Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par V.Marchais le Dim 8 Mai 2016 - 19:46

Et que comme les 30 heures dans l'établissement, on les fait déjà, autant que ce soit reconnu par un texte... Suspect

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par musa le Dim 8 Mai 2016 - 19:52

@V.Marchais a écrit:Et que comme les 30 heures dans l'établissement, on les fait déjà, autant que ce soit reconnu par un texte... Suspect

Je crains que ce ne soit visionnaire Crying or Very sad

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Pat B le Dim 8 Mai 2016 - 21:23

Bah moi je ne les fais pas, je vais traîner au café du coin, faire mes courses, corriger mes copies dans mon camping-car (véridique!), bref je disparais... il suffit qu'on se donne le mot !

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Dim 8 Mai 2016 - 21:41

@V.Marchais a écrit:Changements juridiques ou pas, le message auprès de l'institution - voire des collègues - est très bien passé, et rien que ça, ça justifiait de mieux nous défendre.
Il va se passer avec les réunions de toutes sortes exactement ce qui s'est passé pour les HVC :
- on démarre avec des textes délibérément flous et des règlements des situation par "rapports de force locaux", comme tu le dis, Tang : HVC payées en HSE ici, facultatives là, obligatoires et bénévoles ici, à hauteur de 10 heures ou beaucoup plus (j'ai connu l'heure quinzaine obligatoire) ;
- aucun combat mené à l'échelle nationale par les associations de défense des travailleurs ;
- le temps passe, l'HVC entre dans les moeurs, les nouveaux professeurs ne savent même pas qu'elle n'a jamais été rétribuée par l'ISOE, contrairement à ce qu'on raconte ; les établissements où cette HVC est rémunérée sont de moins en moins nombreux ;
- presque 20 ans plus tard, le TA tranche la question en déclarant que si, contre les faits, contre l'Histoire, l'ISOE rétribue l'HVC et que dès lors, elle est obligatoire pour le PP.
Plus rien à défendre : la messe est dite.
Ça s'appelle la stratégie du pied dans la porte.

Avec les nouveaux statuts, le MEN enfonce le pied dans de nouvelles portes, de bien larges, bien lourdes. Dans dix ans, quand tout le monde se sera habitué à passer 30 heures par semaine dans les établissements, un texte bien moins ambigu viendra entériner tout ça. C'est sans doute à ce moment-là - quand il sera trop tard -  que les syndicats signataires réagiront.
Mais bon sang les nouveaux décrets ne sont pas plus flous que les anciens, ils le sont même bien moins sur de nombreux points (service partagé, bivalence non imposable, etc).

De tous temps l'administration a profité de l'absence de rapport de force local pour ne pas respecter les textes. Même dans mon bahut où je suis S1 et suis prêt à défendre les collègues s'ils acceptent de me mandater, eh bien les 3/4 des collègues se font écraser la gueule au mépris des textes parce que la principale est gentille et ils ne veulent pas lui faire de la peine en faisant appel au vilain syndicaliste.

Zut à la fin. Les orga ont fait le boulot au sujet des nouveaux décrets, qui comportent de minimes avancées et aucun recul.
Par contre si les 3/4 des collègues ne savent plus lire et comprendre un décret, le SNES ni personne n'y peut rien. Par contre je serai bcp moins indulgent envers les orgas syndicales et les collègues qui colportent les "on-dit" du SNPDEN au sujet des prétendues nouvelles obligations de ces nouveaux décrets.

Ces idiots utiles de l'administration confortent les collègues dans leur ignorance et les empêchent d'établir le rapport de force nécessaire au respect des textes. Il n'y pas lieu de les féliciter.


Une anecdote locale en spoiler pour faire comprendre ce dont je parle :

Spoiler:
Dans un collège que je connais un peu la CE s'est mise en tête de faire signer aux coordo une lettre de mission, conforméméent aux revendications du SNPDEN et au mépris des textes réglementaires qui les réservent aux missions académiques.
Le militant du SNES local n'est pas coordo mais a eu vent de cela.
Il répond à un mail collectif des collègues sur je ne sais quoi et en profite pour rappeler les textes au sujet des dites IMP et des lettres de mission, avec la référence des textes et l'article qui indique bien que les lettres de missions ne concernent que les missions académiques.

Quelques jours après, un collègue l'interpelle à la cantine :
"Tu nous as dit n'importe quoi, on a quand même dû signer une lettre de mission..."

Véridique. Sachant que le collègue n'a évidemment pas demandé à être accompagné par le S1 au moment de signer ou ne pas signer la dite lettre. Sachant qu'en plus le S1 en question s'était rendu compte que dans la liste des destinataires de son mail il y avait en fait la CE, et que donc même sans se faire accompagner les collègues auraient pu mentionner le texte réglementaire et l'article en renvoyant le CE à ce mail!


Dernière édition par Tangleding le Dim 8 Mai 2016 - 21:51, édité 1 fois

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Dim 8 Mai 2016 - 21:50

Mais non ! Le service n'est plus défini uniquement en heures de cours, ce qui constitue bel et bien un recul.

Quant aux retraits de salaires pour les collègues qui ne se sont pas rendus aux formations (notamment ceux qui n'avaient pas cours à ce moment là), c'est du concret (et pas de "prétendues nouvelles obligations") et du totalement inédit.

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Dim 8 Mai 2016 - 21:54

@Rico 84 a écrit:Mais non ! Le service n'est plus défini uniquement en heures de cours, ce qui constitue bel et bien un recul.

Quant aux retraits de salaires pour les collègues qui ne se sont pas rendus aux formations (notamment ceux qui n'avaient pas cours à ce moment là), c'est du concret (et pas de "prétendues nouvelles obligations") et du totalement inédit.
Le service, sans doute mais il l'était déjà via le code de l'éducation.

Par contre le temps de service (nuance essentielle) reste défini strictement en heures de cours.

Pour ce qui est des formations, tu as signalé que c'est le décret de 2007 de Fillon qui est en cause. Et à mon avis les syndicats attendent prudemment de voir ce que le CE décidera quant au non passage en CTM de la réforme du collège. Comme je l'ai déjà expliqué plus haut.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Dim 8 Mai 2016 - 22:13

Non, j'ai signalé que c'était l'association du décret de 2007 et du décret de 2014 qui permet d'imposer les formations en dehors des heures de cours.
Précisément à partir du fait que le temps de service des enseignants = 15h/18h + missions liées (le tout sans limite, si ce n'est celle de la réglementation applicable aux fonctionnaires en matière de temps de travail, qui figure aussi dans le décret)

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Dim 8 Mai 2016 - 22:16

@Rico 84 a écrit:Non, j'ai signalé que c'était l'association du décret de 2007 et du décret de 2014 qui permet d'imposer les formations en dehors des heures de cours.
Précisément à partir du fait que le temps de service des enseignants = 15h/18h + missions liées (le tout sans limite, si ce n'est celle de la réglementation applicable aux fonctionnaires en matière de temps de travail, qui figure aussi dans le décret)
Les missions liées n'incluent pas la formation dans les nouveaux décrets, comme tu l'as reconnu. Donc ce n'est pas en vertu de ces décrets que la formation a été imposée.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Dim 8 Mai 2016 - 22:28

Je reprends : le décret de 2007 permet d'imposer des formations aux fonctionnaires (ce qui est déjà une belle saloperie), mais uniquement sur leur temps de service.

La question posée aujourd'hui est : quel est le temps de service des enseignants ?

Avec les décrets de 50, il y avait un moyen de résistance collective dans les bahuts : le service était strictement limité aux 15h/18h.

La donne à changé avec le décret de 2014, qui inclut désormais les missions liées (qui deviennent donc obligatoires), dans un cadre extensible. L'administration ne cesse de clamer su tous les toits et à tous les niveaux qu'un changement est apparu dans nos statuts, mais tu peux effectivement estimer qu'il peut s'agir d'un enfumage.
L'ennui est qu'il y a les retraits de salaires sur les formations, sans qu'aucun syndicat dise que c'est illégal ...

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Dim 8 Mai 2016 - 22:41

Mais ce serait pareil sans les nouveaux décrets du fait du décret de 2007.

Les missions liées du nouveaux décret ne comportent pas la formation. De plus il n'y pas pas de comptabilisation horaire des missions liées.

Le fait que l'administration avance les nouveaux décrets pour justifier le retrait témoigne juste de sa méconnaissance du droit (au niveau des CE) ou de sa volonté d'enfumer les collègues.

Le fait qu'il n'y ait pas de recours sur ce point est à lier au recours sur la réforme du collège (décret passé sans passage en CTM). Pourquoi ne prends tu pas en compte cette explication ?

Es-tu vraiment de bonne foi ?

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Dim 8 Mai 2016 - 22:51

Parce que le décret 2014 est lui passé en CTM (au passage, 4 jours avant le congrès du Snes). Tu as d'ores et déjà la réponse du ce !

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Dim 8 Mai 2016 - 22:58

@Rico 84 a écrit:Parce que le décret 2014 est lui passé en CTM (au passage, 4 jours avant le congrès du Snes). Tu as d'ores et déjà la réponse du ce !
Mais je le sais. Quel rapport avec la choucroute ?

La question c'est : est ce que la réforme du collège modifie nos conditions de travail?
Si oui, alors une formation peut nous être imposée en vertu du décret Fillon 2007.
Mais si c'est le cas alors le décret de réforme du collège aurait du passer en CTM et il n'est pas passé en CTM donc la réforme du collège serait invalidée.

Note que dans ce cas c'est coup double pour nous :
- la réforme du collège saute
- le retrait d'1/30 pour non présence à la formation imposée pourra être contesté puisque la réforme du collège est invalidée (donc la formation n'avait rien de nécessaire et ne pouvait être imposée)

Very Happy

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par V.Marchais le Lun 9 Mai 2016 - 6:58

Ce serait bien de ne pas faire aux uns ou aux autres de procès en mauvaise foi.

Quoi que tu en dises, Tang, je trouve ceci grave :

Dans le cadre de la réglementation applicable à l'ensemble des fonctionnaires en matière de temps de travail et dans celui de leurs statuts particuliers respectifs, les enseignants mentionnés à l'article 1er du présent décret sont tenus d'assurer, sur l'ensemble de l'année scolaire :
[...]
II. - Les missions liées au service d'enseignement qui comprennent les travaux de préparation et les recherches personnelles nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, l'aide et le suivi du travail personnel des élèves, leur évaluation, le conseil aux élèves dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation, les relations avec les parents d'élèves, le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire. Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les personnels de santé, sociaux, d'orientation et d'éducation.

J'ai connu une époque où non, le PP, même de 3e, ne s'occupait pas de l'orientation des élèves, parce qu'il y avait des COP pour ça, implantés à mi-temps dans les établissements. On les a dégommés, ces COP, leur laissant une misérable demi-journée de loin en loin, et on a demandé aux profs d'assurer leur boulot gratis pro deo. Le seul fait que des syndicats signent ça, ça me fout en boule, et, pardon, en toute bonne foi, je vois un gros changement avec la situation précédente.

Par ailleurs, je maintiens qu'il faut avoir de la merde dans les yeux pour ne pas comprendre que la formalisation dans les textes de "ce que nous faisons déjà" - argument avancé par les syndicats pour saluer comme un progrès ce "pied dans la porte" - est très dangereuse, et que, malgré le fait que "ça ne change rien", elle va rendre exigible, à moyen terme, tout ce qui est mis en place avec cette réforme : conseils de cycle, conseil pédo, réunions de concertation, de suivi... Mais purée, il vous faut quoi, pour le comprendre ? Vous pensez que c'est aussi une énorme coïncidence (la deuxième) si cette réforme tombe pile au moment où on vous balance l'interdisciplinarité obligatoire, l'AP nouvelle mouture, le parcours Avenir, la logique de cycle et les conseils qui vont avec ?

L'avenir dira qui a raison, mais je suis bien amère que tant de syndicats, y compris celui qui a le plus ma confiance, aient signé ce qui ne fait qu'entériner tout ce qui a contribué, depuis 20 ans, à dégrader nos conditions de travail, au lieu d'en profiter pour recadrer notre mission, justement, au singulier.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Pat B le Lun 9 Mai 2016 - 8:13

En résumé, il me semble que :

- les nouveaux statuts ne font que confirmer et inscrire dans les textes ce qui se faisait déjà, et était déjà dans les textes mais de façon moins nette, moins lisible (pas noté de la même façon au même endroit) ;

- les cde, ipr et autres prétendent que grâce à ces textes, tout a changé, et qu'ils peuvent imposer plein de choses (opération enfumage et comm anti-syndicale) ; pour la plupart, ils le font en toute naïveté je pense, parce qu'on leur a dit que les textes permettaient "enfin (!)" tout ça et qu'ils n'ont pas pris la peine de les analyser ; alors qu'en fait rien n'a changé au niveau juridique...

- effectivement, ces textes n'imposent rien au niveau organisation et temps de travail "annexe" (seules les heures de cours sont définies), mais ils n'interdisent rien non plus (tout comme les anciens)... Là, c'est la stratégie du "pied dans la porte" : on prétend que les textes permettent d'imposer toutes ces réunions (ce qui est faux... sauf que rien de vraiment précis ne les limite et qu'il n'y a pas de jurisprudence, laquelle ne serait pas forcément de notre côté vu que l'administration aura toujours l'argument de l'"absolue nécessité" de ces temps de réunion/formation, en lien avec nos missions annexes) ; on augmente donc de façon draconienne le temps de travail et de présence effective ; et ensuite on légiférera en disant qu'il faut quand même cadrer tout ça parce qu'il y a des inégalités énormes d'un établissement à l'autre, et on s'alignera sur un temps de présence/quantité de réunion "moyens"... et ce sera alors dans les textes.
Enfin, moi, je le vois venir comme ça...

D'ici là ils feront tout pour décrédibiliser les syndicats en disant que "ce sont eux qui ont voté ces nouveaux statuts donc c'est leur faute", ils argueront que le temps de préparation/correction ne peut pas vraiment être défini et qu'il est sûrement bien inférieur à ce que les enseignant prétendent (!) donc ne doit compter que très peu en réalité, puis bon, à l'ère d'internet et de l'informatique, on trouve des cours tout faits et les profs n''ont plus rien à créer, puis ils reprennent tout d'une année à l'autre.... bref, des arguments faux, qui vont encore nous décrédibiliser. Puis ils peuvent bien bosser en salle des profs entre deux tutorat/monitoring/coachjing/rendez-vous parent/réunion de concertation/...

Donc, oui, je vois l'avenir très sombre, à moins d'un vrai réveil de la profession, mais aussi d'une meilleure com dans les médias, il faut absolument avoir les parents et l'opinion publique de notre côté...

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par V.Marchais le Lun 9 Mai 2016 - 8:19

@Pat B a écrit:En résumé, il me semble que :

- on prétend que les textes permettent d'imposer toutes ces réunions (ce qui est faux... sauf que rien de vraiment précis ne les limite et qu'il n'y a pas de jurisprudence, laquelle ne serait pas forcément de notre côté vu que l'administration aura toujours l'argument de l'"absolue nécessité" de ces temps de réunion/formation, en lien avec nos missions annexes)

Ce qui est ambigu, nuance. Et ce qui est ambigu, dans la loi, ne le reste pas longtemps. Et je vois mal le recadrage qui sera forcément nécessaire en notre faveur.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Franck059 le Lun 9 Mai 2016 - 11:31

Au vu de la dégradation de nos conditions de travail, précisément ici la multiplication de tâches annexes chronophages et souvent inutiles, un de mes collègues (prof de maths lui aussi) est entré en résistance passive.
Chaque heure passée en dehors de ses cours suite à une convocation officielle, est décomptée de son temps de prép' et de correction de copies. Premières conséquences immédiates : réduction du nombre d'évaluation par trimestre (divisé par deux). Il n'y en a plus que trois, et cela n'a d'ailleurs pas eu d'incidence sur le niveau des élèves qui est resté inchangé. De même, la fréquence des DM ainsi que leur contenu a été revu à la baisse. Enfin, il a davantage recours à des cours ou activités piochés sur internet.
Il a retrouvé "un certain équilibre". Si cela devait continuer à se dégrader, la suppression des DM pure et simple reste une option envisagée, ainsi que le recours à des éval' par QCM.
Je pense très sérieusement suivre sa trace.

Franck059
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par amethyste le Lun 9 Mai 2016 - 11:52

@Franck059 a écrit:Au vu de la dégradation de nos conditions de travail, précisément ici la multiplication de tâches annexes chronophages et souvent inutiles, un de mes collègues (prof de maths lui aussi) est entré en résistance passive.
Chaque heure passée en dehors de ses cours suite à une convocation officielle, est décomptée de son temps de prép' et de correction de copies. Premières conséquences immédiates : réduction du nombre d'évaluation par trimestre (divisé par deux). Il n'y en a plus que trois, et cela n'a d'ailleurs pas eu d'incidence sur le niveau des élèves qui est resté inchangé. De même, la fréquence des DM ainsi que leur contenu a été revu à la baisse. Enfin, il a davantage recours à des cours ou activités piochés sur internet.
Il a retrouvé "un certain équilibre". Si cela devait continuer à se dégrader, la suppression des DM pure et simple reste une option envisagée, ainsi que le recours à des éval' par QCM.
Je pense très sérieusement suivre sa trace.
C'est ce que j'ai fait cette année : les devoirs sont à remplir directement sur la photocopie, des questions plus simples avec moins de rédaction pour la partie connaissances et moins de DM. A un moment, il faut savoir se préserver...

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par musa le Lun 9 Mai 2016 - 12:20

@amethyste a écrit:
@Franck059 a écrit:Au vu de la dégradation de nos conditions de travail, précisément ici la multiplication de tâches annexes chronophages et souvent inutiles, un de mes collègues (prof de maths lui aussi) est entré en résistance passive.
Chaque heure passée en dehors de ses cours suite à une convocation officielle, est décomptée de son temps de prép' et de correction de copies. Premières conséquences immédiates : réduction du nombre d'évaluation par trimestre (divisé par deux). Il n'y en a plus que trois, et cela n'a d'ailleurs pas eu d'incidence sur le niveau des élèves qui est resté inchangé. De même, la fréquence des DM ainsi que leur contenu a été revu à la baisse. Enfin, il a davantage recours à des cours ou activités piochés sur internet.
Il a retrouvé "un certain équilibre". Si cela devait continuer à se dégrader, la suppression des DM pure et simple reste une option envisagée, ainsi que le recours à des éval' par QCM.
Je pense très sérieusement suivre sa trace.
C'est ce que j'ai fait cette année : les devoirs sont à remplir directement sur la photocopie, des questions plus simples avec moins de rédaction pour la partie connaissances et moins de DM. A un moment, il faut savoir se préserver...

Je comprends le raisonnement et même si je l'approuve, je me sens incapable de me l'appliquer à moi-même. Toutes ces réunions inutiles me dépriment mais si en plus, j'ai l'impression de ne plus faire correctement mon boulot et de léser les élèves, ça risque de me déprimer encore plus. Je sais que c'est idiot mais c'est ainsi. Et malheureusement pour nous, je pense que beaucoup de profs sont comme ça.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par musa le Lun 9 Mai 2016 - 12:27

Pour le fond du débat, je crois qu'on est vraiment mal barrés. Et si je suis d'accord avec V. Marchais pour regretter la signature du décret de 2014 y compris par mon syndicat -qui n'est pas le même que celui de Véronique je pense-,il faut dire aussi que les syndicats ne sont pas aidés par une profession désormais anesthésiée (peut-être aussi à cause de syndicats trop pusillanimes? quel cercle vicieux!). Qui a suivi la grève des corrections du brevet? Qui a suivi la grève de la pré rentrée alors que nos vacances sont sans cesse grignotées?

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par amethyste le Lun 9 Mai 2016 - 12:46

@musa a écrit:
@amethyste a écrit:
@Franck059 a écrit:Au vu de la dégradation de nos conditions de travail, précisément ici la multiplication de tâches annexes chronophages et souvent inutiles, un de mes collègues (prof de maths lui aussi) est entré en résistance passive.
Chaque heure passée en dehors de ses cours suite à une convocation officielle, est décomptée de son temps de prép' et de correction de copies. Premières conséquences immédiates : réduction du nombre d'évaluation par trimestre (divisé par deux). Il n'y en a plus que trois, et cela n'a d'ailleurs pas eu d'incidence sur le niveau des élèves qui est resté inchangé. De même, la fréquence des DM ainsi que leur contenu a été revu à la baisse. Enfin, il a davantage recours à des cours ou activités piochés sur internet.
Il a retrouvé "un certain équilibre". Si cela devait continuer à se dégrader, la suppression des DM pure et simple reste une option envisagée, ainsi que le recours à des éval' par QCM.
Je pense très sérieusement suivre sa trace.
C'est ce que j'ai fait cette année : les devoirs sont à remplir directement sur la photocopie, des questions plus simples avec moins de rédaction pour la partie connaissances et moins de DM. A un moment, il faut savoir se préserver...

Je comprends le raisonnement et même si je l'approuve, je me sens incapable de me l'appliquer à moi-même. Toutes ces réunions inutiles me dépriment mais si en plus, j'ai l'impression de ne plus faire correctement mon boulot et de léser les élèves, ça risque de me déprimer encore plus. Je sais que c'est idiot mais c'est ainsi. Et malheureusement pour nous, je pense que beaucoup de profs sont comme ça.
En fait, j'ai donné les mêmes devoirs à la maison (pour arriver à boucler le travail, je n'ai pas trouvé d'autres solutions que de faire faire certaines recherches à la maison), simplement, je ne les ramasse et note plus tous. Quant à la rédaction... Quand je vois le mal que j'ai à faire rédiger mes élèves et le temps que je passe à déchiffrer leurs réponses, je préfère passer plus de temps en cours à les reprendre et passer moins de temps en contrôle. J'ai encore l'impression de leur apporter un petit quelque chose comme ça.

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Lun 9 Mai 2016 - 14:59

@Véronique : mais lors des conseils de classe on a tjrs participé à l orientation et rien n oblige à faire plus. Ce qui te choque existe dans le code de l éducation depuis des âges. Tu peux aller vérifier.

Les suppressions de postes de Cop mais qui a part le Snes s en est préoccupé depuis toujours et toujours seul?

Arrêtons de réécrire l histoire.

Pour ma part je suis pour les vrais conseil d enseignement avec notre ordre du jour et nos décisions. Y es-tu opposée? Pour autant ces conseils étaient codifiés dans le code de l éducation et la formulation des nouveaux décrets est extrêmement précise : ca ne peut concerner que les collègues ayant en charge les mêmes classes ou groupes ou les collègues d une même discipline. Bref conseils de classes et conseils d enseignement donc.

Quant au pied dans la porte ce serait exact si les décrets comportaient la moindre comptabilisation mais ce n est pas le cas. Pour l instant chacun peut mettre le holà quand il veut individuellement ou mieux collectivement.

Chacun est dans doute de bonne foi mais sur quel terrain nous plaçons nous ? Celui des ressentis, impressions,craintes ? Ou celui des FAITS?

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Lun 9 Mai 2016 - 15:05

Le conseil de cycle ne rentre absolument pas dans la formulation des nouveaux décrets. Idem pour le conseil école collège. Un peu de precision ne saurait nuire avant d intenter des proces en trahison ou inconsequence.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Lun 9 Mai 2016 - 15:16

Sur les terrains des faits ! Après libre à toi de considérer que la disparition de décrets contre lesquels tous les gouvernements se sont battus depuis des décennies, contre lesquels une multitude de rapports ont été rédigés, constitue quelque chose de neutre pour le corps enseignant (et aussi pour les élèves)

Ce qui me trouble davantage, c'est que tu sembles considérer que la réforme du collège n'a pas été préparée, alors même que la loi dite de refondation de l'école l'annonce. Même dans le doc de présentation de la réforme du College, le ministère parle clairement du role des coordonnateurs issus des IMP et des missions liées du décret 2014.

Je conseille d'aller voir la vidéo du discours de Peillon aux journées de la refondation, où il donne toute la cohérence de cette politique. Il se félicite que le socle soit accepté, explique pourquoi il n'a rien abrogé des "réformes" de Fillon et Sarkozy, et évoque même les groupes de travail sur les métiers et les obligations de service.
Tout en se félicitant du bilan de ce gouvernement, il dit qu'il reste encore des choses à faire : on peut penser à la suite pour les décrets ou encore à l'évaluation des profs (dans le cadre de PPCR) dont parle déjà NVB


Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Rico 84 le Lun 9 Mai 2016 - 15:21

Tu as raison sur le conseil école-collège, qui n'est formellement pas inscrit dans les missions liées.

Mais on peut quand même noter que le gouvernement travaille à la redéfinition du service des collègues du premier degré. Il est question cette fois-ci de mettre le conseil école-collège dans les 108h (une barrière tout à fait théorique, vu tout ce qu'ils y mettent), avec un ctm qui approche dangereusement ...

Rico 84
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation pour formation réforme de 15h à 19h

Message par Tangleding le Lun 9 Mai 2016 - 17:41

Pour clarifier mon propos. Je ne nie pas que le MEN lancé une gradé offensive, qu' il pousse ses pions avec ténacité. Mais ce n est pas nouveau et les décrets statutaires me semblent un atout pour nous pour lutter contre cette offensive.

Je suis le 1er à rentrer dans le lard des camarades expérimentés, les grognards du Snes, à l occasion de stage ou des congrès. Mais il ne faut pas croire que ce sont des bras cassés, ils ont vu passer des cabinets ministériels et des projets de réformes. Sur ces décrets je constate au fil des offensives que nos anciens ont bataillé pied à pied pour que les formulations nous permettent de lutter contre les saletés que prépare le Men.

Mais si la troupe ne sa bat pas sur le champ de bataille local, toute la stratégie des anciens ne sera d aucun secours. Donc je préfère en prendre mon parti et me battre sur le terrain. Si la profession s imagine que l existence d un syndicat majoritaire ou du snalc la dispense de se battre, alors nous sommes morts malgré toute l intelligence au il y a dans les rangs syndicaux (je ne me comme pas dans le lot, je suis encore un nouveau né de l action militante)

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum