Vapotage en salle des profs

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par LaVosgienne le Ven 29 Avr 2016 - 18:35

Science et avenir : http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150415.OBS7297/vapotage-passif-la-nicotine-constitue-t-elle-un-risque.html , on n'est pas sur Cerveau et psycho ni sur Paris Match !

Certes, les propos sont nuancés ici car seule la nicotine est mise en cause. Mais la nicotine n'est pas sans danger, même de façon passive. J'aurais voulu paraître alarmiste, j'aurais mieux choisi ma source, notez ! Je ne cherche pas à déclencher de guerre ouverte ici, je m'interrogeais, c'est tout.

Et il n'empêche que l'OMS considère le vapotage passif comme nocif.

Mais si l'on regarde sur les sites spécialisés dans les cigarettes électroniques, oui, c'est sans danger, pour l'utilisateur comme pour l'entourage. Aucun lobby ne pourra être accusé d'influencer les publications de ce genre de sites Evil or Very Mad (macigarette.fr , breakingvap.fr et lepetitvapoteur.com par exemple....)

LaVosgienne
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par thrasybule le Ven 29 Avr 2016 - 18:40

ça donne le frisson.

_________________
Mon vrai nom est Mémé Boulette.
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!
avatar
thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par wanax le Ven 29 Avr 2016 - 18:40

Je propose que l'on fasse deux salles des profs.
Une pour les fumeurs et vapoteurs, et une pour les cons.
Chacun à sa place.
avatar
wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par JPhMM le Ven 29 Avr 2016 - 18:43

1. Ce ne sont pas des cigarettes électroniques.
2. Si c'est un liquide sans nicotine (comme plus que vous pensez en vapotent Rolling Eyes ) alors plus rien ne remet en cause.
3. Il y a moins de polluant dans mon liquide de vapoteuse que dans votre canapé.


Dernière édition par JPhMM le Ven 29 Avr 2016 - 18:50, édité 2 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par JPhMM le Ven 29 Avr 2016 - 18:45

@wanax a écrit:Je propose que l'on fasse deux salles des profs.
Une pour les fumeurs et vapoteurs, et une pour les cons.
Chacun à sa place.
Evil or Very Mad

Deux salles des profs :
- une pour les fumeurs,
- une pour les vaporeurs,
- une pour les cons.

professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par Rabelais le Ven 29 Avr 2016 - 18:46

Plus de clopes, plus de pinard, plus de vapotage...
Bientôt plus de café ( bah quoi, toutes les revues scientifiques vous diront oh combien la caféine est nocive à haute dose) .
Moi, j'interdirais bien la caunerie ( Very Happy ) mais il n'y a aucune mesure de sa nocivité...comment, j'entends dans l'oreillette que pour la cigarette électronique non plus? Oui, bah, mesure de précaution ma bonne dame.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par JPhMM le Ven 29 Avr 2016 - 18:48

D'ailleurs, j'ai arrêté de réfléchir, ça fait mal à la tête.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par thrasybule le Ven 29 Avr 2016 - 18:52

Je ne sais pas si le vapotage est nocif, en tout cas, franchement, ce genre de fil me donne des crises d'asthme mental, m'asphyxie, tout cela au nom d'un neo-puritanisme bon teint qui se fait le chantre d'un médicalisme paranoïaque.

_________________
Mon vrai nom est Mémé Boulette.
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!
avatar
thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par Rabelais le Ven 29 Avr 2016 - 18:53

@thrasybule a écrit:Je ne sais pas si le vapotage est nocif, en tout cas, franchement, ce genre de fil me donne des crises d'asthme mental, m'asphyxie, tout cela au nom d'un neo-puritanisme bon teint qui se fait le chantre d'un médicalisme paranoïaque.
Que c'est bien dit I love you
Je plussoie.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par Panta Rhei le Ven 29 Avr 2016 - 18:57

Ex fumeur, je vapote; mais je ne le fais pas à la récréation en salle des profs.

Forme de respect...

En revanche, les collègues qui se plaignent P/R au vapotage... Nan mais quoi?

à moins d'avoir X vapoteurs au même moment au même endroit, le reste est de la mauvaise foie.

Juste pour faire Ièche les fumeurs.





_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence

avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par hhelene le Ven 29 Avr 2016 - 18:57

@thrasybule a écrit:Je ne sais pas si le vapotage est nocif, en tout cas, franchement, ce genre de fil me donne des crises d'asthme mental, m'asphyxie, tout cela au nom d'un neo-puritanisme bon teint qui se fait le chantre d'un médicalisme paranoïaque.

veneration
avatar
hhelene
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par thrasybule le Ven 29 Avr 2016 - 18:58

@Panta Rhei a écrit:Ex fumeur, je vapote; mais je ne le fais pas à la récréation en salle des profs.

Forme de respect...

En revanche, les collègues qui se plaignent P/R au vapotage... Nan mais quoi?

à moins d'avoir X vapoteurs au même moment au même endroit, le reste est de la mauvaise foie.

Juste pour faire Ièche les fumeurs.




Il y a de quoi se faire de la bile!

_________________
Mon vrai nom est Mémé Boulette.
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!
avatar
thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par JPhMM le Ven 29 Avr 2016 - 19:00

Oui, un rapport au corps très particulier, mais pas tout à fait nouveau...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par Night Owl le Ven 29 Avr 2016 - 19:06

Je me dis parfois que, soit je suis très Bisounours et ne me rends pas compte que mes collègues me veulent du mal, soit j'ai la chance d'avoir une sdp très cool dans laquelle on arrive à se parler. Je vapote, je n'ai jamais eu de remarque et personne ne plisse le nez en entrant. A chaque fois que le sujet a été abordé on m'a dit que ça ne sentait rien, mais si ce n'était pas le cas, j'irais rejoindre les fumeurs.
avatar
Night Owl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par lalilala le Ven 29 Avr 2016 - 19:06

Loool
Je ne suis pas fumeuse mais j'accompagne les fumeurs devant le lycée, c'est grave?

Sérieusement, j'ai déjà vu deux collègues capoter en salle des profs et je n'ai pas vu où était le problème. Au moins ça sent bon. Pas comme les plats maison mangés en sdp entre midi et 2...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par VinZT le Ven 29 Avr 2016 - 19:13

Autant je ne regrette pas les wagons fumeurs, ni les zones fumeurs dans les avions (ça puait quand même grave là-dedans), ni les endroits bondés de fumée (ah, le plaisir d'avoir ses fringues qui sentent la clope des autres) autant faut pas exagérer avec le vapotage, c'est quand même sans commune mesure (même si les usines à gaz liquide que certains trimballent prêtent à sourire).

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par Shere Khan le Ven 29 Avr 2016 - 19:19

Pour être vapoteur et me documenter depuis cinq ans, les arguments de l'OMS ne tiennent pas la route. Maintenant, à une époque, il m'arrivait -rarement- de vapoter en salle des profs, après avoir demandé l'autorisation de ces derniers. Toujours accordé, sauf une fois où mes collègues ont fini par me dire que mon liquide dégageait une odeur trop sucrée. J'ai immédiatement stoppé et je suis revenu par la suite avec autre liquide qui ne les dérangeait plus (je leur ai à nouveau demandé en leur proposant d'arrêter aussi sec sans discuter). Bref, c'est comme ça qu'on vit mieux.
Vapoter en classe ne me viendrait pas à l'idée. Pour moi, la cigarette électronique est une détente ; en cours, je travaille. La vapote est aussi un plaisir, et, en cours, je ne prends pas mon pied devant mes élèves, si ce n'est avec un très beau texte littéraire.
Voili voilou.
A noter, ce nouvel article : http://www.sciencesetavenir.fr/sante/e-sante/20160428.OBS9411/cigarette-electronique-au-royaume-uni-il-vaut-mieux-vapoter-que-fumer.html?xtor=RSS-16 elephantrose


Dernière édition par Shere Khan le Ven 29 Avr 2016 - 19:21, édité 1 fois

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
avatar
Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par JPhMM le Ven 29 Avr 2016 - 19:21

Je pense que ceux qui évoquaient le vapotage en salle de classe parlaient de moments où ils y sont seuls.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par Shere Khan le Ven 29 Avr 2016 - 19:22

@JPhMM a écrit:Je pense que ceux qui évoquaient le vapotage en salle de classe parlaient de moments où ils y sont seuls.
Dans ce cas, ça m'est aussi arrivé, mais en prenant bien soin d'aérer complètement avant l'arrivée des gamins.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
avatar
Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par Night Owl le Ven 29 Avr 2016 - 19:35

Pour info, le point de vue du professeur Molimard sur la nicotine et, en anglais, effet de la nicotine sur système cardiovasculaire cigarette vs vapote lecteur
avatar
Night Owl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par Night Owl le Ven 29 Avr 2016 - 19:37

@lalilala a écrit:Loool
Je ne suis pas fumeuse mais j'accompagne les fumeurs devant le lycée, c'est grave?

Sérieusement, j'ai déjà vu deux collègues capoter en salle des profs et je n'ai pas vu où était le problème. Au moins ça sent bon. Pas comme les plats maison mangés en sdp entre midi et 2...
Shocked
avatar
Night Owl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par thrasybule le Ven 29 Avr 2016 - 19:39

Le vapotage c'est the New Safe Sex Smoke!
Même avec ça, on nous brise les cojones.

_________________
Mon vrai nom est Mémé Boulette.
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!
avatar
thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par JPhMM le Ven 29 Avr 2016 - 19:40

@Night Owl a écrit:
@lalilala a écrit:Loool
Je ne suis pas fumeuse mais j'accompagne les fumeurs devant le lycée, c'est grave?

Sérieusement, j'ai déjà vu deux collègues capoter en salle des profs et je n'ai pas vu où était le problème. Au moins ça sent bon. Pas comme les plats maison mangés en sdp entre midi et 2...
Shocked
Correction automatique d'iPad.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par JPhMM le Ven 29 Avr 2016 - 19:41

@thrasybule a écrit:Le vapotage c'est the New Safe Sex Smoke!
Même avec ça, on nous brise les cojones.
Couronnes ? Rolling Eyes

Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par Rendash le Ven 29 Avr 2016 - 19:55

@lalilala a écrit:
Sérieusement, j'ai déjà vu deux collègues capoter en salle des profs et je n'ai pas vu où était le problème. Au moins ça sent bon...

Shocked

De mon temps, on faisait ça dans les toilettes, pas dans la salle des profs professeur

avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapotage en salle des profs

Message par User5899 le Ven 29 Avr 2016 - 20:03

@Lou-Anne a écrit:Pour vous, cela ne sent peut-être rien mais pour les autres, si.
Je suis intransigeant sur ce point. Je ne fume plus, mais je vapote. Je considère que le chœur des pleureurs/pleureuses anti-odeurs n'a plus son argument tabagisme passif et j'avais pris les paris qu'ils chercheraient quand même à casser les choses.
J'arrêterai, promis, quand il n'y aura plus
-de bouffe en sdp (tout aussi interdite que le vapotage)
-d'odeurs de sueur rance et de crasse
-de parfums capiteux qui me rendent asthmatique (je signale au passage que le Cilit Bang, c'est pour les chiottes, pas pour le cou).
Pour moi, la discussion s'arrête là, vu qu'elle n'a pas lieu d'être. Ce ne sera pas la première loi de complaisance qui sera battue en brèche. Et on ne me fera pas croire un seul instant que l'odeur du vapotage gêne quiconque.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum