyen Âge et la Renaissance....

C'est même indispensable, à mon avis Laughing Mais il faut, du coup, choisir soigneusement les points qu'on abordera, et ceux qu'on laissera de côté.


@*Étudiant* a écrit:
Parce que la chronologie est certainement la chose la plus négligée en Histoire...

Oui et non. Il y a beaucoup de déclarations d'intention - et de caricatures - sur cette question. Si on écoute certains, la chronologie est totalement abandonnée et est une pestiférée, ce qui ne résiste guère à l'examen des programmes. Selon d'autres, elle est une méthode fasciste d'asservissement des esprits et le piédestal du Roman National De la IIIe République Fasciste, et est donc à proscrire absolument.

Comme toujours, il y a un juste milieu à trouver. Pour ma part, je considère que les élèves ne peuvent pas retirer de choses intéressantes sans notions de chronologie, et qu'on ne peut faire d'histoire thématique qu'avec des repères assez solides (par exemple, ne pas supposer que l'Eglise utilise des émissions télé pour combattre les hérésies aux XVe et XVIe siècles. ) Je considère également que les injonctions à ne faire que/à abandonner totalement la chronologie indiquent un QI historique inférieur à la température anale d'un bulot.

Dans tous les cas, comme tout programme scolaire, celui d'histoire est affaire de choix. Forcément, si on passe du temps en 4e sur les Lumières, la Révolution et l'Empire, (par exemple 18h au lieu des 4 préconisées ) ce sera au détriment d'autre chose. Elle est là, notre liberté. Enfin, presque : de plus en plus, en formation (ou en inspection selon certains échos que j'ai eus), si Eduscol suggère de passer environ 10% sur un thème, cette suggestion devient une prescription, et on ne peut y passer plus de temps.

De plus en plus également, les programmes imposent des façons de procéder. La sacro-sainte méthode inductiviste a fait son trou via les études de cas, imposées. Pas le choix, c'est comme ça, tant pis si sur tel ou tel chapitre tu ne le juges pas pertinent. Ou alors tu t'assieds sur les instructions, ce que je fais parfois, mais on pourra te le reprocher légitimement.


@Elyas a écrit:Que le programme de terminale (après que la chronologie a été vue trois fois dans l'ordre) soit thématique, c'est vrai aussi.

Et encore. OK pour le chapitre Histoire & Mémoires, mais la question de la puissance est traitée chronologiquement et géographiquement.
I - Les USA, 1945 - 2016, modèle du concept de puissance
II - La Chine, 1945-2016, un autre modèle de puissance
III - Le Proche et le Moyen Orient, 1945-2016, foyers de conflits
(caricature du programme de TS)
...donc on ne peut pas vraiment y voir une approche thématique, la chronologie structure bel et bien la réflexion.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Jenny le Jeu 21 Avr 2016 - 13:11

@*Étudiant* a écrit:Après par niveau liberté sur les sujets abordés, je sais bien qu'il y a un programme à respecter, mais par exemple, en Histoire, si le premier thème est le Moyen Âge avec la féodalité et tout (donc autour du Xe - XIIIe siècles), et que le thème suivant est la Renaissance avec les grandes découvertes, est-ce qu'on peut faire une courte partie intermédiaire (genre la Guerre de Cent Ans) pour non seulement agrandir la culture des élèves mais aussi et surtout ne pas les paumer chronologiquement, leur montrer que les choses évoluent, et non disparaissent et apparaissent par magie, sans transition entre le Moyen Âge et la Renaissance....

Tu parles du programme de 5e ?
La guerre de Cent Ans peut être traitée dans l'affirmation de l'Etat monarchique.
Tu fais le lien entre les deux périodes en intro du thème sur les transformations de l'Europe et en faisant des rappels et des liens avec ce qui a été vu précédemment. Cette "partie intermédiaire" peut être intégrée dans un des thèmes. Je ne te conseille pas de faire de partie intermédiaire pour les raisons évoquées par Elyas (et honnêtement je n'en vois pas l'utilité, les programmes de collège traitant ces évolutions). topela
Les programmes de collège sont chronologiques à part en 3e (mais il est possible de changer l'ordre des chapitres pour respecter un ordre chronologique).

Edit : Pour compléter ce que dit Rendash, il n'y a plus de fourchette horaire dans les nouveaux programmes, ce qui laisse un peu plus de liberté. Tu devras cependant respecter une parité histoire et géo.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Rendash le Jeu 21 Avr 2016 - 13:14

@Elyas a écrit:
Tout d'abord, si tu fais les petits trucs intermédiaires, tu ne finis pas le programme et donc, tu fais le choix que des élèves ne verront pas ce qui est demandé par le seul texte que tu dois respecter impérativement : les programmes. Cela relève de la faute professionnelle si tu ne finis pas les programmes car tu as préféré faire autre chose.

Je nuance : ne pas les faire relève de la faute professionnelle, oui. Passer moins de temps sur un point pour en développer un autre relève de la liberté pédagogique.
Exemple : en 5e, le premier chapitre sur le développement durable, je l'ai traité en... deux heures (et ai distillé le reste au fil des autres chapitres de géo), de façon à gagner le plus de temps possible pour développer la question des ressources et de la gestion des risques. Idem en histoire, je développe considérablement le chapitre sur la Renaissance, au détriment de l'EdC imposée sur Versailles, que je repousse tout à la fin de l'année avec une bête projection d'un C'est pas Sorcier. Pédagogiquement, c'est zéro, mais je peux prétendre l'avoir traité.

Evidemment, l'injonction à boucler le programme tiendrait la route si on ne perdait pas un mois et demi de cours par niveau pour diverses conneries.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par al-idrisi le Jeu 21 Avr 2016 - 13:15

@*Étudiant* a écrit:Merci beaucoup pour vos réponses ! Donc si j'ai bien compris, sur la manière d'enseigner et d'évaluer nous avons une certaine liberté, après le reste non...

Après par niveau liberté sur les sujets abordés, je sais bien qu'il y a un programme à respecter, mais par exemple, en Histoire, si le premier thème est le Moyen Âge avec la féodalité et tout (donc autour du Xe - XIIIe siècles), et que le thème suivant est la Renaissance avec les grandes découvertes, est-ce qu'on peut faire une courte partie intermédiaire (genre la Guerre de Cent Ans) pour non seulement agrandir la culture des élèves mais aussi et surtout ne pas les paumer chronologiquement, leur montrer que les choses évoluent, et non disparaissent et apparaissent par magie, sans transition entre le Moyen Âge et la Renaissance....
Parce que la chronologie est certainement la chose la plus négligée en Histoire... Mais bon après il y a toujours le problème de terminer le programme à temps. D'ailleurs petite question hors sujet, avez-vous une année réussi à terminer le programme à temps ? ^^

De toutes façons cette partie centrée sur la guerre de Cent Ans est présente dans les programmes dans le thème 2 : L’affirmation de l’État monarchique dans le Royaume des Capétiens et des Valois .
Source : programmes du cycle 4.
D'autre part je suis absolument d'accord avec Elyas, le chronologie est très présente au collège. Dire le contraire relève de la malhonnêteté intellectuelle !
Quant à finir les programmes c'est possible, difficile avec toutes les heures perdues, mais possible. Tout est une question de choix, d'arbitrages entre le programme à traiter et les activités menées en classe.

al-idrisi
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Rendash le Jeu 21 Avr 2016 - 13:17

@Jenny a écrit:
Edit : Pour compléter ce que dit Rendash, il n'y a plus de fourchette horaire dans les nouveaux programmes, ce qui laisse un peu plus de liberté. Tu devras cependant respecter une parité histoire et géo.

J'ignorais ce détail. C'est une excellente nouvelle.

Quant à la parité histoire-géo, facile. On fait faire des croquis pendant le cours d'histoire, et paf! méthodologie du croquis, roule ma poule. Enfin, ça devrait être le cas. Mais j'ai ouï dire que certains IPR ne le voyaient pas de cet œil Laughing

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Jenny le Jeu 21 Avr 2016 - 13:18

Je trouve aussi. topela

Rendash : Tu m'étonnes Laughing

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par coindeparadis le Jeu 21 Avr 2016 - 13:19

@Elyas a écrit:
@*Étudiant* a écrit:Merci beaucoup pour vos réponses ! Donc si j'ai bien compris, sur la manière d'enseigner et d'évaluer nous avons une certaine liberté, après le reste non...

Après par niveau liberté sur les sujets abordés, je sais bien qu'il y a un programme à respecter, mais par exemple, en Histoire, si le premier thème est le Moyen Âge avec la féodalité et tout (donc autour du Xe - XIIIe siècles), et que le thème suivant est la Renaissance avec les grandes découvertes, est-ce qu'on peut faire une courte partie intermédiaire (genre la Guerre de Cent Ans) pour non seulement agrandir la culture des élèves mais aussi et surtout ne pas les paumer chronologiquement, leur montrer que les choses évoluent, et non disparaissent et apparaissent par magie, sans transition entre le Moyen Âge et la Renaissance....
Parce que la chronologie est certainement la chose la plus négligée en Histoire... Mais bon après il y a toujours le problème de terminer le programme à temps. D'ailleurs petite question hors sujet, avez-vous une année réussi à terminer le programme à temps ? ^^

Tout d'abord, si tu fais les petits trucs intermédiaires, tu ne finis pas le programme et donc, tu fais le choix que des élèves ne verront pas ce qui est demandé par le seul texte que tu dois respecter impérativement : les programmes. Cela relève de la faute professionnelle si tu ne finis pas les programmes car tu as préféré faire autre chose.

Ensuite, la chronologie est respectée dans les programmes. Je ne sais pas pourquoi mais ça me met les nerfs en boule de lire encore une telle sottise. Qu'il y ait des ellipses, oui. Que le programme de terminale (après que la chronologie a été vue trois fois dans l'ordre) soit thématique, c'est vrai aussi. Mais dire que la chronologie est absente de l'enseignement de l'histoire en France, c'est un mensonge furieux
Quand je pense au nombre sans cesse de mes collègues qui font mumuse au lieu de suivre les programmes : il va falloir agrandir les prisons ! Et puis on peut très bien finir le programme tout en faisant des liens entre les parties (nouveau programme d'histoire de CM2, on passe de 1804 à 1892...) : il suffit d'arrêter d'approfondir sans cesse des séquences (5 séances sur les outils préhistoriques ou sur la laïcité sous la III ème république est-ce bien nécessaire à 9 ou 10 ans ?). Et puis si on cesse d'attendre que l'inspiration divine soit insufflé aux élèves et qu'on leur donne nous même des clefs, des informations, bref que l'on transmet notre savoir, on va beaucoup plus vite !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Jenny le Jeu 21 Avr 2016 - 13:23

On ne peut pas tout traiter, il faut bien faire des choix. Ca n'empêche pas d'expliquer ce qui s'est passé entre deux à l'oral rapidement. Pour la période 1804-1892, ils la verront en 4e. Wink

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Elyas le Jeu 21 Avr 2016 - 13:31

@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:
Tout d'abord, si tu fais les petits trucs intermédiaires, tu ne finis pas le programme et donc, tu fais le choix que des élèves ne verront pas ce qui est demandé par le seul texte que tu dois respecter impérativement : les programmes. Cela relève de la faute professionnelle si tu ne finis pas les programmes car tu as préféré faire autre chose.

Je nuance : ne pas les faire relève de la faute professionnelle, oui. Passer moins de temps sur un point pour en développer un autre relève de la liberté pédagogique.
Exemple : en 5e, le premier chapitre sur le développement durable, je l'ai traité en... deux heures (et ai distillé le reste au fil des autres chapitres de géo), de façon à gagner le plus de temps possible pour développer la question des ressources et de la gestion des risques. Idem en histoire, je développe considérablement le chapitre sur la Renaissance, au détriment de l'EdC imposée sur Versailles, que je repousse tout à la fin de l'année avec une bête projection d'un C'est pas Sorcier. Pédagogiquement, c'est zéro, mais je peux prétendre l'avoir traité.

Evidemment, l'injonction à boucler le programme tiendrait la route si on ne perdait pas un mois et demi de cours par niveau pour diverses conneries.

On est bien d'accord. Cependant, si en plus, tu fais des trucs hors programme, c'est de l'inconscience.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par coindeparadis le Jeu 21 Avr 2016 - 13:36

@Jenny a écrit:On ne peut pas tout traiter, il faut bien faire des choix. Ca n'empêche pas d'expliquer ce qui s'est passé entre deux à l'oral rapidement. Pour la période 1804-1892, ils la verront en 4e. Wink
Bien-sûr Wink Je crois que toutes disciplines confondues , plus les programmes seront indigents plus nous devront faire appel à notre liberté pédagogique ou à notre conscience politico-pédagogique (bref être dissident).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par Verdurette le Jeu 21 Avr 2016 - 13:50

@coindeparadis a écrit:
Et puis si on cesse d'attendre que l'inspiration divine soit insufflée aux élèves et qu'on leur donne nous même des clefs, des informations, bref que l'on transmet notre savoir, on va beaucoup plus vite !

Qu'ouïs-je ? Ne plus laisser l'élève faire œuvre d'historien et construire ses savoirs ? professeur Oser être frontal et magistral et pire, transmettre !
Que va t-il nous arriver

Laughing





Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles sont les libertés d'un enseignant ?

Message par coindeparadis le Jeu 21 Avr 2016 - 13:51

Je me pose la même question...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum