les bavardages sont-ils inévitables ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Catalunya le Mer 18 Mai 2016 - 18:11

@Vipère a écrit:Je trouve les lycéens très bavards aussi. C'est mon année de stage, donc je me rends compte que j'ai laissé passer des choses au début que je paie lourdement à la fin de l'année. J'ai hâte à la rentrée prochaine, nouveau(x) lycée(s), nouveaux élèves, je compte être intraitable Twisted Evil
J'ai préparé cette punition également, que je distribue aux élèves récidivistes:

« Le bavard agit tout à l'opposé. Si la conversation tombe sur des matières où il se pourrait qu'il trouvât à s'instruire et à faire des questions sur ce qu'il ignore, il tâche d'écarter et d'éluder ces sujets d'entretien. Il ne se sent pas la force d'acheter le bénéfice d'une semblable conversation à un prix pourtant bien modique, au prix de quelques instants de silence. »

Expliquez en détail et en profondeur le propos de Plutarque ci-dessus. Votre développement occupera au minimum une page recto-verso.
99% de mes élèves ne comprendraient rien.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Vipère le Mer 18 Mai 2016 - 18:36

Je dirais 70% des miens... mais c'est tout l'intérêt de les forcer à prendre du temps pour décrypter le propos Smile

Vipère
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Danska le Mer 18 Mai 2016 - 18:43

@Vipère a écrit:Je dirais 70% des miens... mais c'est tout l'intérêt de les forcer à prendre du temps pour décrypter le propos Smile

Ou pour aller piocher quelques idées sur Internet avant de les recopier sur une feuille en vrac, et en très gros pour prendre de la place. Je reste dubitative, je dois dire (peut-être à tort, mais j'ai du mal à imaginer un élève qui bavarde en cours se donner la peine de faire sérieusement ce genre de travail une fois chez lui humhum ).

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par amour le Mer 18 Mai 2016 - 18:48

je supporte très peu les bruits parasites quels qu'ils soient. je le dis à mes classes en début d'année. D'ordinaire, elles le comprennent très bien. Si elles ne comprenaient pas, je cesserais de faire cours.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Vipère le Mer 18 Mai 2016 - 18:53

@Danska a écrit:
@Vipère a écrit:Je dirais 70% des miens... mais c'est tout l'intérêt de les forcer à prendre du temps pour décrypter le propos Smile

Ou pour aller piocher quelques idées sur Internet avant de les recopier sur une feuille en vrac, et en très gros pour prendre de la place. Je reste dubitative, je dois dire (peut-être à tort, mais j'ai du mal à imaginer un élève qui bavarde en cours se donner la peine de faire sérieusement ce genre de travail une fois chez lui humhum ).

C'est vrai aussi... après, l'avantage des propos de Plutarque sur le bavardage, c'est qu'on trouve assez peu d'info et d'explications "clefs en main" sur le net. Et j'aurais peur qu'avec le côté recopiage finalement ça se transforme en activité mécanique et irréfléchie. Je ne sais pas, à voir! De toute façon l'enseignement est un métier expérimental, on teste, on teste... Twisted Evil

Vipère
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Danska le Mer 18 Mai 2016 - 18:58

@Vipère a écrit: De toute façon l'enseignement est un métier expérimental, on teste, on teste... Twisted Evil


Bien d'accord avec toi Razz

Quoi qu'il en soit, pour revenir au sujet initial, devoir recourir aux punitions au lycée, c'est lourd Evil or Very Mad
Et avec les 2ndes, se contenter de ne pas faire cours en attendant qu'ils se taisent d'eux-mêmes marche aussi, au bout d'un moment ; mais ça peut être long !

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Laverdure le Mer 18 Mai 2016 - 18:59

@Danska a écrit:
@Vipère a écrit: De toute façon l'enseignement est un métier expérimental, on teste, on teste... Twisted Evil


Bien d'accord sur ce point-là Razz

Mais pour revenir au sujet initial, devoir recourir aux punitions au lycée, quelle que soit le type de punition qu'on retient, c'est lourd Evil or Very Mad

Oui c'est pour ça que je ne passe par la case punition : à partir de trois croix, c'est la colle avec des exercices pris dans les manuels.

_________________

Laverdure
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Danska le Mer 18 Mai 2016 - 19:06

@Laverdure a écrit:
@Danska a écrit:
@Vipère a écrit: De toute façon l'enseignement est un métier expérimental, on teste, on teste... Twisted Evil


Bien d'accord sur ce point-là Razz

Mais pour revenir au sujet initial, devoir recourir aux punitions au lycée, quelle que soit le type de punition qu'on retient, c'est lourd Evil or Very Mad

Oui c'est pour ça que je ne passe par la case punition : à partir de trois croix, c'est la colle avec des exercices pris dans les manuels.

La case colle, c'est juste après sur mon échelle (ou en cas de punition non faite, oubliée à la maison, mangée par le chat ou je ne sais quelle excuse bidon).
Avec ce système, tu dois coller assez souvent, non ?

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Laverdure le Mer 18 Mai 2016 - 19:08

Ca dépend des classes : cette année, aucune en première par exemple (mais j'ai une classe trèèès particulière). Beaucoup plus en Tle.

_________________

Laverdure
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Danska le Mer 18 Mai 2016 - 19:13

@Laverdure a écrit:Ca dépend des classes : cette année, aucune en première par exemple (mais j'ai une classe trèèès particulière). Beaucoup plus en Tle.

"Très particulière" dans quel sens ? Smile
(ma 1ère de cette année : une vingtaine d'élèves, tous adorables et d'un bon niveau - le pire que j'ai dû faire en matière de discipline avec eux est de hausser la voix deux ou trois fois dans l'année, avant les vacances Razz )

Le souci se pose surtout en 2nde, pour moi : classes chargées, pas forcément motivées, avec beaucoup d'élèves en difficulté (bel euphémisme...) et le statut d'EDE n'arrange rien. Même si là, on s'écarte un peu du sujet Wink

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Laverdure le Mer 18 Mai 2016 - 19:18

@Danska a écrit:
@Laverdure a écrit:Ca dépend des classes : cette année, aucune en première par exemple (mais j'ai une classe trèèès particulière). Beaucoup plus en Tle.

"Très particulière" dans quel sens ? Smile
(ma 1ère de cette année : une vingtaine d'élèves, tous adorables et d'un bon niveau - le pire que j'ai dû faire en matière de discipline avec eux est de hausser la voix deux ou trois fois dans l'année, avant les vacances Razz )
Ben un peu comme toi : trèèès sage, trèèès silencieuse mais pas forcément d'un très bon niveau ou très travailleuse... Ca fait un peu "remorque" parfois : je tire la classe à bouts de bras  Rolling Eyes

@Danska a écrit:Le souci se pose surtout en 2nde, pour moi : classes chargées, pas forcément motivées, avec beaucoup d'élèves en difficulté (bel euphémisme...) et le statut d'EDE n'arrange rien. Même si là, on s'écarte un peu du sujet Wink

Cette année j'ai entre 23 et 27 élèves, donc ça va mieux mais hélas ça ne va pas durer... Sad

_________________

Laverdure
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Danska le Mer 18 Mai 2016 - 19:22

@Laverdure a écrit:
@Danska a écrit:Le souci se pose surtout en 2nde, pour moi : classes chargées, pas forcément motivées, avec beaucoup d'élèves en difficulté (bel euphémisme...) et le statut d'EDE n'arrange rien. Même si là, on s'écarte un peu du sujet Wink

Cette année j'ai entre 23 et 27 élèves, donc ça va mieux mais hélas ça ne va pas durer... Sad

Alors là, j'échange quand tu veux mes classes à 35-36 contre les tiennes Laughing

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Laverdure le Mer 18 Mai 2016 - 19:25

@Danska a écrit:
@Laverdure a écrit:
@Danska a écrit:Le souci se pose surtout en 2nde, pour moi : classes chargées, pas forcément motivées, avec beaucoup d'élèves en difficulté (bel euphémisme...) et le statut d'EDE n'arrange rien. Même si là, on s'écarte un peu du sujet Wink

Cette année j'ai entre 23 et 27 élèves, donc ça va mieux mais hélas ça ne va pas durer... Sad

Alors là, j'échange quand tu veux mes classes à 35-36 contre les tiennes Laughing

Non ça ira merci... Very Happy

_________________

Laverdure
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par abigaïl le Ven 20 Mai 2016 - 17:59

Mon , sans doute trop grand laxisme en début d'année avec mes Seconde se paie cher en ce moment : ça bavarde , ça bavarde, ça bavarde...
En début d'année, ils sont calmes et je ne sens jamais le moment où ça bascule. Et un jour , paf :ils sont plusieurs à bavarder et cela devient alors difficilement gérable car trop d'élèves à punir.
Alors, je pense qu'en début d'année, je n'ai pas assez puni le premier élève qui bavarde. Je lui ai seulement dit de se taire, 1 , 2 3 ...fois sans sanction ou sans avoir un ton assez ferme.
Je compte les heures en espérant tenir...

abigaïl
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par Eleven le Ven 20 Mai 2016 - 18:05

Abigail : c'est peut-être un peu de ta faute mais c'est aussi le fait qu'à cette période on devrait être en vacances (5/6 semaines depuis les dernières vacances sont passées et les élèves se sentent donc en vacances, enfin la plupart).

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : trois classes de cinquièmes, trois classes de sixièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : deux classes de troisièmes, une classe de quatrièmes, trois classes de cinquièmes.

Eleven
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: les bavardages sont-ils inévitables ?

Message par flo le Ven 20 Mai 2016 - 18:23

L'initiatrice de ce topic ne répondra plus, elle a été bannie pour contournement de ban et en est à sa 12e identité. Au passage, Abigaïl était aussi mistougri.  

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum