Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Fabienne
Niveau 10

Débat sur la question de corpus

par Fabienne le Mer 4 Mai 2016 - 10:48
Bonjour,

Depuis la rentrée, je suis en poste dans un nouveau lycée. Tout au long de l'année, j'ai ajusté mes pratiques à celles de mes collègues, mais autant je les apprécie, autant nous divergeons clairement sur un point: celui de la question de corpus.

Dans mon esprit, et depuis que j'enseigne, soit pas mal d'années en lycée, la question de corpus est un travail de synthèse, qui doit être concis, aller à l'essentiel, et ne surtout pas être une sorte de commentaire bis.

Or les deux bacs blancs, au cours desquels j'ai corrigé les copies de mes collègues, m'ont poussée à la remise en question. Dans mon lycée, il n'est pas rare que l'introduction, la présentation des textes, fasse une page voire une page et demie rédigée à elle seule. En ce moment, je corrige les copies de L de ma collègue, et de très nombreuses copies contiennent 4, voire cinq pages de copies d'examen entièrement rédigées pour la question de corpus. Est-ce courant en L?
Un autre collègue demande à ses élèves de présenter exhaustivement les textes (registre, mouvement littéraire, résumé, etc.), puis de proposer une problématique et une annonce de plan.
Une autre encore ne met pas la moyenne à cet exercice si la structure adoptée évoque tour à tour chacun des textes séparément des autres.

Jusqu'ici, j'imposais à mes élèves une courte introduction de 5-6 lignes, juste pour nommer le genre, les titres et auteurs des pièces, ainsi que le thème commun. Je leur demandais ensuite de rédiger une à deux pages, pas plus, et d'aller à l'essentiel, sans multiplier les citations. Je me souviens d'inspecteurs, qui lors des commissions sur l'académie de Grenoble, nous disaient de pénaliser toute copie bavarde, qui ne serait pas assez synthétique. Ai-je extrapolé? J'ai l'impression d'avoir été à côté de la plaque pendant des années.

Je pense cependant que le "bon usage" doit se trouver quelque part entre mes pratiques et celles de mes collègues.

J'aurais donc bien aimé savoir comment vous faites, vous, personnellement, et aussi quelles sont les consignes de correction que vous avez reçues ces dernières années pour cette partie de l'épreuve écrite.

Merci d'avance pour vos contributions!
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Débat sur la question de corpus

par Poupoutch le Mer 4 Mai 2016 - 12:51
Bonjour Fabienne,
Je suis stagiaire, donc sans doute pas la mieux placée pour te répondre, mais dans mon lycée, on applique à peu près les mêmes principes que toi : une brève introduction, un traitement comparatif des textes plutôt qu'un traitement successif, une argumentation rigoureuse et une phrase de conclusion pour répondre clairement à la question posée. En gros, le tout fait une à deux pages.
Si j'ai pas mal insisté sur cet exercice parce que j'ai des STMG, à qui ça rapporte un peu plus de points, je sais que certains collègues préfèrent miser avant tout sur les gros exercices d'écriture, et laissent un peu de côté la question de corpus.
Vu le peu de points qu'elle rapporte, et à moins que certains élèves aient vraiment de grandes facilités d'écriture, je pense qu'il n'est pas vraiment raisonnable d'y consacrer 4 ou 5 pages... Il faut garder du temps pour le reste de l'épreuve. Mais je n'ai pas de L et je n'ai pas eu l'occasion d'en corriger... (et chez nous, les L sont plutôt faibles en français... humhum )

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
sinan
Niveau 7

Re: Débat sur la question de corpus

par sinan le Mer 4 Mai 2016 - 12:58
Ce sont tes collègues qui sont à côté de la plaque.
Ce n'est pas compliqué :
l'exercice est sur 4 points, c'est-à-dire un cinquième de la note finale. Donc, sur une épreuve de 4 heures, il faut y consacrer au maximum une heure.
Que peuvent faire tes élèves en une heure, à partir de trois quatre textes souvent très différents et inconnus, en répondant à une question précise qu'il faut correctement cibler ?
Je suis très contente (4/4) quand mes élèves arrivent à rédiger deux pages lisibles, avec quelques remarques intelligentes sur les textes, sans trop de contre-sens. La présentation du corpus dans l'introduction doit être forcément brève, puisqu'il s'agit avant tout d'une convention nécessaire mais sans intérêt. En revanche, j'apprécie vraiment quand l'élève fait un effort de comparaison entre les textes ; il me semble que c'est vraiment le coeur de l'exercice.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Débat sur la question de corpus

par NLM76 le Mer 4 Mai 2016 - 14:34
Pour moi, vos collègues pataugent en plein délire.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Débat sur la question de corpus

par Iphigénie le Mer 4 Mai 2016 - 16:14
En effet: mais le problème c'est qu'au bac les élèves peuvent tomber sur ces delires . Alors certains professeurs prémunissent leurs élèves contre ce risque en entrant dans ce délire...Et c'est pourquoi il faut supprimer cette question! Quand on atteint de telles dérives formalistes sur un exercice c'est qu'il est mort....
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Débat sur la question de corpus

par NLM76 le Mer 4 Mai 2016 - 17:03
Cela dit, je pense de plus en plus que la dissertation à la française s'est enfoncé dans ces marécages depuis longtemps. Depuis au moins mes études au début des années 90, j'entends dire par certains qu'au fond, la seule introduction décide de la valeur d'une copie. C'est à mon sens le signe évident d'une dérive formaliste grave.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Débat sur la question de corpus

par Iphigénie le Mer 4 Mai 2016 - 17:07
@nlm76 a écrit:Cela dit, je pense de plus en plus que la dissertation à la française s'est enfoncé dans ces marécages depuis longtemps. Depuis au moins mes études au début des années 90, j'entends dire par certains qu'au fond, la seule introduction décide de la valeur d'une copie. C'est à mon sens le signe évident d'une dérive formaliste grave.
Faisant partie de la génération qui n'a jamais appris à faire une introduction (et antérieure à la découverte de l'Amérique la problématique, je ne peux que t'approuver. Very Happy
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Débat sur la question de corpus

par NLM76 le Mer 4 Mai 2016 - 17:16
Quelle chance vous avez, chère Iphigénie !
Cela dit, vous ne savez pas combien vous me faites plaisir : j'avais jusque-là l'impression d'être seul au monde — le monde fantasmakatégorique des professeurs de lettres — à penser ainsi.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Débat sur la question de corpus

par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 4 Mai 2016 - 18:00
@Iphigénie a écrit:En effet: mais le problème c'est qu'au bac les élèves peuvent tomber sur ces delires . Alors certains professeurs prémunissent leurs élèves contre ce risque en entrant dans ce délire...Et c'est pourquoi il faut supprimer cette question! Quand on atteint de telles dérives formalistes sur un exercice c'est qu'il est mort....

Oui, de grâce !
avatar
Alliance
Niveau 8

Re: Débat sur la question de corpus

par Alliance le Mer 4 Mai 2016 - 18:12
Oserais-je ajouter que l'intro et la conclusion de la question sur corpus ne sont même plus exigées ?
avatar
ysabel
Devin

Re: Débat sur la question de corpus

par ysabel le Mer 4 Mai 2016 - 19:00
@nlm76 a écrit:Pour moi, vos collègues pataugent en plein délire.

pareil...

pour les séries générales, je dis : 20 à 25 lignes, pas plus... cela ne vaut que 4 points.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Débat sur la question de corpus

par Fabienne le Mer 4 Mai 2016 - 19:10
Ce que je vois, c'est qu'on a vraiment tous des pratiques différentes.

Pour les exemples, qu'est-ce que vous leur dites? Des citations? Des procédés d'analyse? Dans quelle mesure, quel nombre environ?
avatar
Sei
Monarque

Re: Débat sur la question de corpus

par Sei le Mer 4 Mai 2016 - 19:56
@Fabienne a écrit:Dans mon lycée, il n'est pas rare que l'introduction, la présentation des textes, fasse une page voire une page et demie rédigée à elle seule. En ce moment, je corrige les copies de L de ma collègue, et de très nombreuses copies contiennent 4, voire cinq pages de copies d'examen entièrement rédigées pour la question de corpus.

Et combien de pages fait l'explication de texte (ou la dissertation) ? :shock: Combien de temps leur reste-t-il pour composer ?

Pour moi, si la question de corpus ne fait que quatre points, c'est qu'elle vaut un peu moins du quart de la note, et je recommandais (et recommande toujours, en cours particulier) donc à mes élèves de ne pas y consacrer plus d'une heure.
thrasybule
Prophète

Re: Débat sur la question de corpus

par thrasybule le Mer 4 Mai 2016 - 20:01
Je ne comprends pas l'expression "ajuster ses pratiques sur ceux des collègues" puisque, jusqu'à preuve du contraire, l'épreuve est nationale et ne dépend pas petites habitudes locales. Cette question est sur 4 points, la logorrhée que certains imposent dans ce qui serait une présentation des textes, chronophage et sans intérêt (mais qui permet de noircir les pages), la lourdeur des citations qui grève les copies, tout cela fait qu'au bac, on corrige la moitié du travail sur du vide absolu.
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Débat sur la question de corpus

par Fabienne le Mer 4 Mai 2016 - 21:31
@thrasybule a écrit:Je ne comprends pas l'expression "ajuster ses pratiques sur celles des collègues"

- Adapter ma progression à un premier bac blanc début janvier (donc, ne pas voir seulement la question de corpus, l'E.I. et le commentaire au 1er trimestre comme je le faisais avant, mais y ajouter la dissert). Aller plus vite, quoi, et dans l'ordre qu'impose l'objet d'étude retenu pour le premier bac blanc.
- Sur les trois bacs blancs écrits en 4h que je leur donne dans l'année, deux sont corrigés non pas par moi mais par mes collègues. Même chose pour l'oral. Donc, s'il n'y a pas d'harmonisation sur nos attentes, il y a une incompréhension des élèves.
- Fournir une feuille de barème élaborée à partir de la charte des examinateurs de l'académie, et ce pour chaque devoir de type bac: même document en vigueur pour tous les collègues (ça je dois bien dire qu'à l'usage, j'apprécie).
- Les 1001 réunions pour préparer les sujets (qui sont assez joyeuses, fertiles et qui me font découvrir des textes que je ne connaissais pas, donc ça, malgré la charge de travail en plus, j'y trouve mon compte).

(Quoi? Mais ne serait-ce pas Cripure que j'entends s'étouffer en pestant contre les bacs blancs? Smile )

@thrasybule a écrit:jusqu'à preuve du contraire, l'épreuve est nationale et ne dépend pas petites habitudes locales.

Et justement, j'apprécierais beaucoup des consignes claires qui mettraient tout le monde d'accord. Je n'en ai pas trouvé, ni dans la charte des examinateurs, ni dans les consignes de correction dont je dispose.
D'ailleurs, quelqu'un aurait-il dans ses tablettes des consignes de correction, pour n'importe quel sujet de 1ère L, ou ES/S, de ces deux dernières années? Ca m'aiderait vraiment.


Dernière édition par Fabienne le Jeu 9 Juin 2016 - 23:59, édité 1 fois
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Débat sur la question de corpus

par Violet le Mer 4 Mai 2016 - 22:38
Il me semble qu'il y en a sur le site lettres de l'académie d'Aix Marseille.

Tes collègues sont délirants...
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Débat sur la question de corpus

par NLM76 le Jeu 5 Mai 2016 - 0:02
@Fabienne a écrit:Ce que je vois, c'est qu'on a vraiment tous des pratiques différentes.

Pour les exemples, qu'est-ce que vous leur dites? Des citations? Des procédés d'analyse? Dans quelle mesure, quel nombre environ?
Je dis que la question doit occuper une page ou deux, qu'ils s'efforcent de citer un peu... surtout qu'ils perdent le moins de temps possible avec cette calembredaine : quoiqu'ils fassent, ils ont de fortes chances d'avoir entre 1,5 et 2,5. Qu'ils s'occupent surtout du commentaire. Pour la question, on y répond, et puis c'est tout.
Vivement qu'on supprime cette sottise.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Débat sur la question de corpus

par NLM76 le Jeu 5 Mai 2016 - 9:01
Au fait, qu'est-ce que c'est cette manie de dire "question DE corpus" ? On a quand même le droit de ne pas parler comme des débiles, même au sujet d'un exercice débile.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Débat sur la question de corpus

par trompettemarine le Jeu 5 Mai 2016 - 9:02
@Iphigénie a écrit:En effet: mais le problème c'est qu'au bac les élèves peuvent tomber sur ces delires . Alors certains professeurs prémunissent leurs élèves contre ce risque en entrant dans ce délire...Et c'est pourquoi il faut supprimer cette question! Quand on atteint de telles dérives formalistes sur un exercice c'est qu'il est mort....
+10000
avatar
sansara
Modérateur

Re: Débat sur la question de corpus

par sansara le Jeu 5 Mai 2016 - 10:30
@Fabienne a écrit:Ce que je vois, c'est qu'on a vraiment tous des pratiques différentes.

Pour les exemples, qu'est-ce que vous leur dites? Des citations? Des procédés d'analyse? Dans quelle mesure, quel nombre environ?

Je leur demande la même chose que toi en intro. 10 lignes, pas plus.

Pour le développement, je leur demande de confronter les textes (je mets entre 1 et 2 si les textes sont traités successivement) et de justifier leurs affirmations en citant, et si possible de tirer parti des procédés stylistiques (pas systématiquement, mais si la citation s'y prête, c'est bien de le faire, je trouve). Je leur demande une page et demie, 2 maximum, à faire en 1h-1h15.

Certains de mes collègues actuels sont moins exigeants sur l'analyse stylistique, d'après ce que j'ai pu voir au bac blanc.
avatar
nuages
Doyen

Re: Débat sur la question de corpus

par nuages le Jeu 5 Mai 2016 - 10:56
J'ai posé la question à l'inspecteur de lettres qui m'a répondu qu'il n'était pas obligatoire de faire une introduction pour présenter les textes (aucun point du barème) ou qu'elle devait être très courte . On ne met la moyenne que s'il y a comparaison entre les textes, avec brèves citations. Il faut que la longueur du devoir soit proportionnée au barème 4 + 16, une page de synthèse claire organisée en paragraphes précis et concis peut suffire pour la question sur le corpus.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Débat sur la question de corpus

par User5899 le Jeu 5 Mai 2016 - 11:05
Mon propos est très clair : pour 4 points, il faut que ce soit le plus complet possible, le plus court possible. Pendant l'année, ils ont droit à un demi-recto + un verso complet au maximum, après, je ne lis plus (qu'il y ait une ou deux questions).

Et je sanctionne très très fort les copies pour lesquelles le traitement de la question /16 est plus court que celui de la question sur le corpus. Cette question permet, bien sûr, d'explorer le texte qu'on va (peut-être) commenter, mais il ne faut pas pousser.

Quels sont les arguments de vos collègues, Fabienne ? Ils aiment lire des copies vides et interminables ? Il y a les romans de Sollers, dans ce cas.


@Fabienne a écrit:Une autre encore ne met pas la moyenne à cet exercice si la structure adoptée évoque tour à tour chacun des textes séparément des autres.
Je mets 0,5 si les textes sont évoqués successivement, oui. C'est une question sur un ensemble, l'ensemble doit être traité comme tel. Le catalogue, voilà l'ennemi. Mais c'est aussi le catalogue qui pousse aux "développements" interminables.



PS un peu HS : Vous dites, Fabienne, "4 ou 5 pages d'examen" : vous avez des copies d'examen pour les bacs blancs ? Depuis 2014, c'est strictement interdit d'utiliser les copies officielles pour les examens blancs, interdiction motivée au BO  pour limiter les possibilités de fraude.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Débat sur la question de corpus

par User5899 le Jeu 5 Mai 2016 - 11:11
@sinan a écrit:l'exercice est sur 4 points, c'est-à-dire un cinquième de la note finale. Donc, sur une épreuve de 4 heures, il faut y consacrer au maximum une heure.

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Débat sur la question de corpus

par User5899 le Jeu 5 Mai 2016 - 11:13
@Alliance a écrit:Oserais-je ajouter que l'intro et la conclusion de la question sur corpus ne sont même plus exigées ?
Rappelons même qu'elles ne l'ont jamais été !
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Débat sur la question de corpus

par NLM76 le Jeu 5 Mai 2016 - 16:15
J'aime beaucoup l'octosyllabe «Il y a les romans de Sollers.»
Je donnerais bien ça comme sujet : Écrivez une ballade en octosyllabes sur ce refrain. Pour l'envoi, vous adresserez votre poème à NVB ou à une autre intelligence supérieure du début du XXIe siècle.


Dernière édition par nlm76 le Jeu 5 Mai 2016 - 22:58, édité 1 fois

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Contenu sponsorisé

Re: Débat sur la question de corpus

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum