Au fond du trou

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par GreenCpe le Jeu 5 Mai 2016 - 8:18

Etrangement, je ressens la même chose concernant l'ESPE. On nous fait perdre du temps à bosser des dossiers dont on en a rien à faire... l'inspection qui arrive à grand pas. Je suis assez soutenue, mais j'avoue craquer car dans mon établissement j'en fais plus qu'il ne faut et c'est épuisant. J'ai envie de m'investir dans mon bahut mais ajouter cette pseudo formation qui ne sert strictement à rien me fatigue d'autant que j'habite à plus de 100km de l'ESPE !!! C'est rageant de nous mettre ces pressions inutiles. Courage, la fin est proche. Une bonne chose tu rentres chez toi en faisant ce que tu dois, mais je te conseillerais de rester en salle des profs pour trouver du soutien auprès de tes collègues. En principe, ils sont sensibles et conseillent assez bien.

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par gelsomina31 le Jeu 5 Mai 2016 - 8:43

@Suzon Grisou a écrit:Eliantha je ne peux que confirmer ce que les néos ont écrit sur ce fil.
Cela fait plus de deux décennies que j'enseigne, l'autorité et tout ce qui te paraît naturel chez tes tutrices et collègues se / s'est construit petit à petit. Tout ce qui me paraît maintenant naturel, ne l'était pas à mes débuts, on se trouve avec les années et les expériences, une attitude, une "posture" pour employer un terme à la mode, qui nous convient.
Ne sois pas trop dure avec toi, apprend à poser ta voix (la seule chose intéressante que j'ai apprise avec un comédien à l'IUFM alors balbutiant, en 91, ça date) et ménage-toi.
Courage fleurs

Je suis bien d'accord avec ce que dit, Suzon Grisou!

Gelso PE avec dix ans de carrière, qui se rend compte que son plus gros soucis par rapport à la gestion de classe n'était pas son manque d'autorité naturelle (mouarf!!!), mais bien l'expérience de l'enseignement dans une classe et surtout la confiance en soi.
Curieusement, avec des collègues qui me font une minimum confiance, j'ai une autorité naturelle. Avec des collègues qui ne me font pas confiance et qui me savonne la planche auprès des élèves, je suis la plus nulle des profs...

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 5 Mai 2016 - 8:46

@Stered a écrit:Donc il a fallu que je me questionne (mais ce qui est valable pour moi ne l'est pas forcément pour toi, ce sont juste des pistes) : comment faire ?
Mon compagnon m'a fait remarquer que je ne laissais pas de porte de sortie aux gamins. A la moindre incartade, je m'énervais très vite, trop. Donc, j'ai essayé de désamorcer les choses : hausser le ton plus rarement, toujours avant d'être vraiment en colère (donc maîtrise de la voix), essayer l'humour, réclamer le silence en laissant tomber un dico sur la table et non en criant (le gros "boum" les étonnait - à ne pas faire toutes les 2 minutes non plus) et surtout, surtout, réaliser que ce n'était pas "contre moi" qu'ils se comportaient comme ça.

Idem, au début j'avais tendance à sortir le bazooka. Il faut dire que dans mon lycée craignos de banlieue mes élèves sont vraiment mal élevés. Je ne m'attendais pas à autre chose mais tout de même : ils répondent, ils contestent, ils se lèvent en cours sans autorisation (plus trop maintenant car j'ai eu une période heure de colle systématique), ils viennent en cours pour discuter au détriment des élèves qui bossent (bon ils ne sont pas nombreux).

Est-ce que je peux refuser des élèves en cours, tant qu'il ne se sont pas excusés suite à une altercation ? J'ajoute que certains élèves dans le lot sont majeurs. Sans entrer dans le détail, j'ai clairement fait comprendre à quelques élèves que si ils pouvaient ne plus venir à mon cours, ça me ferait des vacances.

_________________
"Je serai le Président de tous les Français, vigoureux, impartial, exigeant", Jacques Chirac.

"C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui", Rémi Gaillard.

"On n'est pas des imbéciles
On a mêm' de l'instruction
Au lycée Pa-pa...
Au lycée Pa-pil...
Au lycée Papillon."
Georgius

LaMaisonQuiRendFou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par Décalage-C le Jeu 5 Mai 2016 - 8:52

@Eliantha a écrit:Merci d'avoir créé ce topic (...) je reste prudente car les stagiaires "redoublants", que je côtoie en formation, m'ont clairement dit que se montrer honnête et avouer ses difficultés aux collègues et à la hiérarchie se retournait toujours contre nous au moment de la titularisation. Je n'ose donc plus rien dire à mes tutrices : je ne prétends pas non plus que tout va bien, mais je reste modérée et évasive ("il y a des jours un peu difficiles, mais ça va" et autres formules vagues.) (...)
Merci à tous les membres de ce forum qui ont l'air d'être toujours patients, compréhensifs, et prêts à donner de bons conseils!

Merci à toi de partager ton expérience. On se sent moins seul en voyant que ça n'arrive pas qu'aux autres. J'ai également regretté en début d'année ma trop grande franchise sur mes difficultés. Je pensais que cette lucidité serait saluée et qu'on me donnerait des conseils en conséquence. En fait on m'a plus enfoncé qu'autre chose et j'en suis venu à me replier sur moi-même, à ne plus rien dire aux formateurs : ce qui n'est pas mieux.
Il y a un juste équilibre à trouver là dessus, il faut savoir dire ce qu'il faut, aux bonnes personnes, au bon moment.

Décalage-C
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par Panta Rhei le Jeu 5 Mai 2016 - 9:56

Je ne peux qu'être d'accord avec ce qui a été dit.

J'ai fait mon stage en 1995 dans un lycée de centre ville où les élèves étaient polis, éduqués et de bon niveau.

Mon premier poste fut en collège REP+: ce fut un désastre. J'avais 24 ans, aucune expérience, aucun recul.

J'ai eu la chance d'obtenir très vite (T2) le collège où je suis encore. Et bien, je peux t'affirmer que ma première année y fut un désastre aussi! - bon, les collègues m'avaient donné les classes C et D (esp. LV2, pas latin, pas €, bref celles dont personnes ne voulait) -

Je suis cette année PP d'une 5ème "difficile" avec 5 loulous de campagne mais loulous quand-même à cadrer, et bien j'y arrive... Et j'y prends même plaisir.

Les années sont passées. J'aurai bientôt les gamins de mes premiers élèves... J'ai vieilli. J'ai appris. Je continue d'apprendre. Je me suis adapté à eux et la spécificité du publique de campagne.

Bref, ne t'inquiète pas! Donne toi du temps. Essaye, à la fin de chaque année scolaire de rédiger ton bilan personnel: tu couches sur le papier tout ce qui a marché, tout ce que veux garder et aussi tout ce qui a foiré en essayant d'analyser pourquoi. Ces petits carnets m'ont bien aider à progresser.

Dernière chose, ou plutôt une anecdote, l'an dernier nous avions une classe de 3ème de la mort qui tue; et bien même le PP de français qui partait en retraite en juin après 40 ans dans le bahut en a bavé des ronds de chapeau! A cette période de l'année, il excluait systématiquement 3 ou 4 élèves (avec la bénédiction des chefs)...

fleurs

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Panta Rhei
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par Eliantha le Jeu 5 Mai 2016 - 13:27

Merci à tous pour ces nombreux mots de soutien et ces précieux conseils! Smile C'est très rassurant de voir que beaucoup de collègues en sont passés par là... Je trouve souvent qu'en salle des profs, il est difficile de se confier, chacun fait comme si tout était naturel... Et cela me fait vraiment du bien de lire vos témoignages et de voir que tout le monde ou presque a traversé des moments pas évidents. Merci! bisous

Je vais suivre vos conseils et faire le "dos rond", faire de mon mieux pour tenir jusqu'à la fin de l'année, en espérant que cela s'améliore avec le temps. Comme le disait sagement Rendash, je crois qu'il est trop tard pour rectifier le tir à ce stade de l'année, mais je peux "survivre" jusqu'aux vacances (plus que 10 semaines, je crois) en espérant que cela s'améliore l'an prochain, que ce début difficile m'ait au moins permis d'apprendre quelque chose. En revanche, si l'inspection se passe mal et que l'on me propose un renouvellement, je vous avoue que je serais très tentée de refuser et de démissionner... Je ne me vois vraiment pas refaire une année comme celle-ci, et mon côté superstitieux y verrait certainement un "signe du destin."

En tous cas, pour le moment, je note précieusement vos conseils: ne pas hésiter à exclure de cours, ne pas se mettre en colère tout de suite et se réserver des "étapes", mieux poser sa voix (j'ai fait beaucoup de chant, autant que ça soit mis à profit!), essayer de relativiser ces mauvais moments car les débuts sont souvent difficiles, et faire le bilan personnel proposé par Panta Rhei, qui me semble une excellente idée.

Encore une fois, merci pour votre soutien, je vais essayer de m'accrocher!

Eliantha
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par ZeSandman le Jeu 5 Mai 2016 - 13:44

@Eliantha a écrit:Merci à tous pour ces nombreux mots de soutien et ces précieux conseils! Smile C'est très rassurant de voir que beaucoup de collègues en sont passés par là... Je trouve souvent qu'en salle des profs, il est difficile de se confier, chacun fait comme si tout était naturel... Et cela me fait vraiment du bien de lire vos témoignages et de voir que tout le monde ou presque a traversé des moments pas évidents. Merci! bisous

Je vais suivre vos conseils et faire le "dos rond", faire de mon mieux pour tenir jusqu'à la fin de l'année, en espérant que cela s'améliore avec le temps. Comme le disait sagement Rendash, je crois qu'il est trop tard pour rectifier le tir à ce stade de l'année, mais je peux "survivre" jusqu'aux vacances (plus que 10 semaines, je crois) en espérant que cela s'améliore l'an prochain, que ce début difficile m'ait au moins permis d'apprendre quelque chose. En revanche, si l'inspection se passe mal et que l'on me propose un renouvellement, je vous avoue que je serais très tentée de refuser et de démissionner... Je ne me vois vraiment pas refaire une année comme celle-ci, et mon côté superstitieux y verrait certainement un "signe du destin."

En tous cas, pour le moment, je note précieusement vos conseils: ne pas hésiter à exclure de cours, ne pas se mettre en colère tout de suite et se réserver des "étapes", mieux poser sa voix (j'ai fait beaucoup de chant, autant que ça soit mis à profit!), essayer de relativiser ces mauvais moments car les débuts sont souvent difficiles, et faire le bilan personnel proposé par Panta Rhei, qui me semble une excellente idée.

Encore une fois, merci pour votre soutien, je vais essayer de m'accrocher!

C'est clair que pour un enseignant c'est une force.
Courage à toi !

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par Ripoux1er le Jeu 19 Mai 2016 - 14:34

Inspection aujourd'hui, les élèves se sont tenus à carreau.

Par contre l'inspecteur m'a clairement fait comprendre lors de l'entretien que je serais sans doute renouvelé du fait de ma gestion de classe moyenne. Par ailleurs, selon lui, je n'ai pas assez mis en activité les élèves. Et j'ai fourni un cours trop dense...
Il a souligné mon sérieux, mon travail et mon empathie avec les élèves. Mais visiblement ça ne suffira pas. D'ailleurs il a à peine regardé les cahiers d'élèves que je lui ai amené. Rolling Eyes

Il m'a dit que si renouvellement il y a, il ne faudra pas le voir comme une sanction. Personnellement j'ai vraiment du mal avec ça, j'ai pas envie de refaire une année avec une formation à la con - et avec le risque de ne pas être validé ! Sad

Après je peux toujours avoir un avis favorable de l'ESPE et de ma CDE, mais je n'y crois guère. En effet, j'ai manqué quelques cours à l'ESPE, même si j'ai rendu tous les travaux demandés. Et la CDE est très hypocrite, je n'ai plus confiance en elle.

Ripoux1er
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par Al-qalam le Jeu 19 Mai 2016 - 14:37

Désolée de lire ça. Et ton tuteur ?

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par Ripoux1er le Jeu 19 Mai 2016 - 14:39

@Al-qalam a écrit:Désolée de lire ça. Et ton tuteur ?

Je m'entends bien avec lui, et il m'a aidé à faire la séance d'inspection. Mais j'ai peur qu'il émette un avis défavorable du fait de mes difficultés ; même si j'ai une bonne marge de progression et selon lui des qualités. J'ai pas vraiment eu le temps de faire un débrief avec lui.

Ripoux1er
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par Al-qalam le Jeu 19 Mai 2016 - 14:40

Tu pourras toujours plaider que tu t'es grandement amélioré si jamais tu es convoqué.

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par amethyste le Jeu 19 Mai 2016 - 15:14

Scrogneugneu ! Qui n'a pas eu de difficultés en début de carrière ?! C'est normal de ne pas être au point (d'ailleurs, au bout de 20 ans de carrière, il m'arrive encore d'avoir des séances pourries, il y a des jours/classes où ça ne le fait pas). Désolée pour toi, mais il reste peut-être encore un espoir ?

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par gelsomina31 le Jeu 19 Mai 2016 - 16:25

fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au fond du trou

Message par maldoror1 le Jeu 19 Mai 2016 - 16:30

Courage Ripoux et Eliantha...nous savons tous à quel point notre métier peut être extrêmement difficile, et nous paraître parfois absurde. Courage, les congés arrivent bientôt...Je me dis souvent, dans les moments difficiles, que si mon cours a profité à ne serait-ce qu'un seul élève, et bien je suis contente...fleurs2  fleurs

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum