affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par HeveyHammond le Lun 9 Mai 2016 - 10:02

Bonjour, je me présente.
J ai 37 ans, et je passe le capes de lettres modernes pour la première fois. Et je stresse comme une malade.
je donne ma situation vite :

Je suis fonctionnaire territoriale, 7 ans d ancienneté (dans la fonction publique. j ai eu une autre vie avant). j habite Bordeaux. je suis mariée et j ai 3 enfants.

Ma question est très très bête: ces différents éléments posés:
je pense que j ai une chance d avoir l academie de Bordeaux pour l année de stage, mais aussi une fois titulaire (trop optimiste?)
je pense que j ai une chance d'avoir la Gironde.
Ai je une chance d avoir la CUB? Et si oui comment?
Et revons: la ville?
Un temps plein dans un établissement (apparement il y a très peu de temps plein), partagé entre 2 ou 3 établissements...
J ai bien lu tous les barèmes inter et infra..mais je suis un peu perdue dans tout ça....

Ce changement de carrière est voulu, et parait déjà dingue à mon entourage: je suis cadre. Et donc, mieux payée qu un prof.. (primes, tout ça, tout ça). Mais le stress dingue qui m envahit: je dois concilier (comme tout le monde): vie de famillle et boulot. Et même si mon actuel me rend dingue...

Bref je suis un boulet...Mais les résultats d admissibilité sont le 20 mai. il faut faire des voeux dès qu ils sont connus. Il y a des stratégies apparemment... je comptais remplir la fiche du SNES pour avoir des infos, voir adhérer au syndicat....

J ai très honte d écrire tout ça: une amie instit m a engueulé en disant que c'est à cause de gens comme moi que les mutations des uns et des autres sont bloqués: nous prenons des places dès le debut de carrière qui sont du coup refusées aux autres.. Double boulet je suis...(et je n ai même pas le concours encore...).



HeveyHammond
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par Daphné le Lun 9 Mai 2016 - 10:24

Ne t'occupes pas de ce que ton amie te dit : tu seras affectée en fonction de ton barème et si tu peux avoir la Gironde tant mieux pour toi, c'est que ton barème le permettra.
Avec un conjoint et trois enfants, tu as des points qui peuvent te le permettre, c'est la règle.
Et si ton barème ne le permet pas parce qu'il est insuffisant tu devras gérer les difficultés concrètes, ce n'est pas elle qui le fera.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par Jenny le Lun 9 Mai 2016 - 10:37

Pourquoi avoir honte ? scratch
Les règles sont les mêmes pour tout le monde.

Bon courage pour l'attente des résultats.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par JuliusXVI le Lun 9 Mai 2016 - 11:24

nous prenons des places dès le debut de carrière qui sont du coup refusées aux autres

Ben évidemment, c'est le principe d'avoir un barème, ceux qui ont plus de points prennent des places que n'auront pas ceux qui ont moins de points ... Je ne comprend pas trop pourquoi ton amie te râle dessus Very Happy.
avatar
JuliusXVI
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par HeveyHammond le Lun 9 Mai 2016 - 11:47

merci à vous... Oui, c'est l avantage d avoir un barème. C'est ce qui rend ma reconversion possible. Sinon, comme tout le monde: avec la progression dans ta carrière, ta vie perso (maison= emprunts, enfants= besoins)... : tu restes sur ta faim et tu finis par abuser des arrets maladies (comme beaucoup font autour de moi juste parce que leur métier ne leur plait pas, et qu ils finissent par le prendre en grippe, même si il permet de régler les factures). je vais croiser les doigts, et si quelqu un connait un peu les différentes barres je suis preneuse de conseils.... heu heu

HeveyHammond
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par Daphné le Lun 9 Mai 2016 - 12:35

Les différentes barres sont sur les sites syndicaux.

Après il faut savoir que le métier est très pénible, fatiguant voire épuisant selon les établissements, beaucoup d'heures même si on en fait beaucoup chez nous ce qui permet de s'organiser, aucune reconnaissance, et permet difficilement de payer les factures !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par Dimka le Lun 9 Mai 2016 - 13:11

@HeveyHammond a écrit:J ai très honte d écrire tout ça: une amie instit m a engueulé en disant que c'est à cause de gens comme moi que les mutations des uns et des autres sont bloqués: nous prenons des places dès le debut de carrière qui sont du coup refusées aux autres.. Double boulet je suis...(et je n ai même pas le concours encore...).

Diviser pour mieux régner, ça marche pas trop mal. Le ministère met en place un système de mutation pourri et qui bloque tout (intra/inter, plus le recrutement faible, du coup plus rien ne bouge), et les gens préfèrent s'en prendre à leurs pairs plutôt que de se poser des questions politiques, se faisant ainsi les larbins de ce qui leur pourrit la vie.

Bref, y a des règles qui sont assez claires, t'as des droits et t'es pas le concepteur du système, alors il n'y a pas à avoir mauvaise conscience, ni à accepter les mauvais procès.

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dimka
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par Whypee le Lun 9 Mai 2016 - 14:17

@Daphné a écrit:...
Après il faut savoir que le métier est très pénible, fatiguant voire épuisant selon les établissements, beaucoup d'heures même si on en fait beaucoup chez nous ce qui permet de s'organiser, aucune reconnaissance, et permet difficilement de payer les factures !
+1 et pourtant je reste No

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par HeveyHammond le Lun 9 Mai 2016 - 15:34

je suis fonctionnaire territorial. Pour le salaire: en fait je gagne moins en brut que prof..mais la prime de ma collectivité me permet de gagner plus: mon net equivaut au brut grace à elle.

Coté boulot je ne vais pas faire un roman. J ai fait des études que j ai adorées: un an de droit, IEP, et puis bachotage pour avoir un "grand concours"... que j ai eu .. (un des rares concours qui ne fait pas de vous un fonctionnaire mais un assimilé). Premier salaire: 1840 euros si je me souviens bien. sur 16 mois. le travail en lui même? Bon, déjà c était Paris.. et toute la journée devant un écran à ne rien faire ou quasi. Mais attention: statut cadre: il fallait faire des heures sup... pleines de vide, se mettre dans tous ses états quand le grand directeur (Enarque, forcément énarque) vous demandait l heure... et rire à ses bonnes blagues...
J ai démissionné. Au bout de 2 ans, avec un poids de 40 kilos. une certaine reconnaissance: je l avais (le concours), un statut (cadre). Mais un travail qui ait du sens? : non.Une fatigue énorme: morale, physique...
je me suis dit: rhooo: c'est parce que c'est la fonction publique ou quasi. je suis partie dans le privé . région parisienne toujours. titre ronflant de consultante. Salaire: 2300 euros, sur 13 mois. Grosse SSII... Mes clients: les ministères: intérieur, et ministère des transports au luxembourg. le boulot: ben pareil: du vent. des journées qui s'allongent pour rien. pas vraiment de concret... des grandes messes, des séminaires....
Là, j ai tenu 8 mois.
Mon mari a trouvé du travail en province; je l ai suivi. j ai passé un concours comme ça, que j ai eu sans aucune préparation sans rien. Donc me voilà titulaire d un concours catégorie A. Dans la fonction publique territoriale il faut démarcher.. J ai trouver un CAE : 20h par semaine payé 600 euros pendant 2 ans. Puis ils ont décidé de me titulariser. et ils ont créé un catégorie A à temps plein... avec quasi les mêmes missions que le CAE de 20h, da&ns une des régions les plus difficiles à avoir. (cendres sur ma tête: j ai honte. Mais j ai eu de la chance) . je n ai plus les grandes messes (disons que j en ai moins). je fais toujours du présentéisme.. et je cherche du sens à mon travail.J encadre une équipe. je vois défiler des stagiaires (stages de 3èmes, post bac, master). Mon cerveau tourne cependant à vide. La reconnaissance est relativement nulle (oui, on est cadre: on a droit à un bureau et une table ronde).

Du coup à coté de ça: j ai investi ma vie perso : 4 enfants. mais bon, je vais pas en faire 12 non plus (5 est mon ultime limite), j ai écrit un roman (sous pseudo, que je livrerai sous aucun pretexte), , j ai repris des études de lettres modernes (vive les facs à distance), au départ pour le plaisir.. et puis je me suis prise au jeu. J ai un niveau licence non validée (j ai accouché peu avant les exams de 3ème année. ).

Mais à un moment ca manque de se lever le matin pour aller faire un travail qui n est pas utile (enfin, moi ça me ronge). je comprends très bien les gens qui veulent ma place. Elle est en or. juste elle ne me convient pas. J ai beaucoup réfléchi à ce que j allais perdre (la masse de travail à fournir, la remise en cause perpétuelle face à des adolescents, la non reconnaissannce (être prof c'est être payé à rien faire), la perte relative de salaire (Ma seule chance d avoir une progression, c'est de passer un concours A+, et de partir à l autre bout de la France pour de 18 mois à 2 ans de formation... et me retrouver ensuite au plus près des politiques.Bien trop prêt de Dieu pour moi). J ai mesuré les risques. le seul truc qui me fait peur, c'est l'affectation. Avec 4 enfants, dont 3 de 3 ans et moins... et un mari qui ne peut pas suivre comme ça, sur un claquement de doigts... J ai réfléchi. je réfléchis encore... Et je m informe. je ne pourrai pas dire que je ne savais pas...

HeveyHammond
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par Bientôtlesud le Ven 10 Juin 2016 - 11:21

Salut,
As-tu essayé ce numéro? 06.85.87.29.04
Tu peux également m'appeler au numéro affiché sur mon profil.
avatar
Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par HeveyHammond le Mer 6 Juil 2016 - 16:07

Très cher Bientôt le Sud..... je n ai pas répondu, parce que j étais en retard dans les révisions. Après j ai pensé avoir totalement raté les oraux..... et la réponse est venue avant hier: j ai certes 5 à un des oraux. Mais avec le reste, j ai le CAPES de lettres modernes.
Depuis.. je ne sais plus ou j habite... Et je stresse. demain normalement nous savons dans quelle académie nous allons. Si je n ai pas Bordeaux..je ne suis pas sure d'entrer à l éducation nationale...Voilà, ça c'est dit.
Après en comptant les points... je crois que j en ai 695. Et comme je suis d une exigence terrible, et bien j avoue que la CUB ça m aiderait bien et Bordeaux même encore plus...Je sais qu il y a quelques postes dans la ville. Mais j ai du mal à me projeter encore (et à y croire à cette reconversion professionnelle). Je n'ose pas déranger les syndicats de gironde, puisque pour le moment, ma zone, c'est toute la France.
Et comme j ai la mauvaise habitude de tout anticiper...je suis déjà en train de paniquer pour les mouvements de l année prochaine...
Pour tout arranger, je dois encore régler ma situation avec mon employeur actuel, (La grande ville du coin), qui ignore tout et dont la DRH est en plein déménagement, avec mon chef, et mes agents... Wink! Mais merci encore.

HeveyHammond
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: affectation Bordeaux: je suis un boulet...

Message par Bientôtlesud le Mer 6 Juil 2016 - 16:49

@HeveyHammond a écrit:Très cher Bientôt le Sud..... je n ai pas répondu, parce que j étais en retard dans les révisions. Après j ai pensé avoir totalement raté les oraux..... et la réponse est venue avant hier: j ai certes 5 à un des oraux. Mais avec le reste, j ai le CAPES de lettres modernes.
 Depuis.. je ne sais plus ou j habite... Et je stresse. demain normalement nous savons dans quelle académie nous allons. Si je n ai pas Bordeaux..je ne suis pas sure d'entrer à l éducation nationale...Voilà, ça c'est dit.
Après en comptant les points... je crois que j en ai 695. Et comme je suis d une exigence terrible, et bien j avoue que la CUB ça m aiderait bien et Bordeaux même encore plus...Je sais qu il y a quelques postes dans la ville. Mais j ai du mal à me projeter encore (et à y croire à cette reconversion professionnelle). Je n'ose pas déranger les syndicats de gironde, puisque pour le moment, ma zone, c'est toute la France.
Et comme j ai la mauvaise habitude de tout anticiper...je suis déjà en train de paniquer pour les mouvements de l année prochaine...
Pour tout arranger, je dois encore régler ma situation avec mon employeur actuel, (La grande ville du coin), qui ignore tout et dont la DRH est en plein déménagement, avec mon chef, et mes agents... Wink! Mais merci encore.

Felicitations! On reste dispos si besoin (le serveur intra ouvre bientôt)
avatar
Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum