les bavardages sont-ils inévitables ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 12:08

C'est moi qui suis trop laxiste: le bavardage est évitable et le silence possible.
Je pense que c'est parce que je n'y crois pas ou plus, que je n'y arrive pas. J'ai quand même du silence mais il dure peu
J'espère pouvoir repartir sur de bonnes bases à la rentrée ( maintenant, il ne me reste que 5 semaines )

mistougri
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Dadoo33 le Jeu 28 Avr 2016 - 12:12

@lilith888 a écrit:Pour moi, le bavardage devient gênant à partir du moment où je suis en train de parler : je ne supporte absolument pas qu'un élève parle en même temps que moi. Par contre, je le tolère aux temps morts (distribution de photocopies par ex)

topela

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par neomath le Jeu 28 Avr 2016 - 12:12

@mafalda16 a écrit:Il me semble qu'on n'a pas tous la même tolérance aux bavardages. Enfin, c'est ce que semble sous-entendre mes 1ères STMG quand je pique une crise... "Oui, mais avec Mme Machin, on rigole bien et on peut parler". Je ne sais pas trop s'il s'agit d'un mythe ou d'une réalité, mais quoi qu'il en soit je m'en fiche. Je ne supporte pas de les voir/entendre bavarder quand j'explique quelque chose ou quand je donne une consigne. Je leur laisse suffisamment la parole le reste du temps pour exiger qu'ils se taisent dans ces moments là. Twisted Evil
Et dit avec l'accent de la plus totale sincérité, je suppose ?  Laughing
Un grand classique, avec "je vous jure msieur, on a pas fait ça l'année dernière" (mais si, banane, avec moi ...)

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Raoul Volfoni le Jeu 28 Avr 2016 - 12:13

Les bavardages me rendent littéralement malade : à tort ou à raison, je pense que ça bavarde plus dans ma classe qu'ailleurs. J'en rêve la nuit : je fais cours, et ils ne se rendent pas compte que je suis là. J'en ai terriblement honte. J'ai essayé pas mal de choses mais je crois que je ne sais tout simplement pas obtenir le silence que j'aimerais.
Avec mes collégiens de l'an dernier, j'avais un coin de tableau spécial bavards. Première remarque, j'écrivais le prénom, c'était la sommation ; deuxième remarque (dans l'heure), une punition, j'ajoutais une barre à côté du prénom. Troisième remarque, retenue. Quatrième, exclusion (et ça se cumulait, bien sûr, + mot dans le carnet à partir de la 3e remarque ou si remarques fréquentes). Et comme j'avais ma propre salle, j'avais une feuille au mur avec les noms des pénibles de chaque heure, ça me permettait de faire un suivi.
En cas de bavardage général, sans rien dire, je mettais une barre au tableau. Effet immédiat : ils savent que lorsque je ferme le triangle, on termine le cours par un contrôle ou en copiant sottement la leçon projetée. Une fois qu'ils ont l'habitude, c'est miraculeux comme une simple barre les fait taire.
Ce ne sont pas des méthodes miraculeuses mais ça me permettait de savoir où j'en étais, sinon je me perds : combien de remarques à Machin déjà ? et à Bidulette ? Là, c'est plus facile pour moi. Mais ça ne me donne pas satisfaction, parce que mon idéal est la classe quasi silencieuse, et c'est une denrée rare.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 12:21

Ca devait être efficace Raoul tes méthodes?

J'entends , parmi mes collègues de lycée, que les profs de collège infantilisent les élèves . Surement, à cause de toutes les punitions qu'ont reçues les collégiens.
Oui, mais ensuite face au laxisme de mon lycée, les nouveaux Seconde qui sont calmes en septembre deviennent peu à peu très bavards.


mistougri
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par snow le Jeu 28 Avr 2016 - 13:00

@mistougri a écrit:C'est moi qui suis trop laxiste: le bavardage est évitable et le silence possible.
Je pense que c'est parce que je n'y crois pas ou plus, que je n'y arrive pas. J'ai quand même du silence mais il dure peu
J'espère pouvoir repartir sur de bonnes bases à la rentrée ( maintenant, il ne me reste que 5 semaines )

je pense que c'est l'élément principal: tu ne crois plus que tu peux obtenir le silence, et ils le sentent forcément.
Si c'est un élément essentiel pour toi (car il est vrai que c'est une question de degré de tolérance au bruit, au bavardage), tu peux l'imposer.
Personnellement, je ne supporte pas que ça bavarde (sauf quand je distribue quelque chose, c'est "relâche" dans la mesure du raisonnable) et je m'arrête direct dès que quelqu'un parle en même temps que moi. Je suis très sèche si c'est deux fois le même qui tente sa chance...
et ça fonctionne (dans la majorité des classes).

snow
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 14:27

Merci Snow Smile
Que fais tu s'il recommence? travail supplémentaire? carnet?

En fait, j'appréhende parfois la rentrée car je suis déjà démunie quand toute une classe le premier jour rentre en parlant (ils ont cette habitude chez nous), et continue le bavardage après être assis.

Ce que je fais :
-j'attends alors le silence en faisant la remarque de leur entrée en bavardant et commence mon speech de rentrée.
Certains se mettent à chuchoter.
Je me tais. Je regarde l'élève. Il se tait , parfois recommence mais aurai je du déjà sanctionner?
Difficile pour moi déjà de sanctionner plusieurs élèves pour simples chuchotements le premier jour.

mistougri
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par snow le Jeu 28 Avr 2016 - 17:55

En lycée, pas de carnet.

Je pense que le moment crucial c'est l'entrée en classe, "l'installation" et la mise en route. Surtout la 1e semaine.
Je leur demande d'être debout, d'attendre l'autorisation de s'asseoir et je fais durer un peu une fois que le silence est total. Et là ils peuvent s'asseoir.
Dans la 1e semaine, je suis particulièrement à cheval sur le bavardage. J'essaie de repérer les influences dans la classe.
Si le même élève se remet à bavarder, je m'arrête, je le regarde un peu longuement sans rien dire et je lui fais remarquer froidement que ça fait deux fois, qu'il n'y en aura pas de 3e parce que je ne l'accepterai pas.
j'enfonce le cou, "tu t'appelles comment déjà? Ok, tu as compris Kévin ce que je viens de dire? Cette fois t'as le droit de parler pour répondre"
A froid et sans élever la voix. Crier me desservirait, ça sonnerait tout à fait ridicule chez moi.
Mais je ne suis pas pour une autorité sèche tout le temps, je désamorce pas mal de cette "sévérité" relative par la plaisanterie. Mais une plaisanterie qu'ils préfèrent tous voir tomber sur le voisin, plutôt que sur leur pomme.



snow
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 18:15

et tu fais quoi la troisième fois?

les Seconde chez nous, restent debout en début d'heure en septembremais les profs principaux leur disent très vite de cesser cette habitude furieux

mistougri
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mafalda16 le Jeu 28 Avr 2016 - 18:19

On s'en fiche de ce que disent les PP. Les PP disent ce qu'ils veulent pour leurs cours et toi, tu dis ce que tu veux pour les tiens, et les moutons élèves seront mieux gardés. Ne t’embarrasse pas de tout cela, dans ta salle c'est toi qui impose tes règles. Les élèves savent s'adapter à tout cela, il faut seulement être ferme.

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 18:25

@mafalda16 a écrit:On s'en fiche de ce que disent les PP. Les PP disent ce qu'ils veulent pour leurs cours et toi, tu dis ce que tu veux pour les tiens, et les moutons élèves seront mieux gardés. Ne t’embarrasse pas de tout cela, dans ta salle c'est toi qui impose tes règles. Les élèves savent s'adapter à tout cela, il faut seulement être ferme.
Oui je sais Embarassed
Je vais retrouver des élèves qui me connaissent , l'an prochain. j'espère réussir à inverser certaines tendances et réussir à imposer de nouvelles règles.
Quand je vois comment les élèves rentrent en classe : baladeurs aux oreilles, bavardages...pfiou.... Pour mettre de l’ordre dans tout ça, il faudra avoir beaucoup de persévérance.
Enfin, en septembre ce sera plus facile qu'en mai.

mistougri
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Eleven le Jeu 28 Avr 2016 - 18:31

Oui, je pense que ça sera dur de redresser la barre en Mai, mais tu débutes (comme moi) et je pense que lorsque l'on est dans un établissement depuis plusieurs années, il y a moins de bavardages dans les salles ! (enfin, je crois).

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : trois classes de cinquièmes, trois classes de sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : deux classes de troisièmes, une classe de quatrièmes, trois classes de cinquièmes.

Eleven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mafalda16 le Jeu 28 Avr 2016 - 18:42

jowie22 a écrit:Oui, je pense que ça sera dur de redresser la barre en Mai, mais tu débutes (comme moi) et je pense que lorsque l'on est dans un établissement depuis plusieurs années, il y a moins de bavardages dans les salles ! (enfin, je crois).

Je le crois aussi. topela

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 18:43

Je ne débute pas puisque j'enseigne depuis plus de 15 ans! Embarassed et suis dans cet établissement depuis plus de 10 ans.
Bien sur je ne peux plus changer les choses car il reste une vingtaine de jours de cours .

mistougri
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mafalda16 le Jeu 28 Avr 2016 - 18:45

@mistougri a écrit:Je ne débute pas puisque j'enseigne depuis plus de 15 ans! Embarassed et suis dans cet établissement depuis plus de 10 ans.
Bien sur je ne peux plus changer les choses car il reste une vingtaine de jours de cours .

Ne te prends plus la tête pour cette année. fleurs Tu verras en septembre prochain.

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Eleven le Jeu 28 Avr 2016 - 18:46

Embarassed mistougri .... Dans mon établissement, des professeurs qui ont plus d'expérience que moi ont aussi des difficultés avec certains élèves. Les élèves ont changé durant ces 15 années non ?

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : trois classes de cinquièmes, trois classes de sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : deux classes de troisièmes, une classe de quatrièmes, trois classes de cinquièmes.

Eleven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 18:49

J'ai vu le changement en effet!
Au début, j'étais trop laxiste et pourtant quand je pense à mes premiers élèves, j'aurais pu facilement en faire des moutons!
. Maintenant j'ai bien progressé en autorité et pédagogie mais les élèves aussi ont évolué!
Donc, je dois encore m'améliorer et me remettre en cause. C'est usant, déprimant, fatigant , stressant...
J'ai du mal à avoir confiance en moi et ne pas appréhender chaque journée.

mistougri
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Eleven le Jeu 28 Avr 2016 - 18:56

Je suis tout à fait d'accord avec toi, je débute mais quand j'étais au collège (j'étais en privé certes, mais bon), nous n'étions pas des anges mais la relation prof-élèves était bien différente.

Je suis donc un peu déçue (même si je savais à quoi m'attendre) de ce que l'école est devenue, mais je m'accroche ...

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : trois classes de cinquièmes, trois classes de sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : deux classes de troisièmes, une classe de quatrièmes, trois classes de cinquièmes.

Eleven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 19:00

@mafalda16 a écrit:
@mistougri a écrit:Je ne débute pas puisque j'enseigne depuis plus de 15 ans! Embarassed et suis dans cet établissement depuis plus de 10 ans.
Bien sur je ne peux plus changer les choses car il reste une vingtaine de jours de cours .

Ne te prends plus la tête pour cette année. fleurs Tu verras en septembre prochain.
Oui je sais Smile
Je préparais juste déjà ma rentrée Razz

mistougri
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par profs:( le Jeu 28 Avr 2016 - 19:26

Avec quelle pédagogie avez vous l'impression de subir le plus des bavardages ?
Pédagogie demandée aujourd'hui :
Mettre les élèves dans des groupes avec des activités différentes (compmlémentaires) pour chaque élève dans chaque groupe.
Demander à un élève qui a déjà compris d'expliquer à un camarade qui demande des explications
Circuler entre les groupes (et donc tourner le dos pendant plusieurs minutes à d'autres groupes)
......

Avant j'entendais une mouche voler et les nouvelles demandes des inspecteurs me mettent dans une position délicate aujourd'hui. Je suis plus animateur qu'enseignant. Le rapport n'est plus du tout le même et j'avoue que je me perds un peu.....
Et vous ?

profs:(
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par eleonore69 le Jeu 28 Avr 2016 - 19:29

@profs:( a écrit:Avec quelle pédagogie avez vous l'impression de subir le plus des bavardages ?
Pédagogie demandée aujourd'hui :
Mettre les élèves  dans des groupes avec des activités différentes (compmlémentaires) pour chaque élève dans chaque groupe.
Demander à un élève qui a déjà compris d'expliquer à un camarade qui demande des explications
Circuler entre les groupes (et donc tourner le dos pendant plusieurs minutes à d'autres groupes)
......

Avant j'entendais une mouche voler et les nouvelles demandes des inspecteurs me mettent dans une position délicate aujourd'hui. Je suis plus animateur qu'enseignant. Le rapport n'est plus du tout le même et j'avoue que je me perds un peu.....
Et vous ?

celle demandée aujourd'hui sans hésiter !

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par profs:( le Jeu 28 Avr 2016 - 19:40

Après avoir eu des discussions avec de nombreux collègues, bcp ressentent exactement la même chose que moi. Pourquoi alors imposer ce genre de pédagogie ? Je veux bien croire qu'en théorie cela peut être bien mais dans la pratique je constate tous les jours que c'est dramatique. J'imagine que le but n'est pas de créer du bordel dans les cours.... Alors pourquoi ?

profs:(
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Eleven le Jeu 28 Avr 2016 - 20:27

J'ai tenté les îlots pendant une semaine. Et oui, je trouve que ça bavarde plus encore ....

J'ai l'impression que les élèves ne savent plus travailler seuls, ils veulent toujours faire un travail sur des questions par exemple toujours à 2 ! j'entends souvent "mais je suis nul, je ne saurai pas le faire tout seul!".

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : trois classes de cinquièmes, trois classes de sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : deux classes de troisièmes, une classe de quatrièmes, trois classes de cinquièmes.

Eleven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mistougri le Jeu 28 Avr 2016 - 20:51

L’Enseignant d’aujourd’hui est un animateur ( c'est un formateur lors d'une formation qui nous a dit ça)

mistougri
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Eleven le Jeu 28 Avr 2016 - 20:52

Quel discours ! No

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : trois classes de cinquièmes, trois classes de sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : deux classes de troisièmes, une classe de quatrièmes, trois classes de cinquièmes.

Eleven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par mafalda16 le Jeu 28 Avr 2016 - 21:08

@mistougri a écrit:L’Enseignant d’aujourd’hui est un animateur ( c'est un formateur lors d'une formation qui nous a dit ça)

Je leur lancerais un BAFA en pleine poire à ceux-là! furieux

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum