Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Pénélope59
Niveau 5

préparation oral eaf

par Pénélope59 le Dim 1 Mai 2016 - 15:53
Bonjour,

certains de mes élèves de 1ère m'ont demandé si durant la préparation de l'oral au bac , le porte-vues contenant l'ensemble des descriptifs et documents divers (textes , iconographies..)est autorisé .
Le candidat peut-il ou non le feuilleter? Doit-il le laisser à l'examinateur?

merci pour vos lumières.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: préparation oral eaf

par Isidoria le Dim 1 Mai 2016 - 15:56
Oui, ils peuvent, au contraire, ça peut aider. Ils peuvent aussi le feuilleter pendant l'entretien.
avatar
nitescence
Érudit

Re: préparation oral eaf

par nitescence le Dim 1 Mai 2016 - 16:19
Tout à fait ! Bien vérifier toutefois que le porte vues ne comporte pas d'antisèche.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: préparation oral eaf

par User5899 le Dim 1 Mai 2016 - 16:26
Dans notre académie, le conseil est de l'interdire pour éviter les problèmes de fraude. Aucun texte national ne l'autorise. Ce ne peut être qu'une acceptation individuelle, ce n'est pas un droit réglementaire.
avatar
nitescence
Érudit

Re: préparation oral eaf

par nitescence le Dim 1 Mai 2016 - 16:28
Cripure a écrit:Dans notre académie, le conseil est de l'interdire pour éviter les problèmes de fraude. Aucun texte national ne l'autorise. Ce ne peut être qu'une acceptation individuelle, ce n'est pas un droit réglementaire.

c'est le contraire : aucun texte ne l'interdit, c'est donc autorisé.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: préparation oral eaf

par User5899 le Dim 1 Mai 2016 - 16:40
@nitescence a écrit:
Cripure a écrit:Dans notre académie, le conseil est de l'interdire pour éviter les problèmes de fraude. Aucun texte national ne l'autorise. Ce ne peut être qu'une acceptation individuelle, ce n'est pas un droit réglementaire.

c'est le contraire : aucun texte ne l'interdit, c'est donc autorisé.
Vous venez d'accorder l'usage du livre pendant l'écrit de TL avec votre faux principe.
Tout document est interdit dans un examen, sauf ceux qui sont expressément autorisés. mais il est vrai que dans certaines disciplines où l'interdiction est récente, on peut la rappeler.

BO a écrit:La deuxième partie de l'épreuve
La seconde partie de l'épreuve est un entretien, pendant lequel l'examinateur s'attache à conduire un dialogue permanent avec le candidat.
Les objectifs de l'entretien
L'examinateur ne se livre pas à un « corrigé » de la première partie de l'épreuve. Il veille à ne pas exiger du candidat la récitation pure et simple d'une question de cours. Il cherche au contraire :
- à ouvrir des perspectives ;
- à approfondir et à élargir la réflexion, en partant du texte qui vient d'être étudié pour aller vers :
. l'oeuvre intégrale ou le groupement d'où ce texte a été extrait,
. l'une des lectures cursives proposées en relation avec le texte qui vient d'être étudié,
. l'objet d'étude ou les objets d'étude en relation avec le texte qui vient d'être étudié ;
- à évaluer les connaissances du candidat sur l'oeuvre ou l'objet d'étude ;
- à apprécier l'intérêt du candidat pour les textes qu'il a étudiés ou abordés en lecture cursive ;
- à tirer parti des lectures et activités personnelles du candidat.
La conduite de l'entretien
En liaison avec l'objet ou les objets d'étude, l'examinateur cherche à évaluer un ensemble de connaissances et de compétences issu des lectures de l'année. Il ouvre le plus possible cet entretien aux lectures et aux activités personnelles du candidat, telles qu'elles sont mentionnées sur le descriptif.
Pour cette raison, l'examinateur s'appuie sur les propos du candidat et conduit un dialogue ouvert. Il évite les questions pointillistes.


BO a écrit:IV - Documents
Les documents nécessaires
L'examinateur reçoit à l'avance les descriptifs des lectures et activités des candidats qu'il aura à évaluer.
Les photocopies des textes étudiés en lecture analytique ne figurant pas dans les manuels sont jointes aux descriptifs.
Pour l'épreuve, le candidat apporte :
- son exemplaire du descriptif des lectures et activités ;
- deux exemplaires du manuel en usage dans sa classe ;
- un jeu de photocopies des textes ne figurant pas dans le manuel, identique à celui qui a été adressé à l'examinateur ;
- deux exemplaires des oeuvres intégrales étudiées.

Le jour de l'épreuve, l'examinateur apporte les descriptifs des lectures et activités qu'il a reçus ainsi que les textes photocopiés joints.
Les fiches d'évaluation individuelles des candidats ainsi que les bordereaux de notation sont remis aux examinateurs avant l'épreuve.
Tous les candidats scolaires présentent un « descriptif des lectures et activités ». En cas d'absence du descriptif, l'examinateur le mentionne au procès-verbal et procède tout de même à l'interrogation à partir d'un texte de son choix et après discussion avec le candidat sur le travail accompli et les lectures faites dans l'année.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: préparation oral eaf

par User5899 le Dim 1 Mai 2016 - 16:41
@Isidoria a écrit:Oui, ils peuvent, au contraire, ça peut aider. Ils peuvent aussi le feuilleter pendant l'entretien.
Vous avez un texte national réglementaire ?
avatar
Isidoria
Doyen

Re: préparation oral eaf

par Isidoria le Dim 1 Mai 2016 - 16:52
Non, mais dans ma "zone", car nous ne relevons ici d'aucune académie, c'est comme ça que l'on fonctionne. Je pensais que c'était partout ainsi.

J'édite ma réponse après consultation de la charte que nous avons reçue il y a peu: en effet rien n'est précisé concernant les lectures cursives.
A l'étranger, nous avons coutume de monter un descriptif très complet car dans certains établissements on ne trouve pas les documents auxquels il peut être fait mention. Nous mettons donc les textes des L.A. et les textes des L.C. mais c'est à l'appréciation du professeur, on peut ne pas tout mettre. L'élève vient avec ce document qui fait plusieurs dizaines de pages sur lequel il n'a rien écrit jusqu'à l'épreuve, et ensuite il compose dessus.
Je me suis avancée bêtement en m'appuyant sur la coutume que nous avons ici (et dans les trois pays dans lesquels je suis passée).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: préparation oral eaf

par User5899 le Dim 1 Mai 2016 - 17:00
@Isidoria a écrit:Non, mais dans ma "zone", car nous ne relevons ici d'aucune académie, c'est comme ça que l'on fonctionne. Je pensais que c'était partout ainsi.

J'édite ma réponse après consultation de la charte que nous avons reçue il y a peu: en effet rien n'est précisé concernant les lectures cursives.
A l'étranger, nous avons coutume de monter un descriptif très complet car dans certains établissements on ne trouve pas les documents auxquels il peut être fait mention. Nous mettons donc les textes des L.A. et les textes des L.C. mais c'est à l'appréciation du professeur, on peut ne pas tout mettre. L'élève vient avec ce document qui fait plusieurs dizaines de pages sur lequel il n'a rien écrit jusqu'à l'épreuve, et ensuite il compose dessus.
Je me suis avancée bêtement en m'appuyant sur la coutume que nous avons ici (et dans les trois pays dans lesquels je suis passée).

Non mais je suis d'accord avec Nitescence, hein, je trouve que c'est plutôt intelligent de leur laisser les textes. Mais il se trouve qu'on ne doit pas dire aux élèves que c'est un droit et que, du reste, un certain nombre d'examinateurs ne donnent pas l'autorisation. Quant aux chartes que l'on reçoit... Une charte n'a aucune valeur juridique et la moindre des choses est qu'elle soit acceptée par les deux parties, ce qui implique qu'elle puisse être refusée. Cf. la fin de celle de Neo Razz
Contenu sponsorisé

Re: préparation oral eaf

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum