Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Page 19 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vos manuels préférés

3% 3% 
[ 18 ]
3% 3% 
[ 20 ]
3% 3% 
[ 21 ]
2% 2% 
[ 15 ]
4% 4% 
[ 27 ]
14% 14% 
[ 86 ]
2% 2% 
[ 10 ]
1% 1% 
[ 7 ]
0% 0% 
[ 2 ]
3% 3% 
[ 20 ]
3% 3% 
[ 19 ]
2% 2% 
[ 13 ]
1% 1% 
[ 8 ]
2% 2% 
[ 15 ]
13% 13% 
[ 79 ]
1% 1% 
[ 6 ]
1% 1% 
[ 9 ]
8% 8% 
[ 51 ]
4% 4% 
[ 24 ]
5% 5% 
[ 30 ]
1% 1% 
[ 9 ]
2% 2% 
[ 11 ]
8% 8% 
[ 50 ]
4% 4% 
[ 22 ]
4% 4% 
[ 25 ]
1% 1% 
[ 7 ]
2% 2% 
[ 12 ]
 
Total des votes : 616

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Amaliah le Sam 11 Juin 2016 - 13:22

Moi, je viens de tomber sur un texte de Philippe Bouvard dans le Fleurs d'encre 3e... Shocked Sérieusement, le jour où je fais du Bouvard en classe n'est pas arrivé! Razz

Saocae, je ne savais pas non plus! Smile

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Sphinx le Sam 11 Juin 2016 - 14:18

Amaliah topela J'ai découvert ça hier, je suis tombée de ma chaise. Entre ça et les extraits de Hunger Games...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Sahar le Sam 11 Juin 2016 - 16:50

Bonjour,
Je trouve peu d'avis sur le "Jardin des Lettres" en 3e. Je dois aller le voir de plus près cette semaine. Certain(e)s l'ont-ils choisi ?

Sahar
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Melyne5 le Sam 11 Juin 2016 - 19:06

@Amaliah a écrit:Moi, je viens de tomber sur un texte de Philippe Bouvard dans le Fleurs d'encre 3e... Shocked  Sérieusement, le jour où je fais du Bouvard en classe n'est pas arrivé! Razz

Saocae, je ne savais pas non plus! Smile

Idem pour moi ! Comme il n'y avait pas le prénom ni de bio, j'ai eu un doute et cherché s'il n'y avait pas un auteur méconnu Suspect portant ce nom...et non! c'est bien lui , avec un texte dont je n'ai lu que la 1ere phrase et affraid grandiose! pale

Melyne5
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Fantômette le Dim 12 Juin 2016 - 13:24

Voici le tableau comparatif des manuels de 5e. C'est peut-être un peu tard (8 manuels à comparer, c'était plus long!), mais ça peut aider à piocher plus vite les bonnes idées des uns et des autres.
Le top 3:
1. TDL
2. Envol des Lettres
2. Ex aequo Colibris

Bien d'accord avec Mutis sur les pires manuels.
Fichiers joints
Comparaison manuels 5e.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(64 Ko) Téléchargé 187 fois

_________________
"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance." G.Orwell

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Elissa 06 le Dim 12 Juin 2016 - 13:50

Merci, Fantômette ! Superbe travail . Préférence pour Envol des Lettres, suivi par Colibris.

Elissa 06
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Cox le Dim 12 Juin 2016 - 13:58

J'ai parcouru les manuels et j'apprécie le Terre des Lettres et l'Envol des lettres. Il faut que nous nous réunissions pour en discuter. Nous ne savons pas encore combien de manuels nous pouvons changer cette année.

Cox
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par CNFA le Dim 12 Juin 2016 - 14:35

Merci beaucoup Fantômette pour ce tableau !

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par MUTIS le Dim 12 Juin 2016 - 14:43

@MUTIS a écrit:
@Amaliah a écrit:J'aimerais bien connaître le nombre d'exemplaires vendus de Lire aux éclats! Razz Si l'on peut trouver des qualités à des manuels différents, celui-là, vraiment je ne vois pas. Idem pour le Robert, Chocolat! Et je rajoute le Fleurs d'encre.
topela
Sur les 10 manuels que je regarde pour une réunion, voici les 5 que j'ai écartés (même si on trouve ici ou là de bonnes idées dans chacun, reconnaissons-le aussi). Je précise que ces choix sont personnels et subjectifs bien sûr, mais que je vais essayer aussi de les justifier et de retenir dans chaque manuel les idées qui m'intéressent. Je respecte le travail des profs qui passent des heures et des heures à peaufiner dans l'urgence ces manuels. Au passage, quand je vois les argumentaires qui président au choix de certains, je me demande tout de même si la "soumission heureuse" (lisez le dernier ouvrage fort éclairant de Cyrulnik...) et béate à des consignes ineptes n'a pas remplacé chez certains l'intelligence critique la plus élémentaire. Mais n'épiloguons pas...
Voici donc les manuels que j'écarte:
- Lire aux Eclats : c'est le moins bon de tous à mon avis, complètement bordélique et inutilisable, avec des questionnaires indigents. A l'intérieur quelques idées qui m'intéressent tout de même: l'étude du Radeau de la Méduse, la page sur Banksi, le texte de Bouvier, le chapitre Univers imaginaires, le groupement sur la ville.
- Le Manuel de cycle Hachette-Larousse : là aussi les questionnaires sont faibles et les chapitres trop courts (c'est le problème du livre unique pour les 3 niveaux). Certains textes sont très courts. Les idées qui m'intéressent : le chapitre sur le Bestiaire imaginaire, le texte de Tremblay et le choix plus largement dans le chapitre sur la famille, le chapitre Voyage en poésie (TB). Le reste est plus attendu.
- Fleurs d'Encre chez Hachette aussi : les questionnaires sont indigents là aussi, dans la droite ligne de ce qu'on enseigne aujourd'hui dans les stages sur la lecture et dans les ESPE. Il y a pourtant un choix de textes (assez longs) et d'illustrations intéressant, notamment dans le chapitre consacré aux explorateurs, celui consacré à l'utopie ou celui consacré à l'évolution des figures héroïques. Les pages avec des suggestions de lectures sont intéressantes aussi. Le choix du conte d'Evelyne Reberg (Ito ou la vengeance du samouraï) me semble original. Certaines leçons de grammaire comportent très peu d'exercices et c'est très gênant pour le choix et la différenciation. Là encore, c'est l'idéologie actuelle...
- Le livre scolaire : je n'aime pas le format et surtout je n'aime pas que la présentation des chevaliers soit abordée à travers les adaptations de Anne Marie Cadot Colin presque exclusivement. Pour moi c'est rédhibitoire. Le tableau de maîtrise des compétences proposé au début de l'ouvrage me donne des boutons ! Parmi les suggestions intéressantes tout de même : les pages sur les parfums exotiques, les pages sur Jonas dans l'art, la page sur Gaudi et l'étude du Voyage de Chihiro, les deux pages sur le héros face au dragon. Le chapitre sur les Mille et Une Nuits est intéressant. Je n'aime pas globalement l'esprit très "réformiste" de ce manuel bien complaisant avec les consignes actuelles. Quelques suggestions de lectures intéressantes dans le manuel. Certains exercices de grammaire me semblent bien courts et parfois bien pauvres, avec une terminologie parfois contestable ("subordonnées complétives" par exemple).
- Enfin le Manuel Passeurs de textes chez Robert : La partie grammaire est faible avec peu d'exercices et peu de choix donc. C'est ce qui me gêne le plus dans ce manuel car il présente tout de même des choix très intéressants. Je sais: la grammaire indigente est à la mode et certains IPR s'en font les chantres. Les questionnaires sur les textes sont plutôt complets et ne sacrifient pas à l'indigence en vogue. Quelques textes originaux et des suggestions intéressantes en HDA ou pour les activités. La présentation de l'Héritage d'Anna, le livre de Justein Gardner, m'a beaucoup intéressé, car je ne connaissais pas. Les suggestions aussi pour l'EPI LCA sont vraiment intéressantes.
Il reste 5 manuels. Aucun n'a ma préférence définitive car ils ont tous des avantages et des inconvénients. Le tout est de choisir les avantages qu'on privilégie... Je ferai un petit comparatif ces jours-ci.

Pour compléter aujourd'hui, j'écarte le manuel Jardin des Lettres chez Magnard.
Ce qui me gêne vraiment ce sont les poèmes découpés en extraits (1 strophe par exemple ou quelques vers) que l'on trouve dans la première partie du manuel ou dans le chapitre sur la Nature avec des activités parfois détestables (un texte abordé uniquement pour repérer les champs lexicaux ou l'organisation des strophes !) Pour moi, c'est vraiment impossible. De plus les textes sont souvent beaucoup trop courts, dans le chapitre consacré aux explorateurs en particulier qui présente pourtant quelques textes (mal découpés) originaux. Il y a quelques idées intéressantes pourtant à retenir : l'étude du superbe film de Malick, le Nouveau Monde. Les développements sur la langue arabe, l'étude des frères ennemis dans l'art ou l'étude des jardins (peu originale, j'en conviens, mais bien faite). Très peu d'exercices de grammaire là aussi et des regroupements un peu incongrus.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par elisa18 le Dim 12 Juin 2016 - 17:08

Merci beaucoup de vos comparaisons argumentées, cela m'évite un sacré travail!

elisa18
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Sphinx le Dim 12 Juin 2016 - 17:14

Merci Fantômette pour les comparatifs, je vais étudier cela Smile

J'ai compulsé les miens (je n'ai pas tout reçu : comme je n'ai que des 5e et des 3e, j'ai reçu un manuel en 6e et deux en 4e) et j'ai déjà mis de côté ceux de cycle ainsi que ceux qui citaient Hunger Games et Philippe Bouvard Rolling Eyes

Ensuite, je n'aime pas trop le Jardin des Lettres dont la présentation me paraît fouillis (il n'y a quasiment pas de marges en haut et en bas des pages !) mais ma collègue coordo l'aime bien ainsi que Fleurs d'Encre. Nous devons en discuter prochainement donc je ne connais pas ses critères. Pour moi, les deux meilleurs sont TDL et L'Envol des Lettres dont les choix de textes me conviennent tout à fait ; si je devais choisir seule ce serait TDL en 6e-5e et L'Envol des Lettres en 4e-3e. Fleurs d'Encre ne me paraît pas infamant à part pour l'extrait de Bouvard (sans Pécuchet Rolling Eyes) mais il est en-dessous des deux autres. Je précise que je n'ai retenu comme critères que la présentation et la lisibilité d'une part, et d'autre part et surtout le choix et la longueur des extraits, car je fais moi-même mes questions ainsi que les leçons et exercices de grammaire. Les chapitres choisis par TDL me plaisent bien, notamment la partie sur l'utopie pour répondre à l'entrée "inventer des mondes nouveaux" (quasiment tous les autres font les Mille et Une Nuits, sigh !) : je m'étais fait mon propre redécoupage des programmes pour essayer d'y réintroduire de la chronologie et une liste d'oeuvres en y faisant correspondre les thèmes de façon tout à fait secondaire, et j'avais justement choisi Swift pour ce thème-là, donc on est raccord topela

Il y en a un qui m'a fait pousser les hauts cris en le lisant en sdp, le Robert je crois mais sans certitude : la table des matières présente les compétences travaillées (déjà, Rolling Eyes) et surtout, des petits encadrés intitulés "ce que dit le BO"... C'est vraiment pour le plaisir de se faire mousser servilement en montrant bien qu'on suit la réforme et les nouveaux programmes car les profs sont tout de mêmes capables de s'en rendre compte tout seuls et qu'est-ce que ça peut bien faire à des élèves de 6e ? J'ai vraiment l'impression que les rédacteurs imposent les guéguerres des adultes aux élèves sur ce coup-là. Evil or Very Mad

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par V.Marchais le Dim 12 Juin 2016 - 19:00

Une chose m'étonne dans les critères mentionnés : je ne vois personne évoquer le nombre de textes proposés. Or ça me semble important.
Quand notre équipe conçoit ses manuels, nous nous disons que ceux-ci vont servir à plusieurs classes, pendant plusieurs années, et qu'ils doivent permettre au professeur de se renouveler. Mettre 7 ou 8 textes par chapitre, étant bien entendu que personne ne peut en faire autant, c'est laisser la possibilité de choix, et de choix différents selon les classes, les années. Même chose quand on propose plusieurs entrées pour un même chapitre, ou plusieurs chapitres sur le même thème.
Je ne me permettrai pas de donner des titres, mais quand je vois que certains manuels proposent à peine 4 textes par chapitre, je trouve ça bien pauvre. Pour moi, c'est le strict minimum, ce qui signifie que si un texte ne me plaît pas, je suis obligée de compléter autrement.

L'autre point, c'est la longueur des textes. Elle nous est souvent reprochée, pour TDL. Pourtant, il me semble que si l'on veut un moyen fort simple de pratiquer l'AP, c'est d'abord dans la variation de la longueur des passages donnés à l'étude. En tout cas, c'est ce que je fais. Mais cela suppose d'avoir des textes substantiels, parce que si l'on raccourcit un texte de 25 lignes, il ne reste pas grand chose. Avec des textes de deux pages en moyenne, on a une vraie histoire qui a le temps de se déployer, qui peut emporter les élèves, et faciliter la compréhension par l'adhésion. Et on peut demander aux élèves faibles de se concentrer sur tel ou tel passage, sans pour autant prendre tous les élèves pour des semi-illettrés incapables de lire plus de 30 lignes. D'ailleurs, on a souvent la surprise de voir ces élèves faibles participer sur les parties qui ne sont pas censées les concerner, justement parce que l'histoire est suffisamment riche pour retenir leur attention.

Ce sont des points auxquels je suis très attentive, et je suis étonnée que personne n'en parle. Il n'y a que moi que ça interpelle ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Mélu le Dim 12 Juin 2016 - 19:13

Pour moi, 4textes seulement, c'est rédhibitoire.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Sphinx le Dim 12 Juin 2016 - 19:49

@V.Marchais a écrit:Une chose m'étonne dans les critères mentionnés : je ne vois personne évoquer le nombre de textes proposés. Or ça me semble important.
Quand notre équipe conçoit ses manuels, nous nous disons que ceux-ci vont servir à plusieurs classes, pendant plusieurs années, et qu'ils doivent permettre au professeur de se renouveler. Mettre 7 ou 8 textes par chapitre, étant bien entendu que personne ne peut en faire autant, c'est laisser la possibilité de choix, et de choix différents selon les classes, les années. Même chose quand on propose plusieurs entrées pour un même chapitre, ou plusieurs chapitres sur le même thème.
Je ne me permettrai pas de donner des titres, mais quand je vois que certains manuels proposent à peine 4 textes par chapitre, je trouve ça bien pauvre. Pour moi, c'est le strict minimum, ce qui signifie que si un texte ne me plaît pas, je suis obligée de compléter autrement.

L'autre point, c'est la longueur des textes. Elle nous est souvent reprochée, pour TDL. Pourtant, il me semble que si l'on veut un moyen fort simple de pratiquer l'AP, c'est d'abord dans la variation de la longueur des passages donnés à l'étude. En tout cas, c'est ce que je fais. Mais cela suppose d'avoir des textes substantiels, parce que si l'on raccourcit un texte de 25 lignes, il ne reste pas grand chose. Avec des textes de deux pages en moyenne, on a une vraie histoire qui a le temps de se déployer, qui peut emporter les élèves, et faciliter la compréhension par l'adhésion. Et on peut demander aux élèves faibles de se concentrer sur tel ou tel passage, sans pour autant prendre tous les élèves pour des semi-illettrés incapables de lire plus de 30 lignes. D'ailleurs, on a souvent la surprise de voir ces élèves faibles participer sur les parties qui ne sont pas censées les concerner, justement parce que l'histoire est suffisamment riche pour retenir leur attention.

Ce sont des points auxquels je suis très attentive, et je suis étonnée que personne n'en parle. Il n'y a que moi que ça interpelle ?

Non non, j'ai bien précisé que j'avais comme critères le choix et la longueur des extraits, et bien sûr par "choix" j'entendais la qualité, mais aussi le fait d'avoir le choix Smile

@Sphinx a écrit:Je précise que je n'ai retenu comme critères que la présentation et la lisibilité d'une part, et d'autre part et surtout le choix et la longueur des extraits

C'est une des raisons qui nous font à mes collègues et moi écarter les manuels de cycle sans même les ouvrir. Ils font la même taille que les manuels normaux pour trois ans de cours au lieu d'un.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Fantômette le Dim 12 Juin 2016 - 19:52

Oui, tu as tout à fait raison Véronique. Il faudrait ajouter dans nos comparatifs le nombre de textes proposés dans les GT. J'avais aussi pensé à préciser le nombre de leçons proposées en grammaire, mais on ne l'a pas fait faute de temps. La quantité ne fait pas la qualité certes, mais quand on voit qu'on peut passer du simple au double selon les manuels, ça veut tout dire sur la place accordée à l'importance de la langue...

_________________
"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance." G.Orwell

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par V.Marchais le Dim 12 Juin 2016 - 20:02

Je ne disais pas ça pour toi Fantômette.
D'ailleurs, je te remercie pour ce travail long et minutieux.
Mes collègues n'ont pas l'air décidées à attendre pour commander les manuels de 4e et 3e, et ce comparatif me permettra peut-être de limiter les dégâts.
Merci à toi.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par MUTIS le Dim 12 Juin 2016 - 20:15

Dans les critères que j'ai mentionnés, Véronique, il y a aussi la longueur des textes ( je cite mon message plus haut à propos du Manuel Magnard: "Ce qui me gêne vraiment ce sont les poèmes découpés en extraits (1 strophe par exemple ou quelques vers) que l'on trouve dans la première partie du manuel ou dans le chapitre sur la Nature avec des activités parfois détestables (un texte abordé uniquement pour repérer les champs lexicaux ou l'organisation des strophes !) Pour moi, c'est vraiment impossible. De plus les textes sont souvent beaucoup trop courts, dans le chapitre consacré aux explorateurs en particulier qui présente pourtant quelques textes (mal découpés) originaux. ")...
Je n'aime pas quand les textes sont trop courts. Maintenant une page dense me convient sachant aussi que les textes très longs demandent beaucoup de temps en classe (ou alors je ne sais pas faire). D'autre part, le nombre de textes proposés est un critère préalable et évident aussi. C'est pour cette raison aussi que j'écarte les deux manuels de cycle. Et les manuels qui proposeraient peu de textes sur certains sujets. Mais encore une fois, tout choix dépend aussi de la pratique, des habitudes et des façons de travailler de chacun. Il est subjectif.
Dans mon choix ultime, je précise que je garde 4 manuels en liste pour la classe de 5ème. Mais que je présenterai les avantages et les inconvénients de chacun sans proposer de classement définitif car chacun de ces manuels présente des qualités indéniables.
Il s'agit pour moi du TDL, de l'Envol des Lettres, du manuel Sillages et du Colibris (qui est tout de même un ton en-dessous, selon moi, que les 3 précédents).
En tout cas, mes critères ne sont pas "l'IPR a dit" ou "il nous a demandé de faire ceci et nous allons obtempérer pour nous faire bien voir"...Ou encore," je choisis un manuel parce qu'il est bien dans l'esprit de la réforme..." Evil or Very Mad Twisted Evil

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Amaliah le Dim 12 Juin 2016 - 21:52

Entièrement d'accord avec toi, Véronique!
Je copie-colle ce que j'ai écrit sur l'autre fil, celui consacré au TDL quand tu as posté les sommaires des TDL :

J'adore ces sommaires! Je n'ai pas de 5e et pas de recul sur la question, mais quelle bonne idée d'avoir mis le conte satirique.
Pour les 6e, les choix que vous avez faits me semblent tellement riches qu'il me faudrait plus d'une année pour faire tout ce que je veux. Il faudra donc faire des choix! Mais c'est le but d'un manuel riche et bien pensé : proposer des ressources telles qu'elles permettent de pouvoir changer certaines séquences d'une année sur l'autre.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Fantômette le Lun 13 Juin 2016 - 9:08

@V.Marchais a écrit:Je ne disais pas ça pour toi Fantômette.
D'ailleurs, je te remercie pour ce travail long et minutieux.
Mes collègues n'ont pas l'air décidées à attendre pour commander les manuels de 4e et 3e, et ce comparatif me permettra peut-être de limiter les dégâts.
Merci à toi.

Oui ne t'inquiète pas, je sais bien Wink Mon perfectionnisme maladif me fait toujours penser que je peux mieux faire. J'ai transmis tous vos remerciements à la collègue et amie avec laquelle j'ai fait ce travail.
Tu as soulevé un point essentiel, et je regrette de voir autant de collègues choisir bien rapidement, souvent en fonction de "l'aspect engageant" du manuel sans se poser beaucoup de questions sur le fond et la démarche.

_________________
"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance." G.Orwell

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par harry james le Lun 13 Juin 2016 - 12:06

merci fantomette, quel travail ! fleurs

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Serge le Lun 13 Juin 2016 - 12:26

@V.Marchais a écrit:
Mes collègues n'ont pas l'air décidées à attendre pour commander les manuels de 4e et 3e.

Tu veux dire que tu ne pourrais même pas utiliser en classe les manuels que tu as conçus ? Shocked

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par V.Marchais le Lun 13 Juin 2016 - 13:52

Ben en même temps, au nom de quoi imposerais-je cette façon de travailler à mes collègues ?
Une de mes collègues, qui est très investie sur le niveau 6e, en a tous les ans, fait les liaisons, les PPRE, se démène pour les élèves en difficulté - elle a conçu du soutien à base de "Lector / Lectrix" très proche de ce que j'ai fait moi-même en ZEP, rejette catégoriquement TDL en 6e parce qu'elle trouve que les textes sont trop longs. Elle est persuadée que les élèves en difficulté ne peuvent pas lire de textes longs. Quant à la grammaire, cette partie de n'intéresse pas. Je suis en désaccord avec elle sur ces points, mais par ailleurs, je trouve qu'elle fait des choses très bien (je lui ai proposé que nous joignions notre expérience de soutien en lecture en 6e). Alors je ne vais pas me battre, il est plus important pour moi de garder des bonnes relations avec mes collègues que d'obtenir tel ou tel manuel.
De toute façon, je vais me procurer une série pour mes élèves, même si ce ne sera pas le manuel officiel du collège.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Mélu le Lun 13 Juin 2016 - 14:11

J'espère au moins que Nathan vous fait un prix !

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par MUTIS le Lun 13 Juin 2016 - 18:15

Après un deuxième regard plus précis, j'écarte aussi le manuel Colibris chez Hatier. Le choix des textes ne me semble pas toujours bon et original, les textes sont parfois (mal) découpés et trop courts (notamment dans le chapitre sur les "terres nouvelles" avec des textes de référence trop courts et des textes sans intérêt trop longs) les synthèses des chapitres sont très faibles, les chapitres manquent un peu de consistance avec une présentation très aérée qui sacrifie le texte au profit de l'image ou du vide... Les exercices de grammaire sont très courts. Je n'aime pas la terminologie adoptée parfois (l'imparfait "utilisé pour l'arrière-plan ou les actions secondaires" par ex qui m'a toujours semblé ridicule), La page de présentation du livre, écrite par les auteurs est vraiment insupportable.
Il reste 3 manuels qui me semblent nettement meilleurs que les 7 autres : le TDL, l'Envol des Lettres, le manuel Sillages.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par MUTIS le Lun 13 Juin 2016 - 18:53

Pour le manuel l'Envol des Lettres chez Belin :
Les inconvénients selon moi : la partie grammaire comporte trop peu d'exercices. C'est le principal point noir de ce recueil. Certains sont rebutés par le chapitre sur La Rivière à l'envers : pas moi.
Je trouve que leur découpage des chapitres est intéressant et que les textes sont suffisamment longs et assez nombreux (sauf pour le chapitre sur la découverte de l'Amérique). Leur chapitre intitulé "Derrière les paysages exotiques" me plaît beaucoup et le couplage avec le premier chapitre du livre donne des idées. Les développements sur l'architecture arabo-musulmane, sur la représentation de la famille dans la peinture et les activités autour des 1001 Nuits me plaisent bien. Le chapitre sur la poésie des objets est bon (avec un choix cependant limité qu'on peut compléter aisément) mais je regrette qu'ils n'aient pas fait un chapitre sur la poésie avec un autre thème. La page sur les enluminures est intéressante tout comme celles sur les Bestiaires fabuleux (thème qui plaît beaucoup aux mômes de 5ème)  Le chapitre intitulé "L'homme et les volcans" m'a surpris et beaucoup intéressé. Il m'a paru beaucoup plus intéressant et original que les chapitres que l'on trouve dans beaucoup de manuels intitulés "l'homme est-il maître de la nature ?". Je ne sais pas pourquoi mais c'est le type de questionnement qui appelle tellement de poncifs, de développements moralisateurs creux et de bons sentiments pour bonnes soeurs écolos que ça m'agace a priori et a posteriori...
La présentation du manuel et ses illustrations, globalement, sont très agréables et les questionnaires sur les textes (parfois un peu réduits) tiennent la route. J'aime bien leur page "Vers d'autres lectures" (même si les suggestions manquent d'originalité...) en fin de chapitre. Pas de page vantant la réforme, la qualité du manuel et de ses auteurs en début d'ouvrage, par les temps qui courent, c'est appréciable !!! En résumé : de très belles idées, des choix originaux et un manuel très agréable, avec une partie langue à compléter. Un très bon manuel pour moi, varié et riche. Il fait partie des 3 manuels que je pourrais commander.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du mérite comparé des nouveaux manuels de français

Message par Serge le Lun 13 Juin 2016 - 19:56

@V.Marchais a écrit:Ben en même temps, au nom de quoi imposerais-je cette façon de travailler à mes collègues ?
Une de mes collègues, qui est très investie sur le niveau 6e, en a tous les ans, fait les liaisons, les PPRE, se démène pour les élèves en difficulté - elle a conçu du soutien à base de "Lector / Lectrix" très proche de ce que j'ai fait moi-même en ZEP, rejette catégoriquement TDL en 6e parce qu'elle trouve que les textes sont trop longs. Elle est persuadée que les élèves en difficulté ne peuvent pas lire de textes longs. Quant à la grammaire, cette partie de n'intéresse pas. Je suis en désaccord avec elle sur ces points, mais par ailleurs, je trouve qu'elle fait des choses très bien (je lui ai proposé que nous joignions notre expérience de soutien en lecture en 6e). Alors je ne vais pas me battre, il est plus important pour moi de garder des bonnes relations avec mes collègues que d'obtenir tel ou tel manuel.
De toute façon, je vais me procurer une série pour mes élèves, même si ce ne sera pas le manuel officiel du collège.

C'est sympa à toi. Et elle de son côté, elle pourrait avoir aussi ce même sentiment qu'il est important de garder de bonne relation avec toi (qui fait partie des concepteurs, ce n'est pas rien) que d'obtenir un manuel différent ?
Je ne sais pas  ... Si une collègue de mon établissement bossait sur un manuel, je trouverais quand même très délicat d'en choisir un autre pour l'établissement. Il faudrait vraiment motiver le refus par le fait qu'il soit tout pourri et qu'on ne pourrait rien en faire, ce qui est très loin d'être le cas avec Terre des lettres, elle doit au moins en convenir Shocked  (et pourtant même avec un mauvais manuel, on peut souvent poser des questions différentes, ajouter des textes ou exercices en photocopies ou projetés)

Heureusement que tu mets ton amour propre dans autre chose, c'est tout à ton honneur.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum