Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par JPhMM le Dim 22 Mai 2016 - 10:47

@gauvain31 a écrit:Sympa ce site Elpenor.Tiens, je vais tester  Rolling Eyes :

La réforme du collège :

"L'expérimentation renouvelle les blocages cumulatifs de la démarche."

La pédagogie inversée:

"La pédagogie inversée bouleverse les indicateurs cognitifs du collectif pluriprofessionnel."

L'AP méthodologique:

"La méthode mobilise les problèmes analytiques du groupe."

Chouette ce nouveau joujou  Razz
Il faudrait une version 140 caractères, pour ceux qui convoitent les postes au ministère.

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Elyas le Dim 22 Mai 2016 - 10:48

@Fires of Pompeii a écrit:Bon et sinon, Elyas, je ne sais pas quoi dire devant un tel amas de grands mots vides. "Peut-être que la solution est de pratiquer la différenciation pédagogique au service des savoirs et des savoir-faire et de faire des EPI au service de l'émergence de nouvelles connaissances."

Tu confonds la fin et les moyens, comme tous ceux qui nous ont pondu cette réforme.

Et avoir un discours si tranché (malgré ton "peut-être" qui ne rend pas ta phrase plus humble) est quand même incroyable, si j'avais su qu'il y avait une recette miracle pour que mes élèves apprennent à lire, à écrire et à penser, je t'aurais demandé avant... oh wait... encore eût-il fallu que je pusse la comprendre, cette recette, parce que là...

Mais quand est-ce qu'on va arrêter de nous dire comment faire notre travail, bon sang de bois ??

Je n'ai plus aucune envie de me disputer. Je lis tes mots et tu as lu les miens. Chacun sait ce qu'il en est Wink

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 22 Mai 2016 - 10:49

Le problème Elyas, c'est que les tiens sont abscons.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Fires of Pompeii le Dim 22 Mai 2016 - 10:51

@Elyas a écrit:
@Fires of Pompeii a écrit:Bon et sinon, Elyas, je ne sais pas quoi dire devant un tel amas de grands mots vides. "Peut-être que la solution est de pratiquer la différenciation pédagogique au service des savoirs et des savoir-faire et de faire des EPI au service de l'émergence de nouvelles connaissances."

Tu confonds la fin et les moyens, comme tous ceux qui nous ont pondu cette réforme.

Et avoir un discours si tranché (malgré ton "peut-être" qui ne rend pas ta phrase plus humble) est quand même incroyable, si j'avais su qu'il y avait une recette miracle pour que mes élèves apprennent à lire, à écrire et à penser, je t'aurais demandé avant... oh wait... encore eût-il fallu que je pusse la comprendre, cette recette, parce que là...

Mais quand est-ce qu'on va arrêter de nous dire comment faire notre travail, bon sang de bois ??

Je n'ai plus aucune envie de me disputer. Je lis tes mots et tu as lu les miens. Chacun sait ce qu'il en est Wink

Je n'ai pas non plus envie de me disputer. Mais la disputatio c'est autre chose et ça peut être bénéfique.

Et encore une fois je ne suis pas d'accord, quand tu dis "chacun sait ce qu'il en est". J'ai bien conscience de ne pas avoir la recette miracle pour élever mes élèves (oui parce que mon boulot c'est ça, les élever intellectuellement), et comme beaucoup ici je suis en recherche permanente; mais toi tu as l'air de savoir beaucoup de choses. Tout en fait.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Chocolat le Dim 22 Mai 2016 - 10:51

@JPhMM a écrit:

PS : thenastywizard, c'est NVB ? Simple question...




Je vous trouve en revanche bien sévères, tous, voire gratuitement désagréables avec Elyas qui a démontré à plusieurs reprises le fait qu'il faisait les choses par conviction et en cherchant sincèrement à faire progresser les élèves.
Puis par principe, ce genre d'attitude en direction de qq'un qui participe de manière posée et ouverte aux débats me pose très clairement problème.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 22 Mai 2016 - 10:52

@Chocolat a écrit:Je vous trouve en revanche bien sévères, tous, avec Elyas qui a démontré à plusieurs reprises le fait qu'il faisait les choses par conviction et en cherchant sincèrement à faire progresser les élèves.

Et en toute humilité aussi, c'est important à souligner!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Fires of Pompeii le Dim 22 Mai 2016 - 10:54

@Chocolat a écrit:
@JPhMM a écrit:

PS : thenastywizard, c'est NVB ? Simple question...




Je vous trouve en revanche bien sévères, tous, avec Elyas qui a démontré à plusieurs reprises le fait qu'il faisait les choses par conviction et en cherchant sincèrement à faire progresser les élèves.
Puis par principe, ce genre d'attitude en direction de qq'un qui participe de manière posée et ouverte aux débats me pose très clairement problème.

je n'en doute pas une seconde.

Mais notre métier est profondément humain, et l'air d'avoir les recettes miracles qui marchent partout sans problème, eh bien c'est contraire à la nature-même du métier. Personne ici ne doute du dévouement d'E. envers ses élèves, mais les nôtres ne sont pas les siens, et nous ne sommes pas lui, et vice versa...

Ce qui est pénible c'est le manque de modestie.

Edit : nous aussi on cherche sincèrement à faire progresser les élèves, sans prétendre avoir toutes les solutions et sans s'afficher forcément..


Dernière édition par Fires of Pompeii le Dim 22 Mai 2016 - 10:56, édité 2 fois

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Presse-purée le Dim 22 Mai 2016 - 10:54

@Professeur Harry a écrit:
@pailleauquebec a écrit:Il est temps d'entrer en résistance.

il y en a qui n'ont pas peur d'utiliser des expressions un poil excessives... on a déjà subit l'instit qui s'autoproclamait « institutrice clandestine » à peine [sortie](modéré) de son passage en IUFM, maintenant c'est la résistance.

Et quand est-ce que vous accuserez le gouvernement de vouloir déporter les «résistants» ?

LOL.
Tu ne parles pas de ceux qui se sont proclamés résistants en refusant d'appliquer les programmes du primaire en 2008?
http://www.resistancepedagogique.org/
Donc, dans ta logique, il y a des bons résistants et des mauvais résistants?

Comme d'habitude, quoi... Ce qui est valable pour les "adversaires", quand on est un Croisé du Camp du Bien, on peut s'asseoir dessus. Continue. C'est grâce à ça que vous passez pour ce que vous êtes. Des opportunistes qui veulent juste écraser bien fort la gueule de leurs collègues.

Remarque qui s'applique à thenastywizard. Mémoire courte, deux poids, deux mesures, "ça en dit long" comme dirait l'autre...


Dernière édition par Presse-purée le Dim 22 Mai 2016 - 10:59, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par gauvain31 le Dim 22 Mai 2016 - 10:55

@JPhMM a écrit:
@gauvain31 a écrit:Sympa ce site Elpenor.Tiens, je vais tester  Rolling Eyes :

La réforme du collège :

"L'expérimentation renouvelle les blocages cumulatifs de la démarche."

La pédagogie inversée:

"La pédagogie inversée bouleverse les indicateurs cognitifs du collectif pluriprofessionnel."

L'AP méthodologique:

"La méthode mobilise les problèmes analytiques du groupe."

Chouette ce nouveau joujou  Razz
Il faudrait une version 140 caractères, pour ceux qui convoitent les postes au ministère.

140 caractères, c'est trop désormais; Elitiste va . 140 caractères suppose de développer un minimum sa pensée; c'est déjà trop pour les diptères qui tournent autour de Najat

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 22 Mai 2016 - 10:56

@Presse-purée a écrit:
Donc, dans ta logique, il y a des bons résistants et des mauvais résistants?

Mais au fond, quelle est la différence entre un bon et un mauvais résistant?
Quelques éléments réflexifs pour une pensée pédagogique de la résistance à la réforme, dans une perspective auto-formative:

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par JPhMM le Dim 22 Mai 2016 - 10:58

140 caractères, c'est rien à l'argumentation et Tout À l'Ego. Et c'est bien là le but de ces Cuicuis : sortir de la basse cour.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Fires of Pompeii le Dim 22 Mai 2016 - 10:58

Tout à l'égout ? Very Happy

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par gauvain31 le Dim 22 Mai 2016 - 10:58

Et les élèves sont les gibiers c'est ça ? Crying or Very sad

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Elyas le Dim 22 Mai 2016 - 10:59

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème Elyas, c'est que les tiens sont abscons.

Franchement, je préfère être abscons (alors que j'ai pas mal développé depuis des mois) que de me disputer, surtout que je quitte le forum le 31 mai. J'ai écrit mon avis et j'en ai le droit. Rejouer aux mêmes débats tous les mois depuis un an ne m'amuse pas. J'ai assez développé sur d'autres fils et jouer au contradicteur-prétexte au pluralisme de la pensée de néo ne m'intéresse pas. Bon débat entre vous Wink

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Cath le Dim 22 Mai 2016 - 10:59

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Chocolat a écrit:Je vous trouve en revanche bien sévères, tous, avec Elyas qui a démontré à plusieurs reprises le fait qu'il faisait les choses par conviction et en cherchant sincèrement à faire progresser les élèves.

Et en toute humilité aussi, c'est important à souligner!
Oui.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par JPhMM le Dim 22 Mai 2016 - 11:00

@Fires of Pompeii a écrit:Tout à l'égout ? Very Happy
Wink

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Fires of Pompeii le Dim 22 Mai 2016 - 11:00

@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème Elyas, c'est que les tiens sont abscons.

Franchement, je préfère être abscons (alors que j'ai pas mal développé depuis des mois) que de me disputer, surtout que je quitte le forum le 31 mai.  J'ai écrit mon avis et j'en ai le droit. Rejouer aux mêmes débats tous les mois depuis un an ne m'amuse pas. J'ai assez développé sur d'autres fils et jouer au contradicteur-prétexte au pluralisme de la pensée de néo ne m'intéresse pas. Bon débat entre vous Wink

C'est pas très pédagogique ça.


_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Chocolat le Dim 22 Mai 2016 - 11:02

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Chocolat a écrit:Je vous trouve en revanche bien sévères, tous, avec Elyas qui a démontré à plusieurs reprises le fait qu'il faisait les choses par conviction et en cherchant sincèrement à faire progresser les élèves.

Et en toute humilité aussi, c'est important à souligner!

Je ne fréquente sans doute pas assez le forum pour avoir décelé cette absence d'humilité que tu évoques, mais si on veut en parler, on peut : c'est un reproche qui pourrait être fait à pas mal d'autres personnes ici ou ailleurs.
Et cela ne justifie pas l'absence de débat...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par DesolationRow le Dim 22 Mai 2016 - 11:03

@Chocolat a écrit:
@JPhMM a écrit:

PS : thenastywizard, c'est NVB ? Simple question...




Je vous trouve en revanche bien sévères, tous, voire gratuitement désagréables avec Elyas qui a démontré à plusieurs reprises le fait qu'il faisait les choses par conviction et en cherchant sincèrement à faire progresser les élèves.
Puis par principe, ce genre d'attitude en direction de qq'un qui participe de manière posée et ouverte aux débats me pose très clairement problème.

On peut effectivement participer à la destruction de l'enseignement des langues anciennes par conviction, au bénéfice de dispositifs pédagogiques imposés sans qu'ils aient fait leurs preuves ailleurs que dans les beaux discours d'enseignants convaincus de posséder la vérité révélée.

Je ne suis pas sévère envers Elyas. Je lui fais au contraire crédit de beaucoup d'intelligence : je préfère croire qu'il se rend bien compte de combien l'incroyable phrase qu'il a écrite supra est creuse et risible. Je préfère l'imaginer carriériste que sincère, c'est tout. On ne se refait pas, moi je crois en l'humanité.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Lefteris le Dim 22 Mai 2016 - 11:03

@Presse-purée a écrit:
@Professeur Harry a écrit:
@pailleauquebec a écrit:Il est temps d'entrer en résistance.

il y en a qui n'ont pas peur d'utiliser des expressions un poil excessives... on a déjà subit l'instit qui s'autoproclamait « institutrice clandestine » à peine [sortie] (modéré) de son passage en IUFM, maintenant c'est la résistance.

Et quand est-ce que vous accuserez le gouvernement de vouloir déporter les «résistants» ?

LOL.
Tu ne parles pas de ceux qui se sont proclamés résistants en refusant d'appliquer les programmes du primaire en 2008?
http://www.resistancepedagogique.org/
Donc, dans ta logique, il y a des bons résistants et des mauvais résistants?

Comme d'habitude, quoi... Ce qui est valable pour les "adversaires", quand on est un Croisé du Camp du Bien, on peut s'asseoir dessus. Continue. C'est grâce à ça que vous passez pour ce que vous êtes. Des opportunistes qui veulent juste écraser bien fort la gueule de leurs collègues.
Résumé simple et juste.
Quant à la "déportation", toutes choses égales par-elles mêmes, elle trouve sont pendant dans les menaces sur les services  et leurs compléments ailleurs, les horaires alloués pare discipline, les  EDT. Tout est menace, spoliation , rapports de force dans cette réforme. Et ceux qui s'en sortent bien sont les "jaunes".
Ce n'est pas parce que les choses n'ont pas les mêmes conséquences que les comportements et mentalités qui y président n'ont strictement rien à voir. Il y a des "collègues" que je préfère ne pas avoir dans mon dos...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Chocolat le Dim 22 Mai 2016 - 11:08

@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème Elyas, c'est que les tiens sont abscons.

Franchement, je préfère être abscons (alors que j'ai pas mal développé depuis des mois) que de me disputer, surtout que je quitte le forum le 31 mai.  J'ai écrit mon avis et j'en ai le droit. Rejouer aux mêmes débats tous les mois depuis un an ne m'amuse pas. J'ai assez développé sur d'autres fils et jouer au contradicteur-prétexte au pluralisme de la pensée de néo ne m'intéresse pas. Bon débat entre vous Wink

Bon... je ne viens plus assez régulièrement pour être au courant des échanges évoqués et qui sont à l'origine de cette décision mais je regrette le fait de ne plus avoir la possibilité d'avoir ton avis sur des questions pro précises au sujet de la différenciation.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 22 Mai 2016 - 11:09

@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème Elyas, c'est que les tiens sont abscons.

Franchement, je préfère être abscons (alors que j'ai pas mal développé depuis des mois) que de me disputer, surtout que je quitte le forum le 31 mai.  J'ai écrit mon avis et j'en ai le droit. Rejouer aux mêmes débats tous les mois depuis un an ne m'amuse pas. J'ai assez développé sur d'autres fils et jouer au contradicteur-prétexte au pluralisme de la pensée de néo ne m'intéresse pas. Bon débat entre vous Wink

Ce que je te dis, c'est que tes phrases sont creuses. Tu crois expliquer ton avis, mais je ne le comprends pas. Remarque, le problème vient certainement de moi, je le conçois.
Bon courage pour la suite. Moi aussi je décroche d'ici, pour des raisons autres.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par InvitéTNW le Dim 22 Mai 2016 - 11:11

@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème Elyas, c'est que les tiens sont abscons.

Franchement, je préfère être abscons (alors que j'ai pas mal développé depuis des mois) que de me disputer, surtout que je quitte le forum le 31 mai.  J'ai écrit mon avis et j'en ai le droit. Rejouer aux mêmes débats tous les mois depuis un an ne m'amuse pas. J'ai assez développé sur d'autres fils et jouer au contradicteur-prétexte au pluralisme de la pensée de néo ne m'intéresse pas. Bon débat entre vous ;)

Bravo, Elyas, pour tout ce que vous avez écrit et ce que vous faites avec vos élèves.
Bravo !

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 22 Mai 2016 - 11:12

thenastywizard a écrit:
@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème Elyas, c'est que les tiens sont abscons.

Franchement, je préfère être abscons (alors que j'ai pas mal développé depuis des mois) que de me disputer, surtout que je quitte le forum le 31 mai.  J'ai écrit mon avis et j'en ai le droit. Rejouer aux mêmes débats tous les mois depuis un an ne m'amuse pas. J'ai assez développé sur d'autres fils et jouer au contradicteur-prétexte au pluralisme de la pensée de néo ne m'intéresse pas. Bon débat entre vous Wink

Bravo, Elyas, pour tout ce que vous avez écrit et ce que vous faites avec vos élèves.
Bravo !

Être abscons avec ses élèves? Very Happy

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Chocolat le Dim 22 Mai 2016 - 11:17

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème Elyas, c'est que les tiens sont abscons.

Franchement, je préfère être abscons (alors que j'ai pas mal développé depuis des mois) que de me disputer, surtout que je quitte le forum le 31 mai.  J'ai écrit mon avis et j'en ai le droit. Rejouer aux mêmes débats tous les mois depuis un an ne m'amuse pas. J'ai assez développé sur d'autres fils et jouer au contradicteur-prétexte au pluralisme de la pensée de néo ne m'intéresse pas. Bon débat entre vous Wink

Ce que je te dis, c'est que tes phrases sont creuses. Tu crois expliquer ton avis, mais je ne le comprends pas. Remarque, le problème vient certainement de moi, je le conçois.
Bon courage pour la suite. Moi aussi je décroche d'ici, pour des raisons autres.

Décidément...
Bientôt, à l'exception des recettes et astuces bricolage, il n'y aura vraiment plus rien à lire par ici humhum


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par JPhMM le Dim 22 Mai 2016 - 11:17

thenastywizard a écrit:
@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème Elyas, c'est que les tiens sont abscons.

Franchement, je préfère être abscons (alors que j'ai pas mal développé depuis des mois) que de me disputer, surtout que je quitte le forum le 31 mai.  J'ai écrit mon avis et j'en ai le droit. Rejouer aux mêmes débats tous les mois depuis un an ne m'amuse pas. J'ai assez développé sur d'autres fils et jouer au contradicteur-prétexte au pluralisme de la pensée de néo ne m'intéresse pas. Bon débat entre vous Wink

Bravo, Elyas, pour tout ce que vous avez écrit et ce que vous faites avec vos élèves.
Bravo !


Récompensé tu seras !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum