Réforme du collège : le Snes appelle à l'action et à la résistance pédagogique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme du collège : le Snes appelle à l'action et à la résistance pédagogique

Message par Balthamos le Lun 16 Mai 2016 - 15:10

@ZeSandman a écrit:Leur lecture me laisse deux questions :
Snes a écrit:Les grilles horaires prévoient 26 heures de cours hebdoma-
daires à tous les niveaux du collège, et un maximum de six
heures par jour pour la Sixième. À ces enseignements com-
muns peuvent s’ajouter la bilangue en Sixième et les ensei-
gnements de complément (langues anciennes et régionales,
découverte professionnelle, etc.). Contrairement à ce qui
est parfois affirmé par certains recteurs ou chefs d’établis-
sement,les 26 heures ne sont en aucun cas un maximum
réglementaire, et ne sauraient servir de prétexte à supprimer,
par exemple, des heures de projets ou de chorale.

Sur quoi se base précisément le Snes pour affirmer cela ? Sur les propos de la ministre lors des journées sur les classes "audiovisuel et media" ?

Je pense que le Snes s'appuie sur l'Arrêté du 19 mai 2015 relatif l'organisation des enseignements dans les classes de collège précisant le volume horaire des enseignements obligatoires en 6e et au cycle 4 (les 26h) mais précisant aussi dans l'article 7 l'existence de la marge en plus des enseignements obligatoires pour les groupes, les projets, les enseignements de complément, etc. 

Le Snalc propose aussi d'utiliser la marge et de ne pas accepter la lecture des 26h comme maximum réglementaire pour "abroger la réforme de l'intérieur" et rétablir latin, euro, etc. 

Snes a écrit:La circulaire d’application 2015-057 expose en son § II : « Relèvent ainsi pleinement du service des personnels enseignants (...), sans faire l’objet d’une rémunération spécifique supplémentaire autre que l’indemnité de suivi et d’orientation des élèves (ISOE) régie par le décret n° 93-55 du 15 janvier 1993, (...) les relations avec les parents d’élèves, (...). Entrent notamment dans ce cadre (...) les échanges avec les familles notamment les réunions parents-professeurs (...). »

Ainsi, dans le cadre des « missions liées », les réunions parents-professeurs constituent une modalité possible des relations avec les parents.

J'ai l'impression de voir ici une contradiction.
Si je remets la phrase de la circulaire dans l'ordre, cela donne : "les échanges avec les familles notamment les réunions parents-professeurs relèvent ainsi pleinement du service des personnels enseignants"

J'ai bien compris que ces réunions sont une modalité,  mais si l'établissement les organise elles deviennent obligatoires non ?
La seule manière d'y couper serait que l'établissement ne les organise pas ?
Mais le chef d'établissement est tenu de les organiser deux fois par an, avec la liberté de leur donner la forme qu'il souhaite certes, mais cela ressemble à une obligation pour lui et par conséquent pour nous.
Je suis un peu perdu là.

Comme je comprends le texte (et comme je l’interprète dans ma pratique dans mon établissement), l'enseignant doit établir une relation avec les parents d'élèves. Cette relation peut prendre différentes formes notamment les réunions parents profs. Le chef ne peut pas nous reprocher de ne pas venir à ces réunions et compter un service non fait si on construit cette relation, même sans les réunions. 
Je fais ces réunions que je trouve utile. Mais l'année dernière j'avais autre chose de prévu à cette date. J'ai prévenu le chef et les parents de mon absence mais j'ai rencontré quelques parents à une autre date et rappelé aux autres parents que je suis disponible pour une rencontre. Service fait malgré mon absence. 

Merci Balthamos pour ces liens.
...
Pourrais-tu m'éclaircir le propos stp ?

De rien.  Very Happy

Je viens de te donner mes réponses et mes interprétations de certains textes (officiels ou du snes). Ma parole n'est ni la parole officielle ni celle du snes. Je n'en suis en rien sur l'origine de ces documents ni dans l'interprétation qu'en fait ce syndicat, je partage,lis et essaye de faire mon avis Smile

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le Snes appelle à l'action et à la résistance pédagogique

Message par Tangleding le Lun 16 Mai 2016 - 15:11

le SNES se base tout simplement sur le décret et l'arrêté (tout comme le SNALC l'a fait auparavant, à mon avis trop tôt comme je l'avais exprimé à l'époque) :

Arrêté du 19 mai 2015 relatif à l'organisation des enseignements dans les classes de collège :
Les enseignements obligatoires dispensés au collège sont organisés conformément aux volumes horaires précisés dans les tableaux en annexe.

Les annexes indiquent :
Volumes horaires des enseignements obligatoires applicables aux élèves du niveau sixième de collège:
23+3h

Et pour le cycle 4 :
Volumes horaires des enseignements obligatoires applicables aux élèves des niveaux du cycle 4 de collège:
22+4h

Bref c'est le volume de ce qui est obligatoire, sans préjudice de ce qui serait optionnel.

En démocratie, tout ce qui n'est pas interdit est autorisé. A condition ici d'avoir suffisamment dans la DHG pour abonder les enseignements optionnels.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le Snes appelle à l'action et à la résistance pédagogique

Message par ZeSandman le Lun 16 Mai 2016 - 15:35

Merci Balthamos et Tang pour vos réponses.
Le Snes, comme l'avait fait le Snalc il y a quelques mois, invite donc les collèges à s'asseoir sur la circulaire du 30 Juin 2015 de la Ministre et sur le document élaboré par la DGESCO avec la direction des affaires juridiques du ministère, qui disent tous deux que les 26 heures sont un maximum.

Petit rappel pour ceux qui n'ont pas les idées au clair (et cette question est complexe) :
La Réforme du Collège 2016 en Clair

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : le Snes appelle à l'action et à la résistance pédagogique

Message par Balthamos le Lun 16 Mai 2016 - 15:38

@ZeSandman a écrit:
Le Snes, comme l'avait fait le Snalc il y a quelques mois, invite donc les collèges à s'asseoir sur la circulaire du 30 Juin 2015 de la Ministre et sur le document élaboré par la DGESCO avec la direction des affaires juridiques du ministère, qui disent tous deux que les 26 heures sont un maximum.

Petit rappel pour ceux qui n'ont pas les idées au clair (et cette question est complexe) :
La Réforme du Collège 2016 en Clair


C'est justement ça le problème. 
Ils le disent mais ils ne l'ont pas écrit dans les textes réglementaires.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum