Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Shere Khan le Ven 6 Mai 2016 - 0:15

Pas mieux. On a affaire à des vieux soixante-huitards qui sont passés directement de l'enfance à la sénilité sans être passés par la case adulte. Affligeant !

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par VinZT le Ven 6 Mai 2016 - 0:19

Encore un qui conchie l'élitisme républicain dont il est pourtant issu (khâgne, normale sup). 
C'est tellement pratique d'écouter pérorer ces vieux pontes en ignorant tout des détails « de terrain » et en écartant les profs qui, eux, y sont confrontés.
Au passage, il faudra qu'on m'explique en quoi planifier sur une année scolaire les devoirs  entre collègues aux classes différentes relève d'un impératif.
Et ce monsieur qui pontifie, il professait en commun, quand il enseignait à la Sorbonne ? Ses cours étaient un espace de démocratie où tous étaient égaux ?

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Thalia de G le Ven 6 Mai 2016 - 5:08

Je reviens sur ce qui a pu être dit supra
A. Prost a écrit:L'École n'enseigne pas au nom de l'État, ni au nom de la religion bien sûr, ni au nom du bon plaisir des enseignants : elle essaie d'enseigner au nom d'une vérité qui se cherche. [...] Moi, je suis extrêmement frappé par le néant des pratiques, du comportement - moi ce qui m'intéresse, c'est la façon dont fonctionne l'institution scolaire : au niveau de l'établissement, la délibération collective et le collectif n'existent pas : il y a un chef d'établissement, dont l'autorité est pédagogiquement contestée, il y a des conseils pédagogiques mais les professeurs ne sont même pas capables de se mettre d'accord en début d'année sur le calendrier des interrogations écrites et des devoirs sur table. Pour moi, ça fait partie du contrat pédagogique : ils devraient se mettre d'accord, au cours des quinze premiers jours de l'année sur le travail qu'ils donnent ensemble aux élèves parce qu'il y en a qui donnent des devoirs toutes les semaines et il y en a qui en donnent deux dans l'année, ce qui est quand même anormal. Ils devraient en discuter, se mettre d'accord et accepter qu'il y ait une autorité, un autorité qui dit : "Ben voilà, on se met d'accord ensemble", une autorité démocratique. Nous sommes dans une société à la fois anarchique et totalitaire : totalitaire parce qu'anarchique et anarchique parce que totalitaire. Je trouve que c'est le contraire de la République : la façon dont les professeurs enseignent n'est pas républicaine.
Il foule aux pieds ce qu'on appelle la liberté pédagogique qui nous permet d'organiser notre enseignement, dans le respect des programmes bien sûr. Il nous en reste encore un peu, c'est un des avantages de notre métier.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Verdurette le Ven 6 Mai 2016 - 6:40


A. Prost a écrit:Moi, je suis extrêmement frappé par le néant des pratiques, du comportement .

Hé bé, pour une première lecture au réveil , c'est bon pour le moral ...
Qui est ce monsieur Antoine Prost ? (moi, je ne connais qu'Alain).
J'aimerais bien qu'on l'envoie enseigner une année entière, de préférence dans une maternelle de REP. Ou dans un collège bien hardos.

Si NVB avait souhaité avoir des enseignants à ses journées de refondation, elle les aurait organisées sur une période de vacances scolaires. Cela aurait de facto éliminé une zone sur es trois, mais c'était mieux que rien. Or elle a attendu que toutes les zones aient repris le travail. Ce n'est pas un hasard ...


Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Daphné le Ven 6 Mai 2016 - 6:45

@Iphigénie a écrit:Mais aussi, pourquoi donne-t-on la parole aux personnes âgées pour parler de la refondation de l'école?
Suspect
"Les professeurs ne sont même pas capables de se mettre d'accord en début d'année sur le calendrier des interrogations écrites." Rolling Eyes

Mais pourquoi le ferait-on ?? Quel intérêt ?? C'est totalement crétin !
On fait ses contrôles quand on est prêt, pas pour répondre à un calendrier artificiellement fixé en début d'année ! Ça devient du délire ces experts auto-proclamés totalement déconnectés furieux

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Daphné le Ven 6 Mai 2016 - 6:55

@Lefteris a écrit:Mais personne ne peut donc lui dire , à lui qui pérore devant un auditoire acquis aux réformes, qu'il y aura de moins en moins de "commun" dans une école qui fait autant de  règles que d'établissements , qui disloque totalement les programmes nationaux, qui se  plie à l'européisme le plus anti -républicain qui soit ? C'est une histoire "d'interros écrites" , la République ?
Ca ne commencerait pas par l'éviction définitive des réseauteurs qui n'utilisent la chose publique et les institutions qui les arrangent que dans les discours et dans l'intérêt de leur course effrénée aux places ?

aau aat

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Condorcet le Ven 6 Mai 2016 - 6:58

Antoine Prost est un historien de la Iere guerre mondiale et de l'éducation. Il a enseigné au lycée et à l'université. Possédant les titres de légitimité académiques, il soutient pourtant la réforme du collège.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Daphné le Ven 6 Mai 2016 - 6:58

A. Prost a écrit:L'École n'enseigne pas au nom de l'État, ni au nom de la religion bien sûr, ni au nom du bon plaisir des enseignants : elle essaie d'enseigner au nom d'une vérité qui se cherche. [...] Moi, je suis extrêmement frappé par le néant des pratiques, du comportement - moi ce qui m'intéresse, c'est la façon dont fonctionne l'institution scolaire : au niveau de l'établissement, la délibération collective et le collectif n'existent pas : il y a un chef d'établissement, dont l'autorité est pédagogiquement contestée, il y a des conseils pédagogiques mais les professeurs ne sont même pas capables de se mettre d'accord en début d'année sur le calendrier des interrogations écrites et des devoirs sur table. Pour moi, ça fait partie du contrat pédagogique : ils devraient se mettre d'accord, au cours des quinze premiers jours de l'année sur le travail qu'ils donnent ensemble aux élèves parce qu'il y en a qui donnent des devoirs toutes les semaines et il y en a qui en donnent deux dans l'année, ce qui est quand même anormal. Ils devraient en discuter, se mettre d'accord et accepter qu'il y ait une autorité, un autorité qui dit : "Ben voilà, on se met d'accord ensemble", une autorité démocratique. Nous sommes dans une société à la fois anarchique et totalitaire : totalitaire parce qu'anarchique et anarchique parce que totalitaire. Je trouve que c'est le contraire de la République : la façon dont les professeurs enseignent n'est pas républicaine.


Naaaaaaaaaan, ils faisaient ça les professeurs dans les années 60 ??
La réponse est NON !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Celadon le Ven 6 Mai 2016 - 7:46

J'aurais pas dû lire ça au réveil. De toute façon ils y viendront à la synchronisation robotique des devoirs.
Le rêve totalitaire, c'est eux qui le font. Le cauchemar c'est les enseignants qui le vivent. Que ce monsieur prenne sa retraite, il y a bien assez de péroreurs qui prétendent consolider la République à travers l'école tout en confortant la sape immonde dont elle est victime.
Et puis "et accepter qu'il y ait une autorité, un autorité qui dit"... Suspect

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par ylm le Ven 6 Mai 2016 - 7:53

Ce qui m'a frappé dans ses paroles c'est qu'il déplore que l'école ne fonctionne pas de manière démocratique et dans le même temps il veut imposer tout un tas de choses aux enseignants, de façon totalitaire, il est clairement contre la liberté pédagogique, et il est pour la réforme du collège qui elle a été imposée de façon anti-démocratique (non votée à l'assemblée, rejetée par la grande majorité).

Visiblement il aime s'écouter parler, faire de jolis phrases choc (qui déclenchent des applaudissements dans le public alors qu'elles sont complètement idiotes), il est content de lui, mais il ne sait pas de quoi il parle.


ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par User5899 le Ven 6 Mai 2016 - 8:29

Bref, il est aux fraises.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Condorcet le Ven 6 Mai 2016 - 8:36

Pas du tout : ses positions témoignent d'une certaine continuité.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par User5899 le Ven 6 Mai 2016 - 8:40

Vous ne trouvez pas que tous ces retraités qui passent leur temps à venir emmerder ceux qui bossent devraient perdre le bénéfice de leur pension ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par JPhMM le Ven 6 Mai 2016 - 8:45

@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:

Éteins l’ordinateur JP et prends une tisane . Pour les tourments internes, médite aussi
J'en ai marre de tous ces [modéré] qui, sous prétexte qu'ils font partie de la guilde officielle des courtisans, viennent t'expliquer comment doit être l'enseignement alors qu'ils ne sont même pas compétents pour parler devant une poignée docile d'adultes sans être chiants à mourir.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Rendash le Ven 6 Mai 2016 - 8:51

Il a quoi, ce type, 75 balais? Il ne peut pas prendre une retraite, bien méritée, et la fermer à partir de dorénavant jusqu'à désormais?

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Rendash le Ven 6 Mai 2016 - 8:52

Cripure a écrit:Vous ne trouvez pas que tous ces retraités qui passent leur temps à venir emmerder ceux qui bossent devraient perdre le bénéfice de leur pension ?

Je crains qu'un type comme lui ne souffre d'hyperpension Sad

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par gauvain31 le Ven 6 Mai 2016 - 8:54

Notre lapin adoré ne pourrait-il pas faire un communiqué dont il a le secret pour répondre à ce monsieur ?

Le SNES aussi d'ailleurs....

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par JPhMM le Ven 6 Mai 2016 - 8:55

Quand ceux qui participent de près ou de loin à ces réformes qui, depuis n x 10 années, ont détruit l’Éducation Nationale, constatent que tout va de mal en pis, il faut bien qu'ils empalent leur bouc émissaire préféré, pour ne pas avoir à regarder la vérité en face.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Rendash le Ven 6 Mai 2016 - 8:58

Ha, au passage, ce monsieur est un menteur.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/18/marre-de-la-nostalgie-elitiste_4635667_3232.html

Antoine Prost a écrit:Et puis, je vais vous le dire car, à la fin, trop c’est trop. Vous êtes contre tous les projets de réforme. Mais pour quoi êtes-vous donc ? Osez présenter un projet de réforme. Faites, sur ce sujet comme sur les autres, notre métier d’intellectuels : lisez les enquêtes, les rapports d’inspection, les statistiques. Au lieu de contester avec bonne conscience, osez bâtir une proposition étayée par une documentation solide, sans fuir dans les utopies impossibles à financer.
Une réforme est nécessaire ; celle-ci vous semble mauvaise. Soit. Alors proposez-en une bonne. Mais faites le travail nécessaire pour qu’elle puisse l’être, et ne venez pas nous dire qu’elle consiste à revenir en 1950 : vous savez que c’est impossible ; l’Histoire ne repasse jamais les plats. La passion que mettent les « intellectuels contre » à refuser tout changement, sans jamais en proposer, les déconsidère : pour faire vivre la tradition, il faut lui ouvrir les voix de l’avenir.

Voilà, voilà.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Celadon le Ven 6 Mai 2016 - 9:02

Euh... en plus du boulot démentiel dans des conditions pas toujours au top euphémisme inside, il faudrait AUSSI pondre une réforme à partir de leurs stats et autre doc "solide" qui nous ont menés là où on est ??? Shocked furieux

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Daphné le Ven 6 Mai 2016 - 9:02

Cripure a écrit:Vous ne trouvez pas que tous ces retraités qui passent leur temps à venir emmerder ceux qui bossent devraient perdre le bénéfice de leur pension ?

Oui mais pour ça il faudrait reconnaître qu'ils est nul et emmerde ceux qui bossent, bref ne plus lui offrir une tribune pour qu'il vienne y débiter des co.......!
Ce qui n'est pas le cas.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Celadon le Ven 6 Mai 2016 - 9:03

Il n'était pas déjà de service de podium sous la droite, celui-là ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Ronin le Ven 6 Mai 2016 - 9:03

Cripure a écrit:Vous ne trouvez pas que tous ces retraités qui passent leur temps à venir emmerder ceux qui bossent devraient perdre le bénéfice de leur pension ?

Entièrement d'accord. Le prototype de l'idéologue qui conchie le système qui lui a permis d'arriver là où il est. Et qu'il fait la leçon. Je ne lui dis pas comment encadrer des thèses, qu'il s'occupe de ses escarres et nous lâche la grappe.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par JPhMM le Ven 6 Mai 2016 - 9:07

@Celadon a écrit:Il n'était pas déjà de service de podium sous la droite, celui-là ?
Il bouffe à tous les râteliers.

"Mon seigneeeuuuur, oui vous avez raison, c'est de la faute aux enseignants qui ne comprennent rien au génie de votre politique exceptionnelle. Oui, mon seignnnneeeuuur, je vais faire une ode à votre gloire mon seigneuuuuuurrr, et je vais les crucifier de ce pas, mon seignnneuuuuur. Permettez que je lèche votre botte, mon seignnnnnneuuuur, pour mon plaisiiiiiiiiir...."

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Reine Margot le Ven 6 Mai 2016 - 9:10

@Iphigénie a écrit:Mais aussi, pourquoi donne-t-on la parole aux personnes âgées pour parler de la refondation de l'école?
Suspect


Parce que ça permet de trouver des gens diplômés qui crachent sur les enseignants, et cautionnent la réforme auprès du grand public?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignants étrillés par Antoine Prost aux "journées de la Refondation"

Message par Luigi_B le Ven 6 Mai 2016 - 9:14

@Verdurette a écrit:J'aimerais bien qu'on l'envoie  enseigner une année entière, de préférence dans une maternelle de REP. Ou dans un collège bien hardos.

Antoine Prost connaît bien les élèves, ainsi qu'il l'indique dans le débat :

Il y a le problème du respect de l'autre : quand j'entends un certain nombre d'interviews à la télévision, je trouve que le thème du "Ils nous méprisent" est quand même un thème qui revient trop souvent pour qu'on ne s'interroge pas.

Par ailleurs, s'il lisait les notes de la DEPP en 2015, Antoine Prost saurait que "dans leur grande majorité, les lycéens sont satisfaits de l’ambiance dans leur établissement, estiment vivre de bonnes relations avec les enseignants". De même au collège dans une autre note de 2013...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum