Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Autorisation d'absence oral du bac pour fête religieuse

par Daphné le Sam 21 Mai 2016 - 13:48
@Shere Khan a écrit:
@Whypee a écrit:Quand je pense que ma grande sœur a dû faire cours le matin avant son mariage...
Oui, mais ça, c'est à moitié normal. J'ai appris à l'I.U.F.M., pourtant très avare de renseignements sur nos droits, que l'on avait droit à trois jours.




Sinon, je ne vois pas l'intérêt de se marier... Twisted Evil

Nous n'avons pas droit à trois jours et ce depuis longtemps.........
Le CDE peut nous octroyer quelque chose à condition de prouver qu'on ne peut pas se marier pendant les vacances.
avatar
Maellerp
Habitué du forum

Re: Autorisation d'absence oral du bac pour fête religieuse

par Maellerp le Sam 21 Mai 2016 - 13:51
@amour a écrit:
@Maellerp a écrit:
snitch a écrit:
@Tamerlan a écrit:

En fait une pure légende urbaine. Razz

Vu le troisième document posté ci-dessus par JEMS, non ! (Cinq jours d'autorisation d'absence, dont trois avec traitement, valable pour le mariage comme pour le pacs)

Hélas ce sont des autorisations facultatives, y compris pour les fêtes religieuses en dessous... donc soumises à autorisation du CDE. J'ai vu passer plusieurs CDE dans mon établissement, chacun agissant de manière différente, de l'autorisation accordée,  à celle accordée avec rattrapage, jusqu'au refus ayant entraîné un changement de date de mariage...
je dirais plutôt "heureusement".

Tout à fait d'accord, mon "hélas" venait maladroitement souligner une lecture un peu rapide des textes par les collègues qui pensaient y avoir droit automatiquement...
InvitéSn
Niveau 6

Re: Autorisation d'absence oral du bac pour fête religieuse

par InvitéSn le Sam 21 Mai 2016 - 13:55
@Cath a écrit:Les personnels qui s'occupent de cette gestion peuvent aussi être compréhensifs...
Quand il a fallu aller inscrire Enfant 1 dans l'enseignement supérieur, le jour et la tranche horaire étaient imposés, or j'étais convoquée ce jour là. J'ai appelé et demandé poliment à être déchargée de la demi journée, j'ai été libérée de la journée complète.
Personne n'est indispensable.

Ça n'a pas grand chose à voir avec une autorisation d'absence au jury pour cause de fête religieuse. Si tu es malade, si ton enfant est malade, etc. bref s'il y a une urgence mettant en cause l'intégrité de ta personne et de ta famille, bien sûr que tu peux être absent d'un jury. C'est bien pour ça que l'administration prévoit des réservistes. Mais là il s'agit de convenance personnelle, au titre de la participation à des fêtes confessionnelles. Il n'y a pas le caractère d'urgence que l'on a reconnu dans le cas que tu cites.
L'urgence a par ailleurs cet avantage pour l'administration d'être singulière. En acceptant ta défection, le rectorat ne se passait que d'un membre de jury. Si le motif de l'aïd el fitr est validé, ce sont tous les enseignants d'une même confession qui devraient être concernés. Je suis donc curieux d'apprendre ce que décidera le Rectorat de Mandane.


Dernière édition par snitch le Sam 21 Mai 2016 - 13:58, édité 1 fois
Cath
Esprit sacré

Re: Autorisation d'absence oral du bac pour fête religieuse

par Cath le Sam 21 Mai 2016 - 13:58
Oui, c'est vrai, j'y ai pensé avoir posté.
avatar
amour
Expert

Re: Autorisation d'absence oral du bac pour fête religieuse

par amour le Sam 21 Mai 2016 - 14:03
snitch a écrit:
@Cath a écrit:Les personnels qui s'occupent de cette gestion peuvent aussi être compréhensifs...
Quand il a fallu aller inscrire Enfant 1 dans l'enseignement supérieur, le jour et la tranche horaire étaient imposés, or j'étais convoquée ce jour là. J'ai appelé et demandé poliment à être déchargée de la demi journée, j'ai été libérée de la journée complète.
Personne n'est indispensable.

Cela n'a pas grand chose à voir avec une autorisation d'absence au jury pour cause de fête religieuse. Si tu es malade, si ton enfant est malade, etc. bref s'il y a une urgence mettant en cause l'intégrité de ta personne et de ta famille, bien sûr que tu peux être absent d'un jury. C'est bien pour ça que l'administration prévoit des réservistes. Mais là il s'agit de convenance personnelle, au titre de la participation à des fêtes confessionnelles. Il n'y a pas le caractère d'urgence que l'on a reconnu dans le cas que tu cites.
L'urgence a par ailleurs cet avantage pour l'administration d'être singulière. En acceptant ta défection, le rectorat ne se passait que d'un membre de jury. Si le motif de l'aïd el fitr est validé, ce sont tous les enseignants d'une même confession qui devraient être concernés. Je suis donc curieux d'apprendre ce que décidera le Rectorat de Mandane.


Mais pourquoi seulement de cette confession? Et pourquoi pas seulement, par ailleurs, celles et ceux qui en feraient la demande? Je ne veux pas revenir sans cesse à mn solstice de Juin mais bon. , ni à mes fêtes hindoues pratiquées par suffisamment de monde pour être prises au sérieux ET compatibles avec les cultes monothéistes.    

je suis moi aussi curieuse de la décision du rectorat de Mandane, ceci dit vraiment, elle pouvait prévoir avant.
avatar
mandane
Niveau 5

Re: Autorisation d'absence oral du bac pour fête religieuse

par mandane le Sam 21 Mai 2016 - 14:07
@amour a écrit:/
Dans le cas de notre collègue, qui a posté jeudi, n'a pas eu le temps de prendre de mesure Jeudi ni Vendredi et n'a plus posté depuis, phénomène qui me semble plutôt fréquent sur le forum ces jours-ci, il s'agit d'une urgence, mais d'une urgence aléatoire puisque les dates ne sont pas fixées. Pourquoi dès lors, ne pas prévoir en amont et proposer ses services pour d'autres missions en négociant une absence bien avant l'arrivée de la convocation?  Il me semble que dans ce cas la demande serait moins susceptible de passer pour un caprice de revendication identitaire.

Pardon, j'ignorais qu'il fallait poster à chaque réponse apporté par les membres du forum - de fait, j'ai lu toutes les contributions de ce post. J'avais précisé que je souhaitais ne pas lire de propos polémiques sur ce fil qui procède d'une simple demande d'information de ma part. Bien entendu, cela n'a pas été vraiment entendu et l'on me soupçonne d'être une provocatrice ou une capricieuse identitaire.
Ma question initiale vient du fait que j'ai vu sur le site du rectorat qu'on pouvait bénéficier d'une autorisation d'absence facultative pour les fêtes religieuses et que je m'interrogeais sur les modalités de celle-ci. Non, je ne pouvais pas prendre de mesure en amont car, avant de recevoir ma convocation, j'ignorais jusqu'à quand s'étendraient les oraux de mon académie (je n'ai pas réussi à avoir l'information avant). Je ne souhaite pas non plus déroger à mes devoirs professionnels, seulement savoir s'il y avait la possibilité de passer la journée de l'aïd avec ma famille et de déplacer mes jours d'examen (à défaut d'en être dispensée).

Sur ce, je m'en vais me réfugier dans ma religion qui constitue l'alpha et l'oméga de mon existence misérable, en préparant mes cours sur Baudelaire et sur Robbe-Grillet.

Je remercie en tout cas ceux qui m'ont répondu sans m'accuser de je ne sais quelle intention.

avatar
mandane
Niveau 5

Re: Autorisation d'absence oral du bac pour fête religieuse

par mandane le Sam 21 Mai 2016 - 14:12
@amour a écrit:

Mais pourquoi seulement de cette confession? Et pourquoi pas seulement, par ailleurs, celles et ceux qui en feraient la demande? Je ne veux pas revenir sans cesse à mn solstice de Juin mais bon. , ni à mes fêtes hindoues pratiquées par suffisamment de monde pour être prises au sérieux ET compatibles avec les cultes monothéistes.    


Le document que j'ai trouvé évoque des absences facultatives pour les autres religions aussi. Mais j'ai compris que cela valait surtout pour les cours.
Au vu de vos réactions, je pense ne rien demander au rectorat finalement. Le discussion en ce qui me concerne est donc close.
avatar
amour
Expert

Re: Autorisation d'absence oral du bac pour fête religieuse

par amour le Sam 21 Mai 2016 - 14:21
@mandane a écrit:
@amour a écrit:/
Dans le cas de notre collègue, qui a posté jeudi, n'a pas eu le temps de prendre de mesure Jeudi ni Vendredi et n'a plus posté depuis, phénomène qui me semble plutôt fréquent sur le forum ces jours-ci, il s'agit d'une urgence, mais d'une urgence aléatoire puisque les dates ne sont pas fixées. Pourquoi dès lors, ne pas prévoir en amont et proposer ses services pour d'autres missions en négociant une absence bien avant l'arrivée de la convocation?  Il me semble que dans ce cas la demande serait moins susceptible de passer pour un caprice de revendication identitaire.

Pardon, j'ignorais qu'il fallait poster à chaque réponse apporté par les membres du forum - de fait, j'ai lu toutes les contributions de ce post. J'avais précisé que je souhaitais ne pas lire de propos polémiques sur ce fil qui procède d'une simple demande d'information de ma part. Bien entendu, cela n'a pas été vraiment entendu et l'on me soupçonne d'être une provocatrice ou une capricieuse identitaire.
Ma question initiale vient du fait que j'ai vu sur le site du rectorat qu'on pouvait bénéficier d'une autorisation d'absence facultative pour les fêtes religieuses et que je m'interrogeais sur les modalités de celle-ci. Non, je ne pouvais pas prendre de mesure en amont car, avant de recevoir ma convocation, j'ignorais jusqu'à quand s'étendraient les oraux de mon académie (je n'ai pas réussi à avoir l'information avant). Je ne souhaite pas non plus déroger à mes devoirs professionnels, seulement savoir s'il y avait la possibilité de passer la journée de l'aïd avec ma famille et de déplacer mes jours d'examen (à défaut d'en être dispensée).

Sur ce, je m'en vais me réfugier dans ma religion qui constitue l'alpha et l'oméga de mon existence misérable, en préparant mes cours sur Baudelaire et sur Robbe-Grillet.

Je remercie en tout cas ceux qui m'ont répondu sans m'accuser de je ne sais quelle intention.

Réponse point par point à ce que j'ai mis en gras dans ton message:

personne n'a écrit cela, pas moi en tous cas, mais se renseigner sur des faveurs à négocier d'urgence sans avoir le temps de ne rien faire ne me semble pas cohérent.

Tu "avais précisé ne pas souhaiter lire de propos polémiques" et donc on ne peut exprimer une opinion? Etrange: tu n'es comme dit ci dessus, pas obligé de répondre à ceux qui tentent de t'informer, mais ceux-ci, dont moi, ne sont pas obligés non plus de se taire ni de te répondre sur un ton ou dans les limites que tu aurais fixées. Du reste, te dire que tu t'y prends tard n'a rien de polémique, à mon avis.
    
Tu pouvais bien sûr prendre des mesures en amont, en allant en parler à ton chef. C'était faisable au mois de Février ou de Mars. Même sans date. On peut raisonnablement considérer que les examens s'étendent toutes matières confondues, entre mars et Juillet dans le secondaire. On peut bien sûr commencer à pratiquer un culte en avril, aussi, c'est vrai.
 


Déplacer tes jours d'examen: C'est justement pour cela que je parle d'en discuter en amont. il s'agit alors de t'affecter à un autre jury, et non de déplacer les examens.
Te fournir des solutions n'est justement pas une démarche à visée polémique. Si tu cherches vraiment à régler ton problème, bien sûr.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Autorisation d'absence oral du bac pour fête religieuse

par Thalia de G le Sam 21 Mai 2016 - 14:27
Mandane ayant obtenu la réponse à sa question, le fil est verrouillé.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum