Je critique le SNALC

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Rendash le Mer 4 Mai 2016 - 0:16

@Tangleding a écrit:
@Rendash a écrit:Libé a bien l'air de penser que le PS est de gauche, après tout Razz
C'est à dire que le PS est peut-être plus à gauche que libé... Enfin, moins à droite...

Et de toute façon, le SNALC, c'est dans Minute qu'il devrait s'exprimer. Mais il le fait dans Causeur.


bounce toujours pas de MP bounce

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 4 Mai 2016 - 0:17

@Rendash a écrit:
@Tangleding a écrit:
@Rendash a écrit:Libé a bien l'air de penser que le PS est de gauche, après tout Razz
C'est à dire que le PS est peut-être plus à gauche que libé... Enfin, moins à droite...

Et de toute façon, le SNALC, c'est dans Minute qu'il devrait s'exprimer. Mais il le fait dans Causeur.


bounce toujours pas de MP bounce

Recette pour avoir un MP: faire de vrais reproches étayés sur le SNALC. Là, le sens de l'humour disparaît très vite.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par JPhMM le Mer 4 Mai 2016 - 12:06

Je suis toujours étonné par la répartition hommes/femmes dans les instances (bureaux par exemple) des syndicats enseignants par rapport à cette répartition dans le monde enseignant tout entier.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par JPhMM le Mer 4 Mai 2016 - 12:09

Certains syndicats sont-ils plus sexistes que d'autres ?
Il faudrait faire des statistiques...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Fires of Pompeii le Mer 4 Mai 2016 - 12:10

Les syndicats de droite sont-ils plus sexistes que ceux de gauche? Est-ce que c'est-il possible, comme dirait Cripure ?

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par amour le Mer 4 Mai 2016 - 12:11

@JPhMM a écrit:Je suis toujours étonné par la répartition hommes/femmes dans les instances (bureaux par exemple) des syndicats enseignants par rapport à cette répartition dans le monde enseignant tout entier.
Je dirais que c'est un peu comme le plafond de verre qui a obligé à soumettre le concours de CDE a la logique des quotas.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par JPhMM le Mer 4 Mai 2016 - 12:16

D'ailleurs, quand on sait que les femmes représentent 51,3% de la population française, pourquoi parité serait à 50/50 % ?

scratch


Dernière édition par JPhMM le Mer 4 Mai 2016 - 12:37, édité 1 fois (Raison : oubli de ponctuation finale.)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par William Foster le Mer 4 Mai 2016 - 12:33

@JPhMM a écrit:D'ailleurs, quand on sait que les femmes représentent 51,3% de la population française, pourquoi parité serait à 50/50 %

scratch
C'est encore une réminiscence de longues années de machisme : "parité" est féminin, alors que "pourcentage" est masculin... Donc c'est le 50 % qui gagne !

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Gryphe le Mer 4 Mai 2016 - 12:34

@amour a écrit:
@JPhMM a écrit:Je suis toujours étonné par la répartition hommes/femmes dans les instances (bureaux par exemple) des syndicats enseignants par rapport à cette répartition dans le monde enseignant tout entier.
Je dirais que c'est un peu comme le plafond de verre qui a obligé à soumettre le concours de CDE a la logique des quotas.

??? C'est nouveau ça vient de sortir ? J'ai dû rater cette circulaire. Il y a uniquement, c'est vrai, un double accès en fonction du corps d'origine (concours C1/concours C2), mais c'est pour des raisons de reclassement (ceci dit, si on se lance là-dedans, on est reparti pour 30 pages Laughing ).

Pour la répartition hommes/femmes, c'est souligné dans http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Sociologie_des_syndicats-9782707170125.html (Cf. table des matières) mais c'est donc apparemment le cas dans le syndicalisme en général, même si du coup, c'est plus "voyant" dans le syndicalisme enseignant en raison de ses spécificités.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Ronin le Mer 4 Mai 2016 - 12:46

Ouais enfin au Snalc y a plein de profs de maths. Or tout le monde sait que les maths font souffrir les élèves. C'est bien la preuve d'un syndicat sadique.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par JPhMM le Mer 4 Mai 2016 - 12:46

@Ronin a écrit:Ouais enfin au Snalc y a plein de profs de maths. Or tout le monde sait que les maths font souffrir les élèves. C'est bien la preuve d'un syndicat sadique.
Quelle bande d'anxiogènes !
Profs d'élitisme !
Profs de discrimination ! (also known as delta).


Dernière édition par JPhMM le Mer 4 Mai 2016 - 12:47, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Fires of Pompeii le Mer 4 Mai 2016 - 12:47

@Ronin a écrit:Ouais enfin au Snalc y a plein de profs de maths. Or tout le monde sait que les maths font souffrir les élèves. C'est bien la preuve d'un syndicat sadique.

Que dire des profs de latin alors?

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Invité El le Mer 4 Mai 2016 - 12:48

@Ronin a écrit:Ouais enfin au Snalc y a plein de profs de maths. Or tout le monde sait que les maths font souffrir les élèves. C'est bien la preuve d'un syndicat sadique.
Et le reste, ce sont des profs de lettres classiques. Des bourgeois prétentieux zé élitistes qui méprisent le uulgum pecus. Honteux. Brisons-leur les genoux.


Dernière édition par elpenor le Mer 4 Mai 2016 - 12:48, édité 1 fois

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par JPhMM le Mer 4 Mai 2016 - 12:48

@Fires of Pompeii a écrit:
@Ronin a écrit:Ouais enfin au Snalc y a plein de profs de maths. Or tout le monde sait que les maths font souffrir les élèves. C'est bien la preuve d'un syndicat sadique.

Que dire des profs de latin alors?
Oui.

Latin compris, donc.


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Fires of Pompeii le Mer 4 Mai 2016 - 12:49

elpenor a écrit:
@Ronin a écrit:Ouais enfin au Snalc y a plein de profs de maths. Or tout le monde sait que les maths font souffrir les élèves. C'est bien la preuve d'un syndicat sadique.
Et le reste, ce sont des profs de lettres classiques. Des bourgeois prétentieux zé élitistes qui méprisent le uulgum pecus. Honteux. Brisons-leur les genoux.

topela

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Invité El le Mer 4 Mai 2016 - 12:49

Grillé d'une seconde par FOP  topela

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par amour le Mer 4 Mai 2016 - 12:55

@Gryphe a écrit:
@amour a écrit:
@JPhMM a écrit:Je suis toujours étonné par la répartition hommes/femmes dans les instances (bureaux par exemple) des syndicats enseignants par rapport à cette répartition dans le monde enseignant tout entier.
Je dirais que c'est un peu comme le plafond de verre qui a obligé à soumettre le concours de CDE a la logique des quotas.

??? C'est nouveau ça vient de sortir ? J'ai dû rater cette circulaire. Il y a uniquement, c'est vrai, un double accès en fonction du corps d'origine (concours C1/concours C2), mais c'est pour des raisons de reclassement (ceci dit, si on se lance là-dedans, on est reparti pour 30 pages Laughing ).

Pour la répartition hommes/femmes, c'est souligné dans http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Sociologie_des_syndicats-9782707170125.html (Cf. table des matières) mais c'est donc apparemment le cas dans le syndicalisme en général, même si du coup, c'est plus "voyant" dans le syndicalisme enseignant en raison de ses spécificités.


Cela date de 2012 il me semble. Cela concernait l'admission. J'avais lu un document plus précis que je ne retrouve pas
http://www.education.gouv.fr/cid66455/egalite-professionnelle-entre-les-femmes-et-les-hommes-feuille-de-route-du-ministere.html#Politique_de ressources humaines en faveur de l'égalité professionnelle

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Ronin le Mer 4 Mai 2016 - 13:02

Mais, au Snalc, y a que des profs de prepa à 10 000/mois non ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Invité El le Mer 4 Mai 2016 - 13:08

@Ronin a écrit:Mais, au Snalc, y a que des profs de prepa à 10 000/mois non ?
Oui. Et les autres se prostituent chez Acadomia pour arriver aux mêmes gains. En abandonnant leurs élèves.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par amour le Mer 4 Mai 2016 - 13:11

@Ronin a écrit:Mais, au Snalc, y a que des profs de prepa à 10 000/mois non ?
Pour les adhérents, oui. Pour les sympathisants, il y en a à 9999/ mois (je n'ai rien à cacher) et d'autres qui comptent sur les camarades pour composer leur plateau.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Ronin le Mer 4 Mai 2016 - 13:13

En fait le Snalc c'est le Rotary de l'extrême-drouâte...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Little le Mer 4 Mai 2016 - 13:46

@Fires of Pompeii a écrit:
@Ronin a écrit:Ouais enfin au Snalc y a plein de profs de maths. Or tout le monde sait que les maths font souffrir les élèves. C'est bien la preuve d'un syndicat sadique.

Que dire des profs de latin alors?

Les profs de ... quoi ? scratch

Little
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par PabloPE le Mer 4 Mai 2016 - 14:36

Après si le SNALC veut changer d'image de syndicat de droite il lui suffit de prendre un logo rouge Laughing

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Rendash le Mer 4 Mai 2016 - 14:47

@Ronin a écrit:Pfff, la messe en latin c'est le truc du Moyen Age tout pourri qui sert à dire qu'on boit le sang de l'autre gars non ? quel intérêt ? epi franchement, perdre son temps à étudier ça...

Y'a pas moyen de faire un EPI avec Twilight et le boudin à travers les âges? yesyes

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Elyas le Mer 4 Mai 2016 - 16:52

Changement du titre par la modération.

Elyas, pour la modération.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je critique le SNALC

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 4 Mai 2016 - 16:53

Le nouveau titre

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum