Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 13:47

@mathmax a écrit:
@Tangleding a écrit:Ce n'est pas parce que la France gagne la coupe du monde la fois où elle se passe en France que ça veut forcément dire que la victoire est due à ce facteur.

La concomitance temporelle n'établit pas de rapport de causalité. Tu es scientifique, tu es mieux placé que moi pour le savoir.

Voilà Laughing c'est bien ce que je disais : une malheureuse coïncidence !
En fait le rapport de cause à effet n'est pas d'ordre juridique si tu préfères.

Comme le MEN veut imposer sa réforme et a besoin de dire que les collègues sont formés pour imposer la réforme, il tente d'imposer par tous les moyens ses formations.

Ce qui ne veut pas dire que les arguments qu'avance l'administration sont pertinents.

Par contre, et c'est regrettable, les anciens opposants des nouveaux décrets statutaires, orgas qui s'y sont opposés ou opposants internes de celles qui ont laissé passer en s'abstenant, se réveillent aussitôt et affaiblissent potentiellement le rapport de force à venir.

Note que je suis au SNES et j'ai d'abord été très critique à l'égard de ce projet de nouveaux décret... Y compris lors d'un congrès académique.

Mais sur les points que tu évoques j'ai effectivement été convaincu par les arguments des camarades. Sur deux autres je considère que c'était une bêtise : les IMP en particulier et un autre point sur lequel je me tairai car il n'a jamais été relevé et nous sommes lus par l'administration. (je fais de gros poutous à la cellule de veille du MEN d'ailleurs)


Dernière édition par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 13:53, édité 1 fois

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 14:02

Je cite et commente ce fameux bloc de missions liées (sans aucune prescription d'heures et qui reprend strictement ce qu'on retrouvait déjà dans le code de l'éducation) :

Les missions liées au service d’enseignement qui comprennent les travaux de préparation et les recherches personnelles nécessaires à la réalisation des heures d’enseignement [diable : le MEN peut nous obliger à préparer nos cours et corriger nos copies, car avant ce nouveau décret on ne le faisait pas !], l’aide et le suivi du travail personnel des élèves [encore une nouveauté !], leur évaluation [damned !], le conseil aux élèves dans le choix de leur projet d’orientation en collaboration avec les personnels d’éducation et d’orientation [bigre de bougre, ce qui justifie notre ISOE!], les relations avec les parents d’élèves [il n'y a pas un article du code de l'éducation qui le stipulait ? J'ai souvenir qu'on le faisait avant les nouveaux décrets...], le travail au sein d’équipes pédagogiques constituées d’enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d’élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire [comment ? on va se réunir en conseil de classe ou en conseil d'enseignement à cause de ces horribles nouveaux décrets ?] . Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les personnels de santé, sociaux, d’orientation et d’éducation. [Sacrebleu ça me rappelle la Commission éducative ! Qui ne date pas plus des nouveaux décrets de 2014 que le reste...]

Et le grand absent ? Aucune mention de la "formation" dans ces nouveaux décrets statutaires honnis et leur diabolique "bloc de missions liées" !

Bref, puisque tu m'as renvoyé à une publication d'une organisation qui se répand beaucoup sur le vice caché des nouveaux décrets :

"FO-drait passer à autre chose, camarade..."


Dernière édition par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 14:20, édité 2 fois

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par mathmax le Sam 7 Mai 2016 - 14:13

Reste dans le déni tant que tu veux, je pense que les collègues qui sont objectifs voient bien que leur situation se dégrade. Je sais, il ne s'agit que d'une coïncidence...

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 14:15

@mathmax a écrit:Reste dans le déni tant que tu veux, je pense que les collègues qui sont objectifs voient bien que leur situation se dégrade. Je sais, il ne s'agit que d'une coïncidence...
Tu es vraiment professeur de mathématiques ? Je viens de te faire une démonstration que tu te gardes bien de contester et tu me parles de ressenti ou de déni ?

Que la situation des collègues se dégrade, je le constate et le combats, mais dire que c'est la faute aux décrets statutaires de 2014 n'en est pas moins une contrevérité...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par mathmax le Sam 7 Mai 2016 - 14:50

@Tangleding a écrit:
@mathmax a écrit:Reste dans le déni tant que tu veux, je pense que les collègues qui sont objectifs voient bien que leur situation se dégrade. Je sais, il ne s'agit que d'une coïncidence...
Tu es vraiment professeur de mathématiques ? Je viens de te faire une démonstration que tu te gardes bien de contester et tu me parles de ressenti ou de déni ?

Que la situation des collègues se dégrade, je le constate et le combats, mais dire que c'est la faute aux décrets statutaires de 2014 n'en est pas moins une contrevérité...

Oui, mais je n'ai pas vu de démonstration dans tes propos, désolée. FO a prévenu et largement démontré que ces décrets étaient dangereux, les décrets passent, la situation, comme prévu, se dégrade, mais ce n'est pas à cause des décrets. Que répondre à cela ? Les arguments pour l'instant n'ont pas de prise sur ceux qui veulent à tout prix croire. Laissons passer un peu de temps, on fera le bilan dans quelques années.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 14:55

Okay en ce qui me concerne je suis professeur de français, j apprends (entre autre) à lire à des élèves, mais pas à des collègues et je ne peux donc rien de plus pour toi.

Comme dirait un humoriste que je n aime pas trop et puisque tu cites certains camarades démonstrateurs de rien du tout :

"Il FO lire."

Bonne fin de journée.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par V.Marchais le Sam 7 Mai 2016 - 15:39

Je crois aussi que, sur ce coup, le SNES comme le SNALC font preuve d'un aveuglement qui n'a d'égal que celui de l'UNSA en matière de pédagogie.
On peut nous dire tout ce qu'on voudra sur ce que permettaient en théorie le décret de 50 : les faits sont têtus. Et les faits sont les suivants : partout, les CDE multiplient les OM pour tout et n'importe quoi, en arguant de notre nouveau statut.
C'est quand même fou, tous ces CDE qui ne savent pas que ça n'a rien à voir...

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Sam 7 Mai 2016 - 15:48

La formation ne fait effectivement pas partie des "missions liées" (mais elle en faisait partie dans la première version). Mais encore une fois la question est la suite : quel est le temps de service des enseignants du second degré ?

Avec le décret 2014, il ya désormais les 15h/18h + les missions liées, le tout dans un cadre extensible. C'est la raison pour laquelle les formations, que l'on peut imposer sur le temps de service, peuvent désormais déborder le service d'enseignement.

Au passage, l'an dernier, le ministère avait tenté d'imposer une demi-journée de sur le socle commun. Ca n'avait pas été possible, j'ai même un mail de mon secrétaire académique du Snes, qui expliquait à l'epoque qu'il n'était pas possible d'imposer à un prof une quelconque présence en dehors des horaires de son emploi du temps.
Le précédent gouvernement avait également tenté sans succès de mettre des journées de formation sur la réforme Châtel des lycées.

Alors, comment prétendre que l'identité professionnelle a été préservée !

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 15:53

Ah ah je me marre . Une anecdote au sujet des CE :

Au 2e trimestre je me rends compte que la soirée de réunion parents profs est programmée un jour où je me rends à une formation syndicale.

J envoie à l adjointe un mot pronote signalant ceci et indiquant que si le créneau est maintenu je ne pourrai participer aux réunions.

Réponse de l adjointe (qui sait pourtant que je ferraille au snes ) : en vertu des nouveaux décrets etc avec les références du texte...

Mais d abord du fait du côté dr l éducation il n était pas besoin d évoquer les nouveaux décrets.

De deux les décrets de la FP de 82 et 83 relatifs aux droits syndicaux libèrent du service l agent qui participe à une formation syndicale.

C est ce que j ai indiqué via pronote et l adjointe n y a rien trouvé à redire... Ensuite il d est trouvé que la formation à été ajournée et j ai eu l amabilité de les en informer...

Mais quand on préjuge de la connaissance ou compréhension des textes par les perdir je me marre...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par mathmax le Sam 7 Mai 2016 - 15:54

@Tangleding a écrit:Okay en ce qui me concerne je suis professeur de français, j apprends (entre autre) à lire à des élèves, mais pas à des collègues et je ne peux donc rien de plus pour toi.

Comme dirait un humoriste que je n aime pas trop et puisque tu cites certains camarades démonstrateurs de rien du tout :

"Il FO lire."

Bonne fin de journée.

En tant que professeur de français, j'espère que tu es conscient de ton absence d'argument et de la médiocrité de l' attaque ad hominem.

Allez, sans rancune, et n'oublie pas ton ordonnance : trois fois par jour, répéter à haute et intelligible voix : " c'est une coïncidence, le décret de 2014 n'y est pour rien !". Et tous les soirs : "il n'est pas question dans le décret de la réglementation applicable à l'ensemble des fonctionnaires en matière de temps de travail (soit 1593 heures ... aujourd'hui), ça c'est FO qui le dit et il ne faut pas écouter FO, c'est des méchants et il faut s'en moquer."

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par dami1kd le Sam 7 Mai 2016 - 15:57

Vous déviez sacrément du sujet là... La collègue demande simplement si 15-19h est un horaire "normal" pour une formation et en deux pages, je ne crois pas encore avoir vu de réponses à ce sujet !
Surtout qu'on ne sait pas s'il s'agit d'une formation avec OM ou d'une réunion en interne dans son établissement...

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par XIII le Sam 7 Mai 2016 - 16:01

On ne dévie pas du sujet bien au contraire. Il n'y a plus d'horaires "normaux" tu es fonctionnaire tu fonctionnes (avec le nouveau Décret 2014!).

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Sam 7 Mai 2016 - 16:06

C'est tout à fait ça ! Où dit autrement, on ne déroge plus, on passe d'un régime d'obligations de service à une logique de temps de travail.

D'où la nécessité impérieuse de se battre maintenant contre ce décret, qui ne sécurisé rien du tout. Et qui n'est qu'un commencement, on peut en effet considérer que la suite logique sera d'annualiser également le service d'enseignement.

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 16:07

@Rico 84 a écrit:La formation ne fait effectivement pas partie des "missions liées" (mais elle en faisait partie dans la première version).
et ce n est pas un hasard si le snes s'est battu et à obtenu le retrait de cette mission...

Mais encore une fois la question est la suite : quel est le temps de service des enseignants du second degré ?
Le temps de service d enseignement reste défini à 15h / 18h.

Le reste peut être ajouté par ordre de mission nominatif etc aux deux conditions signalées.

Avec le décret 2014, il ya désormais les 15h/18h + les missions liées, le tout dans un cadre extensible. C'est la raison pour laquelle les formations, que l'on peut imposer sur le temps de service, peuvent désormais déborder le service d'enseignement.
Mais c était déjà le cas et seul le rapport de force peut y mettre des limites. A nous de jouer.

Au passage, l'an dernier, le ministère avait tenté d'imposer une demi-journée de sur le socle commun. Ca n'avait pas été possible, j'ai même un mail de mon secrétaire académique du Snes, qui expliquait à l'epoque qu'il n'était pas possible d'imposer à un prof une quelconque présence en dehors des horaires de son emploi du temps.
Le précédent gouvernement avait également tenté sans succès de mettre des journées de formation sur la réforme Châtel des lycées.
Mais non il n y a eu aucun action juridique pour empêcher cela de se fairehors du temps de travail. C est simplement du rapport de force. Le camarade secrétaire académique usé de raccourci.

Alors, comment prétendre que l'identité professionnelle a été préservée !
Tu concédés que ce nouveau décret n est sur la formalisation en un seul texte statutaire du décret de 50 et des articles du code de l education relatifs à nos ORS.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 16:12

Vous êtes bouchés je vais abandonner. Nous étions déjà fonctionnaires. En outre les décrets d août 2014 precisent bien en visa "dans le cadre des disposition générales du statu de la FP et des statuts particuliers"

Ce qui nous dispense du décompte des 1607h du statut général...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Sam 7 Mai 2016 - 16:18

Un extrait du rapport de la cour des comptes de 2013 pour comprendre le problème posé par le statut de 50 à tous les gouvernement, le fait qu'ils freinaient les "réformes", qu'il y a bien un problème dans le fait que le code de l'éducation fasse son entrée dans un décret sur les ors (et les missions donc):

"La seule obligation à laquelle sont tenus les enseignants en vertu desdits décrets est donc d’assurer entre quinze et dix-huit heures de cours hebdomadaires30, pendant la durée officielle de l’année scolaire, soit trente-six semaines31. En conséquence, en dépit de la définition légale des missions, tout travail de l’enseignant autre que celui de « faire cours » n’est pas identifié dans son temps de service, ce qui est doublement dommageable, pour l’enseignant qui ne peut pas voir son implication pleinement reconnue, et pour le chef d’établissement qui est tributaire de la bonne volonté des enseignants. "

Le rapport pochard rejeté par les syndicats en 2008 montre que les organisations avaient bien conscience du problème:

"Comme le soulignait déjà le rapport de la commission d’études sur la fonction enseignante dans le second degré de 1972, « la diversité des missions est (d’ailleurs) plus grande encore (que l’analyse ne pourrait le laisser croire). Elle n’est pas, de plus, une diversité stable : de nouvelles missions peuvent apparaître ou se développer en fonction même de l’autonomie des établissements ». L’intérêt de recenser les missions et activités des enseignants est double. Cela permettrait d’abord – et ce serait une première étape essentielle sur un sujet qui ne fait pas consensus – de déterminer collectivement les points d’accord sur les missions et activités qui doivent relever du métier d’enseignant. Cela permettrait ensuite – et ce serait une occasion pour les enseignants de voir reconnues des activités parfois assurées sur la base de la bonne volonté – d’identifier mieux et de valoriser, c'est-à-dire de rémunérer le cas échéant, les services effectivement rendus. Les organisations syndicales appellent à ce recensement pour clarifier les règles, mais le craignent aussi, car elles redoutent que ce soit l’occasion d’aligner les enseignants sur les autres fonctionnaires en matière de temps de travail, notamment en imposant un temps de présence et une organisation contrainte de ce temps dans les établissements et les écoles. Tout effort de recensement conduira, de fait, à mettre en lumière l’hétérogénéité des situations et renforcera l’idée d’un traitement différencié, ce qui suscite toujours des réserves de la part des syndicats, d’autant que la différenciation devrait s’opérer pour partie au niveau des établissements et des écoles, autre sujet de vigilance des partenaires syndicaux. "

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 16:20

@mathmax a écrit:
@Tangleding a écrit:Okay en ce qui me concerne je suis professeur de français, j apprends (entre autre) à lire à des élèves, mais pas à des collègues et je ne peux donc rien de plus pour toi.

Comme dirait un humoriste que je n aime pas trop et puisque tu cites certains camarades démonstrateurs de rien du tout :

"Il FO lire."

Bonne fin de journée.

En tant que professeur de français, j'espère que tu es conscient de ton absence d'argument et de la médiocrité de l' attaque ad hominem.

Allez, sans rancune, et n'oublie pas ton ordonnance : trois fois par jour, répéter à haute et intelligible voix : " c'est une coïncidence, le décret de 2014 n'y est pour rien !". Et tous les soirs : "il n'est pas question dans le décret de la réglementation applicable à l'ensemble des fonctionnaires en matière de temps de travail (soit 1593 heures ... aujourd'hui), ça c'est FO qui le dit et il ne faut pas écouter FO, c'est des méchants et il faut s'en moquer."
Ecoute j'ai argumenté et tu me réponds par "le camarade Napoléon FO a toujours raison" alors je n'insiste pas...

Les camarades du SNES qui connaissent mon opiniâtreté et l'ont éprouvée lors des débats sur ces nouveaux statuts doivent se marrer de voir que finalement il y a beaucoup plus têtu que moi...

J'ai partagé d'abord vos réticences mais seuls les imbéciles ne changent pas d'avis quand un raisonnement est logique. J'ai développé mon raisonnement amplement, pas l'un d'entre vous n'a contesté sur la base des textes. Vous vous contentez d'évoquer les coincidences comme si ça établissait rationnellement un lien de cause à effet ce qui est tout à fait contraire à l'esprit scientifique.


_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par kioupsPBT le Sam 7 Mai 2016 - 16:22

On a eu deux convocations pour tout l'établissement pour des réunions de 16h à 19h. Avec OM. En la présence d'un IPR.

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Sam 7 Mai 2016 - 16:22

Tangleding, les statuts particuliers ne contiennent aucune indication sur le temps de travail des enseignants, donc la référence aux décrets de 72 n'apporte rien. On dérogeait du fait des décrets de 50.

D'ailleurs, les décrets de 72 ont été une première tentative (avortée) de redéfinir le temps de travail des enseignants.

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 16:26

@Rico 84 a écrit:Un extrait du rapport de la cour des comptes de 2013 pour comprendre le problème posé par le statut de 50 à tous les gouvernement, le fait qu'ils freinaient les "réformes", qu'il y a bien un problème dans le fait que le code de l'éducation fasse son entrée dans un décret sur les ors (et les missions donc):

"La  seule  obligation  à  laquelle  sont  tenus  les  enseignants  en  vertu desdits  décrets  est  donc  d’assurer  entre  quinze  et  dix-huit  heures  de  cours hebdomadaires30,  pendant  la  durée  officielle  de  l’année  scolaire,  soit trente-six  semaines31.  En  conséquence,  en  dépit  de  la  définition  légale  des missions,  tout  travail  de  l’enseignant  autre  que  celui  de  «  faire  cours  » n’est  pas  identifié  dans  son  temps  de  service,  ce  qui  est  doublement dommageable,  pour  l’enseignant  qui  ne  peut  pas  voir  son  implication pleinement  reconnue,  et  pour  le  chef  d’établissement  qui  est  tributaire  de la  bonne  volonté  des  enseignants. "
Nous sommes d'accord "Rico 84" : nous étions seulement tenus à 15/18h de service d'enseignement dans les anciens décrets et, dans les nouveaux, le temps d'enseignement reste le même. Le reste n'étant pas "comptabilisé" c'est donc comme avant les nouveaux décrets le seul rapport de force qui permettra toujours d'en limiter l'accumulation... C'était déjà le cas précédemment mais le rapport de force prenait appui non sur le décret statutaire mais sur le code de l'éducation. C'est la seule distinction.

Le rapport pochard rejeté par les syndicats en 2008 montre que les organisations avaient bien conscience du problème:

"Comme le soulignait déjà le rapport de la commission d’études sur la  fonction enseignante dans le second degré de 1972, «  la  diversité  des  missions  est  (d’ailleurs)  plus  grande  encore  (que l’analyse  ne  pourrait le laisser  croire). Elle  n’est pas, de  plus,  une  diversité stable  : de  nouvelles missions peuvent apparaître  ou se  développer  en  fonction  même de  l’autonomie  des  établissements  ». L’intérêt de recenser les missions et activités des enseignants est double. Cela permettrait d’abord – et  ce serait une première étape essentielle sur un  sujet qui ne  fait pas consensus – de déterminer collectivement les points d’accord  sur les missions et activités qui doivent relever du métier d’enseignant. Cela permettrait ensuite –  et  ce serait  une occasion  pour les enseignants de voir reconnues des activités  parfois assurées sur la base de  la bonne volonté  – d’identifier mieux et de valoriser,  c'est-à-dire de  rémunérer le  cas échéant, les services effectivement rendus. Les organisations syndicales appellent à ce recensement pour clarifier les règles,  mais le craignent aussi, car elles redoutent que ce soit l’occasion  d’aligner les enseignants sur les autres fonctionnaires en  matière de  temps de travail, notamment en imposant un temps de présence et  une organisation contrainte de ce temps dans les établissements et les écoles. Tout effort de recensement conduira, de fait,  à mettre  en lumière l’hétérogénéité des situations  et renforcera l’idée d’un traitement différencié, ce  qui suscite toujours des  réserves de la part des syndicats, d’autant que la différenciation devrait s’opérer pour partie au niveau des établissements et des écoles, autre sujet de  vigilance des partenaires syndicaux. "
Or ce qu'on voit c'est que les nouveaux décrets ne comptabilisent en terme horaire que le temps de service. En outre les missions liées ne sont que celles des ORS d'après le code de l'éducation. Le "surplus" à rémunérer ce sont les missions complémentaires rétribuées en IMP, point sur lequel je reste un peu critique d'ailleurs...


Dernière édition par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 16:39, édité 1 fois

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 16:37

@Rico 84 a écrit:Tangleding, les statuts particuliers ne contiennent aucune indication sur le temps de travail des enseignants, donc la référence aux décrets de 72 n'apporte rien. On dérogeait du fait des décrets de 50.

D'ailleurs, les décrets de 72 ont été une première tentative (avortée) de redéfinir le temps de travail des enseignants.
Ces statuts de 72 dérogeaient donc déjà au statut général...

Tout comme nos statuts 2014 dérogent en matière de décompte du temps de travail (service hebdomadaire)

Comme tu le fais observer les statuts de 72 étaient une tentative avortée de redéfinir notre temps de service tout comme le sont ceux de 2014... Nous sommes parfaitement d'accord en fait, on le disait différemment...

Je tapais sur mon petit smartphone aussi ce qui n'était guère pratique pour développer pour mes 3 derniers messages.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par XIII le Sam 7 Mai 2016 - 16:41

Le PPCR= rapprochement des corps de toute la FP (de 200 corps on passerait à 13 environ...)

Dans le même temps on a une modification du décret de 50 dans le 2ND degré et un projet de modification des ORS des enseignants du 1 er degré qui rajoute lui aussi "des missions".

Et on a aussi une réforme des cycles, où pour la 1ere fois un cycle (3) va être à cheval sur le collège et l'élémentaire, avec des enseignants qui avaient des ORS différents...

Le but de la manoeuvre est de fusionner les 2 corps, de permettre à plus ou moins long court terme de déconnecter les "heures élèves" des "heures enseignants" vers les 1607 heures.

"De nombreuses catégories d'agents bénéficient en effet d'un temps de travail inférieur à la durée légale. Il s'agit, notamment, d'agents soumis à des obligations réglementaires de service (comme les enseignants) à une pénibilité ou à des horaires décalés (comme les surveillants de prison). C'est pourquoi la Cour des comptes préconise le réexamen de ces régimes dérogatoires au régime de droit commun, afin d'en apprécier la justification et d'en stopper les pratiques non conformes." (Cour des comptes)

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Sam 7 Mai 2016 - 16:44

La logique des décrets de 72 est entrée en contradiction avec ceux de 50 qui définissaient le service uniquement en heures de cours, c'est cela un régime d'obligations de service.

Mais les décrets de 50 n.existent plus. Le décret de 2014 redéfinit le service en "missions", il ne permet plus de déroger en matière de temps de travail, et tu noteras que je n'insiste même pas sur la phrase qui situe le cadre des deux ensemble d'obligations qui s'imposent aux profs.

Malheureusement, l'impact du décret 2014 se mesure déjà avec les "formations", et avec la,multiplication des tâches auxquelles tous les enseignants sont confrontés depuis la rentrée.

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Sam 7 Mai 2016 - 16:46

Tout à fait, le projet de décret ors premier degré se rapproche bcp de la logique du décret 2014. Ne serait-ce qu'avec l'introduction du mot "missions" dans le titre.

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Sam 7 Mai 2016 - 16:46

XIII je suis d'accord avec toi sur l'objectif de ceux qui ont établi ces textes réglementaires, mais pour le moment ces textes ne permettent pas d'atteindre cet objectif, ils restent pour nous une garantie qu'il faut défendre vigoureusement.

Et le meilleur moyen de mettre en place le rapport de force qui permet de contrecarrer les souhaits de ces messieurs de la CC, de l'IFRAP and co c'est de ne pas laisser croire à nos collègues que ces décrets démolissent les garanties statutaires que précisément ils contiennent toujours...

C'est déjà bien assez de devoir compenser la perte de culture militante du corps enseignant (même si la réforme NVB a un peu réveillé le corps enseignant, en particulier les jeunes collègues)...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum