L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par mafalda16 le Mar 26 Avr - 8:53

A mon sens ce n'est pas plus à la vie scolaire qu'aux profs de se charger de ce type de photocopies.

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Singing in The Rain le Mar 26 Avr - 8:59

Même avec la meilleure volonté du monde, on ne peut pas passer son temps à faire des photocopies après chaque cours de français pour 2 / 3 élèves dyslexiques.... On passerait notre temps à la photocopieuse alors que nous avons des heures de cours qui s'enchaînent, des élèves qui repartent avec leurs cahiers... c'est une gestion impossible... l'administration veut faire croire aux parents que c'est possible... c'est un mensonge qui nous retombe dessus...

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Aliceinwonderland le Mar 26 Avr - 9:11

L'enfer est pavé de bonnes intentions.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par mafalda16 le Mar 26 Avr - 9:20

@Aliceinwonderland a écrit:L'enfer est pavé de bonnes intentions.

Et l'Education Nationale est sacrément bien pourvue en pavés professeur

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par laMiss le Mar 26 Avr - 10:29

@mafalda16 a écrit:A mon sens ce n'est pas plus à la vie scolaire qu'aux profs de se charger de ce type de photocopies.

Disons qu'à la base, quand un enfant est malade, la famille se charge de récupérer les cours.
Maintenant, le principe de ces dispositifs où le handicap est reconnu, c'est tout de même aussi de faire un pas vers la famille. Donc, du point de vue de la famille, il n'est pas illégitime de s'attendre à une prise en charge de la part de l'EN.
Sauf qu'en effet, 1) l'EN fait miroiter une prise en charge qu'elle n'a pas les moyens d'assurer (mettre à disposition des règles scanner serait peut-être déjà un peu mieux par exemple) et 2) La répartition des tâches est définie au cas par cas (en mode "bouts de ficelles")


_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par roxanne le Mar 26 Avr - 10:51

Mais il n'y avait pas possibilité d'accompagner l'enfant à domicile?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par laMiss le Mar 26 Avr - 11:00

Apparemment, il pouvait aller à l'école, mais pas tout le temps, sans que ce soit forcément prévisible. Donc la maman voulait simplement pouvoir récupérer les cours manquants et le maintenir dans une scolarité sur place . Enfin, si j'ai bien suivi.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par VicomteDeValmont le Mar 26 Avr - 11:13

Rappelons tout de même que c'est l'instruction qui est obligatoire en France, pas la scolarisation. La maman peut faire l'instruction à son enfant à la maison si elle n'est pas satisfaite du service public.

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par laMiss le Mar 26 Avr - 11:23

Bien sûr.
Mais l'enjeu, pour les élèves handicapés, c'est souvent l'inclusion.
Il ne me semble pas anormal que la maman se batte dans ce sens.

Le problème, c'est surtout que l'EN ne se donne pas les moyens de ses bonnes intentions.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Elyas le Mar 26 Avr - 11:35

@laMiss a écrit:Bien sûr.
Mais l'enjeu, pour les élèves handicapés, c'est souvent l'inclusion.
Il ne me semble pas anormal que la maman se batte dans ce sens.

Le problème, c'est surtout que l'EN ne se donne pas les moyens de ses bonnes intentions.

Ce n'est pas bien compliqué pour un établissement d'établir de façon explicite et claire une organisation pour les photocopies des élèves ayant un protocole relevant de la MDPH. Cela prend 10 mn pour la direction de le faire du genre : "Bonjour, un élève de chaque classe ira à la vie scolaire/administration entre 16h et 16h30 pour donner son cahier pour les photocopies des élèves ayant un protocole de la MDPH".

Si le professeur a un cahier de cours test, c'est encore mieux (je le prête aux élèves absent pour qu'ils rattrapent).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Rendash le Mar 26 Avr - 11:37

@Elyas a écrit:.

Si le professeur a un cahier de cours test, c'est encore mieux (je le prête aux élèves absent pour qu'ils rattrapent).

Je le faisais, quand j'avais ma salle. Peux plus now Sad

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par laMiss le Mar 26 Avr - 11:38

L'organisation que tu proposes est en effet bien plus simple que celle qui consiste à demander à chaque professeur de photocopier les cours de sa matière (pour les raisons pratiques déjà évoquées plus haut).

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Elyas le Mar 26 Avr - 11:42

@laMiss a écrit:L'organisation que tu proposes est en effet bien plus simple que celle qui consiste à demander à chaque professeur de photocopier les cours de sa matière (pour les raisons pratiques déjà évoquées plus haut).

Selon moi, c'est la raison pour laquelle l'établissement a été condamné. Il n'a pas organisé un système efficace pour répondre à une demande légale. La défense a tenté de faire porter la culpabilité sur les professeurs mais le premier pédagogue de l'établissement pour reprendre l'axiome développé par le premier syndicat des cde est que c'est le cde lui-même. C'est une question d'organisation interne à l'établissement, pas seulement pour les professeurs.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par KrilinXV3 le Mar 26 Avr - 11:45

@Elyas a écrit:
@laMiss a écrit:L'organisation que tu proposes est en effet bien plus simple que celle qui consiste à demander à chaque professeur de photocopier les cours de sa matière (pour les raisons pratiques déjà évoquées plus haut).

Selon moi, c'est la raison pour laquelle l'établissement a été condamné. Il n'a pas organisé un système efficace pour répondre à une demande légale. La défense a tenté de faire porter la culpabilité sur les professeurs mais le premier pédagogue de l'établissement pour reprendre l'axiome développé par le premier syndicat des cde est que c'est le cde lui-même. C'est une question d'organisation interne à l'établissement, pas seulement pour les professeurs.
Si ton interprétation se confirme, ça me rassure un peu sur l'évolution du métier. Mais moi j'ai plutôt l'impression que ce jugement va être utilisé dans les établissements pour mettre plus de pression sur les professeurs.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par laMiss le Mar 26 Avr - 11:48

arth75 a écrit:
@Elyas a écrit:
@laMiss a écrit:L'organisation que tu proposes est en effet bien plus simple que celle qui consiste à demander à chaque professeur de photocopier les cours de sa matière (pour les raisons pratiques déjà évoquées plus haut).

Selon moi, c'est la raison pour laquelle l'établissement a été condamné. Il n'a pas organisé un système efficace pour répondre à une demande légale. La défense a tenté de faire porter la culpabilité sur les professeurs mais le premier pédagogue de l'établissement pour reprendre l'axiome développé par le premier syndicat des cde est que c'est le cde lui-même. C'est une question d'organisation interne à l'établissement, pas seulement pour les professeurs.
Si ton interprétation se confirme, ça me rassure un peu sur l'évolution du métier.

+1
J'espère que ton interprétation est la bonne et je déplore la couverture médiatique (la maman elle-aussi charge les enseignants).

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Elyas le Mar 26 Avr - 11:51

arth75 a écrit:
@Elyas a écrit:
@laMiss a écrit:L'organisation que tu proposes est en effet bien plus simple que celle qui consiste à demander à chaque professeur de photocopier les cours de sa matière (pour les raisons pratiques déjà évoquées plus haut).

Selon moi, c'est la raison pour laquelle l'établissement a été condamné. Il n'a pas organisé un système efficace pour répondre à une demande légale. La défense a tenté de faire porter la culpabilité sur les professeurs mais le premier pédagogue de l'établissement pour reprendre l'axiome développé par le premier syndicat des cde est que c'est le cde lui-même. C'est une question d'organisation interne à l'établissement, pas seulement pour les professeurs.
Si ton interprétation se confirme, ça me rassure un peu sur l'évolution du métier. Mais moi j'ai plutôt l'impression que ce jugement va être utilisé dans les établissements pour mettre plus de pression sur les professeurs.

C'est l'Etat qui a été condamné et l'établissement si j'ai bien compris. Donc, c'est l'organisation de l'établissement qui a été jugée comme défaillante et condamnable. Après, les cde vont mettre la pression sur les professeurs évidemment.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par laMiss le Mar 26 Avr - 11:52

Oui, tu dois avoir raison, c'est logique.
Comme le disait ycombe, il serait intéressant de voir le détail du jugement !

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par ycombe le Mar 26 Avr - 12:34

@Elyas a écrit:
C'est l'Etat qui a été condamné et l'établissement si j'ai bien compris. Donc, c'est l'organisation de l'établissement qui a été jugée comme défaillante et condamnable. Après, les cde vont mettre la pression sur les professeurs évidemment.

C'est l'état qui organise l'enseignement obligatoire du second degré. Il est normal que ce soit lui qui soit condamné. Je rappelle que le Principal d'un collège est le représentant de l'état pour l'établissement.

Je pense que les professeurs vont devoir refuser par écrit d'appliquer tout PPS qui augmenterait leur charge de travail ou signaler par écrit qu'il ne peuvent pas en appliquer une telle partie parce que (par exemple) ils n'ont pas de cours écrit à l'avance. Charge ensuite au CdE de modifier le PPS si besoin est (en indiquant que le cours d'un élève sera photocopié par la vie scolaire par exemple).


Dernière édition par ycombe le Mar 26 Avr - 15:50, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par the educator le Mar 26 Avr - 15:04

Rappelons tout de même que c'est l'instruction qui est obligatoire en France, pas la scolarisation. La maman peut faire l'instruction à son enfant à la maison si elle n'est pas satisfaite du service public.
L'instruction est un devoir, mais la scolarité est un droit, et un droit opposable à certains égards. C'est précisément ce qui s'est passé.

@Elyas a écrit:Selon moi, c'est la raison pour laquelle l'établissement a été condamné. Il n'a pas organisé un système efficace pour répondre à une demande légale.
Si quelqu'un a des infos sur le jugement, je suis preneur, parce que la notion de continuité pédagogique est assez floue pour moi. Je sais juste que la plupart des aménagements ne sont pas opposables.
Le système que tu décris est efficace si tout le monde y met de la bonne volonté, sinon, je ne vois pas bien comment on peut contraindre un élève à faire des copies de son cahier une demi heure après les cours. Le statut du cahier de l'élève, d'ailleurs, je n'en ai aucune idée. Et puis j'ai déjà eu des élèves volontaires (ou de leurs parents) qui après avoir eu des remarques des parents de l'absent ont refusé de continuer. En allant au bout du raisonnement, qui, a part le prof, peut transmettre son cours? Qu'on soit clair je ne trouve pas ça cohérent, ni productif, pas plus que de trouver "logique" que la vie scolaire s'en charge, mais comme il n'y a pas de chemin balisé, c'est bricolage a tous les étages.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par ycombe le Mar 26 Avr - 16:21

Il me semble quelque part évident que les PPS vont désormais être écrits de manière à ne pas rendre les aménagements opposables. On va voir fleurir les formulations du style "lorsque c'est possible", "éventuellement", etc.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Singing in The Rain le Mar 26 Avr - 16:46

@laMiss a écrit:
@mafalda16 a écrit:A mon sens ce n'est pas plus à la vie scolaire qu'aux profs de se charger de ce type de photocopies.

Disons qu'à la base, quand un enfant est malade, la famille se charge de récupérer les cours.
Maintenant, le principe de ces dispositifs où le handicap est reconnu, c'est tout de même aussi de faire un pas vers la famille. Donc, du point de vue de la famille, il n'est pas illégitime de s'attendre à une prise en charge de la part de l'EN.
Sauf qu'en effet, 1) l'EN fait miroiter une prise en charge qu'elle n'a pas les moyens d'assurer (mettre à disposition des règles scanner serait peut-être déjà un peu mieux par exemple) et 2) La répartition des tâches est définie au cas par cas (en mode "bouts de ficelles")


C'est quoi des règles scanner ?

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Rendash le Mar 26 Avr - 16:52

C'est ça :

Spoiler:

Très pratique. Pas donné.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Rendash le Mar 26 Avr - 17:06

J'ai payé le mien 100 balles, et je n'en ai pas trouvé à moins de 50 euros. Je maintiens, donc, que ce n'est pas donné.

edit : confirmé après avoir regardé ton lien. C'était le plaisir de contredire à tort et à travers, ou façon de faire remarquer que cinquante balles, c'est trois fois rien? Rolling Eyes

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par mafalda16 le Mar 26 Avr - 17:10

Pas donné pour un particulier, mais bon une centaine d'euros pour un établissement scolaire ça doit pouvoir s'envisager sans demander un prêt pluriannuel Laughing

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’État sanctionné pour ne pas avoir facilité la scolarité d'un jeune handicapé

Message par Rendash le Mar 26 Avr - 17:12

@mafalda16 a écrit:Pas donné pour un particulier, mais bon une centaine d'euros pour un établissement scolaire ça doit pouvoir s'envisager sans demander un prêt pluriannuel Laughing

Quand tu vois combien certains intendants pleurnichent pour trois photocopies, avec des histoires ahurissantes de quotas ridicules par an et par enseignant, on peut se poser la question Laughing
Et puis, cet outil est utile si on a un ordinateur qui puisse supporter le logiciel. Ce n'est pas franchement le cas des vieux clous sur lesquels je bosse au lycée Razz

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum