Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
mistinguette
Niveau 10

Pédagogie explicite : késako ?

par mistinguette le Mar 26 Avr 2016 - 9:09
Bonjour,
J'entends de plus en plus parler avec éloges de la pédagogie explicite. Je pense en avoir vaguement compris l'idée mais je voudrais m'informer sur le sujet :
_ Pratiquez vous cette pédagogie en collège ( je trouve plutôt des exemples en primaire)
- Avez vous une bonne biblio/ sito graphie pour quelqu'un ne parlant pas la langue des sciences de l'éducation. ( un truc simple !)

Merci pour vos éclairages

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie explicite : késako ?

par Elyas le Mar 26 Avr 2016 - 9:14
@mistinguette a écrit:Bonjour,
J'entends de plus en plus parler avec éloges de la pédagogie explicite. Je pense en avoir vaguement compris l'idée mais je voudrais m'informer sur le sujet :
_ Pratiquez vous cette pédagogie en collège ( je trouve plutôt des exemples en primaire)
- Avez vous une bonne biblio/ sito graphie pour quelqu'un ne parlant pas la langue des sciences de l'éducation. ( un truc simple !)

Merci pour vos éclairages

Il n'y a pas une mais plusieurs pédagogies explicites. En France, les tenants de la Direct instruction tentent de monopoliser l'expression. Parles-tu des pratiques de direct instruction ?
avatar
mistinguette
Niveau 10

Re: Pédagogie explicite : késako ?

par mistinguette le Mar 26 Avr 2016 - 9:19
Allons bon, ça commence...Je savais bien que ça allait etre dur pour moi Smile (niveau débutant).... Il me semble qu'une partie consiste à donner une image de ce qui se passe dans son cerveau quand on résous un problème par exemple. Une autre consiste à expliciter les attentes du professeurs pour qu'elles soient accessible à la compréhension des élèves.
Ou alors j'ai pas compris ( possible aussi)

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Pédagogie explicite : késako ?

par mafalda16 le Mar 26 Avr 2016 - 9:23
Rapport avec l'entretien d'explicitation de Pierre Wermersch?
avatar
Iota
Niveau 5

Re: Pédagogie explicite : késako ?

par Iota le Mar 26 Avr 2016 - 10:35
@mafalda16 a écrit:Rapport avec l'entretien d'explicitation de Pierre Wermersch?

Je ne connais pas vraiment Wermersh, mais j'ai l'impression que l'entretien d'explicitation concerne plus la formation professionnelle (des enseignants mais sûrement pas seulement) que la pédagogie proprement dite.

La pédagogie explicite, c'est plutôt la recherche d'une forme de clarté cognitive: l'enseignant est clair sur ce qu'il attend des élèves en termes d'attitude, d'objectifs à atteindre, de stratégies à mettre en mémoire; il favorise la métacognition (partager des stratégies, les évaluer, les améliorer... ) et des techniques du type worked exemples, qui lui font résoudre un problème devant les élèves, en détail, en expliquant comment il pense ce problème, quel est le cheminement de sa pensée, les pièges dont il faut se méfier ...
Il travaille beaucoup les stratégies,  les réactive à intervalles réguliers, se focalise sur la mise en mémoire des dites stratégies et des connaissances, et sur des entraînements fréquents. Et il cherche/travaille beaucoup, parce qu'il y a peu d'outils explicites clés en main.

Sur les différences entre les pédagogies explicites, il y a effectivement du côté de la Direct Instruction des scénarios ultra-guidés, souvent très efficaces, et dans la pédagogie explicite sûrement autant de pédagogies explicites qu'il y a d'enseignants explicites. Nous arrivons tous là avec plus ou moins de rancoeur contre le constructivisme et ses avatars qu'on nous a imposés parfois avec force. Certains font des mélanges étonnants, d'autres sont des puristes farouches...ça peut heurter, mais la violence idéologique a été et est encore parfois très rude dans l'EN, les séquelles sont durables...

_________________
“If a nation expects to be ignorant and free, in a state of civilization, it expects
what never was and never will be.” [Thomas Jefferson à Charles Yancey, 1816]
avatar
mistinguette
Niveau 10

Re: Pédagogie explicite : késako ?

par mistinguette le Mar 26 Avr 2016 - 10:41
@Iota a écrit:
La pédagogie explicite, c'est plutôt la recherche d'une forme de clarté cognitive: l'enseignant est clair sur ce qu'il attend des élèves en termes d'attitude, d'objectifs à atteindre, de stratégies à mettre en mémoire;.

voilà, j'en étais là....

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie explicite : késako ?

par Elyas le Mar 26 Avr 2016 - 10:42
Juste un détail, il y a des pédagogies explicites et constructivistes. Je dis ça, je dis rien. Mais si c'est pour toujours aller dans l'extrême sans voir les avantages de chaque approche, on est mal !
avatar
mistinguette
Niveau 10

Re: Pédagogie explicite : késako ?

par mistinguette le Mar 26 Avr 2016 - 10:48
désolé, je ne m'exprime pas aussi bien que vous mais je suis intéressé par une pédagogie avec des attendus et des méthodes transparentes pour les élèves mais qui ne soient pas taxées de recette de cuisines...

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Pédagogie explicite : késako ?

par ycombe le Mar 26 Avr 2016 - 11:07

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie explicite : késako ?

par Elyas le Mar 26 Avr 2016 - 11:21
@mistinguette a écrit:désolé, je ne m'exprime pas aussi bien que vous mais je suis intéressé par une pédagogie avec des attendus et des méthodes transparentes pour les élèves mais qui ne soient pas taxées de recette de cuisines...

En fait, avant de parler de pédagogie explicite, il faudrait avant tout parler d'explicitation.

Stéphane Bonnéry et Bernard Lahire, entre autres, mentionnent que trop souvent l'enseignement part du principe que les élèves connaissent les codes, le sens et les implicites du travail en classe. De plus, ils mentionnent le fait que des pratiques se voulant motivantes pour les élèves (comme le cours dialogué) concourt à agrandir le malentendu scolaire qui contribue à l'échec (non pas que le cours dialogué est une mauvaise pratique mais l'appel à la participation pose un souci, Stéphane Bonnéry décrit très bien le phénomène dans Comprendre l'échec scolaire). Ils expliquent concrètement qu'en moyenne un enseignant explicite son enseignement seulement 1 mn par heure.

Les fondations d'une explicitation réussie sont d'expliciter les consignes, les attentes et les codes, de faire créer des outils d'explicitation (typiquement des affiches de consignes ou de méthodes, des ceintures...), d'interroger sur le sens et les attentes du travail et de mettre des appréciations explicites allant au-delà du très bien (mais dire pourquoi c'est très bien) ou du "tu n'as pas bien appris ta leçon".

Après, il y a aussi le fait de prendre du temps, surtout pour les travaux d'écriture et la lecture. Les statistiques dont nous disposons montrent que les temps consacrés à l'écriture des élèves en classe est catastrophique. De même, faire lire un texte inconnu à un élève est le conduire à l'échec. Il vaut mieux débuter par une première lecture silencieuse au terme de laquelle on explicite les mots inconnus et les expressions difficiles avant de refaire lire une ou deux fois.


Bref, la base d'une pédagogie explicite, c'est le temps et le travail sur les codes/consignes/vocabulaires/attentes/contenus.

Rien de bien compliqué. Il faut juste prendre le temps de le faire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum