Saturation de réunions : Que faire ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Tangleding le Sam 14 Mai 2016 - 9:34

@ Lefteris : ca fait lgtps que l aspect puzzle est pointé lors des stages du snes et par le tout venant du militantisme... Il y a un bout de temps j avais questionné un de nos SG lors d un stage sur le bien fondé de la stratégie moi d orientation plus décrets divers... La réponse était sibylline mais rétrospectivement je vois l intérêt stratégique. La mobilisation contre le décret collège affaiblit le MEN. Ca laisse de la marge pour mobiliser la profession a chaque projet de nouveau décret. On aura sans doute l occasion d en reparler sur l évaluation...

Encore une fois que l admin ait des plans, des objectifs et sa stratégie est normal. Cela ne signifie pas que nos syndicats n aient pas aussi réfléchi à moyen ou long terme.

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par mistinguette le Sam 14 Mai 2016 - 10:38

@Tangleding a écrit:
J en vous qui réclame une définition horaire de nos Ors quelle erreur, ca n empêchera pas l admin d exiger toujours plus de nous pour notre salaire minable. .
Franchement je sais plus si c'est une erreur. Je trouve qu'actuellement il y a un boulevard pour faire rentrer tout dans les missions. ( les 108h des PE en sont un exemple)
je ne sais plus quoi souhaiter. Je trouve que nous fonctionnont à demi mot sur un régime d'astreinte sans que celui ci soit définit.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Tangleding le Sam 14 Mai 2016 - 12:09

Une astreinte on est obligé d être dispo. Nous on nous "invite" à des tas de réunions sans intérêt et on a généralement la bonté d y aller.

Sauf que perso j y allais pour porter la contestation. Mais ça créait un jeu de rôle sans interet et les collègues moutonniers se liguaient avec la gentille principale qui est accessoirement leur superieur hierarchique contre le méchant militant syndical dont ils n ont rien à craindre...

Du coup maintenant je sèche tout ce qui m ennuie et n a pas d ordre de mission. Et ça fait effectivement pas mal d heures que je ne perds pas. Tout en faisant enrager les collègues au garde à vous qui par envie deviennent plus contestataires.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par titeprof le Dim 15 Mai 2016 - 9:15

Demain matin chez nous, la matinée est carrément banalisée et les élèves priés de rester chez eux pour que tous les professeurs se réunissent pour "parler des EPI" (oui parce que chez nous, l'enthousiasme est tel qu'on évite même de prononcer le sigle Laughing ). Nous allons donc venir et...déblayer gentiment par matière nos progressions pour les 4 niveaux.
"Bah comment voulez vous qu'on se projette sur un EPI censé couvrir une notion du programme si on ne sait même pas si cette notion sera effectivement enseignée cette année là?" sera notre leitmotiv. J'ai comme l'impression qu'à part le prof d'EPS qui est à fond dedans, personne ne va s'engager à quoi que ce soit, avec raison. Nous nous préparons pour une rentrée fabuleusement bordélique.

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par XIII le Dim 15 Mai 2016 - 9:27


XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par bigbang le Dim 15 Mai 2016 - 10:50

Ici c'est l'inverse. A par deux ou trois profs, chacun essaye d'en prendre le plus possible.
Dire que l'an dernier nous donnions des tracts aux parents devant le collège contre cette réforme.
Vraiment dégoûté.

Les questions que l'on se pose tous sur nos obligations de service, notamment pour les réunions, n'ont aucune réponse.

Il faudra bien qu'un jour les choses soient claires !
C'est insupportable ce flou et en attendant, les CdE font ce qu'ils veulent...

Les réunions, avec ou sans ordre de mission me semblent obligatoires, en vertue de l'obéissance à la hiérarchie. Les juristes devraient pouvoir donner des explications claires.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi

bigbang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par MarieF le Dim 15 Mai 2016 - 10:57

Notre PA nous rappelle souvent le statut des enseignants pour que l'on assiste à des réunions de tous genres. Il faut établir un rapport de force pour mettre en évidence le ridicule de ces réunions chronophages. Au cas par cas, les réunions peuvent durer 10 minutes si tous les participants se mettent au diapason. Malheureusement, si dans l'assemblée il y a des enseignants qui moutonnent, cela suffit à empoisonner la vie des autres. Je me demande ce que font les syndicats dans tout ça ...

_________________
Le désordre est le prix à payer pour l'organisation de l'univers.
L'uniformité est la source du chaos.  (second principe)

MarieF
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par bigbang le Dim 15 Mai 2016 - 12:00

10 minutes de réunions, ok mais quand tu termines à 12h30 et que la réunion est à 16h45 comme c'est souvent le cas, c'est craignos...
Le prof que vient de Paris avec 1h de RER va rester au collège toute la journée ???
C'est bien ce qui est dit plus haut : nous sommes d'astreinte en dehors de notre EDT.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi

bigbang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Balthamos le Dim 15 Mai 2016 - 12:43

Pour les obligations qui souvent n'en sont pas : 

http://www.snes.edu/OBLIGATOIRE-ou-NON.html

http://www.snes.edu/IMG/pdf/snes_vademecum_grains_de_sable.pdf

Sinon l'idéal est la résistance collective. Individuellement, tu peux te cacher derrière les textes. 
Enfin, un médecin peut t'arrêter si tu arrives à bout (il faut te protéger aussi) et le cahier hygiène et sécurité peut te permettre de te plaindre du rythme trop grand des réunions.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Artysia le Dim 15 Mai 2016 - 13:09

Je pense aussi qu'il serait bon qu'on se serve plus du cahier hygiène et sécurité pour faire remonter ces plannings qui deviennent déments. Dans mon établissement aussi on est prévenu grossièrement une semaine avant, ou alors le vendredi veille de vacances pour le mardi de la rentrée.
Ils vont nous user jusqu'à l'os...

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Tangleding le Dim 15 Mai 2016 - 17:14

@bigbang a écrit:10 minutes de réunions, ok mais quand tu termines à 12h30 et que la réunion est à 16h45 comme c'est souvent le cas, c'est craignos...
Le prof que vient de Paris avec 1h de RER va rester au collège toute la journée ???
C'est bien ce qui est dit plus haut : nous sommes d'astreinte en dehors de notre EDT.
Tu souhaites te sentir d'astreinte, c'est ton droit, cependant ce n'est pas dans le cas dans les textes, que ce soient ceux de 50 ou les nouveaux décrets.

A l'époque comme maintenant nous étions et sommes fonctionnaires, et en cas d'ordre écrit qui n'était pas "manifestement illégal ET de nature à perturber gravement l'ordre public", nous étions tenus d'obéir.

Mais chose étrange nous recevons rarement sinon quasiment jamais un ordre écrit. Dans mon bahut nous recevons des "invitations", des courriers non nominatifs nous "conviant" à des réunions, des notifications via pronote, etc. Jamais d'ordre de mission nominatif, ni même d'ordre. Inutile de de te dire que je n'y vais jamais. Mais je suis un des rares. Et bien sûr je ne suis JAMAIS inquiété de quoi que ce soit.

Ce que je trouve craignos c'est la volonté de beaucoup de collègues de mal lire les textes ou de ne tout simplement pas les lire pour pouvoir se plaindre d'être esclaves alors qu'ils ont choisi librement de devenir esclaves.

Une telle ténacité à contredire un collègue qui vous affirme que vous n'avez pas tant d'obligations, cela force le respect. Plut au ciel (à la terre) que vous eussiez tant de ténacité pour contredire votre principal qui prétendrait vous faire trimer nuit et jour au collège sur du vent et pour de la monnaie de singe.

Chers collègues, si vous voulez vous plaindre, allez voir un psy. C'est plus cher qu'une cotisation syndicale mais ça peut aussi être utile. Si vous voulez vous battre pour faire respecter vos droits, alors syndiquez-vous et militez. Pour vos droits et ceux de toute la profession.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Osmie le Dim 15 Mai 2016 - 17:18

@Tangleding a écrit:
@bigbang a écrit:10 minutes de réunions, ok mais quand tu termines à 12h30 et que la réunion est à 16h45 comme c'est souvent le cas, c'est craignos...
Le prof que vient de Paris avec 1h de RER va rester au collège toute la journée ???
C'est bien ce qui est dit plus haut : nous sommes d'astreinte en dehors de notre EDT.
Tu souhaites te sentir d'astreinte, c'est ton droit, cependant ce n'est pas dans le cas dans les textes, que ce soient ceux de 50 ou les nouveaux décrets.

A l'époque comme maintenant nous étions et sommes fonctionnaires, et en cas d'ordre écrit qui n'était pas "manifestement illégal ET de nature à perturber gravement l'ordre public", nous étions tenus d'obéir.

Mais chose étrange nous recevons rarement sinon quasiment jamais un ordre écrit. Dans mon bahut nous recevons des "invitations", des courriers non nominatifs nous "conviant" à des réunions, des notifications via pronote, etc. Jamais d'ordre de mission nominatif, ni même d'ordre. Inutile de de te dire que je n'y vais jamais. Mais je suis un des rares. Et bien sûr je ne suis JAMAIS inquiété de quoi que ce soit.

Ce que je trouve craignos c'est la volonté de beaucoup de collègues de mal lire les textes ou de ne tout simplement pas les lire pour pouvoir se plaindre d'être esclaves alors qu'ils ont choisi librement de devenir esclaves. Une telle ténacité à contredire un collègue qui vous affirme que vous n'avez pas tant d'obligations, cela force le respect. Plut au ciel (à la terre) que vous eussiez tant de ténacité pour contredire votre principal qui prétendrait vous faire trimer nuit et jour au collège sur du vent et pour de la monnaie de singe.

Chers collègues, si vous voulez vous plaindre, allez voir un psy. C'est plus cher qu'une cotisation syndicale mais ça peut aussi être utile. Si vous voulez vous battre pour faire respecter vos droits, alors syndiquez-vous et militez. Pour vos droits et ceux de toute la profession.

+1.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par bigbang le Dim 15 Mai 2016 - 18:59

Cette année, je l'ai quand même bien ramenée et du coup, je ne suis plus pp l'an prochain et je vous parie un EDT des plus pourris.
Ils pourront toujours me dire qu'il n'y a aucun rapport...

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi

bigbang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Tangleding le Dim 15 Mai 2016 - 19:15

Pas besoin de la ramener. Tu te contentés de ne pas y aller. Puis quand ton CE te fait une remarque tu fais l innocent : "y avait une réunion?" (Y a un nouvel omo?)

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Olympias le Dim 15 Mai 2016 - 19:22

Un certain nombre de CDE jouent d'ailleurs de la méconnaissance des textes par les enseignants.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par mistinguette le Dim 15 Mai 2016 - 19:25

En même temps on ne peut pas jeter toutes les réunions. Peut être le syndrome du bon élève mais je me sens parfois concernés par certaine. Ce qui n'est pas plus valorisé d'ailleurs.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Tangleding le Dim 15 Mai 2016 - 19:31

Je ne vais qu' aux instances où je siege en tant qu' élu : CA, etc. Aux conseils dr classe sauf si convoc à l autre bout de la RP. Et aux conseils d enseignement de notre esuipe de lettres à notre initiative etavec notre ordre du jour. Et 3 réunions parents profs par an. Et voilà.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Aphrodissia le Dim 15 Mai 2016 - 19:42

@Tangleding a écrit:
@bigbang a écrit:10 minutes de réunions, ok mais quand tu termines à 12h30 et que la réunion est à 16h45 comme c'est souvent le cas, c'est craignos...
Le prof que vient de Paris avec 1h de RER va rester au collège toute la journée ???
C'est bien ce qui est dit plus haut : nous sommes d'astreinte en dehors de notre EDT.
Tu souhaites te sentir d'astreinte, c'est ton droit, cependant ce n'est pas dans le cas dans les textes, que ce soient ceux de 50 ou les nouveaux décrets.

A l'époque comme maintenant nous étions et sommes fonctionnaires, et en cas d'ordre écrit qui n'était pas "manifestement illégal ET de nature à perturber gravement l'ordre public", nous étions tenus d'obéir.

Mais chose étrange nous recevons rarement sinon quasiment jamais un ordre écrit. Dans mon bahut nous recevons des "invitations", des courriers non nominatifs nous "conviant" à des réunions, des notifications via pronote, etc. Jamais d'ordre de mission nominatif, ni même d'ordre. Inutile de de te dire que je n'y vais jamais. Mais je suis un des rares. Et bien sûr je ne suis JAMAIS inquiété de quoi que ce soit.

Ce que je trouve craignos c'est la volonté de beaucoup de collègues de mal lire les textes ou de ne tout simplement pas les lire pour pouvoir se plaindre d'être esclaves alors qu'ils ont choisi librement de devenir esclaves. Une telle ténacité à contredire un collègue qui vous affirme que vous n'avez pas tant d'obligations, cela force le respect. Plut au ciel (à la terre) que vous eussiez tant de ténacité pour contredire votre principal qui prétendrait vous faire trimer nuit et jour au collège sur du vent et pour de la monnaie de singe.

Chers collègues, si vous voulez vous plaindre, allez voir un psy. C'est plus cher qu'une cotisation syndicale mais ça peut aussi être utile. Si vous voulez vous battre pour faire respecter vos droits, alors syndiquez-vous et militez. Pour vos droits et ceux de toute la profession.

topela veneration
Je ne cesse de réclamer à mon CDE des convocations écrites. Sa dernière réponse en date: "C'est marqué sur pronote: c'est officiel et obligatoire. Et nous sommes dans un collège développement durable: je ne vais pas distribuer des convocations à chaque instant".
J'ai quand même du mal à convaincre les collègues que sans convocation pas d'obligation.

Aphrodissia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Tangleding le Dim 15 Mai 2016 - 19:58

Super Aphrodissia, l'excuse de l'écologie, j'adore.

Chez nous d'ailleurs la CE a placé une réunion cette semaine de 16h à 18h en banalisant la première heure. Ayant cours de 16h à 17h j'y serai allé pendant 60 minutes et aurais pris congé poliment.

Il se trouve que je suis en grève contre la loi El Khomry, le problème est réglé...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par Lombalgia le Dim 15 Mai 2016 - 20:30

@Aphrodissia a écrit:
@Tangleding a écrit:
@bigbang a écrit:10 minutes de réunions, ok mais quand tu termines à 12h30 et que la réunion est à 16h45 comme c'est souvent le cas, c'est craignos...
Le prof que vient de Paris avec 1h de RER va rester au collège toute la journée ???
C'est bien ce qui est dit plus haut : nous sommes d'astreinte en dehors de notre EDT.
Tu souhaites te sentir d'astreinte, c'est ton droit, cependant ce n'est pas dans le cas dans les textes, que ce soient ceux de 50 ou les nouveaux décrets.

A l'époque comme maintenant nous étions et sommes fonctionnaires, et en cas d'ordre écrit qui n'était pas "manifestement illégal ET de nature à perturber gravement l'ordre public", nous étions tenus d'obéir.

Mais chose étrange nous recevons rarement sinon quasiment jamais un ordre écrit. Dans mon bahut nous recevons des "invitations", des courriers non nominatifs nous "conviant" à des réunions, des notifications via pronote, etc. Jamais d'ordre de mission nominatif, ni même d'ordre. Inutile de de te dire que je n'y vais jamais. Mais je suis un des rares. Et bien sûr je ne suis JAMAIS inquiété de quoi que ce soit.

Ce que je trouve craignos c'est la volonté de beaucoup de collègues de mal lire les textes ou de ne tout simplement pas les lire pour pouvoir se plaindre d'être esclaves alors qu'ils ont choisi librement de devenir esclaves. Une telle ténacité à contredire un collègue qui vous affirme que vous n'avez pas tant d'obligations, cela force le respect. Plut au ciel (à la terre) que vous eussiez tant de ténacité pour contredire votre principal qui prétendrait vous faire trimer nuit et jour au collège sur du vent et pour de la monnaie de singe.

Chers collègues, si vous voulez vous plaindre, allez voir un psy. C'est plus cher qu'une cotisation syndicale mais ça peut aussi être utile. Si vous voulez vous battre pour faire respecter vos droits, alors syndiquez-vous et militez. Pour vos droits et ceux de toute la profession.

topela veneration
Je ne cesse de réclamer à mon CDE des convocations écrites. Sa dernière réponse en date: "C'est marqué sur pronote: c'est officiel et obligatoire. Et nous sommes dans un collège développement durable: je ne vais pas distribuer des convocations à chaque instant".
J'ai quand même du mal à convaincre les collègues que sans convocation pas d'obligation.

A propos de Pronote, quelle est l'obligation ?

http://rue89.nouvelobs.com/2014/12/23/lunivers-pronote-fait-comme-si-les-gens-etaient-robots-256715

Lombalgia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saturation de réunions : Que faire ?

Message par bigbang le Dim 15 Mai 2016 - 20:43

Très intéressant cet article, merci !
Il y a des points discutables mais cet enseignant prend le temps de réfléchir à sa pratique et à ses conséquences en terme de responsabilisation des élèves.

C'est vrai que dans l'ENT puis Pronote, seules les notes comptent, sans tout ce qui va avec...

Sait-on si le professeur concerné, devant le blocage de l'avancement de sa carrière (!), a finalement rempli le cdt dans pronote ?

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi

bigbang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum